Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Ven 30 Mar 2012 - 22:46

[j'espère que c'est bon...pas sûr XD]

Tout était désert. Il faisait nuit noire et rien ne bougeait. Pourtant, Kem savait qu'ils étaient là. Tous. Tous ceux qui avaient répondus à l'appel du chaos. Souriant, Kem descendit de l'arbre dans lequel il s'était perché pour admirer la ville.
Sans faire de bruit, il s'orienta dans le noir pour ne pas cogner un Mercenaire endormi.
Ils étaient près d'une centaine à être venus.
Et Viladra lui avait dit de les diriger. Ou du moins tenter. Parce que Kem savait qu'ils ne l'écouteraient pas.


Ils se trouvaient près d'Al'Vor ville au Sud de l'Empire. Les remparts se détachaient sous la lumière lunaire et l'on voyait les rares gardes passer sur le chemin de ronde. Mais personne ne savait qu'ils étaient là.

L'Empire sombrait. De toute part il y avait d'étrange phénomènes, des discordes au sein même des guildes les plus prisées et les plus dures, des problèmes qui ravageaient tout le continent, mais qui allaient leur être utile. Al'Vor n'était plus aussi bien défendue, à en croire les rapports. Aussi les Mercenaires avaient-ils décidé de la conquérir et de partir de là pour prendre le reste de Gwendalavir. Se déplaçant furtivement dans le campement de fortune, il rejoignit sa couverture et se coucha.

Aussitôt, Misao se colla contre lui.

Elle ne le faisait que lorsque personne ne pouvait les voir…Caressant ses cheveux, sachant qu'elle dormait, il ne ferma pas tout de suite les yeux. Il réfléchissait. Ils étaient arrivés à la tombée de la nuit et s'étaient tout de suite installés pour se reposer. Kem leur avait bien fait comprendre qu'ils n'agiraient pas immédiatement. La nuit prochaine. Il leur laissait une journée pour se disperser, analyser les lieux, et se poster pour agir. Puis, le moment venu, Kem sifflerait, un sifflement que seuls les Mercenaires venus avec connaissait, et là…Al'Vor tomberait. Personne ne s'attendait à eux.

Et c'était lui qui dirigerait. Venant de partout et de nulle part, les gardes ne pourraient rien faire. Absolument rien. Souriant, Kem ferma les yeux.


******

Le lendemain, il se réveilla, s'étira, se leva, constatant que la Rêveuse n'était plus là. Comme tous les matins. Elle restait discrète, comme elle l'avait promis. Les Mercenaires étaient pratiquement tous debout. L'un d'eux vint le voir :

-Kem, que fait-on ? On se disperse dès maintenant ?


-Oui. Comme prévu. On se disperse et vous attendez mon signal. Ce soir, si tout se passe bien, nous serons à la tête de la ville.


L'autre sourit et s'éloigna appelant discrètement ceux de son groupe, pour prendre les armes et partir. Lorsque la plupart des groupes se furent éloignés, ne laissant que ceux qui combattraient en première ligne, Kem y comprit, ce dernier se dirigea vers la Rêveuse, qui était un peu à l'écart, derrière un buisson.

S'installant à ses côtés, il l'embrassa et lui dit :

-Je veux que tu restes ici après. Je reviendrais te chercher une fois que tout sera terminé.

Lui caressant la joue, il attendit une réaction quelconque.

-Restes cachée. Au cas où…

Il ne faudrait pas qu'il lui arrive quelque chose…

Ils restèrent ainsi longtemps, sans un mot. Puis, Kem se releva après un dernier baiser et lui murmura :

-Je reviendrais…

Puis il s'éloigna, dégainant son épée. Faisant un signe aux autres, ils s'avancèrent vers les murailles, silencieux. Un garde les vit et donna l'alerte. Une flèche dans la tête le fît taire. Les autres arrivèrent. Kem siffla. Maintenant, la bataille était lancée.

Kem entendait les cris, les combats partout. Sauf que lorsqu'il aperçut des citoyens se battre aussi prestement qu'un Chevalier, il ne comprit pas. Ce n'étaient pas que des gardes, mais les citoyens ! Et ils avaient quelque chose de bizarre dans leur posture. Ils…ne cillaient pas. N'avaient pas peur ! Ils se lançaient aux devant de la mort, ne voyant pas qu'ils avaient affaire à des Mercenaires du Chaos…


Frapper un grand coup, se retirer. Refrapper, se retirer une nouvelle fois. Les Mercenaires le savaient. Affaiblir petit à petit et abattre dès que le moment se présenterait.

Kem se battit lui aussi, tuant des gens sans défense d'ordinaire. Puis un Mercenaire surgit :

-Il faut repartir ! Il y a un problème dans cette ville !

Et il partit vers la porte, encourageant les autres à suivre. Résigné, Kem siffla une nouvelle fois et sortit également. Oui, il y avait un problème. Mais quoi ?

Kem vit un homme avec une large plaie sur le bras. Il ne semblait pas s'en soucier et pourtant, elle était profonde. Il ne semblait pas souffrir. Fronçant les sourcils il se hâta de s'éloigner vers leur camp de fortune.

Les Mercenaires étaient tous là et avaient un regard d'incompréhension.

-Il y a quelque chose qui cloche. Fît l'un d'eux.

-Je sais. Répondit Kem. Je sais.

Regardant les murailles, il réfléchissait encore. La ville était loin d'être sans défense. Au contraire…

Misao arriva près d'eux. Il lui expliquerait plus tard.

Que se passait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Sam 31 Mar 2012 - 11:42

«-L’empire va mal Misao. soufflèrent les étoiles
-Non, c’est pas vrai ! Comme si je n’avais pas remarqué. grommelai-je
-Tu es de mauvaise humeur toi !
-Je suis inquiète !
-Ah oui c’est vrai que ton petit ami est partit jouer à la guerre.
-Ce n’est pas un jeu !
-Ce qu’on veut dire c’est qu’il y a des choses beaucoup plus importantes que ça en ce moment.
-Pas pour moi. »


Assise derrière un buisson je décidai de ne plus écouter les étoiles. En ce moment elles ne racontaient presque plus d’histoires, elles parlaient des problèmes du monde. Comme si je ne les connaissais déjà pas assez bien…J’aurais beaucoup plus besoin d’un bon petit comte pour me remonter le moral mais bon. En plus j’étais très inquiète pour Kem qui était partit attaquer Al-Vor. Ce n’était vraiment pas une bonne idée ! Certes le royaume était déstabiliser mais les mercenaires avaient foncé, pensant sûrement qu’à cause de ça rien de les empêcheraient d’accomplir leur plan. Mais ils auraient au moins put mettre en place une stratégie un peu plus élaborer que celle-ci. Tout était en train de changer. Tout, y compris les règles. Alors quand je les entendis revenir ces combattants qui n’avaient pas l’air vainqueur je sortis de derrière les fourrés où Kem m’avait dit de rester cacher. Je les entendis dire qu’il y avait un problème avec la ville. Bien sûr qu’il y en avait un ! Comme avec presque toutes les autres. A quoi s’attendaient-ils donc ?

« Mais ça va au-delà de tout ce que vous allez pouvoir imaginez… murmurèrent les étoiles d’une voix sombre aux différents timbres
-Comment ça ?
-Ça ne va pas s’arrêter là, l’empire va finir par sombrer si personne ne fait rien. »


Cette fois encore je restai sourde au reste de leur discours, je n’avais vraiment pas besoin d’une prédiction de fin du monde. Je m’approchai un peu des mercenaires et aperçus Kem. Il avait l’air d’aller parfaitement bien ce qui me délivra d’un énorme poids. Je me mis donc à soigner les blesser. Et j’en profitai pour demander ce qui c’était passer et compris qu’en effet ça allait plus loin que ce que je pensais. Les étoiles avaient raison, quelque chose ne tournait pas rond et ça ne faisait que commencer. Pourtant quand je décidai de les interroger elles me répondirent qu’elles ne pouvaient pas dire le futur. Alors je leur demandai ce qu’elles savaient exactement sur la situation présente, toutes les choses qui se cachaient derrière tous ses changements.

« Tu le sauras bien assez tôt. » me répondirent-elles

Il fallait toujours apprécier ce que mes amies célestes pouvaient dire et même si je n’arrivais pas toujours en m’en contenter, pour cette fois-ci je me dis qu’au moins je finirais par le savoir.
Les mercenaires finirent par se dispersaient et je repartis derrière mon buisson. D’ici au moins je pouvais tout observer sans être forcément repérer. Je vis Kem qui arrivait vers moi et bientôt il s’assit à côté de moi. Je le serrai contre moi, l’embrassai puis posai ma tête sur mon épaule.

« Alors comme ça vous vous êtes fait repousser par des citoyens ? Vous allez faire quoi maintenant ? Vous comptez lancer une nouvelle offensive ? »demandai-je
Revenir en haut Aller en bas
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Sam 31 Mar 2012 - 11:56

Misao soigna les blessés et Kem la suivit des yeux lorsqu'elle retourna derrière le buisson. Il attendit que les autres Mercenaires soient dispersés et inattentifs pour s'y rendre à son tour.

Il s'assit près d'elle et elle le serra dans ses bras avant de l'embrasser. Si seulement ils n'étaient pas obligés de se cacher ainsi…
Elle posa sa tête contre son épaule et, machinalement, il commença à jouer avec ses cheveux.


-Alors comme ça vous vous êtes fait repousser par des citoyens ? Vous allez faire quoi maintenant ? Vous comptez lancer une nouvelle offensive ?

Kem regarda l'horizon. Le monde allait mal, ils s'en étaient aperçus. Et ce n'était même pas eux les responsables. Pour le moment, ils ne mettaient pas de noms sur leurs ennemis invisibles, mais ils savaient qu'ils allaient être redoutables. Ils avaient tout de même réussi à s'infiltrer dans l'Empire sans que Sil'Afian ne le sache !
Finalement il répondit :


-Des citoyens, oui, mais pas dans leur état normal. Ils avaient quelque chose d'étrange. Je ne saurais dire quoi. Maintenant, bah…

Il inspira et reprit :

-Je ne sais pas. Viladra n'est pas là. Et moi je ne suis pas un général digne de ce nom pour l'instant. Une nouvelle offensive ? J'en doute. Les Mercenaires veulent comprendre avant de se lancer dans les bras de la mort.

Il réfléchit légèrement comme à son habitude.

-Je pense qu'il faut que nous interrogions des gens. Que l'on sache.

Il se tut et laissa le silence de la plaine l'enivrer. Ils avaient attaqué la ville mais celle-ci ne semblait pas contre-attaquer, étrangement. Mais ils ne resteraient pas éternellement. Kem échafauda la suite. Il allait envoyer des groupuscules d'hommes capturer des citoyens. Puis ils les interrogeraient. S'ils découvraient des choses intéressantes, ce serait tant mieux. Sinon…ils devraient aller ailleurs pour le découvrir. Al'Jeit n'était pas loin, si ses souvenirs étaient bons, ils pourraient toujours s'y rendre et écouter les ragots. Voir même interroger des gens. S'infiltrer dans les guildes aussi. Il fallait qu'ils sachent. Viladra n'aimait pas qu'il y ait quelqu'un de plus dangereux qu'elle sur la terre et il fallait mettre un nom sur ce quelqu'un…

Il entendit des pas derrière lui et s'écarta légèrement de la Rêveuse qui n'avait toujours rien dit. Un Mercenaire apparut au-dessus du buisson et Kem aurait juré voir un sourire narquois se dessiner sur ses lèvres…
Se levant il dit :


-Qu'y a-t-il ?


L'autre le regarda et répliqua :

-On fait quoi maintenant ?

-Former des groupes de quatre et allez capturer des citoyens. Ensuite ramenez-les et nous les interrogerons. Il faut que l'on sache ce qu'il se passe.

-Bien. Et s'ils résistent ?

-Faites ce que tout bon Mercenaire doit faire dans ce cas.

Il ne pouvait pas les priver de toute liberté non plus.

-Compris.

Il s'éloigna à nouveau et Kem se rassit. L'Empire sombrait. Mais dans quoi ? Vers ou aller ? Vers qui se diriger ?

Il se blottit à nouveau contre Misao. Elle, au moins, resterait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Sam 31 Mar 2012 - 15:45



♦Rules are going to change and the empire is going to fly away♦






Je regardai l’homme s’éloigner. «Ce qu’un mercenaire doit faire dans ce cas-là. ». Cette phrase me fit frissonner et puis il avait aussi rajouté le bon à mercenaire, j’espère qu’il y en avait des mauvais dans la troupe. Mais bien entendu ça ne devait pas être le cas mais bon… Je vis Kem se rasseoir et je passai mes bras autour de son torse et me blotti contre lui. Ça m’énervait de devoir me cacher ainsi. Le pire c’était que j’avais l’impression qu’ils étaient presque tous au courant quand même. Je devenais peut être complètement parano en fait… Bon en même temps vu le petit sourire que l’autre imbécile il y avait de quoi douter, non ?
J’embrassai Kem pour éviter de trop réfléchir. C’est vrai, des fois j’aurais aimé mettre mon cerveau en mode pause mais malheureusement il n’était généralement pas d’accord. D’ailleurs l’image de mon oncle ressurgit dans mon esprit. Je m’en voulais de ne pas penser à lui plus souvent mais je n’avais pas vraiment le temps. Il était dans son cachot et à priori pas trop mal traité et même si ce n’était pas une condition rêvé moi en attendant je devais essayer de trouver ce qui clocher dans l’empire. Et les possibilités étaient nombreuses. Trop nombreuses, même ! Tout ce que j’espérais c’est qu’il aille aussi bien que possible dans sa prison et qu’il puisse bientôt se libérer. Je me demandai aussi comment allez les papys de Fériane. Qui avaient-ils nommé à la tête des rêveurs en attendant. Ils devaient se demander où nous étions tous les deux. Bon ils devaient avoir une petite idée pour moi puisqu’ils avaient quand même du remarquer Kem quand il y avait blessé et même tuer des chevaliers en entrant dans Fériane pour venir récupérer sa bourse. Non en fait c’était même MA bourse ! Mais je ne lui en voulais plus, même je ne lui en avais jamais voulus mais bon…
J’embrassai encore une fois mon petit ami, je n’arrivai pas tellement à me contrôler à vrai dire. Pendant toute la journée j’avais eu envie de le serrer dans mes bras mais il avait du monde ou alors il n’était pas là. Alors là j’explosais. Mais on nous appela pour dire que le dîner était servi. Si on pouvait dire ça ainsi…
Je me levai, époussetai ma robe et après avoir effleurai la joue de Kem je sortis des fourrés et me dirigeai vers une grandes marmites qui contenaient de la soupe. Je m’en servis un bol puis j’allais m’asseoir près du forgeron qui était aussi venue.

« -Où tu étais ? demanda-t-il enfin il marmonnait plutôt, il parle toujours ainsi
-C’est un secret. répondis-je avec un petit air énigmatique
-Fais attention à toi s’il te plaît. Tu joues à un jeu dangereux.
-Mais puisque je connais les règles pourquoi je ne pourrais pas gagner ?
-Hum… Tu n’es pas de taille.
-Qu’est-ce qui te le prouve.
-C’est une évidence.
-Qui te dit que l’évidence est la vérité ?
-Moi…
-Ouais, je vois. C’est super comme théorie !
-Oh ! C’est bon hein ! »

Je ris puis je finis de manger et je me levai. Je vis des groupes de mercenaires revenir de la ville avec des prisonniers. Je détournai le regard et j’allai directement me coucher. Je ne voulais pas voir ce qui allait arriver…
Plus tard dans la nuit je sentis quelqu’un se glisser à mes côtés. Ça devait sûrement être Kem qui en ne me voyant pas venir avait dû décidé de venir lui-même.







Revenir en haut Aller en bas
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Sam 31 Mar 2012 - 16:25

Elle l'enlaça aussi et ils s'embrassèrent un certain temps.
Kem en oubliait presque le pourquoi de leur présence ici. Il rêvait d'une vie paisible à ses côtés, mais avec un peu de piment de temps à autres…il était Mercenaire et aimait l'action.
Et ce qui se passait dans l'Empire lui en promettait des tonnes.


D'un coup, on les appela, disant qu'ils devaient venir manger avant qu'il n'y ait plus rien. Misao se leva, arrangea sa jupe et lui effleura la joue avant de s'en aller se servir un bol de soupe chaude.

Il l'imita, sauf qu'il alla dans l'autre direction. Il la vit discuter avec son ami le forgeron. Lui se mit de côté, contre un arbre, observant la ville tout en mangeant. Ils devraient bientôt revenir avec des citoyens. Il fallait faire ce qu'il fallait. Et ce qui devait être fait serait fait.
Il terminait de manger lorsque ses hommes revinrent avec des prisonniers. Jetant son bol au premier venu, il vint à leur rencontre.


Le Mercenaire en tête, essoufflé, lui dit :

-Ils ont opposé une résistance, nous avons du en éliminer quelques uns sur le trajet pour éviter qu'ils ne hurlent. Et lorsqu'ils sont morts, il s'est passé d'étranges choses…

Kem lui fît signe de se calmer et d'installer les prisonniers à l'écart. Puis il lui intima l'ordre de recommencer :

-Lorsqu'ils sont morts, quelque chose est apparu de leurs plaies mais a tout de suite disparu. On ne sait pas ce que c'est.

Kem fronça les sourcils. Une créature ? Bizarre.

-Nous verrons. Je vais poser les questions.

L'autre acquiesça et le suivit. Il se planta devant l'un des citoyens le moins effrayé et s'accroupit devant lui.
Le vieil homme écarquilla les yeux devant son regard, mais Kem ne s'en formalisa pas. Il y était habitué.


-Qui dirige cette ville ?

-Saï Hil'Muran.

-Toujours encore ? Tu en es sûr ?

-Oui. Il est apparu hier soir.

Kem regarda l'homme. Il n'y avait plus une seule once de peur dans son regard. Et les blessures qu'il avait reçues étaient refermées hermétiquement. Comment était-ce possible ? En quelques heures ! Il y avait réellement un problème.

D'un coup, l'homme eut un soubresaut et s'écroula au sol. Kem prit son pouls.

-Il est mort.

Un Mercenaire l'emmena à part. Se redressant, Kem se dirigea vers une autre femme. Le vieil homme venait de se tuer ! Comment avait-il pu ? Et pourquoi ?

-S'il...s'il vous plaît…ne faites pas de mal...

Kem s'accroupit comme avant et lui dit :

-Si vous répondez, il ne vous arrivera rien. Qui contrôle cette ville ?

L'autre reprit ses esprits et dit :

-Saï Hil'Muran. Normalement.

-Pourquoi normalement ?

-Il y a quelqu'un d'autre.

-Qui ?

-On ne sait pas. On l'a vu…une fois. Il y a une semaine. Il est arrivé comme sa et est resté longtemps avec le Seigneur. Puis il est reparti par on ne sait ou.

Kem hocha la tête. Il y avait donc une armée qui avançait dans l'Empire. Une armée invisible. Et dangereuse.

-Et…mon…mon mari est parti un jour et lorsqu'il est revenu il y avait quelque chose de changé chez lui ! Mais je ne sais pas plus ! Ils ont d'étranges pouvoirs !

Puis elle sanglota, balançant d'avant en arrière. Kem soupira.

-Kem !

L'interpellé se redressa. Un Mercenaire courait vers lui.

-Les autres prisonniers ! Ils se sont tous donné la mort ! Il n'y a plus qu'elle ! Dit-il en désignant la femme.

-Emmenez-là. Donnez lui à manger. Elle reste avec nous un certain temps.

La femme le regarda, en même temps soulagée et pétrifiée. En même temps, les Mercenaires du Chaos faisaient rarement ce genre de choses…

Marchant vers le reste du camp, Kem vit qu'il faisait nuit. Il chercha la Rêveuse des yeux. Ne la voyant pas, il conclut qu'elle était dans les fourrés. Il y alla et effectivement l'y retrouva. Il se coucha près d'elle et la prit dans ses bras.


Il ne dit rien, elle devait dormir. Mais lui n'y arrivait pas. Tous ses gens s'étaient tués…Et une créature avait pris possession de la ville comme des citoyens ! Il fallait qu'ils partent. Recueillir des informations. Trouver une solution. Et ce qui le terrifiait, c'était le risque de devoir s'allier à d'autres guildes. Il se voyait mal côtoyer des Marchombres et encore moins leur obéir.


Il ferma les yeux et tenta de s'endormir.

Les premiers rayons du soleil l'éblouirent et le forcèrent à ouvrir les yeux. Il était toujours allongé, seul. Il se releva prestement et regarda autour de lui. Les Mercenaires étaient prêts à partir. Il ne vit pas tout de suite Misao.

-Ou allons-nous ? Demanda le même Mercenaire que la veille.

-Dans une ville. Il faut que nous trouvions des réponses à nos questions.

-Il n'y en a pas toutes proches. Et nous n'avons pas de Mentaï parmi nous…

-Que suggères-tu dans ce cas ?

-S'infiltrer à Al'Vor et apprendre au cœur même de la ville ce qu'il s'y passe.

-Cela va faire suspect. Nous sommes trop nombreux.

-Je n'ai pas dit tout le monde. Une dizaine suffira. Les autres attendront ici. Vous, moi, d'autres sélectionnés.

-Combien de temps ?

-Une semaine. Je pense que c'est suffisant pour récolter des informations. Il faudra être prudent. Apparemment, il y a des contaminés.

-Oui. Comme toujours. Choisis les autres. J'emmène la Rêveuse aussi.

-Ahhh ta jolie Rêveuse… Fît l'autre, sourire aux lèvres, en s'éloignant.

Kem se maudit intérieurement. Pour ce qui était de la discrétion, c'était réellement loupé…
Il marcha de long en large jusqu'à tomber nez-à-nez avec ladite Rêveuse et lui dit :


-On va s'infiltrer dans la cité pour comprendre ce qu'il se passe. Et je voudrais que tu viennes aussi.

Elle le regarda avec de grands yeux. Qu'avait-il dit ou fait ?

-Nous partirons dans quelques heures. Tu as le droit de dire non.

Il continua à l'observer. C'était risqué, elle pouvait être contaminée, mais tout le monde courrait le risque. Et puis ben…il ne supporterait pas de la laisser en arrière…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Sam 31 Mar 2012 - 18:17



•Lost as a child•






Le lendemain matin, en sortant des buissons j’aperçus une jeune femme qui pleurait. A côté d’elle il y avait un mercenaire qui ne cillait pas. Je compris aussitôt que ce devait être une prisonnière et après être allé chercher de quoi manger pour elle et moi je m’approchai. L’homme me dévisagea un instant puis se retourna. Je posai une main sur la tête de la femme qui était recroquevillée sur elle-même et elle sursauta en m’implorant de ne pas la tuer. J’avais vraiment un visage de sadique ? Je lui répondis qu’il n’y avait aucune chance pour que je lui fasse du mal puis je me présentai en lui tendant de la nourriture.

« -Vous n’êtes pas mercenaire ? demanda-t-elle
-Bien sûr que non ! Je suis juste une rêveuse et on peut dire que je suis aussi prisonnière…
-Mais vous vous allez où vous vous voulez sans surveillance !
-Je sais que si j’essaye de fuir ils me tueront alors je ne bouge pas et eux me font… Euh confiance.
-Oh… »

Je passais presque la matinée avec elle, lui jouant quelques airs de violon et essayant de la faire rire. Elle devait être plus âgée que moi pourtant elle était aussi perdue qu’une enfant. Elle avait un petit visage en cœur entourée de longs cheveux bruns clairs très lisses. Elle me raconta ce qu’elle savait et elle me confia combien elle avait peur. Elle me raconta aussi sa rencontre avec un jeune homme aux yeux vairons qui l’avait interrogé hier soir et aussi épargner. Kem… Il faudrait que je le remercie parce que je venais quand même de me faire une amie ce qui n’aurait peut-être plus lieu avant longtemps quand on serait de retour à la forteresse.
Puis je me levai en lui promettant de revenir bientôt la voir. Je partis vers le buisson où je passais la plupart de mes journées. Mais Kem arriva et me dis qu’il allait partit s’infiltrer dans la ville et il aurait voulu que je vienne avec lui. Je l’entraînai jusqu’aux fourrées et lui répondis que j’acceptai en le serrant dans mes bras.

« Mais est-ce que Autumn peut venir avec nous ? demandai-je avec l’air suppliant qui le faisait craquer à chaque fois mais il n’avait pas l’air de savoir de qui il s’agissait, C’est la prisonnière et puis tu sais elle pourrait nous aider, elle a passait toute sa vie à Al-Vor. Elle doit bien connaître quelques personnes bien informées. »

Je l’embrassai dans le coup en prononçant un « s’il te plaît » qui ferait craquer d’importe qui. Mais il avait l’air n’hésitait alors, même si je détestai dire ça, je lui dis que sinon je lui ferais la tête avec l’air le plus boudeur que je pus. Enfin il céda et je l’embrassai.

« Oh ! Tu es super ! Je t’aime tellement. » murmurai-je pour éviter qu’on m’entende












[Désolé, c'est court...]
Revenir en haut Aller en bas
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Sam 31 Mar 2012 - 18:51

Misao l'entraîna dans les fourrés avant de lui dire oui en le serrant dans ses bras. Il était content. Il pourrait la surveiller et la protéger.

Puis elle demanda :

-Mais est-ce que Autumn peut venir avec nous ?

Kem fronça les sourcils. Qui était Autumn ? Voyant qu'il ne comprenait pas, elle rajouta :

-C’est la prisonnière et puis tu sais elle pourrait nous aider, elle a passait toute sa vie à Al-Vor. Elle doit bien connaître quelques personnes bien informées.

Il ne savait pas. Et si quelqu'un la reconnaissait ou…comprenait qu'ils s'étaient infiltrés ou pire ? Misao lui refit son regard de chien battu, l'embrassa dans le cou en le suppliant, le menaça de le bouder, aussi accepta-t-il. Mais sous la contrainte ! Il faut préciser !

Elle se jeta sur lui en murmurant :

-Oh ! Tu es super ! Je t’aime tellement !

Elle voulait rester discrète. Il sourit et dit :

-Tu sais, pour la discrétion, je crois que c'est raté. La moitié des Mercenaires s'en doute déjà…Mais restons tout de même prudents !

Il l'embrassa et ils restèrent ensemble une heure, jusqu'à ce que le jeune femme, Autumn, vienne les trouver :

-L'on m'a dit que je vous trouverai ici. Un Mercenaire me dit de vous dire que nous allons y aller.

Kem se releva et lui dit :

-Merci. Au fait, vous venez avec nous.

Elle hocha la tête et s'éloigna en compagnie de Misao. Kem se dirigea vers le groupe qui restait :

-Surveillez la ville. Vous êtes notre seul espoir si jamais.

Ils acquiescèrent gravement et Kem mit ses armes à la ceinture et alla vers ceux qui participaient à l'expédition.
Le Mercenaire habituel vint à sa rencontre une nouvelle fois :


-Nous sommes fin prêts. Il y a plusieurs entrées. Je propose de se séparer. Nous nous retrouverons à l'intérieur.

-Oui. Si jamais, il faut être prudents, et surtout, recueillir le maximum d'informations. Dans cinq jours, nous ressortons de la ville.

-Compris.

Le Mercenaire prit cinq hommes avec lui et s'éloigna en marchant. Ne pas attirer l'attention surtout.
Kem prit la tête de ceux qui restaient, c'est-à-dire trois hommes, Misao et Autumn.
Ils entrèrent tranquillement en ville, apparaissant comme un groupe de voyageur inoffensif, malgré les armes que portaient les hommes. Mais bon, Gwendalavir grouillait de bandits, valait mieux être équipé…surtout pour les longs voyages !


Ils regardèrent partout autour d'eux. La ville avait été nettoyée depuis l'attaque et les gens passaient à côté sans les remarquer plus que sa, ni même faire le rapprochement. Fronçant les sourcils, Kem se dirigea vers une auberge. Prendre un bon repas était toujours un bon moyen de connaître tous les ragots d'une ville…

Il entra, suivit des autres, prit une table et commanda. Misao était enchantée. Sans doute parce qu'elle pouvait enfin avoir un vrai repas.

En attendant qu'ils soient servis, Kem observa la salle.
Elle était pratiquement pleine, deux voir trois Gardes en pause, des citoyens, des marchands. D'ailleurs, un marchand à côté de leur table disait à son ami :


-…tu te rends compte ! Il y a une armée invisible dans l'Empire !

-C'est sa ! Et les Mercenaires du Chaos deviennent de gentils chiens ?

Kem se retint de lui lancer quelque chose à la figure.
L'autre reprenait :


-Non je t'assure ! J'ai vu le Gourou ! Il apparaît partout en ce moment et rallie tout le monde à sa cause !

L'autre hocha la tête en soupirant et se leva pour partir, suivit par le deuxième, mécontent.

Le Gourou…enfin un nom quelque part, même si c'était bizarre.
Un serveur arriva avec leur repas et Kem commença à manger. Misao et Autumn parlaient entre elles joyeusement. Les deux autres Mercenaires regardaient dans leur assiette. Kem mangea tranquillement. Aucune autre conversation intéressante n'était parvenue à ses oreilles.

A la fin, il se rejeta en arrière sur sa chaise, prêt à digérer. Faire semblant, du moins. Paraître inoffensif, toujours.
Misao le regardait, à présent. Avait-elle une idée derrière la tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Sam 31 Mar 2012 - 20:24



~The river of a strange city~






Une idée venait de germer dans mon esprit et je savais qu’elle n’allait pas vraiment plaire à Kem. Mais cette fois je ne pouvais pas le convaincre comme je l’avais fait un peu plus tôt. Alors je choisis de le prendre de vitesse.

« Autumn et moi on va se promener ! » dis-je en me levant

J’attrapai la main de la jeune fille et nous filâmes vers la sortie. J’entendis un mercenaire demander à Kem pourquoi il laissait y aller sans rien dire alors que c’était dangereux. C’était clair qu’il ne m’aurait jamais laissé y aller si je lui avais demandé la permission alors j’avais fait la chose que je savais le mieux faire. Fuir. Etre non-violente si on ne savait pas fuir relever du suicide…
La jeune femme m’entraîna vers les étales et j’en profitai pour me renseigner un peu. Le Gourou était à priori un homme assez vieux, gras et chauve. J’étais ravie d’avoir appris cela et je me préparai à rentrer avec Autumn quand elle me proposa d’aller nous promener au bord d’un petit fleuve qui traversait la ville. J’acceptai pensant que Kem allait être en colère contre moi mais bon, j’étais assez grande pour me gérer moi-même.

« -Tu penses qu’ils vont me tuer ? demanda soudain mon amie avec un air tourmenté
-Je ne pense pas et puis je te jure que je vais tout faire pour les en empécher.
-Tu es gentille, merci Misao. Mais est-ce que tu y arriveras ? On ne doit pas beaucoup t’écouter puisque tu es une rêveuse
-Crois-moi je sais très bien comment me faire entendre ! »

Quoique, en ce moment je ferais mieux de faire profil bas. D’après ce que m’avait dit Kem presque tous les mercenaires étaient au courant qu’il était mon petit-ami. Je les voyais déjà en train de me charrier et la mauvaise humeur que cela allait me donner.
Nous étions arrivés au bord du fleuve et je le regardai. L’eau miroitait tranquillement comme le reste de la ville semblait marcher très bien. Trop bien à vrai dire. Ils y avaient toujours des disputes dans une ville, c’était évident, pourtant je n’en avais pas vu une ou entendue. Les gens passaient, ne s’adressant que très peu la parole et quand on leur parlait ils souriaient machinalement. Ils y avaient bien quelques personnes normales et elles avaient l’air inquiètes. Que ce passait-il donc ?
Je fixais l’eau quand un homme s’approcha et salua Autumn avec ce même sourire mécanique que j’avais vu chez presque tous les autres. Tout à coup il sortit un poignard et entailla profondément le poignet de mon amie.

« Mais vous êtes cinglé ? »criai-je

J’allais continuer mais la chose que je vis se glisser dans la blessure de la jeune fille me fit taire. J’écarquillai les yeux puis, par pure réflexe je tournai les talons et partis en courant. Je me dirigeai vers l’auberge où j’avais vu Kem pour la dernière fois quand je me heurtai à un des deux mercenaires qui nous accompagniez.

«- Il faut que je vois Kem. leur dis-je
-Pourquoi ? Tu veux l’embrasser ? Attend non tu veux… commença l’un des deux
-Pff ! Arrête de l’embêter. l’interrompit l’autre
-Mais pourquoi ? Et puis tu vas être gentille petite rêveuse et nous dire ce qui se passe entre toi et lui qu’on sache exactement quoi raconter.
-Rien ! Il ne se passe rien ! »

Mon petit ami apparu et s’approcha de nous.

« Kem ! Je viens de voir un truc super bizarre ! » lui dis-je ou plutôt criai-je










Revenir en haut Aller en bas
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Sam 31 Mar 2012 - 21:11

Observant toujours tout, Kem ne s'attendait pas à ce que Misao s'écrie :

-Autumn et moi on va se promener !

Puis, avant qu'il n'ait le temps de répliquer, elle avait attrapé la jeune femme et était sortie. L'un des Mercenaires lui demanda pourquoi il ne faisait rien et Kem répondit :

-Elles sont assez grandes non ?

Il disait cela, mais en réalité il était inquiet. Tout pouvait arriver et Misao était non-violente. Mais maintenant, le problème c'est qu'il devait rester dans l'auberge, pour qu'elles puissent les retrouver…

-Allez discuter les gars. Dit-il.

Les deux autres s'exécutèrent, comprenant le double sens de l'ordre. Resté seul, Kem attendit une, deux, trois secondes avant qu'un marchand ne vienne à table.

-Bonjour. Dit-il. Je peux ?

-Bien sur.

-Alors, qu'est-ce qui vous amène ici ?

Kem le regarda et l'autre eut un mouvement de recul mais se ressaisit.

-Je suis de passage.

Le marchand rit et répliqua :

-Moi de même ! Et il vaut mieux ne pas faire trop durer le passage.

-Pourquoi ?

-Ooohhh il y a d'étranges phénomènes qui courent. Et puis il y a le Gourou. Il faut s'en méfier. Il sait parler. Il est malin.

Kem fronça les sourcils et but une gorgée de vin.

-Et que pouvez-vous me conseiller dans ce cas ?

-Pas grand chose. Fuir. Et surtout, ne pas se blesser trop profondément. C'est ce que l'on dit partout. C'est une armée qui aime les plaies.

Les blessures ? Serait-ce lié au phénomène que les Mercenaires avaient vu lorsque les prisonniers s'étaient suicidés ?
L'autre se releva et dit :


-Ravi d'avoir discuté ! A la prochaine !

Kem le salua de la tête et suivit les deux Mercenaires vers la sortie. Ceux-ci s'étaient stoppés et Kem entendit une voix féminine, excitée, essoufflée. Et ses deux imbéciles qui la titillaient ! Les écartant d'un geste, Kem se mit devant Misao qui répliqua :

-Kem ! Je viens de voir un truc super bizarre !

-Viens.

Il l'emmena à l'étage, dans une chambre. Encore une. Mais il ne comptait pas y rester plus de cinq jours donc…Postant les deux autres Mercenaires à l'extérieur pour refermer la porte, il les entendit nettement glousser, s'imaginant sans doute des choses…déplacées.
Les ignorant, il fît face à Misao.


-Que se passe-t-il ?

Soudain, une lumière se fît dans son esprit.

-Attends…ou est Autumn ?

Pas qu'elle les ait trahis ! Si c'était le cas, il ne serait plus aussi clément et n'épargnerait plus personne !
Il regarda Misao, qui semblait chercher ses mots, et attendit patiemment, sentant le danger autour d'eux s'accroître et se resserrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Dim 1 Avr 2012 - 9:07



○Am I me or not?○






Comment décrire ce que j’avais vu ? Cette chose était informe ! Je n’arrivais même pas à me souvenir d’une couleur précise. J’essayais de me calmer mais je tournai en rond comme un loin en cage et d’entendre ces deux abrutis rigoler derrière la porte m’énerver plus que tout. Je m’en voulais d’avoir laissé Autumn là-bas et de mettre enfuie. Mais dès que j’avais vu cette chose j’avais aussitôt eu l’impression que tout était fini pour elle…

« On se promenait prêt du fleuve quand un homme est arrivé. Il a blessé Autmn au poignet avec un poignard et là y a une chose difforme qui s’est faufilé par la blessure. Je n’arrive pas à la décrire ! C’est un truc horrible… » lâchai-je d’un coup

Puis je me laissai tomber sur le lit et enfoui mon visage dans mes mains. Je ne voulais pas m’avouer que je ne reverrais sûrement plus jamais Autumn. Elle était si gentille… Et moi je l’avais laissé toute seule. En même qu’aurais-je bien pu faire ? Elle allait devenir comme tous les autres et si j’étais resté j’aurais sûrement subit le même sort. Mais en fait quel sort ? D’après ce que j’avais pu observer je serais sûrement devenu comme les citoyens, une personne au sourire mécanique. Mais est-ce que ça s’arrêter là ? Je n’avais aucun moyen de le savoir…

« J’ai obtenu quelques informations sur le Gourou. dis-je, Il est assez vieux, un peu gras et complètement chauve. C’est tout… »

Je détestais ne pas comprendre et le problème c’était justement que j’étais complètement perdue en ce moment. Je n’arrivai pas à comprendre où tout cela aller nous mener.
Les mercenaires gloussaient toujours derrière la porte. J’avais envie de leur balancer un truc à la tête mais pour ça il faudrait déjà que celle-ci soit ouverte. Mais quels imbéciles ! Ils ne devaient pas rester froids et durs en toutes circonstances ? Parce que là ce n’était pas vraiment le cas et c’était plutôt pathétique vrai dire… J’avais hâte que la nuit tombe pour que je puisse interroger les étoiles, je voulais qu’elles me disent au moins quelques trucs en plus sur le Gourou. Où même qu’elles me racontent son histoire entière mais je doutais que ce soit le cas. Elles n’avaient déjà pas voulu tout me dire la nuit dernière alors pourquoi cela changerait-il aujourd’hui ? Quoiqu’avec elles on ne pouvait jamais savoir…

« Tu sais où il se trouve ce fameux Gourou ? » demandai-je à Kem

Peut-être avait-il lui aussi obtenu des informations. Nous n’avions que cinq jours pour en obtenir le plus possible et après… Mais après quoi justement ? Peut-être qu’à notre retour là-bas aussi les mercenaires seront contaminés. Nous ne pouvions pas vraiment savoir qui l’était ou pas et cela m’angoisser. Et savions-nous si nous l’étions nous-même ou non ?

« Putain, c’est super stressant cette situation. » dis-je












Revenir en haut Aller en bas
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Dim 1 Avr 2012 - 9:59

Misao tournait en rond dans la chambre. Finalement, elle lança tout d'une traite :

-On se promenait prêt du fleuve quand un homme est arrivé. Il a blessé Autmn au poignet avec un poignard et là y a une chose difforme qui s’est faufilé par la blessure. Je n’arrive pas à la décrire ! C’est un truc horrible…

Et elle se laissa tomber sur le lit, la tête dans les mains. Kem fronça les sourcils. L'homme avait blessé la jeune femme…le marchand lui avait dit que c'était une armée qui appréciait les blessures ouvertes et profondes…
Il s'assit près de Misao et la prit dans ses bras pour la réconforter. Elle devait sans doute sans vouloir d'avoir laissé Autumn là-bas, mais elle avait fait ce qu'il fallait. La jeune femme était perdue.


Kem ne savait pas comment agissait la créature. Mais, apparemment, elle prenait le contrôle du corps de la victime. Et personne ne pouvait savoir qui était sain ou non. La méfiance allait être de mise. Se demander constamment si la personne en face de vous est la bonne ou une simple copie.

-J’ai obtenu quelques informations sur le Gourou. Il est assez vieux, un peu gras et complètement chauve. C’est tout…

Kem sourit. Au moins ils avaient une légère description.

-Et moi tout ce que je sais c'est qu'il est malin, qu'il sait parler, et qu'il est dangereux. Ajouta-t-il.

Les deux autres Mercenaires riaient toujours. Soupirant, Kem se leva, ouvrit la porte et leur dit méchamment :

-Si vous n'arrêtez pas tout de suite je vous jure que je vous tue.

Sur le coup, ils s'arrêtèrent net et reprirent un semblant de sérieux. Kem referma la porte et il aurait jurer entendre un nouveau gloussement.

Il revint près de Misao qui demanda :

-Tu sais où il se trouve ce fameux Gourou ?

Kem réfléchit aux paroles du marchand.

-Non. Il va partout et repars aussi vite.

Il fallait vraiment trouver une solution. Pendant cinq jours ils allaient recueillir le maximum d'informations en faisant attention à ne pas se faire contaminer puis ils retourneraient auprès des autres. S'ils étaient encore la et sains d'esprit.

-Putain, c’est super stressant cette situation.

Kem sourit. Il lui donna un baiser et répondit :

-Je sais. Mais nous nous en sortirons. Ne t'en fais pas. Je suis là.

Et si…et s'il se faisait avoir ? Ou elle ? Comment feraient-ils? Ils ne savaient pas ce que c'était, et donc ne connaissaient pas d'antidote. Il se jura de toujours rester près d'elle, qu'elle le veuille ou non. C'était pour son bien de toute manière.

Quelqu'un toqua et il se releva rapidement. C'était le Mercenaire de l'autre groupe.

-Kem. Cette ville est infestée de malades. Nous n'avons pas beaucoup d'informations pour le moment.

-Nous non plus. Il y a un Gourou. C'est lui le cerveau. Mais nous ne savons pas ou il est. Il faut faire attention à ne pas se blesser.

-Pourquoi ?

-Parce que c'est par la blessure que le virus s'infiltre. Et plus c'est profond plus vite on est contaminé.

L'autre acquiesça.

- Pourquoi rigolent-ils la-dehors ?

-Pour des conneries.

Kem tourna en rond, tout en réfléchissant.

-Il faut rester ensemble le plus possible. C'est notre seule chance. Il faut mettre de côté l'indépendance des Mercenaires et se serrer les coudes.

Ils y étaient forcés.

-J'en étais arrivé à la même conclusion. J'avais même pensé à faire une alliance avec d'autres guildes, même si cela me répugne d'avance.

-Moi aussi j'y avais songé. Mais si nous voulons débarrasser l'Empire de cette menace et retrouver notre supériorité, il faudra le faire.

Nouvel acquiescement.

-Prenez une chambre adjacente à la notre. Comme sa, nous saurons ou nous retrouver. Ce soir nous dînons ensemble et discuterons de la suite.

-Compris.

Il repartit et Kem entendit encore les rires des deux autres imbéciles. Alors il y retourna et frappa le premier qu'il vit. Pas un coup trop fort, mais pour qu'il comprenne. Se tenant le nez, le regard mauvais, il arrêta de rire.

- La prochaine fois je ne vous ferais pas de cadeaux. Arrêtez vos conneries.

Puis il claqua la porte et retourna vers Misao qui souriait.

-Je ne les supportais plus… Avoua-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Lun 2 Avr 2012 - 17:58



~The feigned sulkinessé~






« Va s’y doucement Kem ! Je te rappelle que c’est à moi de le soigner. » dis-je en souriant

Que je le veuille ou non j’y étais obligé alors si Kem pouvait ne pas me rajouter de travail ça aurait été super. Surtout que je n’avais vraiment envie de dérouler un rêve pour soigner un malade tout gloussant. Alors quand il riait de moi j’avais plutôt envie de le claquer que de le soigner… Mais bien entendu, je ne m’y risquerais jamais. Remballer les mercenaires, ça passer encore mais si je me mettais à les baffer je ne ferais plus long feu. Surtout que j’étais non-violente et que je n’étais pas censé faire ça.
Je n’avais pas vraiment hâte d’aller diner avec tout avec les deux dindons qui maintenant semblait s’être réduit au nombre de un. En même temps je comprenais que celui qui devait saigner du nez ait arrêté. Mais je savais que dans quelques minutes il allait recommencer. C’était le genre d’idiot tenace qui ne s’arrêtait jamais. J’attrapai la main de Kem et l’attirait sur le lit. Il était énervé. Moi, je savais qu’avec ce genre de cons la seule solution était de les ignorer et au bout d’un moment ils se lasseraient.

« Ils vont arrêter, il faut juste être patient. » lui dis-je

Puis je l’embrassai sur la joue et je lui demandai si je pouvais sortir prendre l’air. La réponse fut négative et peu importe ce que je tentais il ne changeait pas d’avis. Je lui fis ma tête d’enfant suppliante, de boudeuse. J’essayais même de faire semblant de me mettre en colère mais comme toujours il n’y croyait pas et ne me laissa pas sortir. Et après plusieurs tentatives ratées pour sortir discrètement alors qu’il avait le dos tourné je finis par abandonner.

« C’est pas juste ! Je suis assez grande pour me débrouiller toute seule. Tu ne crois quand même pas que je vais me laisser contaminer par un truc aussi hideux ! En fait, me faire contaminer tout cour, que je machin soit beau ou moche.» dis-je avec le ton d’une gamine

Alors je décidai de jouer un peu de violon puisque que je l’avais apporté. La seule chose qui me manquait à la forteresse c’était le vieux piano. Je regrettais tellement de ne pas pouvoir en jouer maintenant… Après avoir enchaîné plusieurs morceaux je décidai d’aller me changer. Peu importe que je dîne avec des mercenaires, je tenais à être bien habillé. Au moins un minimum. C’était une question de principe. De plus j’avais traîné plusieurs heures au marché avec Autumn et ma robe était poussiéreuse.
Je ressortis un bon petit bout de temps plus tard vêtue d’une jolie robe claire. Mes cheveux étaient malgré moi tout ébouriffés et j’avais mis une grande barrette à plusieurs motifs en strass pour éviter qu’ils ne viennent se mettre devant mes yeux. Kem s’approcha et me pris dans ses bras.

« Non. Je te rappelle que je suis censé de faire la tête. » lui dis-je en me dégageant

Mais puisque que je n’arrivais jamais à me fâcher contre lui je le laissai faire et l’embrassai. Puis nous sortîmes dans le couloir. J’avais dû prendre plus de temps dans la salle de bain que je ne pensais… Les deux mercenaires gloussèrent et je leur lançai un regard assassin.

« Si vous voulez garder un minimum d’honneur les mecs vous feriez mieux d’arrêter de glousser comme des dindons. C’est pitoyable. » leur assenai-je

Puis, l’autre groupe de mercenaires nous rejoins.
















Revenir en haut Aller en bas
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Lun 2 Avr 2012 - 19:31

Les deux autres gloussaient toujours. Kem se retint d'aller frapper le deuxième. Comme l'avait dit Misao, ce serait à elle de les soigner…

Alors elle l'attira contre elle et ils atterrirent sur le lit. Il était énervé, mais tout de même heureux d'être avec elle. Elle lui conseilla de les ignorer, qu'ils arrêteraient déjà…oui…mais quand ???

Elle l'embrassait tendrement et lui demanda si elle pouvait aller prendre l'air. Il refusa.
Elle insista. Il ne changea pas d'avis.
Elle fît une mine boudeuse, tenta de s'énerver, le bouda même, le regarda avec un air suppliant de chien battu…
Il ne céda pas.


C'était pour son bien. Rien d'autre.

-C’est pas juste ! Je suis assez grande pour me débrouiller toute seule. Tu ne crois quand même pas que je vais me laisser contaminer par un truc aussi hideux ! En fait, me faire contaminer tout cour, que je machin soit beau ou moche.

Finalement, elle eut la merveilleuse idée de jouer au violon. C'était beaucoup moins dangereux. Kem restait sur lit, écoutant la musique, s'enivrant du talent de son compagne, réfléchissant.

Cette bestiole qui s'infiltrait dans les plaies et vous contrôlait était un phénomène qu'il ne comprenait pas. Il fallait qu'ils trouvent un moyen de s'en débarrasser ou encore d'être immunisés.
Il attendit longtemps que Misao ressorte de la salle de bains. Elle se pomponnait ou quoi ?? Ce n'était qu'un simple repas avec des Mercenaires rustres qui gloussaient dehors !


Lorsqu'elle ressortit, elle avait revêtue une robe claire et avait mit une barrette dans ses cheveux. Souriant, Kem la prit dans ses bras, mais elle se dégagea en disant :

-Non. Je te rappelle que je suis censé de faire la tête.

Mais elle sourit et retourna dans ses bras en l'embrassant. Et oui, censée…

Lorsqu'ils ouvrirent la porte, les deux hommes rirent de plus belle. Celui au nez cassé riait moins franchement, se méfiant des réactions de Kem mais son air malicieux suffisait amplement. Et Misao les fît taire. Et oui, vous ressemblez à des dindons mes pauvres…

Ils attendirent encore quelques secondes et le second groupe arriva. Ensemble ils allèrent en bas, s'installèrent à une table et commandèrent.

-Que faisons-nous ? Demanda le chef du second groupe.

Kem regarda la salle avant de répondre.

-Il faut que l'on trouve un moyen de reconnaître les contaminés des autres…

Ils acquiescèrent.

-Nous restons encore quatre jours. A moins d'un cas de force majeure nous obligeant à nous en aller.

-Et une fois finie, on va ou ?

-Dans une ville, se rallier aux autres. Ils doivent forcément créer des alliances entre guildes. Les Mercenaires en feront partie. Que cela nous plaise ou non.

Le Mercenaire au nez cassé failli recracher sa boisson et dit :

-Tu veux…tu veux nous allier aux Marchombres ???!!!!

Kem acquiesça et l'autre rétorqua :

-J'avais dit à Viladra que tu n'étais pas prêt à nous diriger. Vois ou tu veux que l'on aille ! Tu nous fais prendre des risques ! Et, je ne m'allierais pas aux Marchombres !

Kem inspira profondément. Si sa propre meute se dispersait, c'était fini.

-Ne crois pas que je le fais par gaieté de cœur. Mais pour reprendre notre place au sommet de la terreur, nous devons éliminer ce Gourou. Et, tous seuls, nous n'y parviendrons pas. Il faut nous allier aux Chevaliers, Légion Noire, Marchombres, et même Frontaliers !

Le chef répliqua :

-Je suis d'accord.

Kem le regarda en le remerciant du soutien. Les deux dindons s'entreregardèrent et le premier répondit :

-Nous aviserons le moment venu. Mais pour le moment, c'est non.

-Tant pis pour vous. On reste toujours par groupe de deux ou trois personnes. Personne ne sort de sa chambre la nuit. Et tout le monde se prévient de ou il va, quand, combien de temps et avec qui. Compris ?

Tous acquiescèrent. Bien. Au moins ils avaient un semblant de bon sens.

La fin du repas se termina dans le silence. Puis, une fois fini, ils remontèrent chacun dans leurs quartiers, se donnant rendez-vous le lendemain. Kem alla prendre une douche rapide, et se coucha dans le lit, les cheveux mouillés.
Misao l'attendait. Il l'embrassa, la serra dans ses bras et lui dit :


-Je ne fais tout sa que pour ton bien…

Il espérait qu'elle comprenne qu'il parlait du fait de ne pas vouloir la laisser sortir seule…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Mar 3 Avr 2012 - 19:13



♣Jouons♣






Je souris et hochai la tête. J’avais compris mais bon… Je n’aimais pas trop qu’on m’interdise de faire ce que je voulais faire même si c’était pour mon bien. Et puis tous les rêveurs de Fériane savaient que plus on m’interdisait de choses plus j’allais vouloir les faire. L’esprit de rébellion sûrement. Mais ici ce n’était pas le cas et même Kem ne semblait pas l’avoir remarqué. J’avais su me sortir de beaucoup de situations périlleuses sans aucune égratignure et avec une facilité déconcertante. J’avais été bien entraîné car les vieux de Fériane étaient experts en la matière et ils n’étaient pas rares qu’ils me fassent passer quelques épreuves pour voir comment je m’en tirais. Ces petits papys derrière leur air de gamin sages étaient presque pires que moi. Mais eux ils ne se faisaient pas prendre, contrairement à moi qui le faisais exprès. Qui pouvait se douter en les regardant s’affairer tranquillement qu’ils venaient sûrement de battre des records en matière de conneries. Mais moi je les connaissais assez bien pour voir derrière leur masque angélique. Ce n’est pas rare que mon oncle leur dise d’aller se reposer dans leur chambre et que je les voie courir vers la cuisine dans l’intention de s’enfiler quelques verres d’alcool. Ce sont eux qui m’ont enseigné les pires conneries que j’ai pu faire et je me garde de bien de les dénoncer quand ils affichent un air excéder devant le tonton gueulard qui me fait la morale.
Je caressai les cheveux mouillés de Kem avec le même petit sourire et murmurais que je comprenais.

« Dis-moi, je peux aller jouer du violon en bas ? » demandai-je

Le petit ami se redit et ma bouille se fait suppliante.

« S’il te plait ! C’est pas comme si je sortais dehors et puis tu n’auras qu’à venir avec moi. » ajoutai-je

J’adorais jouer en public, pas pour qu’ils viennent tous m’acclamer en me disant que c’était super après. Mais juste pour pouvoir entendre le silence que créer la musique. Comment tout le monde s’arrêtait de parler et de faire du bruit pour tomber dans une immobilité miraculeuse. Et cette fois Kem céda. Je me jetai à son coup pour l’embrasser et nous sortîmes. Il prévint un mercenaire que nous descendions. Quelques minutes plus tard je jouais tranquillement et observai le petit miracle.
Mais, oui, parce qu’il y a toujours un « mais ». Jamais on ne trouvera une histoire sans lui, même dans la plus ennuyeuse et calme d’entre toute il sera là au moins une fois. Dans sa froideur qui fait trembler chaque âme s’attendant au pire des changements. Mais des fois il arrive avec la meilleure nouvelle qui soit. Sauf que c’est rare, il est plutôt annonciateur de désastre. L’empire tournait rond et sans problème ou presque MAIS un jour cette chose informe apparue. Il relève les monstres déchus ou les beautés en tout genre. Dans sa magnifique importance il fait en sorte de toujours arrivé au moment où on ne l’attend pas. Dans un moment parfait ou dans le pire d’une situation désespérée.
Donc, alors que je jouais du violon et que je sentais un calme intense m’envahir je faillis lâcher mon instrument en voyant apparaître… Autumn. Et celle-ci avait été infectée après l’apparition du « mais » près du fleuve. L’envoyé du « mais » c’est-à-dire l’homme qui l’avait blessé la suivait comme un gentil petit toutou. Ils avaient la démarche raide des automates et le sourire mécanique de tous les autres. Autumn… La petite citoyenne toute douce et fragile que j’avais connue n’était plus là. A la place se tenait une femme au teint très pâle et ses cheveux en paraissaient d’autant plus clairs. Ses paupières étaient sombres. Mais je voyais quand même encore en elle celle que j’avais connue. Telle un princesse déchue elle avait été rejeté tout au fond du royaume qu’était l’esprit de la demoiselle. La nouvelle reine, elle, ressemblait à un robot.
Je retrouvai un peu de contenance et m’approchai de Kem par reflexe. Finalement il avait raison, on n’aurait pas dû sortir de la chambre…

« Bonjour Misao. » dit la chose à forme humaine

Comment ce machin dégoutant connaissait-il mon nom ?

« Je suis vraiment désolé de mettre absenté comme ça et de t’avoir fait peur mais je devais parler à mon ami ici présent. »

J’étais folle ou quoi ? C’était quoi ce délire ? A part ce sourire bizarre et sa démarche raide on aurait dit Autumn en plus sombre. Je fronçais les sourcils. Ca ne pouvait pas être elle, j’en étais sûr. Mais puisqu’elle voulait jouer à ça alors jouons ! On va voir qui de nous deux sait le mieux jouer la comédie. Adaptons nos règles et mettons-les en commun pour que le jeu puisse commencer. Les règles, tu m’as comprise Autumn ? Elles sont très importantes, c’est grâce à elle qu’on déterminera le vainqueur.

« -Oh ! D’accord, ce n’est pas grave, je ferais en sorte que les mercenaires ne te fassent rien. dis-je
-Merci, tu es tellement gentille. répondit-elle en prenant ma main dans la sienne
-Mais de rien. Et si on allait s’asseoir ?
-Entendu. »

Je voyais Kem se tendre, il devait se demander si je n’étais pas moi-même contaminée. Mais Autumn n’avait pas compris les règles alors quand elle sortit une grande aiguille de sa poche aussi discrètement que possible je lui attrapai le poignet.

« Tu joues mal. » lui chuchotai-je

Mais aussitôt l’homme a côté d’elle se leva et sortit une arme. Mon petit-ami aussi, mais il n’avait pas une chance pour l’instant. Nous ne connaissions rien de ces choses à part que leurs blessures guérissaient très rapidement, trop même et qu’ils ne ressentaient pas la douleur. Alors puisant autant que je pouvais dans ma force je poussais un cri assourdissant qui traversa sans problème le bruit qui avait repris. Aussitôt il cessa et les mercenaires accoururent pour voir ce qui se passait. Mon cri aurait pu paraître incroyable à certains mais pour moi il était normal. Je savais où allait chercher la force pour ma voix.

«Bon alors, avant que le combat commence, parce que avec vous il va y en avoir un c’est clair, je voulais vous prévenir qu’il aurait lieu dehors. On ne se bat à l’intérieur. » dis-je

Puis j’allais m’asseoir calmement, me préparant à dérouler un rêve.


















Revenir en haut Aller en bas
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent] Mar 3 Avr 2012 - 19:40

[doit-on voir avec les autres groupes pour se rejoindre ??]


Elle parut réfléchir longuement avant de lui caresser les cheveux et de lui demander si elle pouvait jouer du violon en bas.
Aussitôt, Kem se raidit et grimaça. Il ne voulait pas que l'on sorte des chambres. Il ne voulait pas trop s'exposer
.

-S’il te plait ! C’est pas comme si je sortais dehors et puis tu n’auras qu’à venir avec moi.

Le tout accompagné d'une bouille suppliante comme elle savait si bien les faire.
Sur le coup, il céda, à contre cœur. Elle lui sauta dessus, l'embrassa, et ils sortirent. Kem prévint les autres d'où ils se rendaient, au cas où. Il s'installa à une table, pour avoir toute la salle en vue, et surtout Misao qui commença à jouer.


D'un coup, le silence complet se fît dans la salle, en même temps que les premières notes s'échappaient de l'instrument et s'infiltraient dans l'air. Des notes reposantes, qui faisaient oublier le pourquoi du comment, qui vous enveloppaient et vous transportaient dans un ailleurs indéfinissable. Kem se laissa bercer, regardant tour à tour la salle et la musicienne.
C'est ce qui lui permit de voir les nouveaux arrivants qui interrompirent la musique.


Kem se tendit immédiatement, la main sur sa dague. Autumn était revenue. Avec un homme. Ils étaient tous deux apparemment normaux, mais si on regardait bien, on voyait qu'ils n'étaient plus maîtres à bord. Il y avait un quelque chose qui changeait.

Misao couru vers lui alors que la jeune femme disait d'un ton nonchalant :

-Je suis vraiment désolé de mettre absenté comme ça et de t’avoir fait peur mais je devais parler à mon ami ici présent.

Elle montra l'homme qui ne broncha pas. Kem réfléchit un instant. Autumn se souvenait de la promenade au fleuve. Donc, la bestiole à l'intérieur avait accès aux souvenirs et les exploitaient pour tromper tout le monde.

Kem écarquilla les yeux lorsqu'elles discutèrent tranquillement, allant même jusqu'à s'asseoir ! Misao était-elle folle ?? Si oui, elle avait bien caché son jeu. Mais Kem en doutait. Ses muscles se tendirent encore plus et il observa toute la scène.
Misao cachait la jeune femme, mais l'homme sortit d'un coup une arme. Automatiquement, Kem dégaina la sienne.
Malheureusement, il n'était pas de taille à les affronter. Pas a cause du niveau non. A cause de l'ignorance. Kem ne savait pas comment ils résistaient, mais à ce qu'il avait entraperçu, ils ne sentaient pas ou peu la douleur et leurs plaies cicatrisaient trop vite pour être de vrais êtres humains.
Et la Rêveuse semblait l'avoir compris. Elle hurla à pleins poumons, ameutant tout les Mercenaires présents qui déboulèrent, arme en main.
Les clients sains de l'auberge partirent aussi vite qu'ils le purent et bientôt il ne restait plus qu'eux dans l'établissement.


Ils étaient tous de face. Les Mercenaires entourant les deux contaminés, lorsque Misao dit calmement :

-Bon alors, avant que le combat commence, parce que avec vous il va y en avoir un c’est clair, je voulais vous prévenir qu’il aurait lieu dehors. On ne se bat à l’intérieur.

Kem haussa les sourcils, et encore plus lorsqu'il la vit s'asseoir. Malheureusement, les deux autres ne semblaient pas du même avis et se ruèrent sur les Mercenaires. Kem cria :

-Évitez d'être blessés trop profondément ! Il en va de votre survie en tant qu'humain !

Puis il se lança à l'assaut. Autumn semblait se concentrer que sur lui, comme si c'était de sa faute si elle avait raté sa cible.
Il l'entailla facilement, mais comme promis, la blessure se referma de moitié alors qu'elle ne l'avait même pas remarqué.
Il évita un coup audacieux de sa part, regarda deux secondes autour de lui, vit un Mercenaire blessé mais Misao le soignait déjà. Ils avaient un avantage. Kem se plaça du mieux qu'il put dans l'auberge, jetant les tables et les chaises sur les deux contaminés qui finirent assommés de moitié. Se ruant sur eux, les Mercenaires redoublèrent d'efforts et les poignardèrent une vingtaine de fois partout où ils pouvaient, pour être vraiment sûrs qu'ils meurent…


Essoufflé, Kem se redressa, nettoyant sa lame couverte de sang, lorsqu'il vit une chose blanchâtre sortirent d'une blessure d'Autumn et s'évaporer au contact de l'air.

Kem éprouva de la tristesse en voyant la jeune femme morte devant lui. C'était comme s'il avait tué une proche de Misao….
Mais il se ressaisit. Il était Mercenaire ! Et, cette bestiole était réellement étrange. Comptant les Mercenaires, soulagés de voir qu'aucun n'était mort ou trop gravement blessé il dit :


-Nous devons raccourcir notre séjour. Dans deux jours grand maximum, nous repartons. Chercher du renfort.

Tous acquiescèrent, semblant enfin comprendre la gravité de la situation dans laquelle ils se trouvaient. Ils montèrent par petits groupes et s'enfermèrent dans les chambres à double tour. Kem prit Misao dans ses bras et l'entraîna avec lui. Une fois en haut, il dit :

-J'ai l'impression de tourner en rond…

Il sourit et regarda dehors. Deux jours. Dans deux jours ils partiraient et trouveraient le moyen de sauver l'Empire. Pour ensuite à nouveau le terroriser. Au moins, les Mercenaires ne voulaient pas posséder les gens aussi cruellement que ceux-là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

EVENT Mercenaires [Kem, Misao, autres MDC qui veulent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» sortie non autorisée et non accompagnée (pv autonme et autres si ils veulent)
» Les Waldemar, et mes autres bandes (Nains, Mercenaires...)
» [Rôles] Pirates et autres mercenaires
» Mercenaires du chaos vs gamines
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Grandes Plaines :: Al-Vor-