Rencontre sur la route [& Misao]

Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Rencontre sur la route [& Misao]Rencontre sur la route [& Misao] Empty26.03.13 20:35

[HRP : si tu veux changer le titre, dis-le, je ne le trouve pas bien >_<]


Solhan ballotait sur la selle, au rythme d'Ombre. Il somnolait, peinant à garder la tête droite, et laissait la jument avancer à son rythme sur la route qu'elle avait choisi. Cela faisait des jours qu'il n'avait pas dormi. Depuis qu'il avait quitté Aldric en fait. Depuis que leurs routes s'étaient séparées, Al retournant à la maison rendre un dernier hommage à leur père et lui poursuivant aux hasards des chemins dans l'espoir de retrouver Sayan. Lorsqu'il l'avait mentionné, son frère avait tiré une drôle de tête avant d'avouer ne l'avoir jamais croisé. Ils s'étaient quittés le lendemain après une dernière étreinte (virile) entre frangins. Mais depuis lors Sol doutait de sa décision. Et s'il ne le retrouvait pas ? Et pourquoi n'avait-il pas voulu rentrer chez lui pour quelques jours au moins ? Bref, Sol ruminait et n'arrivait pas à fermer l’œil. D'autant plus qu'Al l'avait prévenu que dans les collines du Taj se trouvaient des brigands. Résultat ? Il dormait en selle.

Un cri le réveilla en sursaut et il tira sur les rênes par réflexe. Ombre renâcla et il lui tapota l'encolure en cherchant la source du bruit.


- Désolé ma belle, j'ai été surpris. Tu as entendu aussi ?

La jument bougea les oreilles et Sol hocha la tête d'un air entendu.

- Evidemment, je suis bête. Tu as de meilleures oreilles que moi. Allons voir, tu veux ?

Il pressa les flancs d'Ombre qui se remit à avancer. Mais dans quelle direction ? Sol ne s'en faisait pas, Ombre devait savoir. En effet, elle se dirigea au petit trot vers une colline sur la droite et l'escalada sans peine. Au sommet elle s'arrêta pour laisser à son cavalier le temps d'apprécier la vue.

Solhan balaya les environs du regard avant d'être attiré par un éclat roux. Une jeune fille repérable de loin avec ses cheveux flamboyants semblait en mauvaise posture face à quatre hommes à l'air agressif. Sa première impulsion fut de courir la sauver mais il s'arrêta tout de suite. C'était idiot. Il ne pouvait pas s'élancer comme ça sans avoir un plan minimum !

L'un des hommes attrapa l'épaule de la jeune fille sans ménagement et Solhan cru voir un éclat métallique, comme celui d'un poignard. Son cœur s'emballa et une décharge d'adrénaline le traversa. Elle était vraiment en danger ! Il devait y aller !


- Fonce ma belle !


La jument s'élança dans un cours galop jusqu'au groupe qui s'était retourné au bruit des sabots. Ombre déboula joyeusement et se cabra, faisant reculer les hommes. Sol sauta de son dos et se plaça au côté de la fille tirant le poignard de sa ceinture.

- Je prends les trois à droite, vous saurez vous occuper des deux autres ? Ils ont l'air moins vifs, ça devrait être plus facile. Ca ira ?

Sol remarqua que la jeune femme avait des yeux mauves qui contrastaient avec sa chevelure de flamboyante (eau et feu ? se demanda Sol) et elle dégageait une incroyable énergie. Si elle savait se battre ce serait... Il remarqua sa tête. Visiblement, il y avait un problème. Il n'allait pas devoir se battre seul quand même ?!
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre sur la route [& Misao]Rencontre sur la route [& Misao] Empty01.04.13 9:55

Ah si seulement j'étais un poney volant...


« Je suis un poney qui vole, vole, voleeeee ! Très haut, très loin ! Un poney qui voleee ! Très haaaauuuut ! »

Pour ce qui aurait un doute, non, je n’ai pas commencé ma journée par aller boire quelques bouteilles dans une auberge. Je vous jure que c’est vrai ! Juste un pitit verre… Non, je déconne ! Bref, si j’étais en train de chantonner un truc sur un poney volant c’est parce que j’avais perdu le mien. Enfin c’était plutôt un cheval et il n’avait jamais volé mais ça on s’en fout. Le fait été que j’avais décidé il y a deux jours de me faire un petit voyage parce que je commençais clairement à m’ennuyer à Fériane depuis que j’étais sortie de mon état comateux et que je me disais qu’en aller me promener calmement je me souviendrais peut être de tout ce que j’avais oublié. Allez jolie petite mémoire ! Reviens ! Reeeeeeeeviens !
Bref ! J’avais décidé de ne pas prendre Midnight cette fois mais un nouveau cheval pour voir. Le truc c’était que j’avais oublié qu’il n’était pas encore aussi bien dressé que ma jument et que dès que j’avais eu le dos tourné il s’était barré. J’avais bien essayé de le rattraper mais même si je cours vite je ne fais pas encore le poids par rapport à lui. Pas encore je dis bien ! Ou pas…
J’avais donc continué ma route à pied en espérant ne pas avoir de problème et j’étais actuellement couché dans l’herbes sur les collines de de Taj, regardant le ciel. Comme il était bleu et beau. Presque trop beau. J’aurais aimé qu’il ait quelques nuages. Même qu’il pleuve. Enfin ça m’aurait amusé au début, vous voyez genre « I am singing in the run » mais je pense que quand je devrai faire sécher tous mes vêtements, ce sera moins drôle… J’entendis le bruit de sabots frappé le sol et je crus à un miracle. Je me relevai d’un coup et me mis à courir en direction du bruit sans même regarder si c’était bien le cheval que j’avais perdue. Je me sautai les bras grands ouverts (style avec le ralentit vous voyez et tout 8D), une expression de bonheur immense sur le visage. Oh merci le monsieur qui habite dans le ciel ! Merciiii !
Le truc c’était que ce n’était pas le bon… Ce qui fonçait sur moi, c’était cinq mecs qui n’avaient pas l’air d’être des anges. En même temps, je me doutais bien que quelqu’un allait m’attaquer. C’était tout le temps comme ça ! A croire qu’on voit tout de suite que je suis non-violente. Nan mais merde ! J’allais apprendre à me battre et ce serait beaucoup moins drôle pour eux ! Ils m’attrapèrent bien vite. En même temps je fonçais sur eux comme une conne alors ça n’était pas vraiment difficile de me chopper. Je ne cherchais même pas à me débattre.

« Bah quoi ? Tu cris pas ? Tu veux jouer à la courageuse ? » cracha l’un d’eux avec le sourire typiquement idiot des machos qui s’y croivent trop

Je le regardai en haussant un sourcil. T’es concon ou tu le fais exprès mec ? Mais si tu y tiens temps… Je me poussai un cri suraigu. Le genre qui vous détruit les tympans vous voyez ? Il me lâcha sur le coup.

« Bah quoi ? T’es pas content maintenant que je ne fais plus ma courageuse ? »

Eheh ! Bien fait pour ton cul crétin ! Mais il décida de m’attraper de nouveau, cette fois en sortant une arme. Oups ! Il allait falloir que j’arrive à m’échapper… C’est là que quelqu’un d’autre débarqua, faisant reculer les cinq hommes avec son cheval. Il se plaça à mes côtés en sortant un poignard. Il me dit de m’occuper des deux qui avaient l’air plus mou. Euh oui… Si tu veux… Et je leur fais quoi ? Un câlin ?

« Ça va pas vraiment être possible… commençai-je avec un air désolé puis en souriant, Je suis non-violente en fait donc à par m’enfuir à cheval je peux rien faire. Le truc c’est que le mien s’est barré hier et qu’il est pas revenu depuis. Faut croire que j’ ai vraiment pas de chance en ce moment ! »

Je passais ma main dans mes cheveux toujours en souriant. Ouais, ce n’était pas vraiment le moment de rigoler mais en y réfléchissant bien, la situation était assez idiote ! Ou peut-être que c’était moi…

« Mais t’inquiète pas ! J’ai un plan ! »

Je pris un air très sadique avant de sauter sur le premier homme à ma portée en mode koala, lui enserrant les bras !

« Frappe ! Frappe ! » criai-je

Ouais, c’était pas gagner, gagner… Ah si seulement j'étais un poney volant! Y aurait longtemps que je serais partie dans le ciel.


[Je tenais à préciser que j'ai un peu avancer dans le temps et que ce rp se passe après que Misao est été libéré de la forteresse des MDC après avoir tout oublié de ceux-ci.]
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Rencontre sur la route [& Misao]Rencontre sur la route [& Misao] Empty12.04.13 14:38

[HRP : Je suis désolée, j'ai mis longtemps à répondre et en plus c'est court...]


- Ça va pas vraiment être possible… Je suis non-violente en fait donc à par m’enfuir à cheval je peux rien faire. Le truc c’est que le mien s’est barré hier et qu’il est pas revenu depuis. Faut croire que j’ ai vraiment pas de chance en ce moment !

Une... Non-violente ? Comment pouvait-on être non violente à Gwendalavir ?! Et surtout, comment est-ce qu'elle avait survécu jusqu'ici ? La fille avait dit ça comme si c'était la chose la plus naturelle du monde, affichant d'abord un air désolé avant d'avoir un grand sourire. Sourire qu'elle garda.

Pendant qu'ils discutaient, les cinq hommes s'étaient repris et paraissaient maintenant sûr d'eux. Ce n'était pas comme si Sol était un grand gaillard bien baraqué après tout...


- Mais t’inquiète pas ! J’ai un plan !

Elle sauta sur l'homme le plus proche, l'enserrant de ses bras et de ses jambes. Sol, comme les quatre autres, en resta bouche-bée. C'était quoi cette fille ?

- Frappe ! Frappe !

Solhan se secoua. Ils étaient dans un fameux guêpier, ce n'était pas le moment de rester planter là ! Il s'élança, le couteau en main. Après tout, c'était un peu comme dans les rues d'Al-Far, lors des bagarres avec les autres gamins non ? Certains des gamins aussi étaient armés. Et il s'en était toujours sorti !

L'homme se débarrassa de la jeune femme, l'envoyant balader et intercepta facilement Sol, dont le cœur se mit à battre plus vite. On ne l'avait jamais stoppé aussi facilement. Il avala sa salive et esquiva le vicieux coup de poing qui lui était destiné en effaçant les épaules. Il sauta en arrière, hors de portée de son adversaire pour réfléchir. S'il avait été tout seul, ça n'aurait pas été très grave, mais il n'était pas tout seul. Où étaient passés les quatre autres ?

Il jeta un coup d’œil rapide derrière lui. Trois des hommes s'étaient de nouveau approchés de la rousse. Le dernier voulut lui empoigner l'épaule mais il s'abaissa de justesse. Ok, ça craignait là. Il revint rapidement à la hauteur de la jeune femme, lançant son couteau vers l'un des hommes les plus proches. Il ne regarda pas s'il l'avait touché mais un cri de douleur lui apprit qu'il avait atteint son but. Il sortit un nouveau couteau de sa manche pour bien montrer qu'il n'était pas désarmé et s'adressa à la jeune femme :


- Dès que le cheval sera là, fonce.

Sans lui laisser le temps de s'interroger, il siffla, un bruit bref et strident, avant de s'élancer de nouveau dans la mêlée. Il ne pouvait pas protéger la fille tout en se battant, c'était hors de ses moyens. Mais tout seul il avait peut-être une petite chance. Peut-être.

En entendant le bruit des sabots d'Ombre, il sourit et asséna un grand coup de coude dans les dents de son adversaire.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre sur la route [& Misao]Rencontre sur la route [& Misao] Empty

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
»Un nouveau compagnon de route
»Sur la route des caravanes
»Route du Sud (1.1)
»Tant mieux si la route est longue... ♫
»Ayisyen bezwen job, men se pou envesti lan devlopman olye travay bonmache

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Voyage dans le temps : RPs d'antan :: Ouest-