Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

C'est parti mauvaise troupe ! En avant touuuute !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4099
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: C'est parti mauvaise troupe ! En avant touuuute ! Sam 2 Mar 2013 - 11:28



Je perdais tous mes repères, ma vie s’enfuyait par le trou qu’avait percé la Mercenaire dans mon corps. Noir, il faisait noir et j’avais froid. Je n’étais plus consciente, je perdais mes sens, je perdais ma raison, je perdais ma vie … Je souffle une dernière fois puis je tombe dans un gouffre obscur sans fond.

•ø•

J’entendais des voix, je sentais une personne près de moi et j’entendais sa voix mais je ne pouvais me lever. J’étais faible, sans aucunes forces …

•ø•

Quand je me réveille la première personne que je vois, c’est Hash. Sans parler je m’assois et regarde autour de moi, c’est le petit matin et nous étions retourné ou campement. Je porte alors mon regard vers Hash, elle à sa main sur mon épaule et m’annonce que j’ai besoin de repos. Je mets alors ma main là ou il y aurait du avoir un trou dans mon corps. Il n’y avait rien, même pas une cicatrice.

- Tu es vraiment exceptionnelle Hash, je … je ne sais pas comment te remercier.

Elle me répondit d’un sourire et me dit que même si je n’avais plus aucune trace de la blessure j’étais vidé de mes forces et que je devais allez voir des Rêveurs.

- Alors j’irais à Fériane … je voulais continuez de parler mais une vive douleur me fis perdre mon souffle.

J’étais pliée en deux lorsque je sentis les mains de Hash se poser sur moi. D’un coup je perdis cette sensation de douleur. Elle m’annonça alors qu’elle m’accompagnerait à Fériane.

- Merci Hash, merci beaucoup … et c’est sur ces paroles que je me rendormis.

•ø•

En début d’après midi c’était l’heure des adieux, Hash leur avait annoncé notre départ quand je m’étais assoupi. Je m’approche alors de Ace.

- J’espère vraiment que tu trouveras ce que tu cherches mon ami. Vraiment contente de t’avoir rencontré.

Puis je vais vers Neleam.

- Tu es vraiment la femme humaine la plus fantastique que j’ai pu rencontré, j’espère que nos routes se recroiserons de nouveau. Et puisse tu trouver ce que tu cherche réellement dans ton cœur.

Je regarde alors Néo et dans un sourire je lui dis :

- J’espère que l’on se recroisera à nouveau. Peut être dans une auberge.

Et enfin il restait Evan.

- Encore une fois je te dis au revoir mais je suis sur que on se retrouvera mon ami.

Je monta alors sur ma jument et je parti avec Hash pour Fériane.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1003
Date d'inscription : 24/09/2012
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Dessinateur de la trentaine (bon dieu ça passe...)
Aptitudes: Dessin, Maîtrise des 4 éléments
MessageSujet: Re: C'est parti mauvaise troupe ! En avant touuuute ! Dim 12 Mai 2013 - 13:45


“TU AS DIT VOULOIR TE RENDRE A OMBREUSE ”


    J’ouvre la gueule et mes crocs scintillent à la lueur de la lune. Je veux les planter dans sa gorge, je veux voir le sang jaillir de sa plaie, je veux prendre sa vie, je veux déchaîner sur elle une haine qu’elle se plait à muer en douleur pour l’infliger aux autres. C’est ce que m’apprennent mes sens de loup. Je veux tout ça mais tout s’arrête. Tout s’arrête dans un craquement et une douleur qui se propage à vitesse grand v dans tout mon corps de prédateur.

    Des lianes ont jailli du sol et se sont enroulées autour de mon buste, vite et fort. J’atterris sur le sol, impuissant, les plusieurs côtes cassées se resserrant autour de mes poumons m’empêchant de plus en plus de respirer. Des jappements s’échappent alors de ma gueule entrouverte, et je ne peux pas comprendre ce que dit l’humaine. Je reconnais juste le son de sa voix. Mais ce qu’elle dit n’est qu’un amas de décibels flous.
    Un bruit sourd près de mes oreilles me fait tressaillir. Des genoux qui heurtent le sol. Des mains chaudes qui se posent sur ma fourrure. Mon œil de loup se fiche dans le regard bleu qui fixe le vide pour l’éternité. Je le reconnais, cet œil. Je l’ai vu, un jour, déjà. Ou alors c’était tout à l’heure. Ou dans une autre vie. Ou bien c’était… dans un autre corps. Les pièces du puzzle se mettent enfin en place. Je ne suis pas un loup. Enfin si, je suis un loup, mais je suis Evan. Evan Banner. Je suis Evan dans un corps de loup. La conscience d’Evan émerge de quelque part en moi.

    Je sais pourquoi. Je suis un objet de haine. La haine d’Evan. Maintenant que la douleur prend la place de la haine, et que ses yeux bleus si réconfortants me fixent sans me voir, l’humanité reprend le dessus. Evan émerge.

    Et je disparais.


*

Evan ne se souvenait de rien, ou presque. Sa mémoire lui offrait des bribes de souvenirs de la nuit dernière par lambeaux. Il avait un horrible mal de crâne. Il se souvenait avoir souffert terriblement de l’abdomen, mais lorsqu’il tâtait ses côtes, rien. Il croyait devenir fou. En se redressant sur un coude, il constata qu’il était allongé sur le sol près d’un feu aux braises rougeoyantes. Ils étaient tous là. Ace, Hash, Neleam, Néo et Myya. Ils avaient survécus à l’attaque de Mercenaires. Un soulagement immense envahit le jeune homme et il remercia les étoiles qu’ils soient encore en vie. Mais pourquoi cette perte de mémoire ? Il n’était pas temps de se poser la question. Tout le monde était debout, sauf lui. Il se passait quelque chose. Evan se leva péniblement. Il constata qu’il était torse nu. Une fine cicatrice, toute blanche, barrait son flanc sur une dizaine de centimètres. Les images de son combat dans la forêt lui revinrent subitement en mémoire, jusqu’au moment où Hash le soignait… puis plus rien. Il avait dû s’évanouir.

La jeune Rêveuse s’approcha de lui. Elle se mit sur la pointe des pieds et l’embrassa sur la joue. Elle fit mine de partir mais Evan lui attrapa le bras. Il se pencha et lui dit quelque chose à l’oreille, quelque chose qu’elle fut la seule à entendre.

- Je ne pourrai jamais te remercier assez de m’avoir sauvé la vie. Où que tu ailles maintenant, saches que j’ai une dette envers toi, et que le jour où nous nous reverrons, je l’honorerai. Fais bonne route, Hash la Rêveuse.

Evan se tourna ensuite vers le loup qui le regardait intensément. Des flashs assaillirent sa mémoire. Des yeux jaunes, des crocs qui brillent dans la lueur diaphane de la lune. Mais rien de plus. Le jeune Dessinateur restait dans le flou le plus total.

Puis ce fut Myya qui vint le voir, et Evan l’étreignit longtemps et avec chaleur. La jeune Faëlle qu’il considérait maintenant comme sa propre petite sœur de cœur allait lui manquer, avec sa bouille toute jeune et sa vivacité. Mais Evan avait appris pour sa blessure, et s’en voulait de ne rien avoir pu faire. Il la serra juste dans ses bras, en lui disant combien elle comptait pour lui. Il lui souhaita un prompt rétablissement, et lui promit de venir la voir à Fériane.

Après le départ de Hash et Myya, un silence lourd était tombé sur la troupe, la laissant baigner dans une torpeur post-traumatique. Néo et Ace lançaient des regards en coin fréquents en direction de la femme-chevalier. Le malaise semblait provenir d’elle. Mais… pourquoi ? Evan maudit sa mémoire pour le priver de l’information, puis se maudit par la suite de ne pas oser demander clairement ce qui se passait, il savait que c’eût été à des kilomètres du tact qu’exigeait la situation. Alors ils étaient assis là, un peu tous plongés dans leurs réflexions.

Evan s’était lancé dans la tâche laborieuse de l’aiguisage de son poignard lorsqu’elle se leva enfin. La dernière femme du groupe, Neleam. Evan sut rien qu’en la regardant ce qu’elle allait leur annoncer. Elle fit ses adieux à Ace, l’appelant de nouveau par ce sobriquet qu’Evan ne comprenait pas, puis à Néo. Quand elle arriva à sa hauteur, le Dessinateur se leva. Elle le serra dans ses bras, et Evan la prit dans ses bras aussi. Ils avaient somme toute partagé pas mal de choses ensembles. Il espérait sincèrement qu’ils se reverraient.

- Franchement… t’es carrément bizarre comme type, lui avait-elle dit en le gratifiant d’un clin d’œil.

Puis elle avait enfourché son cheval, et s’en était allée, n’offrant au vestige de la troupe que sa silhouette se découpant à l’horizon.

Il ne restait plus qu’eux trois. Ils se regardèrent, puis Evan creva le silence.

- Plus personne ne part ? , dit-il dans une tentative de détente d’ambiance, vaine malheureusement d’après les pâles sourires que lui renvoyèrent ses compagnons. Ace, reprit-il, tu as dit vouloir te rendre à Ombreuse, et j’ai dit vouloir t’accompagner, ce que je ferai. Nous ne devrions pas perdre de temps et nous mettre en route dès cet après-midi, une fois que nous aurons effacé nos traces de notre passage ici. Si on a eu à faire à des Mercenaires, il est tout à fait probable qu’ils repassent dans le coin…

Il marqua une courte pause. Il avait hâte de vivre la suite de l’aventure, et hâte de rentrer à Al-Chen auprès d’Eyrim qui commençait à lui manquer. Ses sourires, ses paroles, ses conseils, sa présence réconfortante. Il avait envie de l’entendre rire et de se blottir dans ses bras. Il avait envie qu’elle le rassure, qu’elle sache ce qui s’était passé cette nuit, qu’elle lui raconte. Sa compagne lui manquait, toute entière.

Au sujet de la nuit dernière…

- Eh les gars, j’ai comme un trou de mémoire ce matin…

Les deux hommes levèrent la tête vers lui.

- Il s’est passé quoi ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

C'est parti mauvaise troupe ! En avant touuuute !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» En route, mauvaise troupe ! (Bamboulas)
» Après Lavalas le parti 'Louvri Baryè' de Renaud Bernadin dans la tourmente
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» Le coordonnateur du parti MPH assassine
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres de l'Ouest :: Collines de Taj-