Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Mar 11 Sep 2012 - 21:13

Trempé de la tête aux pieds et ses vêtements ruisselant encore sur le sol boueux, Ace se mit en route.

Il n’était resté que quelques minutes inactif, allongé sur son rocher, après être sortie de l’eau : Le navire, sur lequel Ace D’Ométa naviguait, avait été victime d’une mutinerie ce qui le poussa à abandonner l’équipage en sautant par-dessus bord. Une fois la côte atteint à la nage, Ace avait décidé de ce qu’il devait faire à présent.

De nombreuses histoires de pirates racontant les exploits de grands noms de la piraterie étaient parvenues à ses oreilles. Beaucoup étaient à propos des raids, en territoires Alavirien, que le peuple Aline organisait fréquemment. Au fil du temps, les pirates les plus sanguinaires parvenaient à s’introduire de plus en plus profondément dans Gwendalavir. Très peu arrivaient jusqu’à Al-Vor, mais aucun ne la dépassait : les armées impériales massacraient chaque Aline qui avaient eu l’audace de fouler le sol Alavirien.
Vieille légende ou fait véridique… Ace entendu dire qu’un célèbre capitaine à la « bannière noir » avait déjà réussit l’inimaginable exploit de semer sa zizanie jusqu’à une immense forêt nommé Ombreuse.
A sa connaissance, aucun pirate Aline n’a encore réussit à se rendre au-delà de cette forêt. Il estime donc que le début de sa prochaine quête (découvrir le continent pour se bâtir une nouvelle vie) doit commencer là-bas. Choix utopique ou ambition d’une ancienne vie de pirate, Le jeune D’ Ométa tient absolument à se rendre au nord de Ombreuse.

Mais actuellement, il erre au Sud-Est d’Al-Jeit, ne sachant pas vraiment quelle direction prendre. Ace ne connait pas la carte de Gwendalavir et il n’a, pour l’instant, rencontré aucun Alavirien susceptible de l’aider.

- Me voila perdu alors que mon périple ne fait que débuter ! Je commence déjà à regretter d’avoir abandonné le bateau où j’ai grandis et tous mes frères d’équipage. Il faut absolument que je trouve de l’aide ! Je ne connais, ni la route, ni les dangers qui peuvent la border ! Si seulement je pouvais rejoindre la ville la plus proche, je pourrais y trouver un équipage… heu, un groupe de personne, capable de m’emmener jusqu’à Ombreuse. Mais j’ai l’impression de me trouver au milieu de nulle part… il n’y a pas l’ombre d’un voyageur, et encore moins les prémices d’une ville ici !!! S’écria-t-il à voix haute, conscient qu’il n’y a personne pour l’entendre se plaindre de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Mer 12 Sep 2012 - 14:33

Neleam était allongée dans un fossé. Vous pouvez certainement vous demander ce que fait un chevalier si remarquable par terre, dans un petit chemin. Et bien Neleam était en mission. Une mission risquée et impossible, mais elle l'avait acceptée.
Elle était proche du territoire ennemi à guetter l'invasion des hommes-palmiers semeurs de crevettes.

...

Oui oui. En plein jour, Neleam était ronde comme un coing. Enfin elle cuvait lentement...
La veille au soir, tandis qu'elle sirotait tranquillement sa bière, en bonne compagnie comme toujours, elle avait entendu dire qu'au sud d'Al-Jeit, une petite brasserie était ouverte toute la nuit et offrait les consommations aux femmes. Alors, sans perdre un instant la demoiselle avait chevauché à bride abattue jusqu'à l'endroit recherché.
Elle avait donc bu, au delà du raisonnable et avait fini ivre, presque morte. Sa compagne de beuverie devait être un thull travesti car Neleam s'était couchée avant lui/elle, malgré sa grande résistance. Et ensuite, elles avaient déliré joyeusement avec d'autres compagnons de soirée. Enfin c'était plus le matin que le soir lorsqu'elle avait été investie, par elle ne savait plus qui, de cette mission de la plus haute importance.
Voilà pourquoi elle était allongée dans les herbes, à guetter les passants. Qui ne passaient pas.

Il n'y avait strictement personne. Soit tous était morts ivres à la brasserie, soit.. Cette partie du continent était dévastée, et aucune âme n'y vivait.

Enfin il n'y avait personne jusqu'à ce qu'un drôle d'individu approche et se mette à parler tout seul. La jeune femme hésita un instant à l'attaquer. Peut-être était-ce un homme palmier ! Enfin elle les voyait plus... verts. Et plus feuillu.
Et moins fous... Qui parlerait seul ..?

Elle raya immédiatement l'idée de piège. Peut-être même que cette idée ne effleura même pas...

Neleam réalisa alors qu'il s'agissait certainement d'un civil !
Il était de son devoir de le protéger, il ne devait surtout pas traverser ! Il serait en territoire ennemi et alors là ...
N'écoutant pas son cerveau qui lui, commençait à être alerte et tentait de ramener la demoiselle à la raison, elle se jeta sur l'individu.
Sortant des fourrés, elle hurla un "nooonnnnnnnnnn" et le bouscula au sol, faisant écran de son corps.

La rencontre avec le sol dur secoua un peu le cerveaux embrumé de la guerrière et elle découvrit la situation sous un nouvel angle.
Elle était allongée sur un inconnu et le maintenait au sol. Puis les paroles du jeune homme lui arrivèrent, avec quelques secondes, voir minutes, de retard.

Neleam hésita sur la tenue à adopter. Devait-elle continuer à le protéger des hommes-palmiers ? Mais elle avait de plus en plus l'impression que c'était complètement ridicule.. Devait-elle fuir en courant ? Certainement pas ! Elle pouvait lui proposer son aide ? Ca c'était une idée plus ... raisonnable. Se relever, et s'excuser pour cette rencontre assez... brutale.
Oui c'était peut-être la meilleure solution...

- J'ai entendu que ville était la perdue d'ici ! Je peux d’ombreuse à aider sans danger part.


Neleam lui fit un grand sourire, avant que son cerveaux ne se rende compte qu'elle n'avait rien fait dans le bon sens.
Elle avait oublié de se relever et de s'excuser et ses mots étaient sortis n'importe comment, ôtant tout sens à ses phrases.

Dans un effort ultime la jeune femme réussit à se relever, oscilla dangereusement avant de réussir à se stabiliser à la verticale. Elle offrit un grand sourire à sa victime

- OK ? fit-elle en gloussant, attendant la réponse de l'homme.

_________________





Dernière édition par Neleam le Ven 22 Jan 2016 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Ven 14 Sep 2012 - 20:50

-Houmf !!! La chute lui coupa le souffle.

Ace avait juste eut le temps d’entendre un grand hurlement avant de se faire plaquer violemment au sol. Sa première pensée était qu’il venait de se faire attaquer par un monstre… un horrible monstre… non ! Plusieurs horribles monstres prêts à l’étriper.
Trop sonné pour réagir, le jeune garçon ne tenta même pas de se défendre. Il resta donc là, face contre terre, durant de longues secondes, attendant le coup de croc ou de griffe qui lui ôterait la vie. Mais il sentit la masse, qui le retenait au sol, le libérer de son étreinte.
Aussitôt, dans un mouvement fluide et rapide, il pivota sur lui-même pour s’accroupir sur ses jambes toujours flageolantes. La main refermé sur sa dague, prête à jaillir, son regard changea brusquement : Ace venait de passer du statut de proie au statut de prédateur. Il leva soudainement les yeux en direction de sa prochaine victime.
La tête lui tournait encore et il crut être victime d’une hallucination lorsqu’il la vit.
Une… une femme ?! Belle et féminine en plus de cela ! Cet « être » délicat venait de l’assommer en le plaquant au sol comme un vulgaire pantin de paille. Abasourdit, il voulut dire quelque chose mais rien ne lui vint… puis ce fut elle qui prit la parole. Peut-être n’avait elle rien à dire de plus que lui car elle bafoua une phrase totalement incompréhensible, et dès lors qu’elle ouvrit la bouche, une odeur d’alcool fort vint chatouiller son odorat.

- elle est ivre morte, ma parole ! murmura-t-il, les yeux exorbités.

Faisant mine de ne pas avoir entendu le « ok ? » que la femme lui adressa ensuite en pouffant bêtement (elle espérait surement une réponse ?), il finit de reprendre ses esprits et pris précautionneusement la parole en forçant sur sa politesse.

- Excusez-moi de vous déranger chère madame mais auriez-vous la très forte amabilité de m’indiquer la direction de la ville la plus proche de ce lieu ?

Le blanc de parole qui suivit et le visage figé, sur un sourire faussement marqué, des deux protagonistes le mit mal à l’aise. Elle n’avait pas plus compris ce qu’il venait de dire, que lui lorsqu’elle s’était elle-même exprimé. En effet… il se rendit compte du pathétique de sa phrase.
Trêve de fausse galanterie, Ace avait en face de lui une pochtronne en phase de décuver, et surtout une guerrière rompu à l’usage des armes ! Le jeune D’ Ométa l’avait remarqué par sa façon dont elle venait de l’immobilisé, et par les muscles saillants de son corps qui laissaient deviner un lourd entrainement.

- Je m’appel Ace D’ Ométa et j’ai besoin de me rendre à Ombreuse. Par ailleurs, je ne connais absolument pas Gwendalavir… je me suis donc perdu ! Pourriez-vous m’aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4060
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Sam 15 Sep 2012 - 21:43

Myya avait quitté Al-Jeit en début de matinée, il y a exactement 1 semaine un habitant d'Al Vor lui avait demandé de ramener un document important à un ami qui habitait à Al-Jeit et elle avait accepté sans problème . Il était convenu qu'on lui donne sa prime arrivée à Al-Jeit et après une semaine de voyage sans encombres elle était parvenu à destination et avait remis les documents à un noble d'Al-Jeit qui l'avait remercié en la payant convenablement ! Le matin même elle était partie de la capitale avec sa fidèle monture: Najava en quête de nouvelles rencontres !

Des plaines, il y avait des plaines à perte de vue, aux alentours d'Al-Jeit n'apparaissait que des plaines avec des fois quelques parcelles de forêt qui se montrait et c'est quand la nuit tomba qu'elle se trouva bien embêter car le vent froid soufflait fort et aucun abri ne se pointait au bous de son nez.

- Najava désolé si tu n'es pas d'accord mais nous allons continuer notre route jusqu'à rejoindre un endroit convenable !

Un hennissement répondit à ces paroles parlées dans la langue harmonieuse de la jeune fäelle. Cependant rien n'apparaissait à l'horizon, la nuit régnait dans les plaines et le vent qui soufflait ne lui permettait pas de percevoir correctement un endroit où on serait protégé d'un rocher ou autres choses capable des protégés, non rien ! Un demi-heure plus tard elle aperçut une lumière s'allumer à l'horizon, à son avis pas plus loin d'un kilomètre alors donc elle se dépêcha de rejoindre se point lumineux à l'horizon ! Arrivée à peine 100 mètres du feu elle fut surprise de voir 2 personnes humaines, à l'abri d'un rocher avec un feu allumer, qui était en train d'installer un campement. Myya n'était pas une timide et elle se dévoila en tenant par la main le licol de son cheval ! Expliquant la raison de sa venue ici elle fut accueillit sans aucuns problèmes, ce sont une femme et un homme qui voyageais seules et qui tout comme Myya avait été surpris par la nuit et le vent glacial et c’était alors empressé de monter un "campement ", enfin un feu et deux couches, à l’abri d’un rocher ! La femme était de petite taille, enfin pour un humain, avec de longs cheveux noirs où ressortaient quelques mèches blanches, de beaux yeux bleus qui ressemblaient beaucoup a ceux de Myya, elle portait des vêtements légers en cuir et à sa ceinture pendait un sabre long. . Pour tout vous dire Myya l'aima du premier regard, elle lui aspirait de la confiance ! L'homme lui était de taille moyenne où disons normal pour un humain, des cheveux gris coupé court, des yeux verts et une peau blafarde ! Ils étaient chaleureux et acceptaient Myya telle qu'elle était, durant cette soirée Myya parlait plus d’elle et de son but qu’autre chose, l’homme était un voyageur et la femme elle parlait peu d’elle et c’est ainsi que Myya fit la connaissance de Neleam et Ace d’Ométa ! par la suite Myya apprit qu’ils se rendaient vers Ombreuse, cette forêt dense qui se situait au-delà des collines Taj, quand elle sut cela Myya réfléchit :

« Elle devrait peut-être les accompagner, certes ils n’ont pas fait la demande mais ce serait une aventure enrichissante et c'étaient des compagnons agréables qui lui avaient offert un feu pour ce soir, je vais leur demander »

Et sur cette pensée Myya commença à parler :

- Écoutez, je n’ai pas de but précis en ce moment, si ce n’était que faire de nouvelles rencontres et j’aimerais bien vous accompagner ! Vous êtes tous deux aimable et chaleureux, la preuve vous m’avez accepté sans de difficulté et cependant beaucoup disent qu’il est dur de se nouer d’amitié avec un Faël, de toute façon je serais allé à Ondiane dans peu de temps et alors j’en aurais profité pour faire le tour d’Ombreuse mais le faire avec un peu de compagnie est toujours mieux, donc je vous demande si ma présence serait de trop durant ce voyage .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Dim 16 Sep 2012 - 15:27

- Excusez-moi de vous déranger
chère madame mais auriez-vous la très forte amabilité de m’indiquer la
direction de la ville la plus proche de ce lieu ?

Neleam le regarda, les yeux hagards. Était-ce une blague ..? D'où sortait-il ?! Il y a bien plusieurs siècles que ces mots n'étaient plus utilisés.. de plus le sens de certains lui échappaient, ce qui rendait cette phrase pleine de trous et donc... Pleine de trou. Incompréhensible.
Ne pouvait-il s'exprimer clairement ? A moins qu'il soit pompette... Il avait la stature du blond qui se fait une salade de fruit... Bien qu'il ne soit pas blond. Mais l'habit (les cheveux ici ) ne fait la le moine !
La jeune femme planta ses yeux aux pupilles dilatés dans ceux de l’inconnu. Et elle ne bougea plus. Pas même un petit tanguement. Rien. Elle était parfaitement immobile.
Pour un peu elle se serait applaudit ! Mais bon, l'homme semblait vouloir communiquer alors il lui fallait se concentrer... Enfin autant que possible.

- Je m’appel Ace D’ Ométa et
j’ai besoin de me rendre à Ombreuse. Par ailleurs, je ne connais
absolument pas Gwendalavir… je me suis donc perdu ! Pourriez-vous
m’aider ?

Neleam lui sourit. Là c'était plus compréhensible ! Certaines nuances lui échappaient encore, mais elle avait saisi qu'il se présentait. Ce qui était un grand pas pour l'humanité et un petit pas pour elle... Heu non en fait, personne n'avait avancé car Ace n'est pas un prénom ! Il devait se moquer. La demoiselle fronça les sourcils, et par un effort surhumain, réussit à parler.

- Ahaha. Ace. Pilée. Moi je prend toujours sec le whisky ! Et puis téta oméga Zelda...
La demoiselle éclata de rire, puis s'accrocha au cou d'Ace. Neleam va s'occuper de toi petit Delta perdu.

Ensuite elle soupira bruyamment, de façon à faire la voiture, comme les enfants, et postillonner dans tous les sens. Grisée par sa réussite, la demoiselle (si si ! C'en est une!) prit de force le bras du jeune homme, s'en servant comme d'une canne, de façon à assurer sa démarche. Qui serait plus gracieuse si la terre voulait arrêter de bouger, mais son cerveau, savait que ce n'était pas encore fini... Il fallait juste, qu'ils ne fassent pas de mauvaises rencontres, et que l’instinct de la guerrière finisse par refaire surface.

- Hardons compagny !... Heu .. Hardy compagnons.


La jeune femme pouffa une nouvelle fois et, aidée par son compagnon de route, entamèrent le chemin vers... Une direction. Qui n'était certainement du côté des hommes palmier ! C'était bien trop dangereux... Après à savoir si c'était vers Al-Jeit...C'était trop lui demander pour le moment. Mais elle avançait, ce qui était déjà pas mal.



La journée passa, Neleam parla. Et dessoula.
Enfin elle avait fini de raconter une de ses nombreuses aventures, après les avoir bien enjolivées, après avoir posé plein de questions indiscrètes à Ace, dont elle ne se souvenait plus des réponse. Ce qui était bien dommage.. il lui faudrait recommencer.
Enfin pour le moment elle avait surtout mal au crane.
Le soleil semblait avoir disparu, mais elle ne fit aucun commentaire, n'étant plus assez saoule pour croire à un enlèvement. Elle s'était ressaisie, et avait vraiment mal au crâne. Tandis que le vent se levai, la guide, son noble titre auto-proclamé, ordonna une halte. De une, elle allait se faire une infusion qui lui rendrait toute sa lucidité. Et il se faisait faim.

C'est à ce moment là que la demoiselle, après avoir allumé un feu à l’abri du vent, et bu sa décoction anti-gueule de bois, made by elle-même, qu'elle se souvint avoir un cheval.
Elle le siffla, hurla son nom de toutes ses forces, mais personne ne lui répondit. Firmament devait être assez loin... Mais le connaissant elle était certaine qu'il l'avait suivit, et qu'il arriverait sous peu. Ensuite elle discuta provision avec Ace, se demandant s'il valait mieux chasser un petit truc et le cuire sur leur feu, ou taper dans des petites provisions de viande séchée.
Avant qu'ils ne prennent une décision, ils entendirent un cheval. Neleam attendit l'arrivé de l'inconnu, qui était seul. Elle laissa ses armes à leur place n'estimant pas ce visiteur dangereux. Lorsqu'il mit pied à terre, elle fut surprise de découvrir une faëlle.
l'accueillant avec naturel, toute la petite troupe tapa dans les provisions de viandes séchée. La discussion allait bon train. Neleam était curieuse des faëlle, et s'étonnait d'en voir si loin de leur pays natal. Puis le but du voyage d'Ace (c'était bien son prénom, Neleam avait insisté, peut-être lourdement, afin d'en être certaine) fut dévoiler. C'était une petite croisade. Un pèlerinage plus, il n'avait aucun but, rien, juste il voulait arriver jusqu'à Ombreuse.


- Écoutez, je n’ai pas de but précis en
ce moment, si ce n’était que faire de nouvelles rencontres et j’aimerais
bien vous accompagner ! Vous êtes tous deux aimable et chaleureux, la
preuve vous m’avez accepté sans de difficulté et cependant beaucoup
disent qu’il est dur de se nouer d’amitié avec un Faël, de toute façon
je serais allé à Ondiane dans peu de temps et alors j’en aurais profité
pour faire le tour d’Ombreuse mais le faire avec un peu de compagnie est
toujours mieux, donc je vous demande si ma présence serait de trop
durant ce voyage .

Neleam s'étonna une fois de plus de l'agilité des mots de la faëlle, car rares étaient ceux qui parlaient aussi bien. Et elle avait sourit aimablement à la demoiselle.


- C'est à Ace d'en décider ! Personnellement je rentrais à Al-Jeit, alors je serais ravie de vous accompagner jusque là-bas, et de vous faire visiter. Pour la suite de votre périple et bien... Ca dépendra de vous ainsi que de mes potentielles missions une fois à la Capitale. Mais ne vous en faites, pas, je pourrais vous trouver un guide parfait ! Enfin.. aussi parfait que possible, sachant que personne ne m'égalera jamais.


La demoiselle éclata de son rire cristallin. Elle était parfaitement lucide, mais toujours folle. Et puis il était rare qu'elle se prenne au sérieux.
Quelle que soit la réponse d'Ace, ils dormiraient tous les trois, avec le cheval de Myya, ici jusqu'au petit matin.


La nuit se déroula paisiblement, le vent soufflait toujours, mais à l’abri derrière leur rocher, les aventuriers n'en souffrirent nullement. La seule surprise fut l'arrivée d'une quadrupède qui entreprit de lécher le visage du chevalier. Cette dernière éclata de rire, heureuse de retrouver son fidèle destrier, elle se leva afin de discuter avec lui, et de le caresser, en essayant de déranger le moins possible ses compagnons. Puis elle retourna s'allonger. Mais ne réussit pas à se rendormir. Aucune tour de garde n'avait été déterminée, mais habituée à peu dormir et jamais d'un sommeil profond, la guerrière avait assuré s'ocuper de veiller sur eux.
Lorsque le soleil fut levé, Neleam prépara un petit encas matinal afin que tous aient le ventre plein.

- Maintenant nous avons deux chevaux... Mais nous sommes trois. Donc soit Ace monte derrière l'une d'entre nous, soit nous continuons à pied tranquillement. Si on marche, je pense qu'on atteindra Al-jeit avant la tombée de la nuit. A cheval... Nous y seront avant l'heure du déjeuner. Que préférez-vous faire ?


La jeune femme attendit les réponses avant de bouger. Quoi qu'il en soit, il leur faudrait d'abord passer par l'arche. Bien que pas sur leur chemin, elle trouvait nettement plus merveilleux d'arriver à Al-Jeit après avoir traversé la magnifique arche. Le pont de verre. Non ce n'était pas du verre. C'était un dessin lumineux. Profond de beauté. Elle l'adorait. Et malgré le fait de souvent l'emprunter, elle était pratiquement à chaque fois touchée par ce monument.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Dim 16 Sep 2012 - 20:35

Ils n’avaient marché que quelques heures avant que le soleil se cache derrière l’horizon. Les deux voyageurs installèrent donc leur campement au pied d’un petit rocher, à l’abri du vent, où ils allumèrent un petit feu de camp pour lutter contre le froid de la nuit. Cette petite marche avait aidé Neleam, car c’est son nom, a purger l’alcool qu’elle contenait dans son sang.

Ace c’était trompé sur son compte, en réalité Neleam était une femme très ouverte, très intelligente, avec beaucoup d’humour et qui ne se prend que rarement au sérieux. Ils firent connaissance au fil du voyage… même si Ace n’aime guère parler de lui, il en apprit beaucoup sur cette femme qui l'appelait maladroitement Ice.

- Et toi, d’où viens-tu ? Que fais-tu en ces terres abandonné par la population ?

Les réponses qu’elle lui offrait étaient parfois très étranges… mais il s’en contentait avec le sourire. En effet, ses questions et ses réponses manquaient parfois de lucidité, voir de sens, mais la plupart du temps Neleam pouvait entretenir une discussion tout à fait normale !

- Chevalier ? Dit moi en plus, je veux savoir ! Est-ce que tu te sens… libre ? Heureuse ?

En fait, depuis le début de son arrivé sur le continent, c’était la première fois qu’Ace ne se sentait pas seul. Et justement, un nouveau venu ne tarda pas à venir à leur rencontre.
Ace d’ Ométa fut très étonné en la voyant arriver : elle n’était ni humaine ni animale ! Une race inconnue que Neleam nommait Faële. Ne voulant pas paraitre ridicule, il faisait mine de ne pas être surprit, mais en réalité, il était fasciné par cette… femme ? Et puis sa guide n’avait pas tiqué en la voyant arriver donc le jeune garçon compris qu’il n’avait rien à craindre avec cette créature.
Neleam, comme avec lui précédemment, lui posa pleins de questions et Ace en profita pour apprendre à connaitre le peuple Faël.

Cette journée et cette soirée fut très instructive pour lui, mais surtout très éprouvante ! Lorsque les premières flammes commencèrent à diminuer pour laisser place plus tard à la braise, le jeune Ométa s’excusa auprès de ses compagnons et alla se coucher. Il s’endormit très vite pour plonger dans un sommeil très agité : il rêva de son passé, de son présent… mais aussi de son futur ! Lorsqu’il se réveilla, ses premières pensées furent dédiées au Destin… bien plus qu’une prière, il le remercia tout simplement.

Non, Ace ne voit pas vraiment l’avenir, c’est un homme comme un autre, sans aucun pouvoir surréaliste. Mais il croit fortement au Destin, et il sait que cette nuit, il a été en contact avec lui. Il lui a même parlé… mais cette discussion ne devant pas influencer sur son avenir, Ace ne put pas se souvenir de son aventure nocturne. Malgré cela, Om’ avait conscience de ce qui c’était passé cette nuit. Il était sur la bonne voie, et le Destin le lui avait confirmé.

Puis il se leva et rejoignit Neleam qui leur avait gentiment préparé un petit-encas : de quoi tenir une matinée de voyage. Quant-à la Faële, elle s’amusait avec deux chevaux qui trottaient gentiment dans l’herbe rase.

- Deux ?! Pourquoi y a-t-il deux chevaux avec Myya Li ? J'aurais pourtant juré qu'elle était arrivé sur le dos d'un seul, hier soir !

Après lui avoir répondu, Neleam leur expliqua justement les différentes options possibles pour rallier Al-Jeit, en même temps qu’elle partageait le petit déjeuné en trois parts égaux.
(Selon les deux aventurières, Al-Jeit est la plus grande, la plus magnifique et la plus incroyable cité du continent. La capitale de Gwendalavir ! Ace avait donc hâte d’y être, même s’il ne comprenait pas trop les histoires de « dessins » à l’origine de cette ville qu’elles lui racontaient depuis la veille.)

Perdu dans ses pensées, il répondit machinalement.

- Je ne sais pas très bien monter à cheval mais si ça ne vous dérange pas, nous pouvons faire le trajet sur le dos de vos montures. Ce sera justement l’occasion pour moi de m’améliorer dans ce domaine.


Comme pour illustrer ses paroles, il sauta souplement sur le dos de l’un des chevaux qui n’était même pas encore sellé. Il regarda alors les deux filles qui l’observaient.

- Voila tout ce que je sais faire avec ces bêtes là !

Il explosa de rire, ce qui le déséquilibra, et vint s’écrouler face contre terre au pied de l’animal.

- Je crois qu’il va me falloir un très bon professeur si vous ne voulez pas faire le trajet à pied. Dit-il avant de se relever péniblement.
Revenir en haut Aller en bas
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4060
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Lun 17 Sep 2012 - 20:08

Myya fut accueilli très chaleureusement durant la soirée, ayant été accepté en tant que compagnon pour ce voyage vers Ombreuse elle n'eus aucun mal à se lier avec Neleam et Ace, Neleam était une femme formidable, elle n'était ni arrogante ni orgueilleuse tout au contraire une fille modeste et pleine d'entrain, Myya apprit qu'elle était chevalier ce qui plut encore plus à Myya qui c'était toujours bien entendue avec les personnes de cette guilde, en plus vu la gueule de bois et les réponses parfois incompréhensibles que Nelam lui donnait elle déduisit que cette fille sortait d'une soirée passé devant quelques chopes de bière, Ce qui la fit rire car Myya comprenait parfaitement la jeune femme, Myya aimait beaucoup la bière et pouvait très bien en abuser et se retrouver par terre le lendemain avec un mal de tête pas possible sans se rappeler de la veille ! Neleam avait demandé à Myya comment se faisait-il qu'elle parle aussi bien alvariens et elle répondit alors:

- Ma mère était une des ambassadrices Faëlle et parlait alvariens couramment et c'est à l'âge de 6 ans qu'elle m'apprit cette langue que je connais maintenant et parle couramment !

Ace lui était un homme discret mais, très curieux, il posa beaucoup de questions sur le peuple Faël ou Myya répondit avec joie ! Tous les deux ne parlaient pas de leur passé, ce qui ne la dérangea pas car elle-même restait très discrète sur ce sujet! Le lendemain matin quand elle se réveillait Neleam était déjà levé et au côté de sa jument se trouvait un second cheval en train de paître. Après avoir jeté un coup d'oeil surpris à Neleam, elle se dirigea vers les bêtes et s'approcha délicatement vers le nouveau venu pour poser la main sur son front et le flatté tout en le caressant. En revenant au campement elle aperçue qu'Ace s'était levé également, et après avoir dégusté un petit-déjeuner calant, Neleam pris la parole en disant les différentes options pour rallier Al-Jeit:

- Maintenant nous avons deux chevaux... Mais nous sommes trois. Donc soit Ace monte derrière l'une d'entre nous, soit nous continuons à pied tranquillement. Si on marche, je pense qu'on atteindra Al-jeit avant la tombée de la nuit. A cheval... Nous y seront avant l'heure du déjeuner. Que préférez-vous faire ?


Et en guise de réponse Ace nous apprit:

- Je ne sais pas très bien monter à cheval mais si ça ne vous dérange pas, nous pouvons faire le trajet sur le dos de vos montures. Ce sera justement l’occasion pour moi de m’améliorer dans ce domaine.


Et sur ces mots il se glissa souplement vers Najava, la jument de Myya et s'accrocha à son cou pour se hisser souplement dessus et se retrouver bêtement par terre deux minutes plus tard !On se regarda alors tous les trois pour finalement éclater de rire et entendre Ace dire :


- Je crois qu’il va me falloir un très bon professeur si vous ne voulez pas faire le trajet à pied.

Ce qui fit redoubler le fou rire ! Et les larmes aux yeux Myya répondit:

- Ha ha ... Je dois dire que tu sais très bien descendre d'un cheval, mais ne t'inquiète pas je pense que Neleam est d'accord avec moi pour faire de toi un bon cavalier ! Mais ton postérieur va plus souffrir qu'autre chose durant ces prochains jours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Mer 19 Sep 2012 - 19:44

- Je ne sais pas très bien monter à
cheval mais si ça ne vous dérange pas, nous pouvons faire le trajet sur
le dos de vos montures. Ce sera justement l’occasion pour moi de
m’améliorer dans ce domaine.

Neleam lui sourit. Oui, le cheval serait un moyen beaucoup plus rapide et pratique. Ici tout le monde l'utilisait, c'était aussi courant que le vélo ou la voiture sur terre... Sauf qu'ils parlaient ! Oui les chevaux parlent. ils comprennent. Ils vivent. Et ça, de nombreux alvariens l'oublient. C'est d'ailleurs une des capacités de la majorité des chevaliers, savoir faire ce qu'il veut de son cheval. Bien entendu certains, des originaux, refusent de monter sur une de ces bestioles, et partent à l'aventure à pied ou en carriole. Mais sinon chacun d'eux sait ne faire plus qu'un avec sa monture.
Et elle allait devoir donner les bases à Ace.

Le jeune explorateur avait enfourché Najava, qui n'avait pas bronché. Puis il s'ébroua et commença à avancer, attiré par une pousse d'herbe bien verte un peu plus loin.
Ace n'y résista pas et chuta magnifiquement, sous les rires amusés des deux demoiselles. Lui apprendre à monter serait très divertissant !

- Je crois qu’il va me falloir un très bon professeur si vous ne voulez pas faire le trajet à pied.

La faelle prit la parole, incapable de masquer son hilarité.

- Ha ha ... Je dois dire que tu sais très
bien descendre d'un cheval, mais ne t'inquiète pas je pense que Neleam
est d'accord avec moi pour faire de toi un bon cavalier ! Mais ton
postérieur va plus souffrir qu'autre chose durant ces prochains jours !


Neleam finit par retrouver son souffle, les yeux encore un peu larmoyant.

- Pfiouuuuu ... Ce trajet ne sera pas de tout repos !


Elle fit un immense sourire A son camarade qui venait de se relever de s'épousseter. Elle imagina pendant une seconde leur voyage, et ... le regretta. Elle se mordit le joues pour ne pas éclater de rire et repris, d'un ton presque professionnel.

- En fait il ne faut pas que tu oublie mon petit glaçon que ton cheval est.. vivant.


Elle aida Ace à s'installer de nouveau en haut, puis tint l'animal afin d'éviter qu'il ne bouge de suite, et fasse rencontrer de nouveaux son cavalier avec la terre. Elle devait d'abord tenter de lui faire comprendre une notion, qui devrait lu permettre de s'améliorer de façon impressionnante. Mais il allait falloir lui expliquer... Ce qui semblait vraiment très complexe.

- Il bouge, ses muscles sont tous en mouvement et toi, tu ne dois pas rester immobile, mais suivre son mouvement, t'en imprégner. Tu dois trouver ton équilibre, sans entraver ses mouvements. Sens les. Elle pris la main du jeune homme et la maintint posée conter le cheval de la fael qu'elle fit avancer de quelques pas. Tu sens..? Tout bouge, rien n'es immobile c'est comme... Comme une vague, alors que tu tente de rester au sommet, debout sur une planche. Il te faut l'accompagner, profiter de sa force pour aller où tu veux.

La jeune fille le fixa afin de voir si ses mots l'avaient touché. Elle doutait qu'il n'ai jamais fait du surf... Mais avec de la chance, il serait déjà monté sur un bateau et ce qu'elle venait de dire ne lui serait pas très étranger.. Enfin elle se recula de façon à laisser à Najava sa liberté de mouvement et observa le cavalier.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Ven 21 Sep 2012 - 18:53

Les yeux fermés, une main posée sur le dos du cheval, l’autre cramponné à celle de Neleam, Ace inspira et expira longuement…

Après un moment d’hilarité général, les deux femmes acceptèrent finalement de l’aider.
Neleam lui expliqua d’abord les bases sous le regard enthousiaste de Myya LI. Elle lui fit prendre un second contact avec l’animal. Un contact beaucoup plus intense que le premier, un contact plus profond dans ses sentiments, faisant appel à ce qu’Ace considérait personnellement comme un sixième sens: l’énergie.
Difficilement mais surement, il se concentra pour ressentir les énergies du cheval. Les muscles, les os, le corps, l’âme… chacun laissait sa propre trace d’énergie et ceux de l’homme et de l’animal devaient fusionner pour communiquer. Le jeune garçon eut vite compris que s’il voulait contrôler Najava, il devait d’abord se laisser contrôler par le cheval, s’incliner devant sa puissance… son énergie, comme une marque de respect.

Malgré cela, Ace peinait à comprendre toute les paroles de la Chevalière et ce qui était compris fut, au gout du jeune homme, beaucoup plus simple à dire qu’à faire. L’ex-pirate pensait que tout reposait dans la force physique, alors qu'en réalité, c’était son cerveau qui bouillonnait le plus à présent !

« Une vague, un océan et une tempête » pensa-t-il. Voila ce que lui avait soufflé son père juste avant de le faire naviguer seul pour la première fois sur une petite embarcation à grande vitesse. Seulement trois mots qui lui permirent de ressentir sur les mers, ce qu’il ressentait aujourd’hui sur un cheval. La jeune femme avait vu juste !

Puis Neleam lui lâcha la main afin qu’il puisse retenter sa chance… Ace D’ Ométa faisait déjà des progrès mais cela ne l’empêcha pas de chuter peu de temps après.

- C’est sûr que je ne pourrai pas apprendre à faire du cheval en un seul jour, mais tes conseils me sont d’une grande utilité Neleam. Et je pense qu’un entrainement régulier ne pourra que me faire progresser.


Il fit rire une nouvelle fois la Faëlle est tirant un grimace lorsqu’il se toucha le postérieur. Elle n’avait pas menti, ses fesses et la totalité de ses muscles crispés commençaient déjà à le faire souffrir.

- Je souffle quelques secondes et je pense que nous pourrons reprendre la route. C’est en pratiquent que j’apprendrais le plus vite.
Dit-il avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4060
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Lun 24 Sep 2012 - 16:46

Neleam fit sa première leçon à Ace qui après quelque temps réussit à savoir tenir sur Najava sous l’œil attentif de Myya ! Neleam avait raison : le cheval est vivant et il fallait être en harmonie avec lui pour pouvoir le monter ! Mais Ace avait raison on ne pouvait pas apprendre à monter à cheval en une journée, mais il progressait vite et après avoir massé son postérieur endolori, ce qui tira un sourire à Myya, il réussit à tenir sur un cheval sans trop de problèmes. Neleam sonna alors le signal du départ et ils se dirigèrent alors tout droit vers là capitale !

La matinée fraîche et ensoleillée annonçait une après-midi radieuse et une soirée douce. Il y avait peu d’animaux qui s’aventuraient dans les plaines excepter quelques oiseaux qui survolaient les collines de haut ! Le paysage montrait une rivière de plaine et Myya savait qu’ils en verraient jusqu'à apercevoir les coupoles d’Al-Jeit ! Ace leur avait affirmé qu’il n’était encore jamais allée à la capitale, comme il n’avait encore jamais vu l’Arche, ce qui fit sourire les deux jeunes femmes ! Myya savait que l’Arche et Al-Jeit étaient des monuments qu’il fallait voir lorsque qu’on était à Gwendalavir, elle se souvenait parfaitement de la première fois où elle les vit .

C’était il y a 4 ans, elle venait de quitter ses parents et sa sœur, elle n’avait alors que 17 ans et était bouillonnante d’énergie. Cela faisait déjà trois semaines qu’elle était partie et elle se dirigeait, comme aujourd’hui, tout droit vers Al-Jeit la capitale des humains, un ami ambassadeur-Faël lui avait fourni une carte et lui avait montré le chemin qui passait sur l’Arche et c’est après trois semaines qu’elle la vit … Sa courbe montait au ciel et le soleil avait illuminé l’Arche en faisait resplendir sa beauté féerique qui avait reflété dans les yeux de Myya ou des larmes de bonheur perlait pour cascader sur ses joues ! Elle était resté une longue demi-heure à contempler l’Arche du regard et après avoir versé toutes les larmes de joie de son corps elle traversa le pont cristallin ou le Pollimage pouvait s’apercevoir à ses pieds ! Puis vient Al-Jeit la magnifique capitale des humains, de loin on pouvait apercevoir l’Académie des dessinateurs, une pure merveille ! Cette vision reste toujours dans son cœur car l’Arche comme Al-Jeit est une des plus belles choses que Myya vit de sa vie !

Restant perdu dans ces pensées elle ne vit pas le temps passé et soudain Al-Jeit fut en vue ! Neleam les fit encore marcher une demi-heure puis d’un coup parmi ces plaines un plateau rocheux jaillit et la capitale se dévoila ! Elle se retourna pour apercevoir le visage d’Ace qui c'était perdu dans la contemplation d'Al-Jeit ne la vit pas, Al-Jeit était toujours aussi magnifique !

Perdus dans leurs pensées les trois compagnons n’aperçurent pas tous de suite le nouveau venu ! C’était un homme, de grande taille , un corps musclé et un visage aux traits fins et harmonieux encadré par de longs cheveux noirs retenu en arrière par un lacet . Un nez fin, une bouche gracieuse et des yeux marron ! Il était armé d’un long sabre placé dans son dos et une hache accrochée à sa selle !
Il était paisible et calme, alors Myya dit d’une voix calme :

-Bonjours !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1513
Date d'inscription : 13/07/2012
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Chevalier de vingt-six ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Mar 25 Sep 2012 - 18:10


Je franchis les portes d’Al-Jeit surveillées par des gardes, perdu dans mes pensées. Je venais de passer la nuit au « Chevalier qui gondole » après avoir dit au revoir à Kloa. Kloa ... J’avais passé la semaine en sa compagnie. Une semaine. C’est à la fois si long et si court ... Le temps passe vite et il faut profiter de la vie ! Pour en revenir à ma sœur, elle me manque. Mais elle ne tient pas en place deux minutes ! J’ai déjà eu du mal à la convaincre de rester une semaine, alors deux ... Elle a une affaire importante à régler d’après elle. J’ai bien essayer de lui soutirer des informations, rien à faire, elle est restée muette comme une tombe.

Je traverse les allées du marché en tenant Andalo par la bride, quand une voie me fait revenir à la réalité.

Et toi, là-bas ! Avec le cheval !

Je me retourne lentement et me retrouve nez à nez avec un petit homme trapu au crâne dégarni. Son haleine dégage une forte odeur d’alcool et il a l’air plutôt mal-en-point.

Bonjour, à vous aussi ... dis je en soupirant, Vous voulez me dire ?

Il me regarde avec un air étonné ? Il n’a sûrement rien compris à ce que je viens de dire. Pas étonnant, il est complètement ivre ! Il me regarde avec un air menaçant. Génial ...

Écoute, je ne vais pas chercher les ennuis, d’accord ? Surtout avec toi, ce serait aussi idiot qu’inutile. De plus, tu serais K.O. avant d’avoir fait le moindre geste. Vu ton état, je te conseille d’aller t’allonger et de dormir un peu.

...

Sur ce, je m’éloigne en levant les yeux au ciel et en le laissant planter là. J’espère vraiment que je ne suis pas comme ça quand j’abuse un peu trop de l’alcool ...

Une fois sorti du marché et émergé de la foule, j'enfourche Andalo et d'un claquement de langue, je le fais avancer au pas. Je me retourne une dernière fois vers la capitale de l'empire pour graver une énième fois son image dans ma mémoire.

Il fait bon, le ciel est clair, les oiseaux chantent, ils ne manquent plus qu'une chose, de la compagnie ! Sur ses pensées, j'aperçois cinq silhouettes près de la route qui mène à la ville. Deux chevaux et trois humains. En m'approchant un peu plus, je peux distinguer un homme de frêle et de petite taille aux cheveux gris coupés courts, enveloppés dans un grand manteau, une jeune faëlle aux cheveux blonds faisant ressortir sa peau foncée et une femme à la chevelure d'ébène parsemée de mèches blanches. De petite taille elle aussi.
Tous trois perdu dans leurs pensées devant Al-Jeit, ils ne me remarquent pas tout de suite. Je ne dis rien. J'attendis juste.
La faëlle s'aperçut de ma présence le première.

Bonjour !

Son salut ramena les deux autres à la réalité et six yeux se retrouvèrent braqués sur moi.

Bonjour ! Je m'appelle Néo Lyama et vous ? Je cherche de la compagnie pour voyager et n'ayant aucun but précis, si ça ne vous dérange pas bien sur, j'aimerais me joindre à vous !

Je souris. Les aventures allaient reprendre !

J'appris par la suite que l'homme se nommait Ace et qu'il souhaitait rejoindre Ombreuse. Drôle de destination … La femme aux cheveux noirs et blancs, Neleam, était un peu le guide de la petite compagnie. Quand à Myya, la jeune faëlle … Et bien, elle s'était juste jointe à eux.

Je découvris aussi que la prochaine destination, c'était l'Arche. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu ce pont tout simplement merveilleux.
J'étais heureux. J'allais voyager en bonne compagnie et j'allais revoir l'Arche.


[hrp : la couleur que j'utilise, c'est burlywood. ;)]



Dernière édition par Néo Lyama le Sam 13 Oct 2012 - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Mer 26 Sep 2012 - 22:40

Ace semblait avoir compris ce qu'elle avait raconté. Peut-être pas tout mais l'idée principale, après à chacun de se l'approprier, à chacun de faire ses propres expériences.
Le petit glaçon galopa dans la Prairie, fière de lui.
Enfin galopa... C'est un peu exagéré, mais le cheval de Myya avait réussi à trouver une allure équivalente au trot, mais sans tous les inconvénients. Et le cavalier enherbe finit par mettre pied (et fesses) à terre.

- C’est sûr que je ne pourrai pas apprendre à faire du cheval en un seul jour, mais tes conseils me sont d’une grande utilité Neleam. Et je pense qu’un entrainement régulier ne pourra que me faire progresser.

La guerrière sourit. Bien entendu, l'expérience lui sera nécessaire avant qu'il ne puisse vraiment profiter, car pour le moment il allait avoir mal. Très mal. Une grimace confirma cette pensée.
Elle même se souvenait de ses débuts (pas seulement, il lui arrivait parfois encore d'avoir mal), et elle le plaignait. Presque. Elle elle était douillette des fesses ! Et certainement que cet homme avait le cuir dur ! Elle se prit alors à observer le postérieur d'Ace avec attention afin de déterminer quel genre de fesses il pouvait bien avoir... Quelques petits pas pour se dégourdir les jambes permirent à Neleam de constater leur force. Pour sur qu'il y avait du muscles...

Firmament vint donner un petit coup de tête à sa maitresse comme pour la tirer de son observation. Elle fronça les sourcils et commença une conversation silencieuse avec son destrier.
Il n'y avait aucun mal ni aucune trahison ! elle ne faisait que regarder dans un but purement professionnel ! La jeune femme se heurta à un regard.. chevalin et renonça à argumenter avec un soupire grandiloquent.

La route se passa tranquillement, ils alternaient ceux à cheval, avec de rapides passages au galop de façon à avancer quand même, avec ceux à pied, les chevaux alors au pas. Ace avait ainsi l'occasion de se détendre les muscles. De plus les demoiselles montaient l'une derrière l'autre lorsque l’ennui et la fatigue se faisaient sentir.


Al-Jeit finit par se dessiner à l'horizon.
Neleam marchait à côté des chevaux.
Elle trottinait de temps à autre, tentant de se dynamiser car les voyages comme ça avaient tendance à la ramollir et il lui fallait garder sa forme et son endurance.
La fael se tourna alors lançant un aimable "Bonjour"

Neleam se tourna et eut la surprise de voir un homme à cheval.

Il n'était pas dans ses habitudes de saluer n'importe qui à cheval, surtout que l'entrée d'Al-Jeit étaitt souvent plongée dans la foule. Ici l'anonymat est monnaie courante, et cela ne la dérangeait pas le moindre du monde


Bonjour ! Je m'appelle Néo Lyama et vous ? Je cherche de la compagnie pour voyager et n'ayant aucun but précis, si ça ne vous dérange pas bien sur, j'aimerais me joindre à vous !.

Neleam sourit et hocha la tête, elle n'était pas contre un autre compagnon de route ! Avec de la chance il parlerait de son passé et aurait de supers aventures à conter !
Car Ice, en véritable glaçon, était assez avare d'informations, et même d’anecdotes sur son passé. Myya quand à elle en racontait parfois, mais elle était plus timide et la guerrière avait l'impression d'être la seule à parler.
Bon ce n’était bien entendu pas vrai, mais elle aimait énormément parler, et il fallait avoir quelque chose inintéressant à raconter pour avoir assez de motivation pour prendre la parole. Ce qui arrivait au final assez rarement.

Ace se présenta par la suite, avec ses manières venues d'ailleurs, bien qu'il fasse de son mieux pour les dissimuler, la guerrière ne voyait plus que ça. Il n'était pas d'ici. Elle non plus, mais Lui était différent. Il avait un petit truc qui le différenciait des autres Alvariens. Sa façon de parler tout d'abord, mais aussi sa façon de se mouvoir... Cet homme était un mystère ! Et curieuse comme pas deux, Neleam se fit la promesse de percer ce secret !
Elle eut une brève pensée pour son dernier pari du même genre. Elle avait perdu et s'était retrouvée à embrasser à pleine bouche la source du défi. Hum.. Pas si mauvais souvenir en fait. Mais elle n'était pas libre donc elle devait calmer ses pulsions !
Elle rit doucement à cette idée.
Elle n'était pas une femme en chaleur ni complètement hystérique à la vue de biceps accompagné de l'odeur de testostérone. Travailler constamment entourée d'homme l'y habitue. De plus l'amitié est un bien précieux pour elle, qu'elle préfère entretenir plutôt que d'enchainer les conquêtes éphémères. Mais elle devait avouer qu'elle aimait bien regarder les beaux hommes...

Neleam revint au présent lorsque tout le monde la regarda, attendant qu'elle se présente. La jeune fille sourit et prit la parole d'une voie joyeuse.


- Moi c'est Neleam !

Elle en tenait pas tellement à donner plus d'informations. Si ce Néo en voulait il lui faudrait les mériter et aller les chercher. Elle tairait son appartenance à la guilde des chevaliers ainsi que son implication non négligeable. Du moins elle ne l'évoquerait pas d'elle même. Mais elle ne le cacherait pas non plus. Juste il n'était pas dans ses habitudes de dévoiler du premier coup toutes ses cartes.


- On a le temps de faire un petit détour par le nord. Après je pense qu'il sera l'heure de pénétrer dans Al-Jeit et d'y trouver un endroit pour diner et passer la nuit. Ca vous va ?

Personne ne semblait contre, et la petite troupe se dirigea vers l'Arche.

La guerrière ne voulait pas dévoiler le but de ce détour. Ce monument était juste magnifique, et il fallait garder la surprise intacte. Pour Ace.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Ven 28 Sep 2012 - 20:20

Voila déjà quelques temps que le trio alternait entre marche, course et dos de cheval en direction de la fameuse ville dont les filles faisaient l’éloge.

Lorsqu’il vit la silhouette d’Al-Jeit au loin, son excitation monta d’un cran ! Mais c’est lorsqu’il eut une vue d’ensemble que son souffle se coupa littéralement. Il existait de belles villes sur l’Archipel Aline… mais rien de comparable à ce qu’il avait devant les yeux. Si Ace D’ Ométa n’était pas aussi terre-à-terre, il aurait put croire que cela tenait de la magie ! Un miracle ayant pris la forme d’une cité, Capitale d’un royaume aussi grand qu’un continent !
Le jeune homme n’avait pas la force de bouger ni de se manifester, juste de regarder cette merveille inégalé.
Son émerveillement décupla lorsqu’il vit les immenses Portes brillantes de milles éclats qui donnaient accès à l’intérieur de la ville. Elles étaient chacune constitués d’un cristal différent qu’il ne connaissait pas mais qui, il le devina, valait une fortune ! Il vint alors à ce demander si cela était vraiment réel…
Derrière les majestueux remparts, le jeune homme pouvait apercevoir le sommet des tours les plus grandes : immense, aérienne, scintillante de beauté… Ace se sentit presque oppressé par cette folie des grandeurs.
Il resta là de longues minutes à contempler ce chef-d’œuvre architectural.

Puis Ace quitta Al-Jeit des yeux à contrecœur lorsque Myya Li lança un petit « bonjour » de sa joyeuse voix : les destinataires étaient un homme et son cheval qui croisaient leur route. Apparemment, le cavalier cherchait juste de la compagnie et il demanda, après s'être nommé, s’il pouvait rejoindre le petit groupe dans leur périple. Ice, comme avait l’habitude de l’appeler Neleam, n’y vit aucun inconvénient. Au contraire, un compagnon de plus lui assurait une bonne ambiance et une sécurité supplémentaire durant le voyage ! Et avec un peu de chance, il ramènerait un petit peu de bon sens à cette troupe extravagante.

Cette pensé fit sourire le jeune garçon qui entama de se présenter… toujours avec autant de maladresse.

- Bienvenue noble cavalier, je serais heureux que tu te joignes à nous ! Je m’appel Ace D’ Ométa, mais tu peux m’appeler Ace si tu le souhaite.


Puis il se tut en attendant une réaction quelconque. Ce fut Neleam qui prit en première la parole pour se présenter, mais comme lui, elle ne donna que son nom en gage de présentation et enchaina directement sur les projets qu’elle avait prévu pour la suite du voyage.

Ace fut à la fois étonné et déçut de devoir quitter Al-Jeit sans l’avoir visité. Et même si la cavalière lui promit qu’ils y retourneraient avant la tomber de la nuit, le jeune homme ne put s’empêcher de manifester son désaccord. Il céda finalement à l’autorité des trois personnages réunis qui durent s’y reprendre à plusieurs fois avant de le faire changer d’avis.

Maintenant ils marchaient sur une belle et large route qui accueillait beaucoup de voyageurs, marchands, touristes (et d'autres bédouins en tout genre) en partance et en direction de la Capitale. Ce trajet, jusqu’à une destination que ses compagnons lui gardait secrète, leur permirent de faire plus ample connaissance avec le nouveau venu et de prendre le temps de finir les présentations à peine commencées. En réalité, chacun était avare d’information personnelle ou trop timide pour se dévoiler totalement, mais ça ne dérangea pas Ace qui préférait considérer ses camarades sur leur présent plutôt que sur leur passé. Et puis lui non plus n'aimait guère s'ouvrir autant aux autres... les secrets font aussi partie des relations entre différentes personnes.
Ils se distribuèrent aussi un petit encas qui avait pour but d’aider ce gros glouton de Ace à tenir jusqu’aux dinez du soir… en effet, ils n’avaient pas déjeuné à midi et le jeune garçon avait du mal à s'habituer au régime du voyage. De plus, un repas négligé était signe de mauvaise humeur chez Ace D’ Ométa ! D'ailleurs, Myya Li l’eut très bien compris et pour lui faire retrouver le sourire, elle lui expliqua avec enthousiasme :

- Al-Jeit compte de nombreuses auberges où tu pourras te gaver de nourriture à en perdre la raison !

- J’espère que tu dis vrai ! Gare au malheureux aubergiste qui me verra arriver dans son enseigne… si malheureux est le mot exact ! Et puis … kuf !!

Ace faillit s’étrangler avec sa propre salive lorsqu’il l’aperçut ! A force de regarder ses pieds en ronchonnant, il n’avait pas vu se profiler au loin l’immense arc de cercle brillant de mille feux.

- L’Arche !
S’exclama Néo Lyama qui comprit que le jeune homme ne l’avait encore jamais vu.

Ice écarquilla les yeux et replongea dans son état de contemplation, bouche-bé. Un pont gigantesque se dressait devant lui, taillé dans un cristal qu’il rapprocha à ceux qu’il avait pu voir précédemment aux portes d’Al-Jeit. Cette fois-ci, il en était sûr, cette construction ne pouvait pas provenir de la main de l’Homme. En tout cas pas d’un homme « normal ».
Haute de plusieurs centaines de mètre, longue d’innombrables kilomètres, l’Arche surplombait une rivière qui ressemblait plus à un océan qu’à un canal d’eau. La mouvance du courant contrastait avec la parfaite stabilité du pont de cristal et seul la circulation grouillante qui s'activait sur le l'Arche vint déranger la puissante harmonie du monument.

Son sourire lui revint naturellement alors qu’il continuait de dévorer cette merveille des yeux. Pour le plus grand bonheur de Ace D’ Ométa, cette journée allait de surprise en surprise !
Revenir en haut Aller en bas
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4060
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Lun 1 Oct 2012 - 20:37

Néo était un compagnon agréable et plein d'entrain, après l'avoir salué Ace et Neleam se retournèrent et le saluèrent eux aussi, Myya l'accepta sans problème et les autres firent de même et après les présentations la petite troupe se dirigea vers l'arche. Cependant Ace émit de fortes protestations et ne voulait pas partir sans avoir fait au moins une fois le tour de la capitale, et ils durent se mettre à trois pour le convaincre qu'un autre endroit devait être vu avant de rentrer dans Al-Jeit et c'est après une bonne dizaine de minutes qu'Ace accepta de les accompagner dans cet endroit encore "mystérieux" pour lui !

Sur la route ils croisèrent des touristes, marchands, voyageurs, soldats, dessinateurs et même des fois quelques Faël ou Myya les saluaient dans sa langue. Ils marchèrent sur la route sans trop discuter si ce n'était Néo qui faisait mieux connaissance du groupe et on profita de la journée ensoleillée pour manger un petit encas car les ventres n'étaient pas vraiment d'accord du régime imposé par ce voyage et alors Myya aperçu qu'Ace avait encore faim et dit :

- Al-Jeit compte de nombreuses auberges où tu pourras te gaver de nourriture à en perdre la raison !

Pour réponse Ace lui offrit un sourire et lui répondit :

- J’espère que tu dis vrai ! Gare au malheureux aubergiste qui me verra arriver dans son enseigne… si malheureux est le mot exact ! Et puis … kuf !

Il c'était tu d'un coup en apercevant le spectacle qui s'offrait devant eux et c'est Néo qui dit le nom de cette magnifique sculpture :

- l’Arche !

Puis plus personne ne parla, ils laissèrent Ace profiter amplement de cet instant magique que personne ne pouvait effacer de sa mémoire : la première vision de l'Arche ! Et c'est après une bonne heure, laissant le temps à Ace de savourer ce moment, qu'ils décidèrent de retourner vers Al-Jeit pour savourer un bon repas, qu'Ace allait dévorer, et passer une bonne nuit de sommeil avant de reprendre la route vers Ombreuse qui ne sera pas de tout repos ! À nouveau ils furent devant la capitale et ils passèrent alors par la porte de Saphir où Ace s'émerveilla devant la splendeur de se qu'offrait la capitale. Neleam les mena droits devant une grande auberge bien accueillante !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1513
Date d'inscription : 13/07/2012
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Chevalier de vingt-six ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Sam 13 Oct 2012 - 16:21



-- A peine parti, déjà de retour --



Bienvenue noble cavalier, je serais heureux que tu te joignes à nous ! Je m'appelle Ace D'Ométa, mais tu peux m'appeler Ace si tu le souhaite.

Je lui jetais un regard surpris. Sa présentation était … spéciale pour ainsi dire. Ce n'est pas dans ma nature de juger les gens au premier coup d’œil, mais là, on voyait très distinctement que cet homme venait d'ailleurs. Et puis, je n'allais pas l'appeler Ace D'Ométa tous le voyage. Ace suffisait.

Moi c'est Neleam !

Je souris. Il ne comptait apparemment pas me dire autre chose que leurs prénom. Tant pis, j'en découvrirais un peu plus le moment venu.

On a le temps de faire un petit détour par le nord. Après je pense qu'il sera l'heure de pénétrer dans Al-Jeit et d'y trouver un endroit pour dîner et passer la nuit. Ça vous va ?

Je n'y voyais pas d’inconvénient vu que je savais très bien ce qu'il y avait plus au nord d'Al-Jeit.
Ace en revanche, voulait absolument rentrer dans Al-jeit et accepta de continuer la route seulement après que nous eûmes trouver de bons arguments pour le faire changer d'avis.

Nous avançâmes donc en direction de l'Arche tous en discutant. Je découvris qu'Ace était un assez gros mangeur et Myya ne se gêna pas pour lui faire remarquer.

Al-Jeit compte de nombreuses auberges où tu pourras te gaver de nourriture à en perdre la raison !

J’espère que tu dis vrai ! Gare au malheureux aubergiste qui me verra arriver dans son enseigne… si malheureux est le mot exact ! Et puis … kuf !!

Trop occuper à ronchonner, il n'avais pas tout de suite vu la silhouette de l'Arche au loin.

L'Arche !
Si tu râlais un peu moins et que tu regardais un peu plus autour de toi, tu aurais pu éviter de t'étrangler.


Lui dis-je en rigolant et en lui donnant une tape dans le dos. Ace resta en admiration devant le monument. Il était dans le même état que quand j'étais arrivés près d'eux a proximité d'Al-Jeit. Apparemment, il n'était pas originaire d'ici et ne devais pas savoir d’où venait cette construction que l'Homme ne pouvais avoir construit.

L'Arche et un grande partie d'Al-jeit, ne sont pas de la main de l'Homme. Je ne sais pas si tu sais ce que sont les Dessinateurs, mais ce sont eux qui l'ont crées.
Ils ont accès à une dimension que eux seuls peuvent explorer. Elle se nomme l'Imagination. Cela leurs permet de faire basculer ce qu'il imagine dans la réalité.

Je me tus un instant avant de reprendre.

Je ne suis pas un expert dans ce domaine, donc si tu veux en apprendre un peu plus, il te faudra trouver quelqu'un d'autre !

Nous restâmes devant un moment devant l'Arche. Puis le soleil commença à décliner et Neleam décida qu'il était temps de repartir vers Al-Jeit.

Je venais de partir et j'étais déjà de retour. Mais c'était à Al-Jeit. Et je ne me lasserais jamais de revoir cette ville. Nous nous arrétâmes devant une auberge à l'apparence accueillante et nous confièrent les trois chevaux au garçon d'écurie.

Le serveur se dirigea vers nous et je commandais mon repas après que les autres eurent fait de même. Je les regardais chacun à leurs tour. Myya était une faëlle joyeuse et une joie de vivre se dégageait d'elle, Neleam était une femme assez bavarde et sympatique, quand à Ace, c'était Ace … Il était assez étrange et il m'intriguait.

Dîtes … je ne voudrais pas me montrer indiscret, mais Ombreuse est une destination assez … original, si je puis dire. Je suis un chevalier et j'ai déjà fais de nombreux voyages, mais allez vers cette forêt sans objectif spécial, je n'avais jamais vu ça.

Il y eu un silence autour de la table, aussi, je repris.

Je comprendrais si vous ne me répondez pas.

Je leurs avait dit ce que j'étais, mais de toute façon, je n'avais rien à cacher. Et cela me permettrait peut-être d'en apprendre un peu plus ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10590
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Sam 13 Oct 2012 - 17:27



Ace refusa de contourner Al-Jeit. Neleam, surprise, laissa les autres argumenter, avant de se rappeler qu'il ignorait ce qu'il y avait au Nord. Elle entra elle aussi dans la danse et finalement le jeune homme se plia à la volonté de la majorité.
Ils cheminèrent que les temps, accompagné des ronchonnements de leur compagnons.
La guerrière restait silencieuse, amusée du comportement infantile du visiteur. Il voulait des guides et il refusait de les suivre... Il devait y avoir quelque chose qui ne tournait pas rond chez lui !

La Fael quand a elle le força à discuter, lui promettant les merveilles de la Capitale. Ace semblait bien attiré par un festin de rois, et le fit remarquer au et fort, de façon à montrer que ce serait le seul moyen qu'aurait la petite troupe pour se faire pardonner.
Neleam se dit que le meilleur moyen de le faire serait certainement celui de l'ane, du baton et de la carotte.. Elle imagina la scène. Ace à pied, ayant trop mal aux fesses pour remonter sur un cheval et Myya secouant devant son nez un saucisson. L'image de son glaçon, un filet de base et des saucissons plein les yeux, la plongea dans un grand fou-rire. Qui redoubla lorsqu'elle apperçu la réaction d'Ace lorsqu'il découvrit l'Arche.
A moitié en train de s'étouffer, incapable de quitter cette merveille des yeux, tant il était surpris. Ebahi. Bouche bée. Incrédule... (Tout ceci sans dictionnaire des synonymes !)

Ce fut le nouveau arrivé, Néo, qui présenta l'Arche. Et il le fit très bien. Neleam n'avait rien de plus à ajouter. Ils restèrent un long moment à contempler l'arche, qui irradiait. Le coucher de soleil la fit revenir à la vie, et il l'empruntèrent précautionneusement. Une chute pouvait s'avérer mortelle.

La petite troupe atteignit sain t sauf, une auberge de renom. Bien que les prix soient assez...exorbitants, elle proposait toute la magie d'Al-Jeit. Des dessins flottaient partout, conférant à la pièce principale une atmosphère magique qui sied si bien à la ville.
Ice observait tout, notant chaque détail, curieux comme tout nouvel arrivant.

Ils s'attroupèrent à une table libre et commandèrent. Neleam jeta un bref coup d'oeil aux prix et respira un bon coup. Elle regarda la carte, peu habituée aux plats proposés. Ils étaient tous plus extravagants les un que les autres, et aucune bière n'était sur la carte. La guerrière demanda l'avis du garçon de service, qui lui conseilla le plat du jour accompagné d'un boisson légèrement alcoolisée au lait de siffleur (une femelle c'est une siffleuse ...? O.o). Lorsque chacun eut commandé Néo prit la parole.

- Dîtes … je ne voudrais pas me montrer indiscret, mais Ombreuse est une destination assez … original, si je puis dire. Je suis un chevalier et j'ai déjà fais de nombreux voyages, mais allez vers cette forêt sans objectif spécial, je n'avais jamais vu ça.

Neleam le regarda tandis que le silence lui répondait. Un chevalier... C'est logique. Ils n'y avait qu'eux pour errer sur les routes à la recherche d'aventures épiques. Cependant elle ne l'avait jamais vu ... Etait-il nouveau ? Non, sa façon de se présenter et de parler attestait d'une certaine expérience. Pourquoi n'avait-elle alors aucun souvenir de cet homme ..?

- Je comprendrais si vous ne me répondez pas.

La guerrière réalisa alors que personne n'avait prit la parole. Son naturel méfiant c'était évaporé assez rapidement. Il faut dire que l'ambiance classe de l'auberge, encourageait son côté extravagant.

- Moi je ne vois aucun problème à te répondre ! C'est tout de la faute d'Ice. Ce glaçon s'est mis en tête d'aller jusqu’à Ombreuse, alors avec Myya on l'accompagne ! Moi en temps que Chevalier je ne peux qu'accepter une telle quête. Donc ... je suis le mouvement.


Elle avait finit sa phrase avec un regard bovin, prouvant qu'elle ne faisait rien et ne comprenait rien à rien. il est vrai qu'elle espérait qu'il y ait un peu de grabuge, mais elle allait se douter qu'au final ça ne serait qu'une ballade comme tant d'autres. Qu'il n'y aurait aucune gloire à en tirer. Et aucune rentrée d'argent.
Mais l'appelle de l'aventure était le plus grand.

- Mais toi aussi si tu nous accompagne, tu erreras sans but.. C'est assez... divertissant. Surtout quand Ice essaye de monter à cheval !

Elle conclue sa phrase par un magnifique sourire à Ace. Ce fut le moment que choisit le garçon pour apporter leur plats. Neleam fut impressionnée par leur rapidité de service et se plongea dans son assiette pendant que les autres prenaient la parole.



_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Mar 16 Oct 2012 - 21:21

L’auberge tant attendu finit par montrer le bout de son toit en diffusant une vive lumière, même à l’extérieur de la bâtisse, qu’Ace devina chaleureuse en son intérieur.

Quelques temps avant, Ace d’ Ométa venait de découvrir la magnifique Arche dont la petite troupe, avec qui il voyageait, lui avait fait la surprise. Ebahit par tant majesté, l’ex-pirate restait sonné par ce qu’il avait découvert aujourd’hui.

Neo tenta de lui expliquer les origines de la Capitale et du Monument qui l’accompagnait… mais le jeune ne comprenait pas. En réalité, il ne pouvait pas comprendre ! Ces histoires de dessinateurs qui, grâce à une autre dimension, pouvaient dessiner la réalité… tout ceci ne lui paraissait pas du tout réel. Au contraire, Ace pensa que le jeune homme se moquait de lui et il rigola sans attacher plus d’importance à cette discussion.

Puis, lorsque le soleil entreprit de se cacher, ils se mirent en route une nouvelle fois en direction d’Al-Jeit. L e trajet fut, logiquement, sans encombre et lorsque les compagnons entrèrent dans l’auberge, Ace retint de justesse un gracieux soupir. Ses fesses, encore endoloris par ses tentatives de monter à cheval, furent heureuses de trouver les fauteuils luxueux de la taverne, et ses jambes rendues affreusement lourdes par son voyage terrestre manifestèrent aussi leur contentement de pouvoir, enfin, se reposer.

- Dîtes … je ne voudrais pas me montrer indiscret, mais Ombreuse est une destination assez … original, si je puis dire. Je suis un chevalier et j'ai déjà fais de nombreux voyages, mais allez vers cette forêt sans objectif spécial, je n'avais jamais vu ça.

Ice sentit des regards discrets se tourner dans sa direction… ce qui eut l’unique conséquence de le mettre mal à l’aise. En effet, l’ex-pirate n’avait nullement l’intention de répondre… mais Néo n’était pas forcément au courant que le seul responsable de ce périple au but étrange était justement Ace

- Je comprendrais si vous ne me répondez pas.

Alors Neleam prit la parole, au grand soulagement d’Ace D’ Ométa.

- Moi je ne vois aucun problème à te répondre ! C'est tout de la faute d'Ice. Ce glaçon s'est mis en tête d'aller jusqu’à Ombreuse, alors avec Myya on l'accompagne ! Moi en temps que Chevalier je ne peux qu'accepter une telle quête. Donc ... je suis le mouvement.

Beaucoup moins reconnaissant, le jeune garçon se sentit soudain trahit…

- Mais toi aussi si tu nous accompagne, tu erreras sans but.. C'est assez... divertissant. Surtout quand Ice essaye de monter à cheval !

La Chevalière avait un certain don pour faire rire ses compagnons de route et l’ex-pirate eut vite fait de relativiser. Il prit même le temps de répondre, le sourire aux lèvres.

- Il parait que c’est le Destin qui me l’a dictée.

Puis il se fendit la poire, heureux de sa petite blague… que, bien sur, personne ne pouvait comprendre. Mais Ace ne se formalisa pas du flop qu’il venait de faire et se jeta sur le contenu de l’assiette que le garçon de maison venait de déposer sous son nez.

- Mmmmm, ch’est très très bon ichi ! Le jeune homme avala l’immense bouché de nourriture qu’il avait engouffré dans sa gueule. Pardonnez mon impolitesse… je disais donc que ce repas est vraiment délicieux. Tu n’avais pas mentit Myya !

Le jeune Ométa lui adressa un grand sourire. Puis son visage se referma brusquement… il repoussa son assiette à peine entamé et se leva.

- Je suis désolé mais je vais devoir vous quitter un moment. Je vous serais très reconnaissant de me garder un lit de libre au cas où je rentrerais tard.


Il posa une bourse remplit de pièce Aline sans se rendre compte que cette monnaie était surement inutile sur le continent. Puis sans autre explication, il quitta la pièce pour se rendre à l’extérieur créant la perplexité générale.

La porte claqua dans son dos et Ace D' Ométa disparut dans l'obscurité que les différentes auberges n'arrivaient pas à illuminer.
Revenir en haut Aller en bas
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1003
Date d'inscription : 24/09/2012
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Dessinateur de la trentaine (bon dieu ça passe...)
Aptitudes: Dessin, Maîtrise des 4 éléments
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Mar 23 Oct 2012 - 2:39

Spoiler:
 

Edit Lulu: évitez les images qui sont trop grandes et qui déforment la page, réduisez-les ou mettez-les sous spoiler.



•••


Intéressant. Non. Pas intéressant. Instructif ? Oui ce serait plutôt ça. Instructif. Ou plutôt, instructive.
Instructive, la semaine de « cours » qu’Evan Banner venait de passer à écouter différents professeurs lui enseigner les subtiles arcanes du Dessin.

Juché sur sa fidèle monture, Soupir, Evan haussa les épaules. Certes, certaines techniques dispensées par les professeurs de l’Académie lui seraient fort utiles en temps voulu, comme le pas sur le côté, mais il trouvait les autres exercices bien trop ennuyeux… et inutiles.

Non sincèrement, Evan ne réussissait pas à savoir pourquoi ce professeur aux cheveux blancs avait à tout prix voulu que le jeune homme transforme la boule rouge qu’il avait créée par une boule bleue. L’incroyable Volonté d’Evan lui avait fait réussir cette épreuve sans qu’il ne ressente la moindre difficulté.
Néanmoins, il devait s’avouer fatigué après avoir passé une semaine à réfléchir, penser, analyser, et autres activités tout aussi éprouvantes.

C’est pour cela qu’il avait décidé de passer une nuit tranquille dans la capitale avant de repartir… quelque part.

Evan soupira. D’accord, il avait appris des techniques du Dessin. Mais après ? Que faire ? Où aller ? Avec qui ? L’humeur du jeune Dessinateur s’assombrit devant son inaptitude à envisager un futur proche. Bah, il se trouverait bien un convoi en besoin de Dessinateur pour les escorter !

Un écart de Soupir fit revenir Evan à la réalité. Il fallait absolument qu’il se débarrasse de cette fâcheuse manie de partir de ses pensées et de ne plus faire attention à ce qu’il faisait ! Un jour, il se fera attaquer et ne pourra pas se défendre, si ça continue !

Le Dessinateur se fustigea mentalement et reprit le contrôle de son cheval.

Bon, maintenant, une auberge !

Evan jeta un coup d’œil circulaire. Les rues étaient sombres, uniquement éclairées par la lumière diffuse que les maisons environnantes, éclairées de l’intérieur, propageait par leurs fenêtres poussiéreuses.

Maison… ou auberge. Le jeune homme sourit. Il la tenait son auberge ! Il se fit une joie à l’idée de se poser devant une bonne soupe avant de profiter d’une bonne nuit de sommeil.

Evan descendit de sa jument et la mena à un palefrenier un la tenant par le licol

- Occupe-t-en en aussi bien que de tes yeux, si tu ne veux pas risquer de les perdre , fit Evan au jeune garçon en lui adressant un clin d’œil malicieux ainsi qu’une tape amicale sur l’épaule.

Le jeune garçon, un petit rouquin d’une douzaine d’années, blêmit, puis en s’apercevant de la farce que lui faisait Evan, reprit des couleurs.

- Pas de souci, M’sieur ! , dit-il en se cognant la poitrine avec le poing serré.
Evan sortit de la grange, rassuré. Il s’assit quelques minutes sur les marches en regardant le ciel et en s’abandonnant an vent qui, d’un souffle discret, vint lui caresser le visage.

- Bonsoir, Bloo…

Soudain, les portes de l’auberge s’ouvrirent brusquement et une silhouette sortit sur le perron. Evan se leva d’un bond, la main refermée sur son couteau de chasse. Il plissa les yeux. C’était un homme qui lui faisait face. Un brun. Aux yeux verts. L’inconnu n’adressa qu’un bref regard à Evan puis rabattit une capuche sur son visage avant de s’éloigner à grands pas.

Curieux…

Evan se détendit.

Je me demande bien ce qui arrive à notre inconnu… Peu importe.

S’il n’avait pas été aussi fatigué, le jeune Dessinateur aurait suivi la silhouette encapuchonnée pour le seul plaisir de sa curiosité mais là, ce soir, non. Sa curiosité ne sera malheureusement pas assez forte ni suffisamment convaincante pour le pousser à passer à l’action. Son estomac, en revanche, se fit un plaisir de lui rappeler que ça faisait au moins douze heures qu’il n’avait pas mangé de vrai repas.

Affamé, Evan pénétra dans l’auberge. C’était un chouette établissement aux murs clairs ornés de tableaux de divers paysages de Gwendalavir. Quelques hommes se pressaient au comptoir et jouaient aux dés en descendant verres sur verres d’un alcool qui l’aurait assommé depuis déjà plusieurs heures. Evan comprit à l’air exaspéré de l’aubergiste qu’il aurait préféré que la bande de poivrots qui venait dépenser leur salaire ici s’en soit allée.

Le garçon s’approcha du comptoir et, faisant fi des banalités, s’adressa directement à l’aubergiste.

- Bonsoir, Monsieur. Je souhaiterais vous louer une chambre pour la nuit, dit-il avec un sourire encourageant.

- Sans problème, jeune homme. Cela est toujours plaisant de se rendre compte que dans cette contrée, des personnes sont encore capables de s’adresser à vous avec le sourire et pour autre chose que de commander une pinte en braillant, lui répondit l’homme avec un ton amical.

- Je vous comprends, mon cher Monsieur. Il est vrai que ce type de personne est quelque peu… Evan accorda un bref coup d’œil à l’un des hommes qui, après s’être enfilé un verre cul-sec, émit un rot sonore, puis ajouta : … malpolie.

- Je vous remercie de votre compréhension, jeune homme, dit l’aubergiste avec un sourire. Je m’en vais de ce pas vous préparer votre chambre. Je vous en prie, installez-vous, ma femme va venir vous servir la meilleure soupe de la capitale, croyez-moi !

Après avoir chaleureusement remercié le maître de maison, Evan se mit en tête de trouver un endroit où s’installer au calme.

Puis il les vit. Trois personnes. Deux femmes et un homme. Evan se concentra. Quel étrange petit groupe… Cet homme, là, à en juger par l’épée qui pend à sa ceinture, ne doit pas être un rigolo. Mais que fait-il avec cette femme, plutôt séduisante d’ailleurs, qui lui parle avec animation ? La troisième personne intervint à son tour.

Evan se rapprocha lentement, faisant mine de chercher un endroit où s’assoir.

Une minute ! Je connais cette voix !

Le jeune Dessinateur se rapprocha soudain de la tablée et posa sa main sur l’épaule de la jeune femme qui était en train de discuter.

Petite taille, peau sombre, même aura de souplesse et de dangerosité. Evan ne douta pas une seconde de plus.

- Myya Li, dit-il d’une voix claire et enjouée. Quel plaisir de te revoir !

Trois visages étonnés se tournèrent vers lui, puis après s’être délecté quelques secondes de l’effet qu’il procurait, il poursuivit.

- Il faut croire que mon père avait raison quand il disait que seules les montagnes ne se rencontrent pas.

La jeune fille sembla soudain le reconnaître et alors qu’elle ouvrait la bouche pour prendre la parole, une main grosse comme un battoir et presque aussi lourde vint s’abattre sur l’épaule du jeune Dessinateur, manquant de lui casser une clavicule. Evan n’eût pas besoin de se retourner. Une voix s’éleva dans son dos, dure mais incertaine :

- Eh oh toi eh, l’jeune grinlaget ! Euh… gringalet ! Laisse ces demoiselles tranquilles ou il t’en cuira, hips !

Evan ne se retourna pas. Les soulôts du comptoir… Levant les yeux vers les trois jeunes gens, il demanda d’une voix amusée:

- Un coup de main, peut-être ?



•••

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4060
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Mer 24 Oct 2012 - 16:01

- Dîtes … je ne voudrais pas me montrer indiscret, mais Ombreuse est une destination assez … original, si je puis dire. Je suis un chevalier et j'ai déjà fais de nombreux voyages, mais allez vers cette forêt sans objectif spécial, je n'avais jamais vu ça.

La conversation avait cessé et tous les visages s'étaient tournés vers Néo. Il avait prononcé cette phrase d’une voix tranquille et sans vraiment coupé la conversation.

- Je comprendrais si vous ne me répondez pas.

Le silence qui ne dura qu’une petite minute paraissait comme dix pour Myya, elle ne réfléchissait pas vraiment, si quelqu’un devait lui répondre ce serait plutôt Ace mais ce fut Neleam qui lui répondit :

- Moi je ne vois aucun problème à te répondre ! C'est tout de la faute d'Ice. Ce glaçon s'est mis en tête d'aller jusqu’à Ombreuse, alors avec Myya on l'accompagne ! Moi en temps que Chevalier je ne peux qu'accepter une telle quête. Donc ... je suis le mouvement.

Myya approuva d’un signe de tête mais personne ne semblait l’avoir vu, c’est alors que Neleam reprit la parole :
 
- Mais toi aussi si tu nous accompagne, tu erreras sans but.. C'est assez... divertissant. Surtout quand Ice essaye de monter à cheval !

Même si personne ne la regardait, Myya sourit à la seconde phrase de Neleam, et c’est à cet instant qu'Ace se décida à expliquer :

- Il parait que c’est le Destin qui me l’a dictée.

Myya savait percevoir les expressions dans un visage et celui d’Ace montrait de l’amusement pourtant personne ne comprenait vraiment. Elle su à ce moment-là qu’Ace avait un passé qui lui était difficile d’oublier et qu’il ne voulait pas du tout en parler. Puis le garçon de maison vint poser les assiettes sur la table et la conversation se détendit et comme pour faire oublier le sujet Ace recommença à parler :

- Mmmmm, ch’est très très bon ichi ! Pardonnez mon impolitesse… je disais donc que ce repas est vraiment délicieux. Tu n’avais pas mentit Myya !

Pour lui répondre Myya lui offrit un merveilleux sourire et elle s’apprêtait à lui répondre, mais brusquement le visage d'Ace se ferma et il se leva en prononçant :

- Je suis désolé mais je vais devoir vous quitter un moment. Je vous serais très reconnaissant de me garder un lit de libre au cas où je rentrerais tard.

Puis il posa une bourse étrange sur la table et s’enfuit de l’auberge. Le silence pesait alors autour de la table et pour raviver la conversation Myya essaya de blaguer :

- Je n’ai jamais vu un humain qui avait autant la bougeotte mais bon il nous retrouvera ce soir donc ne nous affamons pas et attaquons nos assiettes qui sont garnies !

Les trois personnages restants se mirent alors à dévorer le contenant de leur assiette et sortant des blagues pour faire partir la mauvaise humeur qui c’était installé.

C’est alors qu’un 4ème personnage fit son entrée :

- Myya Li. Quel plaisir de te revoir !

Ah … Myya connaissait cette voix : Evan ! Avant même qu’elle puisse se retourner il continua à parler :

- Il faut croire que mon père avait raison quand il disait que seules les montagnes ne se rencontrent pas.

Elle s’apprêtait à se lever et à lui donner une bonne accolade quand un personnage rustre vint les interrompre :

- Eh oh toi eh, l’jeune grinlaget ! Euh… gringalet ! Laisse ces demoiselles tranquilles où il t’en cuira, hips !

Evan se retourna et dit :

- Un coup de main, peut-être ?

Myya se leva et dit d’une voix calme :

- Mon très cher monsieur ce jeune homme est avec nous et ne nous dérange pas du tout, cependant vous, vous venez d’interrompre des retrouvailles et une soirée qui s’annonçait festoyeuse, donc a part nous importuner je ne vois pas ce qui vous retient ici !

- Euh … scuser mamselle mais …

Myya le regarda alors droit dans les yeux et sans question il retourna se vautrer sur le comptoir ! Elle se désintéressa alors immédiatement au grossier personnage et dit d’une voix heureuse :

- Evan !!! Quel plaisir de te voir ici, de longues années se sont passées depuis notre périple cependant j’ai l’impression que c’était hier !

Elle se jeta alors sur lui pour lui faire un gros câlin et se retournant alors vers la table elle dit :

- Mes amis voici Evan, lui et moi avons fait une quête ensemble pendant plusieurs mois. C’est un dessinateur brillant qui a la maîtrise des 4 éléments, donc Evan voici Neleam et Néo. Si vous êtes d’accord, dit elle en regardant Néo et Neleam, viens donc t’asseoir à notre table !


Dernière édition par Myya Liandra le Dim 9 Aoû 2015 - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ ! Jeu 25 Oct 2012 - 16:21

Ace D’ Ométa était maintenant seul dans le noir profond de la nuit… seul ?! Pas tout-à-fait !

Ace prit une profonde inspiration. Puis expira en chassant toutes les idées noires qu’il avait dans la tête. Cette bouffée d’air glaciale avait le goût de la liberté. Trop de questions lui tourmentaient l’esprit, et il avait absolument besoin de solitude afin de s’éclaircir les idées.

- Mes compagnons ont commis la pire trahison qu’ils aient put me faire : ils ont confiance en moi ! Et pire que cela, c’est que j’ai moi-même confiance en eux. Le lien qi nous unis par ces quelques jours de voyage est beaucoup trop important à mes yeux. Et surtout beaucoup trop imposant ! Ils ne me doivent rien, et je leur doit rien… je pense qu’ils l’ont oublié. C’est une grave faute que nous avons fait-là… et cela remet en question notre camaraderie. Dois-je continuer le voyage sans eux ? Ou peut-être devrait-je faire comme si de rien était… au pire je n’ai qu’a les éliminer les uns après les autres ! Au moins ça règlerais tout les problèmes. Oui mais comment faire pour ne pas risquer de prendre un revers de bâton ?
Encore toutes ces questions qui reviennent. Toutes ces idées étranges qui me viennent à l’esprit. De devait-je pas changer en arrivant sur Gwendalavir ? Ne devrais-je pas oublier mes principes et idéo qui me pourrissent la vie ? La vraie question est pourquoi je n’y arrive pas !!!


L’ex-pirate Aline fulminait ! Une nouvelle crise de paranoïa risquait de gâcher sa nouvelle vie. De plus, son caractère lunatique n’arrangeait absolument rien !

- Ô douleur ! Le Destin ne m’aidera pas sur ce terrain là.

Le jeune garçon était adossé à un mur pierre malpropre… il devina qu’il avait quitté le centre d’Al-Jeit, où les bâtiments rayonnaient par leurs architectures et leurs majestés incroyable, pour ses quartiers sombre où la misère (si peu présente qu’elle soit) dégoulinait de toute part. L’odeur n’était pas fameuse et les rues amassaient les déchets en putréfaction des habitants.

Agacé par cette misère qu’il devina renié par la « haute société » d’Al-Jeit, Ace se remit en route. Pour allez où ? Il ne savait pas… en réalité il s’en moquait éperdument car il avait encore besoin de solitude.

Puis une pierre étrange attira son attention. Il marcha en direction du gros roché mal taillé et découvrit une sorte d’enfoncement où de discrets escaliers s’enfonçaient dans des profondeurs inconnues. Le jeune garçon hésita un instant avant de s’engouffrer dans le trou. En effet, c’était assez impressionnant, surtout la nuit, de descendre dans les profondeurs de la terre. Il se décida finalement à surmonter sa peur et descendit à tâtons la centaine de marches qui débouchaient sur de nombreuses galeries souterraines.

- Pas manqué ! C’est effectivement un accès aux souterrains d’Al-jeit.

Il s’enfonça alors dans les profondeurs de la Capitale en empruntant toutes sortes de chemins plus ou moins éclairés par des rayons de lumière venant de nulle part et de partout à la fois. Certains moment, le jeune homme se retrouvait dans le noir total et de ce fait manqua plusieurs fois de se retrouver face contre terre… c'est-à-dire que les « petites grottes » creusées creusé dans la roche du sous-sol Alavirien n’étaient en rien comparable aux chefs-d’œuvre architecturale d’Al-Jeit. L’opposition en la surface d’al-jeit et son souterrain archaïque (et même chaotique par endroit !) fit amusa Ace.

Mais son sourire s’effaça lorsqu’il déboucha dans un immense caveau baigné d’une inquiétante lumière verdâtre.

Tout en marchant lentement, il avança au centre de la pièce en regardant autours de lui, comme s’il s’attendait à voir débarquer quelqu’un ou quelque chose. Ses pas raisonnaient dans la grande coupole de pierre qui formait le plafond de cette grotte.

- Je sais qu’il y a quelqu’un !

Bienvenu à toi Ace D’ Ométa.

Ce dernier sursauta… non pas qu’il fut surpris d’entendre une réponse à son exclamation, mais la voix qui lui parlait résonnait dans sa tête… à l’intérieur de son crâne !

- Je connais cette voix…

Tu te trompe ! Je te connais, mais toi, tu ne me connais pas… tu ne me connais plus. Je suis ton passé, ton présent et ton futur. Je suis celui qui te voit, mais que tu ne peux contempler.

- Le Destin… pensa Ace

En effet, c’est ainsi que tu me nomme depuis de nombreuses années. Tu l’as deviné toi-même, ce n’est pas la première fois que je prends contact avec toi. Je le fait une nouvelle fois pour te montrer le chemin. Alors écoute attentivement !

Je t’ai envoyé chercher les Douzes, et c’est à Ombreuse que tu trouveras la Quatrième. Mais pour trouver, tu devras oublier !
Tu possède déjà les deux jumelles et leur grande sœur. Mais elles ne te seront pas utiles pour ce que tu découvriras dans le Grande Forêt.
A toi de toutes me les ramener.



Soudain, aussi subitement qu'imprévue, la tête d'Ace tourna violemment et il perdit connaissance. Lorsqu'il se réveilla, il était recroquevillé, comme un bébé larvé dans les bras de sa mère, sur un confortable lit douillet. Alors qu'il reprenait peu à peu ses esprits, il entendit au loin ses compagnons de voyage qui commençaient à se préparer pour la suite du périple.
Revenir en haut Aller en bas

Le dernier amarrage du Pirate. Un nouveau départ !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» Besoin d'un nouveau départ
» Un nouveau départ [Hoheinhem Van]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit-