Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15915
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer] Ven 12 Aoû 2011 - 17:44


Il faisait nuit. Killian était au milieu de nulle part. Du moins, elle le croyait. Elle avait quitté la Citadelle une heure plus tôt. Bien sur, elle avait averti dans la journée Ludovikka de son départ. Elle ne pouvait pas rester cloîtrée entre des murs qui lui rappelaient sans cesse Natael.
Elle laissait son cheval allait ou bon lui semblait. Elle n'avait pas de destination précise. Elle ne savait même pas ce qu'elle allait faire. Des larmes coulaient encore le long de ses joues. Elle avait surtout besoin de solitude.
Solitude pour mourir, solitude pour revivre. Jamais elle ne s'était sentie comme cela. Mais elle était sure d'une chose, elle ne retournerait pas chez ses parents. Jamais. Elle finirait par rejoindre une cité et là, elle aviserai. Elle stoppa son cheval, descendit, l'attacha, puis s'allongea dans l'herbe. La lune était haute, les étoiles brillaient de mille feux. Une nuit magnifique. Si elle n'avait pas été entachée d'un puit ténébreux qui lui recouvrait le coeur. Elle ferma les yeux. Revit son visage. Sentit son odeur. Toucha sa peau.


"Je te montrerai mon village" avait-il dit.

Si seulement il avait pu le faire...Elle aurait pu y aller pour avertir ses proches. Même si elle savait que Hander Til'Illan les en informerai. Elle rouvrit les yeux. Une chouette hulula. Le matin était loin d'approcher. Elle prit son poignard, chercha une pierre et grava quelques mots. Sortis de son esprit. Elle ne savait pas s'ils signifiaient quelque chose, mais elle avait besoin de les trnascrire quelque part. Une fois fait, elle se remit en selle et continua son chemin, les larmes coulant toujours à flot.

La lune éclaira la pierre. Dessus l'on pouvait lire :


Vie anéantie
Amour perdu
A jamais.




[si un maître marchombre libre passe par là, il n'a qu'à continuer ! je suis une élèvre libre !!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer] Jeu 18 Aoû 2011 - 12:11

La lune éclairait le paysage, lui donnant un aspect à la fois menaçant et rassurant. Les ombres semblaient s'étendre à l'infini, mais tout luisait d'une lumière argentée agréable à regarder. Les voyages de nuit étaient les préférés d'Elfyra; elle aimait n'entendre que les pas de sa jument, et sentir la brise douce et fraiche sur son visage.
Jusque là, son voyage avait duré au moins cinq jours, et la solitude commençait à lui peser. Elle savait que la Citadelle des Frontaliers était derrière elle, mais ce n'était pas ce genre de compagnie qu'elle cherchait. Elle voulait plutôt quelqu'un qui pourrait rester avec elle quelques temps, et qui recherche l'aventure. Dans ces environs il n'y avait jamais trop de bêtes sauvages, elles étaient en général écrasées par les Frontaliers lorsqu'elle se risquaient dans ces environs. Ou bien par quelque aventurier comme elle. Elle sourit à cette pensée, et son esprit dérivait vers ses voyages passés, lorsqu'elle aperçut des mots, gravés sur une roche:


Vie anéantie
Amour perdu
A jamais.

Ses sens réagirent tout de suite à la lecture de ces mots. Un voyageur venait de passer par là, on pouvait voir quelques traces sur le sol. Ses sens aux aguets, elle continua son chemin, maintenant son cheval à une allure qui, tout en étant un minimum rapide, restait assez silencieuse.
Au bout d'un certain temps, elle commença à distinguer une forme au loin, elle accéléra donc, puis se rendit compte que la silhouette était féminine, et montée sur un cheval. Elle maintint son allure pour se rapprocher, tout en gardant une main sur un de ses poignards, au cas ou ce serait une mercenaire. Elle garda sa posture de défense en approchant du niveau de la demoiselle, qui paraissait être assez jeune, entre dix sept et dix neuf ans, mais elle fit en sorte de paraitre détendue, de sorte que, si c'était un ennemi dangereux, elle puisse se défendre, sans pour autant qu'il se sente en danger à cause de sa posture.
(Désolée, j'ai perdu le fil de ma phrase je crois là XD). Il lui restait encore quelques mètres à rattraper lorsque la jeune femme se retourna, et la regarda de ses yeux noirs. Elle avait les yeux rouges, et, en voyant cela, Elfyra abandonna toute posture de défense. Un mercenaire ne pleure pas, car un mercenaire ne ressent pas. Or cette jeune fille semblait un peu perdue, mais surtout très triste, et Elfyra ne ressentait aucune menace dans l'air.

-Bonsoir, dit Elfyra. Je suis désolée de vous avoir suivie, mais je suis tombée sur un poème gravé sur une roche, et j'en recherche l'auteur. Ca peut paraitre assez inhabituel de suivre quelqu'un pour un poème, mais je suis de nature curieuse.

Elfyra sourit à l'inconnu, espérant lui paraitre sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15915
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer] Jeu 18 Aoû 2011 - 21:06

Toujours sur le dos de son cheval, le laissant aller ou il voulait, Killian somnolait. Elle avait épuisé son stock de larmes pour quelques jours, bien qu'elle pouvait les sentir se rapprocher dans son coeur, encore une fois. Elle sentait aussi ses yeux gonflés et elle en avait quelque peu honte. Mais ce n'était pas sa faute...
Elle l'entendit longtemps avant que le cavalier ne soit à ses côtés. Elle avait toujours eu une très bonne ouïe, bien que l'inconnu avait été très discrèt. Sentant aussi la posture de l'autre, une garde de combat, prête à tout, Killian se détourna et l'observa. S'était une cavalière.


-Bonsoir,
dit Elfyra. Je suis désolée de vous avoir suivie, mais je suis tombée sur un poème gravé sur une roche, et j'en recherche l'auteur. Ca peut paraitre assez inhabituel de suivre quelqu'un pour un poème, mais je suis de nature curieuse.

Killian écarquilla les yeux. Un poème ? Elle avait fait un poème ? Impossible. Ce n'était que des mots sortis de son esprit.


-Ce n'était nullement un poème, juste des mots, madame. Sachez que les mots peuvent causer le plus grand mal dans votre coeur mais aussi lui apporter une guérison. Mais je pense que vous vous en fichez. Au fait, je me nomme Killian. Mais nos routes vont se séparer. A moins que vous n'ayez une bonne raison de les laisser se croiser ?


Killian se maudit aussitôt après avoir laché ses mots. Elfyra était venue à elle, lui avait parlé d'un ton courtois. Et elle avait tout gâché en lui parlant comme cela. Elle regarda de nouveau devant elle. Elle ne voulait pas voir la seule personne lui adressant la parole depuis des jours s'en aller. Mais au fond, elle espérait qu'elle ne partirait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer] Ven 19 Aoû 2011 - 7:11

[Oh noooon, je venais de taper tout un message mais ma connexion a bugué! Je HAIS internet .___.]

-Ce n'était nullement un poème, juste des mots, madame. Sachez que les mots peuvent causer le plus grand mal dans votre coeur mais aussi lui apporter une guérison. Mais je pense que vous vous en fichez. Au fait, je me nomme Killian. Mais nos routes vont se séparer. A moins que vous n'ayez une bonne raison de les laisser se croiser ?

La marchombre sentit de la souffrance dans la voix de la jeune fille, ainsi que la dureté de son ton, cependant elle devinait que la cavalière venait de passer une épreuve difficile, et elle ne pouvait pas lui reprocher de se méfier d'une inconnue. *En plus il n'est pas rare de croiser des mercenaires par ici...* pensa Elfyra. A cette pensée ses muscles de tendirent, mais elle se força à penser à autre chose. Elle ne voulait pas paraitre dangereuse à Killian. Cependant, elle voulait en savoir plus sur son poème, car elle n'était pas marchombre, ça, Elfyra en était sûre. Mais quelque chose en elle laissait à penser qu'elle pourrait le devenir avec de l'entrainement. Elfyra opta donc pour une demi vérité qui ne révélait pas qu'elle était marchombre, mais qui lui permettrait peut-être d'en savoir un peu plus sur les "mots".

-A vrai dire Killian, vos "mots" comme vous dîtes, ont un sens. Ils ressemblent en tout points à un poème marchombre. Je le sais car j'en ai étudié quelques uns à l'école, et je me rappelle très bien de leurs compositions uniques.

Elfyra ne mentait pas. Elle avait bel et bien étudié de ces poèmes lorsqu'elle était à l'école, et s'était révélée très douée pour les composer. Cependant, les poèmes marchombres n'ont pas de composition traditionnelle. Mis à part le fait qu'ils n'ont que trois vers et que ces derniers n'ont pas beaucoup de syllabes, aucune construction officielle particulière n'était répertoriée. De toute façon, les marchombres sont libres de faire ce qu'ils veulent, et s'ils veulent changer la structure de leurs poèmes, c'est à eux de voir.
Elfyra se retourna vers la jeune aventurière, et l'observa plus attentivement. Elle avait l'air très fatiguée, et ses traits semblaient durcis par la tristesse. Sûrement par la faim aussi. Malgré tout, elle restait très jolie. Son corps était musclé, et elle portait des vêtements favorables aux combats, ressemblant à ceux des Frontaliers. Elle venait peut-être de la ville.


-Au fait, je m'appelle Elfyra.

Elfyra sourit à sa nouvelle connaissance, puis lui proposa de se restaurer un peu. Voire même de passer la nuit avec elle. Elle savait qu'il y avait très peu de chances que la jeune fille ait confiance en elle, mais Elfyra avait vraiment envie de l'aider. Elle avait l'air vraiment fatiguée, et, si jamais elle ne voulait pas dormir, manger ne pouvait pas lui faire de mal. En plus Elfyra avait des pommes et de la crissane dans son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15915
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer] Ven 19 Aoû 2011 - 10:55

-A vrai dire Killian, vos "mots" comme vous dîtes, ont un sens. Ils ressemblent en tout points à un poème marchombre. Je le sais car j'en ai étudié quelques uns à l'école, et je me rappelle très bien de leurs compositions uniques.[/color]

Marchombre ? Elle avait dit Marchombre ? Elle qui voulait les rejoindre. Mais elle doutait que c'était possible dans l'état actuel des choses. Elle n'avait pas étudié ce genre de poème à l'école, d'ailleurs, elle n'y avait pas beaucoup été.

-Au fait, je m'appelle Elfyra.


-Enchantée.


Elle devait au moins rester polie. Elle était contente qu'Elfyra soit restée. Elle lui proposa de manger avec elle, voir de passer la nuit ensemble. Killian accepta, au moins de manger, car maintenant qu'elle y pensait, son estomac criait famine depuis des heures. Dormir, elle ne savait pas trop. Elle sentait qu'elle pouvait avoir confiance en Elfyra. Mais de là à dormir...De toute façon, elle pensait ne pas y parvenir, malgré son état de fatigue maximal. Natael revenait sans cesse la hanter, la culpabiliser. Elle se laissa guider par Elfyra, qui connaissait mieux les endroits tranquilles dans la région.


[désolée c'est un peu cours]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer] Ven 19 Aoû 2011 - 13:33

-Enchantée.

La jeune marchombre sourit gentiment à la jeune fille, et fut vraiment heureuse qu'elle accepte de se restaurer. Cependant, elle semblait un peu hésiter à dormir. Au cours de leur repas, les jeunes femmes parlèrent un peu de tout et de rien, et à plusieurs reprises Elfyra voulut demander à Killian pourquoi elle semblait si triste, mais elle ne voulait pas risquer de la rendre encore plus malheureuse. Elle se contentait donc d'essayer de la distraire, ce qui marchait de temps en temps, mais pas tout le temps. Elle voulait surtout occuper l'esprit de la jeune fille. Cependant, au fur et à mesure de la conversation, elle se rendit compte que Killian avait la logique d'un marchombre. On voyait à sa façon de parler qu'elle aimait pour s'exprimer librement, et ses mouvements étaient fluides et harmonieux. "Elle ferait une bonne marchombre" pensa Elfyra. Elle essaya de sonder la jeune fille afin savoir à quelle guilde elle appartenait, et fut ravie d'apprendre qu'elle venait de quitter les Frontaliers. Elle se dit donc que tant qu'elle resterait avec elle, elle ferait tout pour la guider vers la voie des marchombres, même si elle sentait qu'elle semblait s'y être déjà engagée.

-Si tu devais choisir entre souffrir pour la liberté, ou bien rester sauve, mais sous le joug d'un tyran, que choisirais-tu ?

Elle savait d'avance ce qu'allait répondre Killian, mais elle voulait l'entendre d'elle-même. Enfin, quand elles seraient reposées, elle voudrai tester ses aptitudes au combat qui devaient être bonnes si elle venait de quitter les Frontaliers. Mais les frontaliers et les marchombres étaient différents, et cela risquait de poser un problème au début d'une éventuelle formation marchombre. Mais Elfyra avait confiance dans les capacités de Killian, et c'est pourquoi elle insista pour qu'elle dorme, lui disant qu'elle montait la garde pendant qu'elle dormait si elle voulait. Mais elle n'avait pas à choisir pour elle, elle avait la liberté de choisir. Enfin, la liberté tout court.

[Je suis désolée, le mien est court aussi, mais ta réponse est importante pour le message en fait XD]
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15915
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer] Ven 19 Aoû 2011 - 13:48

La soirée se passa agréablement. Elfyra se révéla être quelqu'un de fort sympathique, qui s'ouvrit à la jeune fille. Pas totalement toutefois. Killian sentait qu'elle cachait une part d'ombre. Mais elle ne pouvait pas lui en vouloir, elle-même ne lui révélait pas tout. Elle lui apprit simplement qu'elle avait quitté les Frontaliers. Cela suffirait pour le moment. Alors, sans que Killian ne si attende, Elfyra lui posa une drôle de question :

-Si tu devais choisir entre souffrir pour la liberté, ou bien rester sauve, mais sous le joug d'un tyran, que choisirais-tu ?


Elle n'hésita qu'une seconde.

-Je souffrirai voir même mourrai pour recouvrir ma liberté. Pourquoi ?

L'autre ne répondit pas. Killian pensait qu'elle lui fournirai des explications plus tard. Au lieu de cela, Elfyra lui proposa de dormir pendant qu'elle monterai la garde. Killian fronça les sourcils. Monter la garde afin qu'elle puisse dormir ? Bizarre...Mais elle sentait qu'elle devait le faire. Et elle n'écoute qu'elle-même. Aussi accepta-t-elle mais en faisant promettre à Elfyra de la réveiller dans deux heures pour la relève. Elle n'allait pas forcer quelqu'un à rester éveillé tout le restant de la nuit juste pour ses beaux yeux. Elle ne se le pardonnerait pas.

Killian s'allongea donc, les yeux rivés sur Elfyra, qui restait toujours encore une inconnue à ses yeux. Qui était-elle ? Que faisait-elle ici ? Que lui voulait-elle ? Autant de questions qui trouveraient des réponses le lendemain et dans les jours à venir. Killian sombra dans un sommeil sans rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer] Sam 20 Aoû 2011 - 9:25

Killian ne réfléchit même pas à sa question, sa réponse avait été directe.

-Je souffrirai voir même mourrai pour recouvrir ma liberté. Pourquoi ?

Elfyra contint un sourire, qui aurait pu trahir sa fierté vis à vis de l'ancienne Frontalière. Elle ne se connaissaient que depuis peu et cela aurait à coup sûr paru bizarre à la jeune fille. Elle fut heureuse de voir que Killian acceptait de dormir un peu, même si elle voulait qu'elle la réveille dans deux heures. Elfyra accepta. Si elle venait à la prendre en apprentie, elle allait devoir subir des conditions bien plus difficiles que le manque de sommeil. Elfyra s'éloigna de quelques pas et s'installa de dos, afin que la potentielle future marchombre puisse s'endormir sans se sentir observée.
Les deux heures se passèrent sans embrouilles, comme Elfyra l'avait prévu, et elle réveilla Killian. Cette dernière se réveilla rapidement, montrant que malgré sa fatigue elle n'avait pas forcément pris le temps de dormir profondément. L'aube commençait à se levait, et Elfyra se dit que ce serait parfait pour un petit combat matinal.

Pendant les deux heures, pendant qu'elle faisait quelques assouplissements marchombres, elle avait réfléchi à comment déclencher un combat amical, et elle avait deux option; soit lui proposer directement, soit l'attaquer doucement dans son dos, en souriant et en lui faisant un clin d'oeil pour lui montrer que ce n'était qu'un jeu.
Bien sûr, elle opta pour la seconde solution, afin de tester ses réflexes, et de voir si de bon matin elle enchainait vite un combat. Elfyra ayant fait ses échauffements ne risquait pas d'y aller de main morte. Elle voulait voir ce que valait vraiment Killian.


-Eh, appela Elfyra.

Et puis, sans prévenir, elle lança son poing vers la jeune fille. Elle vit dans le regard de Killian qu'elle avait compris que c'était un test, et aussi qu'elle semblait déterminée à lui montrer le meilleur d'elle-même. Son coup fut esquivé de manière souple. "C'est bien, mais celui là était facile" pensa Elfyra.

-Je te propose un combat sans lames, seulement avec nos armes corporelles, dit la marchombre en embrassant son poing. Le but n'est pas de tuer l'autre, ni de lui faire mal, seulement de le déborder.

Et le combat commença. Les coups de Killian étaient précis, mais Elfyra était rapide et souple. Elle les esquivait toujours, les laissant l'effleurer, afin de ne pas dépenser d'énergie en mouvement brusques.


(Bon, là aucune de nous voudra perdre alors je propose qu'un truc extérieur se passe ou je sais pas quoi x))
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15915
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer] Sam 20 Aoû 2011 - 11:34

Elfyra la réveilla comme prévu deux heures plus tard. Killian ne s'était pas reposée. Du moins, pas assez. Le sommeil avait vite été agité. Elle alla s'étirer, comme chaque matin, à cause des courbatures que le sol lui donnait la nuit lorsqu'Elfyra l'interpella :


-Eh !


Killian se retourna à demi lorsqu'elle vit le poing de l'autre voler vers sa figure. Elle l'évita d'un mouvement du buste, souple et précis. Elle avait compris que ce n'était qu'un test.

-Je te propose un combat sans lames, seulement avec nos armes corporelles, dit la marchombre en embrassant son poing. Le but n'est pas de tuer l'autre, ni de lui faire mal, seulement de le déborder.


Killian sourit. Elle était douée au combat à mains nues. Les Frontaliers le lui avait assez enseigné. Mais elle se détrompa rapidement. Les coups d'Elfyra étaient puissants et légers à la fois. Elle les évitait sans trop de mal. Elle les renvoyaient également, donnant le meilleur d'elle-même. Elle se rendit compte qu'elle avait perdu quelques peu ses réflexes. Elle n'avait pas combattu depuis des jours et des jours, alors que chez les Frontaliers, le combat était quotidien. Elle sentait qu'elles en auraient pour la journée à se rythme là. Mais elle n'allait pas baisser les bras. Elle attaqua, feinta, para. Mais l'autre semblait toujours prévoir ses coups. Killian se prépara à frapper de toutes ses forces lorsqu'un bruit de galop parvint à leurs oreilles....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Départ [les Maîtres Marchombres libres peuvent le continuer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ROOKIE + AGENT LIBRES
» Vraie Raison du Départ de Batista
» confirmation de lutteurs libres
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Video : Les derniers maîtres de la Martinique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Nord :: Citadelle des Frontaliers-