Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Ouverture de la voie du Chaos [pv Tsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Ouverture de la voie du Chaos [pv Tsuki] Lun 24 Sep 2012 - 20:49

Un an. Pendant cette courte et longue année je n'ai que fais trouver de quoi me nourrir, survivre. Survivre dans un monde que je ne connais pas. Et encore je n'ai presque jamais mis les pieds en dehors de la ville. Déjà le peu que j'ai appris dans Al-far m'a apprit que mon ancienne vie est finie. D'un côté je ne la regrette pas. Qu'es que j'ai laissé là bas? Rien. A part peu être ma mère, mais je me suis promise que un jour j'irai la revoir, pour lui dire qu'elle n'a pas à s'inquiéter. Dommage que ce jour ne soit pas encore arrivé.
Même si cela ne fait que un an que je suis ici, je n'ai pas eu tous de suite un boulot. Me trouver un coin sec, des personnes à voler... Pendant plusieurs mois je n'ai fais que cela. Je n'ai aucun regret. Après tous, c'est pour que je vive. Maintenant j'ai un petit boulot de serveuse dans un auberge. Logée, nourrie. Parfait. Juste que je ne suis pas libre. Et cela me dévore petit à petit...

Avec presque dégout je mets sur moi la robe que me demande de porter le chef de l'etablissement. J'ai horreur de ces vêtements. J'ai l'impression d'être ridicule, offerte à tous ce qui m'entoure. Où tous simplement de ne pas pouvoir me mouvoir en toutes liberté. Liberté. C'est un mot qui revient peut-être souvent mais que ferai l'Homme sans celle-ci? Rien. J'attends avec impatience le jour où je quitterai cette ville et partir, loin.
Arrivée en bas, on me donne déjà plat, boisson, les uns après les autres. Aucunes pauses. Virvoltant entre les tables. Je distingue du coin d'oeil un chevelure aussi rouge que le sang. Mais je ne prends pas le temps de me poser plus de question. Une main vient me prendre par la taille. Je me tends, posant un regard haineux vers l'homme qui est assis, le visage déjà rougis par l'alcool. Et si il ne me lache pas tous de suite, c'est son sang qui teintera sa peau de rouge.
De ma main libre, je lui attrape le bras, et calmement l'enlève. Tous en lui offrant un sourire hypocrite, je lui tord avec force un de ses doigts. Enfin sans un regard pour lui je disparait à travers le monde qui occupe la pièce. Je ne prête pas attention aux paroles haineuses qu'il me jette.

C'est avec soulagement que je fini mon servir. Tard, mais je suis tranquille pour le reste de la nuit. Après avoir fait un saut dans ma chambre, pour me changer, je m'enfonce dans les rues. Vides, silencieuses, parfait. J'accueille avec joie le frais de la nuit, les brises qui effleure mon visage. J'entends très bien la personne derrière moi. Mais je ne panique pas. Et pourquoi je le dervrai?
Cul de sac. Un ricannement quand je m'arrête dos à mon poursuivant. Je sens son souffle rauque contre mon cou.

-Tu es coincée.. Tu es à moi maintenant.

Un ricanement secoue mes épaules.

-Pouquoi ris-tu?

-Car tu es un veritable imbécile.

D'un geste souple, je fais un demi tour sur moi même. Mon couteau que j'ai sorti de son foureau vient couper la gorge de l'homme. Il est déjà mort quand il atteint le sol. Je reste là. A regarder le cadavre à mes pieds. Un salaud de moins sur ce monde pourri.
Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 899
Date d'inscription : 04/06/2011
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 19 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Ouverture de la voie du Chaos [pv Tsuki] Jeu 27 Sep 2012 - 2:49

Apres tout ces exercices afin de me transformer encore plus en machine a tuer que je ne l'était déjà avec l'aide de mon ancien maître,Viladra, je décida qu'une petite pause m'était amplement méritée,et j'Avais décidée que fêter cela avec un peu d'alcool n'était pas de refus. Je m'étais donc dirigée vers Al-Far,puisque ce devait être une des nombreuses ville que je n'avais pas encore visité. J'était partie tôt,pris quelques affaires et enfourcha Mon cheval,et parti sur la route sans en parler a personne. Sur la route,je croisa plusieurs types,dont un ou deux qui me regarda d'un air étrange. Disons que je ne me suis pas gêner pour carboniser ceux qui s'approchait trop près de moi. J'avais aussi croiser des voleurs...ceux ci avait regretter d’être venu au monde. Mais VRAIMENT regretter. En attendant le soir,la ou la population serait soit couchée,soit a l'auberge pour se saouler,je me promena dans la ville afin d'en analyser tout les recoins au cas ou... Le soir venu,je m'était rendue a l'auberge la plus proche de ma position initiale. Aussi tôt rentrée,des regards fusèrent de ceux qui étaient sobre,a ceux qui était déjà saoul. Bien sur,quoi imaginer d'une jeune femme aux cheveux et aux yeux aussi rouge que le sang ? Bien qu'elle soit mignonne comme tout,cette jeune fille vous éventrera si vous tenter quoi que ce soit. Ohh des rimes... Je me dirigea vers le fond de la pièce principale,et m'assoya a une table vide. Un maigrichon vint automatiquement me voir.

Serveur : Que puis-je te servir beauté ?

Moi : Si tu m'appelle beauté encore une fois,tu va regretter de ne pas avoir eu plus de muscles pour te défendre... Apporte moi n'importe quoi,tant que ce soit de l'alcool.

Le jeune homme rougit de honte et s'en alla vers les cuisines me chercher mon ''n'importe quoi''. Je sortit mon poignard de son étui,accroché a ma cuisse et commença a jouer avec. C'était un simple poignard au manchon noir mat et a la lame coupante comme un rasoir. Apres quelques instant,le maigrichon revint et me servit une boisson quelconque. Je le remercia d'un hochement de tête,et commença a boire. Boarf... Sa aurait pu être mieux,mais bon. Pour cette fois je n'en ferais pas un drame. Je regarda la salle,et vit une jeune fille aux cheveux blond-blanc valser entre les tables. Cette petite dégage une de ces énergies que l'ont retrouvait chez les enfants du chaos...mais je ne jetterai pas de conclusion trop vite. Je ne la quitta pas du regard. Elle ne ressemblait pas aux jeune filles de Gwendalavir... Viendrait-elle du même monde que moi ? Peut-être... Elle n'avait pas l'air bien plus âgée que moi. Vite comme sa,je dirais que nous avons le même age... C'est assez drôle. Je l'observa ainsi toute la soirée. Elle avait réagi avec dégoût quand un ivrogne l'avait intercepté,et j'avais vu dans ses yeux d'un bleu océan qu'elle aurait préféré lui tordre le bras... C'est un bon début,mais ne sautons pas trop vite sur les occasions. La soirée se continua ainsi...

La jeune fille ayant fini son service,elle alla se changer et sortit de l'auberge. Je me leva,ne laissant pas un centime et sortit dehors,la suivre de loin. Dans le noir de la nuit,je vit que je n'était pas la seule a la suivre,un homme le faisait aussi. Celui-ci s'approcha de la jeune fille,et l'attrapa de derrière,posant un couteau sous sa gorge. Je n'entendit que quelques bribes de paroles,et vit la jeune fille se retourner rapidement,tranchant la gorge de l'homme,qui reposait maintenant,sans vie, a ses pieds. Elle ne bougea pas, regardant simplement le cadavre de l'homme dont elle venait d'enlever la vie. Je m'approcha d'elle et sortit de l'ombre applaudissant sarcastiquement.

Moi ( d'une voix froide habituelle ) : Mouais... tu aurais pu trancher la jugulaire plus nettement,mais c'est un bon début...

La jeune fille leva les yeux et planta son regard bleu dans le miens,rouge.

Moi : Je t'observe depuis tout a l'heure. Tu as du potentielle...et crois moi,pour que je dise sa a quelqu'un sa m'en prend beaucoup. Tu dirais quoi si...

Je laissa le suspens durer quelques secondes, et repris.

Moi : ...je t'offrais de quitter cet endroit misérable pour une voie ou ce potentielle que tu as a l'intérieur de toi pourrais te hisser au delà de tes espérances ? La ou aucune limite ne pourrais te retenir ? Tout ce que tu as a faire...C'est d'accepter le fait que tu devra au moins obéir a un maître durant quelques temps afin qu'il puisse t'apprendre tout ce qu'il sait et encore plus... Si tu tiens a quitter tout ces minables et venir parmi le mal qui te mènera loin... Rejoins nous ~ Nous qui ? Ont nous appelle les Mercenaires du Chaos... Si tu refuse,étant donner que je t'ai révélée mon identité...Je te tuerai tout simplement. Mais,une jeune fille aussi intelligente...Tu sauras faire le bon choix.

Je planta mon regard de glace dans le sien et pris ma position habituelle. Mais sur les hanches,hanches penchant légèrement vers la droite. Le vent qui réussi a se faufiler dans l'air ambiant,fit valser mes cheveux,tandis que la lune ne faisait qu'accentuer mon air sadique et cruel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ouverture de la voie du Chaos [pv Tsuki] Mer 3 Oct 2012 - 20:07

Mouais... tu aurais pu trancher la jugulaire plus nettement,mais c'est un bon début...

Cette voix scartisque et froide s'éléve après l'applaudissement lent qui retentit presque trop fort dans le silence de la nuit. Je me tourne lentement vers la personne qui s'avance vers moi. La femme de l'auberge! Je dissimule comme je peux ma surprise. Qu'es qu'elle fait là? Sans gêne je la fixe droit dans les yeux.

Je t'observe depuis tout a l'heure. Tu as du potentielle...et crois moi,pour que je dise sa a quelqu'un sa m'en prend beaucoup. Tu dirais quoi si...

Je relève un soucil, croisant mes bras sur ma poitrine. Qui elle est pour me parler avec autant de mystère? Depuis que je suis dans ce monde je m'attends à tous. La jeune fille, qui semble avoir à peu prêt mon âge, reprend sa phrase après quelques secondes de silence.

...je t'offrais de quitter cet endroit misérable pour une voie ou ce potentielle que tu as a l'intérieur de toi pourrais te hisser au delà de tes espérances ? La ou aucune limite ne pourrais te retenir ? Tout ce que tu as a faire...C'est d'accepter le fait que tu devra au moins obéir a un maître durant quelques temps afin qu'il puisse t'apprendre tout ce qu'il sait et encore plus... Si tu tiens a quitter tout ces minables et venir parmi le mal qui te mènera loin... Rejoins nous ~ Nous qui ? Ont nous appelle les Mercenaires du Chaos... Si tu refuse,étant donner que je t'ai révélée mon identité...Je te tuerai tout simplement. Mais,une jeune fille aussi intelligente...Tu sauras faire le bon choix.

Les Mercenaires du Chaos? Jamais entendu parlé. Mais cela semble assez sérieu, car au point de venir à me tuer si je refuse... La fille-rouge se plante devant moi, les mains sur les hanches. Un air dangereux plane sur son visage. Mais je ne baisse pas la tête. Non, je souris plutôt.


-Me tuer? Votre organisation est-elle aussi importante que ça? Je devine surtout qu'elle n'est pas bien acceptée par les autoritées d'ici, non? ... De toutes façon, tous ce qui me sortir de cette situation pourri est la bienvenue. Je suis enfermée, entravée dans cette ville... La liberté est tous ce qui me manque, tu pourras me l'offrir?

Je regarde un moment autour de moi. J'en profite pour essuyer la lame de mon coueau entre mes doigts, puis le remettre à sa place. Sous mon blouson. Tous en retournant mon attention vers la jeune femme, je lui dis.

-J'accepte ton offre. Si le prix à payer est d'apprendre le savoir de quelqu'un d'autre, cela me va.

Apprendre n'a jamais était un problème pour moi. C'est juste qu'il fallait retenir mon attention.

Revenir en haut Aller en bas
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 899
Date d'inscription : 04/06/2011
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 19 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Ouverture de la voie du Chaos [pv Tsuki] Sam 10 Nov 2012 - 0:29

Alors que le froid de la nuit commençait graduellement a refroidir l’atmosphère déjà glaciale par nos énergies, j'attendais les paroles que cette jeune fille allait faire sortir de sa bouche. J’espère qu'elle prendrait le temps de peser ses mots...au cas ou. J'avoue que l'idée de prendre une apprentie me faisait drôle. Il n'y a pas si longtemps je l'était moi même,sous la tutelle de Vil'. J'avais pris l'habitude de la tutoyer pour l'énerver, donc si mon apprentie devait un jour me tutoyer par erreur,je crois que ce serait la seule erreur dont je me contreficherait. J'ai bien dit la Seule erreur. Elle ouvrit Finalement la bouche.

-Me tuer? Votre organisation est-elle aussi importante que ça? Je devine surtout qu'elle n'est pas bien acceptée par les autorités d'ici, non? ... De toutes façon, tous ce qui me sortir de cette situation pourri est la bienvenue. Je suis enfermée, entravée dans cette ville... La liberté est tous ce qui me manque, tu pourras me l'offrir?

Un sourire de satisfaction se décela sur mon visage froid et dur a la fois. Elle en profita pour essuyer son couteau,et se retourna vers moi.


-J'accepte ton offre. Si le prix à payer est d'apprendre le savoir de quelqu'un d'autre, cela me va.

Vouloir se libérer d'un monde pourri...Elle me rappelait moi lorsque j'avais 14 ans. Je me rapprocha doucement d'elle, frôlant a peine le sol a chaque pas. Tel une ombre mortel,j'arriva près de la jeune fille sans avoir fait un seul bruit.

- Je pourrai t'offrir bien plus que la liberté si tu obéis a mes ordres et que tu ne te montre pas faible. Puisque tu as accepté la chance que je t'offre,tu ne peut désormais plus retourner en arrière et tenter de te défaire de cet engagement.

Je pris une mèche de ses cheveux,et la laissa glisser entre mes doigts. Je la regarda dans les yeux,et recommença a parler.

- Alors...d'ou vient tu ? Al-Far,Al-Jeit... Quel est l’abrégé de ton histoire pour que ton coeur sois si noir ~ ?

Je laissa échapper un petit rire cristallin, me retourna et avança un peu avant de regarder la lune qui brillait dans le ciel. J'éloigna les deux bras de mon corps,ouvrit les main pour ensuite refermer les poing et me retourna vers la jeune fille qui était désormais mon apprentie. J'avais exactement le bon exercice a lui faire faire a la suite des réponses a mes questions...

- Au fait. Tu pourras m’appeler Ayame. Il en va de soit que je vais devoir savoir ton nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ouverture de la voie du Chaos [pv Tsuki] Sam 24 Nov 2012 - 18:16

Un brise balaye la ruelle dans laquelle on se tient. La nuit devient toujours un peu plus froide, mais mon corps n'y réagit pas. Et cela depuis un moment. Pour le moment du moins, je ne suis pas invincible pour autant. Je plonge mes mains dans mes poches, attendant la suite. Impressionnée je vois la jeune femme aux yeux sanglants s'approcher lentement vers moi. Mangeant chaques mètres qui nous sépare, tel un prédateur. Et tous cela sans faire de bruit. Combien de temps il me faudra pour arriver à faire ce qu'elle m'apprendra? Un bon moment surement.

Je pourrai t'offrir bien plus que la liberté si tu obéis a mes ordres et que tu ne te montre pas faible. Puisque tu as accepté la chance que je t'offre,tu ne peut désormais plus retourner en arrière et tenter de te défaire de cet engagement.

Sans que j'ai le temps de faire le moindre mouvement, elle m'attrape un mèche. Mes cheveux glisse entre ses doigts. Mes yeux bleus dans les siens, elle continue à parler. Quand à moi, je me retiens pour ne pas retirer mes mains crispées aux fonds de mes poches. Je n'aime pas qu'on me touche les cheveux. Pas depuis ce qui m'est arrivé. Heureusement elle les lache rapidement. Je recule alors qu'elle s'éloigne en riant, regardant la lune et les bras décolés du corps. Et enfin elle se tourne vers moi.

Alors...d'ou vient tu ? Al-Far,Al-Jeit... Quel est l’abrégé de ton histoire pour que ton coeur sois si noir ~ ? Au fait. Tu pourras m’appeler Ayame. Il en va de soit que je vais devoir savoir ton nom

Je me retrouve le dos contre le mur de la ruelle. Une nouvelle distance nous sépare, mais je n'y prête pas attention. Je sors mes mains de mon pantalon, posant mes paumes contre la pierre froide. Je laisse un moment ma tête basculer sur le côté, regardant dans le vide, mes cheveux devant le visage.
Elle voulait des informations sur moi? Pourquoi pas.. Mais lesquelles je lui révèle? Enfin, je relève la tête,et lui dit, le fantôme d'un sourire dur les lèvres.

Pour ma part, c'est Kriss. Et pour le petit résumé de ma vie: je viens de la Terre, je suis arrivée ici depuis maintenant un an, me débrouillant pour survivre. Et je n'ai pas bougée de cette ville depuis. Ah et la cause de ce brusque changement de monde est mon père, que je recherche...
Revenir en haut Aller en bas

Ouverture de la voie du Chaos [pv Tsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Voie de la Navigation
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres de l'Ouest :: Al-Far et ses environs-