Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Grandeur et sagesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Grandeur et sagesse Jeu 28 Oct 2010 - 15:23

Karel avançait sans se presser. La traversée des collines de Taj s'était déroulée sans encombres et il approchait maintenant de son but. Siana, pas aussi patiente que lui, était partie devant. En la voyant revenir tout excitée, le Faël comprit qu'il était arrivé.

- Dépêche-toi Rêveur!criait la petite fée. C'est vraiment incroyable!

En arrivant au sommet de la colline, Karel resta bouche-bée. Effectivement, c'était incroyable.
Gigantesque étendue d'eau reflétant les rayons du soleil dans toute leur splendeur et leur gloire, le lac Chen rayonnait de grâce et de sérénité.
Le premier mot qui venait à l'esprit du Faël était grand. Puis, après réflexion, ce grand devenait très grand pour finalement se terminer en immense. Pourtant, aucune fierté ne ressortait de cette grandeur. Juste une profonde sagesse et une étrange affection pour le ciel bleu.
Un sourire se dessina sur le visage de Karel. Quel magnifique spectacle.
Siana était allée voler en hauteur pour profiter d'une meilleure vue. En apercevant les dentelles vives sur sa droite, Karel eut une idée géniale.

- Où vas-tu comme ça? lui demanda la fée en le voyant courir vers l'imposante barrière rocheuse.

- Suivre moi, tu ne pas le regretter

Siana obéit et alla se poser sur l'épaule de Karel. Elle pensait avoir deviné son intention.
Grâce à ses talents de grimpeurs dus à son peuple, le jeune Faël escalada la paroi abrupte sans trop de difficulté. Une fois arrivé, il trouva un rocher confortable où il s'assit en tailleur.
D'en haut, le paysage était encore plus fabuleux.

- Génial! s'extasia Siana. Même d'ici on n'arrive pas à apercevoir l'autre rive!

- Incroyable, hein? dit Karel en souriant. Avec un peu de chance, on aller voir des Dames!

Les deux compagnons restèrent longtemps à contempler la majestueux lac.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Ven 29 Oct 2010 - 18:39


Après avoir longé le pollimage pendant plusieurs jours, Naïa sentit que le paysage changeait progressivement. Les champs semblaient plus verts, les maisons mieux entretenues, et elle arriva bientôt dans un village, le premier depuis qu'elle avait quitter Al-Far. Heureuse de ce changement, elle accéléra le pas et entre bientôt dans la petite bourgade. Comme la jeune femme s'y attendait, elle fût chaleureusement accueillit, et elle pût profiter d'un bon repas et d'une grange sèche pour la nuit. C'est donc avec entrain nouveau, et des forces recouvrées, que Naïa quitta le village, adressant aux quelques villageois réveillés un petit signe de la main avant de s'éloigner. D'après ses hôtes, elle n'était plus très loin du lac Chen, et elle devrait y arriver dans la journée.

Plongée dans ses pensées, le jeune femme ne remarqua pas un instant qu'elle était suivie. Des bandits de grands chemins l'avait en effet vu quitter le village le matin et avait décidé de la suivre. Naïa semblait être une proie facile : une jeune femme seule, apparemment sans armes, et pas bien costaux avec ça ! Ils hésitaient cependant, attendant de voir si elle avait un quelconque dont pour le Dessin, étant donné qu'aucun d'entre eux ne savait et ne pouvait l'utiliser. Ils patientaient donc.

Peut être qu'elle marchait plus vite que prévu, où alors elle avait emprunter un chemin méconnu, toujours est il que Naïa arriva auprès du lac Chen en début d'après-midi. Au détour d'un pic rocheux, l'immensité du lac apparut devant elle. De surprise, elle ne pût que s'immobiliser, les bras ballants. C'est à ce moment que les bandits choisirent d'attaquer, fondant sur elle en criant de toutes leurs forces...


Dernière édition par Naïa le Lun 15 Nov 2010 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Ven 29 Oct 2010 - 19:41

Du haut des dentelles vives, Karel espérait toujours voir une Dame lorsqu'un mouvement retint son attention. C'était un voyageur qui se dirigeait vers le lac.
Le Faël ne lui aurait pas accordé plus d'attention s'il n'était pas suivit. De sa position élevée, il pouvait facilement apercevoir les quatre personnes qui suivaient le voyageur en question. Ils semblaient avancer comme s'ils voulaient éviter d'être repérés. Un comportement aussi suspect ne laissait aucun doute quant à leur identité : des bandits!

- Ah la la, que nous avoir là? soupira Karel. Dire que je être si bien installer!

- Dépêche-toi de lever tes fesses de là au lieu de te plaindre! l'apostropha Siana exaspéré par son caractère si flegmatique.

Le Faël s'exécuta et entreprit de trouver un bon passage pour descendre de son perchoir. Il fut rapidement en bas et se dirigea ensuite à pas rapides vers les rives du lac. Il repéra le voyageur - qui se releva être une voyageuse - et comprit qu'il arrivait juste à temps. Les bandits s'étaient décidés à passer à l'attaque. Karel n'avait aucune idée des talents de la pauvre agressée mais de toute évidence, la surprise allait l'empêcher de pouvoir se défendre.
Le poignard du premier bandit se dirigeait dangereusement vers sa gorge.
Il fut arrêté par l'épée de Karel.
Stupéfié par l'apparition inattendue du Faël, le bandit ne put réussir à esquiver l'attaque suivante qui lui fit une vilaine blessure au torse. Il s'effondra.
Les trois derniers bandits, devant ce brusque virement de situation hésitèrent un instant. Mais ils restaient supérieurs en nombre, d'autant plus que la fille ne semblait pas savoir se battre. Ils reprirent donc leur attaque, sûrs de leur victoire.
Mais ils se trompaient. Sur deux choses.
Premièrement, même à trois, ils n'étaient pas assez fort pour Karel qui avait déjà combattu de la vermine bien plus résistante.
Deuxièmement, ils s'étaient laissés bercer par les apparences. La femme n'était pas si démunie que ça. Lorsqu'ils comprirent cette erreur, il était déjà trop tard.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Mar 2 Nov 2010 - 14:08


Naïa regarda la lame du bandit s'approcher dangereusement de sa gorge. Son souffle se tarit, et rien n'exista plus pour elle que le mouvement oblique de l'arme. Le temps s'arrêta, le temps que la jeune femme songe :

*Mais quelle idiote, je n'ai sûrement pas fait tout ce chemin pour mourir sans rien faire*

Suite à cela, elle respira de nouveau, et le temps reprit son cours. Son absence n'avait duré qu'une poignée de seconde et un éclat nouveau brillait dans son regard. Mais avant même qu'elle ait pu investir les spires, une autre épée surgit devant elle, parant l'attaque de la première avant d'achever son œuvre de mort dans le torse de son agresseur. Mais cette fois, Naïa était prête, et plutôt que de se laisser aller à la surprise, elle profita du mouvement de repli des bandits pour mieux les observer et préparer son plan. Leur hésitation ne dura pas, après tout, elle n'était qu'une fille. Et même si le faël avait su prouver sa valeur, il ne pourrait probablement pas la protéger contre les attaques simultanées de trois hommes. Alors qu'ils fonçaient sur elle, Naïa fit un pas en avant, faisant glisser dans le même temps sa capuche qui dévoila son crâne presque chauve ainsi que l'éclat de ses yeux.

"Vous pouvez encore fuir"

Sa voix était grave, presque rauque, mais les bandits ne ralentirent même pas. Ils ne remarquèrent pas qu'ils couraient vers eux avec des épées en plastique (d'un beau rose), ce qui rendait leur attaque plutôt drôle. Alors qu'ils n'étaient qu'à un pas d'eux, le sol s'ouvrit sous leurs pieds, et ils s'effondrèrent dans une fosse étroite, juste assez large pour qu'ils ne se marchent pas dessus, et suffisamment profonde pour qu'ils ne puissent l'escalader. Un hurlement de rage s'éleva tandis que Naïa s'approchait lentement du bord. Elle sourit, presque fière d'elle, avant de se tourner vers le faël.

"Merci beaucoup pour votre intervention, je m'appelle Naïa"


Dernière édition par Naïa le Lun 15 Nov 2010 - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Sam 6 Nov 2010 - 21:20

Karel regarda avec surprise les trois bandits pris au piège dans un trou sortit de nulle part. Il tourna la tête vers la voyageuse qu'il venait de "secourir".

- Génial! Une dessinatrice! s'exclama Siana toute excitée.

Karel afficha un bref sourire. Au moins, le combat s'était fini rapidement.

- Merci beaucoup pour votre intervention, je m'appelle Naïa déclara alors la voyageuse.

Le Faël rengaina son épée en haussant les épaules.

- Pas de quoi. Mais vous vous être très bien débrouiller. Vous avoir un sacré talent pour le dessin.

Naïa inclina respectueusement la tête en guise de remerciement.

- Votre maîtrise de l'épée est également remarquable... Puis-je me permettre de demander votre nom?

Karel fut presque étonné par la question. C'était souvent Siana qui faisait les présentations et c'est pourquoi il oubliait souvent de donner son nom si la fée ne le faisait pas.

- Karel répondit-il simplement.

- Et moi c'est Siana! ajouta la petite fée en levant la main. Enchantée de faire ta connaissance! Toi aussi tu es venue ici pour admirer le lac?


Dernière édition par Karel le Mer 10 Nov 2010 - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Lun 8 Nov 2010 - 18:35

Le faël qui lui faisait face sembla surprit par sa question, pourtant assez répandue, aussi mit il un peu de temps à lui répondre. Naïa en profita pour l'observer un peu plus attentivement, curieuse. C'était en effet la première fois qu'elle croisait un représentant des faëls. Elle fût assez surprise car on les lui avait décrit comme très différent des humains, alors que Karel, ici présent, ne différait d'elle que par son sexe et la couleur sombre de sa peau. Ainsi que par ses vêtements, mais c'était pour elle complètement secondaire.
Citation :
- Et moi c'est Siana! ajouta la petite en levant la main. Enchantée de faire ta connaissance! Toi aussi tu es venue ici pour admirer le lac?
Surprise par l'apparition de ce petit être, Naïa fit un bond en arrière, manquant de tomber à son tour dans le trou qu'elle avait dessiné. Elle vacilla un instant avant de retrouver son équilibre. L'apparition qui lui faisait face tenait maintenant sa main tendue vers elle, l'invitait à la serrer.

*Eh bah, c'est pas courant ça !*


La jeune femme se reprit, et sourit pour tenter de masquer le trouble qui l'avait étreint. Elle fit un pas en avant et saisit la petite main de Siana.

"Enchantée"

*Charmée même*

La fée devant elle semblait si petite, si chétive, que Naïa ne l'imaginait absolument pas dangereuse. Elle se reprit cependant, car les apparences sont trompeuses, et mère Nature avait sûrement pourvu ce petit être d'armes redoutables.

"Pas tout à fait, il se trouve juste que le lac est sur la route qui me mène à Al-Jeit"

La jeune femme préféra ne pas s'étendre, consciente que malgré l'aide qu'ils lui avaient apportés, elle ne pouvait faire confiance à des personnes qu'elle venait juste de rencontrer.

[HJ Désolée d'avoir mis tant de temps à répondre, mais je viens tout juste de remarquer ton poste =S]


Dernière édition par Naïa le Lun 15 Nov 2010 - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Mer 10 Nov 2010 - 15:40

[Pas grave, moi aussi je peut mettre du temps pour répondre, surtout en semaine^^]

En voyant Siana se pointer juste devant son nez, Naïa eut un mouvement de recul dut à la stupeur. Une telle réaction, qui était ce qu'il y avait de plus normal, n'étonnait plus Karel, habitué aux personnes qui n'avaient jamais vu de fées. Il était vrai que peu de gens croyaient leur existence possible que dans les livres. Néanmoins, la dessinatrice réussit à se ressaisir et à répondre à la question qui lui avait été posée.

- Pas tout à fait, il se trouve juste que le lac est sur la route qui me mène à Al-Jeit

Karel hocha la tête pensivement. Il n'était encore jamais allé à la capitale et n'en avait pas encore l'intention. Al-Jeit, lui avait-t-on dit, était un endroit absolument extraordinaire qui valait le détour. Mais ça restait une grande ville avec plein de gens. Trop de gens. Pas l'endroit rêvé pour un Faël et une fée qui serait obligée de rester cachée la plupart du temps pour une raison de sécurité et de prudence.
Karel irait un jour à Al-Jeit, il s'y sentait obligé. Mais pas encore.

- Et bien dans ce cas, si vous ne pas être presser, que dire vous de rester avec nous pour profiter du coucher du soleil sur le lac? proposa-t-il à Naïa. Ca devoir être un magnifique spectacle! Sinon et bien ce être un plaisir que de vous rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Lun 15 Nov 2010 - 18:51

Citation :
- Et bien dans ce cas, si vous ne pas être presser, que dire vous de rester avec nous pour profiter du coucher du soleil sur le lac? proposa-t-il à Naïa. Ça devoir être un magnifique spectacle! Sinon et bien ce être un plaisir que de vous rencontrer.

Malgré qu'elle soit un peu gênée par l'étrange accent du faël, la jeune femme se sentit tout de suite très tentée par sa proposition. Après tout, il l'avait aider et elle ne connaissait absolument rien des faëls, si ce n'est des histoires plus étranges les unes que les autres. Le type d'histoire qu'on raconte dans les petits villages de campagne.

"J'accepte votre proposition avec grand plaisir ! A une petite condition, est-ce qu'on peut se tutoyer ?"

A ce moment, un cri s'échappa de la fosse qu'elle avait créé, rappelant aux deux personnes les circonstances de leur rencontre. Les bandits devaient en avoir un peu assez de les entendre discuter sans savoir ce qui allait leur arriver. De plus, ils ne semblaient qu'ils ne s'entendaient pas spécialement bien les uns avec les autres et que la promiscuité les gênait.

"Il faudrait peut être prévenir quelqu'un pour les faire sortir de là, il doit y avoir des autorités compétentes dans le coin, non ?"

*Surtout que mon dessin risque de bientôt s'effacer, ce qui pourrait être embêtant*

Un concert de protestation s'éleva du trou, ne provoquant aucune réaction chez Naïa qui trouvait qu'ils étaient très bien où il étaient. Après tout, ils avaient voulu la détrousser, dans le meilleur des cas...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Sam 27 Nov 2010 - 21:51

"Il faudrait peut être prévenir quelqu'un pour les faire sortir de là, il doit y avoir des autorités compétentes dans le coin, non ?"

Karel lança un regard ennuyé vers les brigands coincés au fond de la fosse crée par Naïa. Il les avait oublié ceux-là!

- Vous laisser pourrir ici me sembler la solution la plus facile et la moins fatigante lança-t-il avec flegme. Malheureusement je ne pouvoir quand même pas faire une chose pareille.

Le Faël tourna la tête vers la dessinatrice.

- Ton idée me plaire bien. Nous pouvoir les laisser tranquillement ici le temps d'alerter des soldats d'un village proche.

Naïa afficha alors un léger sourire gêné, lui faisant comprendre que son idée en question avait un hic.

- Le problème est que mes dessins ne sont pas éternels...

Elle laissa sa phrase en suspens, laissant deviner les conséquences que cela pouvait engendrer. Les bandits furent long à la détente mais une fois qu'ils comprirent le danger qui les guettait, ils se mirent à s'affoler et à supplier la dessinatrice.
Karel soupira. Sortir les quatre hommes de la fosse devenait maintenant urgent. Mais comment faire? Le fossé était bien trop profond pour qu'il puisse les aider.

- Il nous falloir une corde ou une échelle déclara-t-il comme s'il s'attendait à ce que Naïa en sorte une de sa poche.

Ce qui n'était pas loin de ce qui se passa.

- Rien de plus simple dit la dessinatrice en souriant.

Karel haussa les sourcils de surprise en voyant une échelle en bois apparaître dans la fosse.
Puis il se rappela que Naïa était une dessinatrice.

- Le dessin être un art vraiment intéressant murmura-t-il en pensant à toutes les difficultés qu'il aurait pu éviter s'il avait un tel pouvoir.

Les bandits sortirent finalement du trou, trop effrayé par la dessinatrice pour tenter une quelconque rébellion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Lun 29 Nov 2010 - 19:47


Naïa regarda les brigands sortirent un à un avec un léger sourire sur les lèvres. En arrivant en haut de la fosse, les hommes ne jetaient qu'un bref regard vers la jeune femme, quelque peu inquiets, avant de s'enfuir en courant, sans même attendre leurs compagnons. L'espace d'un instant, la dessinatrice songea à s'amuser un peu plus, mais la cruauté n'était pas son truc. Enfin... Pas pour eux en tout cas. Lorsqu'elle tiendrait celui qui avait tuer son frère, elle était sûre de pouvoir prolonger son supplice.

*Faut-il de l'entraînement pour ce genre de chose ?*


Cette pensée lui traversa l'esprit tandis que le dernier bandit disparaissait dans les buissons. Elle contempla encore un moment ceux-ci, troublée. Serait-elle capable de faire souffrir suffisamment longtemps le meurtrier de son frère pour épuiser sa soif de vengeance ? Dans son esprit, des images sanglantes lui laissait croire que oui, elle saura être patiente. Mais l'heure n'était pas à la vengeance, et son immobilité devait gêner le faël qui, elle le sentait, la regardait bizarrement. Heureusement, Naïa avait l'habitude de ne pas laisser ses émotions transparaître sur son visage, et son sourire ne l'avait pas encore quitté, bien que ces yeux soient maintenant de glace. Doucement, elle se tourna vers Karel.

"Penses-tu que nous sommes au meilleur endroit pour voir le soleil se coucher ?"


Tandis qu'elle posait cette question, elle remarqua l'intérêt du faël pour l'échelle qu'elle avait créer. Ce détail lui permit de reprendre contenance et la fit sourire d'avantage, jusqu'aux yeux cette fois. Naïa n'avait pas l'habitude de dessiner devant d'autres que ceux qui avaient partagés son enfance, aussi avait-elle du mal à concevoir que ses dons pouvaient être source d'étonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Mer 8 Déc 2010 - 15:10

Malgré son impassibilité, Karel se doutait que quelque chose avait perturbé Naïa. On ne restait pas aussi pensif devant des imbéciles de bandits qui prenaient la fuite. Qu'est-ce qui pouvait bien la tracasser?

- Penses-tu que nous sommes au meilleur endroit pour voir le soleil se coucher ?

En voyant le sourire sincère de la dessinatrice, Karel se dit finalement que ce n'était pas ses affaires. Et puis pour le moment, le coucher de soleil avait plus d'importance.

- Hum, je penser qu’il y avoir un endroit plus approprié , dit-il en échangeant un sourire avec Siana. Venir.

Il accompagna Naïa au pied des dentelles vives en lui annonçant que la vue était bien meilleure d’un point de vue élevé. Grâce à l’aide du Faël et ses talents pour le dessin (qu’elle utilisait notamment pour s’aider d’une corde), la dessinatrice n’eut pas trop de mal pour escalader la paroi rocheuse. Ils atteignirent le sommet juste au bon moment.
Le soleil, flamboyant de puissance et de grâce et souriant à la vie, saluait le lac en le rencontrant. Ce dernier s’en retrouvait illuminé d’une infinité de paillettes dorés. La rencontre de la lumière avec l’eau était simplement, magnifiquement, sublime. Même le plus impitoyable des hommes aurait été ému devant un spectacle aussi extraordinaire. Extraordinaire par sa sincérité et son innocence.
Et comme en réponse aux espoirs de Karel, la sagesse elle-même fut au rendez-vous. C’était une dame. Elle dansait dans l’infinité de son royaume. Indépendante et libre.
Karel affichait seulement un léger sourire.
Seule Siana savait à quel point il était heureux.

[Je propose la fin du rp sauf si tu veux le continuer, ya pas de problème^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Grandeur et sagesse Mer 22 Déc 2010 - 19:03


Curieuse, Naïa suivit le faël pendant son escalade, le regardant du coin de l'œil arpenter la paroi aussi aisément que lorsqu'il est au sol. Son inattention lui fit manquer une prise et elle faillit perdre l'équilibre. Elle se rattrapa heureusement rapidement et se dit qu'il était temps de se concentrer sur l'escalade. Ils arrivèrent rapidement au sommet, et eurent le temps d'observer le panorama avant que le soleil ne commence à se coucher. Lorsqu'ils se tournèrent à nouveau vers le lac Chen, les derniers rayons disparaissaient dans un flamboiement magnifique. Au loin, apparut alors une dame, magnifique de grâce et de prestance. A ce moment privilégié, Naïa oublia complètement la présence de Karel pour plonger à la suite de la dame dans un océan de quiétude.

Il faisait nuit noire quand Naïa reprit ses esprits, et Karel était discrètement redescendu du sommet sur lequel ils s'étaient installés. Elle le remercia silencieusement avant de descendre à sa suite. Cela lui prit un certain temps, descendre étant évidemment plus difficile que grimper. Lorsqu'elle mit pied à terre, Karel et Siana était installés auprès d'un petit feu. La jeune femme s'approcha doucement.

"Merci, pour tout. Mais je crois que pour ce soir, je vais plutôt aller me chercher une petite auberge. Je vous souhaite une bonne fin de soirée à tous les deux."

Elle s'inclina légèrement et s'éloigna d'un pas rapide pour fuir le froid de la nuit. Elle eut à peine fait quelques centaines de mètres qu'elle aperçut des lumières. La jeune femme accéléra le pas et arriva bientôt à l'auberge.

[HS : Moi aussi je suis pour =)]
Revenir en haut Aller en bas

Grandeur et sagesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Grandeur et sagesse
» [Equipe 4] Savoir, Sagesse, Solidarité
» La sagesse.....
» OU EST LA SAGESSE CHEZ NOS SAGES ?UN MEMBRE DU CEP DEMISSIONNE !
» La sagesse est un vilain Défaut [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres de l'Est :: Lac Chen et ses rivages-