Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Mar 28 Aoû 2012 - 19:50

Les chevaliers… Une race en voix d’extinction, selon Neleam, leur cheftaine. Les vrais, les purs, sont ceux avec un cœur énorme, les généreux et courageux. Or ceux-ci avaient la fâcheuse tendance à devenir rares, ce qui l’agaçait. Elle savait que c’était une Vocation, que chacun se nommait chevalier lorsqu’il le voulait et s’il le désirait. Mais hélas, beaucoup de gens se prenaient pour de purs chevaliers alors qu’ils n’avaient en rien la noblesse d’esprit nécessaire. Bien entendu, il faut aussi savoir parler, boire et taper, mais il faut un fond de vrai.
La demoiselle était en route pour l’académie d’Al-Jeit. Pour une raison principale, rabattre le claquet à un type qui se disait chevalier dessinateur. Un de la nouvelle génération obnubilée par l’argent et le succès, oubliant qu’il fallait pour cela fournir un minimum d’effort. Ce jeune dessinateur prétentieux pensait conquérir le monde de la chevalerie grâce à son don et la guerrière avait la ferme intension de le faire retomber sur terre. Mais la tache qui l’attendait n’était pas négligeable et elle le savait car elle n’avait aucun don pour le dessin. Strictement aucun. Peut-être elle n’avait pas saisi ce qu’il fallait faire et comment… mais en tout cas, elle allait avoir un gros désavantage. De plus elle espérait par cette sortie chez les dessinateurs en ramener quelques’ un dans ses rangs. Découvrir une vocation…

L’académie… Elle n’y avait jamais mis les pieds, à part pour les visites discrètes lors de son arrivée. Les dessinateurs étaient comme dans un autre monde et elle n’avait jamais vraiment réussi à prendre contact avec l’un d’eux. Ils ne participaient pas au même titre que les chevaliers ou les thülls dans des expéditions donc elle ne pouvait pas se venter d’en fréquenter souvent. Parfois au détour d’une rue, d’une taverne. Quelques mots échangés… Rien de plus à son regret, car elle avait une multitude de questions à leur poser.


La jeune femme vit son adversaire avant de voir l’académie. IL était tel qu’elle se l’était imaginé : blond et bien fait, sur de lui et de son charme. Le genre qu’elle déteste. Un vrai cliché… Mais à vrai dire, il valait mieux que les chevaliers aient du charme, mais pas au point d’être un ken Alvarien ! Elle hésita un instant à lui sauter immédiatement à la gorge et profiter de l’effet de surprise. Elle aurait dans ce cas de fortes chances de réussites. Mais elle était Chevalier tout de même ! L’honneur avait sa place, et elle tenait à le ridiculiser d’une belle façon, pas le prenant par derrière. Bien que la tentation soit très grande.
Elle se rapprochait de lui, réfléchissant encore à son entrée lorsqu’elle prit conscience de sa petite cour. Des demoiselles, toutes assez superficielles à son avis, l’entouraient et riaient à ses moindre mots, certains mâles étaient là aussi, mais dominés. Et peu dangereux.

Peu dangereux… Voilà le piège le plus grand ici. Un individu paraissant inoffensif pouvait se révéler un dessinateur de très haut vol, et dans ce cas là … Aïe !

Tout le monde sembla remarquer l’arrivée de cette inconnue, vêtue de cuir noir, mais avec cependant une ceinture colorée, assorties à des breloques sur les bottes. Pour la discrétion c’était raté. Mais elle ne se démontra pas et sourit avant de lancer à la cantonade.


- Bonjour la compagnie ! Je suis Neleam et j’ai appris que ce grand dadais se disait Chevalier…
Elle le regarda une lueur de défi dans les yeux. Il n’avait rien d’un combattant, son pouvoir semblait être son seul atout. Je tenais à démontrer que ce n’est pas un titre à la portée du premier pecnau. Si tu me bats, alors je retirerais tous ce que j’ai pu dire sur toi, et je t’obligerais à aller voir sur le terrain afin que tu saches quel est le vrai sens du mot chevalier. Si je gagne… Alors tu resteras un simple dessinateur prétentieux et ridicule.

Le guerrière prévoyait, au cas de sa défaite, de lui montrer les qualité nécessaire pour être chevalier, ce qui risquerait de le dégouter. Et si c’était vraiment ce qu’il désirait.. Alors elle ne pourrait que se plier à ses désirs car être chevalier est une aspiration, et que s’il l’à alors elle doit le respecter.
Et puis avoir un dessinateur dans leurs rangs pourrait enfin leur donner l’avantage ! Ils auraient plus de poids faces à leurs ennemis, et pourraient mener la chasse aux mercenaires… Car bien que ce ne soit pas tout à fait leur travail, ces semeurs de chaos faisaient bien leur boulot et avaient tendance à éliminer une bonne partie des leurs et à détruire ce qu’ils venaient de bâtir.
En fait sur tous les tableaux elle gagnerait. La défaite aurait un goût atroce dans sa bouche, mais la guilde y gagnerait. Et si elle gagnait alors la guilde prendrait de la puissance, les gens commenceraient à la respecter pour ce qu’elle est. Et ne la sous-estimerait plus.

La foule afflua, curieuse et ravie. Un chevalier sans pouvoir face à un dessinateur… C’était un divertissement rare ! Neleam regretta de ne pas être venue accompagnée car elle aurait pu faire monter les paris et gagner un coquette somme car les dessinateurs, malgré leurs apparence d’anges étaient dotés des même défauts que tout homme et parier mettait du sel dans leur vie bien rangée.

Bientôt Neleam se trouva en face du garçon, Elshy Dal’Trenteï. Autour d’eux, dans un grand cercle une petite foule compacte. Neleam n’attendit pas longtemps et commença à attaquer. Mais ses attaques étaient plus lentes que les dessins de son ennemi alors elle devait se contenter d’esquiver, autant qu’elle le pouvait. Heureusement pour elle, le garçon ne cherchait pas à la tuer et évitait de la blesser, mais elle savait que cette résolution ne durerait que le temps de sa victoire. Si jamais elle prenait l’avantage il forcirait.
La guerrière ne se débrouillait pas trop mal. Elle arrivait à éviter la majeure partie des attaques du dessinateur, mais aucun des deux n’arrivait à briser ce statu quo. Neleam était incapable de briser la distance, il lui aurait fallu un corps à corps pour avoir ses chances… Mais lorsqu’elle s’approchait, tant bien que mal, Elshy reculait tout autant. Ses efforts étaient vains. Ses poignards étaient aussi menaçants que des feuilles balancée au gré du vent.
Tandis que Neleam reprenait appuis sur ses jambes, après une énième esquive et autre tentative d’attaque, elle vit se dessiner derrière son adversaire une flaque au sol. Cette flaque prit rapidement la forme et l’allure d’un serpent. La jeune femme, prédisant le mouvement de fuite du jeune homme face à ce dessin, avança elle aussi. Elle planta ses lames au sol et glissa jusqu’au dessinateur, qui, comme elle s’y attendait, fit un énorme bond en avant lorsqu’il aperçut la créature. La foule éclata de rire face à cette réaction, tandis que l’homme cherchait l’investigateur de ce dessin.
La guerrière profita de ce petit moment d’inattention pour lui crocheter le pied. Elshy s’étala, surpris.
Hélas le dessinateur pris l’avantage de ce corps à corps. Pas en se battant mais en empêchant la guerrière de rouler et de se protéger.
Neleam fut sonnée par son nouveau dessin. Une masse apparue de nulle part qu’elle ne pu éviter cette fois-ci.

Neleam fut ramenée brutalement à la réalité lorsqu’elle fut secouée et qu’une voix lui parlait. Elle ouvrit un œil, senti la douleur se répercuter dans tout son crane et regretta cet affront face au dessinateur. Mais il semblait qu’il se passait quelque chose car c’était la panique partout. La jeune femme qui l’empressait de se lever était brune, et ses sourcils froncés, en signe d’empressement. Ses yeux étaient marrons eux aussi, et son visage fin.
Une dessinatrice…

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Dim 9 Sep 2012 - 21:01

L’académie d’Al-Jeit. J’y suis enfin, c’est mon premier jour. Une visite pour les nouveaux est prévue et je suis trop en avance. Elle ne commencera pas avant des heures ! Mais je ne pouvais pas attendre tranquillement chez moi ! Tout en me dirigeant vers la porte, je me demande à quoi peuvent bien ressembler des cours sur l’Art du Dessin quand un garçon me rentre en plein dedans. Je pique un plongeon vers le sol et ne retrouve mon équilibre que par miracle. Je me relève avec un petit sourire, comme pour montrer au type que ce n’est pas si grave et me met à épousseter ma robe en attendant les excuses qui ne devrait pas tarder.
Qui ne viennent pas.
Je jette un regard un mon interlocuteur. Il me toise d’un air supérieur. Il est blond, plutôt beau et à l’air sûr de lui et de son charme, le parfait genre de type qui se croit au-dessus du monde car il dessine. Le parfait genre de type qui m’énerve.
Il a les bras croisé sur sa poitrine et semble attendre quelques chose. Au bout de quelques minutes de silence, il pousse un soupir lassé, secoue la tête et me dit :
-Tu n’a aucune honte à bousculer un chevalier dessinateur et tu ne t’excuse même pas.
Prétentieux en plus. Ce type me plaît de moins en moins. Je lui lance un regard incrédule et m’éloignes. Je ne vais pas perdre mon temps avec de pareil idiot ! Et il se dit Chevalier… je n’y crois pas une seule seconde. Je n’ai jamais, malheureusement, rencontré de Chevalier. Mais s’il y a une chose que je sais c’est qu’il s’agit d’une guilde de très nobles gens qui mènent une vie passionnante et qui cherche l’aventure et les quêtes les plus glorieuses !
Pendant que je réfléchissais je vois arriver une femme. Elle est assez petite, a des cheveux noirs avec des mèches blanches et portes des vêtements de cuir noir mais avec un bracelet coloré assortie à des breloques sur ces bottes. Elle est assez étrange, ce qui n’échappe pas aux filles près de moi, qui ricane en la voyant et à chaque fois qu’elle parle.
Elle se campe devant le blondinet de tout à l’heure et semble se rendre enfin compte de son public. Cela ne semble pas la démonter le moins du monde, elle sourit avant de lancer d’une voix assez forte :
- Bonjour la compagnie ! Je suis Neleam et j’ai appris que ce grand dadais se disait Chevalier.
Les nouvelles vont vite … peut-être que cette femme est elle-même un Chevalier ? Elle le regarda avant de poursuivre :
- Je tenais à démontrer que ce n’est pas un titre à la portée du premier pecnau. Si tu me bats, alors je retirerais tous ce que j’ai pu dire sur toi, et je t’obligerais à aller voir sur le terrain afin que tu saches quel est le vrai sens du mot chevalier. Si je gagne… Alors tu resteras un simple dessinateur prétentieux et ridicule.
Un dessinateur prétentieux et ridicule. Voilà qui décrit à merveille ce garçon. Cependant, j’ai bien peur que Neleam n’est pas évalué à sa juste valeur son Don… Surtout qu’elle ne semble pas en avoir !
Autour de moi, la foule commence à se faire plus dense et dans les cris d’encouragement, j’arrive apprendre le prénom du garçon : Elshys. Celui-ci commence à dessiner. Le combat a commencé. Neleam évite les dessins de Elshys mais n’arrive pas à gagner de terrain, il recule à chaque fois qu’elle avance. Le dessinateur s’enfoncent une nouvelle fois dans les spires et entreprends de faire apparaître une flaque. Je m’engage aussitôt dans l’Imagination et transforme la flaque en un serpent. Ça, c’est pour la bousculade ! Et aussi parce que cette Neleam me plait bien…
Elshys, surpris et effrayer, fait un énorme bond et se tourne vers la foule qui a éclater de rire, cherchant sûrement le créateur du dessin. Je me cache derrière quelqu’un. Pendant ce temps, la jeune femme a planté ses poignards au sol et s’est avancer vers Elshys. Elle profite de son inattention pour lui crocheter le pied et il s’étale de tout son long.
Le combat continue au corps à corps. Malheureusement, Neleam ne semble pas prendre l’avantage. Le dessinateur s’introduit à nouveau dans les spires et je l’y suis, ayant la ferme intention de gâcher encore une fois son dessin. Quand une bousculade me ramène à la réalité.
Je regarde autour de moi et remarque que c’est la panique partout. J’ai dû rater quelque chose quand j’étais dans les spires ! Neleam est au sol, assommé. Je me dirige vers elle et entreprends de la secouer. Je ne sais pas ce passe ici mais je vais attendre pour le savoir !
-Allez ! Dépêchez-vous !
Elle ouvre enfin les yeux. Je l’aide à se relever, l’attrape par le bras et me met à courir en la trainant un peu un peu derrière moi, elle est encore sonné par son combat. On arrive dans une rue assez loin de l’académie où je ne suis jamais venu. Je suis toute essoufflé ! Après quelques minutes qui me sont nécessaires pour reprendre le contrôle de ma respiration, je tourne vers Neleam un visage souriant.
-Ce n’était pas une très bonne idée d’affronter un dessinateur quand on a aucun Don, encore que…, poursuit-je, parfois quelques serpents sont là pour envenimer les choses…
En revoyant Elshys faire un énorme bond avec un visage effrayer et surpris, je ne peux m’empêcher de rire.
-Elshys a beau être ridicule et prétentieux, c’est un dessinateur de haut niveau. Il ne faut jamais se fier aux apparences.
Avant qu’elle ait le temps de répondre, je me rends compte que si je connais son nom, elle ignore le mien. Et il y a une question que je voudrais bien lui poser.
-Au fait, je m’appelle Anaé. Et toi Neleam, non ?
Je regarde un peu autour de nous : nous sommes dans une ruelle vide. Je souris et je poursuis :
-Et si nous continuions cette discussion dans un endroit un peu plus adapter ?
Et si ça ne te dérange pas, j’aimerai que tu m’explique un peu plus les raisons de ta venue. Parce que pour moi, venir jusqu’à l’Académie des dessinateurs d’Al-Jeit juste pour se battre avec un stupide dessinateur parce qu’il se dit Chevalier alors qu’il ne l’est pas n’est pas une raison suffisante. Tu m'explique?
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Lun 10 Sep 2012 - 14:06

-Allez ! Dépêchez-vous !

Neleam suivit docilement le mouvement. Elle se faisait vouvoyer... Qu'elle age avait-elle ?! Elle espérait ne pas être aussi vieille ! Quand même ... C'était gênant ! faudrait lui dire...
Enfin pour le moment elles couraient. Comme tout le monde en fait.. Que pouvait-il bien se passer ?! C'était marrant, une volée de moineau ... Par contre la jeune femme n'appréciait pas faire partie de cette foule qui fuyait. Et l’autre quiche d'Elshys ne faisait plus de remoud, qui courait, la queue entre les jambes, comme un chien soumis.
Bon elle aussi courait, c'était pas très flatteur. Mais quand des dessinateurs fuient... mieux vaut les imiter. Sait-on jamais.

La course de Neleam et de la jeune brune finit devant une boutique d’Élixir d'Al-jeit. Neleam ne l'avait jamais vue... Faut avouer qu'elle se serait souvenue d'un nom aussi ridicule que "Pays de Jouvence". La jeune femme se demanda si elle ne devait pas entrer et en acheter quelques un histoire de bien se marrer avec ses gars. Ca mettrait un peu d'ambiance, pour peu qu'il y ait des trucs marrant...
La dessinatrice finit par prendre la parole, le joue rougies par l'effort.


-Ce n’était pas une très bonne idée d’affronter un dessinateur quand on a aucun Don, encore que… parfois quelques serpents sont là pour envenimer les choses…

Neleam sourit. C'était elle sa sauveuse... Il lui faudrait penser à la remercier. Et puis oui elle savait que ce n'était pas très réfléchit, mais il fallait bien que quelqu'un lui montre combien son idée de chevalerie était ridicule !

-Elshys a beau être ridicule et prétentieux, c’est un dessinateur de haut niveau. Il ne faut jamais se fier aux apparences.

Oui justement. Elle savait qu'elle se ferait abimer, mais il vaut mieux prendre le risque que de rester immobile les bras branlants. C'était sa vision des choses. Elle n'avait pas peur de se faire ridiculiser, mais elle ne pouvait pas laisser ce type tranquille ! il en allait de son devoir ! Et de l'honneur des chevaliers aussi...

-Au fait, je m’appelle Anaé. Et toi Neleam, non ?

Ah oui ! Elle ne s'était pas présenté.... Neleam acquiesça en entendant son nom. Oui Neleam. Mais Anaé ne lui laissa toujours pas la parole.

-Et si nous continuions cette discussion dans un endroit un peu plus adapté ?
Et
si ça ne te dérange pas, j’aimerai que tu m’explique un peu plus les
raisons de ta venue. Parce que pour moi, venir jusqu’à l’Académie des
dessinateurs d’Al-Jeit juste pour se battre avec un stupide dessinateur
parce qu’il se dit Chevalier alors qu’il ne l’est pas n’est pas une
raison suffisante. Tu m'explique?


Neleam haussa les sourcils. Elle 'avait pas totalement tort... Mais rabattre le claquet à cet idiot était un bonne motivation ! La prochaine fois elle ramènerait quelques muscles en plus. Enfin... un dessinateur serait plus utile.
La guerrière fit signe à Anaé de le suivre. Il leur fallait en effet se poser quelque part, ça serait plus simple. Elle reconnu rapidement les pavés par terre. Ceux-ci était désaxés. ce qui avait tendance à l'agacer prodigieusement. Elle se demandait toujours ce qu'avaient bu les gens chargés de faire la rus. En tout cas ils avaient bien planés.. C'était peut-être pour ça qu'elle n'avait pas remarqué la boutique de potions ! Elle était trop concentrée sur les pavés...
Enfin maintenant elle savait où elle était dans Al-jeit. Pas loin de sa petite taverne d'ailleurs ! Au moins là-bas elles seraient tranquilles...

- Bon déjà, on se met d'accord, pas de "vous" entre nous... Ensuite il faudrait que tu fasses un peu plus d’exercice petite ! T'es rouge comme une tomate...


Elle accompagna sa remarque d'un petit sourire. Avoir de l'endurance était toujours utile, même pour un dessinateur. La guerrière avait l'habitude de courir, longtemps, avec tout un équipement, et plus rapidement, alors cette petite fuite ne l'avait pas vraiment épuisée. Heureusement ! Sinon dans quel état serait-elle lors d'un combat ..?
Les deux demoiselles marchaient dans les rues, côtes à côtes. Étonnamment il n'y avait pas grand monde. Neleam ne chercha pas de réponse, et continua à parler.

- Tu ne te rends peut-être pas compte, mais ce bouseux d'Elshys nuit gravement à notre guilde. Il salie l'image des chevaliers. Alors forcément, il faut que quelqu'un bouge, on ne peut pas le laisser faire ça l'esprit tranquille. Et puis je dois avouer que n'ayant jamais pénétré dans l'académie, c'était un peu l'aventure ! Et qui sait, peut-être j'aurais rencontré de grandes âmes qui n'aspiraient qu'à être chevalier !


Elle sourit, fière de son explication.

- On y est !

Neleam montra d'un geste du bras, l'établissement de son repère.

- Au chevalier qui gondole... LE repaire des chevaliers. Si jamais t'as besoin de nous, tu trouveras toujours du monde ici, et ils ne sont pas de la même trempe que ton camarade, crois-moi ! des vrais de vrais !

Lorsqu'elle pénétrèrent l'établissement elles eurent la surprise de le trouver presque désert. Neleam haussa les sourcils, surprise, puis s'installa à sa table habituelle.

- Que veux-tu boire Anaé ..? Ou même manger un morceau ..? La cuisine est délicieuse !
Elle lui sourit, puis continua ses questions. Et toi Anaé, une habituée de l'académie ..? tu me sembles pourtant assez jeune... Et pourquoi m'avoir aidée ? D'ailleurs je t'en remercie !

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Jeu 20 Sep 2012 - 23:04

Je venais de me rendre compte que j’avais monopolisé la parole pendant un bon moment. J’étais quand même un peu gêné. Et j’avais encore posé une de mes questions étranges qui cherche un deuxième sens à toute chose… La jeune femme ne le releva pas et me fit signe de la suivre. Apparemment, elle connaissait les lieux, ce qui était loin d’être mon cas ! Je ne m’étais jamais aventurer dans cette partie de la capitale. Pour dire vrai, je n’aurai jamais imaginé qu’un endroit aussi… différent puisse exister à Al-Jeit ! Neleam, elle, regarder sans arrêt le sol. Je ne voyais pas ce qu’il avait de si exceptionnel, bien que les dalles soit un peu mal placé.
- Bon déjà, on se met d'accord, pas de "vous" entre nous... Ensuite il faudrait que tu fasses un peu plus d’exercice petite ! T'es rouge comme une tomate...
Elle voulait déjà que l’on se tutoie ? Enfin, ça ne me dérangeais pas tant que ça, cette femme, bien que je ne la connaisse pas vraiment encore, me plaisais bien.
J’étais si rouge que ça ? Enfin, ça ne m’étonnerais pas. En plus, je parie que je suis toute décoiffé. Je profite des quelque instant pendant lesquels elle ne fait plus vraiment attention à moi pour voir un peu où nous en étions pour réarranger ma queue de cheval.
Elle n’a pas tort, je devrais faire un peu plus d’exercice, ma seule activité pour ainsi dire « physique » consister à rattraper ma petite sœur quand celle-ci est décidé à s’amuser un peu à mes dépends…
Alors que Neleam, elle, n’a vraiment pas l’air fatigué, après son combat et la course ! Je me demande comment elle fait.
- Tu ne te rends peut-être pas compte, mais ce bouseux d'Elshys nuit gravement à notre guilde. Il salie l'image des chevaliers. Alors forcément, il faut que quelqu'un bouge, on ne peut pas le laisser faire ça l'esprit tranquille. Et puis je dois avouer que n'ayant jamais pénétré dans l'académie, c'était un peu l'aventure ! Et qui sait, peut-être j'aurais rencontré de grandes âmes qui n'aspiraient qu'à être chevalier !
Ah bon ? Pourtant, la réputation de leur guilde qu’était du moins parvenue à mon oreille était vraiment bonne. Ce n’était pas un seul idiot qui va nuire à toute une excellente guilde ! Enfin, après, je ne m’y connaissais pas plus que ça. Il n’était pas faux que des dessinateurs serai bien utiles aux chevaliers, vu le combat auquel j’ai assisté. Mais pour mon cas, j’étais loin d’avoir les capacités nécessaires à être chevalier !
En tout cas, elle était l’une des rares à prendre au sérieux une de mes questions ! La plupart des gens ne comprenait pas, à la limite me demander ce que je voulais dire par là, et ne répondais pas. Je croyais avoir perdu cette manie… apparemment, ce n’est pas en claquant des doigts que l’on se débarrasser d’une habitude étrange !
Elle me montra du bras un endroit. Cela devait être une auberge ou une taverne. Je n’étais jamais venu dans l’une d’entre elle.
- Au chevalier qui gondole... LE repaire des chevaliers. Si jamais t'as besoin de nous, tu trouveras toujours du monde ici, et ils ne sont pas de la même trempe que ton camarade, crois-moi ! des vrais de vrais !
Je souris et nous entrâmes. Il n’y avait pas grand monde, Neleam en sembla surprise. Nous nous installâmes à une table et elle commença :
- Que veux-tu boire Anaé ..? Ou même manger un morceau ..? La cuisine est délicieuse !. Elle me sourit et continua. Et toi Anaé, une habituée de l'académie ..? Tu me sembles pourtant assez jeune... Et pourquoi m'avoir aidée ? D'ailleurs je t'en remercie !
-Pour répondre dans l’ordre, répondis-je avec un grand sourire, Oui, je veux bien manger un morceau et boire quelque chose, mais comme c’est la première fois que je viens dans un de ces endroits, je te laisse choisir pour moi. Alors, ensuite, je ne suis pas vraiment une habitué, je suis déjà venu plusieurs fois à l’Académie mais je ne serai considérai comme une vraie élève que demain, aujourd’hui, il y a juste une visite, enfin, je suis un peu beaucoup trop en avance…
Je m’arrête un peu pour reprendre mon souffle, j’avais répondu d’une traite. Je continue ensuite :
-Alors, en fait, j’avais un peu rencontré Elshys avant votre combat…et disons qu’il ne m’a pas vraiment plu… Après, c’était aussi un peu pour égaliser le combat, je souris avant de continuer, et d’ailleurs, je crois que tu te leurre sur la réputation de ta guilde, je n’en ai que vaguement entendu parler, mais je t’assure que ce n’était que en bien. Ce n’est pas un seul idiot qui va nuire à toute votre guilde qui a, d’après ce que j’ai entendu, une excellente réputation. Et, s’il s’est fait passer pour un chevalier, cela prouve que ce titre est gratifiant.
Je savais que j’étais allé trop loin. Encore une de mes manies, par contre, celle-là, je suis sûr que je ne m’en séparerai jamais. Mais j’y était à présent tellement habitué que je ne le remarquais même plus. Rester à savoir si Neleam s’en rendrais compte ou pas. D’ailleurs, en parlant de manie... Je pense que je ferais mieux de m’excuser et de la remercier pour ma question un peu étrange…
-Au fait, je suis sûr que tu as trouvé ma question de tout à l’heure quasi-dépourvue de sens. Désolé, c’est une habitude et je n’arrive pas à m’en débarrasser ! D’ailleurs, tu es l’une des rares qui as répondu ! Je t’en remercie !
Après cela, je ne trouvais plus rien à lui dire. J’avais vraiment une vie qui allait de routine en routine et je n’avais rien à raconter. J’enviais vraiment la jeune femme, elle devait avoir une vie palpitante, où des milliards de choses passionnantes se passaient.
-Sinon, à part ça, je suis juste une dessinatrice qui ne fait pas grand-chose de sa vie pour l’instant. Je ne te cache pas que j’ai passé ma vie enfermé dans les murailles d’Al-jeit, sauf peut-être un très court voyage à Al-Chen qui ne m’a pas vraiment plu…
Et toi ? Des choses à raconter ?

Sans aucun doute qu’elle en avait, il faudrait simplement qu’elle veuille bien me les raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Mer 26 Sep 2012 - 19:20

La dessinatrice semblait en confiance et ravie de parler.

-Pour répondre dans l’ordre, Oui, je veux bien manger un morceau et boire quelque chose, mais comme c’est la première fois que je viens dans un de ces endroits, je te laisse choisir pour moi.


Neleam cacha sa surprise du mieux qu'elle put. Comment pouvait-on ne jamais être entrée ..? C'était comme si quelqu'un lui avouait n’avoir jamais regardé les nuages passer...! Impossible ! Enfin, elle trouverait bien à boire et manger de manière à la satisfaire ! Et éviter l'alcool aussi ...

- Alors, ensuite, je ne suis pas vraiment une habitué, je suis déjà venu plusieurs fois à l’Académie mais je ne serai considérai comme une vraie élève que demain, aujourd’hui, il y a juste une visite, enfin, je suis un peu beaucoup trop en avance… Alors, en fait, j’avais un peu rencontré Elshys avant votre combat…et disons qu’il ne m’a pas vraiment plu… Après, c’était aussi un peu pour égaliser le combat, je souris avant de continuer, et d’ailleurs, je crois que tu te leurre sur la réputation de ta guilde, je n’en ai que vaguement entendu parler, mais je t’assure que ce n’était que en bien. Ce n’est pas un seul idiot qui va nuire à toute votre guilde qui a, d’après ce que j’ai entendu, une excellente réputation. Et, s’il s’est fait passer pour un chevalier, cela prouve que ce titre est gratifiant.

Anaé avait tout lâche d'un trait, reprenant une seule fois sa respiration. une sacrée bavarde. mais elle avait répondu un peu à toutes ses questions, et avait expliqué globalement sa situation. Puis la jeune fille s'excusa pour ses questions et résuma sa vie brièvement, qui n'avait à son gout rien de palpitant.

- Aucune question n'est idiote ! Si les gens ne prennent pas le temps d'y répondre, c'est eux qui n'ont pas de sens.

Neleam lui sourit tandis qu'elle appelait le serveur d'un geste du bras.

- Quand à ma vie ... Elle sembla être l'opposée de la tienne ! Des tonnes et des tonnes de choses à raconter ! Mais je vais pas me lancer là-dedans, sinon on n'en sortira jamais...


la guerrière se tourna ensuite vers le serveur. un nouveau .... Où était donc tout le monde ?! Elle commanda cependant deux plats du jour, et deux boissons sans alcool. Elle allait être sobre elle aussi.
Avant que le serveur ne reparte, il l'informa que tous les habitués étaient sortis, près de la fontaine, sur a grande place, et organisaient une surprise. Neleam eu beau insister, elle n'apprit rien de plus.


- T'as entendu parler de cette surprise ..?


Tandis qu'Anaé ouvrait la bouche pour répondre, la porte s'ouvrit pour laisser entrer le prétentieux dessinateur que Neleam avait entrepris de ridiculiser. La guerrière le fixa méchamment, hésitant sur la conduite à apporter. Ce fut lui qui prit la )arole, à la cantonade, empêchant la dessinatrice de répondre.


- Je voudrais parler au chef des chevaliers !! Je veux être l'un des votre et l'on ma dit que je le trouverais ici ! Je suis prête à porter fièrement l'insigne des chevaliers et à partir en quête de trésors et de jolies filles ! j'ai même battu un chevalier en combat singulier !


Tandis que les quelques présents s’esclaffaient, car l’individu avait le sens du spectacle, Neleam se leva, le visage glacial.

- JE suis le chef de cette guilde...

Neleam s'était approchée de lui et lisait parfaitement son visage, il avait compromis qu'elle immense erreur il avait commis. Cependant il ne trouverait pas le soutien nécessaire parmi les quelques gars éparpillés, et aucun ne semblait remettre en cause sa place...


- En plus tu es un menteur... Saches que pour être chevalier ça se mérite, et pour le moment tu es tout sauf digne de porter ce nom.

Neleam le jaugea, lui faisant comprendre qu'elle était le chef, et que la force ne résoudrait rien. Puis elle se détourna et retourna s'assoir tandis que leurs plats arrivaient.
Il n'y avait plus aucun bruit dans la salle, tous étaient immobiles, et ce fut elle qui brisa le silence pesant.


- On en était où Anaé..? Ahoui ! La surprise...Tu es au courant ?!

Elshys était toujours debout, réfléchissant à ce qu'il allait pouvoir bien faire. Il semblait enfin réaliser que ce n'était pas qu'un jeu, qu’il était encore qu'un enfant et que la vie est parfois brutale...




[A toi de répondre et de faire bouger leur boulet ! ;) Tu lui fait dire/faire ce que tu veux .. Si tu veux le ridiculiser et le faire péter un câble et tuer tout le monde fais-toi plaiz ! :D Essayer d'innover à partir de toutes ces pistes...]

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Dim 7 Oct 2012 - 19:01

- Aucune question n'est idiote ! Si les gens ne prennent pas le temps d'y répondre, c'est eux qui n'ont pas de sens.
Je souris en entendant cela, elle a vraiment raison. Cependant, peu de gens le pense vraiment !
Elle fit un signe au serveur pour qu’il puisse prendre sa commande.

- Quand à ma vie ... Elle sembla être l'opposée de la tienne ! Des tonnes et des tonnes de choses à raconter ! Mais je vais pas me lancer là-dedans, sinon on n'en sortira jamais...
C’est bien ce que je pensais, on ne peut être chevalier et avoir une vie ressemblant à celle d’une dessinatrice d’Al-Jeit qui ne fait pas grand-chose de sa journée. Je la jalouse un peu, mais dans mon sens…
Neleam passa la commande, et le serveur nous appris qu’une surprise était organisée par les habitués près de la fontaine… il me semble avoir déjà entendu parler de quelque chose comme ça…
Le chevalier insista pour en savoir plus mais le serveur ne lui apprit rien, il se tourna vers moi et me fit un discret clin d’œil que la jeune femme ne remarqua pas.

- T'as entendu parler de cette surprise ..? Me questionna Neleam.
Maintenant qu’elle le disait, j’ai en effet entendu une rumeur à ce sujet, une fête surprise…
Organiser par tous les chevaliers pour leur chef. Je m’étonne qu’elle ne soit pas au courant, puisqu’elle est chevalier, elle devrait le savoir, non ?
J’allais lui répondre et m’étonner de son ignorance à ce sujet, je vis quelqu’un entrer. Je ne le reconnus pas immédiatement, mais après quelque seconde, il n’y avait plus de doute, c’était le dessinateur de tout à l’heure, Elshys !
- Je voudrais parler au chef des chevaliers !! Je veux être l'un des votre et l'on m’a dit que je le trouverais ici ! Je suis prête à porter fièrement l'insigne des chevaliers et à partir en quête de trésors et de jolies filles ! J’ai même battu un chevalier en combat singulier !

Je ne pus m’empêcher de rire un peu, il faut dire qu’il était quand même un peu ridicule, il avait encore les cheveux ébouriffé et s’était exprimé haut et fort, avec un air au-dessus du monde et prétentieux. Mais il ne sembla pas s’en rendre compte.


- JE suis le chef de cette guilde...
Je me tourne vers Neleam qui vient de parler. C’est elle le chef des chevaliers ?!

- En plus tu es un menteur... Saches que pour être chevalier ça se mérite, et pour le moment tu es tout sauf digne de porter ce nom.
Elle l’avait bien remit à sa place ! Lui qui était arrivé quelque instant plus tôt avec une assurance à fendre des montagnes, avait maintenant l’air d’un enfant que l’on gronde parce qu’il a fait une bêtise…. Il avait l’air de s’en rendre bien compte, il ne prononça pas un mot de plus et baissa la tête, il sembla comprendre que son Don ne lui servirait à rien dans cette situation.
Un long silence suivit. Personne n’osait prononcer mot. Quand enfin la chevalière se redirigea vers moi et rompit le silence d’une voix assez enjoué, comme si rien ne s’était passé.
- On en était où Anaé..? Ah oui ! La surprise...Tu es au courant ?!
-Euh…un peu...j’en ai en quelque sorte entendu parler…mais je ne sais pas trop…
Je souris intérieurement, je n’allais pas gâcher la surprise !
Je me tourne vers le dessinateur...il va longtemps rester comme ça à ne rien faire, à attendre que quelqu’un lui demande de partir ?
On dirait qu’il se décide enfin à bouger. Mais pas vers la porte de sortit, il se dirige vers moi. Il a repris son visage assuré. Comme je le disais, il se dirige vers moi et me parle comme si j’étais inferieur à lui.
- Et si tu t’en allais et nous laissais discuter entre grande personne avec ton amie ?
- A moins que tu ne te sente apte à affronter un autre serpent, je ne bouge pas de là.

La réponse avait fusée, irréfléchie. Je ne sais pas pourquoi, mais ce type m’énerve. Il se croit au-dessus du monde et le dessin n’explique pas tout ça. D’accord, il a deux ou trois ans de plus que moi à vue d’œil, mais on ne s’adresse pas comme ça même à ma sœur !
Il semble enfin comprendre que c’est moi qui suis intervenue dans son combat.

- Ecoute, je ne sais pas si c’est bien toi qui a créé ce serpent, mais j’ai autre chose à faire qu’a discuté avec une gamine. Même si elle dessine. Donc tu t’en va et on en parle plus.
Il me fait ensuite un de ces grand sourire idiot. Ce n’est pas l’envie qui me manque de lui montrer que ce n’est pas lui le chef ici…
Je réfléchis quelque seconde, cherchant un moyen de lui faire quitter la salle tout en lui montrant que sa supériorité n’a pas raison d’être.
Je finis par me fixé sur un dessin un peu complexe, pour lui prouver qu’il lui manque quantité de choses pour devenir chevalier, en dehors de la valeur.
Je m’introduis dans les spires et mon dessin prend naissance. Un cheval, tout petit. Il s’approche du dessinateur qui n’a pas remarqué qu’il a gagné déjà cinq bons centimètres en quelque seconde. Elshys a surement compris que c’est moi qui est dessiner le cheval, il se détourne de la contemplation de l’animal pour ma lancer un regard incrédule. Apparemment, il n’a rien compris de mon plan, qui quoique simple, n’est pas évident. Le cheval a déjà atteint l’âge adulte, et fait la taille du dessinateur quand celui-ci se retourne. Il sursaute et fait un grand bond en arrière. L’animal ne cesse de grandir et poursuis le jeune homme, qui recule de plus en plus. Le cheval passe finalement au galop, et le dessinateur se met à courir en poussant des hurlements de fillette. D’une voie suraigüe pour un garçon. Il sort finalement de la taverne en courant.
A cette sortie pour le moins étrange succède des éclats de rires.
Je me retourne vers la chef des chevaliers :
-Je me doutais qu’il n’avait jamais eu de voir un cheval, ce qui est le cas de bon nombre de dessinateurs ici !
Je me tourne vers la porte avant de continuer :
- Il devrait s’arrêter de courir d’ici un quart d’heures….du moins si il arête de courir !
Je me retourne vers elle et lui dit d’une vois enjoué :
- Au fait, au sujet de cette surprise, le mieux n’est-il pas d’aller voir du côté de la fontaine ? je suis sûr que ce sera très amusant !

Je souris de nouveau.
Alors là, pour une surprise, ça va en être une…et je connais une chevalière qui risque d’apprécier !
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Ven 12 Oct 2012 - 22:21


-Euh…un peu...j’en ai en quelque sorte entendu parler…mais je ne sais pas trop…

La jeune dessinatrice semblait mal-à-l'aise. Elle esquiva la question et avant que Neleam ne puisse insister le morveux s'invita.
Il arriva au niveau de leur table et s'adressa à Anaé :


- Et si tu t’en allais et nous laissais discuter entre grandes personnes avec ton amie ?


Neleam haussa un sourcil. Etait-il bête à ce point..? N'avait-il pas compris qu'il avait intérêt à faire profil bas ?! Il semblerait que non. Et la demoiselle se défendit très bien.


- A moins que tu ne te sente apte à affronter un autre serpent, je ne bouge pas de là.


Elle avait dit cela une lueur de défit dans la voie, et maintenant la guerrière observait le dessinateur. Il semblait surpris qu'elle lui parle et cherchait en vain la signification de ses propos. Il sembla comprendre mais ne laissa aucun sentiment apparaitre.

- Ecoute, je ne sais pas si c’est bien toi qui a créé ce serpent, mais j’ai autre chose à faire qu’à discuter avec une gamine. Même si elle dessine. Donc tu t’en vas et on en parle plus.

Neleam soupira, déçue de l'attitude du jeune homme. Il s'enfonçait de plus en plus. Et si elle avait espéré un instant pouvoir en tirer quelque chose, elle était maintenant convaincue qu'il était pourri jusqu'à la racine.

Anaé ne broncha pas et, d'un sourire angélique, dessina un mini cheval. Qui grandi rapidement, et se mit à pourchasser Elshys.
Neleam éclata de rire tant la scène était ridicule. Toute l'auberge la suivit rapidement dans son fou-rire. Jamais personne ne s'était si bien ridiculisée... Une vraie légende ! pas sur que ce soit celle qu'il attendait.

-Je me doutais qu’il n’avait jamais eu de voir un cheval, ce qui est le cas de bon nombre de dessinateurs ici !

Neleam ne répondit rien, le sourire encore aux lèvres. Pas une mauvaise idée tout de même. Enfin de là à ne JAMAIS AVOIR VU DE CHEVAL !! elle n'en revenait pas...


- Il devrait s’arrêter de courir d’ici un quart d’heures….du moins si il arête de courir. Au fait, au sujet de cette surprise, le mieux n’est-il pas d’aller voir du côté de la fontaine ? je suis sûr que ce sera très amusant !

Neleam lui lança un regard suspicieux. Elle savait ce qu'il s'y passait; Forcément. Elle n'aurait jamais dit ça d'un ton aussi badin. Qu'est-ce que ça pouvait bien être..? Et pourquoi elle-seule n'en savait rien ?! Elle était souvent au courant des moindre ragots alors cette surprise la mettait presque de mauvais poil. Il n'était pas normal qu'un chevalier comme elle ignore tout d'un tel évènement !
Enfin elle ferait comme Anaé l'avait si innocemment proposé et irait voir par elle-même.

- Ca marche ! Mais avant ... On mange !

Elle avait dit ça avec un énorme sourire, et des yeux agrandis, de façon à montrer qu'elle ne pouvait pas négliger son estomac.
Heureusement leurs commandes arrivèrent rapidement. Neleam expliqua comme elle le pu ce qui se trouvait dans leurs assiettes et verres, puis gouta en même temps qu'Anaé.
Pas mauvais... Le gout était fort, on sentait que ce n'était pas le chef habituel... Il n'aurait jamais eu la main aussi lourde sur les épices... Mais le gout était délicieux. Assez... original (le cuisinier avait du mélanger tout ce qu'il trouvait, afin de confectionner une recette des plus originale, car la guerrière descellait dans leur repas des gouts inhabituels).

Neleam bu sa boisson presque d'une traite, sa bouche et gorge en feu. Elle souffla et inspira de façon à se refroidir la bouche, éventant avec ses main, comme si ça allait changer quoi que ce soit.

Elle fit un signe au garçon de service et celui-ci arriva immédiatement avec deux pintes pleines. Comme s'il savait... Neleam lui jeta un regard méfiant, avant de sourire.
Au moins leur déjeuner serait pimenté !


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Lun 29 Oct 2012 - 20:18

La chevalière ne semblait pas ravie que quelque chose lui échappe. Je vis bien que ça ne la mettais de super humeur…

- Ca marche ! Mais avant ... On mange !
Je ne pus retenir un petit rire en voyant comment elle avait dit ça. Elle avait fait de grands yeux et avait un énorme sourire aux lèvres, il faut dire que c’était quand même comique.
Heureusement pour elle, et pour moi qui commencer à avoir faim aussi, nos commandes arrivèrent bientôt. Le serveur dépose sur la table une espèce de mélange, impossible à définir. Je tourne un regard interrogateur vers Neleam, qui m’explique tant bien que mal ce que je m’apprête à manger.
C’était vraiment délicieux, quoi qu’un peu trop épicée… il y avait des choses que je n’avais jamais gouté au paravent. Je prends mon verre, et l’approche de mes lèvres quand je vois que la chevalière a déjà fini le sien !
Incroyable ! Je n’ai jamais vu quelqu’un boire un verre aussi vite ! Je la fixe quelque instant, en oubliant ma propre boisson. Après quelque seconde, elle s‘évente la bouche en faisant de grand mouvement pour la refroidir.
Le serveur arrive presque immédiatement, avec deux grandes carafes d’eau. Pendant que la jeune femme vide à une vitesse incroyable la première carafe, je tourne vers le serveur un regard accusateur. Il est évident pour moi qu’il y est pour quelque chose…. Il me montre d’un geste la cuisine, m’apprenant que le chef est dans le coup. Il me fait un dernier clin pour m’intimer au silence et s’en va. Neleam semble avoir calmé les brûlures de sa bouche…en vidant une carafe d’eau et la moitié de l’autre ! Je laisse échapper un petit rire et me lève, abandonnant ma boisson.
Nous nous dirigeâmes vers la fontaine, le lieu où devait se trouver la surprise. Les rues sont encore plus vides que tout à l’heure. Enfin arrivé à destination, je constate avec surprise qu’il n’y a personne. Me serai-je trompée ? Je n’ai pas le temps de me demander ce qui ce passe, j’aperçois quelqu’un qui passe un bandeau autour des yeux de la chef des chevaliers, et on me tire par le bras.
Je tourne la tête vers celui qui m’a tiré et il m’intime le silence d’un geste :
-Chut ! Tu ne veux pas gâcher la surprise ?
Je secoue la tête en signe de négation et le suit.
La fête peut commencer…
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Sam 3 Nov 2012 - 16:58



Lorsqu'elles eurent finis leur repars, les demoiselles sortirent à la découverte de la surprise.
Sur un signe de tête du serveur, Neleam su qu'il mettrait ça sur sa note.. Et quelle note ! Elle tentait à chaque fois de la faire payer par l’empereur -c'était lui qui payait les frais d'auberge- mais elle avait du mal à faire passer ses dépenses qui étaient non négligeables... Mais elel trouverait bien une solution ! comme ç chaque fois.. Pour le moment elle voulait percer le mystère de la surprise.

Elles furent rapidement sur place, et il n'y avait rien ni personne pas âme qui vive. Enfin si il y avait une ombre plus loin, mais avant que Neleam ne puisse faire quoi que ce soit, on lui mit un bandeau sur les yeux. Tant pis elle ne trouverait pas ce qu'était cette ombre et quelle était cette surprise.
Une idée lui traversa rapidement l'esprit. Anaé avait-elle un bandeau elle aussi ..?
Non.
Elle le savait. Pourquoi toute cette surprise pour elle ..? Qu'est-ce qu'ils lui avaient prévus ?! En fait cette idée l'effrayait car ses compagnons d'armes n'avaient aucun sens des réalités ni rien. Ils étaient tous fous et alcooliques.Comme elle. Mais elle, elle avait la tête sur les épaules. Elle tenta une petite fuite, de soulever le bandeau pour glisser un oeil, mais une grosse main remis le cache en place et lui disant d'une voix grave de ne pas tricher.
La guerrière soupira et se laissa faire.

On lui fit enfiler des trucs bizarres, sur tout le corps. C'était lourd et d'une texture qu'elle ne connaissait pas. Et c'était lourd. Elle avait l'impression d'avoir prit presque dix kilo. Heureusement qu'elle était sprotive ca rsinon elle aurait eu du mal à tenir sur ses jambes. Elle se senti soudain attirée elle ne savait où. Elle montait. Des marches.. Elle trébucha sur les premières et finit par suivre le mouvement,sans trop tomber.
Elle s'arrêta en haut. Elle ne voyait toujours rien. Par contre elle entendit. Combien étaient-ils ? Ils lui semblaient presque une centaine.. C'était impossible. Surtout qu'il y avait d'autres bruits étrangement. Elle entendait des bruissement de toiles, des barres en bois, d'autres en fers, et du liquide, peut-être de l'eau. Normal, ils étaient près d'une fontaine.
Et elle reconnu Anaé. Plus discrète, et avec une légère odeur fraiche, ce qui n'était pas le cas des gros bras qui les entouraient.

- Anaé..?!

La dessinatrice lui serra la main tandis qu'on lui faisait enfiler un truc sur la tête.

- naaoonnn...

On ne lui laissa aucune occasion pour parler et ses cheveux furent rapidement recouvert du même tissu que le reste. Et son visage aussi. Cela lui collait, ce qui lui permettait toute fois de garder sa liberté d'expression. On lui enfilla les gants et ce fut finit.
On la poussa de façon à ce qu'elle puisse contempler leur travail.
Trouvant ce silence un peu trop long, surtout de la part de Neleam, les chevaliers s'entre-regardèrent tandis que Neleam ralait à voix audible.

- j'ai encore mon bandeau bande de nouilles en sparadrap. J'y vois rien...


Des rires gras lui répondirent, et des soupirs de soulagements. On la tourna, on lui souleva son casque, lui enleva le bandeau, referma le casque, t la retourna pour faire face à la surprise.

Et quelle surprise...
Du feu. toute la place était en feu. Le sol coulait littéralement de lave, du feu jaillissait de murs, roulait comme des grosses vagues ou des marshmallows.. Neleam n'avait jamais rien vu de tel. C'était magnifique. Et soudan on la poussa.
Elle hurla comme elle le pouvait tandis qu'elle se senti chuter. Une vague de lave amorti sa chute, la tête dans le feu, elle ne senti rien de la chaleur.
Elle se redressa d'un bond, tandis que les flammes continuaient leur danse, tout autour d'elle. Le sol était mou, et elle s'enfonçait jusqu'aux genoux.
Les flammes jouaient avec elle, comme si ce n'étaient que des petits papillons curieux. Son cris se transforma rapidement en grand éclat de rire, qu'elle ut beaucoup de mal à calmer.

Ce truc était totalement dingue. Elle adorait.



_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Jeu 15 Nov 2012 - 23:33

L’homme me conduisit près de la fameuse place. En route, il m’expliqua un peu ce qu’était cette surprise. Un inventeur et dessinateur de génie avait mis en place une sorte d’attraction géniale : un lac de feu et de lave. Il suffisait de mettre une espèce de costume fait d’un tissu étrange pour pouvoir se baigner dans une mer de lave et de feu. C’est totalement merveilleux et incroyable, et je ne pus retenir une exclamation admirative envers celui qui avait créé cela. Cependant, l’homme fit une grimace et continua :
-le problème, c’est qu’on ne pouvait pas officialiser l’attraction avant de tester si elle dangereuse ou non. Et nous n’avons eu aucun volontaires….Donc, quand ils ont engagé des chevaliers et exposer le problème, nous avons tout de suite pensé à notre chef ! Neleam !
-Mais ce n’est pas trop dangereux ?
J’étais très étonné qu’il fasse ça sans au préalable avoir au moins l’avis de Neleam…. Ayant compris que ce n’était pas garantis sans danger…. Mais très impressionné ! S’il la croyait capable de choses si extraordinaires, quelle femme ce serait ! Je sens que je ne suis pas au bout de surprise avec cette chevalière…
L’homme éclata d’un gros rire et se tourna vers moi :
-Le jour où quelque chose sera trop dangereux pour elle…j’épouserai un Raïs !
Un peu surprise de la réponse, je ne dis rien, apprête une réponse mais me ravise. Je verrais bien ce qui se passera…
**
Nous arrivons enfin à la fontaine et…je tombe presque à la renverse en voyant ce qu’il y a et me frotte au moins 50 fois les yeux tellement je n’y crois pas. Je m’étais imaginer une petite partie couverte de drôle de matière rouge et gluante. Mais c’est beaucoup plus. C’était une véritable mer de feu, de flammes et de laves en fusion. On se sera cru en plein dans un volcan.
Le bruit des conversations graves qui parcourait tous le terrain couvrait presque le fracas des vagues de laves quand celle-ci croisait le feu qui sortait directement des murs. J’étais un peu surprise de voir toutes ces personnes passer juste à côté des flammes sans que la moindre expression se dessine sur leurs visages. Il devait sans doute être habitué….
**
Quelque instant plus tard, de drôles de bruits se font entendre près de l’escalier par laquelle je suis arrivée et quelques seconde après, la chef des chevaliers arrive, vêtue d’une espèce de tissu étrange qui la grossit au moins dix fois ! Elle semblait avoir des difficultés à marcher avec ça sur le dos, j’imagine que ça devait être très lourd.
Je m’approche un peu d’elle et elle m’appelle comme si elle avait senti ma présence, ça m’étonne un peu…on n’est pas sensé « sentir » les gens comme ça ! Je lui attrape la main pour l’emmener vers le lac de feu mais les chevaliers s’approche d’elle et lui mette le casque qui complète sa tenue pendant qu’elle pousse une sorte de négatif pas très clair. Je la tire tout doucement vers le lac de feu et la laisse contemplé cette merveille, étonné qu’elle ne l’ait pas vu avant, ce n’est pas quelque chose qui passe inaperçu… Après un silence, la chevalière ne disait rien, et les chevaliers se lançaient des regards presque inquiets. Je remarque enfin que Neleam a encore son bandeau sur les yeux, je m’apprête à le faire remarquer, mais elle me dépasse :
- j'ai encore mon bandeau bande de nouilles en sparadrap. J’y vois rien...
Les chevaliers éclate de rires et lui enlève enfin tout ce qui recouvrait ces yeux. Elle contemple enfin le paysage de rêve…juste avant qu’on ne la pousse dans la mer de lave. Je pousse un cri d’horreur et ferme les yeux, m’attendant à entendre un hurlement de douleur et à ne trouver qu’une forme carboniser….mais je n’entends qu’un grand rire. J’ouvre les yeux et en effet, la chevalière est en train de se baigner dans la lave en fusion en éclatant de rire. Je suis soulagé et surprise.
- Bien, la combinaison forte fonctionne en mode danger, essayait le mode doux avec la combinaison plus légère.
La lave sembla changer étrangement, les flammes perdaient de leurs intensités et la lave paraissait plus calme.
Je jette un coup d’œil vers celui qui vient de parler ; je me dirige vers lui, me retirant à contrecœur de la vue de Neleam et l’interroge :
-Combien de mode y aura-t-il ?
Il me sourit et me regarde :
-On en a fait une bonne dizaine, ton amie devra rester là un bout de temps. Et si les tests se révèlent positif, tu pourras bientôt essayer ma p’tite.
Il se remit à parler à son assistant :
-Le deuxième teste est réussis, la jeune femme a supporter, envoyait de plus en plus en fort.
Je sens immédiatement le dessin traverser les spires, d’abord un simple message, puis une sorte que je n’avais jamais vue, une sorte de chaleur et de modifications de matière.
Je m’éloigne et regarde de nouveau la chevalière qui n’en a pas fini…
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Mer 21 Nov 2012 - 18:47



La guerrière finit par se prêter au jeu. Elle profitait de ces instants exceptionnels, hors du temps, hors de sa routine. Elle ouvrait grands les yeux et tentait tout en n’importe quoi. Tant pour tester le milieu dans lequel elle se trouvait, mais aussi pour expérimenter et s’amuser.
Le sol était assez élastique et elle ne le traverserait jamais. Les parois.. Elle ignorait où elles se trouvaient. Elle n’arrivait pas à trouver les limites, pas faute d’essayer ! Cependant elle arrivait à se déplacer, presque avec aisance de ce nouveau milieu.

La guerrière finit par sentir que les éléments forcissaient. Ca allait empirer.. Elle cherchait à en profitent, jouant avec le feu. Pour une fois qu’elle pouvait prendre cette expression au premier degré !
Neleam jubilait. C’était fabuleux. Ces nouvelles sensations. Ce sentiment de sécurité qui s’installait maintenant et la poussait à tenter des figures aérienne de plus en plus risquées. Surtout que la lave devenait de plus en plus volcanique. De plus en plus dynamique. La jeune femme se laissait parfois balloter, mais pas longtemps car elle sentait que sinon elle ne reprenait plus jamais pied, et elle ne supporterait pas.

Tout allait pour le mieux, dans le meilleur des mondes. Du moins, jusqu’à ce qu’un inquiétant « pppffffsssssss » retentisse à ses oreilles. La jeune femme, inquiète, tourna la tête à la recherche de l’origine de ce bruit. Elle finit par le trouver : sa combinaison. Celle-ci commençait à noircir. C’était mauvais signe.. Si l’armure lâchait, elle finirait carbonisée en moins de temps qu’il en faudrait pour dire « aaaiiiiieee ». Mauvais plan.
Très mauvais plan.. Surtout que le manège ne semblait pas près de s’arrêter. Loin de là.
Neleam tenta d’épargner sa combinaison en la mettant le moins possible en contact avec le feu. Mais la température était assez élevée pour faire le travail seul.
Elle se mit à hurler. Mais elle ne voyait personne. Et personne ne semblait l’entendre. Soudain, dans un jet de lave qui la propulsa jusqu’a presque 10 mètres de haut, elle aperçu Anaé et Fright. Un chevalier qu’elle appréciait beaucoup, pour sa générosité et aussi car il n’avait pas froid aux yeux. Ainsi qu’un autre homme, qui semblait plus regarder la lave qu’elle.
La guerrière rempli ses poumons d’air et tenta de leur parler, de leur faire comprendre qu’elle avait un problème.
Mais elle se retomba bien vite et elle du tenter une fois de plus de prendre de la hauteur, ce qu’elle finit par réussir assez bien.
Elle se secouait dans tous les sens, leur faisant comprendre de milles et une façons qu’il était temps d’arrêter. Mais ils ne comprenaient pas. D’autres chevaliers autour l’observaient aussi avec amusement. L’heure était grave, et eux se contentaient de siroter leur bière…

La jeune femme se mit en quête d’une sortie de secours. Hélas elle avait déjà tout cherché… Ses atterrissages dans la lave, l’emmenait profondément, la ballotaient dans tous sens. Elle sentait le trou dans la combinaison. Ca chauffait de plus en plus. Ca la brulait presque. Elle n’en aurait plus pour très longtemps…
Neleam redécolla et cette fois-ci tenta de sortir de l’emprise de la lave. Mais elle senti une force extérieur la ramener vers le center. Tout avait été prévu.. mais quand était la fin ? Surtout qu’elle voulait sortir. Personne ne comprenait ?!



_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Mer 19 Déc 2012 - 22:15

L’attraction se continua pendant environ une heure, et tout semblai aller à merveille, plus le temps passait, plus le sourire de l’homme au casque s’agrandissait. On voyait bien qu’il était particulièrement content que son attraction se déroule sans problème. Au boit d’une heure, il se leva, enleva son casque et se dirigea vers les chevaliers pour les remercier. L’un d’eux, plus malins que les autres sans doute, l’interrogea :
-euuh…m’sieur, vous ne trouvez pas qu’ce n’est pas très prudent de laisser not’ chef dans ce feu alors que vous êtes plus là pour tout contrôler ? (chevalier)

Il secoua la tête en signe de négation.

-Pas d’inquiétude. Cela fonctionne depuis un moment et le temps que le tourbillon se forme, on a le
se boire quelque chose !
(homme au casque)

Sa proposition fut accueillie par des cris de joie. Je ne me joignis pas festivité. Préférant rester avec la poignée de personnes rester en « cas d’accident », bien que l’homme est assuré qu’il n’y en aurait aucun. Il se trompait grandement. Quelques minutes après à peine, des cris sourd et lointain se firent entendre. Je me tourne vers le chevalier à ma droite, qui observe la lave avec un œil inquiet, comme s’il avait détecté quelque chose d’anormal.
-D’où viennent ces cris ?(Moi)
-Alors là…aucune idée, mais je pense que ça peut être les gamins d’à côté qui se sont encore disputés…

Après cette réponse bien évasive, il se retourne dans la contemplation de la lave. Je ne suis pas rassuré. Ces cris, bien que aigus, sont ceux d’une femme, et pas d’enfant…et la seul femme ici est…(chevalier)
-Neleam ! (Moi)
Je viens de la voir, faisant des signes étranges avec ses bras. Alors qu’elle retombait, j’arrive à comprendre le problème : sa combinaison est déchirée. Sans attendre plus, je vais voir l’homme qui, encore heureux, n’a pas abusé de la bière…
-On a un problème, la combinaison s’est déchirée ! (Moi)
Il me regarde avec des yeux gros comme des soucoupes.
-Impossible…ce tissu est super-résistant… (homme au casque)
On se demande si c’est moi ou lui qu’il essaie de convaincre… Parce ce que, super-résistant ou pas, il se précipite vers le lac de feu et observe avec grandes attentions la lave, tandis que moi et les chevaliers (bien que la plupart est en tête que c’est juste une figure nouvelle de la chevalière et continuais à boire leur bière bien tranquille…) observons la chevalière en détresse.
-Par le sang de Merwyn…le tourbillon est déjà formé !
Moen ! Qu’est-ce que ce tu fabrique !
(homme au casque)
Aucune réponse ne vint.
Quelque secondes après, un homme vint, le corps de ce fameux Moen dans les bras. Sans vie.
Si tout le monde garde une minute de silence pour le pauvre malheureux, l’autre homme lui, n’y passe pas une second et se redirige vers la lave en fusion qui parait de plus en plus brûlante, je n’imagine même pas la tête de la pauvre en bas…
Tandis que l’autre cherche une solution en marmonnant dans sa barbe, j’agis. L’équivalent d’une mer en eau se trouve déverser sur le feu. La lave semble hésiter une seconde, mais, bien que mécontente, elle s’évapore et une fumé sombre s’envole.
Tout le monde accoure vers le bas.
Reste à espérer qu’il n’est pas trop tard….
[HRP: Les couleurs n'ont pas voulu marcher...du coup, j'ai mis les parole en italique en t’indiquant entre parenthèse qui parlait... Désolé du grosgros retard...la faute à mon ordi qui est méssssssssant!]
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Dim 23 Déc 2012 - 14:38



Une piqure, d'abord léger sur son bras droit. Puis lorsqu'une fois de plus elle plongeait dans la lave, cette piqure prit de l'importance, la consumant presque. Elle tentait de boucher le trou, mais la chaleur était trop forte, elle sentait la douleur affluer en elle. Elle n'avait jamais rien connu de telle. Tout son corps semblait en feu. Comment était-ce possible ? Elle ne mettrait pas plus de cinq secondes avant de mourir carbonisée.

Soudain, il plut. Enfin pleuvoir n'est pas assez puissant. Un véritable déluge s’abattit sur elle. Toute la lave fuma, cracha, comme si elle refusait de se calmer. Mais l'eau était plus puissante. Du moins en plus grande quantité et lorsque Neleam atterrit, ce fut sur un amas de roche. Elle perdit connaissance sous l'impact.



Lorsque la guerrière rouvrit les yeux.. elle les referma immédiatement. Ils faisait jour. Ca c'était sur. Elle entendait des gens, elle sentait.. Des mains. oui ça devait être ça. Et une chaleur bienfaisante.
Un rêveur. Des mains magique. Elle sourit, mais ne réussit pas cette exploit, ayant trop mal partout.
Au moins elle ne mourrait pas. C'était déjà ça.
Enfin, elle ne mourrait pas immédiatement, après cette attraction de folie.
Neleam referma les yeux, profitant des pouvoir du rêveur, ne cherchant aucune explication ni rien. Elle était bien lorsqu'elle était immobile, alors elle allait rester immobile.



La jeune femme rouvrit les yeux. Elle était dans une chambre.
Sa chambre, au chevalier qui gondole... Elle reconnaissait le plafond. Elle fit un effort pour tourner la tête. mais à sa grande surprise, aucune douleur ne la fit grincer des dents. Les rêveurs... elle allait leur vouer un culte. Elle se savait incapable de faire les même miracles, mais elle se fit la promesse de toujours leur venir en aide. Leur don était bien trop précieux.

Neleam voyait quelques rayons de soleil filtrer à travers les volets de sa chambre. Quelle heure était-il ? Plus important encore : Quel jour ?
Comme en réponse à ses question, quelqu'un entra dans la pièce. Neleam ne voyait pas de qui il s'agissait, regardant du mauvais côté. Elle n'avait pas non plus vraiment envie de se bouger.. Elle allait attendre que son visiteur se présente.
Et fasse ses excuses. Les chevaliers l'avaient presque tuer, alors elle espérait bien des petits chocolats pour se faire pardonner.
Mais elle savait qu'elle n'aurait jamais de chocolat, car personne ici ne sait ce que c'est... A son plus grand malheur. Enfin elle leur pardonnerait dans tous les cas, elle aime trop la volubilité et la joie de vivre de ses chevalier pour en tenir rancoeur.



_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Sam 26 Jan 2013 - 14:19

Toute la lave avait disparue, remplacé par un désert de pierre brûlante. Et mes chaussures étaient en train de fumer. D'un réflexe, je sautais sur le côté, pour protéger mes pieds. Ma réaction en fit rire certain, mais je préférais avoir l'air ridicule que de ressembler à un siffleur trop cuit. De toute façon, les moquerie ne durèrent pas, l'attention de tous fut vite prise par Neleam. Elle gisait à terre, inconsciente, un énorme trou sur sa tenue. Mais elle respirait encore.
-Elle a ouvert les yeux!
Quelqu'un venait de hurler, et, sans prendre compte de la brûlure de mes pieds, j'accourus. Malheureusement, elle avait déjà refermé ses yeux le temps que j'arrive. Et la douleur de la brûlure se fit sentir plus vive. Agacée, je dessinait encore un peu d'eau sur l'endroit où j'étais, et toussais aussitôt. Ça avait calmé la chaleur, mais il restais la fumé.
-Laisser passer! Je suis rêveur!
Un homme en tunique venait en effet de fendre les foules et pris place près de la chevalière, toujours inconsciente. Il appliqua ses mains sur l'endroit de la brûlure et sur son crâne. Il tourna ensuite un regard rassuré vers les autres:
-Ça va, elle n'a plus rien, ce n'étais pas une très grosse brûlure et c'est le choc de sa chute qui l'avait assommé.
Des cris de joie partirent de tous les sens, et c'est avec bonheur que j'y pris part.
-Stop, stop, intervint le rêveur, elle va bien, mais a besoin de repos, il faudrait qu'elle puisse aller dans un endroit un peu plus...calme et adapté.
Apparemment, il trouvait que sur de la pierre bouillante entouré de chevalier pas près de se calmer de si tôt n'étais pas super pour quelqu'un qui devait récupérer. On ne pouvait pas lui donner tord en fait...
Trois chevaliers furent désignés pour la porter jusqu'au Chevalier qui Gondole, dans sa chambre habituelle.
Elle resta endormie pendant près de deux heures, on nous indiqua ensuite qu'on pouvait aller la voir.
Deux ou trois chevaliers décidèrent de présenter leurs excuses au nom des autres, et, bien contre sa volonté, Sut ( le fameux homme au casque avait donc un nom) fut forcé d'y aller aussi. Et moi aussi, je n'y étais pour rien, mais quand même...Lorsqu'on entra dans la chambre, elle avait en parfait état mais retait allongé. Ce fut les chevaliers, légèrement gênés, qui ouvrir le bal
-heu..chef..on est...désolé.
On aurait cru qu'ils s'était mis d'accord pour ce discours. Il l'avait tous prononcés de la même façon, du même ton et avec exactement les même hésitations. A présent, les si fiers chevaliers se dandinaient, mal à l'aise. Il se tournèrent vers Sut mais celui-ci avait déjà disparu. Ils sortirent, ma laissant du coup, seule avec elle. Alors que j'allais ouvrir la bouche, la porte claqua.
-J'en étais sûr! La mort de Moen n'était pas un accident! Quelqu'un lui a lancé un poignard, en plein dans le cœur! Et le garde a aussi été assassiné...quelqu'un voulait que vous soyez mise en danger, dame chevalier...Ah oui, et mes excuses pour votre accident. Enfin, je crois savoir qui a fait ça, c'est...
le reste de sa phrase s'étouffa dans sa gorge et il s'écroula. Raide mort. J'avais à peine pu apercevoir l'arme qui lui avait transpercer le ventre, ce fut le noir complet.
[HRP: Je suis pas morte hein, juste assommé ou truc dans le genre... Juste au cas où ]
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Sam 16 Fév 2013 - 15:29



Ils étaient désolés.
Voilà tout ce qu’ils avaient réussi à balbutier.
Ils le pensaient, mais ce n’était pas pour autant qu’ils regrettaient. Neleam avait souri, tiraillée entre l’amusement et la déception. Ils resteraient toujours de grands enfants, et c’était à elle de leur remonter les bretelles.
Anaé était là elle aussi. Elle ne semblait pas très à l’aise, et Neleam se doutait que la jeune femme lui avait sauvé la peau, une fois de plus. Elle avait dû être la personne sonnant la sonnet d’alarme, celle qui a compris que les choses n’allaient plus vraiment comme il fallait.

La porte s’ouvrit à la volée.

-J'en étais sûr! La mort de Moen n'était pas un accident! Quelqu'un lui a lancé un poignard, en plein dans le cœur! Et le garde a aussi été assassiné...quelqu'un voulait que vous soyez mise en danger, dame chevalier...Ah oui, et mes excuses pour votre accident. Enfin, je crois savoir qui a fait ça, c'est...

C’est…. Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il s’écroulait au sol. Mort. Une plaie béante sur le ventre. L’arme l’avait traversé de part en part. La guerrière regarda son compagnon d’arme, surprise par la rapidité de sa mort. Anaé rejoignit rapidement la flaque de sang. Mais elle était encore vivante, elle.
La guerrière observa le nouveau venu.
Un chevalier à n’en pas douter. Elle l’avait déjà aperçu dans l’auberge, mais elle n’avait jamais vraiment discuté avec lui, elle ne se souvenait même pas de son nom.

-Techniquement ce n'est pas vraiment moi qui ai tué Moen. Pas que j’ai quelque chose contre lui…C’était simplement un test pour mon nouvel apprenti. Il va d’ailleurs grassement me récompenser lorsque j’aurais fit mon devoir. Je vais te tuer Neleam.

La guerrière ne bougea pas. Son visage n’exprimait rien. En apparence, car tout au fond d’elle, elle bouillait. Elle n’était pas au mieux de sa forme et elle lisait dans le jeu du chevalier comme si c’était écris sur son front. Il voulait la remplacer. Il voulait prendre la tête des chevaliers.
Il prétextait un défi idiot, qui lui permettrait de la tuer, sans vraiment se tacher moralement. Et son ami, qui semblait avoir des relations bien placée et de l’argent à ne plus savoir quoi en faire, ferait le reste.

Un apprenti… Commanditaire. Les deux à la fois. Comment une relation saine pouvait-elle exister dans de telles circonstances.. ? Son apprenti devait être quelqu’un d’imbus de lui-même, prétentieux et riche.
Entêté.
Pas besoin de chercher plus loin, le visage d’Elshy Dal’Trenteï s’imposa à elle. Ce ne pouvait qu’être lui… Obnubilé par sa revanche et l’envie de gloire.

-Je te défie. Un combat. A mort.

Neleam observa son adversaire, dont le sourire s’épanouissait, laissant apercevoir quelques dents gâteuses. Il était sûr de lui. Sûr de sa victoire. Elle était alitée, alors il ne devrait pas avoir beaucoup de mal à l’éliminer Cependant la guerrière était loin de partager son avis. Elle n’était pas devenue chef des chevaliers, un titre plein de promesses vides et dont tout le monde se moque, sans avoir un minimum d’expérience.
La jeune femme sauta agilement ors de son lit et se mis en position face à son adversaire. Elle lut pendant quelques secondes de la surprise sur son visage, avant qu’il ne se persuade qu’elle feintait.

Les adversaires se dévisageaient, tous deux en position de combat ; Déséquilibré le combat D’un côté un homme, massif et robuste, pesant plus de cent kilos, avec que du muscle. De l’autre, une femme de petite taille et petite corpulence. L’un respirait la force et l’autre la fragilité. L’un était protégé par une armure traditionnelle, l’autre en sous-vêtement avec quelques bandages en souvenir de ses aventures de l’après-midi. L’homme était armé d’un long poignard effilé, d’une trentaine de centimètre. Neleam l’avait déjà vu à l’œuvre. Elle s’arma elle-aussi en saisissant ce qui se trouvait à porté de main. Un…. Chandelier. Elle grimaça. Ce n’était pas très bon pour elle…
Son adversaire ricana devant cette situation grotesque et Neleam en profita pour l’attaquer. Prendre l’effet de surprise, profiter de ses faibles forces. Mais lui aussi était un combattant chevronné, et avant qu’elle n’ai parcouru tout le chemin pour l’atteindre, il se préparait à l’accueillir. La guerrière s’arrêta immédiatement, peu désireuse de mourir si tôt.
Il lui fallait un plan.
Les adversaires se jaugeaient, cherchant d’un côté la faille miraculeuse, et de l’autre, le meilleur endroit pour planter son coutelas. La guerrière balaya la pièce du regard. Il lui fallait autre chose. Elle devait utiliser son environnement, et sa petitesse. Elle n’avait que très peu d’atouts alors il lui fallait absolument tout prévoir, et surprendre son ennemi.
Anaé.
L’aspirante dessinatrice venait de relever la tête.
Et Elshy venait d’apparaitre. Il fallait que son amie récupère rapidement toutes ses pensées, et qu’elle s’occupe du dessinateur. Sinon… les choses allaient vraiment devenir compliquées.

-Alors gamin, c’est toi qui a tué Moen .. ?

Le gamin en question répondit d’un sourire narquois, répandant sa fierté dans toute la pièce.

-Sache que sa mot ne restera pas impunie… Occupe-t-en s'il-te-plait.


Neleam s’adressait bien entendu à Anaé, mais il ne fallait pas que les deux autres réalise que la jeunes femme étaient revenus à elle. C’était un tout qu’elle devait garder dans sa manche le plus longtemps. Mais elle devait préciser à Anaé qui étaient les méchants et ce qu’elle pouvait faire pour l’aider.
Elshy avait les yeux fixés sur Neleam, séparé d’elle par son mentor, de dos.
Neleam avait donné son ordre en fixant le chevalier infidèle dans les yeux. Comme s’il allait lui obéir. Le chevalier se troubla un instant, se demandant ce qu’il se passait. Un instant suffisant pour semer le doute dans le cœur du dessinateur.

C’était le moment. Ce petit flottement dans l’air. Elle devait le saisir. Saisir cette distorsion de l’espace et prendre l’avantage.

Elle se laissa tomber en avant, arma son bras et tapa. Son chandelier heurta avec force le genou de son adversaire. Cependant l’armure avait fait son travail et la rotule n’avait pas cédé. Il plia, surpris. La douleur allait certainement affluer, et le bras armé de la longue lame s’abaissa éventrant l’air. Et seulement l’air. Neleam avait déjà roulé, et d’un bond s’était élevé dans les airs. Elle prit appui sur le mur, pivota et lança de toutes ses forces le chandelier vers la têt de son adversaire. Celui-ci tournait la tête, tout son corps pivotait à la recherche de la guerrière.
L’impact fut violent. Il reçut le chandelier sur l’arcade sourcilière, celle-ci craqua dans une explosion de sang, et les dégâts ne devaient certainement pas s’arrêter là. Mais Neleam ne pouvait pas vraiment s’attarder.
Le dessinateur était concentré, preuve qu’un dessin allait naître très prochainement.



_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Mar 12 Mar 2013 - 23:19

« Aïe! »

Ce fut la seule chose que je parvins à me dire. Ma tête me faisait atrocement mal mais j'arrivais à garder les yeux entre-ouvert. Enfin, façon de parler, je n'arrivais à voir que ce qui se trouvait dans le mince trait que constituais mon champs de vision actuel. En plus, c'était tout flou. Je voyais des formes indistincte qui, heureusement, devenais de plus en plus clair. Du rouge, du beige. Le beige pris progressivement la forme de deux pairs de pieds mais le rouge resta une sorte de chose gluante avant que j'arrive à assembler suffisamment de pensées pour me rendre compte que c'était.. du sang. J'étais en plein dans une marre de sang. Je due faire un gros effort pour ne pas crier. Il fallait avouer que c'était tout sauf une situation enviable. Alors que j'étaie encore sur le sol, je leva les yeux vers les possesseur des jambes que j'avais vu( l'idée très étrange de jambes venus sans corps me traversa l'esprit un instant...) , sans pour autant lever entièrement la tête, elle me faisait encore souffrir. Je ne pu donc apercevoir du très grand homme que son imposante musculature et des deuxième paire de pied qu'une taille fine me signifiant qu'il s'agissait d'une femme. Tout ceci était très étrange et je n'y comprenais absolument rien.
-Alors gamin, c’est toi qui a tué Moen .. ?

La voix bien reconnaissable de Neleam me rassura, au moins, quelque chose était à sa place ici...
Puis mon esprit encore embrumé revint sur ses paroles. Et mon regard se tourna vers le blondinet à l'air suffisant qu'elle regardait. Cet Elshys n'avait-il vraiment rien à faire d'autre de sa vie que de pourrir la notre? Mais ça m'étonnerai fortement que ce soit lui-même qui ai commis le crime, bien qu'il ne cache pas sa fierté, plus le gros musclé avec un tatouage de nounours ridicule sur la jambe.
C'était donc les méchants...enfin, je ne sais pas trop...
-Sache que sa mot ne restera pas impunie… Occupe-t-en s'il-te-plait.

Je compris que c'était à moi qu'elle s'adressait. Surtout parce qu'il n'y avais personne d'autre à qui elle aurai pue dire ça.
Quelque secondes plus tard, elle se battait contre le gros musclé...avec un chandelier. C'était ridicule. Elle le frappa à la tête et une fontaine ecoeurante de liquide rouge jaillit. Avant de m'occuper de l'autre imbécile, je devait d'abord donner un petit coup de main à la chevalier. En une minute, un sabre étincelant apparu sur la table près d'elle. J'avais été incapable de le faire apparaître plus proche, et je priai pour qu'elle le voit . Le blond, lui, paraissait très concentré, apparemment dans les spires. Une longue flèche apparut de nul part et fila vers...moi. J'eus ( encore heureux...) le réflexe de me décalé, mais je venais de révéler au dessinateur que j'étais consciente, et donc de gâcher l'effet de surprise que j'avais. Tant pis. Je dessinais la première chose qui me vint à l'esprit et ce fut...un nounours. Le tatouage de l'homme avait réapparu dans mon esprit à la dernière seconde. Mais c'était un nounours armé d'un long sabre. A une vitesse qui m'étonna, je pris le sabre, loin de l'intention de l'utiliser, je voulais juste éviter que lui ne s'en serve. Je ne voulais ni le blesser, ni le tuer. Heureusement, l'apparition imprévue du nounours-guerrier avait été une diversion qui agi et pour le dessinateur, et pour la brute contre qui se battait Neleam, apparemment très surpris de voir un nounours exactement comme sur son tatouage secret. Une corde vint s'enrouler autour du dessinateur et se serra assez fort pour qu'il fut forcé de s'assoir. Mais, car malheureusement, il y aura toujours ce « mais » pour ne jamais vous laisser tranquille, pendant que je ligotais le saucisson du nom d'Elshy, que Neleam s'arrangeait pour donner une leçon à notre nounours-man...Il restait la femme. Elle était resté à l'écart pendant le début des combats, mais avait maintenant rejoins son ami le gros musclé. Quand elle fut dos à moi, l'épée dans mes mains me donna une idée.
-Rend-toi! criai-je en lui pointant l'arme dans le dos.
Et elle finit aussi ligoté. Il ne restais plus que de voir comment Nel' et Nounours-man s'en sortait....

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Mer 10 Avr 2013 - 22:50



Tandis que Neleam frappait avec son arme de fortune, un sabre se matérialisa un peu plus loin.
Très aimable de la part d'Anaé. Encore fallait-il que la guerrière y parvienne... Ce qui fut presque aisé lorsqu'un nounours apparu au beau milieu de la pièce. Neleam aurait éclaté de rire si elle ne s'était pas jetée sur le sabre tandis que son adversaire observait le nounours comme si c'était un revenant.

Le temps que la jeune femme attaque le chevalier déchu, celui-ci s'était ressaisit et para son attaque avec force. Neleam ne se laissa pas faire et, bien que cette arme lui soit encore inconnue, elle virevoltait dans les airs avec la promesse d'une mort certaine. Sa nouvelle arme était bien équilibré et il ne lui fallut pas longtemps pour s'en faire une extension de son bras.
Neleam avait oublié le reste de la salle, et se concentrait sur le combat; Son adversaire était coriace. Fort. Protégé. Mais elle était plus rapide et plus légère. Et elle commençait à fatiguer. Alors elle décida de porter sa dernière attaque. Elle tendit le bras alors qu'elle s'élançait en prenant son envol vers le tas de muscle. Sa lame toucha sa cible, et la traversa. Le chevalier s'écroula, mort. L'épée avait pénétré par l'orbite et était ressortie tant la guerrière avait pris d'élan.
D'ailleurs Neleam n'était pas en reste. Elle venait de se prendre un coup qui aurait presque pu lui être fatal. Heureusement pour elle sa position de garde était parfaite, et elle ne reçu qu'une longue entaille.

Lorsqu'elle se releva, Neleam eu l'agréable surprise de voir le dessinateur prétentieux ligoté et bâillonné, aux côté d'une femme. Cette femme... Neleam la connaissait. C'était une guerrière elle aussi.

-Mercenaire...


Remarquant l'incompréhension ou la peur dans le visage d'Anaé la jeune femme s'empressa de tout lui expliquer.

- Rien à voir avec le chaos bien entendu. Mercenaire car elle vend ses services, qui comportent la majeur partie du temps la mort d'une personne. J'ai appris il y a peu qu'elle tentait de prendre la tête d'une trope d'homme, j'ignore pour quoi faire... Mais pas pour faire du tricot c'est certain !


La jeune femme félicita Anaé pour son travail accompli et elles partirent toutes deux remettre les prisonniers aux gardes royaux. Enfin dans les prisonniers ne se trouvaient plus que la mercenaire, qui était très recherchée par l'empereur et le dessinateur. Celui-ci ne méritait peut-être pas le sort qui l'attendait, mais Neleam 'était pas vraiment d'humeur à lui pardonner son meurtre. ou tentative de meurtre.

-Anaé, cet idiot ne mérite pas vraiment ce qui l'attend si on le remet aux gardes... C'est le dernier moment pour lui éviter de longues heures de tortures inutiles. Est-ce que='on devrait être clément et lui épargner cette épreuve ?

Le dessinateur était terrorisé depuis qu'il avait compris où les jeunes femmes le menaient. Lorsqu'il entendit la proposition de la guerrière il se mit à genoux et implora la clémence d'Anaé. Neleam l'observa elle aussi, se demandant quelle serait sa décision.




_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Sam 11 Mai 2013 - 22:01

Le seule mot que j'aurai pu mettre sur le combat qui se déroulait devant moi était impressionnant. Ballet de coup d'épée et de mouvement. Légèreté et rapidité contre force brute. Neleam virevoltait dans tout les sens et le chevalier misait plus sur la force et la puissance de ses coups en comptant sur son armure pour le protéger des coups ajustés et experts de la jeune femme. A un moment, elle recula et avança son épée...Je tournais la tête presque immédiatement. Or de question que j'assiste à ça. Lorsque un bruit mat de chute retentit, je me retournais, en prenant tout de même bien garde à ne pas regarder le corps inanimé.
-Mercenaire...
L'évocation du mot me rappela à l'histoire des mercenaires du Chaos qui avait tenter de reprendre Gwendalavir il y a un long bout de temps. Neleam fixait la femme. Je remarquait également qu'une longue ligne de feu la barrait. Le combat avec le chevalier ne l'avait pas laissé sans traces. La femme serait une mercenaire du Chaos ? Non, trop peu logique. Il n'en restait que très peu à ce que j'ai entendu dire et elle s'était rendue un peu trop facilement pour être de la trempe du Chaos, non ? Il me semblait illogique qu'une femme que j'avais réussie à faire capituler en pointant une épée dans son dos puisse être de ceux dont l'histoire m'avait tant effrayée.
La chevalier due remarquer mon trouble car elle poursuivit :

- Rien à voir avec le chaos bien entendu. Mercenaire car elle vend ses services, qui comportent la majeur partie du temps la mort d'une personne. J'ai appris il y a peu qu'elle tentait de prendre la tête d'une trope d'homme, j'ignore pour quoi faire... Mais pas pour faire du tricot c'est certain !

Oui, je me le disait aussi. L'idée d'une femme pareil me dégoûtais un peu. Prendre la tête d'une troupe d'hommes, effectivement, peu de chance que ce soit pour ouvrir un club de tricotage ou d'observations des nuages. Même si la raison était certainement plus obscure et plus horrible, je pense que le fait que ce soit simplement pour passer le temps m'aurait paru encore plus étrange. Je ne pu retenir un sourire. Mais lorsque Neleam me félicita, je pense que j'avais due virer au rouge tellement j'étais intimidé. D'un autre côté, j'étais fière de moi et j'avais envie de sautiller partout. Ce que je ne fit pas, mais je restais débordante de joie. Je ne me serais jamais crue capable de quelque chose comme ça. C'était le sentiment enivrant d'avoir dépassé les limites que l'on avait pourtant fixé bien plus près. Nous nous dirigeâmes vers les gardes de l'empereur, qui furent très surpris de voir une criminelle longuement recherchée pour une série de meurtres et de vols graves. Le chevalier n'avait pas de casier judiciaire tellement bien garni, mais on ne pouvait lui ignoré quelques crimes qui lui valurent au moins quelques années. Restait le blondinet.
-Anaé, cet idiot ne mérite pas vraiment ce qui l'attend si on le remet aux gardes... C'est le dernier moment pour lui éviter de longues heures de tortures inutiles. Est-ce que='on devrait être clément et lui épargner cette épreuve ?

Je voyais bien que Neleam ne se sentait pas tellement de lui pardonner gracieusement. Je la comprenais, il avait tout de même tenté de la tuer. Dès que le dessinateur se rendit compte de la proposition, il s'approcha de moi à genoux et commença à me supplier.
Pathétique. En plus de la situation actuelle, il était souvent pathétique. Il n'en valait pas la peine. C'était juste un imbécile qui s'ennuyait et qui avait les moyens de rendre ses folies réelles.

-Honnêtement, je pense qu'il n'en vaut pas la peine. Les gardes ne saurait pas que faire de lui. C'est juste un idiot et à part le ramener à ses parents, ils ne pourraient absolument rien faire.Et on peut s'en occuper nous-mêmes de ça.
Je lui fit un grand sourire, pour lui montrer que je n'était pas contre l'idée. Autant allez jusqu'au bout et ça promettais d'être amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Lun 10 Juin 2013 - 16:34



Anaé semblait confiante. La chevalier la regarda avant d'acquiesçer. Bien, le dessinateur resterait avec elles... D'ailleurs il semblait commencer à prendre peur. Tant mieux !
Neleam lui fit un sourire qui était loin d'être rassurant.

-Oh oui.. on va bien en prendre soin ...

Ses yeux semblaient crier l'inverse et le dessinateur commençait à avoir vraiment peur.
Heureusement qu'il n'était pas futé car d'une pensée il aurait pu être libre. Et tuer Neleam. C'est le problème avec les dessinateurs, ils peuvent être capable de tout, tout le temps.

Neleam discuta ensuite avec le garde, qui lui remit quelques pièces d'or en récompense. Ils avaient capturé un criminel, c'était du bon boulot. Mais Neleam était déçue car c'était un chevalier, et il avait trahit sa fratrie... Elle se sentait déçue.

Un autre garde arriva soudain, en nage.

- Des mercenaires !

L'autre garde se désintéressa de la guerrière et demanda plus d'explications.

- Ils sont entrés en force par la porte d'Amésythe. Les gardes ont été tués et c'est la panique. Ils se sont fondus dans la foule, il n'y en a qu'un seul qui a été repéré en direction des bas-quartier.


Neleam confia Elyas à Anaé.


-Occupes-toi de lui, moi faut que j'aille à la chasse aux mercenaires !


Et elle disparu prestement, sans qu'Anaé n'ait le temps de protester. A elle de voir si elle voulait la rejoindre, ou si elle s'occupait bien de prisonnier, elle pouvait tenter de le faire évoluer...
Pour le moment la guerrière courrait en direction de son auberge. Les gens marchaient normalement, les marchands continuaient à faire leur numéro. Rien ne paraissait avoir changé. Était-ce vrai ?

Un piège...

L'idée venait d'effleurer la guerrière.
Fichu sang chaud ! Elle avait certainement fait exactement ce que les mercenaires voulaient.. quitter le palais. Et certainement d'autres gardes en feraient de même, partir à la chasse aux fantômes à l’autre bout de la ville...

Le chevalier qui gondole. Enfin.
Neleam siffla avec force. Les quelques chevaliers qui se trouvaient là, se tournèrent vers elle. Pas le temps d'expliquer quoi que ce soit. Courir lui avait permis de remettre ses idées en place. La guerrière fit rapidement comprendre à ses hommes qu'il fallait partir immédiatement. Se presser.
Demi-tour, jusqu'au Palais. Pourquoi y a-t'il autant de marches ?
Un chevalier qui lui avait emboité le pas lui fit signe de s'arrêter.

-Il existe d’autres entrées, de service, plus discrètes, on ferait mieux de passer par là, au cas où ...

Neleam l'observa. Il avait raison. Rapidement le petit groupe de muscles se dirigea vers une des portes de service du palais.
Que venaient faire les mercenaires du chaos ? Tuer l'empereur ? Il y avait les légionnaire entre eux encore.. et plein de gardes sur-entrainés. Alors..? que cherchaient-ils ?
Puis une autre idée fit frissonner la guerrière.. Pourvu qu'Anaé soit en vie !
Après avoir franchit la petite porte Neleam sut qu'elle avait raison. Les mercenaires avaient infiltrés le palais... Rien n'avait changé mais l'atmosphère s'était imbibée de leur haine. Leur but était de rester discret, il ne fallait pas que tout le monde se doute de leur présence. Eviter de croiser trop de garde, et éviter de laisser trop de traces de sang... Une partie de cache-cache dans le palais...
Ca semblait peine perdue car elle ignorait combien étaient leur ennemis, ce qu'ils cherchaient... mais elle était un chevalier et il était de son devoir que de porter secourt aux personnes an danger.



_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 246
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Mer 12 Juin 2013 - 19:34

C’était bien trop dangereux. Combien de fois l’avait-il dit ? Trop risqué.
« Il ne faut pas qu’il parle. Débarrassez-vous-en. » Tsuki n’avait pas idée des dangers qu’elle leur faisait affronter. Entrer dans le palais, rien que ça. Tuer un mouchard en son sein même. Ressortir en toute discrétion. Non mais elle savait qu’il y avait la Légion Noire ET les Chevaliers sur leur route ?

 
Kem soupira en silence. Heureusement, ils avaient pu faire diversion. Faire croire à une entrée en masse dans la ville, attirer les soldats, vider le palais. Jusque là, tout fonctionnait. Ils étaient à l’intérieur, discrets. Kem était avec un autre Mercenaire et ensemble ils devaient dégager la voie pour que les autres puissent entrer à leur tour. Lorsqu’ils s’approchèrent, ils entendirent du bruit. Dans l’ombre des couloirs, Kem distingua une fille, et un homme, ligoté. Il fît signe à son collègue et c’est lui qui eut pour mission de s’en charger.
 
A présent seul, Kem poursuivit sa route. En silence, il tua le garde qui lui tournait le dos et le camoufla derrière une plante. Le couloir était donc désert. Rebroussant chemin, il se coula le long des murs et retrouva la petite porte qui leur avait permis d’entrer.
 
-La voie est libre,chuchota-t-il éparpillez-vous et retrouvez le. Vous connaissez le signal. Le premier qui le tue donne le signal et on s’en va. Allez !
 
Par groupes de deux, ou seuls, la vingtaine de Mercenaires pénétra le palais et disparurent très vite. Kem préférait être seul. Déjà que les autres ne l’appréciaient guère…
Trouve l’homme, le tuer, repartir. Si simple en théorie. Si compliqué en pratique. Même si pour le moment tout ce déroulait selon les prévisions, Kem sentait que cela ne durerait pas. Il y avait toujours autre chose pour perturber les plans. Même les plus parfaits pouvaient être contrecarrés. Et tout était possible avec ces crétins de Chevaliers, les boîtes de conserve comme Viladra aimait à les appeler, dans le temps.

 
Et la Légion, avec leur vargelite… valait mieux ne pas en croiser. Il se colla dans un coin sombre du couloir, retenant sa respiration. Deux Chevaliers passèrent, en silence. Et flûte ! Ils avaient sans doute compris. Et maintenant c’était le jeu du plus silencieux. Kem visualisa le portrait de la personne qu’ils cherchaient. Taille standard, yeux noirs, cheveux noirs mais avec un début de calvitie.
 
Il reprit sa route, restant dans l’ombre, se dissimulant partout. On aurait presque cru un Marchombre dis donc… Il fronça les sourcils au bout de quelques minutes de marche. Il était suivit. Mais ne pouvait pas le montrer. Il devait trouver un plan. Dès qu’il y aurait une planque, il s’y glisserait, puis agripperait son poursuivant et le tuerait.
 
Mais pourquoi Kem avait-il un mauvais pressentiment ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Lun 17 Juin 2013 - 21:48

-Oh oui.. on va bien en prendre soin ...

Le sourire qui accompagnait la phrase montrait que le soin n'allait pas forcement plaire à la personne concerné et le dessinateur couina et s'éloigna quelque peu. Anaé le sentit tenter de s'introduire dans l'Imagination.
« N'essayes même pas, imbécile »
Il pensait pouvoir s'en sortir si facilement ? Naïf non mais, la dessinatrice était jeune, mais elle savait maîtriser son Don et redessiner une corde ne demandais pas plus de quelques secondes, en tout cas, beaucoup moins de temps qu'il en faudrait à Elshys pour s'enfuir.
La chevalier conversa quelques instants avec le garde, qui lui donna quelques pièces, sans doute la récompense de la capture du chevalier et de la mercenaire.

-Des mercenaires !

Anaé tourna la tête vers le garde en sueur qui venait d'arriver et de hurler. L'autre garde lui demanda immédiatement plus de précisions, oubliant immédiatement toute autre chose.
-Ils sont entrés en force par la porte d'Amésythe. Les gardes ont été tués et c'est la panique. Ils se sont fondus dans la foule, il n'y en a qu'un seul qui a été repéré en direction des bas-quartier.

Aïe. La situation n'augurait rien de bon, et était même horrible. Mais que faisait la Légion Noir ?

-Occupes-toi de lui, commença Neleam en désigant Elshys moi faut que j'aille à la chasse aux mercenaires !
-Mais Nel... !

Elle n'eut le temps de finir sa phrase, la chevalier était déjà partit. Elle jeta un regard au dessinateur. Elle aurais voulu rejoindre Neleam. Cependant, à peine quelques secondes après son départ, Anaé vit le garde dégainer son épée. Un piège. Elle aurait du s'en douter, et il lui semblait presque que la journée entière n'était là que pour les prévenir du danger. La panique finit tout de même par envahir la dessinatrice. Neleam. Elle était tombé dans le panneau. Elle avait sans doute même fait exactement ce que voulait les mercenaires. Et cette fois, le suffixe du Chaos s'ajouta tout seul.


Le faux-garde se mit en position et eut un rire. Il imaginais sans doute vaincre la dessinatrice d'une pichenette. Il approcha l'épée et tendit....une marguerite énorme à la dessinatrice qui eut un sourire moqueur. Il eut le réflexe d'approcher la marguerite pour l'inspecter et le temps qu'elle s'approche de son crâne, c'était devenu un énorme morceau de bois. Il s'assomma tout seul au vue du poids de la chose. Deux silhouettes apparurent au loin, et l'une d'entre elle s'approcha d'elle. Elle ne put que féliciter intérieurement la souplesse du pas. Mais ses intentions étaient évidentes. Elshys couina et commença à crier «  Laisser-moi partir, je vous jure que je ne ferais plus jamais jamais jamais de mal dans ma vie ! ». Ca l'aurait fait rire, si elle n'était pas trop occuper à esquiver le poignard de l'homme, pardon, du mercenaire du Chaos. Poignard qui retourna vers l'envoyeur. Anaé commençait à avoir le souffle court. Elle ne parvenait plus au spires les plus hautes, elle avait trop utilisé le dessin. Un dernier. Il fallait qu'elle se sorte de là. Un grand trou, en dessous du mercenaire. Il tomba dedans avec un cri, et la dessinatrice se dépêcha de le refermer. Lorsqu'elle chercha du regard Elshys, il n'était plus là. Son dessin de corde avait du disparaître, ça ne l'étonnais guère. Elle estimait qu'il avait eu son compte cependant. Une petite lueur sur le sol attira son attention. 

-Mais qu'est ce que...

La question était plus vraisemblablement " qui est-ce ?". Il s'agissait du portrait d'un homme. Yeux et cheveux noirs, mais avec le crâne quelque peu dénué. Le visage stricte. Anaé était sûr de l'avoir déjà vu. Au palais en fait. En tout cas, c'était un homme que connaissais le mercenaire. Un de leurs membres ? Leur chef même ? Non, c'était trop....enfin, pourquoi aurait-il une photo de leur chef ou d'un des membres des mercenaires sur lui ? Une victime à éliminer sans doute. Il fallait qu'elle le prévienne. Elle s'enfonça dans le palais, à la recherche de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Sam 22 Juin 2013 - 18:01



Neleam et ses hommes s'étaient éparpillés pour couvrir plus de surface. Une chasse à l'homme.
Elle était resté avec un chevalier, Artus Frya. Un tas de muscle en qui elle avait confiance, cependant... elle n'avait pas besoin de muscles. Elle continuait de marcher rapidement, son regard scrutant les couloirs.
Il n'y avait pas grand monde. Quelques nobles et des serviteurs. Rien d'anormal.
Soudain Neleam s'arrêta. Elle avait senti. Un de ses sens l'avait fait s'arrêter. Artus l'observa avec surprise tandis qu'elle observait les moindres recoins d'ombre. Personne. Pourtant elle était certaine qu'il y avait quelque chose... Le chevalier quant à lui ne voyait pas d'ennemi et fit comprendre qu'il continuait. Il ne servirait à rien tant que la menace n'était pas identifiée, et il était incapable de poursuivre un fantôme.
Iln'y avait aucune trace au sol, mais Neleam sentait le danger. Elle savait qu'un mercenaire était passé par là. Ils s'étaient croisés.

La jeune femme fit demi-tour et rasa les murs. Elle suivait quelque chose, juste à l'instinct. Soudain elle le vit.
Une ombre. Qui venait de tourner pour disparaitre. Elle touchait au but ! Elle accéléra le pas, sûre d'elle.

Juste avant de tourner à l'angle elle s'arrêta, une idée venant d'apparaitre dans son esprit.
Elle poursuivait un mercenaire du Chaos. A la traque ils étaient nettement meilleur. Et si elle tombait sur lui... Il n'était pas sur qu'elle s'en sorte. Elle sautait dans la gueule du loup. Elle devrait peut-être prendre quelques temps pour se remémorer sa vie et...
La guerrière secoua la tête pour chasser ces idées ridicules et reprit sa marche. Mais la trace avait disparue.
Et il y avait des gens. Pas mal de monde en fait... Neleam ignorait ce qu'il se passait, mais tous  semblaient euphoriques. Ils discutaient en faisant de grands signes. Ils venaient d'apprendre une nouvelle réjouissante.

Neleam se demandait ce qui pouvait les mettre dans un tel état.

Le couloir se vida lentement, toutes les personnes entrant dans une même salle. Le chevalier décida de leur emboiter le pas. Mais un homme de taille moyenne l'en empêcha, sois-disant qu'elle n'était pas concernée. La jeune femme haussa les yeux au ciel et tenta de faire comprendre à l’individu qu'elle devait absolument entrer. Sauf qu'elle ne savait pas si la silhouette qu'elle poursuivait y était. Peut-être qu'elle avait continuée pour se diriger vers les cuisines.

La jeune femme cherchait l’individu mystère dans la salle, mais celle-ci était grande, et rien ne lui semblait suspect, surtout que le garde commençait à en avoir marre, et la repoussait.
Soudain elle le vit.
Elle ne voyait que son dos, et personne ne lui prêtait attention, mais elle savait que c'était lui. Un mercenaire.
Il lui fallait entrer.

La jeune femme fit une grimace désolée au garde qui s'écarta, persuadé qu'elle allait s'en aller et celle-ci en profita pour l'abattre d'un seul coup bien placé. Il n'était pas mort, juste... assommés. Il se réveillerait d'ici quelques heures, moins si les gens tentaient de lui faire reprendre conscience, avec un gros mal de crâne. Dans tous les cas c'était amplement suffisant pour que Neleam pénètre dans la salle. Maintenant elle devait retrouver le mercenaire. Discrètement. Et le mettre hors état de nuire, tout aussi discrètement, sinon ça serait la panique.
Le chevalier soupira et entra dans l'arène.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 246
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Dim 23 Juin 2013 - 8:59

Kem continuait sa route, croisant pas mal de personnes en chemin. Mais il restait collé aux murs, se dissimulant comme il pouvait. Ses yeux étaient traîtres. Ils permettraient à n’importe qui de le reconnaître. Personne ne devait les voir. Le truc qui le chiffonnait, c’était que les gens du palais avaient l’air joyeux. Pourquoi ?
 
Kem les suivit. Se fondre dans la foule, rester incognito. Il pénétra dans la salle qu’un garde surveillait. Celui-ci ne broncha pas quand le groupe passa le pas de la porte. Il n’avait pas vu ou senti la présence de Kem.
Dans la salle, plusieurs groupuscules étaient dispersés, discutant bruyamment. Peut-être que sa cible était là, quelque part. Peut-être même que c’était lui qui avait rassemblé tout le monde pour leur parler de ce qu’il avait vu. Et si ce crétin osait monter sur l’estrade, il n’aurait pas le temps d’ouvrir la bouche que Kem lui aurait jeté un couteau. C’était une possibilité, mais assez farfelue.
Kem se glissa dans la foule, jetant des coups d’œil furtifs partout. Il se sentait toujours suivi, mais qui pourrait y parvenir dans cette masse noire et grouillante ? Un Chevalier ? Trop lourdaud pour passer inaperçu. Un Marchombre ? C’était possible, mais alors le Palais était tombé bien bas pour faire appel à ses êtres pour se débarrasser d’une poignée de Mercenaire alors qu’il y avait les boîtes de conserve et la légion.
 
Tsuki avait-elle bien évalué leurs chances d’y parvenir ? Kem ne savait pas ou était ses collègues, ne savait pas s’ils étaient en vie ou tous morts. En fait, ils s’étaient jetés dans la gueule du loup. Et si Tsuki avait fait exprès ? Elle avait choisis ceux qu’elle désirait éliminer de ses rangs et les avaient envoyés dans une mission suicide. Et lui, elle l’y avait envoyé pour le punir de tous ses crimes passés, de sa faiblesse. Voilà qui était déjà plus probable. Elle pouvait avoir menti. L’homme qu’ils cherchaient n’existait pas, ou du moins n’avait rien à voir avec eux. Il n’était pas au Palais, n’avait rien vu. Il soupira. Voilà qu’il doutait même sur son chef. Mais avec raison.
 
Se dégageant, il alla contre un mur, à l’ombre. Il scruta la salle. Et là il la vit. Une femme. Aux cheveux noirs striés de mèches blanches. Elle n’était pas là pour la même raison que les autres. Elle ne souriait pas, ne semblait même pas savoir ce qu’il se passait, comme lui. Non, elle cherchait quelqu’un. Elle pistait. Elle LE pistait. Un Chevalier.
 
Il y avait trop de monde. Il ne pouvait pas l’abattre comme ça. Il n’aurait jamais le temps de s’enfuir. Seulement, non loin de la femme, il vit sa cible. C’était en tout point l’homme du portrait. Cheveux noirs, calvitie, yeux noirs. L’air un peu paniqué. Il savait aussi qu’ils le cherchaient. Oui, mais entre Kem et l’homme, il y avait la foule et la Chevalier.
 
Cela n’annonçait rien de bon….
 
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Sam 13 Juil 2013 - 14:25

La plupart du palais semblait tout particulièrement réjoui, comme si quelque chose de particulièrement heureux été arrivé. A la connaissance de la dessinatrice, rien de ce genre n'était notable dans les derniers jours. La portrait de l'homme serré entre ses doigts, elle tentait vainement de comprendre le plan des mercenaires. Que voulait-il donc à cet homme ?  Et lui, qu'avait il donc fait pour attirer ainsi l'attention de l'une des les plus grandes menaces de Gwendalavir ? Un double-espion qu'il devait reconnaître ? Les possibilités était extrêmement nombreuse et la dessinatrice ne savait pas où donner la tête. Sur le coup, le prévenir lui avait paru une bonne idée, mais finalement, il pouvait être n'importe qui, peut-être quelqu'un de dangereux. Sa tête disait quelque chose à Anaé, mais était-ce suffisant pour qu'elle l'imagine comme victime future et non pas un mercenaire ? Tout cela était bien embrouillé et la dessinatrice ne savait vraiment pas où était le tord. La seule chose dont elle était certaine, c'est que des mercenaires se trouvait actuellement dans le palais, et que Neleam était à leur recherche. Neleam. Elle espérai vraiment qu'il ne lui était rien arrivé. La dessinatrice continuai à parcourir le gigantesque palais, et la joie apparente de tout le personnel présent commençai à l'intriguer, sans qu'elle prenne pour autant la peine de demander. A tout les coups il s'agissait d'une nouvelle mielleuse et sans importance qui donnais le sourire, et Anaé aurait bien le temps d'écouter tout les derniers potins une fois qu'elle aurait retrouvé l'homme. Et la chevalier. Et le mercenaire, bien que pour ce dernier, elle espérait avoir de la chance et ne pas avoir à le croiser. Elle sonda rapidement l'Imgination. Comme elle s'en doutais, les spires les plus hautes qu'elle pouvait normalement atteindre avec quelque effort était inaccessible, comme à chaque fois qu'elle usait trop du dessin. Elle savait cependant par expérience que ça finirait par revenir à la normal après quelques temps. Et espérait que pendant ces « quelques temps », le ou les mercenaires introduits n'aurait pas la bonne idée d'aller voir si leur compagnon avait réussi sa mission. D'ailleurs, qu'est ce qu'il lui voulait, à elle ? Elle n'avait rien fait qui puisse les déranger.
En suivant la foule, Anaé déboucha sur une sorte de couloir, où un étrange rassemblement avait lieu, un homme assis en se frottant le crâne, une foule autour de lui.
L'homme hurlait des choses où la dessinatrice reconnut uniquement les mots «  Palais », « Ennemis » et « assommé ». Tout ce petit monde était devant une porte grand ouverte sur une salle pleine de monde. La chevelure blanche et noire si particulière à la chevalier lui apparut assez vite. Le regard de Neleam semblait fixer sur un homme en particulier. Anaé ne douta pas une seule seconde qu'il s'agissait du mercenaire. L'aura qui émanait de lui ne laissait pas place au doute. Alors que la dessinatrice comptai en premier lieu indiquer à Neleam qu'elle était là -et accessoirement vivante- elle se ravisa. Elle s'était déjà faite attaquer par un mercenaire, et ne se sentais pas capable de reproduire l'expérience avant un bon bout de temps.
-Ma-ma-demoiselle-lle, ex-x-cusez-moi....Je d-d-dois passer...
La voix était toute tremblante de peur et Anaé jeta un rapide coup d'oeil atour d'elle. Elle remarqua qu'effectivement, une nuée de personnes -sans doute des nobles vu leurs conversations- s'était formée autour d'elle. Elle se décala pour laisser l'homme passer. Elle le reconnut immédiatement. Le regard fixé et fuyant sur le même homme que Neleam, l'homme du portraits des mercenaires quittais la salle à pas rapides et maladroits.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10614
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam] Lun 22 Juil 2013 - 19:40



La foule s'agita brusquement et Neleam perdit de vue le mercenaire. Elle lâcha une série de juron, prestant contre sa petite taille. Pourquoi ne faisait-elle pas une ou deux tête de plus ? Elle n'aurait pas bêtement perdu sa cible ! Surtout qu'elle se savait repérée. Ceci-dit, s'il venait pour la tuer elle.. Alors elle l'aurait retrouvé sans grand effort.
La foule était compacte, et entourait quelque chose. Neleam une fois de plus était trop loin et trop petite. impossible de discerner quoi que ce soit. Elle soupira et se mit accroupis. Au moins elle pouvait passer. Elle se faufila entre les nombreuses jambes, faisant quelques détours pour éviter les longues robes et jupes. Elle n'était pas encore arrivée au point de ramper par terre.

Un mouvement au dessus d'elle la fit se faire écraser les doigts. Elle étouffa son hurlement et leva les yeux vers le grossier personnage et réalisa qu'il s'agissait de son mercenaire. Elle avait donc une bonne raison de le poignarder ! Elle oublia sa douleur -bien qu'elle fut incapable de bouger les doigts- et sourit largement, avant de se relever souplement. Elle joua des épaules et se retrouva de nouveaux dans la foule. mais elle s'agitait, quelque chose n'allait pas. le mercenaire avait fait demi-tour sans la voir, elle. Elle se lança à sa poursuite, sans chercher à savoir c qu'il s'était passé. Cet homme jouait habillement des coudes, si bien que la foule se refermait derrière lui, comme s'il n'avait été qu'un songe.
La guerrière se sentait prendre du retard, mais il ne pouvait aller que vers la porte. Et elle venait de l'atteindre.
Neleam sortit de la pièce et senti une agréable fraicheur lui piquer les joues. Elle regarda ses doigts et vit qu'ils avaient enflés. Pas le temps de s'y intéresser de trop, mais elle vérifia juste qu'il n'y avait rien de cassé. Elle saisit ensuite une dague de sa main valide, la gauche, et partit en quête du mercenaire.
Une jeune fille brune surgit soudain devant elle, comme si elle poursuivait, elle aussi, un individu. Il fallu peu de temps pour que Neleam reconnaisse Anaé.

Neleam fut soulagée de voir qu'Ana" allait bien, et se perdit pas de temps en questions vaines. Comment était-elle arrivée ici ? Qui suivait-elle ? Que savait-elle ? Ou était le dessinateur péteux ?
Une porte claqua à leur droite. Le mercenaire devait être paniqué, parce qu'il faisait beaucoup de bruit.
Trop de bruit.
Mais qu'importe, Neleam devait l'arrêter et le questionner. Qu'importe si elle plongeait la tête la première dans un piège. Du moment qu'elle s'en sortait vivante.. Et qu'elle réussissait sa mission.

Nelema poussa la porte la première, avec d'infimes précautions. Une nouvelle pièce. elle y entra la première, et fit signe à Anaé d'attendre un peu. Elle pourrait lui servir d'élément de surprise, alors autant essayer de mettre toutes les chances de son côté !


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende

Première rencontre, première histoire. [pv Anaé + Neleam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit :: Au chevalier qui gondole-