Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Jeu 12 Jan 2012 - 0:13

Neleam avait été rattachée à un convois. L'empereur lui-même, ou un de ses secrétaires, l'avait rattachée à ce voyage. Le départ aurait lieu de lendemain au soir. La jeune femme ne comprenait pas pourquoi le départ avait lieu en fin de journée. Ca n'arrivait jamais. Mais c'était soit disant pour ne pas attirer les bandits. Mais il y aurait d’autres chevaliers, et certainement des légionnaires, alors des bandits ne devraient pas être très problématiques. Elle avait beau se renseigner, plus ou moins discrètement, rien ne filtrait. Elle n'avait aucune idée d'où elle partirait, combien de temps, avec qui, ... Rien. Elle ne savait rien. Juste qu'elle avait "ordre" d'escorter le chariot.
Ordre.
Depuis quand recevait-elle des ordres ?! Elle allait pour mettre les points sur les i (du moins autant que possible) lorsqu'elle remarqua la somme astronomique qu'elle gagnerait.
Elle avait finalement décidé de participer. Il devait s'agir d'une quête, c'était devenu très rare de nos jours. Tout le monde n'allait pas délivrer les figés ! Et puis une fois que c'était fait .. Il n'y avait plus grand chose à faire à part poursuivre des bandits ou tenter de se mesurer à des mercenaires...

Enfin pour le moment Neleam était attablée dans son auberge. Elle se faisait discrète, connaissant, et étant connue, de presque tout le monde. Elle voulait se remettre dans l'ambiance. Jauger les gens au premier coup d'oeil, deviner leurs pensées, leur humeur, anticiper leurs réactions. Tout ce qui lui permettrait de rester en vie, et de mener à bien sa mission. Une bière devant elle, un mur derrière elle, de l'ombre tout autour. Elle était bien. La nuit était tombée depuis un bon moment et l'ambiance dans la taverne était mouvementée, comme tous les soirs.

Mais le lendemain elle ne serait plus là. Ca lui faisait un petit pincement au cœur de partir. De quitter ce qu'elle considérerait dorénavant comme son point de chute. Mais elle était pressée de retrouver sa liberté et de risquer plus gros que de se cogner les petit orteil dans un tabouret ou d'écraser un pied dans la foule.


Plongée dans ses pensées, ce fut un petit vent frai qui l'en sortie. Ce fut en premier le pas lourd du nouvel arrivant qui la surprit, et le silence qui régnait momentanément dans la salle. Puis tout vola en éclat, brisé par des sifflements et des rires gras. Neleam remarqua que le nouvel arrivant au pas de mastodonte était en fait une femme avec une épaisse chevelure rousse. Cette dernière était plantée au milieu de la salle et commença à tourner sur elle, comme évaluant et défiant tout le monde du regard. Lorsqu'elle croisa celui de Neleam, cette dernière se fendit d'un grand sourire, presque carnassier.
La rouquine était peu vêtue, d'où les regards brillants des mâles ici bas. Elle avait une lueur d'espièglerie dans le regard et Neleam su qu'elle appartenait elle aussi à la grande famille des chevaliers.


- t'as pas peur d’attraper froid en cette tenue la choupette ?


Neleam l'invita à sa table pour faire plus ample connaissance.
La jeune fille était tout en puissance, contrairement aux femmes qui cherchaient à compenser leur manque de force par la feinte et la rapidité. Neleam avait aussi essayé de se battre en tapant fort, comme les hommes, sauf qu'elle encaissait moins bien. Elle était donc obligée d'esquiver, et donc sa riposte perdait en force. Mais la combattante qui venait d'arriver ne devait pas connaitre ce problème, au vu des armes employées. Massives.
Neleam releva les yeux, observant son visage pour le graver dans sa mémoire. Des yeux bruns et une peau plutôt bronzée. Et une crinière rousse flamboyante.
Elle se demandait comment réagirait Enola en voyant sa concurrente. Elles se regarderaient comme des tigresses puis se feraient saigner, jusqu'à ce que l'autre admette sa supériorité.. Neleam soupira. Pourquoi des rousses ? Elles étaient maltraitées durant leur adolescence alors elles se vengeaient en montrant leur force jusqu'à ce que le monde entier connaitrait leur nom un jour (c'est le destin/rêve de tous les chevaliers) et leurs persécuteurs s'en mordraient les doigts ? ... Explication plus que douteuse. Mais Neleam n'était pas très motivée pour établir des règles concernant le proportion de rousses et leurs motivations dans le nombre total de chevalier, selon le nombre de femmes présentes, possédaient 4 mains et six orteils.


- Tu veux boire quelque chose ?
Neleam attendit la réponse de la nouvelle venue avant de lui demander son nom.

_________________





Dernière édition par Neleam le Mer 18 Jan 2012 - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Jeu 12 Jan 2012 - 17:50


    Aelys avait mal au dos.

    Elle avait voyagé presque d’une traite depuis Al-Vor, où elle s’était fait légèrement blessée. Ah, Al-Vor et la montagne d’ennuis qui allait avec… Un soldat renégat avait monté une petite troupe de bandits qui attaquaient les convois quittant ou cherchant à entrer dans la ville. Ce n’était pas grandiose, mais c’était une quête comme une autre, une aventure en somme. Le responsable de la garnison d’Al-Vor avait été tué par cette même troupe, et les soldats sans chef se contentaient de défendre la ville sans tenter d’offensive.
    Prenant la tête d’une douzaine d’archers à cheval et de quelques bons cavaliers, la jeune femme avait aisément pu se défaire de la troupe de malfrats. Bon, elle avait récolté un coup d’épée dans le dos, ce qui avait laissé une large balafre sur sa peau ; mais rien de grave, et l’opération avait été un succès. Ce dont avaient besoin les soldats, c’était juste d’un coup de pouce pour dégripper la situation.

    Aelys avait été remerciée, payée, mais elle ne pouvait se défaire d’un certain sentiment de malaise. Commander ces troupes, ça lui avait plut. Elle qui se croyait farouchement indépendante découvrait qu’elle ne détestait pas faire partie d’une groupe… Ok, à condition de diriger.

    Amusée, elle secoua la tête, puis grimaça lorsque sa plaie se rappela à son bon souvenir.

    Très bien, elle imaginerait sa reconversion dans la tyrannie après s’être occupé de ça. Le frottement de ses vêtements irritait la blessure en voie de cicatrisation : un bon coup de pommade, une nuit de repos, et elle pourrait à nouveau se battre comme n’importe quel guerrier. L’idée la fit sourire d’un air carnassier… Puis, rappelée à l’ordre par un ébrouement de son étalon bai, elle chercha à s’orienter.
    Elle n’était jamais venue à Al-Jeit, mais Aluhir, son maître, lui avait donné une carte de la cité et lui avait dit que l’auberge du « Chevalier qui gondole » était un établissement réputé pour y attirer tous les Chevaliers du coin. Étant donné que les Chevaliers faisaient, à l’occasion, office de mercenaire, des tas d’employeurs devaient y passer et y laisser des offres… Aelys se mit à rêver. Une quête aussi glorieuse que celle du légendaire Bjorn, des créatures de cauchemar pourfendues par son épée, et…

    Nouveau tiraillement de douleur. Fichue blessure.

    Phénix s’ébroua, et elle pressa légèrement ses mollets contre les flancs de sa monture pour le faire avancer. Alors qu’elle s’enfonçait dans les rues, elle se remit à rêver éveillée. Une fois les Ts’lich et Ahmour vaincus, il n’y avait plus grand-chose à faire, de nos jours, pour un Chevalier. Un bon gros montre, du genre Dragon, ça n’apparaissait pas à tous les coins de rues.

    * Quoique. En cherchant, ça devrait être possible de mettre la main sur le Dragon… *

    Aelys y réfléchit deux secondes, avant de décider que mourir grillée comme une saucisse n’était décidément pas une fin digne d’elle. Relevant les yeux, elle posa alors le regard sur ce qui l’intéressait : un battant de bois, suspendu au-dessus d’une porte, qui indiquait « Au Chevalier qui gondole ».
    Il y avait même une écurie à côté. Aelys sauta à terre, et mena Phénix à la bride jusqu’à la grande porte à double battants, largement ouverte. Un coup d’œil à l’intérieur acheva de la convaincre que c’était l’endroit idéal : il y avait plusieurs palefreniers affairés, de grands boxes où se trouvaient des destriers massifs… Ce lieu était fait pour les Chevaliers.

    Aelys happa un des palefreniers par le bras :

    - Eh, toi. Occupe-toi de mon cheval.


    - Et dire s’il vous plaît, ça vous…
    (son regard tomba sur le décolleté d’Aelys et ne s’en détacha plus) Avec plaisir, Miss. Vous le reprendrez quand ?

    - Tout dépends du temps que je mettrais à trouver une nouvelle quête… En tous cas, je repasserais demain.

    - Bien, Miss.

    Aelys lui adressa un sourire éclatant, abusant honteusement de ses charmes, et fit comme si elle ne voyait pas les nombreux regards qui la suivaient tandis qu’elle quittait l’écurie. Allumer les hommes était vraiment facile…

    Elle poussa la porte de l’auberge. Ses bottes cloutées claquèrent sur la pierre tandis qu’elle s’avançait dans la salle, brisant le silence momentané qui saluait son arrivée. La clientèle était majoritairement masculine, et tous les yeux étaient rivés sur les larges pans de peau que dévoilait son armure.
    Puis une tempête de rires gras et de sifflements appréciateurs se déchaîna, et Aelys redressa le menton, toisant l’ensemble des buveurs d’un air de défi. Oui, allumer les hommes était tellement facile. Parce qu’on voyait ses épaules, elle était tout de suite cataloguée comme fille facile, limite prostituée. Dommage pour eux. Généralement, ils apprenaient à leurs dépends qu’Aelys était la seule à décider de qui était assez bien pour la fréquenter.

    Son regard accrocha alors celui d’un client qui ne la regardait pas comme un bout de viande. Et pour cause : c’était une femme. Une brune, plus agile que robuste, mais qui portait les vêtements typiques de sa Guilde ; Aelys haussa un sourcil intéressé. Il n’y avait pas beaucoup de femme-Chevalier…
    Avec un signe de main pour l’inviter à sa table, la brune lança d’un ton moqueur :

    - T’as pas peur d’attraper froid en cette tenue la choupette ?

    Choupette ?!
    Aelys haussa les sourcils si haut qu’ils disparurent sous les mèches rebelles qui retombaient sur son front, puis elle éclata de rire. C’était bien la première fois qu’on lui donnait un surnom pareil. Si ça avait été un homme, elle l’aurait renvoyé dans les filets ; mais la petite lueur d’espièglerie dans le regard de l’autre lui inspirait confiance.

    Et Aelys n’était pas complètement dépourvue d’autodérision.

    Elle alla s’asseoir à la table de l’illustre inconnue, rejetant sa longue chevelure rousse en arrière, et détailla sa "collègue" d’un regard. Brune, yeux bleus clairs, silhouette plus fine que massive, sans doute quelques années de plus qu’elle, et d’après son aplomb, un caractère plutôt affirmé.

    - Tu veux boire quelque chose ? proposa l’inconnue.

    - Une bière, répliqua Aelys avec un sourire malicieux. Et merci de garder "choupette" pour les grandes occasions.

    Un serveur, qui avait entendu la rousse parler de bière, sembla se téléporter à côté d’elles pour poser une grande chope pleine à raz-bord devant la jeune femme. Aelys le remercia d’un signe de tête, puis reporta son regard sur la brune.

    - Je m’appelle Aelys. Aelys Junia. Et toi ?

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Sam 14 Jan 2012 - 16:01

La fille répondit, le sourire aux lèvres

- Une bière,
elle continua. Et merci de garder "choupette" pour les grandes occasions.

Neleam lâcha un éclat de rire. Cette fille avait de la répartie. En même temps il en fallait pour pouvoir être respecté dans ce milieu. Le petit serveur avait été comme attiré par cette femme à la chevelure en feu. il posa devant elle une bière, à la recherche de sa reconnaissance, d'un sourire ou quoi que ce soit. Mais non il l'ignora superbement, faisant face à Neleam. Cette dernière senti Iggny rempli de déception, de ressentiment. Elle en fut quelque peu attristée mais après tout il connaissait assez bien les chevaliers il savait que ce n'était pas avec un plateau en main que les demoiselles allaient lu tomber dans les bras... Mais elle ne voulait pas lui ruiner tous ses rêves, car ceux-ci semblaient lui convenir.


- Je m’appelle Aelys. Aelys Junia. Et toi ?


Neleam lui adressa un sourire avant d'amener sa chope à ses lèvres. Elle but une gorgée avant de répondre.

- Neleam.

Elle regarda son interlocutrice, observant ses réactions. Elle semblait n'avoir jamais entendu parler d'elle.

- Promis je m'abstiendrais du "choupette". Du moins autant que possible ...
Elle sourit ironiquement. oui elle se doutait que ça cassait son mythe mais Neleam aimait les surnom comme ça, et les gens avaient rarement leur mot à dire ... Que cherches-tu ?
Elle était presque avare de paroles. Ce qui était rare ! Pour une fois qu'elle n’inondait pas son interlocuteur de blabla inutile. Mais bon, en même temps elle savait qu'il lui faudrait rester calme pendant une durée indéterminée alors elle se mettait déjà dans le bain.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Mar 17 Jan 2012 - 21:54

    La brune attrapa sa choppe et but une gorgée, avant de répondre d’un mot.

    - Neleam.

    Ce nom lui était inconnu. Aelys but une gorgée de bière, savourant le goût du liquide mousseux. Ah, dans la vie, l’alcool était sans doute l’une des meilleurs choses au monde. Après le grand air et les chevaux, bien sûr. Ne perdons pas le sens des priorités.
    Non, Aelys n’était pas une alcoolique. Elle aimait s’amuser, tout simplement, mais la plupart de ses divertissements auraient tout de même mieux convenu à un homme qu’à une femme. Boire, hurler plus fort que l’autre dans une engueulade, cogner à coup de poings ou d’épées, charger, galoper à bride abattue, risquer sa vie, rechercher gloire et reconnaissance…

    … Pour la féminité délicate, on repassera.

    Aelys était une grosse brute. Mais dans ses agissements uniquement. Son esprit était aussi aiguisé que son épée. Si son attrait pour l’action et la guerre n’avait pas été si fort, elle aurait sans doute eut une philosophie de vie assez proche de celle des Marchombres.
    Cette pensée lui tira un sourire, puis son regard se reporta sur son vis-à-vis qui lançait négligemment :

    - Promis je m'abstiendrais du "choupette". Du moins autant que possible ... Que cherches-tu ?

    Au moins elle était directe ! Pas bavarde, mais elle ne tournait pas autour du pot. Aelys appréciait la franchise.
    Elle reposa sa chope sur la table.

    - Du travail.

    Elle se doutait bien que cette réponse ne satisferait pas Neleam, alors elle précisa, fixant pensivement la femme-Chevalier en face d’elle :

    - Une quête grandiose, ça ne court pas les rues, mais c’est à Al-Jeit que j’ai le plus de chance d’en entendre parler. J’aime l’action. Je veux du danger, de l’adrénaline, et si possible des ennemis nombreux et du mérite à la clef. Une quête, en somme.

    Aelys avait déjà affronté les Raïs, quelques brigands, et quelques Thüls (en affrontement amical, bien sûr, sinon elle aurait très vite été réduite à l’état de purée sanglante…). Elle avait toujours envie de plus. Plus d’adversaires, plus de difficultés, plus de risques, plus de danger. Une soif d’action inextinguible qui l’empêchait de rester en place plus de quelques semaines.

    Soif de liberté.

    Soif d'aventure.

    Au plus grand bonheur de ceux qui la côtoyaient, d’ailleurs. Cette fille à moitié dévêtue et au caractère de loup hargneux finissait toujours par mettre les hommes mal à l’aise, une fois passée le moment de total fascination pour son armure décolletée.

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Mar 17 Jan 2012 - 22:55

Reposant sa chope Aelys répondit, tout aussi succinctement.

- Du travail.
Mais pour l'occasion ce n'était pas suffisant. Quel genre de travail ? rémunération ? Mais la jeune femme n'avait pas fini.


- Une quête grandiose, ça ne
court pas les rues, mais c’est à Al-Jeit que j’ai le plus de chance d’en
entendre parler. J’aime l’action. Je veux du danger, de l’adrénaline,
et si possible des ennemis nombreux et du mérite à la clef. Une quête,
en somme.


Neleam la regarda longuement, ne laissant rien paraitre. Elle cherchait à lire en elle, mais ce qu'elle disait correspondait à ses premières impressions. Et elle s'exprimait bien. Pas de tournures inutiles, ni de complications. Du présent. Le moins de mots possible. Le doute, s'il avait été permis venait d'être balayé. Un chevalier dans l'âme.
Elle finit par lui sourire. Un grand sourire sincère. Avec elle il y aurait de l'ambiance, c'était certain.


- C'est un bon début. Sache déjà que tu as frappé à la bonne porte. Ensuite pour une quête grandiose sache qu'on ne les confie pas à n'importe quel clampin venu.


Elle la regarda fixement. Comment allait-elle réagir ? Prendre la mouche et s'enflammer ? Ou bien attendre la suite avant de répondre avec finesse ? En soit ça n'allait rien changer, juste donner une idée du genre de personne qu'elle était. Elle aurait aimé la tester comme Garrus et ses hommes mais elle manquait de temps. En fait elle allait devoir lui trouver un job très rapidement. Soit elle se débrouillait comme une grande dans Al-jeit, soit Neleam lui trouvait une quête minable mais au moins elle aurait la paix pour la soirée, ou bien ...
Une autre idée germa dans sa tête.
Ou bien elle l'accompagnait dans son voyage. Ca pourrait être une solution. Mais dans ce cas, il lui faudrait apprendre à la "connaitre" très rapidement. En fait elle n'avait que la soirée. La nuit entière au besoin. Mais pas plus.


- Je te ferais passer une batterie de tests. Si tu dis qu'ils sont foireux tu te prendras mon poing dans le visage, tout aussi beau qu'il soit. Je fais avec les moyens du bord, car j'ai peut-être quelque chose pour toi. Mais la barre est très haute. Donc ...


Neleam ne finit pas sa phrase. Elle n'avait rien d'autre à ajouter. Elle commencerait par voir sa résistance à l'alcool et ensuite, une fois ses facultés diminuées elle pourrait aisément connaitre ses limites et points forts. En gros pour le moment elles discuteraient juste, parlant de son passé (à Aelys pas le sien elle le connaissait), de ses motivations personnelles, de ses amis, de sa vie toute entière. Enfin si elle ne l'envoyait pas sur les roses... A cette idée Neleam retint un sourire. Oui dans ce cas elle s'amuserait vraiment, et l'enverrait vite-fait au tapi, en guise de correction. Ou inversement, mais dans ce cas là elle ne partirait pas avec elle, et finirait le mois à bosser dans la taverne pour s'amender. Oui s'était bien utile d'être amie avec le patron.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Mer 18 Jan 2012 - 18:44

Erys venait d'arriver à Al-Jeit. D'abord pour assouvir sa curiosité -on lui avait dit que cette ville était un bijou dans son genre- et ensuite car sa dernière mission l'avait conduite ici. Elle avait parfois l'impression d'être une sorte de mercenaire, à être rétribuée après avoir accompli un quelconque travail, mais elle avait besoin de cet argent qu'elle gagnait par ce biais, ne fut-ce que pour s'acheter une épée digne de ce nom. Elle en avait marre de se trimballer avec un vieux bout de ferraille rouillé. Qui la croirait lorsqu'elle se disait Chevalier alors qu'elle n'avait ni armure ni épée ? C'était donc la raison qui l'avait amenée à accepter de conduire un vieux bonhomme grincheux jusque Al-Jeit. Et elle ne le regrettait pas, maintenant qu'elle voyait la cité. D'accord, elle avait du supporter les récriminations du vieil acariâtre pendant tout le trajet, d'accord elle avait du conduire une charette jusqu'ici (c'était ça ou venir à cheval. Elle avait vite choisi), mais elle ne regrettait rien. C'était qu'il n'avait pas lésiner sur la bourse, lorsqu'était venu le moment de la payer ! Sa bourse était maintenant rondelette et elle avait sûrement de quoi acheter une arme de bonne facture. Le seul soucis étant qu'elle devait repartir jusque Al-Chen pour cela...

Avec un soupir, elle poussa la porte d'une taverne. "Au chevalier qui gondole". Son Maitre lui en avait parlé, une fois, précisant qu'il s'agissait d'un lieu souvent fréquenté par les Chevalier et puis, c'était un endroit comme un autre pour trouver de quoi se nourrir et se loger pour la nuit.

Son entrée ne passa pas vraiment inaperçue, dans ce lieux hautement fréquenté par la gente masculine, mais attira moins l'attention qu'elle ne pouvait le craindre. Certes, certains lurons lorgnèrent l'arc qui dépassait d'entre ses omopates, le fourreau où elle rangeait le morceaux de métal qui lui faisait office d'épée et le poignard accroché à sa ceinture, mais sans plus et chacun replongea rapidement dans son verre ou sa conversation.

Erys eut un grognement désabusé en voyant que toutes les tables étaient prises. Mais elle était lasse de son long voyage en charette et n'avait aucune envie de resortir pour chercher un autre endroit... Aussi parcourut-elle rapidement du regard la salle avant de porter son choix sur la seule table où se trouvaient deux femmes. En armure et dégageant le elle-ne-savait-quoi qui les identifia aussitôt comme Chevalier. Visiblement, elles l'avaient remarquée mais ne lui portait pas plus attention que cela. Peu importe, Erys s'approcha.


- La place est libre ? Bien.

Sans attendre la réponse, elle s'assit et héla un serveur pour qu'il lui apporte une bière avant de reporter son attention sur les deux femmes :

- Les autres tables sont prises, dit-elle en guise de justification à son intrusion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Sam 21 Jan 2012 - 16:28

    Neleam sembla la juger longuement, et Aelys devina que cette femme –au-delà du fait qu’elle soit Chevalier aussi– n’était pas n’importe qui. Sans doute une « gradée » dans leur guilde… Mais son périple avait empêché Aelys de se renseigner sur les autres Chevaliers, alors elle ne risquait pas de deviner qui était Neleam.

    - C'est un bon début. Sache déjà que tu as frappé à la bonne porte. Ensuite pour une quête grandiose sache qu'on ne les confie pas à n'importe quel clampin venu.

    Aelys haussa un sourcil. En d’autres circonstances, elle aurait sans doute prouvé par A B qu’elle n’était pas n’importe qui en brisant sa lourde choppe sur le visage de son interlocutrice. Mais là, non seulement la bière était bonne, mais en plus Neleam n’avait pas finit et cette conversation déboucherait peut-être sur quelque chose. Mieux valait attendre de voir.
    Si, en revanche, l’insulte était gratuite, Aelys se ferait un plaisir d’envoyer l’autre contre un mur. Question force physique, Neleam était bien plus frêle qu’elle.

    - Je fais mes preuves, se contenta-t-elle de lâcher.

    Neleam la regarda fixement, comme si elle s’attendait plus ou moins à une réaction violente. Dommage. Ça ne serait pas pour aujourd’hui, la bagarre.
    La brune reprit :

    - Je te ferais passer une batterie de tests. Si tu dis qu'ils sont foireux tu te prendras mon poing dans le visage, tout aussi beau qu'il soit. Je fais avec les moyens du bord, car j'ai peut-être quelque chose pour toi. Mais la barre est très haute. Donc ...

    Son impression se confirmait : Neleam était une personne influente voire très importante dans la Guilde des Chevaliers. La preuve, c’était elle qui refilait les Quêtes. Aelys eut un sourire carnassier. Le marché lui allait : se mettre au défi, c’était son passe-temps favori. Du moment qu’il y avait assez de bière pour tenir la nuit…

    - Ça marche.


    Sa fréquentation des Thüls durant quelques mois, avant de se mettre en route vers le Sud, lui conféré une étonnante résistance à l’alcool. A présent, Aelys appréciait pleinement le fait de pouvoir se bourrer la gueule tout en restant lucide un bon bout de temps.

    Soudain la porte s’ouvrit, apportant une bouffée d’air froid, et la rousse jeta un bref regard en direction de l’entrée. Une jeune femme venait d’entrer. Une brune, vêtements de toile banals et passe-partout, une épée à la hanche. Aelys l’aurait crue Chevalier, à sa démarche, mais elle n’avait ni armure ni attirail digne de ce nom… Une débutante ? Une mercenaire ?
    Les sourcils de la rouquine se haussèrent tout d’un coup lorsque l’inconnue, après un regard à la salle bondée et s’assit sans gêne à leurs côtés.

    - La place est libre ? Bien.

    Aelys retint un rictus. C’était tout à fait le genre d’intrusion dont elle, elle était capable. Elle comprenait pourquoi les gens avaient souvent envie de la baffer. Elle soupesa la tentation de virer l’intruse à coups de pieds dans le derrière, puis décida qu’elle s’était suffisamment donnée en spectacle en se baladant avec son armure qui dénudait ses épaules et son décolleté.
    L’inconnue regarda les deux femme-Chevaliers qui la toisaient et, comme si elle sentait la tension qui régnait, se justifia comme elle pouvait.

    - Les autres tables sont prises…

    Aelys faillit dire « C’est pas une raison », histoire d’amorcer une bagarre… Mais elle se contenta d’hausser les épaules. Et d’engager la conversation de la manière la moins… agressive possible.

    - Ton nom ?

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Dim 22 Jan 2012 - 22:43

Aelys Junia sourit avant de lui lancer un laconique "Ca marche".
Neleam l'observa de nouveau. Vraiment pas bavarde. Pas une question sur ce en quoi consistait les épreuves, ni sur qui elle était pour la mettre à l'épreuve... Rien. Soit elle n'était pas curieuse. Soit elle avait déjà toutes les solutions. Soit .... Elle s'en moquait, persuadée de réussir, ou pressée de boire, ou peu désireuse de parler.


Neleam allait lancer une question anodine lorsque la porte s'ouvrit. Bien entendu ça aurait pu être un chevalier désireux de boire un coup ou de dormir, et qui passe leur table sans un regard. Mais c'était une jeune femme. Elle semblait perdue et donc fut immédiatement attirée par leur table. Deux femmes. Les seules de la taverne. Les autres s'étaient fait une sortie entre filles
-shopping : nouvelles armes, nouvelles armures, et nouveaux vêtements ou autres objets inutiles, du moment que ça leur plaisait et qu'elles s'amusaient... Elles voulaient se sentir femmes de temps à autre, et se faisaient aussi des diners "mondains" pour se rendre compte que la vie qu'elles manquaient/échappaient mais toutes n'y allaient pas bien entendu- d'autres étaient en mission. Elles formaient une petite communauté et se soutenaient lorsqu'il y avait besoin, car dans leur milieu la solidarité était souvent utile. Même si elles ne demandaient jamais d'aide, trop fières pour cela.
En tous cas cette nouvelle arrivée s'installa à leur table, posant des questions et y répondant immédiatement.


- La place est libre ? Bien.


Neleam resta de marbre tandis que la fille s'assit à leur table. Attendant la suite. Elle vit du coin de l’œil le rictus vite réprimé de la nouvelle. Enfin de l'ancienne nouvelle. Et peut-être un jour la nouvelle ancienne qui sait ! Enfin pour le moment l'autre continuait toujours à parler, mais avec une mine presque contrite.
Le presque prenait là tout son importance car elle ne l'était pas.
Neleam décida d'attendre tout en fixant l'indésirable, mais Aelys qui avait le sang chaud prit la parole.

- Ton nom ?

Pas de verbe. Direct. Et quiconque entendait cette phrase sentait une légère (trèèèès légère) point d'agressivité, comme si le nom avait intérêt à être épatant pour rattraper le reste. Neleam se décida à intervenir. L'autre n'était pas à sa place. Elle naviguait entre deux eaux, ne sachant qu'elle conduite adopter.

- Et que ça saute ! Sinon c'est ta tête qui saute.
Dit-elle avec une voix bourrue, grave et une mine patibulaire. Mais enchainant immédiatement elle redevint sérieuse.

- Bon écoutes, si tu t'incrustes fais-le avec classe. Ne t'excuses pas ni rien. Vas-y franchement !! Sois une femme et montres que t'as du cachet ! Cette arrivée était pittoresque. Alors je suis gentille je ne te referais pas refaire ton entrée dans la taverne, parce que dehors il caille, et que ça fait des courants d'air, mais tu vas vite te relever et recommencer ton incruste.


Ne voyant pas de réaction immédiate sur le visage de la nouvelle Neleam hésita à l'envoyer balader à une autre table. Mais elle devait rester polie. Qu'en penserait leurs clients s'ils étaient grossiers ? Mais en même temps elle était sur qu'ils comprendraient, même si eu lui auraient certainement conseillé d'attendre leur réponse, avec un grand sourire, avant de s'assoir. Et de trouver un autre argumentaire car celui-ci était pitoyable.


- Allez !! Execution ! Bouges tes miches ! Sors les griffes et imposes-toi ! Oublies ta timidité ! Les chevaliers ne connaissent pas ce mot, il faut que tout le monde sache qui t'es immédiatement, sans aucun doute! ...A moins que tu ne sois une potentielle cliente... Dans ce cas ton entrée est toute aussi ratée, et tu aurais du nous dire cash que tu venais parler affaires.


Neleam soupira et regarda la nouvelle venue. Il allait y avoir du boulot, car elle sentait au fond d'elle qu'elle n'était pas une cliente. La tenue, la gestuelle, la bourse... tout ça. Mais elle était loin d'être chevalier. Ou alors de la campagne dont la plus grande quête de sa vie était de retrouver le poules de l'oncle Berthou qui s'étaient échappées du village. la guerrière était sévère et certainement injuste mais elle avait été énervée par cette intrusion (peu glorieuse). En même temps la jeunesse de son interlocutrice pouvait expliquer certaines choses.... Mais pas tout. Elle allait vite lui apprendre comment se comporter en chevalier puis elle verrait comment organiser sa soirée.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Dim 29 Jan 2012 - 14:28

[HRP : désolée les filles de la lenteur de ma réponse !]

Erys sentit qu'elle n'était pas forcément la bienvenue parmis ces deux femmes chevaliers. De plus, elle était quelque peu mal à l'aise. Après tout, elle était loin, très loin, d'avoir la dégaine de sa profession, contrairement aux deux autres.

- Ton nom ? demanda la rousse, en se forçant à réprimer son agressivité.

Erys ne répondit pas immédiatement. Pourquoi devrait-elle le donner à cette fille qu'elle ne connaissait pas et qui lui aboyait presque dessus qui plus est ? Elle se tut donc et la brune prit la parole.

- Et que ça saute ! Sinon c'est ta tête qui saute.

C'était de l'humour, ça ? Visiblement, oui. Mais elle enchaina, beaucoup plus sérieusement :

- Bon écoutes, si tu t'incrustes fais-le avec classe. Ne t'excuses pas ni rien. Vas-y franchement !! Sois une femme et montres que t'as du cachet ! Cette arrivée était pittoresque. Alors je suis gentille je ne te referais pas refaire ton entrée dans la taverne, parce que dehors il caille, et que ça fait des courants d'air, mais tu vas vite te relever et recommencer ton incruste. Allez !! Execution ! Bouges tes miches ! Sors les griffes et imposes-toi ! Oublies ta timidité ! Les chevaliers ne connaissent pas ce mot, il faut que tout le monde sache qui t'es immédiatement, sans aucun doute! ...A moins que tu ne sois une potentielle cliente... Dans ce cas ton entrée est toute aussi ratée, et tu aurais du nous dire cash que tu venais parler affaires.

Erys serra le poing, autour de la chope qu'on venait de lui apporter et crispa sa mâchoire. Non mais franchement, pour qui se prenait-elle, cette fille ? Entre elle et l'autre, elles faisaient la paire ! Et si elle voulait qu'Erys sorte ses griffes, elle allait être servie. La prendre pour une cliente, et puis quoi encore ?

- Il est hors de question que je me lève de cette chaise tant que je n'aurai pas fini. Et encore moins pour m'y rasseoir juste après ! Ce n'est certainement pas parce que je ne porte pas d'armure que je vais m'en laisser imposer par un autre chevalier, est-ce clair ?

Erys se tourna ensuite vers la rousse dont l'agressivité coulait par tous les pores de la peau. Elle n'allait certainement pas se laisser impressioner par une fille aussi extravagante et lui mettrait son poing dans sa jolie petite figure sans hésité s'il le fallait. Elle-même était loin d'être fragile.

- Quant à toi, si tu veux connaitre mon nom, il faudra le mériter et certainement pas l'exiger comme tu viens de le faire. Je ne suis pas un petit moineau attendant de se faire croquer par un tigre des prairies comme tu as l'air de le penser. Et je me ferai un plaisir de te le démontrer !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Dim 29 Jan 2012 - 15:09

    La nouvelle venue ne répondit pas tout de suite à Aelys, semblant hésiter. Du genre, est-ce que je dois répondre à quelqu’un qui m’engueule ou est-ce que je peux me taire sans risque de me faire assommer par cette brute ?
    Néanmoins, Neleam empêcha la Newbie de tergiverser longtemps.

    - Et que ça saute ! Sinon c'est ta tête qui saute.

    Aelys aurait été plus grossière, mais la formulation lui allait. Sans un mot et avec un discret sourire, la rouquine porta sa chope à ses lèvres, laissant la brune mener la « conversation ».

    - Bon écoutes, si tu t'incrustes fais-le avec classe. Ne t'excuses pas ni rien. Vas-y franchement !! Sois une femme et montres que t'as du cachet ! Cette arrivée était pittoresque. Alors je suis gentille je ne te referais pas refaire ton entrée dans la taverne, parce que dehors il caille, et que ça fait des courants d'air, mais tu vas vite te relever et recommencer ton incruste. Allez !! Exécution ! Bouges tes miches ! Sors les griffes et imposes-toi ! Oublies ta timidité ! Les chevaliers ne connaissent pas ce mot, il faut que tout le monde sache qui t'es immédiatement, sans aucun doute! ... A moins que tu ne sois une potentielle cliente... Dans ce cas ton entrée est toute aussi ratée, et tu aurais du nous dire cash que tu venais parler affaires.

    Voilà qui confirmait l’impression d’Aelys. Neleam avait un rôle important dans la guilde. Une chef, ou un lieutenant. Un grade quelconque quoi. Pour Aelys, ça ne signifiait rien, elle avait toujours eut, euh... Un rapport conflictuel avec l'autorité. Mais c'était utile à savoir. Neleam était quelqu’un qui détenait une certaine autorité, et qui se préoccupait de l’image de sa caste. Ce qui impliquait que les Newbies timides devaient très vite s’affirmer à son contact.
    Aelys sourit en reposant sa chope. Elle appréciait déjà la brune. Et, en voyant la nouvelle se hérisser d’indignation, elle pouvait dire que sa méthode pour secouer les nouveaux était efficace.

    - Il est hors de question que je me lève de cette chaise tant que je n'aurai pas fini. Et encore moins pour m'y rasseoir juste après ! Ce n'est certainement pas parce que je ne porte pas d'armure que je vais m'en laisser imposer par un autre chevalier, est-ce clair ?

    Donc l’inconnue était Chevalier aussi. Elle n’avait pas la carrure, songea Aelys en portant sa chope à ses lèvres. Bon, ça ne prouvait rien. Neleam aussi était fine. Et Aelys, malgré sa musculature de nageuse, était assez mince et bien formée pour qu’on la voit comme un allumeuse et pas une armoire à glace.
    D’un autre côté, elle était un peu des deux.

    Puis Newbie se tourna vers la rousse, mâchoires serrées par la colère, et Aelys retint un sourire derrière sa bière. Décidément, méthode très efficace, Neleam.

    - Quant à toi, si tu veux connaitre mon nom, il faudra le mériter et certainement pas l'exiger comme tu viens de le faire. Je ne suis pas un petit moineau attendant de se faire croquer par un tigre des prairies comme tu as l'air de le penser. Et je me ferai un plaisir de te le démontrer !

    Aelys haussa un sourcil. La fille faisait une demi-tête de moins qu’elle, n’avait pas d’armure, beaucoup moins d’expérience au combat, une épée qui ne semblait pas de première qualité, et sans doute pas le quart de la violence de la rousse. Elle ne faisait pas le poids, mais Aelys s’abstint de le lui faire remarquer.
    Elle aussi, elle avait été Newbie, après tout.

    - Mieux, se contenta-t-elle de dire en reposant sa chope. Mais pas encore assez. Déjà parce que s’incruster nécessite soit énormément de culot soit une certaine politesse, et que tu n’as ni l’un ni l’autre en quantité suffisante pour ramener ta fraise. Ensuite parce que quand on te demande ton nom, tu le donne et tu es en droit d’exiger celui de l’autre. Refuser, et te hérisser comme un moineau en hiver (elle appuya le mot moineau, faisant allusion à la réplique précédente de l’autre) te mets en position de faiblesse.

    Elle repoussa sa chope d’une pichenette, et le lourd récipient tangua légèrement. Heureusement, le niveau de la bière était assez bas maintenant, et pas une goutte ne passa par-dessus bord.
    Avec un mince sourire, la rousse ajouta :

    - S’énerver c’est perdre, Newbie. Je sais pas pour toi, mais moi je déteste perdre. Alors, je répète : ton nom ?




Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Lun 6 Fév 2012 - 18:53

La nouvelle venue ne sembla pas apprécier le discours -chose très compréhensible- de Neleam, et répliqua avec hargne.

- Il est hors de question que je me lève de
cette chaise tant que je n'aurai pas fini. Et encore moins pour m'y
rasseoir juste après ! Ce n'est certainement pas parce que je ne porte
pas d'armure que je vais m'en laisser imposer par un autre chevalier,
est-ce clair ?


Neleam sourit. La jeunette était sorti de ses gongs, refusant de se soumettre à l'autorité. D'un certain côté c'était super, elle avait un caractère. C'était des gens comme ça qui faisaient vivre cette guilde. Cependant, il aurait peut-être mieux valu qu'elle accepte la remarque et tente de s'améliorer. Si elle prenait la mouche si facilement, elle ne risquait pas de la trouver son armure....
Et l'armure ne faisait pas tout. Neleam n'avait que quelques protections car elle ne supportait pas être en mode "boite de conserve", mais c'était utile elle devait le reconnaitre.

La jeune femme continua sur sa lancée, à l'intention d'Aelys.


- Quant à toi, si tu veux
connaitre mon nom, il faudra le mériter et certainement pas l'exiger
comme tu viens de le faire. Je ne suis pas un petit moineau attendant de
se faire croquer par un tigre des prairies comme tu as l'air de le
penser. Et je me ferai un plaisir de te le démontrer !


Neleam agrandit son sourire. Elle avait de la répartie et n’appréciait pas se faire marcher sur le pieds... C'était un bon point pour elle. Et sa manière de parler était assez imagée et franche ce qui la fit remonter dans son estime. Par contre en combat contre Aelys... Elle n'était pas certaine qu'elle ait le dessus...
Aelys lui répondit d'une voie posée, plus impressionnante que la nouvelle.


- Mieux, elle fit une pose, reposant sa chope. Mais
pas encore assez. Déjà parce que s’incruster nécessite soit énormément
de culot soit une certaine politesse, et que tu n’as ni l’un ni l’autre
en quantité suffisante pour ramener ta fraise. Ensuite parce que quand
on te demande ton nom, tu le donne et tu es en droit d’exiger celui de
l’autre. Refuser, et te hérisser comme un moineau en hiver
te mets en position de faiblesse.


La jeune femme fit un petit sourire avant de reprendre.

- S’énerver c’est perdre, Newbie. Je sais pas pour toi, mais moi je déteste perdre. Alors, je répète : ton nom ?


Neleam regarda la nouvelle. Personne n'aimait perdre, alors la
Newbie ne cracherais certainement pas son nom comme ça, juste pour la satisfaction personnelle de son interlocutrice. Elle s'était retranchée, et ne lacherait pas le morceau. Neleam se décida à intervenir, peut désireuse d'y passer la nuit entière.

- En fait, quand on te demande ton nom, il ne faut pas rechigner, il faut le faire avec distinction. Ne pas oublier que tu es CHEVALIER. Tu devrais même le donner si on ne te le demande pas. Ce n'est rien de précieux alors ne le cache pas, vante-t-en ! Tu dois faire en sorte qu'il soit sur toutes les lèvres, que tous le connaisse. Sinon tu seras cataloguée sous le nom de "l'inconnue sans nom". C'est peut-être classe mais tu galèreras à trouver du boulot. Tu auras beau être une légende, tout le monde ignorera qui est cette petite brunette.


Elle se tu. Elle s'était emballée, et devait reprendre un minimum son souffle.

- Bon moi c'est Neleam, pseudo cheftaine des chevaliers, et elle, c'est Aelys, on allait parler boulot, donc tu tombes bien, on va dire pour toi. Pour Aelys, nettement moins, tu foires un peu tous ses espoirs. Mais on va te laisser une chance de te racheter ! Tu payeras l’addition !

Sur cette dernière phrase, Neleam décocha un magnifique sourire à l'intention de la nouvelle.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Lun 6 Fév 2012 - 21:51

- Mieux, la rousse fit une pose, reposant sa chope. Mais pas encore assez. Déjà parce que s’incruster nécessite soit énormément de culot soit une certaine politesse, et que tu n’as ni l’un ni l’autre en quantité suffisante pour ramener ta fraise. Ensuite parce que quand on te demande ton nom, tu le donne et tu es en droit d’exiger celui de l’autre. Refuser, et te hérisser comme un moineau en hiver te mets en position de faiblesse.

Un... Moineau en hiver ?! Elle ne manquait pas de toupet, la rouquine ! Et elle allait voir si elle, elle n'avait pas assez de culot !
La jeune femme fit un petit sourire avant de reprendre.


- S’énerver c’est perdre, Newbie. Je sais pas pour toi, mais moi je déteste perdre. Alors, je répète : ton nom ?

Erys manqua de grincer des dents. Elle n'allait très certainement pas céder ainsi, même si l'autre venait de marquer un point. Enfin, non, surtout que l'autre venait de marquer un point. Parce qu'en effet, elle détestait perdre. Surtout face à des gens comme ça.

- En fait, quand on te demande ton nom, il ne faut pas rechigner, il faut le faire avec distinction. Ne pas oublier que tu es CHEVALIER. Tu devrais même le donner si on ne te le demande pas. Ce n'est rien de précieux alors ne le cache pas, vante-t-en ! Tu dois faire en sorte qu'il soit sur toutes les lèvres, que tous le connaisse. Sinon tu seras cataloguée sous le nom de "l'inconnue sans nom". C'est peut-être classe mais tu galèreras à trouver du boulot. Tu auras beau être une légende, tout le monde ignorera qui est cette petite brunette.

La brune n'avait pas tort... Malheureusement.

- Bon moi c'est Neleam, pseudo cheftaine des chevaliers, et elle, c'est Aelys, on allait parler boulot, donc tu tombes bien, on va dire pour toi. Pour Aelys, nettement moins, tu foires un peu tous ses espoirs. Mais on va te laisser une chance de te racheter ! Tu payeras l’addition !

Erys, surprise, cilla. Il s'agissait vraiment de quelqu'un d'important... Ladite Aelys semblait elle aussi un tant soit peu étonnée. Bien sur, cela se voyait au premier coup d'oeil, pour qui savait regarder, que Neleam n'était pas n'importe qui mais de la à être la cheftaine... Il y avait de la marge.

Elle but quelques gorgées de bière, histoire de se redonner contenance et de réfléchir. Devait-elle se lever et envoyer paitre les deux autres ou capituler pour cette fois et suivre ce qui pourrait devenir une glorieuse quête ? Son choix ne fut pas très long à être fait.


- Mon nom est Erys, s'inclina-t-elle alors. Elle ne pouvait s'imposer face à pareil personnage.Mon maitre m'avait parlé de toi, Neleam. Il avait beaucoup de respect pour toi.

Un instant, la tristesse l'étrint. Parler de son maitre lui était encore douloureux, mais elle se ressaisit bien vite. Il était mort en digne chevalier, il fallait qu'elle passe au dessus de sa peine. Mais s'était parfois compliquer, surtout que c'était encore récent... Sa main caressa le pommeau de son épée. Normalement, ça aurait du être à lui de lui offrir son épée. C'était ce qu'ils avaient convenu. Au lieu de quoi, elle se retrouvait avec ça... Mais ce n'était pas le moment de songer à cela. Il fallait qu'elle se secoue les puces !

Elle se resaisit, revenant à des préoccupation plus terre à terre, soupira et jeta un oeil désolé à sa bourse. Elle sentait que celle-ci allait bientôt fondre comme neige au soleil... Ou comme Raïls face aux frontraliers.


- Eh bien soit, étant donné que je n'ai pas vraiment le choix, je paierai l'addition... Mais avant ça, de quel boulot est-ce qu'il s'agit ? demanda-t-elle.Et surtout, où mène-t-il ?

Parce que s'il l'amenait aux confins de l'Empire, elle serait de la partie mais elle devait aussi songer à passer par Al-Chen, ne fut-ce que pour revoir sa famille et se procurer épée et armure décente, bien que l'épée ne fasse pas le chevalier, et elle se voyait mal retraverser tout Gwendalavir juste pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Sam 11 Fév 2012 - 14:18


    Après Aelys, ce fut Neleam qui enfonça le clou. Newbie n’avait pas idée de sur qui elle était tombée… Elle allait se souvenir du sermon pendant un petit moment.

    - En fait, quand on te demande ton nom, il ne faut pas rechigner, il faut le faire avec distinction. Ne pas oublier que tu es CHEVALIER. Tu devrais même le donner si on ne te le demande pas. Ce n'est rien de précieux alors ne le cache pas, vante-t-en ! Tu dois faire en sorte qu'il soit sur toutes les lèvres, que tous le connaisse. Sinon tu seras cataloguée sous le nom de "l'inconnue sans nom".

    Ou « Newbie » , faillit dire Aelys. Mais elle se contint. Eh, ce n’était pas parce qu’elle avait prit ce surnom en affection qu’il fallait essayer de pousser leur illustre et petite inconnue à sortir de ses gonds.

    - C'est peut-être classe mais tu galèreras à trouver du boulot. Tu auras beau être une légende, tout le monde ignorera qui est cette petite brunette.

    *A moins que je ne décide de l’appeler « Moineau » ? pensa très sérieusement la rousse, souriant tout en buvant sa bière. Elle se hérisse comme un chat sauvage dès qu’on la compare à un petit piaf. *

    - Bon moi c'est Neleam, pseudo cheftaine des chevaliers, et elle, c'est Aelys, on allait parler boulot, donc tu tombes bien, on va dire pour toi. Pour Aelys, nettement moins, tu foires un peu tous ses espoirs. Mais on va te laisser une chance de te racheter ! Tu payeras l’addition !

    Ah, voilà qui confirmait tout. Neleam était bel et bien une gradée des Chevaliers. « Pseudo-Cheftaine ». Marrant comme titre. Elle devait être officiellement leur chef, mais le ton de dérision employait prouvait bien qu’elle s’en fichait comme de sa première chaussette.
    Décidément, Neleam lui plaisait.

    Newbie but quelques gorgées de sa chope, sans doute plus pour occuper ses mains et se donner une contenance que par réelle envie. Aelys haussa un sourcil, se demandant si elle allait céder ou continuer à s’indigner.
    Finalement, elle céda.

    - Mon nom est Erys
    , finit-elle par lâcher. Mon maitre m'avait parlé de toi, Neleam. Il avait beaucoup de respect pour toi.

    Le Maître d’Aelys n’étant pas Chevalier mais simple soldat, Aelys en savait très peu sur les responsables de sa Guilde. Elle était Chevalier auto-proclamée, pas formée par un maître de sa caste. Erys avait au moins ça pour elle : elle ne partait pas de rien.

    Puis la rousse tilta sur le temps employé. Il avait. Ah. Elle nota l’information dans un coin de son cerveau. Le maître d’Erys n’était pas un sujet de conversation à aborder à la légère.

    - Eh bien soit, étant donné que je n'ai pas vraiment le choix, je paierai l'addition... Mais avant ça, de quel boulot est-ce qu'il s'agit ? Et surtout, où mène-t-il ?

    - C’est ce que j’allais lui demander
    , enchaîna Aelys en se calant confortablement contre le dossier de sa chaise. Mais j’ai cru comprendre que tu ne confiait pas ce boulot à n’importe qui, Neleam. C’était quoi déjà le marché ? Une batterie de test parce que la barre est très haute ?

    Avec un sourire en coin, Aelys attrapa sa chope presque vide et la porta à ses lèvres. Peu importait le boulot que voulait lui confier Neleam, et si New– Erys, pardon, l’accompagnait. Plus ça avait l’air dur, et plus ça l’enchantait.

    - Je ne retire pas ce que j’ai dit. Je marche toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Sam 11 Fév 2012 - 16:33

La nouvelle venue sembla surprise de savoir qui était Neleam, mais sa raison la poussa rapidement d'abdiquer et elle prit la parole.

- Mon nom est Erys. Mon maitre m'avait parlé de toi, Neleam. Il avait beaucoup de respect pour toi.

Ce fut au tour de Neleam d’être surprise. Comment cet homme la connaissait ? Qui était-il ? Pourquoi n'était-il plus ? Quand s'étaient-ils rencontrés ?
En tout cas la demoiselle devait avoir de bonnes bases si elle avait eu un maitre. Qui était ce fameux maitre, mystère et boules de gommes, mais la guerrière finirait par percer ce mystère.


- Eh bien soit, étant donné que je n'ai pas vraiment le choix, je paierai l'addition... Mais avant ça, de quel boulot est-ce qu'il s'agit ? Et surtout, où mène-t-il ?


Elle payerait l'addition ? Décidément, cette petite était pleine de surprises. Neleam fut un instant mitigée entre le plaisir de ne pas payer et celui de lui dire qu'elle plaisantait, car elle ne laisserait pas cette jeune inconnue, qui semblait fauchée payer à sa place. Mais finalement elle décida de laisser couler. Elle aimait ne pas payer, c'était un jeu pour elle de trouver un nouveau moyen à chaque fois pour pouvoir partir avec sa bourse tout aussi pleine qu'à l'arriver, mais avec des gens qu'elle connais et apprécie... Enfin, d'ici là, il pourrait arriver tellement de choses.
Le boulot ... De quoi s'agissait-il ? Neleam elle-même l'ignorait, mais elle avait capté son attention et une lueur dans les yeux d'Erys lui montrait qu'elle était bien motivée.
La rousse incendiaire en profita pour prendre la parole.


- C’est ce que j’allais lui demander
. Mais j’ai cru comprendre que tu ne confiait pas ce boulot à n’importe qui, Neleam. C’était quoi déjà le marché ? Une batterie de test parce que la barre est très haute ?


Neleam sourit en l'observant. Elle semblait sure d'elle et prête à aller jusqu'au bout, quelles qu'en soient les conséquences.


- Je ne retire pas ce que j’ai dit. Je marche toujours.


Neleam but elle aussi quelques gorgées de sa bière, remarquant un fond trop proche à son gout puis décida de parler ce qui les attendait. Elle ignorait si elle pouvait emmener deux personnes avec elle, mais elle tenterait le coup. Elle devrait se porter garante d'elles, donc pour cela, elle devait les jauger très rapidement. Elle ne devait pas accepter sur une simple impulsion car il en vallait de sa vie et de sa réputation.

- J'ignore de quoi il s'agit, mais c'est une mission. Avec à la clef fortune et popularité. Je pense que ce sera quelque chose de sportif et discret, avec aucun droit à l'erreur, étant donné que c'est une mission plus ou moins mandatée par l’empereur himself. Doooonc, vous comprenez qu'il faut vraiment que vous gériez les oignons!


Neleam les regarda, mi sérieuse, mi fofolle. Elle avait envie de bouger et parler affaire c'était bien mais là dans l'immédiat elle voulait faire la fête. Et elle parlait n'importe comment... Ah! ces fichues hormones ...


- Donc oui des tests. Si vous parliez un petit peu de vous pour commencer ..? De vos motivations, de votre formation et des trucs futiles de votre vie... Faites vous plaisir !! Et n'hésitez pas à boire, c'est Erys qui régale !


Elle fit un clin d'oeil à cette dernière et vida sa chope. Elle avait conscience des nombreux regards mâles braqués sur eux mais cela ne la dérangeait pas le moindre du monde, elle avait l'habitude d'être le centre de l'attention et cela lui plaisait (sinon elle serait fermière pas chevalier), surtout que cela ne serait peut-être pas si difficile de trouver une bonne tête pour payer à leur place Et peut-être même qu'ils se battraient pour payer !

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Sam 11 Fév 2012 - 21:50

- C’est ce que j’allais lui demander. Mais j’ai cru comprendre que tu ne confiait pas ce boulot à n’importe qui, Neleam. C’était quoi déjà le marché ? Une batterie de test parce que la barre est très haute ?

Une batterie de test ? Pourquoi pas.

- Je ne retire pas ce que j’ai dit. Je marche toujours.

Pourquoi Aelys aurait-elle fait marche arrière de toute manière ? Neleam but quelques gorgées de sa bière puis la reposa avant de prendre la parole :

- J'ignore de quoi il s'agit, mais c'est une mission. Avec à la clef fortune et popularité. Je pense que ce sera quelque chose de sportif et discret, avec aucun droit à l'erreur, étant donné que c'est une mission plus ou moins mandatée par l’empereur himself. Doooonc, vous comprenez qu'il faut vraiment que vous gériez les oignons!

Neleam s'exprimait étrangement mais... L'empereur, S'il Afian, carrément ? Eh bien, ça promettait ! Erys eut un sourire. Oh oui, ça allait être grandiose, pour autant qu'elle réussisse les tests. Mais elle n'avait aucun doute là-dessus.

- Donc oui des tests. Si vous parliez un petit peu de vous pour commencer ..? De vos motivations, de votre formation et des trucs futiles de votre vie... Faites vous plaisir !! Et n'hésitez pas à boire, c'est Erys qui régale !

Elle fit un clin d'oeil à l'intention de cette dernière qui eut un sourire mi-figue mi-raisin. Allons bon ! Heureusement que sa bourse était pleine ! Erys se demanda si Aelys voulait s'exprimer la première et lança un coup d'oeil à la rouquine qui eut l'air de lui dire "A toi l'honneur, Moineau !". Elle se jeta donc à l'eau et, ne sachant pas trop quoi dire, commença par le commencement :

- Je viens d'Al-Chen, que j'ai quitté à quinze ans. J'ai ensuite passé environs trois années chez les Faëls.

Elle sourit en se souvenant des moments passés là-bas, des railleries des jeunes Faëls et des défis qu'ils se lançaient sans cesse. L'insouciance de ce temps lui manquait mais, en même temps, elle se voyait mal à présent rester là-bas, sans bouger, sans aventures.


- Après quoi, je me suis mis en route pour Al-Vor où j'ai rencontré mon maitre. Bon, voilà pour les choses futiles de ma vie ! Quant à mes motivations, eh bien... je souhaite protéger Gwendalavir, comme sans doute tous les Chevaliers, mais également accomplir une Quête (avec un grand Q) qui pourra m'élever au niveau de grand Bjorn ! Et cela arrivera, je pourrais le jurer sur le Flèche ! s'exclama-t-elle avec enthousiasme, avant de se rendre compte qu'elle s'était à demi-levée et avait haussé la voix, attirant l'attention des personnes des tables les plus proches.

Elle n'y fit pas attention, se laissa retomber sur sa chaise et poursuivit d'un ton plus neutre après avoir vidé sa bière d'un trait :


- Ma formation peut être considérée comme classique, je suppose, vu que j'ai suivi les enseignements d'un Chevalier durant... quelques années. Je n'ai pas grand chose à ajouter.

Erys n'était pas d'une nature extrêmement bavarde et essayait toujours de faire plus où moins court, sauf lorsqu'elle s'enflammait. La brieveté des réponses était devenue une habitude qu'elle avait prise au contact de son maitre, très taiseux. Et cette habitude, elle l'avait vu, pouvait parfois sauver des vies lorsqu'il fallait agir vite -lors d'une attaque par exemple- c'était infiniment plus pratique, si on voulait garder en vie ses hommes -et soi-même accessoirement.

De plus, elle était impatiente de passer les épreuves de la cheftaine, histoire de montrer de quoi elle était capable face à Aelys qui n'avait pas l'air d'avoir envisagé avec sérieux le fait qu'elle aurait pu l'affronter, tout à l'heure. L'habit ne faisait pas le moine, comme on disait. Et justement, sa tunique était assez ample pour cacher bien des choses...

Erys sourit et héla une serveuse, commandant trois autres bières. Une pour chacune d'elle ; elle pouvait être généreuse quant elle voulait (elle payait quand même de toutes façons), et avait bien vu que le niveau de la boisson des deux autres s'approchait du plus bas niveau. Puis, elle se tourna vers la rouquine, pour voir ce que celle-ci allait bien pouvoir raconter. Cela pouvait se révéler... intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Sam 11 Fév 2012 - 22:55

(En voyant la rapidité de vos réponses, je culpabilise presque d'avoir ralentit ce RPxD)


    - J'ignore de quoi il s'agit, mais c'est une mission. Avec à la clef fortune et popularité.

    Cool, songea Aelys avec satifaction. De l’action, de la gloire et du pognon. Que demande le peuple ?

    - Je pense que ce sera quelque chose de sportif et discret, avec aucun droit à l'erreur, étant donné que c'est une mission plus ou moins mandatée par l’empereur himself. Doooonc, vous comprenez qu'il faut vraiment que vous gériez les oignons!


    De mieux en mieux. Un sourire féroce passa sur le visage de la rouquine, puis elle vida le fond de sa chope d’un trait. Ça y était, elle était conquise, cette mission allait lui plaire.

    - Donc oui des tests. Si vous parliez un petit peu de vous pour commencer ..? De vos motivations, de votre formation et des trucs futiles de votre vie... Faites-vous plaisir !! Et n'hésitez pas à boire, c'est Erys qui régale !


    Et de l’alcool en prime. Encore mieux. Par acquis de conscience, Aelys vérifia d’un regard que la bourse à la ceinture de « moineau » était pleine. Ça serait bête de tomber en rade. Mais apparemment, Erys avait fait fortune avant d’entrer, car son porte-monnaie était bien rebondit.

    Erys lança un bref regard interrogatif à Aelys, comme si elle lui demandait si elle voulait commencer. La rousse se contenta d’un clin d’œil. Honneur aux moineaux.
    Oh, ce surnom allait lui plaire.

    - Je viens d'Al-Chen, que j'ai quitté à quinze ans.


    Aelys haussa un sourcil intéressé. Ainsi donc, Erys était une compatriote, venant de la même ville qu’elle. Une sacrée coïncidence. Mais elle n’avait sans doute pas entendu parler du scandale provoqué par la fugue des deux enfants Natalis : elles avaient sensiblement le même âge, mais Erys avait quitté Al-Chen à quinze ans et Aelys était partie à dix-neuf ans.

    - J'ai ensuite passé environs trois années chez les Faëls. Après quoi, je me suis mis en route pour Al-Vor où j'ai rencontré mon maitre. Bon, voilà pour les choses futiles de ma vie ! Quant à mes motivations, eh bien... je souhaite protéger Gwendalavir, comme sans doute tous les Chevaliers, mais également accomplir une Quête (avec un grand Q) qui pourra m'élever au niveau de grand Bjorn ! Et cela arrivera, je pourrais le jurer sur le Flèche !


    « Moineau » s’était levée dans son enthousiasme, et Aelys réfréna un grand sourire. Elle était marrante, cette Newbie. Mais la rouquine s’abstint de tout commentaire : elle-même, elle s’enflammait sans doute encore plus… Dès qu’il était question de chevaux.
    Erys se laissa retomber sur sa chaise, et poursuivit d’un ton plus calme :

    - Ma formation peut être considérée comme classique, je suppose, vu que j'ai suivi les enseignements d'un Chevalier durant... quelques années. Je n'ai pas grand chose à ajouter.

    Aelys repoussa une mèche derrière son oreille, pensive. Une formation de Chevalier… Ainsi Erys avait bien eut, comme elle l’avait supposé au départ, un maître Chevalier. Elle avait eut de la chance, elle. La rouquine avait du se débrouiller toute seule pour devenir membre de cette Guilde.

    Alors qu’Erys hélait une serveuse pour commander une nouvelle tourner, la rousse prit la parole à son tour.

    - Je viens d’Al-Chen aussi. A la base j’ai un prénom composé et en douze lettres, un nom à chier et un manoir rempli de coincés. J’ai un frère aussi, plutôt sympa. Un père aussi énergique qu’un anémié et une belle-mère qui bave de haine à chaque fois qu’elle voit une tâche de boue.

    Sombre et sobre présentation de ce qu’avait été sa vie durant ses dix-neuf premières années de vie. Est-ce que son mépris et son indifférence suintait dans sa voix nonchalante ? Sans doute.

    - J’ai rencontré mon maître, Aluhir, à Al-Chen, et j’y ai passé les premières années de mon apprentissage. Aluhir n’est pas Chevalier, c’est juste un ancien soldat. Très balèze cela dit. Je me suis tirée de cette ville pourrie à dix-neuf ans, et je suis allée à Al-Far où j’ai plus ou moins commencé à me dire qu’être Chevalier, ça collait plutôt bien à ma philosophie de vie.


    Elle espérait qu’aucune des femme-Chevalier ne lui ferait de remarques à propos de son maître pas Chevalier et de son apprentissage pas réglementaire, parce que ça risquait vite de partir en vrille.
    Elle enchaîna :

    - J’ai un peu voyagé, ensuite. Dans les plateaux d’Astariul, un coin très agréable où je vous déconseille d’aller ; à la Citadelle, ça caille mais j’y ai appris quelques trucs avec une épée ; et puis à l’Ouest, où j’ai rencontré les Thüls et prit les plus belles dérouillées de ma vie. Entre autres.

    Elle décida de passer sous silence les quelques ratés, comme les mémorables gamelles dans la neige du Nord, les rires quasi-hystériques des Thüls quand elle avait essayé de soulever une hache qui faisait un poids, ou les ruades de Phénix quand elle avait entamé son dressage.

    - Ma motivation, c’est l’action. Je ne peux pas m’en passer : c’est pas d’oxygène dont j’ai besoin, c’est d’adrénaline et de motivation. La gloire vient ensuite, les chevaux en troisième, l’argent en quatrième. Oh, un autre truc futile de ma vie : avec les chevaux, rien ne me résiste. Si je n’étais pas aussi… (elle chercha le mot juste, puis fit un grand sourire) chiante, j’aurais un élevage. Malheureusement je suis allergique à tous les boulots sédentaires.

    La serveuse posa trois bières sur la table, et Aelys attrapa la sienne avec nonchalance.

    - Voilà, c’est tout. Enfin je suppose.

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Dim 12 Fév 2012 - 15:01

[ x) faut pas ! ^^ mais c'est vrai qu'on a répondu super vite !! O.O ]



Les deux jeunes femmes se concertèrent rapidement du regard et Ery commença.


- Je viens d'Al-Chen, que j'ai quitté à quinze ans.
J'ai ensuite passé environs trois années chez les Faëls. Après quoi, je me suis mis en route pour Al-Vor où j'ai rencontré mon maitre. Bon, voilà pour les choses futiles de ma vie ! Quant à mes motivations, eh bien... je souhaite protéger Gwendalavir, comme sans doute tous les Chevaliers, mais également accomplir une Quête (avec un grand Q) qui pourra m'élever au niveau de grand Bjorn ! Et cela arrivera, je pourrais le jurer sur le Flèche !

Sers mots sortaient de sa bouche comme un torrent et elle se laissa emporter, jusqu'à se retrouver debout. Tous les regard dans l’auberge se tournèrent vers elle. Mais elle se rassit dignement, comme les défiant de faire le moindre commentaire. Cette petite n'était pas celle qu'elle semblait au début. Tant mieux ! Elle devait avoir pas mal d’autres surprises en réserve !


- Ma formation peut être considérée comme classique, je suppose, vu que j'ai suivi les enseignements d'un Chevalier durant... quelques années. Je n'ai pas grand chose à ajouter.

Erys commanda à boire pour elles trois et Neleam en profita pour l'observer avec un œil nouveau. Elle avait vécu chez les faels... Elle n'en revenait pas. Elle qui n'avait jamais réussi à les approcher ! La seule fois où elle avait tenté , le fael s'était vite dissimulé dans la foule et elle avait été incapable de le retrouver. Et elle n'en avait jamais recroisé... A son grand désespoir, car elle était extrêmement curieuse et une autre race était toujours source de nouveaux savoirs. Elle pourrait en discuter avec elle plus tard. Cependant Erys n'avait pas mentionné le nom de son maître, et Neleam se demandait toujours de qui il s'agissait.
Aelys entama ensuite son récit.


- Je viens d’Al-Chen aussi. Ala base j’ai un prénom composé et en douze lettres, un nom à chier et un manoir rempli de coincés. J’ai un frère aussi, plutôt sympa. Un père aussi énergique qu’un anémié et une belle-mère qui bave de haine à chaque fois qu’elle voit une tâche de boue.

Neleam sourit. Ca lui rappelait vaguement quelque chose.. Elle aussi avait un nom à chier (mais en plus de douze lettres) et avait opté pour un autre, mais niveau famille, Aelys ressemblait plus à des contes de Disney... Mais celle-ci devait ignorer tout de ces supers films ! Voir même ignorer ce qu'était un film ... Et dans les Disney les filles ne devenaient pas chevaliers mais épousaient le superbe prince charmant... Elle imagina un court instant Aelys, dans une robe de princesse, au bras d'un homme stéréotypé sur son cheval blanc. Son sourire s'agrandit encore plus et elle se replongea dans la conversation.


- J’ai rencontré mon maître,
Aluhir, à Al-Chen, et j’y ai passé les premières années de mon
apprentissage. Aluhir n’est pas Chevalier, c’est juste un ancien soldat.
Très balèze cela dit. Je me suis tirée de cette ville pourrie à
dix-neuf ans, et je suis allée à Al-Far où j’ai plus ou moins commencé à
me dire qu’être Chevalier, ça collait plutôt bien à ma philosophie de
vie.


Neleam la regarda. Oui elle était faite pour être chevalier, le doute n'était pas permis. Ce n'était pas tant une façon de se battre mais un façon d'être, une volonté. Personne n'était chevalier parce que ses parents l'étaient, mais seulement parce qu'ils le désiraient et qu'ils en avaient les capacités.


- J’ai un peu voyagé, ensuite. Dans les plateaux d’Astariul, un coin très agréable où je vous déconseille d’aller ; à la Citadelle, ça caille mais j’y ai appris quelques trucs avec une épée ; et puis à l’Ouest, où j’ai rencontré les Thüls et prit les plus belles dérouillées de ma vie. Entre autres.


Elle avait rencontré des thülls ?! Neleam écarquilla les yeux ! Décidément des deux jeunes femmes n'étaient pas ordinaires ! Des Thülls ! Elle en avait rencontré (comment l'inverse serait possible étant donné qu'elle passait une bonne partie de son temps à escorter des convoie, et qu'eux aussi ..?!) et elle avait beaucoup rigolé. Elle s'était aussi énervée mais finalement elle avait su s'imposer. Par la force. Car niveau taille... Neleam grimaça. ça n'avait fait que renforcer son sentiment d'infériorité, et elle n'avait pas apprécié qu'on lui fasse remarquer sa petite taille. Ca avait vité dégénéré et le maitre du convois les avait tous bien engueulés car ils étaient en assez piteux état, et une bonne partie de sa paye avait filé...
Mais ce n'étaient que de brèves rencontres, Aelys semblait avoir passé de longs moments avec eux, et cela se sentait dans sa démarche et sa façon d'être.


- Ma motivation, c’est l’action. Je ne peux pas m’en passer : c’est pas d’oxygène dont j’ai besoin, c’est d’adrénaline et de motivation. La gloire vient ensuite, les chevaux en troisième, l’argent en quatrième. Oh, un autre truc futile de ma vie : avec les chevaux, rien ne me résiste. Si je n’étais pas aussi… chiante, j’aurais un élevage. Malheureusement je suis allergique à tous les boulots sédentaires.

Neleam rit car il était vrai les chevaliers étaient rarement faits pour se poser à un endroit, même en faisant ce qu'ils aimaient le plus au monde... Cette fille avait bien cerné le groupe auquel elle appartenait.
Les bières arrivèrent et Neleam vida la sienne d'un trait avant d'entamer la nouvelle.


- Voilà, c’est tout. Enfin je suppose.

Neleam se tu un instant, à court de mots...


- Eh beh! Quelles histoires ! Je pense que vous avez toutes deux trouvé votre voie ! Et je pense qu'il sera temps que je visite Al-Chen car j'ai l'impression qu'il pourrait y avoir un beau stock de recrues...

Elle se souvint que Garrus venait lui aussi de là bas et se dit qu'il devenait urgent qu'elle y aille.


- Moi je viens de Terre, mais j'ai eu mes mentors pour apprendre à me battre et j'aime expérimenter plein de trucs, ce qui fait que niveau technique je suis assez .... originale. Et j'aime pas me prendre la tête.


Elle but quelques gorgées de la boisson alcoolisée regrettant de ne pas avoir quelque chose de plus fort puis appela le serveur. Elle lui demanda un petit truc maison bien fort, histoire de les réveiller un peu.
Leurs verres arrivèrent et Neleam les regarda. Puis regarda le serveur, puis de nouveau les verres. Ils étaient vraiment minuscules... Elle se doutait que ça allait les tuer mais bon, c'était le but ! Elle râla auprès du serveur mais celui-ci les regarda en secouant la tête avant de partir. Neleam était estomaquée et décida de se pencher sur ce breuvage qui lui était inconnu.
Elle vit du coin de l’œil les autres filles prendre leur verre et elle le senti. L'odeur n'était pas désagréable du tout... Elle tenta vainement de reconnaitre ce que c'était puis décida de vider son verre d'un trait.

La boisson lui arracha la gorge.

C'était plus fort qu'elle ne le pensait. Elle senti les larmes lui monter aux yeux, les écarquilla de surprise, regarda son verre vide, hésita entre tousser, aspirer le plus d'air possible pour se refroidir la trachée et l'estomac, ou diluer avec de la bière (car sa pinte n'était pas encore finie)... Mais contre toute attente elle explosa de rire et lança son verre derrière elle, qui alla se briser contre le mur.
Neleam avait le rose aux joues et observa ses compagnes.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Lun 13 Fév 2012 - 14:33

[J'avoue, on a répondu archi-vite ! Te sens pas coupable, hein, on était juste inspirée !]

- Je viens d’Al-Chen aussi. Ala base j’ai un prénom composé et en douze lettres, un nom à chier et un manoir rempli de coincés. J’ai un frère aussi, plutôt sympa. Un père aussi énergique qu’un anémié et une belle-mère qui bave de haine à chaque fois qu’elle voit une tâche de boue.

Erys cilla. Quoi, Aelys venait de la même ville qu'elle ? Incroyable ! Mais elle, elle venait du quartier bourge, sinon elle n'aurait pas eu un manoir... Rapidement, Erys fouilla sa mémoire pour voir si le diminutif "Aelys" lui disait quelque chosse. Mais non. Bah, c'était sans importance.

- J’ai rencontré mon maître, Aluhir, à Al-Chen, et j’y ai passé les premières années de mon apprentissage. Aluhir n’est pas Chevalier, c’est juste un ancien soldat. Très balèze cela dit. Je me suis tirée de cette ville pourrie à dix-neuf ans, et je suis allée à Al-Far où j’ai plus ou moins commencé à me dire qu’être Chevalier, ça collait plutôt bien à ma philosophie de
vie.


Un ancien soldat ? S'il avait su former correctement Aelys, c'est qu'il devait être sacrément fort ! ... Ou qu'Aelys était nulle. A voir.

- J’ai un peu voyagé, ensuite. Dans les plateaux d’Astariul, un coin très agréable où je vous déconseille d’aller ; à la Citadelle, ça caille mais j’y ai appris quelques trucs avec une épée ; et puis à l’Ouest, où j’ai rencontré les Thüls et prit les plus belles dérouillées de ma vie. Entre autres.

Des Thüls ? Ces grosses brutes ?! Bon, certes les Chevaliers n'étaient pas des enfants de choeur mais niveau férocité, ceux-là rivalisaient avec les Frontaliers ! Erys eut un sourire carnassier. Ca devait être génial de les rencontrer !

- Ma motivation, c’est l’action. Je ne peux pas m’en passer : c’est pas d’oxygène dont j’ai besoin, c’est d’adrénaline et de motivation. La gloire vient ensuite, les chevaux en troisième, l’argent en quatrième. Oh, un autre truc futile de ma vie : avec les chevaux, rien ne me résiste. Si je n’étais pas aussi… chiante, j’aurais un élevage. Malheureusement je suis allergique à tous les boulots sédentaires.

Neleam rit tandis qu'Erys songeait qu'Aelys avait raison. Il était impossible pour un chevalier de rester au même endroit sans bouger pendant toute sa vie. L'appel de l'aventure était trop... Démangeante. Mais comment pouvait-on apprécier les chevaux ?!

Les bières arrivèrent et Neleam vida la sienne d'un trait avant d'entamer la nouvelle. Erys, elle, se contenta de reserrer ses mains autour de la chope. Inutile de se presser, n'est-ce pas ?


- Voilà, c’est tout. Enfin je suppose.

Neleam resta un instant silencieuse avant de s'exclamer :

- Eh beh! Quelles histoires ! Je pense que vous avez toutes deux trouvé votre voie ! Et je pense qu'il sera temps que je visite Al-Chen car j'ai l'impression qu'il pourrait y avoir un beau stock de recrues...

- Moi je viens de Terre, mais j'ai eu mes mentors pour apprendre à me battre et j'aime expérimenter plein de trucs, ce qui fait que niveau technique je suis assez .... originale. Et j'aime pas me prendre la tête.


Erys approuva d'un hochement de tête. Ne pas se prendre la tête, c'était cool... Mais comment se faisait-il que Neleam vienne de la Terre ? Elle maitrisait le grand-pas où un dessinateur l'avait amenée ? Il faudrait qu'elle le lui demande, à l'occasion.

Elle entama sa bière tandis que Nelam commandait l'alcool le plus fort de la maison. Ca c'était mauvais pour sa tirelire... Leurs verres arrivèrent et Erys le prit pour le sentir avant de grimacer. Des shots d'absynthe, elles allaient sentir par où ils passeraient... Dire que Neleam râlait sur le serveur ! M'enfin. Elle vida son verre d'un trait et grimaça derechef en sentant la liqueur descendre dans son estomac, avant de sentir une douce chaleur la réchauffer de l'intérieur.

Elle porta ensuite son regard sur ses compagnes et eut la surprise de voir Neleam éclater de rire et jeter son verre contre le mur. Et vu ses joues rouges, il était certain que l'alcool y était pour quelque chose.


- Ca c'est de l'alcool !

Elle sourit puis reprit une grande rasade de bière. Oups, mauvaise idée, les alcools forts et la bière ne faisaient pas bon ménage.... C'était son estomac qui lui ferait regretter ça demain. Mais en attendant, elle se sentait bien ; juste assez grisée pour ressentir cet état joyeux qui allait de paire avec l'alcool.


[HRP : Désolée, c'est court mais j'étais pas vraiment inspirée... Au fait, si le choix de l'absynthe ne vous convient pas, dites le !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Lun 13 Fév 2012 - 19:03


    Neleam sourit joyeusement, et Aelys songea distraitement que c’était la première fois qu’elle racontait sa vie à une parfaite inconnue. Bah. Finalement ça n’était pas si dur. Et pouvait-on vraiment parler d’inconnues si elles étaient des Chevaliers ?

    - Eh beh! Quelles histoires ! Je pense que vous avez toutes deux trouvé votre voie ! Et je pense qu'il sera temps que je visite Al-Chen car j'ai l'impression qu'il pourrait y avoir un beau stock de recrues...

    Aelys rigola doucement. A Al-Chen, c’était vrai, il y avait pas mal de fortes têtes. Les gens dotés d’un sale caractère et d’une féroce volonté y restaient, au lieu de chercher l’aventure comme leurs homologues d’Al-Vor ou Al-Jeit par exemple. A Al-Chen au moins, avec le lac, il y avait toujours de l’aventure en perspective.

    - Moi je viens de Terre, mais j'ai eu mes mentors pour apprendre à me battre et j'aime expérimenter plein de trucs, ce qui fait que niveau technique je suis assez .... originale. Et j'aime pas me prendre la tête.

    La Terre ? Aelys pencha la tête sur le côté, curieuse. Elle avait entendu parler de l’autre monde, mais elle s’en était toujours un peu désintéressée. Un monde sans épées, où les machines avaient remplacé les chevaux, quel intérêt ?
    Mais c’était vrai qu’il y avait une grande variété de pays, donc de cultures et de techniques. Aelys avait déjà expérimenté, face à un Dessinateur d’Al-Vor qui faisait souvent des Grands Pas, ce qu’il appelait « le karaté ». Sa fierté en avait prit un sacré coup.

    Ses côtes aussi d’ailleurs.

    La rousse se demanda brièvement comment Neleam était arrivée en Gwendalavir, puis décida qu’elle n’en avait rien à faire. Ça n’était pas ses oignons. Si la Capt’ain des Chevaliers décidait d’en parler, tant mieux, sinon, ça n’avait pas de quoi se taper la tête contre un mur.

    Neleam commanda alors quelque chose de « plus fort », selon ses propres mots. Aelys sourit avec satisfaction. Question alcool, elle en connaissait un rayon et tenait relativement bien sur ses pieds même en étant assez ivre pour faire euh… elle ne s’en souvenait pas très bien, mais les Thüls avaient parlé d’un strip-tease et d’un pain dans la figure de quelqu’un.
    Hum. Bon. Peut-être n’était pas totalement imperméable au pouvoir désinhibant de l’alcool après tout.

    Alors que leurs verres arrivaient, Aelys écarquilla légèrement les yeux en reconnaissant de l’absinthe. Oh. Elle se prépara mentalement à sentir sa gorge prendre feu… Et attrapa son verre sans hésiter, buvant une longue gorgée en même temps que Neleam.

    Aussitôt après, elle ferma les yeux et plissa le front tandis qu’une bouffée de chaleur semblait irradier dans son corps à partir de son estomac.

    * Putain, c’est fooooort !! *

    Elle reposa son verre à l’envers sur la table, prouvant ainsi qu’il n’en restait pas une goutte, et esquissa un sourire triomphant. Neleam, elle, jeta carrément son verre derrière elle. Chacune sa manière de lever le coude.

    - Ça c’est de l’alcool ! s’exclama Erys.

    Aelys rigola doucement. Quand on disait à un Thül, il finissait la bouteille en trois lampées et avait même le culot d’en redemander, pour prouver que c’était un truc de chocotte. Elle-même en avait fait l’expérience.

    - Alors là je suis d’accord… Moineau, la taquina-t-elle. Tu tiendrais un deuxième round ?

    Le serveur qui passait par là étouffa un rire et disparu derrière le bar, sans doute pour aller chercher la même chose. Aelys faillit regretter… Faillit seulement.
    Après tout, elle ne payait pas…

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Mar 14 Fév 2012 - 12:55

Aelys avait vidé son verre, puis posé à l'envers, geste moins brutal que celui de Neleam pour prouver qu'elle avait fini. Erys finissait le sien, yeux, nez bouche plissé. Oui c'était fort.

- Ça c’est de l’alcool !

Oui c'était certain, Neleam se demandait au bout de combien de verre elle commencerait à se sentir légère... Elle devrait certainement compter en bouteilles avant d'être ivre morte. Elle allait vérifier ça. Surtout que les autres filles se prenaient au jeu et qu'elles n'abandonneraient pas avant d'être incapable de rester debout ou tant qu'il y aurait à boire dans cet établissement.
Neleam vit la brune prendre sa chope mais c'était une mauvaise idée. Cette s'en rendit compte aussi, au vu de sa grimace. Enfin elle aurait au moins appris un truc de cette soirée.


- Alors là je suis d’accord… Moineau, Neleam sourit en entendant Aelys utiliser ce surnom, ça allait lui rester. Tu tiendrais un deuxième round ?


Son sourire s’élargit encore plus. Oh oui, un deuxième round... Ce serait certainement Erys la première à abandonner, au vu de sa petite constitution, et ensuite ça se disputerait entre Neleam et Aelys... Cette dernière avait vécut avec des thülls, elle devait donc être habituée à ces jeux de beuverie, Neleam quand à elle n'avait pas fait ça depuis longtemps, mais elle avait une très bonne résistance à l'alcool.
Le serveur revint rapidement avec plusieurs verres. Trois. Neleam se demanda pourquoi il n'avait pas ramené la bouteille, ça lui aurait évité des aller-retours inutiles. Mais il devait soit avoir envie de faire du sport, dans ce cas qu'il continue, soit il pensait qu'elle étaient des petites natures et que ce verre les achèverait, dans quel cas, Neleam lui montrerait combien il avait tort.

Neleam leva son verre regarda la liqueur bouger lentement, et renvoyer les reflets des sphères lumineuse et du feu de la cheminée.
Elle le vida d'un trait, mais cette fois elle s'attendait à ce qu'elle allait avaler et donc ne sourcilla pas. Elle prit même un certain plaisir à sentir ce liquide lui bruler la gorge et lui réchauffer tout l'intérieur. Elle sourit et posa son verre en équilibre -précoce- sur celui d'Aelys. Puis les défia du regard
(les chevaliers pas les verres .. --').
Elle verrait laquelle ferait tout tomber.

Test d'adresse et d'équilibre. Round 1. La suite serait certainement tout aussi misérable, mais au moins ce seraient de petits tests qui lui permettraient de cerner les aptitudes de ces recrues.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Mar 14 Fév 2012 - 15:27

- Alors là je suis d’accord… Moineau. Tu tiendrais un deuxième round ?

Erys eut un grand sourire. Et comment qu'elle tiendrait un second round !

- Quand tu veux, rouquine !

Elle tenait l'alcool, et pas qu'un peu. Malgré ce qu'on pouvait croire, les faëls possédaient quelques alcools assez forts et certains savaient en user et en abuser... Les Chevaliers aussi d'ailleurs.
Le serveur revint rapidement avec plusieurs verres. Trois. Erys manqua de lever les yeux au ciel. Il aurait suffi d'amener la bouteille ! Mais non. Les hommes étaient idiots parfois.

Neleam leva son verre, regarda la liqueur bouger lentement, et renvoyer les reflets des sphères lumineuse et du feu de la cheminée.
Elle le vida d'un trait et ne sourcilla pas puis sourit et posa son verre en équilibre -précoce- sur celui d'Aelys avant de les défier du regard.

Erys leva à son tour son verre et l'avala sans broncher puis le posa sur celui de Neleam, sans faire ne fut-ce que vaciller la tour. Elle appela ensuite le serveur, ne faisant pas attention si Aelys avait vidé ou non son verre, et lui demanda d'apporter dix verres pour chacune remplis d'alcool. Ensuite, elle se tourna de nouveau vers ses compagnes.


- A-fonds rame, ça vous tente ?

Chacune devrait affoner ses verres, sans les renverser cela va de soi, les uns après les autres et à la suite. Après quoi... Ben, elles pourraient en recommander. Si l'une des deux autres n'avait pas déjà abandonné, parce qu'elle elle se sentait assez en forme pour mettre à sec la réserve du tavernier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Sam 18 Fév 2012 - 21:52

    Erys lui adressa un immense sourire, prenant cette fois ci le surnom de Moineau avec fatalisme. L’alcool devait l’inciter à la blague.

    - Quand tu veux, rouquine !

    Rouquine. Aelys sourit. Ce n’était ni la première ni la dernière fois qu’on l’appelait comme ça. Un roux aussi vif, ça attirait forcément l’œil : presque autant qu’un décolleté plongeant comme le sien.
    On est rousse ou on ne l’est pas.

    Elles eurent droit à une seconde tournée. Trois minuscules verres, encore. Aelys haussa un sourcil sans faire de commentaires. Elles allaient consommer bien plus. Il les prenait pour qui, ce serveur, pour des donzelles qui tournaient de l’œil passé les trois gorgées de liqueur à trois degrés ? Eh, elles tenaient l’alcool comme des hommes ! Voire même mieux, d’ailleurs.

    Ayant déjà participé à quelques banquets, tournoi de beuveries et autre soirées arrosées chez les Thüls, Aelys se savait capable de tenir relativement bien la distance face à un autre buveur. Elle avait déjà réussi à faire rouler un Thül sous la table, même !
    Ok, il était maigre et fatigué, et elle, elle pétait la forme. Ce qui ne l’avait pas empêché de quitter la fête dix minutes plus tard pour aller s’endormir comme une masse dans l’écurie, roulée en boule dans le box de Phénix qui lui avait servi de bouillote chevaline.

    M’enfin, ça comptait quoi.

    Elle vida son verre sans tiquer, sachant à quoi s’attendre. Elle sentait déjà une douce chaleur brûler ses joues. L’euphorie et la sensation grisante d’optimisme étaient encore loin, mais en attendant d’être ivre, elle pouvait savourer les premiers effets de la boisson.

    - A-fond rame, ça vous tente ?

    La rousse plissa les yeux.
    L’à-fond, elle connaissait le principe. Boire son verre en entier et en une fois, le plus vite possible. Elle n’était pas très fan de cette pratique, ça gâchait le jeu, d’après elle.
    Mais elle avait vu des Thüls affoner des quantités invraisemblable d’alcool, avalant d’un seul trait des choppes de la taille de leurs deux poings sans déglutir une seule fois. Et elle aussi, elle avait participé à ce genre de jeux débiles. Avec plus ou moins de succès.

    Mais…

    - Ça marche.

    … Elle n’était pas du genre à refuser un défi. Surtout qu’elle avait des chances de gagner.

    Vu la taille des verres, c’était faisable. Dix verres, dix gorgées. Facile. Et Aelys avait un avantage : contrairement à la frêle Erys ou à Neleam plus souple que forte, elle, elle avait des muscles et était plus massive. Et ça voulait dire également une plus grande résistance à l’alcoolémie.

    Par contre, il faudra éviter de faire plus de deux, maximum trois tournées de ce genre… Se pointer au boulot avec une gueule de bois, ça cassait tout de suite la crédibilité.

    Aelys tourna la tête vers Neleam :

    - Et toi ?

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Dim 19 Fév 2012 - 14:22

Erys fut la première à continuer l'édifice et le verre qu'elle posa ne vacilla pas d'un poil. Neleam sourit et se dit qu'il en faudrait des verres avant que tout ne s'écroule...

La dernière arrivée du avoir la même idée car elle proposa :


- A-fond rame, ça vous tente ?


Neleam haussa un sourcil, surprise que ce soit elle qui propose mais un sourire vint lui barrer le visage. Oh oui ! C'allait être une excellente soirée! Aelys ne se fit pas prier et répondit rapidement

- Ça marche.


Avant de se tourner avec elle.


- Et toi ?


Neleam la regarda surprise. Légèrement vexée aussi. Bien sur qu'elle était partante ! Pour qui la prenait-elle..??

- Eh ! Bien entendu que ça me tente ! Faudrait pas me prendre pour un rêveur quand même !
(oui c'est devenu un de ses jurons favoris lorsqu'elle a découvert les rêveurs et leur tendance à ... fuir le danger et à être terrorisés au moindre imprévu. Surtout qu'ils étaient angélique, jamais ils ne buvaient, ou alors une bière et ils dansaient sur les tables. (Certains dansaient sur les tables, sans bière, mais ça c'était autre chose...))

Elle héla le serveur assez bruyamment et lui demanda 30 verres, et plusieurs bouteilles. Certains chevaliers commencèrent à s’attrouper autour d’elles, se demandant l’issue de la soirée, certains espérant gagner des faveurs (d’Aelys surtout, sa tenue les faisait baver). Neleam eu un sourire mesquin. Elle avait trouvé qui allait payer, pour soulager Erys.


- Je crois qu’on a trouvé nos sponsors…


Neleam sourit, et demanda à tous une cotisation, pour les bouteilles, et imposa un pourcentage que toucheraient les 3 filles sur les paris. Car elle savait que l’argent allait circuler. Donc c’était une super occasion de s’en mettre plein les poches.
Les verres arrivèrent, les bouteilles aussi. Neleam sourit et commença à se servir. Lorsque ce fut fait, elle posa la bouteille et attendit que les autres en aient fait de même.

Elle se préparait à ce qui l’attendait. Il lui faudrait rester impassible, du moins contrôler ses mains, les empêcher de trembler, tant qu’elle y arrivait et qu’elle ne tanguait pas trop, elle tiendrait le coup. Dès que la pièce tournerait… Ca sera de plus en plus difficile.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Lun 20 Fév 2012 - 17:02

- Ça marche, fit Aelys avant de se tourner vers Neleam. Et toi ?

- Eh ! Bien entendu que ça me tente ! Faudrait pas me prendre pour un rêveur quand même ! (oui c'est devenu un de ses jurons favoris lorsqu'elle a découvert les rêveurs et leur tendance à ... fuir le danger et à être terrorisés au moindre imprévu. Surtout qu'ils étaient angélique, jamais ils ne buvaient, ou alors une bière et ils dansaient sur les tables. (Certains dansaient sur les tables, sans bière, mais ça c'était autre chose...))

Elle héla le serveur assez bruyamment et lui demanda 30 verres, et plusieurs bouteilles. Tandis qu'ils arrivaient, les clients de la taverne commencèrent à s’attrouper autour d’elles, se demandant l’issue de la soirée, certains espérant gagner des faveurs (d’Aelys surtout, sa tenue les faisait baver).

- Je crois qu’on a trouvé nos sponsors…, fit Neleam.

Erys sourit tandis que la brune imposait une cotisation sur les paris. Bonne idée ça, très bonne idée. Certains furent plus réticents que d'autres à accepter de devoir quoi que ce soit aux sujets de leur pairs mais, finalement, tous acceptèrent. Après tout, pas de pourcentages, pas de paris, c'était aussi simple que cela.

La jeune femme disposa les verres en trois lignes, une devant chacune d'entre elle, tandis que le serveur s'attardait, apparemment désireux de jouer à des jeux d'argent, lui aussi, mais si fit rapidement rappeler à l'ordre par son patron. Il s'éloigna alors de la table avec réticence. Erys, quant à elle, avait terminé de disposer les verres et s'était rassise à sa place après avoir disposer les chopes encore quelque peu remplie sur un coin de la table et avoir fusillé du regard les quelques imbéciles qui avaient tenté de s'en saisir. Elle se tourna alors vers le premier homme venu.


- Toi, tu vas donner le signal de départ, dit-elle avant de se tourner vers ses compagnes. Prêtes ? leur demanda-t-elle.

Erys elle-même n'était pas inquiète. Vider quelques verres à la suite ne lui faisait pas peur, loin de là, et c'était l'occasion de dépiter tous ces hommes qui avaient fait des paris contre elle. Elle eut un sourire et se jura de ne pas rouler sous la table la première, avant de refermer ses doigts sur son verre.
Le garçon qu'elle avait désigné donna alors le signal de départ et elle jeta alors la liqueur au fond de sa gorge avant de passer au verre suivant. Autour d'elles, les clients sifflaient, criaient ou encourageaient leur favorite qui se démenaient sous leur yeux. Le dernier verre d'Erys claqua lorsqu'elle le posa sur la table, une demi-seconde après celui d'Aelys et un très court temps avant celui de Neleam. Bon, ce n'était pas si mal, pour un premier round.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys] Jeu 1 Mar 2012 - 22:49

    (Aaaaah ! Désolée de cette looooongue absence, mais j'ai été coupée d'internet ^^)




    - Eh ! Bien entendu que ça me tente ! Faudrait pas me prendre pour un rêveur quand même !

    Aelys se demanda brièvement si les Rêveurs avaient fait vœu de sobriété, et décida que vœu ou pas, Rêveur était une profession trop mortellement ennuyeuse pour qu’elle songe à ne poser qu’un demi-orteil dans une Confrérie.
    Pensée hors-sujet effectuée.

    Neleam héla le serveur à nouveau. Trente verres, plusieurs bouteilles. Ces quelques mots suffirent à attirer l’attention de la clientèle. Non seulement elles étaient les seules femmes, mais en plus elles se préparaient à un concours qui leur semblait très intéressant.
    Aelys sourit en voyant que la plupart d’entre eux, les jaugeant du regard, lui adressaient déjà des regards équivoques. Femme qui rit à moitié dans le lit, mais femme ivre complètement sous les draps, disait laconiquement Aluhir quand ils allaient à la taverne.

    Aelys s’étira, mettant en valeur sa plastique parfaite et plus peu vêtue, et son sourire s’élargit. Vainqueur ou vaincue, elle s’en fichait un peu. Il y avait du boulot demain, si Neleam l’embauchait. Pas de temps à perdre avec les galipettes, ce soir.
    De plus en plus d’hommes s’attroupaient autour d’elles, et Neleam eut un sourire en coin :

    - Je crois qu’on a trouvé nos sponsors…

    * Je crois aussi, songea Aelys en parcourant la foule du regard. Tiens, le brun au premier rang n’est pas mal, je pourrais bien faire une exception pour lui… *

    Elle s’amusa intérieurement de la façon dont elle revenait si rapidement sur ses résolutions, puis se concentra sur la table. Leurs verres arrivaient. Les paris aussi.
    Elle songea à demander un pourcentage à la bande de mâles en chaleur qui aurait fait tout ce qu’elles leur demandaient, mais Neleam y pensa avant. Pas bête, la cheftaine-chevalier. Elle savait comment ce genre de truc fonctionnait… Et comment en profiter pour s’en mettre plein les poches.

    Les trois jeunes femmes s’installèrent face à leurs verres. Prêtes. Erys désigna quelqu’un pour donner le signal du départ, et Aelys reconnu le beau brun qui lui avait tapé dans l’œil. Apparemment, c’était réciproque, puisqu’il lui lança un regard furtif… Juste avant de donner le signal.

    C’est parti !

    Aelys attrapa le premier verre, jeta toute la liqueur au fond de sa gorge en renversant la tête en arrière, reposa le verre à l’envers et attrapa le suivant dans le même temps, effectua le même geste, passa au verre d’après… Elle enchaînait les mouvements avec la rapidité que confère l’habitude, même si les deux premiers verres furent les plus durs à passer.
    Elle était un peu rouillée, mais le souvenir des soirées avec les Thüls n’était pas si loin dans sa mémoire. Elle tint le rythme, et fut même la première à faire claquer son dixième verre sur la table. Juste avant Moineau, qui avait du souffle pour un si petit gabarit, puis Neleam.

    Il y eut des sifflements et des acclamations, tandis que les gagnants des paris récupéraient leur argent avec satisfaction et que les perdants, après un grognement de frustration, réclamaient un second round. Aelys fit craquer sa nuque avec un grand sourire.

    - T’as de la ressource, Moineau.

    Qu’elle imprime cet instant dans sa mémoire : Aelys faisait très rarement des compliments. Surtout à propos de l’alcool. C’était sacré.
    Elle fit signe au serveur, qui s’empressa de re-remplir leurs verres dans des proportions égales. Et, tournant la tête vers le beau brun :

    - Pareil, tu donne le signal. Comment tu t’appelle ?

    Il lui adressa un sourire enjôleur, apparemment ravi d’avoir été remarqué par la rousse à l’armure décolletée.

    - Kiev’.

    - Ça me plaît, commenta Aelys avec un sourire. C’est quand tu veux.

    Il y avait un double-sens flagrant dans sa phrase, mais Kiev’ ne releva pas (probablement uniquement parce qu’il était la cible de regards goguenards ou mécontents, parce que ses yeux s’étaient écarquillés légèrement : il avait très bien comprit). Il se contenta de donner le signal que les trois adversaires attendaient.

    - Maintenant !

    Et Aelys répéta son geste, vif et précis, d’attraper et d’avaler le contenu des verres les uns après les autres, sans s’arrêter ni ralentir.
Revenir en haut Aller en bas

Soirée mouvmentée [pv Aelys + Erys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Quatre guerrières aux portes de Fériane [Aelys,Erys,Neleam]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit :: Au chevalier qui gondole-