Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde) Mar 18 Mai 2010 - 19:09

La mercenaire du chaos passat derriere Liven et il put sentire sa respiration...elle lui dit alors :
- Pourquoi tente-tu de te justifier mon jeune ami ? Personne ici n'a dit que tu devais rejoindre les mercenaires jeune enfant ... Cela ... doit être dans ta tête... La double personnalité n'est pas une maladie .. mais une sagesse.
Elle se fichait de lui...oui, ca devait etre cela. Cette femme croyait tout savoir alors qu'elle etait juste enfermée dans son menssonge, domage, elle aurait pus servire a l'empire. Il serrat les point tentant de se contenire...il la laissat poursuivre
- Bien sur que nous tirerons profit de cet alliance. Et vous aussi. C'est ça le principe d'un marché. En employant des mercenaires, nous garantissons votre sécurité. Et en échange, l'argent que vous nous donnerez servira à ...... entretenir cet sécurité. N'est-ce pas un de vos fondement ça, la sécurité ?
*pff elle a dit "vos fondements" et non "nos fondements" cela montre ces réelles objectifs...voyons se que vont dire les autre* se dit t'il. Il avait toujours les point sérré, il se retint de toute ces forces de ce jetter dans l'immaginations...il prononcat en serant les dents :
- Vous me degoutez. Vous et vos allucinations.
on pouvait clairement sentire dans toute la piece son pouvoir qui se dechainait a l'interrieure de lui même il crut qu'il n'allait pas resister a l'envie de detruire cette piece avec un dessin mais se retint. Par respect pour les autres. Il se rassit, il ne devait perdre sont calme. Il n'etait pas mercenaire et ne le serrait jamais car il n'en avait aucune envie.
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 3872
Date d'inscription : 16/02/2010
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde) Mer 19 Mai 2010 - 0:12

Marie, avait glissait quelques mots à Eole, puis elle l’avait rejoint. Elle était toujours aussi belle, aussi désirable. Elle s’était assise et avait pris sa main qui reposait sur la table. Sa main était tellement chaude, Ledwin était heureux d’être là avec elle.

-Je ne suis pas contre une alliance entre les différentes Guildes représentées ici, mais qui me dis que tu ne tourneras pas la situation a ton avantage? Avait-elle demander pensant que la situation était calmée, mais la chef des mercenaires ne l’écoutait pas, le jeune homme était déjà repartie dans son résonnement.

- Et tu n'as toujours pas répondus a ma question "qu'est ce qui nous garantis pas que les mercenaires trahirons ?" tes belle paroles ne mon pas séduite, et ça j'en suis sûr...

Bien sûr les autres habitants de Gwendalivir n’avait pas la moindre confiance en eux. Après tout ils étaient les "grands méchants de Gwendalavir". Cette idée le faisait rire, car comme tout le monde, même un mercenaire, a une parole d’honneur. Leeloo elle aussi riait de son éternel rire cristallin. Elle s’était ensuite levé et avait caressé les cheveux du jeune blond.

- Pourquoi tente-tu de te justifier mon jeune ami ? Personne ici n'a dit que tu devais rejoindre les mercenaires jeune enfant ... Cela ... doit être dans ta tête... La double personnalité n'est pas une maladie .. mais une sagesse.

Puis elle abandonna sa proie, quelques instants pour ce diriger vers lui de sa démarche féline. Elle l’avait attiré à elle, et lui avait murmurer : "Cet enfant est comme toi. Le sens-tu ? Il deviendra un des notre, garde un oeil sur lui."

Ledwin garderait donc un œil, sur le prochain mercenaire, décidément il avait bien fait de venir. En surveillant discrètement le jeune homme il vit qu’il serrait les poings. De la colère. Or la colère est un grand atout pour un mercenaire. Leeloo avait raison, il était comme lui. Il le sentait.

-Bien sur que nous tirerons profit de cet alliance. Et vous aussi. C'est ça le principe d'un marché. En employant des mercenaires, nous garantissons votre sécurité. Et en échange, l'argent que vous nous donnerez servira à ...... entretenir cette sécurité. N'est-ce pas un de vos fondement ça, la sécurité ?

Le blond commencer déjà à s’énervait. Ledwin pouvait voir à son expression qu’il se retenait. Soit il se retenait de mettre son poing dans la figure de la Mentaï, ce qui serait une grosse erreur, soit il se retenait de dessiner.

-Vous me dégoûtez. Vous et vos hallucinations. *Il se met à dégoûter certaines personnes, même si c’est nous qui le dégoûtons, c’est un bon début* Pensa Ledwin.

Enfin ce fut à son tour de se lever et de prendre la parole.

-Je pense qu’une union des différentes guildes est envisageable. Les Mercenaires du Chaos ont eux aussi, leur code et leur honneur. Nous ne sommes pas des lâches, nous n’allons pas faire semblant de vous aider pour vous poignarder dans le dos ! Si notre but avais été de vous tuer cela aurai déjà était fait depuis longtemps ! Au contraire nous sommes en train de vous proposer une alliance, alors au lieu de faire suppositions qui n’on pas lieu d’être vous devriez accepter !

Ayant dit ce qu’il avait à dire Ledwin se rassit près de la chef des Marchombres, tout en continuant de veiller sur le jeune blond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde) Jeu 20 Mai 2010 - 23:23

Hrp : Bon vue que je suis le "nouveau Liven" le personnage de Liven n'existe plus, je preciserait donc in rp qu'il est partie avec un pas sur le côté car il en avait marre. Et desoller si cela trouble certaines personnes. Merci de votre comprehension.

Hitsaki avait entre 18 et 19 ans et était donc majeure, il avai decider de quitter la citadelle de son peuple afin de gouter au joies de l'aventure et du voyage, in voullait suivre son chemin. Il logeait au sommet d'une haute toure d'Al-Jeit et regardait l'Horizon quand une lettre traversat le troue de sa porte prévue à cette effets avant de ce déposer sur le sol froid. Hitsaki la regardat un instant puis se dirigeat vers elle dans une demarche souple. Il la ramassat, louvrit rappidement et lut :
*Cher Hitsaki,
vous êtes invités à vous rendre au grans conseil des guildes afin de pouvoirs debattre d'une éventuelle alliance. merci de vous y rendre.
L'empeureure.*
il avait donc été invité...et le conseil était dans...il avait déjà commencer depuis environs 5 minuttes ! La lettre était donc arrivée en retard. Hitsaki verifiat ces affaires, fermat la porte de chez lui et se mit en route...il ne courut pas mais avancait d'un pas assurer dans les rues de la capitale. Il entendit soudaint "au voleur ! Il ma voler mon porte monnaie, quelqu'un aidez moi !", Hitsaki tournat légèrement la tête, quelqu'un s'enfuyait à grande enjambées...il tournat a droite, un homme se tenait devant lui, un frontalier, Hitsaki. Le voleur sortit un poignard en argent, Hitsaki possat sa main sur la poignée de son sabre sans le tirer de son foureau...le voleure passat à l'attaque.
Il etait experimenter et apparement habituer a se retrouver contraint a poignarder quelqu'un...le combat durat 30 seconde, le temps que le voleure fasse une faute, qu'Hitsaki lui tranche l'index droit, et que le combat se termine par l'obtention du portefeuille et la fuite du voleur, le frontalier redonnat son bien à la dame qui les avait suivit et repartit vers le conseil. Il arrivat devant l'entré de la salle et entendit des paroles fortes, un jeune homme. "vous me degoutez, vous et vos hallucination" avait t'il dit. Hitsaki entrat dans la salle qui n'etait plus surveiller et vit le jeune homme disparaitre avec un pas sur le côté. La salle etait calme et plusieurs personne étaient presente, le jeune frontaliers regardat tout le petit monde d'un air detaché et dit d'une voie calme mais claire :

- Bonjour, je m'apelle Hitsaki, je suis frontaliers, apparement la réunion vient de commencer. Ou en etes vous ? Les négociations aboutissent t'elles ?
Il n'en dit pas plus, il n'en avait pas envie, attendant la reponse de quelqu'un tout en prennant place sur une chaise de la table basse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde) Sam 22 Mai 2010 - 22:18

Pendant que le débat continuait Azulia remarqua l’arrivée d’un jeune homme. Taille moyenne, ses cheveux courts tirant vers le brun, et des yeux bleus à couper le souffle suffisaient à le décrire physiquement. Toutefois il semblait fort habile, il avait une démarche silencieuse, féline. Azulia se dit immédiatement que le premier mot qui lui venait à l’esprit lorsqu’elle le voyait était: « intéressant ». Elle le vit s’asseoir près de la chef des mercenaires, elle en déduit donc qu’il appartenait à cette guilde. Elle n’avait pas peur, il avait l’air plutôt sympathique malgré son regard glacé, presque figé. Mais son jugement n’était pas très sur, après tout elle trouvait que la plupart des gens étaient sympathiques.

Elle entendit soudain un rire si pur, si glacial, quelle ne put s’empêcher de frémir, des frissons parcourant sa colonne vertébrale, remontant jusque dans son cou. Elle ne fut aucunement étonnée de voir qu’il appartenait à la mentaï. Cette femme avait en elle ce pouvoir qui pouvait effrayer quiconque du moment qu’elle en avait décidé ainsi, cela se voyait dans ses yeux, cela se percevait dans son attitude, elle était sanguinaire, elle était intéressée, elle était mercenaire. Elle n’en perdait pas pour autant sa part d’humanité, cela Azulia ne pouvait y croire. Tout le monde conservait son âme, tout le monde continuait d’être humain, envers et contre toutes les choses qu’ils aient pu accomplir.

Son attention fut tout particulièrement retenue par une phrase:


- Oui je sert le Chaos. Mais sais-tu réellement ce que c'est, jeune homme ? Je te propose d'y réfléchir avant d'agir ...

Il était vrai que définir une telle notion était fort complexe. Le chaos… était-ce l’opposé de l’ordre? Après tout, les mercenaires du chaos ne respectaient-ils pas un ordre également, ils avaient un chef, ils avaient des maîtres, ils avaient des apprentis.

De nouveau elle perçut quelques mots intéressants:


-pour moi chaos ne représente que trois mots : Tristesse, désolation et destruction...

C’était Liven qui les avait prononcé. Azulia trouva que cette notion était fort exagéré. En jeune fille naïve, elle n’avait jamais compris la distinction entre les mercenaires du chaos et les marchombres. Le chaos… n’était-ce pas tout simplement une notion pour définir le fait que l’on privilégiait son bonheur à celui des autres, et que l’on prenait sans restrictions ce qui pouvait ainsi faire avancer ses propres envies? Toutefois, ce qui entrainait le bonheur des uns devait forcément entrainer tristesse, désolation et destruction des autres? Elle ne cherchait pas à nier que cela arrivait, mais elle trouva cependant que de telles notions étaient restrictives.

Tandis que la mercenaire continuait d’être des plus convaincantes dans son rôle, Liven quitta précipitamment la pièce. Par précipitamment elle entendait grâce à un pas sur le côté. Le jeune homme beaucoup trop impulsif ne reviendrait pas, ce serait un dur coup à sa fierté dans le cas contraire.

Toutefois comme pour combler cette chaise à présent vide, un jeune homme entra dans la salle. Il était blond et vraiment très beau. De plus si l’on y faisait bien attention, on pouvait remarquer qu’il était musclé.

Il prit immédiatement la parole, coupant court à toutes les conversations de la salle.


- Bonjour, je m'appelle Hitsaki, je suis frontaliers, apparemment la réunion vient de commencer. Ou en êtes vous ? Les négociations aboutissent t'elles ?

Il prit un siège et s’assit. Azulia décida qu’elle pouvait répondre à cette question, en ayant assez de garder le silence et voyant que cette question n’était pas forcément adressée à un chef.

-Bonsoir, le négociations viennent tout juste de commencer. Les mercenaires ont toute fois fait une proposition engageant leur aide dans la protection de Gwendalavir moyennant paiement à laquelle nous devons réfléchir, tous ensembles.

Considérant que cela suffisait comme explications elle se dit qu’elle pouvait ajouter quelques mots plus sympathiques, qui lui ressembleraient un peu plus, car depuis le début de la réunion elle s’était difficilement forcée à rester sérieuse car la situation l’imposait.

-Je suis Azulia, simple dessinatrice, je ne suis pas vraiment apte à prendre des décisions concernant notre avenir à tous, mais après tout, les personnes normales peuvent servir parfois.

Elle s’était avancé de seulement quelques pas en prononçant ces mots, histoire de se dégourdir un peu les jambes. Son sourire était comme à l’habitude présent sur son visage. Ses mains bougeant sans cesse ayant du mal à tenir en place, se tortillant, se détortillant, se mettant derrière le dos, se posant sur un mur…

-Personnellement je pense que ça peut être une alliance très intéressante, mais comme je dis, je n’ai ni les compétences, ni l’expérience pour avoir un avis fiable. J’aime bien dire ce que je pense, je trouve que les idées de chacun peuvent nous faire avancer un peu plus, alors je me permet de donner mon avis.

Ayant d’un coup envie de se rasseoir, sans explications particulière, et se trouvant plus ou moins à mi chemin entre le mur où elle était adossée quelques minutes plus tôt et la table où la plupart des personnes se trouvaient assises, elle se posa tout simplement par terre en tailleur se fichant de ce que les autres pourraient penser. Elle avait envie de faire quelque chose et tant que cela n’embêtait personne elle ne voyait pas où était le problème. Continuant de regarder la table de la réunion elle fit de légers cercles avec les doigts de sa main droite dans la paume de sa main gauche. Azulia n’était pas le genre de fille à rester fixe, elle bougeait sans cesse, et avait perpétuellement ce sourire sur son visage, il ne la quittait presque jamais, et était présent en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde) Lun 24 Mai 2010 - 18:22

Plusieurs s'étaient présenté et Welly s'était fait absente. Elle écoutait, appréciait le son de la voix de certains, essayait de deviner ce qu'il se passait autour d'elle mais au fond, elle n'avait pas réellement envie de participer à ce foutoir. Non, en fait, elle n'avait pas envie d'entendre tout ce boucan. Tout le monde parlait, et elle sentait la claustrophobie l'a gagner, alors que la salle était grande et qu'elle était un peu à part des autres. C'était surement le fait que tout le monde parlait et que toutes les paroles raisonnaient et semblaient si proche d'elle et à la fois si lointaine et cela lui donnait l'impression qu'elle était entouré.

Elle aurait voulu se lever, sortir. En courant. Mais elle restait la, le regard vide, mais tout au fond, elle était à la fois terrifié et intrigué. Elle aurait voulu que Yelia soit avec elle pour lui tenir le bras et que Nawelle lui chuchote à l'oreille qu'elle n'avait rien a craindre. Simplement pour les sentir près d'elle. Pas qu'elle se sente seule, mais l'a claustrophobie l'a rendait vulnérable et le fait que tous ces gens soit capable de grande chose l'a rendait mal à l'aise. Oui, parce qu'après tout, de quoi était elle capable, elle ? Elle ne pouvait pas voir. Elle ne pouvait pas marcher correctement, elle avait ses blessure aux pieds, elle n'avait pas écouté la conversation et ne pouvait donc pas participer et donner son avis sur le sujet traité.

Alors qu'elle allait partir en courant de cette salle qui lui renvoyait toute les paroles dans la figure en un brouhaha dérangeant, elle entendit une voix à la fois douce et... Elle l'a reconnut. Azulia, la fille du lac d'Otolep. Cette jeune fille naïve mais envoutante. Cette jeune fille vulnérable mais à la fois tellement plus...

Il lui semblait ne plus entendre ce qu'il se passait autour d'elle, elle écoutait Azulia, et seulement elle. Parce que les autres ne l'intéressaient pas, peut-être, ou alors était-ce qu'elle avait l'impression que la claustrophobie lui échappait chaque fois que la fille prenait la parole, parce que c'était comme si elle seule parlait, et ça l'a rendait presque dingue. Dingue parce que la voix de la jeune fille éloignait sa plus grande peur et que celle-ci ne s'en rendait même pas compte. Elle ne savait pas qu'elle effet elle était en train de produire à Welly. La jeune fille recula jusqu'au mur afin de se sentir trop éloigné des autres voix et plus proche de celle d'Azulia. Elle ne voulait pas assister à cette réunion. Elle en avait carrément rien a faire de ce dont ils parlaient, tous, parce qu'elle, tout ce qu'elle voulait, c'était vivre sa vie comme elle l'entendait. Au fond, qu'elle soit mercenaire ne changeait rien. Elle était solitaire. S'il le fallait, elle était tout a fait capable de tuer un mercenaire et de protéger une apprentie marchombre.

Sinon, à part cette jeune fille, elle avait reconnu la voix de Ledwin, et celle de Leeloo. Les autres, elle ne les connaissaient pas, et elle n'avait pas envie de les connaître. Aucune curiosité dans ce genre de choses.

La jeune fille parcourait la salle de ses yeux, sans rien voir, mais elle avait l'habitude et c'était comme si elle voyait. Elle devinait la place des gens, écoutait leur rire, leur pleur, leur paroles, sans vraiment se soucier de leur sens, parce que ça ne l'intéressait pas. Elle ne vivait pas vraiment dans leur monde. Elle avait le sien, dans l'ombre, celui qu'elle s'inventait. Parce qu'elle ne pouvait pas vivre, elle se contentait de rêver. Mais les rêve semblaient lui suffire. Elle était heureuse, malgré ses tristesses, ses chagrins, ses peurs, ses défauts, elle était heureuse malgré tout.

Un sourire naquit sur ses lèvres, et elle se concentra sur le réel sens des paroles qui venaient d'être prononcés.

[ Désolé pour le retard, vous êtes vraiment rapide et j'ai du mal à suivre... ^^' ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde) Mar 25 Mai 2010 - 18:44

=> dsl pour le tout mini rp mais j'ai pas le temps de faire plus (révisions pour le bac --" et ce seras comme ça jusqu'au 23 juin ><) ... Donc je rep vite fait histoire de pas bloqué le rp. ;)


Entourée de ses mercenaires serviteurs, la chef du chaos se sentait à l'aise. Bien que Liven soit partit sur un coup de tête, les autres semblait être calmes aussi. Trop même. Ils ne savaient pas ce qu'ils voulaient, chacun n'osant prendre de décision.

- C'est l'affaire de chaque guilde. C'est aux représentants de chacune d'entre elle de choisir s'il souhaitent faire un marché avec nous ou pas.

Ses paroles étaient claires, elle n'avait rien à ajouter. La mercenaire, comme à son habitude, posa ses pieds sur la table et observa les réactions des gens. Elle attendit les réponses de chaque chef de guildes.
Derrière elle se tenais ses mercenaires dont leurs souffles de haine chatouillait le cou de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Dessinateur__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2460
Date d'inscription : 18/08/2008
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans, Femme
Aptitudes:
MessageSujet: Re: GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde) Sam 29 Mai 2010 - 12:36

Eole rouvrit lentement les yeux qu'elle avait fermé depuis le début de la discussion. Ses yeux émeraudes regardèrent tour à tour chacune des personnes présentes dans l'assemblée. La salle s'était bien remplie...
Elle avait entendu ce que lui aviat dit Azulia et alla avait raison, il était temps...
Tout en restant assise elle déclara d'une voix calme et posée :

-J'ai 14 ans, je m'appelle Eole et j'ai été désignée comme chef de la guilde des Dessinateurs. Je sais que je suis jeune, mais je sais également que j'ai le droit d'être prise au sérieux. Je ne parlerais pas au nom des personnes de ma guilde présentes ici, juste en mon nom et en celui de celles et de ceux qui n'ont pu être présents. J'estime qu'Azulia et Liven maintenant parti ont le droit de s'exprimer par eux-mêmes. Je disais donc que personnellement, je tiens avant tout au bonheur et à la joie que je lis tous les jours sur le visage des Alaviriens. Si pour conserver ce sourire il me faut allier ma guilde aux autres y comprit à celles des Mercenaires, alors je suis prête à e faire. Je m'engage donc à ne rien faire contre les autres guildes sauf en cas d'attaque de leur part sur des membres de ma guilde ou sur les alaviriens qui n'ont strictement rien fait pour être notre cible. Sur ce, libre à vous de me prendre au sérieux ou non, j'estime juste que tout le monde, elle se tourna vers les chefs de toutes les guildes en particulier sur celle des Alaviriens, tout le monde ici à le droit à la parole, pour moi, tous les avis méritent d'être pris en compte. J'ai fait ce que je pensais avoir à faire, désormais je vous laisse délibérer entre vous de ce que désirez.
Eole fixa une dernière fois les différents guildes puis referma les yeux pour laisser ses oreilles capter plus de son.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde) Sam 29 Mai 2010 - 17:50

Aunda sourit aux paroles d'Eole et lui adressa un "merci" du boût des levres et s'avança. C'était maintenant à son tour de prendre la parole.

-Je n'appartiens à aucune des guildes ici présentes. Je ne sais ni me battre, ni dessiner et encore moins comprendre la voie qu'arpentent les marchombres mais je sais ce que si nous ne nous allions pas nous mourrons tous. Elle se tourna vers Leeloo. Croyez vous vraiment qu'une fois Gwendalavir rayé de la carte, vous les mercenaires du Chaos pourraient tranquillement continuer vos activités? Que l'Archipel Alines restera innaccessible à ceux qui auront détruit un aussi grand empire? Elle eut un rictus ironique. Vous vous trompez! Et si par miracle vous réussissiez à les vaincre seul vous vous retrouveriez sans adversaires digne de ce nom, non? Quel est l'interêt de se battre sans adversaire à son niveau? Si les marchombres n'existent plus à qui vous opposerez vous? Je ne pense pas qu'il soit necessaire que vous touchiez de l'argent pour vous battre, votre interêt est ailleurs. Si nous autres Alaviriens nous battons pour sauver notre vie, vous, mercenaires du Chaos devez vous battre pour que votre guilde continue à avoir un sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde) Sam 29 Mai 2010 - 18:34

La chef des dessinateurs et la representatrice Alavirienne avait pris la parole. Hitsaki decidat que c'était son tour.
- Je ne suis pas chef de guilde, je vais donc parler pour moi et non pour les autres frontaliers mais je sais qu'une bonne part d'entre eux serait d'accord avec moi... Personellement je suis pour l'alliance avec les mercenaires. Mais je ne verserais aucun argent pour eux. Je ne verrais pas pourquoi eux plus que n'imoorte qui ici present aurais le droit d'avoir de l'argent. Ces tout ce que j'ai à dire.
il se passat la mains dans les cheveux regardant tout le monde tours a tours, devinant qui serait le prochain a prendre la parole.

hrp : dsl pour le mini rp mais j'ai des revisions a faire.
Revenir en haut Aller en bas
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 3554
Date d'inscription : 31/05/2010
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Féminin, bien sûr!
Aptitudes:
MessageSujet: Re: GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde) Mar 1 Juin 2010 - 17:51

Tamina courait dans les rues d'Al-Jeit vers le palais. Elle était très en retard. "Une marchombre en retard, non mais je vous jure!" Elle était nouvelle dans la guilde mais étant donnée la situation de l'Empire, avait accepté de répondre à la lettre qu'elle avait reçu. Mais hors de question de se faire remarquer plus qu'il n'est necéssaire pour ce retard. Elle passa devant les gardes devant la porte principale, contourna le palais et commença à escalader la facade ouest, ou elle avait repéré la fenêtre donnant sur la salle de réunion. Elle se glissa à l'intérieur, et se mêla discrêtement aux personnes déjà présentes. Tamina remarqua qu'il y avait une alavirienne, deux dessinatrices, deux marchombres parmi lequelles elle reconnut Marie, et... C'est pas vrai! Des mercenaires du Chaos! Elle jura en silence mais se ressaisit. L'affaire était sérieuse et concernait tout le monde, et elle n'était pas suffisamment expérimentée pour se permettre de juger. Elle écouta: Des représentants des différentes guildes et habitants de Gwendalavir parlait à, tour de rôle, émettant leur point de vue sur la situation. Elle était arrivée juste à temps pour entendre un frontalier qui s'exprimait. Tamine sourit en le reconnaissant. C'était Hitsaki.

- Je ne suis pas chef de guilde, je vais donc parler pour moi et non pour les autres frontaliers mais je sais qu'une bonne part d'entre eux serait d'accord avec moi... Personellement je suis pour l'alliance avec les mercenaires. Mais je ne verserais aucun argent pour eux. Je ne verrais pas pourquoi eux plus que n'importe qui ici present aurais le droit d'avoir de l'argent. C'est tout ce que j'ai à dire.

Tamina était on ne peut plus d'accord ave ces paroles. Elle le vit regarder les autres personnes présentes avec un léger sourire avant de reprendre sa place. Le souffle court, Tamina se demandait qui allait être le prochain. Elle même ne le ferait pas. Elle n'était pas lâche, c'était simplement à Marie, la représentante de la guilde de le faire

-----------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

GRAND CONSEIL DE GWENDALAVIR (tout le monde)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Côté Hors-Jeu :: Côté Forum-