Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Une vie. II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Une vie. II Lun 19 Juil 2010 - 13:05

Elle arriva, ou plutôt se matérialisa, au bord d’un chemin qui s’élançait vers une magnifique forteresse. Elle dégageait des ondes attirantes. Un frisson parcourut son dos. Il faisait nuit et frais dans ce monde. Les étoiles et la lune se reflétaient dans le lac se trouvant à sa droite. Ce Lac aurait pu rivaliser avec un océan tant il était grand. La seule différence, c’est qu’il était lisse comme un miroir. Madeline tenait encore la pierre fermement. Elle la fit rouler dans le creux de sa main et éclata en sanglots. Mathieu… Pourquoi fallait-il qu’elle le revoie ? Surtout juste avant de partir à jamais dans un nouveau monde. Elle revit son visage. Un teint halé, des cheveux brun foncé, des yeux marron-miel, une bouche fine. Elle le vit baisser les yeux et finalement tourner les talons pour avancer sur un chemin, sa voie, sa destiné. Sa silhouette est finement musclée et ses pas sont assurés. Il disparu. Madeline ouvrit les yeux, essuya ses larmes. Le soleil se levait. Elle n’avait pas eu de nuit. Il y a un grand décalage horaire entre les deux mondes. Tant pis, de toute façon, elle n’était pas fatiguée. Elle retira les papiers restés dans l’enveloppe. Elle étudia longuement la carte et trouva l’endroit où elle se trouvait. Le Lac Chen. À côté d’Al-Chen. Il y avait aussi des pièces dans l’enveloppe. Elles étaient triangulaires avec une étoile à nombre différant de branche au milieu. Elle s’assit au bord du lac. Qu’allait-elle faire à présent ? Son reflet la regardait. Madeline Miaa. 15ans, 4 mois et 19 jours. Son visage est fin, encadré de cheveux blond ondulé. Ses yeux sont de couleur vert foncé et son teint et plutôt pâle. On peut voit une musculature fine et élancée. Des années d’acharnement pour arriver à ce résultat. Elle en était fière. Très fière. Un poisson détruit son reflet la faisant revenir à la réalité. Elle était seule. Qui plus est dans un autre monde. Elle avait de l’agent. Et la carte de l’empire. Elle était Libre. Maître de ses choix et de ses actes. Elle se leva soudainement et partie vers Al-Chen. Là bas, elle achèterait un cheval, des armes, de la nourriture et des vêtements. Mais avant, elle voulait visiter les lieux. Elle fourra l’enveloppe et la pierre dans ses poches et se mit à courir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle aime courir. Le vent lui caressait le visage et ondulait avec ses cheveux. Arrivée devant l’entrée d’Al-Chen, elle ralentit et se mit à marcher. Elle regarda les gardes postés de chaque côté de l’entrée. Ils étaient vêtus d’une épaisse armure impeccable, accompagnés d’une lance. Madeline les jugea ridicule. Un sourire s’étira sur ses lèvres pour finalement éclater de rire.

«Qu’est qui te fait rire fillette ?
- Ne soyez pas offensé, je ne rigole pas de vous. Je rigole de vos accessoires.
- expliques-toi petite insolente.
- imaginez un temps soi peu qu’il y est une personne louche qui rentre ici. Vous l’interpellez mais il ne s’arrête pas. Que faite vous ? Vous partez à sa rencontre. Mais il se met à courir. Vous ne pourrez pas le suivre. Avec une carapace aussi lourde et rigide que la votre, c’est impossible. Et regardez vos lances. Elles ne sont même pas équilibrées pour le lancé, ni même pour le combat et en plus de ça, elles sont très fragile. Et l’on voit bien que c’est du neuf. C’est pathétique des gardes aussi mal équipés… »


Elle passa à leur hauteur et entra dans la forteresse. Elle rigolait encore. Mais alors qu’elle observait avec admiration la ville qui se présentait à elle, elle entendit un bruit. Elle allait enfin s’amuser un peu. Elle se retourna et évita le lancé de lance destiné à la clouer au sol. Puis, elle marcha sur l'arme qui se brisa. Elle avait raison pour les lances. Le garde désarmé courait vers elle. Malgré le poids de sa carapace, il se déplaçait vite. Mais pas assez vite. Madeline tourna les talons et couru dans les ruelles de la ville. C’était un véritable labyrinthe. Elle réussi néanmoins à le semer. Son autre hypothèse était juste aussi. Elle se retrouva dans une impasse et s’arrêta de courir. Elle regarda autour d’elle. Il n’y avait personne. Elle était seule. Elle allait enfin pouvoir vivre sa vie. Elle se retourna et se mit en route vers sa destiné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Lun 19 Juil 2010 - 14:45

Salim se promenait à Al Chen. Le jeune maître marchombre venait de finir son périple avec les caravanes qui étaient arrivé en ville le matin même. Le trajet s’était déroulé quelques semaines, et lui avait fait un bien fou par son paisible voyage qui n’eut strictement aucun problème…
Toutefois, Salim au cours de ces trois dernières années s’était habitué à de l’action. Son entraînement, leur quête, leurs périples à Valingaï… Tout cela l’avait lui avait offert un rythme de vie qui était loin d’être monotone… Et cela commençait à lui manquer…
Salim se promenait donc. Son allure charismatique et sa façon de marcher attirait quelques regards. Il s’en fichait. Il regardait partout et nulle part. A l’affut d’un moindre détail, et indifférent à des choses voyantes et inutiles. Son regard s’attardait sur les objets du marché, quand tout à coup, il fut attiré par quelque chose qu’il ne ressentait que depuis peu de temps…
Son instinct marchombre.
Il détourna le regard, et vit une adolescente courir, pourchassé par des gardes. La poursuite, certes, attira son attention, mais ce fut surtout les habits de la jeune fille qu’il perçut… La concernée venait de son ancien monde, il en était sur. Son accoutrement lui était familier.
Curieux, le marchombre s’élança à la vitesse du vent, et grimpa en quelques secondes un bâtiment sans attirer l’attention. Il suivit de toit en toit la jeune fille pourchassé par les gardes, sans pour autant se montrer. Au cours de sa course, quelque chose le fascina plus que ses habits…
Sa façon de se mouvoir. Cette petite avait une agilité impressionnante, et une rapidité rare. Un corps et une allure de…
Marchombre !
Ce mot criait à son oreille. Le destin de cette fille était croisé avec ce mot. Salim sut quoi faire.
Il continua à observer la jeune femme qui tentait de semer les gardes. Lorsque ces derniers le furent, Salim s’assit tranquillement sur une poutre dépassant du toit, et l’observa. La petite observa le cul de sac dans lequel elle se trouvait. Son regard brillait d’une flamme que seul un marchombre reconnaissait. Les jambes se balançant dans le vide, Salim se pencha davantage.
L’adolescente finit par se retourner en commença à rebrousser chemin, quand Salim se laisse tomber devant elle. Il atterrit souplement.
La jeune étrangère poussa un cri de surprise et fit un bond en arrière.
Salim sourit.

- Paix ! lança-il en tendant ses mains…
Il observa alors la fille des pieds à la tête.
Son sourire s’agrandit.

- D’où viens-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Lun 19 Juil 2010 - 23:33

Madeline ne l'avait pas vu, ni même entendu. C'était peut être un autre garde ? Mais une voix lui soufflait que non. Et puis si c'était réellement un garde, il l'aurait arrêté plus tôt et n'aurait pas prononcé le mot "Paix". C'est pour cela qu'elle répondit honnêtement à l'homme.

-Si je vous le disais, vous ne me croiriez jamais.

Il souriait de plus en plus. Madeline aurait pu penser qu'il se moquait d'elle. Mais elle ne pensait pas à ça. Elle était émerveillée devant l'assurance et la force qui enveloppaient cet inconnu.

- Je viens d'un autre monde qui se nomme la Terre.

Ces mots sonnaient étranges à ses oreilles. Elle n'aurait jamais imaginer aller dans un autre monde, quelques années auparavant. Elle se rendit compte que cela était impossible. Elle allait se réveiller. Mais après tout, pourquoi ne pas vivre ce rêve comme si c'était sa vie ?

- Comment t'appelles-tu ?

- Je m'appelle Madeline Miaa et j'ai 15 ans, 4 mois et 19 jours.


Pourquoi lui disait-elle tout cela ? Elle n'en savait rien. Mais elle ne risquait rien.

- Enchanté Madeline. Je m'appelle Salim Condo. Viens, allons parler dans un endroit plus accueillant.

Elle hocha la tête. Ils avançaient côte à côte. Madeline regardait avec étonnement tout ce qui l'entourait. Cette ville ressemblait aux villes de la Terre tout en étant totalement différente. L'air était pur. Il n'y avait ni de voiture ni d'électricité. On se serait crut au moyen âge. Mais un moyen âge très propre et plus sophistiqué. Avec des tours lisse comme un miroir. Les personnes qu'ils croisaient étaient habillés de tuniques et pantalon de toile. Elle, elle était habillé d'un jeans, d'un débardeur rouge. Ces vêtements lui valurent quelques regards étonnés. Son regard tomba finalement sur son accompagnateur. Il marchait près d'elle sans faire de bruit. Pourquoi le suivait-elle ? Elle pourrait partir maintenant si elle le voulait. Mais à la venu de Salim, elle s'était enfin senti sur la bonne voie. Et puis, elle voulait savoir ce qu'il lui voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mer 21 Juil 2010 - 0:25

-Si je vous le disais, vous ne me croiriez jamais.

Salim élargit son sourire. Il regarda Madeline dans les yeux, attendant la suite.

- Je viens d'un autre monde qui se nomme la Terre.

Ce fut sans surprise que les doutes du marchombre s'envolèrent. 
Il continua de l'observer, et finit par lui demander :


- Comment t'appelles-tu ?

- Je m'appelle Madeline Miaa et j'ai 15 ans, 4 mois et 19 jours.


Le maître marchombre leva un sourcil. Cette jeune femme avait une manière de parler du temps semblable à Ewilan. D'une précision implacable.
L'aura que l'adolescente dégageait fascinait Salim. Cette curiosité le convainca : il voulait en savoir plus.


- Enchanté Madeline. Je m'appelle Salim Condo. Viens, allons parler dans un endroit plus accueillant. 

Salim se retourne agilement en commença à marcher dans la rue. La concernée lui emboita le pas.
 
La ville était encore en plein matin, et certain gens descendaient encore de chez eux à cette heure-ci. Le marché atteignait son effervescence. Les cris des vendeurs qui informaient sur les prix se faisaient entendre partout. Salim aimait cette ambiance. 
Tranquille.

Tout en marchant, le jeune maître observa silencieusement Madeline qui faisait de même. Elle le regardait avec assez de discrétion pour ne pas être vu par un banal individu, mais un marchombre s'en apercevait sans problème. Salim sourit.
Cette Terrienne était habillé d'un Jean et d' un débardeur rouge. Des habits qu'il n'avait pas revu depuis des années. Mais c'est surtout son attitude et son apparence qui le fascinait. Cette petite était sculpté de manière athlétique : musclée sans pour autant atteindre les limites. 
Un corps parfait.
Un corps de sportif.
Un corps de Marchombre.
Et puis, elle dégageait une assurance et une sorte d'insolence qui l'amusait.
Salim se reconnaissait parfaitement en elle. Sa façon d'être. Son regard. Le marchombre sourit davantage.

Suivi de la jeune fille, Salim tourna sur une ruelle à sa gauche. Une terrasse s'y trouvait.


- ça n'a peut-être pas l'allure d'une terrasse de Paris, ni même son design, mais la qualité est belle et bien présente !

Le marchombre avait volontairement prononcé le nom de la capitale francaise et le terme "design" pour observer la réaction de l'etrangere. Cette dernière le regarda, surprise, mais ne posa pas de question.
 
Il fit savoir leur présence au patron des lieux, et s'assit sur une chaise. Madeline s'assit en face de lui.
Salim l'observa attentivement. Puis sa patience vola en éclat :


- comment es-tu venue ici ? Demanda-t-il   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mer 21 Juil 2010 - 0:35

-grâce à cette pierre.

Elle sorti la pierre bleu de sa poche. Et la posa délicatement sur la table attendant la réaction de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mer 21 Juil 2010 - 0:58

Salim n'en revenait pas. Cette fille avait dans la main un des objets les plus enviés de Gwendalavir. 
D'un geste rapide, il prit un bout de tissu, et recouvra la pierre. 
Il la donna à la jeune femme.


- Ne la montre surtout à personne. Maintenant, je veux savoir s'il-te-plait. Comment as-tu eu cette pierre ? Raconte-moi tout. Ton histoire, ton voyage, tes origines. tu peux me faire confiance.

Salim lui sourit sincèrement, montrant sa franchise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mer 21 Juil 2010 - 1:26

Elle pouvait lui faire confiance. Elle le savait. Son instinct ne c'était encore jamais trompé. Elle se lança.

-Ma vie était comme tout le monde. J'avais des parents et une petite soeur. J'étais heureuse. Mais le jour de mes 15 ans, nous fêtions mon anniversaire avec des amis. Et tout d'un coup, un homme est apparu au milieu de la pièce. Il était vêtu un peu près comme Vous. Il a fait apparaitre des espèces de boules de feu et à tué tout le monde. Je suis la seule survivante. J'étais à l'écart. Il ne ma pas vu. Et il est parti de la même manière qu'il était arrivé. La police est arrivée et l'on m'a placé dans une famille d'accueil. Je pouvais faire ce que je voulais. Je pouvais ne pas rentrer pendant une semaine, ils ne se rendaient compte de rien. J'ai dû me trouver un petit boulot et j'ai fais des recherches sur l'assassin de mes parents. Et c'est en voyant la photo d'une pierre graphe que je me suis souvenus d'en avoir vu une chez moi. Je suis donc retournée dans mon ancienne appartement et j'ai trouvé cette pierre. Quand je l'ai prise dans ma main, elle m'a amené dans ce monde.

Elle avait dit tout ça en regardant dans le vague. Une fois fini, elle observa la réaction de l'homme et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mer 21 Juil 2010 - 1:36

Salim écouta Madeline. Il ferma les yeux.
Son histoire avait des points communs à la sienne. Cela l'attristait.


- je suis sincèrement désolé pour ta famille. Sincèrement.

Il leva à nouveau les yeux, et regarda ceux de Madeline. La fille pouvait paraitre frêle, et être aussi solide qu'on n'aurait pu le penser, Salim ramarqua une tristesse dans ses yeux. 
Quoi de plus normal ?
Cette adolescente avait une famille, qui fut tué sans qu'elle ne sache pourquoi. Maintenant, elle venait d'apparaitre dans un monde inconnu.


- Et maintenant ? Que veux-tu faire ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mer 21 Juil 2010 - 1:51

L'homme était réellement compatissent. Elle le voyait.

- je vais m'acheter un cheval, quelques armes et des habits. Comme ça, je pourrais partir découvrir ce nouveaux monde. Mais avant, j'ai envi d'explorer un peu cette ville. Et puis, je vais essayer de gagner un peu d'argent. Je ne suis pas sûr d'en avoir assez pour pouvoir m'acheter tout ça.

Madeline sourit. Elle avait hâte de découvrir ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mer 21 Juil 2010 - 2:13

Salim l'observa. Aventurière et curieuse. Et visiblement, pas de trace de vengeance en elle. 
Il sourit.


- Vois-tu, jeune fille, je suis dans ce monde quelqu'un n'ayant pas un même mode de vie que la plupart des autres. J'ai suivi un long et dur entrainement. Je suis maintenant capable de faire des choses que jamais j'aurais pu penser faire un jour. Je suis devenu ce que je suis. Un être ayant sa place dans la nature. Je vais où je veux, si je le veux.

Il n'y avait pas la moindre trace de prétention dans ses propos. Ce n'étaient que des simples constatations. 

Salim se leva souplement. Madeline ne bougea pas et le regarda.


- Lis cela. Lis, et si tu comprends et ressens quelque chose, rejoins moi.

Il sourit et pris son couteau et grava quelque chose sur la table. Puis  contourna la table et sortit de l'auberge. Il se mît debout, dos à la terrase, regardant la rue. 
Il attendit. Et souriait. 

Sur la table, il était gravé :


Trésor oublié,
Mur franchissable,
Liberté.




 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mer 21 Juil 2010 - 2:32

Madeline le regarda sortir. Il se déplaçait avec une agilité impressionnante dans un silence absolu. Elle aimait la façon dont il parlait. Et elle était attirée par la description qu'il venait de faire sur lui même. Elle détourna le regard vers les lignes gravés sur la table.

Trésor oublié,
Mur franchissable,
Liberté.

C'était magnifique. Elle n'avait jamais vu un poème aussi beau. Soudain, elle eu une certitude. La certitude pur et simple d'être chez elle et d'avoir trouver le bon chemin. Elle se leva à son tour et se dirigea vers l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mer 21 Juil 2010 - 2:55

Salim sourit en attendant les pas de Madeline. Il savait qu'elle viendrait. 
Il n'avait pas bougé et continuait de regarder la rue.
 

- Je le savais...murmura-t-il.

Il se retourna vers elle et lui sourit.


- Pour être ce que je suis, il a fallu travailler. Durement. Suis-moi.

Salim l'emmenant dans une ruelle sombre. La, il grimpa un mur haut d'une dizaine de mètres en quelques secondes. Il fit signe à Madeline de le suivre.
Cette dernière obéit et grimpa le mur. Elle grimpa sans difficulté, jouant souplesse, habilité et force.
Salim était satisfait. 
Une fois arrivés en haut, il l'emmenant sur un toit qui offrait une jolie petite vue d'Al Chen. La, il lui fit signe de s'asseoir, et fit de même.


- je vais t expliquer ce que je suis. Je suis un Marchombre. Comme tous les autres Marchombres, nous sommes des êtres chérissant qu'une seule chose : la liberté. Pour cela, nous avons un entrainement qui consiste à apprendre diffèrentes choses, comme par exemple : le combat, l'escalade, la vie elle-même. Et des dizaines d'autres choses dont tu ne pourrais imaginer. Et cela dans quel but ? Être libre. Ne pas avoir de frontières. 
Cet entrainement dure trois années. Tu me devras une obéissance parfaite. Trois années. Cela sera long, dur, et tu finiras par craquer au moins une fois. Ca sera normale. Mais une fois cela fait... Tu seras libre. Les frontière seront absentes. C'est ma dernière proposition. Acceptes-tu d'être mon Apprentie Marchombre ?
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mer 21 Juil 2010 - 3:11

Madeline, les jambes dans le vide, réfléchissait. Marchombre. 3ans pour le devenir. 3 années très difficiles pour devenir libre. Elle serait guidée par Salim. Elle tourna la tête et le regarda dans les yeux.

- J'accepte.

Elle venait de jurer. Elle savait qu'elle ne pouvait plus revenir sur ses paroles. Mais elle ne regrettait absolument pas son choix. Elle souriait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Ven 23 Juil 2010 - 11:36

Salim sourit. Il regarda la jeune fille qui lui faisait face. Il l'avait rencontré le matin même, à peine quelques heures plutôt. Elle l'avait de suite fasciné. Et le voilà maintenant avec une apprentie. Décidément, le destin lui tracait la...

*Que dis-je ? Je suis maître de mon destin, maître de ma route. Je l'ai choisi, je l'ai voulu.*

Son sourire s'élargit.

- Et bien te voilà dorénavant apprentie marchombre. Tu me devras une obéissance complète. Si je te dis "saute", tu sautes. Si je te dis "cours", tu cours. Tu peux m'appeler Salim, bien sûr ! Bon, dis-moi jeune apprentie... Ton entraînement commencera ce soir. Mais avant, j'ai une question. Quelles sont tes motivations ? Pourquoi as-tu accepté d'être mon élève ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Ven 23 Juil 2010 - 13:12

- Je pensais qu'il n'y avait qu'une question. Mais je vais répondre aux deux.

Elle n'avait aucune réponse à lui offrir. Sauf qu'aucune réponse, était déjà une réponse. Elle poursuivit.

-Je l'ignore. Mais la seule chose que je sais, c'est que tu m'as parlé et montré une voie que je recherchais sans le savoir depuis des années. Une voie qui me permettrait enfin d'être moi et de progresser.

Madeline observa Salim, un sourire aux lèvres. Le tutoiement avait fusé naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Mar 31 Aoû 2010 - 11:30

Salim la regardait intensivement dans les yeux. Ce regard, dura plusieurs secondes, mais Madeline soutena le regard, et ne baissa pas les paupières.

Le maître finit par sourire.



- Dans le mille jeune apprentie ! Je n'attendais pas une réponse précise, mais la tienne me satisfait. Alors, ton apprentissage commence maintenant ! Descend cette maison s'il te plait. Et descend, et fais du mieux que tu peux.



[me revoilà, on peux reprendre Madeline ! ;) excuse-moi du retard, mais je ne pouvais vraiemnt pas.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Jeu 2 Sep 2010 - 19:48

Il n'y a même pas 2 heure, Madeline était sur la Terre accompagnée de Mathieu. A présent, elle est dans un autre monde, avec un Maître. Salim.

Sa vie à basculer. Elle se retrouve sans rien ni personne. Sauf que, ce n'ai pas tout à fait vrai. Salim est avec elle à présent. Elle n'est plus seule. Son apprentissage commence. Elle doit descendre. Elle se lève et s'approche du vide. La maison est assez haute. Elle se tourne face à Salim, lui sourit et fait un pas en arrière. Elle attrape le toit et se retrouve dans le vide. Elle place ses pieds sur des prises. C'est parti. Elle descend en utilisant le rebord des fenêtre, les fissures... Les grosses ainsi que les petites prises. Elle va plutôt vite. Elle s'amuse. Elle arrive en bas tranquillement.



[ Pas grave pour le retard :D]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Jeu 2 Sep 2010 - 20:13

Salim regarda sa nouvelle élève se laisser tomber du toit.
Il sourit.


*joli !* pensa-t-il.

Il la regarda descendre, et une fois presque arrivée, il sauta sur la fenêtre de la maison d'en face,puis sur une poutre. Il se laissa tomber, et atterit sur le sol en même temps qu'elle, juste derrière.

- Bien, dit-il. Au passage, joli saut pour descendre, mais tu perds un peu de temps. Toutefois, ca peut être utile : je t'apprendrai à mieux s'en servir.Sinon, tu as une assez bonne maîtrise pour une novice. Cependant, tu t'assures trop de "confort", et tu utilises souvent la force. Un Marchombre n'est pas une armoire en glace, et finesse fait partie de son être, de son âme. Remonte ce mur. Joue plus sur la souplesse, et la vitesse. Quand je dis vitesse, cela n'est pas synonyme de "faire vite sans faire attention". Tu fais vite, mais ton attention reste, et ta concentration en est plus grande. Utilises moins la force,et sois plus souple.

Il recula d'un pas.


- Vas-y, remonte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Jeu 2 Sep 2010 - 21:02

Elle écoutait attentivement. Souplesse et rapidité...

-Très bien, à tout de suite. Lui répond-elle avec un grand sourire.

Elle ouvre son esprit. Prend appui, puis le reste vint naturellement. Madeline grimpe sans forcer. Tout simplement car la rapidité remplace la force. Chacun de ses gestes trouvent une prise. Elle arrive en haut.

Elle avait prit une autre voie qu'à la descente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Jeu 2 Sep 2010 - 21:13

Salim la regarda, tout en grimpant lui aussi.

- Très jeune apprentie ! Viens avec moi.


Salim sauta sur un autre toit. Il continua ainsi, jusqu'à monter sur un des toits les plus hauts d'Al-Chen. Il s'allonga, et regarda les étoiles.

- Fais de même, Madeline.


Les mains sous sa têtes, Salim observait les étoiles. Tranquillement. Au bout de quelques minutes :

- Parle-moi de la vie, des étoiles, jeunes apprentie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Jeu 2 Sep 2010 - 22:09

Madeline n'avait plus l'habitude de recevoir des ordres. Après la mort de ses parents, personne ne lui avait donné d'ordre. Sauter de toit en toit lui était souvent arrivée. Et à chaque fois, cette sensation, l'impression de voler la saisi et pénètre en elle. Elle s'allonge à côté de son maître.

-La vie est un cycle... La vie puis la mort. Entre eux se trouve une multitude de voies, de chemins, plus ou moins longs, plus ou moins beaux, menant à un même point. Emprunter un des chemin est accepter ses bas et ses hauts. Toute ta vie, tu évolues et rencontres de nouvelles personnes en fonction des choix effectuer et de la voie empruntée...

Madeline regarde les étoiles en silence avant de reprendre :

-Les étoiles sont pour les scientifiques de simples poussières formées au file des siècles dans l'univers... Pour les poètes, les étoiles parlent et nous sourit. Elles naissent d'un rêve déchut et vivent de l'espoir. Elle disparaissent le jours par respect pour le soleil. Elles enfilent donc une robe de jour. La nuit, elles mettent ses plus beaux vêtements. Une robe étincelante. Elles jouent à cache cache avec les nuage et blaguent avec la lune. De temps en temps, elles nous aident lorsque nous avons besoin d'aide...

Madeline s'interrompt. D'où sort-elle ces définitions ? Pas d'un livre... Non... Ses parents ? Non plus... Peut être, tout simplement de ces nuits entières à penser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Jeu 2 Sep 2010 - 22:20

Salim écoutait sa jeune apprentie. Elle avait une definition des étoiles peu banales, et juste en même temps. Il l'ecoutait attentivement. Il finit par poser sa question, très simplement.

- Et toi, qu'est-tu entre tout cela, jeune apprentie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Ven 3 Sep 2010 - 19:34

La question percuta Madeline. Qu'est-elle ? La réponse sorti naturellement.

-Je suis moi.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Ven 3 Sep 2010 - 19:56

Le sourire du jeune maître Marchombre s'élargit. C'était la réponse qu'il voulait.

- Et toi, qu'es-tu donc ? Continue je te prie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une vie. II Ven 3 Sep 2010 - 21:20

Madeline ferma les yeux. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus parlé de ça avec quelqu'un.

-Comme le roseau dans le vent. L'oiseau dans le ciel. Le chat dans la nuit. Le loup dans les bois. Je suis Libre. Du moins, j'essaye de l'être
...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une vie. II

Revenir en haut Aller en bas

Une vie. II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres de l'Est :: Al-Chen et ses environs-