Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Noctambule [PV Tsukiyomi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Noctambule [PV Tsukiyomi] Dim 11 Mar 2012 - 3:15

Al-Jeit. Al-Jeit la Grande. La Magnifique. La Fleur devenue cité. Un spectacle magnifique, étonnant la première fois et joyaux de la civilisation. Grouillante d'activité, de monde et de changement. Une ville imposante et brillante. Une ville que Heath contemplait du haut d'une colline. Il avait fait le voyage depuis Al-Far, faisant un grand détour pour changer de chemin.

A la nuit tombante, les lueurs de la ville éclairait la fleur d'une lumière intérieure, rendant plus magnifique encore les hautes tours effilées qui s'élevaient dans le ciel, véritables défis lancés aux tempêtes et aux intempéries. Un sourire aux lèvres, Heath s'avança vers la cité. Il lui restait encore une bonne heure de marche, aussi n'avait il pas à trainer.

* * *

Même la nuit, une ville comme Al-Jeit ne dors pas. Pour peu que l'on sache où se rendre. Errant au hasard des rues marchandes et "Peu recommandables", Heath s'amusait de tout et de rien. Larges esquives, roulades, rires et jeux enfantins se succédaient. Un petit vol par ci par là, essentiellement à manger et à consommer de suite. assez habile pour qu'il ne le remarque pas. Une pomme à la main, esquive d'une perche par roulade, se jeter sur le côté pour éviter un garde faisant sa ronde puis marche sur les mains. Pour s'amuser, tout simplement.

Ses pas le menèrent assez vite dans une taverne où la fête battait son plein. L'aubergiste, débordé, ne remarqua même pas son visage d'adolescent et lui servit ce qu'il commanda. Faisant attention de ne pas montrer ses cheveux verts, il but sa bière d'un trait et observa un peu les différents clients et leurs activités. Essentiellement des chants et des jeux. Des jeux, voilà qui l’intéressait. Il s'approcha d'une table. Adorant les jeux, il était impensable pour lui de rater une occasion pareille. S'asseyant, il sortit quelques pièces de sa poche et les posa sur la table, bien décidé à arracher une petite fortune aux ivrognes jouant à sa table.

* * *

Sa bourse pleine et de l'alcool dans le sang, Heath se tenait au haut d'une des plus hautes tours d'Al-Jeit. Lassé de l'odeur d'alcool et de sueur de la taverne, il avait erré quelques minutes dans les rues avant de se décidé à monter parler aux étoiles. La cœur à rire, il avait monté les marches sur les mains et terminé sa prestation par un salto avant, saluant un public imaginaire. Le fou rire qu'il s'était lui même déclenché dura bien cinq minutes avant de disparaitre, remplacé par un sourire à moitié effacé, par un souvenir teinté de la joie de la soirée. Puis il s'était posé sur une tour et veillait depuis. L'heure s'était avancé et toute trace de lumière avait disparue. La ville entière s'était endormie et le cœur de la fleur avait ralentit les battements de son cœur.

Se jetant sur ses pieds, Heath descendit du toit et entrepris de traverser une étroite passerelle, bras tendus de chaque côtés de son corps pour son équilibre, cherchant à gagner la plus haute tour pour aller tutoyer le ciel. Un sourire au lèvre, il avait glissé. Trois fois. Trois fois il avait frôlé la mort. Les trois fois cela l'avait fait rire. Une personne extérieur l'aurait pris pour un fou. Et peut être aurait elle été dans le vrai. Mais après tout, fou n'est il pas un point de vue? Pour le fou, n'êtes vous pas aussi fous que lui pour vous? Et c’est plein de cette pensée qu'il s'était hissé sur le toit et avait tendu les bras vers le ciel nocturne, embrassant les étoiles des yeux, se demandant ce qui pouvait bien pousser là bas, dans les champs d'or et d'argent des ces astres blancs. Et se disant qu'au final cela n'avait pas beaucoup d'importance.

Bien qu'ayant but, il gardait tout ses moyens. Aussi, le bruit de pas dans les escaliers de la tour l'alerta à temps pour qu'il puisse se lever. Un autre amant de la nuit, un autre noctambule que lui envoyait la Lune pour égayer sa journée à venir et peut être même la nuit à présent bien avancée.
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 900
Date d'inscription : 04/06/2011
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 19 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Noctambule [PV Tsukiyomi] Dim 11 Mar 2012 - 4:24

Ahhh... La nuit est vraiment mon moment préféré. La lune qui éclaire chacun de nos pas, et qui semble nous accompagner partout ou l'ont va. Le vent qui souffle doucement, ne fait qu'augmenter mon bien etre en ce moment meme. Assise sur une des plus hautes tours d'Al-Jeit, Je réfléchissais...oui oui, moi Tsukiyomi apprentie mercenaire je réfléchissais. C'est tout a fait normal,y'a pas de quoi s'en faire. *soupir* A quoi je réfléchissais ? A plusieurs trucs... Comme a ma vie si je n'aurais jamais été un monstre,ou bien si je n'aurais jamais été en Gwendalavir, Pourquoi EXACTEMENT mes parents m'avaient abbandonner...Plusieurs questions me chicotaient, mais je ne pouvais en parler a personne, etant donner que je passerais pour une faible. J'étais,je suis et je serai toujours la tsuki qui adore persecuter le monde et qui se croit superieure a tout le monde... Sinon, que fesais-je a Al-Jeit ? Ahh petit congé d'entrainement que j'Ai pris. Je commencais en avoir assez des ordres alors j'Avais decidé de m'éloigner quelques temps. Pas de doutes que Vil me rabattrait les oreilles, mais bon. Je m'en foutait un peu de me faire engeuler ou non. Vous connaissez le merveilleux petit truc lorsque vous ne voulez pas ecouter queleu'un ? non ? bah je ne vous le dirai pas AH ! Bref... Je m'allonga sur le toit de la tour regardant les étoiles. Alors que j'allais piquer un petit somme, je sentis la présence d'une autre personne. Je ne sentais en aucun cas un petit signe de colere,ou de sadisme...Dommage. Je descendis alors du toit et vit une silhouette ou la tete etait recouvert d'un capuchon. Alors que je m'approchais, je vis que l'etre devant moi avait tresaillis. Comme...Comme si il avait entendu mes pas. Il ou elle devait avoir des sens aiguisés...Car mes pas sont aussi subtil que meme une souris aurait l'air de marcher comme un éléphant. Je ne ferai pas la mechante tout de suite...Non...Je commencerai par jouer la comédie. Je sentais bien que la personne devant moi n'était pas qu'un ordinaire Alavirien... Je l'Aborda d'un ton chaleureux et sociable.

- Ah ! Je ne croyais pas qu'il y aurais quelqu'un d'Autre, j'espere que sa ne vous ennui pas si je viens m'asseoir pres de vous.

Avant meme qu'il se retourne, j'Arbora mon plus beau sourire. Montrer a cet inconnu mes longs cheveux et mes yeux aussi rouge que le sang ne m'enbetait pas du tout. Tout le monde a droit a son petit quelque chose de spécial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noctambule [PV Tsukiyomi] Dim 11 Mar 2012 - 11:20

La douceur sucré du soir se teinta d'un reflet rouge. Un reflet rouge sang, venu d'où il ne savait. Et qui avait pris la forme d'une jeune fille.

A peine plus grande que lui, celle qui lui faisait face était aussi étrange que lui, et cela le perturbait. Cheveux rouges, où la Lune jouait à rebondir en reflets argentés, des yeux tout aussi sanglants, légèrement plus petite que lui... Mais ce qui avait attiré son attention restait les cheveux et les yeux. Les cheveux parce que le rouge est la couleur la plus éloignée du vert et les yeux parce que ses yeux étaient, de même qu'elle, d'un rouge plutôt vif. Et si ceux de la jeune fille étaient clairs et apparents, les siens demeuraient cachés aux regards indiscret, protégés par son capuchons.

Il faillit éclater de rire. Se retint. Il passerai pour un fou une autre fois.


- Ah ! Je ne croyais pas qu'il y aurais quelqu'un d'Autre, j’espère que sa ne vous ennui pas si je viens m'asseoir près de vous.

"Si!! Ca me dérange, vas-t'en!!"

Le sourire énorme dont son visage était barré aurait fait comprendre à un enfant qu'il n'était pas sérieux. Il s'assit au bord de la tour, les deux pieds dans le vide. Une personne sensée y aurait réfléchit à deux fois, le sol étant à une distance très largement suffisante pour tuer. Une personne sensée. Ce qu'il n'était pas. Il aurait été seul il se serai suspendu par les pieds à ce même bord de tour. Aaahhh dur loi que celle de la norme.

"Eh bien, petit globule rouge, que me vaut donc une visite si tardive? Toi aussi tu viens parler avec ce ciel et plonger dans le vide devant moi? Ou alors tu t'ennuyai, t'a vu de la lumière et tu es rentrée?"

Le tutoiement était venu naturellement. Il venait toujours naturellement avec Heath. Il n'aimait pas les "vous" ou tout autre forme de politesses. S'il ne sont pas égaux, les hommes sont quand même des hommes. Alors à quoi bon les différencier par des titre et des révérences?
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 900
Date d'inscription : 04/06/2011
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 19 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Noctambule [PV Tsukiyomi] Dim 11 Mar 2012 - 16:21

Tout juste apres avoir dit ces quelques phrases, l'inconnu(e) se retourna. Je l'examina attentivement.Bon. Etant donné qu'il avait une capuche je ne pouvais pas tres bien déceler les traits de son visage comme il faut. Tout ce que j'Arrivais a voir, portais a croire que l'inconnu devant moi était une fille, mais les filles normalement elles ont des poitrines ? ou presque... Je ne voulais pas me lancer tout de suite en la ou le traitant comme une fille. Malgré la lune qui nous éclairait, je pu déceler une parcelle de son visage
-"Si!! Ca me dérange, vas-t'en!!"

Pa -- Pardon ?!? Toi tu n'a pas pognée la bonne personne Pour etre si arrogant ! Le ou La... GRRRR ! Serrant les poings au point de me faire mal. Je remarquis le sourire barrant son visage. Ah ah ah quel sarcasme. je m'Avanca vers celui qui avait gonflé mes nerfs pendant un instant ( je n'avais pas remarquer tout de suite son sourire ). Oui ''celui''. Sa voix m'Avait confirmer que c'était un gars. Avec une apparence de fille...P -- pouhahahahahahaha !!! Je du me retenir pour ne pas éclater de rire lorsque j'eu cette pensée. J'aurais offenser ce pauvre petit. Bon petit...il devait etre plus vieux que moi. Il était aussi légerement plus grand. Coudonc... pourquoi suis-je toujours la plus petite ?! Sa ne me rend pas crédible quand je menace quelqu'un. Grr... Il se retourna et alla s'asseoir sur le bord de la tour. A cette hauteur, je me demanda pourquoi il n'Avait pas peur. Tout les Alaviriens aurait peur a cette hauteur...j'Exclue les mercenaires et les *gloup* marchombres...Je vint m'Asseoir pres de lui. Je sentait en lui une énergie que j'avais peine a faire comme si elle n'était pas la. Vous savez, le genre d'énergie que certains degage apres avoir vecut une experience désagréable ? Et bien Voila. J'en sentait une chez lui. Chez moi, elle est presente en permanance. Stupide Enfance... Il Pris alors la parole.

-"Eh bien, petit globule rouge, que me vaut donc une visite si tardive? Toi aussi tu viens parler avec ce ciel et plonger dans le vide devant moi? Ou alors tu t'ennuyai, t'a vu de la lumière et tu es rentrée?"

- J'étais sur le point le plus haut de la tour. Je réfléchissais...A... A plusieurs trucs. Lorsque j'ai sentit une autre présence, je suis venu voir de qui il s'Agissait car je croyais etre la seule a errer sur les toits la nuit.

Un petit mensonge de rien du tout...je savais evidement que je n'étais pas la seule, mais pour passer pour une personne tout a fait saine d'esprit et pas une psychopathe je devais etre sociable... Le vent qui soufflait fesait virvolter plusieurs meches de mes cheveux. D'un rouge vif, ils coloraient la nuit de sang. Je me coucha sur le dos et observa la lune.

- J'adore la lune...elle a toujours été la pour moi dans les moment difficiles. Tu sais, lorsque tu a plusieurs problemes, ont a l'impression qu'Elle nous écoute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noctambule [PV Tsukiyomi] Dim 11 Mar 2012 - 22:19

Elle s'assit à côté de lui. Reflexe purement étrange, il baissa un peu plus son capuchon. Les réactions quant à son étrange couleur de cheveux étaient diverses et variées et, même si la sienne n'était pas banale non plus, il préférait éviter toute animosité. Sans savoir qu'elle ferai de même peu après, il s'allongea sur le dos, laissant son regard vagabonder d'une étoile à l'autre, se perdant dans l'infinie beauté d'un ciel qui lui avait manqué de longues années avant qu'il ne le redécouvre enfin. Pourquoi repensait-il à ça? Il secoua la tête, chassant de ses pensées les souvenirs de son existence passée. Ne plus penser à ça. Profiter de l'instant présent. Rester lui encore un peu avant de devenir lui ou de changer en soit même.

- J'étais sur le point le plus haut de la tour. Je réfléchissais...A... A plusieurs trucs. Lorsque j'ai sentit une autre présence, je suis venu voir de qui il s'Agissait car je croyais etre la seule a errer sur les toits la nuit.

Il éclata de rire et, sans peur du vide, se releva d'un bond, basculant presque dans le vide séparant le haut et le bas de la tour, les orteils dans le vide. Il écarta les bras et inspira à fond, respirant la vie et la joie. Encore une fois il changeait en quelques secondes. Cela commençait à moins lui arriver ces derniers temps, mais le calme précède toujours la tempête.

"Seule? Seule dans la nuit et sur les toit de la plus grande fleur de ce monde? Non, non tu n'est pas seule, écoute, non tais toi (Tiens, je pose mon doigt sur ta bouche pour t'aider). N'entend tu pas? N'entends tu pas les bruissements de feuilles et le crissement des insectes grimpant sur le pistil de cette fleur immense? Bientôt nous seront entourés, encerclés, voués à une mort certaine."

Et il éclata de rire. Fou, il était irrémédiablement fou. Et cela ne le gênait pas. Une personnalité de plus, et une sympathique en prime. Il commença à enchainer pirouette sur pirouette sur le toit, risquant à chaque instant de se catapulter dans le vide. Roues, roulades, saltos et sauts de mains. Tout y passait. il était devenu une vrai pile électrique. Enfin, il se laissa retomber sur le dos, un grand sourire sur les lèvres. Il releva son masque sur sa bouche, cachant définitivement son expression au monde extérieur. Il connaissait ces accès de joie, et souvent ils étaient suivit de déprimes intenses. Et comme pour lui donner raison, celle qui avait monté une tour l'acheva.

"- J'adore la lune...elle a toujours été la pour moi dans les moment difficiles. Tu sais, lorsque tu a plusieurs problemes, ont a l'impression qu'Elle nous écoute..."

Il se releva, presque en sursaut. Blessé par le souvenir que ces paroles venait de raviver en son esprit. Elle s'était allongée et regardait le ciel. Il se laissa retomber lourdement, tirant un peu plus son capuchon devant ses yeux rouges et ses yeux verts.

"Non... Non je ne sais pas. Moi, elle a pas été là pour moi. Il n'y avait rien pour moi. Rien que le noir, le noir et encore le noir. Moi il n'y a pas que la Lune que j'adores. Les Etoiles, le Soleil, la Lune, le Vent, les arbres, les pierres... Tout ce qui nous entoure je le savoure et je veux le savourer encore longtemps. Parce que ça m'a manqué pendant trop longtemps... Parce que pendant trop longtemps je n'ai eu que ma tête comme petite pièce et tourner et qu'une petite pièce noire où mettre mes idées... Donc non. Je ne sais pas."
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 900
Date d'inscription : 04/06/2011
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 19 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Noctambule [PV Tsukiyomi] Lun 12 Mar 2012 - 3:32

Lorsque je m'assis près de lui, il eut le réflexe de descendre légèrement sa capuche. Il ne lança aucun commentaire quand à ma couleur de cheveux inhabituel. C'était bien le premier depui que je suis arriver ici. Venant de l'autre monde, , j'avais acquis une certaine immunite aux commentaires désagréable mais ayant un caractère désagréable et colérique j'étais du genre à tuer pour une seule vanne. J'ignorais encore ce que j'allais faire de lui. J'hesitais entre lui laisser la vie sauve, ce que je faisait rarement, le tuer ou bien l'amener avec moi pour avoir quelqun avec qui parler. Oui... L'enfermer dans une pièce sombre de ma cachette secrète dans les bois afin de ne jamais me sentir seule. Mais cette option c'est très rare que je l'utilise . Le dernier que j'y aie amener , je l'ai finalement tuer car il tentait trop souvent de s'enfuir. Et croyez moi, ce n'étais pas joli à voir... Je crois même que j'ai laisser la tête à quelque part dans les bois. C'est très difficile de trouver une personne qui acceptera de devenir votre esclave... Bref . Lorsque j'eu finie de dire la phrase ou je disais que j'étais seule et blablabla, l'inconnu éclata de rire. Mais qu'est-ce qui lui prend à la fin !?!? Je sens que je vais vraiment finir par le pousser en bas de la tour pour le laisser se vider de son sang si il Continue dans cette voie dangereuse avec moi. Il se leva d'un bond, risquant de tomber du haut de la tour à chaque seconde ( ce qui m'aurait déplu car je préfère tuée mes victimes moi même ) . Petit imbécile... Ne voit tu Pas que je te mène en bateau et que ce sourire béant et nostalgique que tu vois dans mon visage n'est que mensonge ? Ainsi que le ton jovial que j'utilise pour converser ? * soupir * non... Tu ne dois pas l'avoir remarqué puisque tu continue à être gentil avec moi... Il prit la Parole alors qu'il ouvrait les bras et inspira une bonne bouffée d'air .

-
"Seule? Seule dans la nuit et sur les toit de la plus grande fleur de ce monde? Non, non tu n'est pas seule, écoute, non tais toi (Tiens, je pose mon doigt sur ta bouche pour t'aider). N'entend tu pas? N'entends tu pas les bruissements de feuilles et le crissement des insectes grimpant sur le pistil de cette fleur immense? Bientôt nous seront entourés, encerclés, voués à une mort certaine."

Lorsqu'il posa son doigt sur ma bouche, un frisson m'envahit . Personne ne m'avait touché depuis longtemps alors ressentir à nouveau le frôlement de quelqun d'autre sur ma peau m'avait surprise. C'est alors que je vit ses yeux briller dans l'obscurité. Ses yeux d'un rouge profond était exactement semblable aux miens. Sauf que les siens débordait de joie contrairement au mien qui était aussi froid que la mort. Petit contraste de rien du tout. Mais... Voir quelqun qui nous ressemble nous cause tout un choc. Il du remarquer mon embarras car il éclata de nouveau de rire. Mais QU'EST-CE QUI LUI PREND ENCORE ?!? tsss jeune vieux fou ! C'est alors qu'à même le toit, il se mît à faire des cabrioles , des roulades et plusieurs pirouettes... Souple mais avec une fine musculature... Mhmmm... Dommage qu'il n'y aie aucune animosité en lui car je pense que viladra l'aurait bien apprécier. Il avait en lui assez d'énergie pour 10 mercenaire ! Il ne s'épuiserait donc pas rapidement... Il se laissa alors tomber sur le dos à mes côtés un sourire béant lui collant au visage. C'est alors que je remarquais cet étrange masque qu'il portait. Hé mais... Sa vient de mon monde sa !! C'est un genre de masque pour la radioactivité... Oui bon sa fait presque 4 ou 3 ans que je suis en gwendalavir, mais je me rappelle encore de mon monde d'origine ! Je pris la parole

"- J'adore la lune...elle a toujours été la pour moi dans les moment difficiles. Tu sais, lorsque tu a plusieurs problemes, ont a l'impression qu'Elle nous écoute..."

Tout d'un coup, je senti l'énergie devenir tendue. Bingo ! J'avais enfin réussi à mettre le jeune homme mal à l'aise . Il regarda les étoiles avec un regard triste et parla...

- "Non... Non je ne sais pas. Moi, elle a pas été là pour moi. Il n'y avait rien pour moi. Rien que le noir, le noir et encore le noir. Moi il n'y a pas que la Lune que j'adores. Les Etoiles, le Soleil, la Lune, le Vent, les arbres, les pierres... Tout ce qui nous entoure je le savoure et je veux le savourer encore longtemps. Parce que ça m'a manqué pendant trop longtemps... Parce que pendant trop longtemps je n'ai eu que ma tête comme petite pièce et tourner et qu'une petite pièce noire où mettre mes idées... Donc non. Je ne sais pas.

Mhmmm... J'ignore pourquoi, mais je ressentais une étrange émotion en ce moment. Une que je n'avais jamais ressentie au paravent et qui m'effrayait . Nooon !!! Tsuki tu te reprend.

- Que veut tu dire par '' sa m'a manquer pendant trop longtemps '' ?

Sincèrement je me foutais CARRÉMENT de ce qu'il allait dire, mais si je voulais le blesser au plus haut point les
Étapes sont : parler , sociabiliser, établir un lien de confiance et finalement trahison. Prenons encore notre temps. Je désirais aussi savoir quel était ce sentiment qui m'habitait.

- tu sais, quoi qu'il t'ait arriver, je sais que sa te poursuivra le restant de ta vie et cela jusqu'à ta mort. Crois moi, moi aussi j'ai vécu une histoire désagréable qui ma fait devenir ce que je suis maintenant...

J'allais dire une psychopathe totalement sans merci qui se régale de la peur de ses victimes qu'ils soit des enfants sans défenses ou des adultes armés jusqu'au dents. La vue du sang ne me dégoute pas du tout, au contraire j'adore sa. Je m'en régale. Les cris et les pleures... Brrrr ! Bref je suis folle et il ne faut jamais me laisser seule...

- Ah et au fait, comment sa se fait que tu possède un masque contre les gaz toxiques qui vient de mon monde d'origine ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noctambule [PV Tsukiyomi] Mar 13 Mar 2012 - 18:58

Dans la capitale, une lumière s'alluma. Petit point de lumière dans la nuit tombée depuis un long moment. Une lueur toute frêle, se battant avec l'obscurité pour vivre. Pour survivre. Surnager à la surface en essayant de ne pas craquer. Un souffle de vent et elle pourrait être soufflée, si fragile qu'elle en devient ridicule. Là haut, bien au dessus de cette lumière, le vent est bien plus fort. Bien plus traitre et dangereux. Et là haut, rien ne pouvait protéger les lueurs dansantes...

Perdu dans la nuit, à côté d'une flaque de sang, le noir se refermant sur lui, Heath se roula en boule. Ferma les yeux. Autour de lui tout tournait. Souvenir...

Il ouvre les yeux. Son dos le fait souffrir. Encore.
Cette fois ils sont venus à deux. Pourquoi? Pourquoi lui? Pourquoi doit il endurer tout cela? Ce manque, à la fois de nourriture, d'eau et de lumière? Pourquoi l'as-t-on privé de sa liberté? Des étoiles et du vent?
Pourquoi ne pouvait il plus danser? Plus chanter?
Pourquoi ce lieu humide et froid? Pourquoi...?


... Pourquoi ces larmes sur ses joues...?


Il ouvrit les yeux. Pas de larmes. Plus de noir.
Les étoiles, dans le ciel, brillaient d'une lueur réconfortante. Un sourire étira ses lèvres. Tout ça était fini maintenant. Il pouvait danser tout son saoul. Chanter même. Les deux si l'envie lui prenait.


- Que veut tu dire par '' sa m'a manquer pendant trop longtemps '' ?

Il tourna la tête vers elle. Pas vraiment de trace d’intérêt dans ses yeux. De toute façon, à quoi bon se pencher sur le passé?

"Rien de spécial. J'ai juste... Boudé les étoiles pendant un petit moment."

Un sourire aux lèvres. Pourquoi se briser le cœur sur les rocs acérés du passé? Changement d’appui, centre de gravité en arrière, il envoya ses bras en avant pour se relever. Faillit tomber, retrouva son équilibre. Éclata de rire. Il avait envie de.. De bouger, tout simplement. De clamer sa vie et sa joie de vivre. Sa joie d'être, tout simplement, lui même. Entièrement et pleinement. Sans faux semblants, sans arrières pensées.

- tu sais, quoi qu'il t'ait arriver, je sais que sa te poursuivra le restant de ta vie et cela jusqu'à ta mort. Crois moi, moi aussi j'ai vécu une histoire désagréable qui ma fait devenir ce que je suis maintenant...

"A quoi bon penser au passé? Je suis ce que je suis, et je ne suis pas ce que j'étais. Le passé, s'il est d'où je viens, n'est pas où je vais!! Alors pourquoi m'en inquièterai-je? Carpe Diem!! Rien à faire de ces heures sombres, de ce sang, de ces pleurs, de ces peines, de ces blessures!! Je ne vais pas m’empêcher de vivre pour ce qui s'est passé. Ce serai un coup à faire un suicide collectif avec tous les rejets du bonheur!! mais le bonheur se fabrique, j'en suis le créateur. Tu ne savais pas? Je suis une machine à sourire!!"

Le tout accompagné d'une petite danse parfaitement ridicule et de son rire, toujours éclatant. Lumineux. Il s'approcha du vide, fit mine de sauter, glissa et se rattrapa au rebord, les pieds dans le vide. Tout en force, une traction. Le tout sans cesser de sourire.

"Tout ça c'est vivre. Ces muscles qui travaillent, ce bonheur de sentir la Lune sur mes bras et le vent dans mes cheveux, même sous cette capuche!! Et pas un seul souvenir ne m’enlèvera tout ça."

Il se laissa tomber sur le dos, de nouveau heureux. Il était vraiment instable, pour un peu il se serai fait peur tout seul. Est ce normal d'être inconstant à ce point? Il n'en savait rien. Et pour tout dire, il s'en fichait comme de la première couche de l'Empereur.

- Ah et au fait, comment sa se fait que tu possède un masque contre les gaz toxiques qui vient de mon monde d'origine ?!

"alors c'est de là qu'il viens!! Je n'en savait rien. Je l'ai trouvé dans la Jungle d'Hulm. Je l'ai juste trouvé... Interressant? beau? Je ne sais pas!!"
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 900
Date d'inscription : 04/06/2011
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 19 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Noctambule [PV Tsukiyomi] Mer 14 Mar 2012 - 0:37

Le vent qui continuait de souffler,les étoiles qui tentais de nous parler...Tout ce monde, j'allais le détruire !!! Tout sa, Tout ce que tout le monde aime,j'allais le faire disparaitre...Les fils du chaos vaincront...Ensuite, je ferai de l'autre monde mon affaire personnel...Ils pourront enfin voir ce que c'Est un vrai monstre...je vais les tuer jusqu'au dernier dans une telle cruauté que meme dans la mort ils s'en souviendront...Les murs se tacheront de leur sang,et la terre s'en abreuvera...Oui, quand je vous aie dit que j'avais un petit petit petit coté psychopathe. Bah le voila qui ressort. Le jeune adolescent dont j'ignorais encore le prénom se roula en boule et ferma les yeux. Je ne pouvais pas voir son visage , mais il devait penser à un truc douloureux. *Soupir* je trouve que je me ramollis un peu. Avant j'aurais déjà tuer ce petit impertinent mais ont dirait que je deviens de plus en plus nostalgique et que je me pose trop de questions par rapport à mon propre passé. Rahlala...après qu'il ait passés 1 ou 2 minute placer comme sa, il réponda à mes questions...

-- Que veut tu dire par '' sa m'a manquer pendant trop longtemps '' ?

-"Rien de spécial. J'ai juste... Boudé les étoiles pendant un petit moment."

Ah bah oui, ''bouder'' les étoiles, je voit... Je ne le connais pas, mais je sais connaître quelqun qui ment et lui... Moi y'a pas que les étoiles que je boude. Lorsque je me tourna vers lui , il avait un petit sourire aux lèvres .

- tu sais, quoi qu'il t'ait arriver, je sais que sa te poursuivra le restant de ta vie et cela jusqu'à ta mort. Crois moi, moi aussi j'ai vécu une histoire désagréable qui ma fait devenir ce que je suis maintenant...

HEIIIIIIIN ?!?! MOI JE DONNE DES CONSEILS MAINTENANT ?! Waaaaah je commence vraiment à me faire peur ...


"A quoi bon penser au passé? Je suis ce que je suis, et je ne suis pas ce que j'étais. Le passé, s'il est d'où je viens, n'est pas où je vais!! Alors pourquoi m'en inquièterai-je? Carpe Diem!! Rien à faire de ces heures sombres, de ce sang, de ces pleurs, de ces peines, de ces blessures!! Je ne vais pas m’empêcher de vivre pour ce qui s'est passé. Ce serai un coup à faire un suicide collectif avec tous les rejets du bonheur!! mais le bonheur se fabrique, j'en suis le créateur. Tu ne savais pas? Je suis une machine à sourire!!"

Une machine à sou -- sou -- sourire ? Bah oui je sais ce que c'est des sourires, mais je sais pas... J'aime pas trop les sourires. Je trouve sa trop... Heuu heureux. Il faisait encore son fou sur le toit. Hehooo, arrange toi pas pour tomber je veut t'achever par moi même.

-"Tout ça c'est vivre. Ces muscles qui travaillent, ce bonheur de sentir la Lune sur mes bras et le vent dans mes cheveux, même sous cette capuche!! Et pas un seul souvenir ne m’enlèvera tout ça."

Mhmm ? Ahhh sa capuche... Sa ne doit pas être pour rien qu'il en porte une... Ah le masque à gaz c'est vrai !

- Ah et au fait, comment sa se fait que tu possède un masque contre les gaz toxiques qui vient de mon monde d'origine ?!

Non mais c'est vrai, comment sa se peut qu'il en aie un ? À moins qu'il ait été dans mon monde original, il ne peut en posséder un.

-"alors c'est de là qu'il viens!! Je n'en savait rien. Je l'ai trouvé dans la Jungle d'Hulm. Je l'ai juste trouvé... Interressant? beau? Je ne sais pas!!"

Hm hm... Bah Ouii... Qui l'aurait mis la ?

- ahh ouin ok ( mon ton arrogant repris le dessus, et j'ignorais comment il réagirais) et à mon avis, je le trouve pas très beau. Peut être même qu'il a déjà été exposé à des radiations. Bravo , tu va peut être te transformer en mutant radioactif. Et la... Mhmm... Sa me donne une idée tout sa. Enleve donc ta capuche chose. Si mes illusions sont fondées, tu me sera certainement utile.

Il n'a pas réagit sur le moment, alors je me précipita sur lui et lui enleva sa capuche. Ses cheveux... Ils étaient courts, et aussi verts qu'une pomme... Radiations ? Peut être... Tant que je ne suis pas sur, je l'amène avec moi. Ont ne sait jamais, il me sera peut être utile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Noctambule [PV Tsukiyomi] Jeu 15 Mar 2012 - 12:42

- ahh ouin ok ( mon ton arrogant repris le dessus, et j'ignorais comment il réagirais) et à mon avis, je le trouve pas très beau. Peut être même qu'il a déjà été exposé à des radiations. Bravo , tu va peut être te transformer en mutant radioactif. Et la... Mhmm... Sa me donne une idée tout sa. Enleve donc ta capuche chose. Si mes illusions sont fondées, tu me sera certainement utile.

Ce ton... Ce ton cruel, froid, placide, hautain... Les mots de la jeune fille tournaient en rond dans sa tête, encore et encore. Comme un écho qui, durant une poignée de secondes, lui aurai parut éternité. Cette tonalité il la connaissait... Il resta tétanisé, assaillit par ses souvenirs. Le regard fixé vers le passé, ne voyant que le noir d'une petite pièce. Un homme, avec cette même voix, ce même timbre. Qui parlait de changements, de Fils du Chaos.

La rage commença à bouillir en lui. Et lorsque sa capuche lui fut enlevé, elle explosa. Il n'avait pas empêché le mouvement, mais son poing partit droit dans la figure de la fille. Il n'était pas un combattant hors pairs, mais avec toute ces expérience et ce travail sur son corps, il était robuste et agile. Il fit un bond en arrière, s’éloignant de la fille. Sans arrêter de réfléchir. Elle était très nettement plus forte que lui, alors que faire?

"Je ne serai plus jamais utiles aux Fils du Chaos ou à qui que ce soit. Je suis libre, laissez moi tranquille. Vous m'avez déjà tout pris, j'ai tout repris. Et je reprendrai tout si vous me l'enlevez. Quelque soit le prix."


Se calmer, il devait se calmer. Les desisions prisent sous la coupe de la colère ne sont jamais les bonnes. Il remonta son masque sur sa bouche. Dangereux ou pas, il lui servirai à cacher ses intentions et l'aiderai à se calmer. En se rappelant son retour au monde extérieur. Sa deuxième naissance. Il ferma les yeux. Un millième de seconde. Toute rage l'abandonna. Remplacée par une certitude. Si il se faisait prendre encore une fois, il se laisserai mourir.

"Tu veux te servir de moi? Te servir de ma vie comme d'un outil, de mon corps comme d'une arme? Je ne te laisserai jamais faire. Je vais descendre de ce toit, et repartir sur mon chemin. Si tu m'en empêche, je me battrai. Et ce sera un combat à mort. Quand bien même tu déciderai de ne pas me tuer, il y a de nombreux moyens pour moi d'achever ce travail."

Les mots avaient résonés avec la force de la vérité, d'une certitude. Il le ferai et, pour tout dire, il se fichait des conséquences. Il se retourna et commença à marcher, sans plus se soucier de celle qui était dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 900
Date d'inscription : 04/06/2011
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 19 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Noctambule [PV Tsukiyomi] Ven 16 Mar 2012 - 22:49

Concentrée par le fait que ses cheveux soient verts, je ne vit pas le coup de poing venir. Mon innatention m'a couté quelques coulées de sang. Mon orgeuil en pris un cout. Moi avoir été frappé par un possible futur monstre ?!! Alors la Je ne le prend juste pas !!! Avec du feu dans le yeux,je me releva lentement tout en fixant le jeune adolscent qui avait osé me frapper. Il avait fait un bon par l'Arriere en me regrdant, et pris la parole.

-"Je ne serai plus jamais utiles aux Fils du Chaos ou à qui que ce soit. Je suis libre, laissez moi tranquille. Vous m'avez déjà tout pris, j'ai tout repris. Et je reprendrai tout si vous me l'enlevez. Quelque soit le prix."

-Tu va regretter sa !


Hé mais.. ? De quoi : '' Vous m'avez tout pris '' ? Vil n'avait jamais évoqué un tel garcon retenu prisonier...Leelo notre ancienne chef non plus... A moins que... Non sa ne peut pas etre lui, lui il a les cheveux verts...Mais... Non, c'est bien lui !! J'étais plus jeune a cette époque, mais je me souviens... J'avais déja entendu parler d'un prisonier sur qui les mentai de la forteresse faisaient des expériences. Mais je ne l'avais jamais vu. Mais la... Je le vois. Il doit certainement avoir de la haine envers nous... Je pense qu'il est plus jeune que moi de 1 ans seulement... Mais sa me fout absooooooolument rien, JE VAIS LUI FAIRE LA PEAU !! *soupir* du caaaaaaalme,sinon tu risque d'exploser et sa ne sera pas tres jolie...BOOM ! héhéhé... J'Étais désormais debout,avec mon poignard dans la main droite. Il releva son masque sur la bouche et ferma les yeux un instant avant de me regarder a nouveau.

-"Tu veux te servir de moi? Te servir de ma vie comme d'un outil, de mon corps comme d'une arme? Je ne te laisserai jamais faire. Je vais descendre de ce toit, et repartir sur mon chemin. Si tu m'en empêche, je me battrai. Et ce sera un combat à mort. Quand bien même tu déciderai de ne pas me tuer, il y a de nombreux moyens pour moi d'achever ce travail."


ME servir de toi ? noooon, changement de plan. Je te ramene au bercail mon vieux. J'ignore si les mentai qui t'ont fait sa sont encore vivant, mais j'imagine qu'ils seront tres heureux de voir leur petit cobaye revenir vers eux. N'aie-je pas raison ? Hum mais j'ai toujours raison.. Sur ces mots, Il se retourna et commenca a marcher. nooon...

-Sa ne marchera pas comme sa !!!

Je charga mes mains d'une puissance électrique,assez forte pour l'assomer mais pas assez forte pour le tuer, et je lui envoya la décharge dans le dos. Il s'écroula.Surement inconscient. A moins que je l'aie tuer. Rooooooh sa serait si dommage...mouhahaha.J'éssuya le sang qui coulait de sur mon visage avec ma main,et licha le sang qui était sur celle-ci...Non je ne suis pas un vampire ! Je me diriga vers l'adolecent étendu a terre. Je lui donna un bon coup de pied dans le ventre, pour ensuite aller vers son visage. Je le frappa de toute mes forces. Je lui en envoya un aussi dans la partie la plus douloureuse de son anatomie. Je l'embarqua alors sur mon dos. Waaa heureusement qu'il est leger ! sinon je l'aurait trainer par les pieds dans la rue juuuuuuusqu'a Mon Cheval , KimiBoshi. Arriver vers mon cheval, j'attache le jeune homme sur son dos. Je monta alors a mon tour, et m'en alla d'Al-Jeit.

[ HRP : Tu ne dit pas a quel age tu réussis a sortir de la non ? ]

EDIT Nessa : sujet verrouillé et flood supprimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noctambule [PV Tsukiyomi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Noctambule, bar du 10e.
» Funambule Noctambule[Maka Albarn]
» La lune
» Description du Temple Tsukiyomi
» ppl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit-