Le chaos sous diverses formes [Pv Misao]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Kem Alran
Itinérant__Membre
Kem Alran
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 246
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Le chaos sous diverses formes [Pv Misao]Le chaos sous diverses formes [Pv Misao] - Page 2 Empty07.05.13 15:49

Marchant lentement, Kem n’arrivait pas à réaliser que son histoire avec Misao se brisait, et encore moins qu’il était en train de la tuer. Oui, la tuer. En la retenant captive dans la Forteresse, entourée de tueurs, avec lui qui l’avait trompée, il éteignait la lumière de la vie dans ses yeux. A petits feux. Lentement mais sûrement.

Maintenant, tout ce qu’il pouvait faire était de tenter de la ramener à Fériane. Par tous les moyens. Même si après il devait disparaître ou mourir. Il s’en fichait, c’était la dernière chose qu’il pouvait faire pour se racheter un minimum. Se retournant, il observa la maison, soupirant. Ils avaient été si heureux… et tout était foutu. Viladra avait-elle eu raison au final ? L’amour n’avait pas sa place parmi les Mercenaires ? Mais alors, l’avait-il lui aussi, sa place ? Lui il voulait donner de l’amour à une femme. Il voulait rendre une femme heureuse.

Levant les yeux au ciel, il reprit sa route et retourna chez lui, dans sa maison des plus délabrées. Il s’assit sur son lit et prit sa tête entre les mains. Tout était allé trop vite. Bien trop vite. Il se coucha, mains croisées derrière la tête, espérant peut-être avoir une illumination en observant le plafond.

Tout ce qu’il eut fût un sursaut lorsque Dan débarqua :


-Kem ! Viens vite ! C’est Misao !

Hein ?! Kem fût debout en un rien de temps et courut derrière Dan qui lui expliqua tout en route. Misao avait voulut sortir, profiter de la nature, et était partie en courant. Dan l’avait suivie et l’avait vue percuter avec violence un arbre. Là, il l’avait conduite chez eux. Elle s’était réveillée et avait voulut repartir, pour retomber sur le plancher par manque d’équilibre. A présent, elle était inconsciente. Le cœur fou, Kem entra dans la maison, poussa sans ménagement Moon et s’agenouilla à côtés de Misao.

Un bandage cerclait sa tête et on voyait des éraflures sur ses bras et un peu de ses jambes. Elle avait les yeux clos et un air si détendu là… hésitant, il caressa sa joue en murmurant :


-Misao… reviens-nous… je t’en prie…

Il était si inquiet. Il passa la nuit là-bas, à veiller sur elle, la faire boire, changer son pansement. Elle avait un vilain bleu…
Au lendemain, il avait les traits tirés et n’avait pas bougé. Elle non plus. Aucun changement.


-Viens manger Kem… Déclara Dan.

Kem ne fît que secouer la tête négativement. Il ne partirait pas. Pas alors qu’elle était entre la vie et la mort. Il tenait sa main, la serrait, comme pour lui donner sa force et son énergie.

Deux jours plus tard, ce fût Moon qui le tira de force pour qu’il avale un petit quelque chose. Misao était toujours dans l’inconscience. Kem n’avait ni dormit, ni manger pendant deux jours et demi. On le fit donc manger, lui disant qu’il ne pouvait rien faire de plus qu’attendre. Pourtant, il se sentait coupable, comme si c’était à cause de lui qu’elle était dans cet état. Comme si toutes ses actions néfastes avaient engendrées sa chute et son inconscience.

C’est là qu’ils entendirent du mouvement dans la pièce d’à côté. Misao ! Elle était réveillée ! Il se leva, voulut y aller.


-Laisse-la ! Tu vas la traumatiser !

Moon le retint fermement, jusqu’à ce qu’ils n’entendent plus rien. Kem se dégagea violemment et ouvrit légèrement la porte. Misao était couchée, endormie à nouveau. Pourtant, avant, il était sûr de l’avoir entendu dire « Sacha ». Elle avait eu un ton suppliant, comme si elle ne se souvenait plus d’où elle était.

-Kem… elle est peut-être amnésique. Ne te fais pas trop d’espoirs. Prépare-toi. Dit simplement Dan.

Amnésique ? Non… pas Misao. Misao était forte, courageuse, jamais elle n’oublierait tout ça.
Pourtant, lorsqu’elle s’éveilla la seconde fois, et qu’elle le vit, elle ne le reconnut pas. Elle le regarda juste, demandant ou elle était, qui il était, pourquoi elle était là. Ou était Sacha. Il recula en voyant qu’elle était apeurée par lui, et sortit de la pièce, une main sur la poitrine, sous le choc. Elle… ne se souvenait plus de lui ou de leur amour… rien du tout…


-Tu voulais la ramener chez elle, Kem. Va demander si tu peux. Elle ne se rappelle plus des Mercenaires, elle n’est pas une menace. Proposa Moon.

Kem acquiesça et sortit à la recherche de Tsuki, la nouvelle cheftaine. Même si elle n’aimait ni Kem ni Misao, elle pouvait l’écouter et accepter… il le voulait.
Et jour de chance elle venait de sortir de la tour, et il s’avança, lui demandant de la suivre. Elle s’exécuta et une fois devant Misao il la vit sourire et rire en disant :


-Je trouve cette situation assez marrante... Mais bon. Pourquoi m'a tu demandée ici ?

S’installant sur une chaise, il lui expliqua ce qu’il fallait. La ramener et en échange aucun Mercenaire ne lui ferait de mal.

-Mhmm... Alléchante proposition certes. D'accord. MAIS. Mais... Si jamais j'apprend qu'elle s'est a nouveau retrouvée melée a UNE seule affaire nous concernant de quelque manière que ce soit,je ne me gênerai pas pour lui arracher la vie de manière cruelle et sanglante... Compris ?

Kem voulut rétorquer, n’en eut pas le temps. Misao s’était éveillée et Tsuki avancée pour lui parler d’une voix sulfureuse qui contrastait avec son personnage. Quand elle se releva, elle refît son air dégoûté et s’en alla, Kem souriant faiblement. Elle avait accepté, c’était toujours ça. Il s’approcha de Misao et murmura, lui promettant que bientôt elle serait de retour chez les siens.

Le lendemain tout fût prêt. Moon fît un pas de côté et attendit non loin de Fériane. Kem, le cœur lourd, patienta jusqu’à ce que Sacha débarque.


-Elle est amnésique, ne se souvient que de vous. Ne lui parlez pas de moi s’il vous plaît… si un jour je devais revenir, faites comme si vous ne me connaissiez pas.

Sacha acquiesça et prit Misao tendrement par le bras. La pauvre était perdue, jusqu’à ce qu’elle le reconnaisse et sourit à nouveau. Kem recula, l’observant jusqu’à ce que la porte ce referme. Il repartit vers Moon qui ne dit rien et les ramena dans l’enfer des Mercenaires.

De là, il resta enfermé chez lui, à déprimer. Il ne la verrait plus. Il ne profiterait plus de son sourire, de son rire… il allait continuer à l’aimer, sans amour en retour, sans réciprocité. Il était seul…

D’un coup, l’alcool devint son meilleur ami. Il buvait comme un trou, tout le temps. Malgré Dan et Moon qui essayaient de l’aider, il ne faisait que penser à Misao et tout ce qu’il avait fait. Toutes les erreurs commises. Son cœur était comprimé, serré, noir. Il avait l’impression que jamais plus il n’aurait droit à l’amour ou au bonheur d’une femme. Il allait vivre et mourir là, seul, avec pour seule compagne une bouteille d’alcool.


-Kem ! Maintenant ça suffit ! Va la voir ! Va voir comment elle va ! Tourne la page maintenant ! Ca va faire trois mois !

Dan le secouait, le giflait, et Kem se rendit compte dans les méandres de l’alcool qu’il avait raison. Il devait aller la voir. Alors il partit, direction Fériane.

Spoiler:
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
»Le chaos sous diverses formes [Pv Misao]
»Ordre, Vide et Chaos
»À quoi ont servi les réformes économiques en Haïti ?
»[Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
»Orks du chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Voyage dans le temps : RPs d'antan :: Est-