Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

La porte d'Améthyste [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Frontalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : Pir Tarrhol
Messages : 447
Date d'inscription : 18/05/2011
Frontalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 51 ans, femme
Aptitudes: Maniement des mots comme des armes
MessageSujet: La porte d'Améthyste [libre] Lun 23 Mai 2011 - 13:16

Elle galopait à bride abattue car elle était pressée. Elle avait rendez-vous avec son destin. Elle filait comme le vent. Son cheval, une petite jument alezan, était pour l'instant en pleine forme.
Puis sa jument commença à fatiguer, aussi elle ralentit l'allure. Et la cité apparut devant elle. Elle stoppa son cheval et contempla cette merveille. Elle l'avait déjà vue, bien sûr, mais cette beauté la laissait sans voix à chaque vision d'Al-Jeit.
Elle décida de rentrer dans la capitale par la porte d'Améthyste. Émerveillée, elle passa sur la passerelle de pierre précieuse et leva la tête sous la pluie magique et continuelle. Sans autre bruit que le tintement des sabots sur le cristal, elle avança et admira l'eau qui prit toutes les teintes de violets imaginables. En soupirant, elle quitta l'entrée et s'enfonça dans la cité, après avoir confier son cheval à un palefrenier.

***

Quelques jours plus tard, la Frontalière repassa par la porte pour quitter Al-Jeit. Cette fois-ci, elle ne se retourna pas pour admirer une dernière fois la cité féerique. Elle galopait le plus vite possible, mais elle n'arriverait pas à la Citadelle avant minimum deux jours, et cela la mettait hors d'elle. Dire qu'elle était partie de la Citadelle pour chercher l'aventure et qu'elle y retournait pour cette même aventure...
Lorsque, quelques instants plus tôt elle avait apprit que la Citadelle était attaquée par les Raïs, elle avait aussitôt quitté la taverne où elle était et était aller chercher sa jument. Cette dernière à peine sellée, elle avait quitté la capitale.
Elle galopait dons pour porter secours à sa Citadelle. Elle savait qu'elle n'avait que peu de chance d'y arriver à temps pour les combats à moins d'un pas sur le côté, mais elle voulait essayer quand même.
Elle encouragea sa jument, la poussant au maximum des ses capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La porte d'Améthyste [libre] Mer 22 Juin 2011 - 9:12

Karpats courait, il courait pour fuir, il courait pour vivre. Il était quelque peu au nord d'Al-Jeit et il espérait pouvoir rejoindre la cité avant la nuit afin d'échapper à ses poursuivants dans l'immense capitale. Il regarda le soleil et décida d'allonger le pas afin de rejoindre la cité au plus vite, ses poursuivants étaient des Thüls, du moins c'est ce qu'on pensait en les voyant. Malheureusement pour Karpats c'était des Envoleurs et même s'il pouvait espérer faire face à un ou deux Envoleurs il ne pourrait jamais les battre tout les trois, se greffe ne servirait à rien... Il commença à ralentir sous l'effet de la fatigue : cela faisait trois heures qu'il courait et ses forces commençait à décliner sérieusement. Il jaillit de derrière un fourrée et vit son sauveur : un frontalier. Non ! Une frontalière il remercia la Dame et espéra que la frontalière était bonne cavalière car la jument n'était plus qu'à une dizaine de mètres de lui..
Revenir en haut Aller en bas
Frontalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : Pir Tarrhol
Messages : 447
Date d'inscription : 18/05/2011
Frontalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 51 ans, femme
Aptitudes: Maniement des mots comme des armes
MessageSujet: Re: La porte d'Améthyste [libre] Ven 8 Juil 2011 - 14:47

En voyant un homme poursuivi par trois Thüls enragés, la Frontalière ne réfléchit pas. Elle pressa un peu plus sa jument et, une fois à la hauteur de l'homme, l'attrapa par le col. Il se hissa tant bien que mal sur la selle.
La jeune femme dégaina son sabre et, sans s'arrêter, mis un adversaire hors combat. Le temps que les deux autres réagissent, ils étaient déjà loin.

Après une petite demi-heure à ce rythme d'enfer, la jument, faiblissant de plus en plus, s'arrêta, l'écume à la bouche. La jeune femme sauta à terre et se présenta à l'homme ainsi:


-Xaïl, Frontalière.

Elle ne souhaitait pas engager la conversation, mais elle devait lui dire où est-ce qu'elle se rendait. Aussi, pour qu'un refus ne soit pas envisageable, elle lança d'un ton dur:

-Je me rends aux Frontières des Glaces. De nombreux Raïs y ont été aperçus et il est de mon devoir d'y aller. Nos routes se séparent donc ici.

Comme elle ne pouvait pas purement et simplement l'abandonner au milieu de nulle part, elle lui expliqua le chemin à suivre pour rejoindre la route principale. Alors qu'elle lui parlait, elle remarqua des cals sur la paume des mains de l'homme.

Elle fronça les sourcils et décida de le tester. D'un mouvement fluide, elle dégaina son sabre et attaqua l'homme. Celui-ci réagit aussi vite qu'elle et para ses coups sans trop de difficulté, car elle ne voulait pas le blesser, juste vérifier quelque chose.

*Un guerrier, et plutôt doué. Intéressant.*


-Qui êtes-vous?

La jeune femme se demanda soudain si ce n'était pas un mercenaire. Sans rien montrer des pensées qui tourbillonnaient en elle, elle resta sur ses gardes et attendit la réponse et la réaction de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La porte d'Améthyste [libre] Jeu 14 Juil 2011 - 20:02

La jeune femme se demanda soudain si ce n'était pas un mercenaire. Sans rien montrer des pensées qui tourbillonnaient en elle, elle resta sur ses gardes et attendit la réponse et la réaction de l'homme.

-Enchante, je suis Karpats Loredan, Menbre de la legion noire et ex-marchombre...

Ce qui'il disait etait bien entendue faux, comme disait Erundril Chariakin, On ne cessait jamais d'etre marchombre et ceux qui pretende le contraire ne l'on jamais ete. Enfin bref la frontaliere semblait pressee et il ne souhait pas l'enerver, comme il savait si bien le faire avec les gens, en effet son instinct le pousser a se taire. Il observa alors avec attention son sauveur, c'etait une jeune femme a l'aspect jeune et aux cheveux blond natte, elle etait de petite taille et de menue stature. Neanmoins Karpats remarqua aussi ses menbres finnement muscles, elle etait dangereuse... Il decida de faire alors de faire le premier pas et il rangea son sabre au fourrreau, il tacha de paraitre relaxe et adopta une posture decontracte.. mais neanmoins de combat pour qui savait regardait. En effet la guerriere avait manie son arme avec dexterite et il se devait bien avoue que sa force l'avait surpris et qu'il n'avait pu que grace son intense entrainement garder un visage calme, il se mefiait et comme d'habitude il commenca a se passer la main dans sa fine barbe. C'est alors qu'il remarqua ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Frontalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : Pir Tarrhol
Messages : 447
Date d'inscription : 18/05/2011
Frontalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 51 ans, femme
Aptitudes: Maniement des mots comme des armes
MessageSujet: Re: La porte d'Améthyste [libre] Lun 25 Juil 2011 - 18:22

-Et bien, Karpats Loerdan, membre de la Légion Noire et ex-Marchombre, ravie de vous avoir rencontré. Et au revoir.

Ne désirant pas s'attarder, la Frontalière avait abrégé la conversation, au risque de paraître mal polie. Elle flatta l'encolure de sa jument mais l'animal ne serait pas capable de la porter avant quelques heures. Aussi la jeune femme décida de partir à pied.

Son regard se porta à nouveau sur l'homme. Un mouvement derrière son épaule attira son attention. Ses yeux s'arrondirent puis un sourire vint éclairer son visage. Elle dégaina son sabre et lança joyeusement à Karpats:


Je t'en laisse un, je prends les deux autres!

Et elle se précipita à la rencontre des trois Raïs. En quelques secondes, tout était fini. Ses deux Raïs et étaient décapités, alors que celui du légionnaire avait une épée dans la poitrine. La jeune femme essuya son sabre avec de l'herbe puis le glissa dans son fourreau. Elle se retourna vers Karpats et lui sourit.

-Je suis ravie d'avoir pu partager ce...combat avec vous, même si combat est un grand mot.

Elle ouvrit à nouveau la bouche pour dire quelque chose, hésita, ferma la bouche... Et demanda quand même:

-Quel âge avez-vous?

Elle eut un sourire angélique et se mordit la lèvre pour ne pas éclater de rire devant l'expression de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La porte d'Améthyste [libre] Ven 12 Aoû 2011 - 23:38

Elle eut un sourire angélique et se mordit la lèvre pour ne pas éclater de rire devant l'expression de l'homme.

- Moi? Oh je pense que mon âge importe peu, dit-je en toute coquetterie avec un sourire mi-figue mi-raisin , optons donc pour une petite trentaine d'années. Mais je parle je parle et j'en oublie toute galanterie! Vous semblez ma foi bien pressée et je ne souhaiterai pas vous retenir plus longtemps et qui plus la présence de trois Raïs me trouble un peu je dois le reconnaître. C'est pourquoi je désire vous remercier le plus sincèrement possible jeune demoiselle.

Il attendit et ce ne fut que un après un silence si long qu'il en devenait malpoli qu'il décida de reprendre les rennes de la discussion.

- Pour tous vous dire j'étais en congé et j'étais sur le point de rendre visite a un ami vivant près de l'oeil d'Otolep donc comme apparemment nous avons la même direction je vous propose mes services jusqu'à la citadelle, dit-il avec gêne, et puis comme in dit prudence est mère de sureté. Alors ça pour dire que désirez-vous?

Décidément cette conversation le troublait de plus en plus et il se demanda si il ne devrait pas prendre très vite des vacances..
Revenir en haut Aller en bas
Frontalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : Pir Tarrhol
Messages : 447
Date d'inscription : 18/05/2011
Frontalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 51 ans, femme
Aptitudes: Maniement des mots comme des armes
MessageSujet: Re: La porte d'Améthyste [libre] Mar 23 Aoû 2011 - 18:12

La jeune femme écouta attentivement la proposition de Karpats et lui répondit:

-Proposé si gentillement... J'accepte avec plaisir!

La Frontalière sourit. Voyager avec quelqu'un est toujours plus agréable. Puis elle s'étira et prépara sa jument qui avait pu se reposer un peu durant la conversation. Elle la flatta puis mit son pied dans l'étrier. Une fois en selle, elle aida le légionnaire à grimper derrière elle, non qu'il en eu vraiment besoin, mais elle en avait envie. Lorsqu'il furent tous deux installés, elle partit au galop, direction lex Frontières de Glaces.

Le vent fouettait son visage et lui redonnait le sourire. Tournant légèrement la tête vers son compagnon, elle demanda:


-Dites-moi... Ou plutôt dis-moi, car je pense qu'on se connait assez pour se tutoyer, n'est-ce pas? Donc, votre ami pourrait-il attendre quelques jours? Nous manquons de bras aux Frontières, et comme vous êtes Légionnaire, vous êtes parfaitement capable de massacrer quelques Raïs, non?

Sans attendre de réponse, elle pressa un peu plus sa jument.

[HRP: si tu veux combattre, il faut que tu ailles demander à Ludovikka dans le coin des scénaristes, à l'auberge.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La porte d'Améthyste [libre] Jeu 25 Aoû 2011 - 18:04

Sans attendre de réponse, elle pressa un peu plus sa jument.

Il réfléchit à la proposition très rapidement, il se dit alors que combattre ne lui ferait pas de mal et que se défoule un peu ne lui ferait absolument pas de mal. Il lui répondit alors d'une façon alors enjoué:

-Je me verrai mal refuser une proposition si gentiment déclarée...

Il se demanda alors se que lui réserverait l'avenir et ressentit une sensation qu'il n'avait pas connues depuis longtemps, celle de l'aventure...


(HRP: D'accord et que dois-je lui demander exactement??)
Revenir en haut Aller en bas

La porte d'Améthyste [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La porte d'Améthyste [libre]
» Béhémoth, démon qui porte bien son nom...[LIBRE]
» L'amour porte la musique [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Porte étendard orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit-