Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

La nuit, les âmes brisées brillent plus que les étoiles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: La nuit, les âmes brisées brillent plus que les étoiles. Lun 25 Oct 2010 - 22:49

Ellana avait chevauché toute la nuit. Hyder, à l'épreuve de la fatigue, avait remporté toutes ses batailles sans faillir. Elle était fière de lui, de la liberté et du bien-être qu'il lui permettait d'acquérir. Elle descendit de selle lorsqu'elle entendit le clapotement imperceptible de l'eau. En frissonnant, elle recouvrit ses cheveux sombres d'une capuche fourrée. Malgré ses gants et ses vêtements chauds, elle mourrait de froid. La mer des Brumes, située au Nord, ne permettait pas de s'y baigner. Surtout lorsque l'automne était bien entamé! Elle s'était rendue dans un endroit reculé de la région afin voir les navires de Sil' Afian partir du port. Elle savait que le spectacle serait éblouissant et elle ne doutait pas de trouver une auberge suffisamment accueillante pour l'héberger le temps de quelques nuits. Elle avait d'ailleurs une adresse, même si de mauvais souvenirs l'empêchaient d'y aller. En tenant Hyder par la bride, elle s'avança vers le chant de l'eau, jusqu'à ce qu'elle puisse distinguer au loin les vagues qui venaient s'écraser sur la berge. Le nez levé pour respirer les odeurs salées de la mer, Ellana profitait du vent frais qui lui caressait le visage ; heureuse d'être Marchombre. C'était dans les endroits les plus froids qu'elle se sentait la plus libre. Sûrement était-ce dû à la séparation douloureuse et soudaine de sa formation de Marchombre : lorsque Jilano l'avait emmené en haut de cette montagne et qu'elle avait dû en descendre le flanc seule, pour la première fois en deux ans. Ce souvenir régnait en elle comme un Empereur sur son Empire. Pas un seul jour ne passait sans qu'elle repensât à ces années de libertés, de bien-être et d'apprentissage. Néanmoins, Jilano était un guide. Un être d'exception sans aucun doute, mais un guide avant tout. Sa liberté lui était déjà acquise, ils s'étaient déjà séparés avant de monter cette montagne. C'était trop dur à expliquer, elle sentait au plus profond d'elle même qu'elle n'avait jamais été "contrainte" et c'est ce sentiment qui lui laissait croire que le lien tissé entre eux était plus fort que toutes les puissances terrestres. La mort ne peut pas vaincre un Marchombre.
En levant la tête vers Hyder et en s'apercevant qu'il ne tremblait pas malgré le froid, Ellana réalisa qu'il était peut-être plus Marchombre qu'elle. Pourquoi tremblait-elle alors que lui se tenait droit et fier? Elle s'appliqua à sentir les forces qui s'étiraient autour d'elle. Elle s'arrêta même pour se plonger dans la gestuelle Marchombre. Le froid n'était rien. Elle prit une profonde respiration, calma ses muscles tendus, entrepris de se détendre complètement, s'abandonna aux éléments. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, plusieurs minutes s'étaient écoulées.
Lorsqu'elle arriva dans le petit village portuaire, la neige se mit à tomber de façon drue et continu. Elle se dépêcha donc d'emmener Hyder dans une écurie et pénétra dans l'auberge la plus proche. En voyant la porte s'ouvrir et en sentant le froid pénétré dans la pièce chauffée par un immense feu de cheminée, tous les regards se posèrent sur la voyageuse. Une situation délicate. Surtout lorsqu'on aime être discret!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La nuit, les âmes brisées brillent plus que les étoiles. Jeu 11 Nov 2010 - 18:31

Heureusement, les regards se détournèrent très rapidement de la voyageuse. En effet, le courant d'air frais avait laissé filtré quelques flocons qui s'étaient répandu sur les tables les plus proches. Comme l'auberge disposait de plusieurs étages, Ellana monta les quelques marches la séparant du 1er. Elle fut satisfaite de voir que peu de personnes avaient eu la même idée qu'elle, ou plutôt que bien peu de personnes ne sortaient par un temps pareil. Elle choisit une table proche de la fenêtre et s'attabla en soupirant de bien-être. Elle attrapa la carte usée se trouvant sous son assiette et entreprit d'y jeter un coup d'œil intéressé. Un jeune garçon se présenta quelques minutes plus tard et la pria de délivrer sa commande. Alors qu'il était en train de noter ce qu'elle venait de lui dire (Une soupe aux légumes ainsi que de la viande de coureur) elle ne put s'empêcher de remarquer ses membres fins, son corps musclés et ses yeux vifs. Lorsqu'il lui adressa un sourire chaleureux, Ellana tressaillit. Elle répondit timidement à son sourire et il s'en alla passer la commande en cuisine. Était-il si facile de reconnaître un Marchombre? Jilano l'avait-il "reconnu" dès le premier regard? Elle eut envie de revoir le serveur, ses cheveux sombres et ses yeux de glaces l'avaient envoûtés. Est-ce qu'elle était prête à former un autre Marcombre? En avait-elle envie? A vrai dire, elle n'en savait rien. Néanmoins, lorsque le jeune serveur vint la servir, elle ne put s'empêcher d'entamer la conversation.

- Que fait un jeune garçon comme toi dans une auberge? Je veux dire, tu me parais bien nerveux pour servir des pauvres vagabonds toute la journée...

- Votre raisonnement est juste Madame. Il est vrai que j'aime à être dehors et que cet environnement m'étouffe. Mais, si je peux me permettre, il fait partie d'une sorte de... formation.

- Je comprends mieux maintenant.

La jeune femme sourit. Il lui avait fourni toutes les réponses aux questions qu'elle se posait. Il était déjà sous l'enseignement de quelqu'un, elle aurait dû s'en douter ! Et, cette "formation" devait lui servir à se calmer, à se maîtriser. Elle avait donc vu juste en le considérant comme quelqu'un de nerveux.

- Qu'est-ce que vous comprenez mieux, si je puis me permettre?

Ellana s'approcha de lui de façon à ce que personne n'entende leur conversation.

- Les Marchombres ont souvent besoin d'un cours de.. "savoir-vivre".

Son sourire s'agrandit et le garçon devant elle explosa littéralement de rire. Elle s'étonna de sa réaction mais sourit plus largement encore en l'entendant dire :

- C'est vrai que mon hyperactivité laisse mon Maître un peu perplexe...

Sa réponse et le long regard qu'ils échangèrent leur firent comprendre bien plus que s'ils avaient parlé pendant des heures.
Revenir en haut Aller en bas

La nuit, les âmes brisées brillent plus que les étoiles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» 2ème entrainement de Nuage Brisé [PV Ombre du Crépuscule]
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Côté Hors-Jeu :: Est-