Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Framboise ? non -çaise. [pv Pyt + Eole]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Petit__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 71
Date d'inscription : 01/10/2012
Petit__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Framboise ? non -çaise. [pv Pyt + Eole] Mar 23 Juil 2013 - 22:30

- La nuit est délicieuse -

J'étais perdu.
Ma Lilipip était loin de moi, alors je me sentais déboussolé. Normal, lorsque le soleil qui fait tourner notre monde disparait hé bien... c'est la nuit. J'étais dans le noir.
Et ce n'était pas qu'une façon de parler ! Il faisait nuit. De gros nuages cachait la lune plongeant toute l'herbe dans le noir. De l'herbe. C'était agréable. Je marchais pied nu, les brins me chatouillaient les pieds. C'était rigolo.

J'étais seul. C'était drôlement chouette, il n'y avait aucun Grand pour tout gâcher ! Je me mis à trottiner. Mes superbes cheveux bruns flottaient au vent et mes bijoux gringuelinguaient gaiement. J'étais le roi de la nuiiiiiiiiit.

Soudain je m'arrêtais. Là. Je les avait senti.. Des framboises !
Ahah ! Elles avaient cru que je ne les remarqueraient pas, mais non ! Rien ne m'échappait ! Surtout pas des framboises !
Ravi de ma trouvaille, je me mis à trottiner, tel une écureuil courant vers sa croustillante noisette.

A ma grande déception je trouvais, derrière un arbres une.. Humaine.
Je hurlais en silence mon désespoir. Pourquoi cette sale humaine venait polluer la perfectitude  d'une framboise ! Quel sacrilège...
Je pris ma sarbacane et lança un de mes sorts.

-Le gigoteur gigotant qui gigote !

Je soufflais dans mon arme et vis l'humaine se retourner. Mon sort fit ensuite effet et la brunette se mit à se secouer dans tous les sens. Je profitais de sa distraction pour récolter le fruit de mes efforts : les framboises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dessinateur__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2460
Date d'inscription : 18/08/2008
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans, Femme
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Framboise ? non -çaise. [pv Pyt + Eole] Ven 2 Aoû 2013 - 13:45

J'étais éreintée.
Entre la gestion de la guilde et le déménagement de mon amie Elya en bordure de forêt qui venait de se terminer, je ne sentais plus mes jambes, ni mes bras. En plus elle n'avait rien prévu pour manger le soir. "Ah ben tiens, Eole, tu pourrais aller chercher des baies dans la forêt ? Moi je vais voir si je peux aller acheter quelques choses en ville." Un pas sur le coté, et pouf ! Plus d'Elya.
Je me dirigeais donc vers l'orée de la forêt, à quelques minutes de chez elle.
Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu de temps pour profiter d'une balade. Enlevant mes chaussures, je soupirais d'aise en sentant l'herbe sous mes pieds. Elle était douce. Le vent qui soufflait entre les arbres ressemblait à une mélodie. Marchant encore je fermais les yeux, me laissant guider par l'instinct. Mais...Ca sentait la framboise ?! Parfait, j'allais pouvoir ramener ça pour ce soir et l'on ferait une tarte...Mmmmh, une bonne tarte aux framboises...
J'ouvris les yeux et me penchait vers le pied de framboisier. Un petit panier apparut par terre à mes cotés. Y a pas à dire, avoir le don du Dessin, c'était le pied. Je me penchais pour les ramasser quand j'entendis comme un chuchotement. Me retournant, je sentis quelque chose, comme un insecte, toucher mon cou. Je me mis alors à gigoter dans tous les sens de manière incontrôlable. Je finis par tomber par terre, mes jambes ne me soutenant plus et s'agitant toujours bizarrement, quand je vis un Petit s'approcher et...piquer mes framboises ? Non mais ho ! On a pas idée de faire gigoter les gens pour leur piquer des framboises. Il dut penser que son sort durerait plus longtemps parce qu'il s'assit non loin de moi et commenca à manger les framboises en me regardant. Ah, je commencais à ressentir le controle de mes doigts. Je fermais les yeux et dessinais des cordes qui s'enroulèrent autour du Petit tandis que je me relevais doucement pour éviter de retomber par terre, mes jambes et mes bras bougeant encore bizarrement.
Je vins me poster du haut de mon metre soixante juste au dessus de lui et les mains sur les hanches, je l'apostrophais :


- Non mais ho ! La politesse tu connais ! On a pas idée de lancer un sort à quelqu'un juste pour prendre des framboises ! Tu m'aurais demandé je t'en aurais donné !

Le Petit me regardait de manière effrayé, des framboises encore plein la bouche et du jus rouge sur les joues et le nez.

- Non mais je m'en vais t'apprendre la politesse toi ! T'as pas de chance en plus, j'ai rien de prévu cette semaine, attend que je prévienne mon amie et jt'emmène dans un endroit où tu feras moins le malin !

Je me concentrais et réussis à entrer en communication avec Elya.

*Ely ? C'est Eole, je tombe mal ?*

J'entendis des bruits étouffés avant que la voix de mon amie ne se fasse entendre dans ma tête, elle paraissait essouflée.

*Oui, Eole, euh...J'ai comment dire...J'ai rencontré quelqu'un, je pourrais pas rentrer ce soir, je me suis blessée donc je reste chez ce charmant jeune homme, tu peux dormir à la maison évidemment. Non non...Viens pas le chercher c'est pas la peine. Oui oui, bisous*

...D'accord, mon amie m'avait laché pour un mec... Remarque c'étai Elya.
Je me retournais donc vers le Petit.


- Mon ami, on va faire un petit voyage tous les deux.

Je lui attrapais le bras et imaginais une place. Le monde devint flou autour de moi, j'entendis vaguement le Petit crier et manquer de s'étouffer avec les framboises, puis le monde redevint stable et la place des Vosges m'apparut. Ah, Paris, tu m'avais manquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 71
Date d'inscription : 01/10/2012
Petit__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Framboise ? non -çaise. [pv Pyt + Eole] Sam 3 Aoû 2013 - 19:57

- maaaammmmaaaaaaaaaaannnnnnn -
J’étais un génie. J’avais réussi. Et mon butin était fabuleux. Un panier plein de framboises. Toutes bien roues et juteuses. Délicieuses.
Je les mangeais en regardant la Grande gesticuler. Elle avait bien su choisir mes fruits. Et peut-être qu’ils venaient d’à côté. Il y en avait peut-être d’autres !

Je grimaçais en mordant dans une framboise pas assez mûre. Son acidité me fit plisser les yeux et la sale humaine de Barbouze en avait profité ! Enfin je crois que c’était elle. Il n’y avait que nous, comment aurait-ce pu être quelqu’un d’autre ? Mais comment aurait-elle pu, en étant aussi loin me ligoter ? Peut-être elle lançait des sort ligoteurs elle-aussi… Avant d’être totalement immobilisé j’eu le temps de fourrer une grosse poignée de framboise dans ma bouche. Le gout de la framboise pas mûre me restait en travers de la gorge. Et j’avais toute la langue râpeuse. Cette grande n’était donc pas une meilleure chasseuse de framboise que moi !
Et soudain elle était devant moi. Et on était plus au même endroit. Comment .. ? Qu’est-ce que..
Je me sentais pas bien. Seules les framboises dans ma bouche m’empêchaient de faire quelque chose que j’aurais regretté. Je restais fier comme un Petit n’ayant peur de rien. Mais je fermais quand même les yeux.

J’avais le tournis.

J’ouvris les yeux lorsque le monde avait cessé de tourné et… On n’était plus dans le bois !
Je m’étranglais à moitié avec les framboises et mis ma main devant la bouche pour pas qu’elles ne tombent. Mes framboises sont bien trop précieuses pour être crachée par terre. Même si on est en enfer.
On était comme dans une ville, mais ç’était loin de ressembler à quelque chose que je connaissais. Pire que le paysage visuel  c’était l’odeur. Un truc nauséabond. Même Humph le trodd après avoir mangé des nénuphars moisis ne puait pas tant ! Et ce bruit.. Il y avait quelques arbres perdus, donc le feuillage peinait à exister, et ce qui me tuait les oreilles était ce grondement permanent. Un vibrement qui me retourna l’estomac.
Paniqué je me jetais sur la Grande. Je saisi ses jambes (seuls truc à ma portée T.T) et m’accrochais de toute mes forces. J’enfoui ma tête le plus profondément dans.. ce qui devait être une fesse. A moins qu’elle soit très grasse des cuisses. Je sentais que ma peau commençait à s’irriter à ce monde toxique, j’étais pris de tremblements et serrais encore plus fort mon tronc d’arbre.

-Maaaaaaammmmaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnnnnnnnnnnnnn ! Je veuuuuuuux paaaaaaaas ! Je veuuuuuuuux ma maaaaaiiiiiiiiisooooooooooooooon ! aaaaahhhhhhhouuuuaaaiiiiiiiiiin.

Ma voix sortait de je ne sais où, mais elle hurlait. Je voulais que cette sale Grande mette fin à ce cauchemar. Par pitié. Je lui laisserais la vie sauve si elle y tenait vraiment, mais que ça s’arrête.


Dernière édition par Pytipokoupotipyk Nianiak le Sam 7 Sep 2013 - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dessinateur__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2460
Date d'inscription : 18/08/2008
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans, Femme
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Framboise ? non -çaise. [pv Pyt + Eole] Sam 7 Sep 2013 - 19:22

[Excuse pour le retard T.T En plus il est pas très long... Préviens moi par sms quand tu réponds, vu qu'avec les cours je viendrais pas souvent, mais je viendrais pour répondre promis ! Ptet pas immédiatement mais je viendrais !]


J'observais la ville qui m'avait tant manquée. Ses maisons, sa si jolie place... Lorsque je sentis le Petit s'accrocher à mes jambes et...enfouir sa tete dans mes fesses ! Non mais ho il se prend pour qui ? Et en plus il hurle pire qu'un cochon qu'on égorge ! Je le repoussais violemment mais il continuait de s'approcher le bougre...Bon...Aux grands maux les grands remèdes...
Je le traînais accroché à ma jambe jusque sous un porche et dessinais une grosse framboise à 1 mètre de moi. Je le sentis se détacher de moi et se jeter sur la framboise. Alors qu'il allait l'atteindre je me jetais sur lui et l'entourais de mes bras avant d'enlever le ruban de mes cheveux pour lui attacher solidement les mains dans le dos. Il se remit à brailler. Je fis apparaitre un bout de scotch sur sa bouche. Tiens, il devenait tout rouge et me lancait un regard furieux. Je le regardais non moins furieuse que lui, non mais c'est quand meme moi qui avait eu sa tete dans mes fesses !

- Alors mon petit gars tu vas bien m'écouter ! Déjà on met pas sa tete dans les fesses des gens meme si on a peur. T'es un mec ou t'en es pas un ?! Oui bon ok oublie je sais pas trop comment c'est dans ton espèce... En tout cas ça se fait pas ! Je te trouve vraiment mal élevé ! D'abord tu me lances un sort pour avoir les framboises que JE cueillais, ensuite ça ? Je t'ai amené ici pour te donner une leçon ! Tu resteras avec moi jusqu'à ce que tu apprennes ce qu'on appelle le respect. Alors maintenant tu te tais, tu arretes ce regard et tu me promets de bien te tenir sinon je ne te détaches pas. Hoche la tete pour dire oui.

Je le regardais en attendant sa réponse, qui d'ailleurs ne venait pas. Tant pis, j'ai du temps. Je m'assis par terre et commencais à refaire ma tresse avant de l'attacher avec un élastique qui était toujours autour de mon poignet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 71
Date d'inscription : 01/10/2012
Petit__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Framboise ? non -çaise. [pv Pyt + Eole] Sam 7 Sep 2013 - 22:03

- Attaque de pigeon -
Alors que j'étais caché dans des coussins moelleux une odeur me parvint. Celle d'une framboise. Je crus un instant que ça provenait de l'humaine, mais après avoir enfouit mon nez dans ses fesses, je réalisais que ça venait d'à côté de moi.
Immédiatement je quittais l'humaine, pour me précipiter vers ce fabuleux trésor.
Là, devant moi se trouvait une magnifique framboise. Elle était grosse comme mon poing, d'un rouge époustouflant avec des teintes de rose. Son duvet était frémissant et son odeur des plus appétissantes. Je la pris précautionneusement dans mes mains, une larme de bonheur roulait sur ma joue rebondie.
Je caressais mon pêcher framboisier mignon, comme si c'était l'objet le plus précieux au monde. Puis je mordis dedans.
Délicieux.
Juteux à souhait. Bien sucré et parfumé comme rarement. La texture était toute aussi parfaite, onctueuse mais ferme.

Lorsque j’eus fini de me lécher les doigts et de m'astiquer les dents (il ne faudrait pas qu'un pépin reste coincé entre deux dents !) je me tournais vers la Grande.
Mais elle devait être très mal lunée (parce qu'il faisait jour surement) car elle me ligota ! Non, mais franchement ! C'était bien une sale humaine ça ! Ligoter un petit aussi craquant que moi ?! Mais qu'elle folle ! Et ça faisait mal ! Je gesticulais pour me libérer, mais elle finit par coller un truc atroce sur mes lèvres.
Atroce, est un doux lapin (comprenez euphémisme). C'était collant comme de la sève,mais solide, et ça avait un gout atroce. Et j'étais angoissé à l'idée qu'en enlevant ce truc, ça m'arracherait des poils de ma barbiche ! Brrr...
J'avais aussi un peu de mal à respirer.
Je fixais l'humaine méchamment, comme si j'allais lui sauter dessus pour la dévorer. Sauf que je ne le pouvais pas, j'étais ligoté, mais elle était idiote alors elle prendrait surement peur.

- Alors mon petit gars tu vas bien m'écouter ! Déjà on met pas sa tête dans les fesses des gens même si on a peur. T'es un mec ou t'en es pas un ?! Oui bon ok oublie je sais pas trop comment c'est dans ton espèce... En tout cas ça se fait pas ! Je te trouve vraiment mal élevé ! D'abord tu me lances un sort pour avoir les framboises que JE cueillais, ensuite ça ? Je t'ai amené ici pour te donner une leçon ! Tu resteras avec moi jusqu'à ce que tu apprennes ce qu'on appelle le respect. Alors maintenant tu te tais, tu arrêtes ce regard et tu me promets de bien te tenir sinon je ne te détaches pas. Hoche la tete pour dire oui.

Ah.. En fait, elle n'avait rien compris de mon message sublime-inal.
Je roulais des yeux agacé. Depuis quand un Grand critiquais un Petit ?! Hein ? Non parce que niveau goujatude, irrespect et puanteur ils étaient les champions !
Et je n'avais pas mis ma tête dans ses fesses.
Quoi que.. Pour que ce soit possible, il lui fallait avoir de GROSSES fesses. Je me mis à loucher vers son postérieur, afin de vérifier ma théorie. Puis je me souvins qu'elle attendait quelque chose de moi.. Mais quoi ?..
D'ailleurs elle venait de s'assoir, alors les fesses je ne les reverrais pas de si tôt ! Et de toute façon, j'avais raison, elles devaient être énormes même. Na.

J'aurais aimé lui tirer la langue et partir en courant mais je ne pouvais pas.

Je bombais le torse et décidais d'attendre. Quoi, je ne sais pas, mais j'attendrais. L'humaine finirait par s'endormir ou me libérer.
Pendant que je rêvais de framboise, je sentis un truc lourd se poser sur ma tête. Ca s’agrippa dans mes cheveux, et un poids énorme s’abattit sur ma tête. Le truc bascula un peu, jusqu'au niveau de mes yeux. La bête était noire avec des plumes et d’énormes serres plantées dans ma chevelures. Ses deux yeux rouges me fixaient.. Terrifiants !
L'action n'avait pas prit une seconde, si bien que je réagis en reculant. J'avais un peu peur, certes, et reculer le plus vite et loin possible me semblait une bonne solution. Sauf qu'il y avait des pavés et que je m’étalais sur le dos.
Le truc noirâtre avait chuté devant moi. Je continuais à reculer sur les fesses, jusqu'à ce que je bute sur un truc. L'humaine s'était relevée et s’approchait de moi. Décidé à ne pas lui retomber entre les mains, je me cachais vivement derrière le truc qui se tenait dans mon dos. Je fis donc le tour à quatre pattes (techniquement, vu que je suis pieds et poings liés, c'est deux fois deux pattes, ce qui n'est vraiment pas très pratique, on dirait une énorme chenille, avec seulement deux pattes) de l'humain. Oui c'était un humain, des chaussures noires plates et brillantes. Il portait aussi un pantalon fin bleu comme la mer, d'une douceur qui m'était inconnue. Sa voix retentit soudain

- Je pense qu'il va falloir me donner quelques explications...


J'ignorais qu'il s'agissait d'un policier, homme ayant pour mission de faire régner la loi, qui avait été interpelé par cette étrange scène d'un petit homme ligoté tentant d’échapper à une femme qui semblait être la responsable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Framboise ? non -çaise. [pv Pyt + Eole]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Bavure de l'aviation française ?
» La culture française s'exporte
» Dictionnaire raisonné de l’architecture française: XIe/XVIe
» FRAMBOISE MAMIE CANICHE AVEUGLE FOURRIERE 62 URGENT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres étrangères :: Terre :: Eurasie :: Paris-