Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..

Pirate Aline__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 32
Date d'inscription : 23/01/2013
Pirate Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans ~ Féminin.
Aptitudes:
MessageSujet: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..19.02.13 17:07



Artémis Ash’Nyxdwaith




Mon héro, ce phénomène

  • Nom : Ash’Nyxdwaith.
  • Prénom : Artémis.
  • Surnom : Arty – Anthracite.
  • Sexe : Han le sale mot ! Femme.
  • Age : 19 ans.
  • Guilde souhaitée : Pirates des Alines.
  • Maitre // Apprenti souhaité : Hein, Maître ? Il faudrait y perdre de son indépendance.
  • Objectif : Rester libre et stupide.
  • Mot de passe:

Un peu de moi ... Cannibale.

  • Votre prénom // surnom : Lily.
  • Votre âge (facultatif) : 9 ans… Ah non 16 ans.
  • Ce que vous aimez/ n'aimez pas : Tu apprendras à me connaître.
  • Comment avez vous connu ce forum : Eyrim m’a lâchement traînée jusqu’ici grâce à toute la douceur de ses yeux et à de nombreuses incitations au chantage !
    Ça, c’est la version Artémisienne.
  • Avez vous déjà fait des forums RPG : Yep ! Un médiéval fantastique, et un autre sur Eragon que j’ai plutôt administré.
  • Votre activité sur le forum : 2/7 j au moins. Amateur d’écriture du Dimanche.
  • Est-ce un double compte : Nope.
  • Votre première impression sur ce forum : Plutôt cool !

Ce dont elle est capable ? Mais de rien !


Dans une autre vie, où elle serait née au bon endroit et n’aurait pas tant adoré sa patrie, elle serait devenue marchombre !

Elle a en effet développé de bonnes capacités au combat ; du lancer de couteau au combat au corps à corps avec lames courtes (la hache et l’épée lourde n’allant pas de pair avec sa physionomie, n’envisagez même pas la possibilité de la voir employer une masse).

Artémis sait de surcroît sauter jusqu’à trois mètres de hauteur comme de longueur, et … non je plaisante ! Sa dextérité et habilité lui ont ouvert la porte de l'escalade aisée cependant (sa spécificité étant les mâts des navires et les voilures pour sûr). Par conséquent, se hisser de trois mètres de hauteur ne sera pas un réel dilemme.

Elle a de par ses origines et de par son métier de solides bases en navigation, ainsi qu'en stratégie navale, et, bien que les chevaux conservent jalousement leurs secrets, elle tente de s'initier à l'équitation.
Tout accumulé elle a à vrai dire passé plus de temps sur l’eau que sur terre ! Alors à dos d'un cheval...! Ce n'est pas encore très glorieux.

On a donc fait le tour de ses principales capacités, n'est-ce pas ? La liste de ses incapacités aurait été plus longue, mais vous semblez préférer les éloges !

On ajoutera malgré tout… Cette exceptionnelle aptitude à s’attirer des ennuis. La faute de sa bonne étoile ? Probablement. Mais nous serions idiots de ne pas reléguer cela au compte de son franc-parler, de ses compétences en mensonges et escroqueries, ainsi qu’à celui de son côté rebelle également.

Fiez-vous aux apparences !


Artémis, physiquement ? C’est une pirate.
Pas un marin crade, négligent – quoique, elle aurait pu ! – mais plutôt une femme imposante aux habits soignés, aléatoirement de cuir ou de tissu, mais vêtue en permanence de sa veste noire. Elle conserve également un foulard écarlate autour du cou (beaucoup se sont demandé s’il s’agissait de tâches de sang impur… évidemment que non).

Elle est de taille moyenne. Non vraiment, elle n’est pas bien grande du tout. L’absence de force qui résulte de cette petitesse est comblée par une agilité hors pair chez un pirate. A l’heure des abordages, alors que ses bourrins de camarades foncent dans le tas pour faire diversion, elle se faufile par derrière et assassine lâchement les ennemis.

Artémis possède de plus un port altier, qui inspire confiance et expire assurance. Une assurance qu’elle ne se connaît pas. Certains sont nés pour être capitaine chez les pirates, elle espère grandement en faire partie.
Passé l’effet de sa carrure svelte de commandante, quoique frêle, on s’attarde bien vite sur son visage. Une longue chevelure incroyablement sombre tombe dans son dos, assortie à la couleur de ses sourcils bien souvent froncés de colère ou d’exaspération. Ceux-ci rehaussent par ailleurs le gris anthracite et perçant de ses yeux en amende. Ne vous perdez pas trop dans ce regard, il suffirait d’une seconde d’inattention pour que son pied joliment botté vous arrive en plein ventre.
Regardez plutôt les émotions qui se lisent sur son visage, elle ne les dissimule que très rarement. L’impassibilité, quel intérêt, lorsqu’on peut témoigner avec des signes clairs de sa haine, de son amitié… !

Artémis, c’est la vivacité, l’autorité. Une pirate, une vraie et assumée. Cependant quelqu’un avec une once de courage passera vite outre de cette image, et verra en elle la jeune femme physiquement fragile et au jeu d’attitude et de langue encore novice. Ses 19 ans sont encore un fardeau, avec le temps viendra l’expérience nécessaire et la réputation essentielle.

Il n'y a d'après moi qu'un seul signe distinctif à retenir de toute cette description : le tatouage étrange qui figure sur son visage. L'encre semble s'écouler de son œil gauche lui-même, et ce en trois points bien distincts (au sommet, en bas et à la droite de l'oeil). Chacun des trois traits sombres qui s'en échappent possède sa propre direction ; respectivement son front, sa joue et son oreille. Une fois près d'elle, on remarquera les multiples autres traits qui s'écartent des trois branches principales en plusieurs endroits.
Quant à sa signification, elle a pris garde de ne pas la révéler.

Dans la tête d’Artémis… N’y demeurez pas trop longtemps.


Allons-y à cœur joie ! Sur les sujets qui fâchent. De toute façon, l’alcoolique n’écoute pas. * VLAN * Ah si.
D’accord, le terme alcoolique est légèrement abusif, celui de violente ne l’est pas ! Comme tout bon marin, Artémis est dotée d’une impressionnante résistance aux effets de ce breuvage de la vie gentiment dévastateur. Paradoxalement, elle a abandonné toute idée de consommer de l’herbe. Son prétexte ? La lucidité manquante une fois sous l'emprise de drogues. Parce que tout le monde sait que l’alcool ne supprime aucunement la clarté de nos pensées ; quelle logique imparable, je m’incline.

Ceci nous mène à un second point ; je vous conseille de ne chercher aucune logique dans les faits et gestes d’Artémis. Il n’y en a aucune chez elle, du moins pas celle du commun des mortels. Il faut dire qu’elle tient à sa liberté de pensée, de mouvement ; son impulsivité pourra donc vous déranger.

Toujours dans la suite logique (logique pour nous, pas pour elle évidemment) des choses, on aboutit à son franc-parler. Aucune pensée n’est à cacher. En conséquence de cela, les critiques de son entourage ne l’importune aucunement. Sa détermination est telle qu’elle n'évoluera que suivant son bon vouloir. Elle encaisse avec le sourire, et se garde bien de révéler les sujets qui pourraient potentiellement la blesser. Bien qu’elle soit têtue, rassurez-vous, elle est tellement soupe-au-lait qu’au final elle change souvent d’avis. Et ce sans préavis.

Que de défauts ! Obstinée, intuitive, droguée sur les bords. Pour compenser cela, on dira qu’Artémis est une personne malicieuse qui sait dissimuler son jeu, et même les règles du jeu. Sa vie est une partie d’échecs qu’elle se moque de gagner ou de perdre à partir du moment où cela la divertit et qu’elle peut appliquer sa propre stratégie. Ah oui, parce que notre pirate, elle sait s’amuser. Ceci étant dit, je ne peux garantir que son sens de l’humour sera identique au vôtre.

Par ailleurs, elle n'est pas une pirate sans foi ni loi, pas plus que vous du moins ; ce serait cliché. Au contraire, elle vénère ou soumet, dans un respect de la hiérarchie digne d’un loup de meute.
A vrai dire la solitude ne lui plaît pas, bien qu’elle semble ne jamais vouloir partager sur elle. Or il faut, pour s'intégrer à un groupe, accepter quelques unes de ses traditions et règles.
En revanche elle n'a que faire des coutumes des "Altérés", et les déteste quasiment tous. Vous en faites donc partie.

Je vais vous dire un secret qu’elle ne veut pas révéler malgré tout, histoire de vous donner un moyen de défense si jamais sa haine la subjugue un peu trop ! Ses deux frères, c’est sa vie, et la raison probable de tous ses troubles du comportement. A vous de faire quelque chose de cette information.

Dernier point. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il lui arrive soudain d’être responsable, compatissante voire philosophe. Mais déclencher ce genre de réaction est un chemin assez épineux. A vrai dire, j’ignore moi-même quelles sont alors ses motivations ! Mettrions-nous cela sur le dos de la culpabilité ?
Sa complexité n’est en fait que l’enchevêtrement de son esprit incohérent !

Soyez conscients de la haine démesurée qui vit en elle, car la haine engendre beaucoup de choses.

Fragments d'une vie ! Vers la compréhension d'un caractère.





Artémis naquit près de vingt ans auparavant.
Le reste, on s’en moque éperdument. Et elle aussi ! Ses parents n’ont qu’un rôle minime dans sa « recherche de soi », si ce n’est au niveau de l’indépendance.

En tant que bons pirates, ils sont bien malheureusement toujours en vie.
Parlons de leurs relations alors ! Elles sont quasi-inexistantes. Chez les Ash’Nyxdwaith, on parle peu ; on mange et on dort, on pille et on boit. Tout cela sans que les trois enfants ne croisent les deux parents.

L’artisan crée un objet, qui ensuite aura une vie propre et totalement autonome de l’artisan ; Kenneth, Artémis et Hayden furent créés par les artisans Liam et Kelyane Ash’Nyxdwaith et ce fut tout. Il était entendu que les trois deviendraient pirates par eux-mêmes, sans aide aucune de la part de leurs géniteurs, pourtant tous deux capitaines.

Ainsi coula-t-elle une enfance relativement heureuse, entourée de Kenneth, son aîné de trois ans, et du cadet de quatre ans, Hayden.
La fratrie éprouvait une solidarité mutuelle peu commune, motivée par l’indifférence parentale. Celle-ci les poussait à tout faire ensemble, à rire des « altérés » (ce nom étant une idée de Hayden, poète à ses heures perdues, pour désigner … à peu près tous ceux qui n’étaient pas pirates), à jouer avec envie aux marins, à s’entraîner dans l’espoir de le devenir, puis à se perfectionner dans l’idéal de monter d’échelon. En bref, une vie simple, presque utopique. Ce dont la vie a parfois en horreur. Il faut dire qu’alors Artémis était une incapable, peu douée en sentiments, en combat, tout juste brillante pour obéir. Vous auriez été surpris de la petite fille timide, toujours sur les talons de son frère ! Elle n’était pas bête, pas plus qu’une autre du moins, mais pas très consciente pour autant.
La maturité ne vient que dans les épreuves.

Toutefois une question se pose. Et si cette innocence, de l'Artémis d'avant, sommeillait encore en elle ? Elle vous dira catégoriquement non. Et ses actes seront en parfait accord avec sa parole.

* * *


« Kenneth ! Kenneth ! Va moins vite !
- Fais moins de bruit, tu veux ? »

La jeune fille est là ; scintillante d’or, d’argent, ou de diamant, tourbillonnante dans ses voiles chatoyants ; radieuse, avec son sourire insouciant, de ceux qui à un âge adulte bien révolu ne connaissent toujours pas le sens de l’existence, le vrai, l’impitoyable, l’infâme : la mort certaine.

Cette fille-là, ce n’est pas Artémis.
Cela aurait pourtant pu être le cas, si elle était née de son nom et de ses géniteurs gâtés par l’abondance de biens. Or Kelyane et Liam lui avaient seulement appris à se débrouiller seule, et à ne faire confiance qu’à peu de personnes. Les autres, il fallait tout juste les tolérer. Il n’y avait eu aucun transfert matériel de parents à fille. La fille, elle, s’était délibérément faite aidée par sa famille ! C’était toute l’injustice sociale.

Elle n’aurait jamais voulu de cette vie facile pour autant, ô grand jamais. Car cette fille ne vivrait jamais que dans l’étroitesse de son monde, sans s’abaisser à jeter un regard vers les basses classes qui paradoxalement n’avaient presque toutes que d’yeux pour elle.

Artémis, un temps, avait été ainsi. Mais le monde marin qui l’avait embarquée dès son plus jeune âge l’avait ouverte au monde. Elle voyait à présent, plus loin que son archipel. Cette jeune femme, là-bas, qui continue à danser sans jamais s’arrêter, n’a d’oreilles que pour s’entendre, de mains que pour s’apprêter, de sens que pour se sentir.
Elle était une prétentieuse mais resplendissante créature, dont la voix légère faisait retentir un rire insupportablement heureux, une personne désirable, dont le pas était trop délicat pour que son partenaire de bal ne remarquât qu’elle lui marchait sur les pieds.
Somme toute, elle n’était rien de plus qu’… :

« Une Altérée! »

VLAN ! Eh oui, c’est bien Kenneth qui l’a frappée, blessant par extension son égo instable. On ne levait pas la main sur son adorable sœur, d’autant qu’elle ne s’y était pas du tout préparée à celle-là.
Cependant, l’horreur outrepassa l’honneur ; elle comprit aussitôt combien il s’était entiché, à préférer défendre la dignité de sa bien-aimée qu’à laver la sienne d’éprouver de l’amour pour une Altérée. Artémis jura, et s’exclama avec mécontentement :

« Qu’est-ce qui t’arrive Ken’ ? J’appelle simplement un chat un chat ! Réveille-toi, tu étais le premier à tous les insulter !
- Ce n’est pas un chat, ni une Altérée. Et elle s’appelle Agathe. J’ai appris à les connaître maintenant, on s’est si bien fourvoyés, pendant tant d’années.»

L’expression qui s’imprima sur le visage de sa sœur, alors âgée de quinze ans, exprimait trop de choses pour qu’elles soient toutes nommées : angoisse, tristesse, jalousie, peur et effroi… Il y avait de tout cela sur la surface réduite que proposaient égoïstement ses iris.

« Alors c’est pour ça que tu as choisi de rester ici, hein ? Pour revenir voir ta Gagathe plutôt que d’aller vers l’Est, là où l’or foisonne ?
- Oui. Je ne veux plus me séparer d’elle, Arty ! Elle est si belle ! Si gentille !
- Et te séparer de ta famille, ça te dérange pas ? Tu nous renies pour de la vermine !
- C’est avec elle que je veux avoir une famille. Si vous êtes trop stupides pour ne pas essayer de les comprendre, alors soit.
- En fait, c’est toi l’altéré, pas eux. Toi, qui nous as tant appris à les détester. C’est toi qu’on détestera si tu nous trahis pour elle ! »
Et dans le silence qui s’ensuivit, elle fuit, ce frère, son chagrin, cette vérité qui faisait s’écrouler son monde.

* * *

« Toi ! Tu sors de ta cachette minable, qui dissimule tout juste ta présence et ton arc tendu, et tu fuis, rapidement. Non, tu détales même, comme un lapin qui tiendrait un tant soit peu à sa vie. En m’embrochant, tu ne gagneras que du sang empoisonné par la haine et une chair mangée par la noirceur. »

Le jeune homme demeura résolument couvert, immobile, osant tout juste reprendre une respiration par minute. Artémis s’assit en présentant ses mains vides, et reprit avec une pointe d’agacement tout juste décelable :

«Tu sais qui était Artémis, gamin ? Une déesse de la chasse de l’Autre Monde. Pour ce qui est de l’aspect divin, je ne dis pas… »

Un sifflement s’éleva par-dessus sa voix, l’interrompant dans sa tirade ; un bruit sec se fit alors entendre, celui d’une lame qui s’enfonce jusqu’à la garde, transperce la peau, la chair et les organes sans jamais rencontrer d’os, avec une facilité cruelle.

« Mais pour la traque… »

Elle s’approcha du jeune homme aux gémissements agaçants, qui peu à peu perdait conscience. Elle soupira en hochant la tête en signe de désapprobation.

« Si tu crèves, je tue toute ta famille. »

Elle hissa le corps de l’archer évanoui. Le lendemain, il était déposé sur le palier du sanctuaire des rêveurs, où l’on saurait réparer les fibres maltraitées par cet intrus de fer au pouvoir de vie et de mort.
Artémis ignorait tout de ce qui l’avait poussée à un tel geste ; un manque d’amour parental, amical puis fraternel entraînait forcément un déséquilibre entre haine et bons sentiments.
Elle avait fait cela pour déverser son aversion, dans ce cas, redevenir stable peut-être, et pouvoir à nouveau se permettre le bien ?

Cependant, malgré la violence qu’elle venait de témoigner, vous auriez appris très vite que des mains d’Artémis on ne mourrait pas. Du moins pas de façon voulue. Si les douleurs causées entraînaient la fin de quelques vies, c’est que la vie elle-même n’était pas suffisamment attachée à ces hommes-là, ne leur prêtait assez d’affection pour les maintenir. Elle ne tuait pas volontairement mais par nécessité et n’en éprouvait aucune satisfaction.
Quant aux morts, nul remord à leur sujet ; elle ne s’en sentait pas responsable. Pas plus que de tous les êtres vivants d’ailleurs.
Ses frères… pardon, son petit frère, puisque le grand ne méritait plus son attention, c’était suffisamment de responsabilité pour se préoccuper des autres.

J'oubliais presque ! Pourquoi le "jeune homme qui vient de recevoir un poignard dans le ventre" voulait lui tirer dessus ? Accessoirement ! Parce qu'il se trouvait qu'elle était sur la propriété de son paternel. Une visite d'observation rien de plus, à vrai dire elle comptait acheter la maison prochainement… !
Non, vraiment, je vous avais prévenus qu'elle ne se souciait des normes, seule sa volonté lui importait et l'emportait sur tout. Elle avait simplement recherché le conflit pour se déverser. Plutôt que d'attendre les ennuis elle allait à leur rencontre.
Il arrivât parfois qu’ils se fassent trop attendre.

* * *

« Artyyy !
- Non, non, Hayden. Tu ne m’appelles pas comme ça à plus d’un pied de la maison.
- Alors retournons-y, toi, moi et ta mauvaise humeur légendaire.
- Non, on n’y retournera pas de sitôt. Il vaut mieux que l’on s’éloigne des souvenirs quelques temps.
- Ce n’est pas une raison valable pour faire un cache-cache dans les bois de notre enfance !
- De notre enfance, tu en parles comme si elle était révolue.
- Depuis quelques années déjà. Mais on peut faire un cache-cache de grandes personnes si tu y tiens. »

Artémis marchait devant, et ses incisives s’enfonçaient tellement dans sa lèvre inférieure qu’elle en ressentait une douleur aiguë. Sa situation était plus que délicate, toutefois elle l’avait choisie. Pour le bien de son petit frère de surcroît, et indirectement du plus grand. Mais comment avouer une telle chose ? Pourquoi devait-elle s’en charger, elle ? A vrai dire, c’était Kenneth le fautif !

Elle avait pensé que pour enterrer les souvenirs de celui-ci, il aurait été intelligent de faire son deuil là où tous trois avaient partagé tous les moments anodins des jeux et discussions que portait le quotidien insouciant qu’ils avaient mené. Et ce pour y revenir le moins possible par la suite, jusqu’à ne plus y remettre le petit orteil ; il faudrait quitter cette forêt, ne jamais y retourner. Il faudrait presque abandonner leur maison, et ne presque jamais revenir. Pour elle, cela signifiait cristalliser un passé qui n’avait que trop duré, pour lui ce serait l’achèvement brutal de sa première vie.
L’enfance serait cette fois-ci bel et bien révolue. Pourquoi se sentait-elle si effondrée, alors que cet instant était le marqueur d’une nouvelle vie ? Ce serait une renaissance. Elle favoriserait leurs carrières respectives, les rendraient moins dépendants car ils ne seraient plus qu’au nombre de deux.

Mais être trois, n’était-ce pas également la sécurité ? Peut-on jamais assimiler la perte d’un frère ?
La réalité c’est qu’elle regrettait déjà son mensonge, et la peine de son frère. Elle se moquait de ce qu’il adviendrait d’elle, mais aurait voulu préserver le pauvre enfant qui la suivait.


Elle se retourna soudain, et observa Hayden avec une intensité inquiétante. Ses yeux portaient une tristesse pesante. Bien trop pesante. Hayden fronça délicatement les sourcils, mais resta muet par respect. Il savait que lorsqu’Artémis se taisait, et fixait simplement, il y avait dans l’air et dans les cœurs une angoisse à redouter.

« Hayden, tu garderas toujours un peu de naïveté, n’est-ce pas ? L’âge adulte est trop pauvre sans naïveté…
- T’as jamais été douée pour ce genre d’introduction, Arty. »

Il voit ses muscles se contracter, et regrette déjà de l’avoir vexée. Mais après tout, c’était elle qui lui avait appris la franchise. Et elle avait elle-même secoué sa fierté ! A son âge, on n’était plus naïf. Et on n’était pas non plus sous autorité d’une sœur trop protective. Du moins en théorie. Ceci, il aurait été le dernier à s’en…

« Kenneth est mort. »

Vous ignorez tout de la claque qu’il reçut.
Le temps s’arrêta, elle le jura. Le vent lui-même, dans son empathie, était tombé en révérence dans le silence. Le bruissement incessant des feuilles, la stridulation éternelle des insectes... Avait-il perdu l’ouïe ou ne parvenait-il plus à écouter cela ? Qu’importe, en cet instant il ne demeurait en lui qu’une réelle question. Combien d’efforts seraient nécessaires pour qu’il comprenne le sens de cette nouvelle dévastatrice, puis pour l’accepter ?

Il eut une réponse à la première partie de son interrogation ; très peu. Il s’effondra instantanément, à l’image du monde qui s’écroulait autour de lui. Il était relégué au simple rang de marionnette impuissante face aux fils du Destin qui la manie, et se joue d’elle.
A l’exception que chez les Ash’Nyxdwaith, on ne croyait pas au Destin. La seule devise était « Qui sème le vent récolte la tempête. » Mais quel vent avait-il semé ! Comment trouver cela juste !

« Hayden… »

Elle s’agenouilla devant lui avec désespoir, et le prit avec une douceur que toute autre personne ne lui connaissait pas. Le garçon ne dit rien, suffoquant, tremblant, pleurant. Il n’avait conscience que de la souffrance qui s’infiltrait dans son sang comme un poison constitué de douleur pure.

* * *

« Artémis. Lorsque Kenneth a annoncé qu’il ne voulait plus être dans le même équipage que nous, c’est parce qu’il ne voulait pas que je sache à propos de sa mort ? Il s’est éloigné, et tu l’as laissé faire sans me prévenir ? Il avait quoi ? Une maladie qui le tuait à feu doux ?
- Non, Hayden, il …
- Tu m’as menti ! Il ne voulait pas découvrir le monde seul, il voulait juste que je ne sois jamais au courant que je le perdrai ? Il avait peur que j’affronte cela sous ses yeux ? Vous me pensiez trop petit ?
- Tais-toi ! Tu parles de ton frère, il était tout sauf un lâche. Ils ont eu un naufrage, Hayden, un naufrage. Ne parle plus sans savoir. »

Hayden s’enfuit, cachant ses larmes. Ce fut une aubaine pour sa sœur, qui ne put retenir les siennes. Elle cligna pourtant maintes fois des yeux, puis ne les ouvrit plus. Elle pleura. De tristesse, d’amour et de culpabilité.

Était-ce nécessaire de mentir à son propre frère ? A vrai dire, ce n’était pas un mensonge. Kenneth était comme mort ; il avait trahi son honneur, s’était exilé en laissant la charge à Artémis d’expliquer à son frère qu’il avait des rendez-vous amoureux avec une fille aussi idiote que charmante. Il les avait abandonnés. Elle préférait le dire mort, que de mettre sa famille, et surtout Hayden, en position de reniement filial. Oui, il était un traître, assez convaincant pour les entraîner tous dans sa dérive. Un danger pour tous. Elle avait perdu un frère au profit du mauvais genre, et ne souhaitait pas en perdre un deuxième.


Malgré tout un certain malaise la dévorait, qui toutefois n’outrepassait pas sa conviction.

* * *


« Tu veux quoi la sale gosse !
- Deux places dans votre équipage, capitaine.
- Et prétentieuse avec ça. Tu nous ramènes un gamin avec toi, en plus !
- Oui.
- C’est quoi ton nom ?
- Anthracite.
- C’quoi ça, Anthracite ? C’est pas un nom.
- Une pierre faite de Ténèbres pures. Tu ferais mieux de ne pas y toucher de trop près, elle te tuerait.
- Ah j’ai entendu parler de toi à la taverne. Trop poétique mais efficace à c’qui paraît. Montez, et magnez-vous un peu ! »

* * *


Et la voilà aujourd’hui, en quête de pouvoir, de reconnaissance, de son frère.
Vivant au jour le jour, jusqu’à ce que le jour ne vienne plus.




Dernière édition par Artémis Ash'Nyxdwaith le 08.03.13 18:15, édité 31 fois
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15986
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..19.02.13 17:12

Bienvenue à toi déjà ^^

et courage pour la suite de ta fiche ;)
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : /
Messages : 1518
Date d'inscription : 13/07/2012
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 25 ans
Aptitudes: Combat
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..19.02.13 17:13

Bienvenue sur le forum !

Tu as mis : Ne pas lire, donc ... j'ai pas lu x) je le ferais quand ça seras finit ;)

Bonne chance pour la suite ^^
Faël__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 807
Date d'inscription : 04/01/2013
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 17 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..19.02.13 18:37

Enfin, tu as rejoint le côté obscur de la force !*lui offre un gros tas de cookies* J'avoue, j'ai lu le début de ta présentation, mais tu me pardonneras, tu sais que j'ai jamais pu résister a lire un de tes textes... *vilaine moi !*
Entre parenthèse, elle est vraiment plus que géniale, j'aimerais être capable d'en faire autant un jour... ;)


Pour les autres, vous l'aurez compris, Artémis est l'amie dont je parlais dans ma présentation. soyez gentils avec elle !

Ps: oui, je suis sensée être absente mais j'ai pas résiste a venir faire un petit tour sur l'iTouch, et quand j'ai vu qu'Artémis avait posté... ^^ *ok, je sors*
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..19.02.13 20:12

T'as mis ne pas lire, mais j'ai pas pu résister, disoulée x)
Maiiiis j'aime! *-* Ta fiche gère le lampadaire!
Bwef, bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue :D
Rêveur__Membre
avatar
Féminin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 8130
Date d'inscription : 22/09/2010
Rêveur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..20.02.13 16:39

"Si vous saviez comme je vous hais"
...Nous aussi, na! ><


Bienvenue miss! J'espère que tu te plairas parmi nous quand-même XD


_________________


Je te vois, Invité! As-tu besoin que je te soigne?
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4163
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..20.02.13 17:54

Sympa ta fiche, vraiment très agréable à lire ;D

Finalement c'est allez plutôt vite ^^ Ça en valait la peine car ta fiche est géniale =)

Allez, sur cela je vous laisse avec un gros cookkie et puis bienvenu et bon courage pour la suite ^^
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..23.02.13 20:55

Désolée mais j'ai pas pu resistee à lire ta fiche, du moins se que ta mis. Et ça m'a bien plu. Bienvenu à toi, et espère que tu te plaira ici.
Pirate Aline__Membre
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1445
Date d'inscription : 03/08/2012
Pirate Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 17 ans, femme
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..24.02.13 21:35

Bienvenue!!!

Yes, un Pirate! Yeah !
Capitaine Aline__Membre
avatar
Féminin Âge : 27
Autre(s) Compte(s) : Deag Jörgan
Messages : 4997
Date d'inscription : 29/01/2011
Capitaine Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de *je dois compter*
Aptitudes: Reflexes accrus ; Maîtrise le corps à corps mais mal les lames traditionnelles. A l'aise dans l'eau, mal à l'aise dans les airs ou sur un cheval.
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..26.02.13 15:58

A quand l'histoire ? Que je puisse me réjouir officiellement !
Pirate Aline__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 32
Date d'inscription : 23/01/2013
Pirate Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans ~ Féminin.
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..01.03.13 16:23

Eh bien ! Le bonjour à tous, chers compagnons !
Je vous remercie de cet agréable accueil, il a été particulièrement motivant, bien que l'on ne voyait plus la fin de cette fiche ! haha.

Je crois que l'on arrive à son terme cependant, il en me manque plus qu'à discuter avec Eyrim de la rencontre des personnages et ce sera bouclé !

J'avoue avoir été assez curieuse de voir qui lirait ou non, je ne me serais pas gênée à votre place. =)

Dans le plaisir de rp avec vous bientôt, moussaillons !
J'envoie un post dès que la fiche est terminée (et j'édite le titre pour les irréductibles qui n'ont pas lu !).


PS : Mais non je ne vous hais point, c'est Artémis qui est une source intarissable de haine !
*Mange le cookie d'Eyrim*
Faël__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 807
Date d'inscription : 04/01/2013
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 17 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..04.03.13 23:04

Et bien voici une merveilleuse fiche ! Sérieusement, tu écris super bien...
Pour la rencontre Artémis/Eyrim, je pensais la faire en RP plutôt, comme ça on aurait plus le temps de développer et tout ça... Qu'en penses-tu ?
Pirate Aline__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 32
Date d'inscription : 23/01/2013
Pirate Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans ~ Féminin.
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..05.03.13 21:54

Voilà, ma chère, qui me semble être une option honorable !

Remettons à présent cette fiche aux dirigeants de cette communauté, et souhaitons-leur je l'espère une agréable lecture ?
Capitaine Aline__Membre
avatar
Féminin Âge : 27
Autre(s) Compte(s) : Deag Jörgan
Messages : 4997
Date d'inscription : 29/01/2011
Capitaine Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de *je dois compter*
Aptitudes: Reflexes accrus ; Maîtrise le corps à corps mais mal les lames traditionnelles. A l'aise dans l'eau, mal à l'aise dans les airs ou sur un cheval.
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..08.03.13 11:36

Désolée pour l'attente, mais cette fois c'est bon j'y suis ! x)

Tout d'abord passage obligatoire :

UNE PIRAAAAATE OUI CA Y EST UNE PIRAAAAATE A MOIIIIIII !!! =DD

(oui tous les Pirates sont à moi vous n'avez guère le choix XD)

Voilà, passons sur ce petit débordement de joie, voir forcir mes rangs me met toujours en liesse !

Donc ! Pour ce qui est de la fiche... Rien à dire. Ou presque parce que je trouve toujours ><
Il faut trouver le Code dans le règlement...
Soucis pratique : c'est peut-être uniquement chez moi mais je ne vois pas du tout la couleur que tu utilises pour Artémis ça se fond dans le bleu sans s'en détacher et je dois surligner pour lire TT C'est pas dramatique mais ça me perturbe. Si je suis la seule à avoir ce soucis ignore-le mais si c'est le cas pour d'autres ça serait bien que tu optes pour une couleur plus distincte.
Et dernière petite chose sur un bateau pirate on dit "Capitaine", pas "Lieutenant". Ça fait trop mili-terre x)


Voilou ! J'ai trouvé l'écriture très agréable, au passage !
Sinon pour ma part tu es Validée illico (dès le mot de passe noté)! Et je te propose de visiter notre QG (à nous et rien qu'à nous braves Pirates) : http://ewilan.forumactif.fr/f59-tortugen N'hésite pas à participer :)
A tout bientôt en RP j'espère ! ^^
Pirate Aline__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 32
Date d'inscription : 23/01/2013
Pirate Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans ~ Féminin.
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..08.03.13 18:24

Eh oui, une pirate rien qu'à toi ; quelques dragibus et c'est dans la poche (Nahhh, pas des cookies) !!

Non, parlons sérieusement ? - Si toutefois cette possibilité est envisageable et envisagée -

La fiche est éditée !
J'ai moi-même eu quelques soucis avant de trouver des couleurs qui ressortaient bien - sans me faire saigner les pupilles en fait- sur fond bleu ciel, et celle d'Arty passait tout juste avec ma luminosité, donc je comprends parfaitement le côté illisible de la chose à tes yeux. Cette nouvelle teinte vous convient-elle chef ? Elle est plus... lugubre, mwahaha.

Le mot de passe est indiqué à présent, je crois l'avoir déjà mis, et entre les multiples copier/coller d'anciennes puis nouvelles éditions il a dû se perdre : Aussi bordélique qu'Arty.

Quant au lieutenant, c'est notre chère Robin Hobb (Les Aventuriers de la Mer), ou du moins son traducteur, qui l'employait pour désigner les gradés situés après le capitaine et le second ; j'ai modifié en capitaine cependant, cela n'ayant aucun impact sur l'ensemble du texte !

Voilà voilà, merci d'avoir pris le temps de me lire ! =)
Et au plaisir de rp bientôt en votre compagnie !
Faël__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 807
Date d'inscription : 04/01/2013
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 17 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..08.03.13 18:57

Alors... Ça y est ? Tu es... Validée...?
OUIII, ENFIN !!! :D Aaaah, j'attends ce moment depuis longtemps, pouvoir RP avec toi va être un plaisir ! Je tente de poster ce soir, promis !
N'empêche... J'adore ton perso !! Ça va être tout à fait épique, j'en suis plus que certaine :\o/:
Capitaine Aline__Membre
avatar
Féminin Âge : 27
Autre(s) Compte(s) : Deag Jörgan
Messages : 4997
Date d'inscription : 29/01/2011
Capitaine Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de *je dois compter*
Aptitudes: Reflexes accrus ; Maîtrise le corps à corps mais mal les lames traditionnelles. A l'aise dans l'eau, mal à l'aise dans les airs ou sur un cheval.
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..08.03.13 19:34

C'est tout impeccable ! =) Et merci pour la couleur effectivement ça y est je vois !!

C'est donc avec une émotion toute particulière que je te valide OFFICIELLEMENT Matelot ! ^^ *petite larme à l’œil*

Bienvenue chez les Pirates ! 8) Puisses-tu fendre les eaux et pourfendre tes ennemis longtemps x)
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
»Si vous saviez comme je vous hais ! Altérés que vous êtes ..
»Si vous saviez comme on se sent seul au sommet (vraiment) - Thot
»Aimez vous lire ?
»Ahh ! L'Amour... (si vous êtes une femme, retournez immédiatement d'où vous venez) TERMINE
»Ne jugez pas le grain de poivre d'après sa petite taille, goûtez-le et vous sentirez comme il pique. | PV Méliandre DeVitto |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: D'un monde à l 'autre :: Place des Héros :: Salle de Présentation :: Héros Recensés-