Bainas Ôyama

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty13.05.14 11:08



Bainas Ôyama




Votre Héros


  • Nom : Ôyama
  • Prénom : Bainas
  • Surnom : -
  • Sexe : Femme
  • Age : 25 ans
  • Guilde souhaitée : Pirate aline
  • Rang souhaité : Capitaine
  • Maitre // Apprenti souhaité : -
  • Objectif : Rester seul maître de sa vie et capitaine de son bateau, le "Bardanos".
  • Mot de passe:


Un peu de vous ...


  • Votre prénom // surnom : Bainas
  • Votre âge (facultatif) : 20 ans
  • Ce que vous aimez/ n'aimez pas :
  • Comment avez vous connu ce forum : Google, my friend
  • Avez vous déjà fait des forums RPG : Oui !
  • Votre activité sur le forum : 7/7
  • Est-ce un double compte : Non
  • Votre première impression sur ce forum : Il a l'air très sympa !


Capacités


Bainas n'est pas une guerrière d'exception à l'image des marchombres et des frontaliers, mais elle n'en est pas moins dangereusement mortelle. Son arme favorite reste le sabre, mais elle pratique le tir à l'arc et elle affectionne le lancé de poignards. Si elle est reste un combattant aguerri redoutable et redouté, elle est davantage efficace lorsqu'elle tient la barre de son bateau. Stratège hors pair elle comprend les vents, les marées, le moindre remous marin et s'en sert pour naviguer en haute mer ou au milieu de larges fleuves d'eau douce comme le Pollimage. Fille de l'eau et du vent, mers et océans sont ses éléments de prédilection. Nageuse émérite, elle peut nager longtemps sans se fatiguer.
Si elle apprécie l'escalade, ce n'est pas une grimpeuse chevronnée et son endurance lors d'une course à pied et relativement limitée.


Description Mentale


Bainas est une jeune femme libre, indépendante, volontaire et déterminée. Elle sait ce qu'elle veut, pourquoi elle le souhaite et la manière dont elle l'obtiendra. Elle ne recule devant rien pour atteindre ses objectifs, on peut donc dire qu'elle est ambitieuse. Douée d'une volonté et d'une ténacité sans commune mesure, Bainas va jusqu'au bout de ce qu'elle entreprend. Courageuse, voire téméraire, elle ne s'effraie pas devant le danger et court même au devant de celui-ci. De plus c'est une jeune femme franche et loyale qui n’a qu’une parole et qui risquerait sa vie afin de tenir une promesse. C’est un brillant stratège qui connaît les secrets de la mer tout comme ceux de son navire. A bord de son « Bardanos », elle n’a perdu aucune bataille navale. Capitaine de génie, intrépide et compréhensif, elle pourrait donner sa vie pour sauver un membre de son équipage. Derrière son apparence vaguement austère, froide et taciturne, elle se préoccupe donc de ses semblables et est altruiste. Ces principaux défauts sont l'orgueil, l'impulsivité, la méfiance et la susceptibilité. Dès qu'elle se sent menacée, elle devient belliqueuse.  Son caractère bien trempé lui valu de nombreuses inimités, mais cela ne l’inquiète pas vraiment. Bien qu’elle ait peu d’amis, elle n’hésite pas à leur octroyer toute sa confiance.  

Description Physique


Bainas est une personne grande, environ 1m 78, de taille fine et musclée. Ses cheveux sont roux et lustrés et atteignent le bas de son dos. Ils sont très longs car elle les laisse pousser sans s’en préoccuper depuis sa plus tendre enfance. Elle retient sa chevelure par une barrette argentée en forme de tête de mort. Sa peau est plutôt pâle tandis que ses yeux sont d'un vert délavé auxquels s'ajoutent de longs cils noirs. Elle a des lèvres et un nez fins. Elle ne possède pas des formes affolantes et elle en est satisfaite. Ses couleurs de prédilection sont le rouge et le noir. L’essentiel de sa garde robe se compose de vêtements de cuir souples, idéals pour le combat, ainsi que de tuniques et de pantalons en lin et en coton. Bien qu’ils soient usés par le sel et par le temps, elle n’éprouve pas le besoin de les remplacer, tant son aspect physique lui importe peu. Cependant, elle arbore toujours une tête de mort, plus ou moins discrète, sur l’un de ses habits. Cette dernière symbolise la liberté tant recherchée.


Votre histoire


Journal de bord.

Je m’appelle Bainas Ôyama.

Je sillonne mers et océans à bord de mon bateau, le « Bardanos.  On me traite communément de « pirate", de « forban »,  ou de « hors la loi ». Cependant,  je me considère avant tout  comme quelqu’un de profondément libre.

Cette liberté est ancrée jusqu’aux tréfonds de mon âme.

Je n’ai ni famille ni attache et je mène la vie que j’ai choisie.  Mon équipage partage mes idéaux. Ensemble nous vivons, ensemble nous combattons et c’est ensemble que nous mourrons. Nous sommes quarante-trois hommes et femmes, unis comme les cinq doigts de la main.
Nous abordons les vaisseaux alaviriens de marchands nantis et cupides et nous les soulageons gracieusement de  toutes leurs richesses. Puis, nous les laissons repartir. Vivants. La plupart du temps.  
Nous sommes des voyageurs de l’éternel naviguant sur les grandes étendues d’eau salée. Pas des assassins sans scrupules. Bien qu’il m’arrive de devoir blesser ou tuer pour défendre ma vie, je n’y prends jamais plaisir. Je choisis mes combats, les causes que je souhaite défendre, les travaux honnêtes que je désire accomplir.  Personne ne me dicte ma vie. En échange je laisse chacun seul juge de ses décisions. Si un matelot refuse d’exécuter un de mes ordres car il lui paraîtrait injuste ou infondé, je ne lui en tiendrai pas rigueur.
Les richesses que nous volons sont rarement faites d’or et d’argent, de bijoux et de diamants. Trésors peu répandus en ces jours sombres. Ce que je tiens à emporter est davantage précieux et surtout bien plus rare. Il s’agit de blé, d’orge et de céréales. Provisions que nous distribuons au gré de nos voyages aux populations victimes de la famine ou encore aux fermiers et aux pêcheurs n’ayant pas eu la possibilité d’engranger suffisamment de réserves de nourritures pour tenir tout l’hiver. En échange, ces derniers acceptent de nous héberger. De plus, nous savons que ce toit là pourra toujours nous servir de refuge en cas de problèmes.
Pourtant, la majorité des habitants de Gwendalavir nous considèrent encore comme de simples voleurs avides, sans foi ni loi. Cette opinion se fonde sûrement sur les activités des autres pirates alines. J’ai peu de contact avec eux, mais je respecte leur force et ils respectent la mienne.

Je suis Bainas Ôyama et je vis en homme libre dans les sombres océans de l’univers. Cette mer sans lendemain que je parcourrai jusqu’au jour où je rendrai mon dernier souffle. Je vis comme un vrai homme sous ma bannière, la bannière de la liberté.

Mon histoire m’a permis de devenir la femme que je suis aujourd’hui. Ponctuée de moments joyeux comme de souffrance, j’éprouve maintenant le besoin de la coucher sur du papier.

Mes parents se prénommaient Tôchiro et Emeraldas Ôyama. Mon père était un pêcheur respecté vivant dans l’archipel des alines tandis que ma mère était un capitaine pirate réputé à travers tout Gwendalavir.  Un jour que son bateau fût endommagé par une tempête, elle accosta sur une plage où elle rencontra un nain  prénommé Tôchiro. De fil en aiguille, ils tombèrent amoureux l’un de l’autre. Mon père décida d’abandonner sa vie calme rythmée par les marées pour suivre l’élue de son cœur en mer. Je vis le jour quelques années plus tard.
Cependant, mes parents décidèrent de m’élever sur la terre fermer afin que je puisse rencontrer des jeunes gens de mon âge, grimper dans les arbres ou encore courir au cœur des vastes prairies rocailleuses de l’archipel des alines. Pour ce faire, ma mère abandonna la piraterie tandis que mon père reprit ses activités de pêcheur. Je vivais une enfance heureuse durant laquelle certaines valeurs s’ancrèrent en moi : l’indépendance, le sens de l’honneur, la liberté, le courage, l’intégrité.
Durant une nuit d’hiver froide où soufflait un vent glacé, le bateau de mon père disparu en mer. Personne ne sut jamais ce qu’il s’était réellement passé. Sa femme, rendue folle par la douleur, partit à sa recherche en me confiant à l’un de ses ami d’enfance, un pirate nommé Harlock. Je ne la revis plus jamais.
A l’époque, j’étais âgée d’une dizaine d’années. Je me recroquevillais sur moi à mesure que je voyais mon fragile équilibre s’effondrer. Je ne comprenais pas pourquoi mes parents partaient en me laissant derrière eux. Mon monde reprit néanmoins des couleurs lorsqu’Harlock m’entraîna dans de périlleux périples. Il me révéla bien des années plus tard qu’il était en réalité à la recherche de Tôchiro et d’Emeraldas, mais qu’il ne trouva jamais aucune trace d’eux. Je finis par me faire une raison. Mes parents étaient morts tous les deux et je ne pouvais rien y faire. Harlock devint rapidement mon mentor et je vécus de merveilleuses aventures à ses côtés. Il fit de moi une guerrière émérite rompue au combat à main libres, au sabre et au poignard. Il se comporta comme un véritable père de substitution.
Lorsque j’eus vingt ans, je décidai de devenir indépendante. Harlock comprit mes envies d’ailleurs et me donna alors le commandement de l’un des vaisseaux de sa flotte, le « Bardanos». Affranchie de toute autorité, mais conservant de bonnes relations avec Harlock, je pus vivre pleinement ma vie en mon âme et conscience.

Libre.


Dernière édition par Bainas Ôyama le 23.05.14 9:07, édité 8 fois
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty13.05.14 14:07

Hey !

Fiche terminée. Désolée pour le placement de l'avatar. Je suis nulle en informatique et je n'arrive pas à le faire rentrer dans la case.
Nessa Minyatur
Capitaine Aline__Membre
Nessa Minyatur
Féminin Âge : 28
Autre(s) Compte(s) : Deag Jörgan
Messages : 4997
Date d'inscription : 29/01/2011
Capitaine Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de *je dois compter*
Aptitudes: Reflexes accrus ; Maîtrise le corps à corps mais mal les lames traditionnelles. A l'aise dans l'eau, mal à l'aise dans les airs ou sur un cheval.
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty13.05.14 15:27

Bienvenue Bainas ! (comment tu le prononces ? "Bènass" ou "Baïnass" ?)
Je vais lire tout ça dès que j'ai un peu de temps.
En attendant... les fourbes admines ont tendu quelques pièges dans le règlement et le contexte pour trouver le mot de passe. Tu n'en as donc qu'une toute petite partie, mais il manque tout le reste x) Bon courage ! =p

Et pour le placement de l'image je vais voir si je peux corriger ça sans faire de catastrophe ^^"

EDIT : voilà ton image est bien placé et à première vue rien n'a disparu !
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty13.05.14 15:47

C'est Ba-I-nas XD il faut séparer le "Ba" du "i" XD
En tout cas merci pour l'image et je repars donc à la recherche du mot de passe  Bainas Ôyama 33121 
Killian Delkaïron
Mercenaire__Membre
Killian Delkaïron
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 16040
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty13.05.14 17:04

Bienvenue à toi ! bon courage pour la suite :)
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty13.05.14 17:06

Welcome Bainas!  (Ouaaais, je peux dire ça maintenant que je suis validée! Bainas Ôyama 146788 )  J'aime bien ton perso genre Robin des Mers  Bainas Ôyama 264573   Elle est trop cool, j'espère que tu seras bientôt validée pour pouvoir commencer à rper.  Bainas Ôyama 484724
Myya Liandra
Faël__Membre
Myya Liandra
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4169
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty13.05.14 19:04

Bienvenue, chouette une pirate :3

Bonne chance pour la fin de ta fiche ^^
Elyssa Cil'Darn
Dessinateur__Membre
Elyssa Cil'Darn
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Edwin
Messages : 3125
Date d'inscription : 06/03/2014
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 27 ans
Aptitudes: Enchaîne sans difficulté les pas sur le côté
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty13.05.14 19:46

Bienvenuuue ! :D
Roxane
Rêveur__Membre
Roxane
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 8130
Date d'inscription : 22/09/2010
Rêveur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty13.05.14 21:17

BIENVENUUUE!


J'adore trop ton avatar!
Il est trop beau! *-*

C'est cool que t'aies choisi une pirate Aline! Ca fait longtemps que les troupes n'ont pas été renflouée! >w<

Bref, éclate-toi trop bien ici! :D

_________________


Je te vois, Invité! As-tu besoin que je te soigne?
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty14.05.14 11:15

Merci à tous ^^

Qui doit me valider ?
Myya Liandra
Faël__Membre
Myya Liandra
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4169
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty14.05.14 16:34

Ce sont les admins ^^

Laisse le un petit peu de temps, elle regarderons ta fiche dès que possible :)
Néo Lyama
Chevalier__Membre
Néo Lyama
Féminin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : /
Messages : 1518
Date d'inscription : 13/07/2012
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 25 ans
Aptitudes: Combat
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty14.05.14 18:13

Bienvenuue !
J'aime beaucoup ton perso **

Amuses-toi bien !
Eyrim Earring
Faël__Membre
Eyrim Earring
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 807
Date d'inscription : 04/01/2013
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 17 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty14.05.14 18:23

Bienvenue parmi nous !
Si tu savais comme je suis heureuse de voir une pirate Aline arriver, moi qui porte une affection toute particulière à cette guilde ! ^^

Pour moi tu es tout à fait validable, mais il va encore falloir attendre qu'une admin passe par ici. Il reste quelques petites fautes d'orthographe mais peu nombreuses et qui ne gênent pas la lecture, relis-toi encore une fois et ça devrait le faire (ou tu veux que je te corrige ?)

Je m'interrogeais simplement sur la manière dont ta pirate et son équipage se débrouillaient pour aller redistribuer ce qu'ils avaient volé aux populations de la terre ferme ? Ils font ça sur l'Archipel Aline ou sur le continent ? Parce que sur ce dernier, les gens se méfient d'eux ainsi que tu l'as dit et ça m'étonnerait un peu qu'ils soient prêts à recevoir des pirates chez eux, même en échange de vivre...
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty14.05.14 19:51

Eyrim Earring a écrit:
Bienvenue parmi nous !
Si tu savais comme je suis heureuse de voir une pirate Aline arriver, moi qui porte une affection toute particulière à cette guilde ! ^^

Pour moi tu es tout à fait validable, mais il va encore falloir attendre qu'une admin passe par ici. Il reste quelques petites fautes d'orthographe mais peu nombreuses et qui ne gênent pas la lecture, relis-toi encore une fois et ça devrait le faire (ou tu veux que je te corrige ?)

Je m'interrogeais simplement sur la manière dont ta pirate et son équipage se débrouillaient pour aller redistribuer ce qu'ils avaient volé aux populations de la terre ferme ? Ils font ça sur l'Archipel Aline ou sur le continent ? Parce que sur ce dernier, les gens se méfient d'eux ainsi que tu l'as dit et ça m'étonnerait un peu qu'ils soient prêts à recevoir des pirates chez eux, même en échange de vivre...

Elle sait se débrouiller ! Avec un peu de diplomatie et de bonne volonté, elle parvient à se faire comprendre. De plus, le bouche à oreille lui a permis de se faire connaître. Si les populations s'effraient à la vue du pavillon noir, la bannière rouge de Bainas suscite d'autres réactions.

J'ai corrigé les deux trois fautes d'inattention qui s'étaient glissées dans mon texte.

Merci à tous de votre accueil et j'ai hâte de Rp, voilà pourquoi je suis impatiente ^^
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty16.05.14 11:36

Dites ça fait déjà plusieurs jours qu'elle est fini ma fiche... ce serait sympa de valider...
Neleam
Chevalier__Admin
Neleam
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10752
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Femme d'une petite trentaine d'années, MORTE
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et bonne résistance à l'alcool.
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty16.05.14 18:09

oui oui désolée, je pensais que Nessa s'occupait de toi vu qu'elle a répondu à tes questions un peu plus tôt. Mais.. elle semble avoir disparue :O
Et pour ma part j'ai eu énooooormément de boulot cette semaine, pas de temps libre et très très peu d'heure de sommeil, du coup... me voilà enfin ! (telle une zombie, certes, mais c'est déjà ça !)

Aloooooors... Une piraaate ! :D Yearh c'est cool !
ensuite mes remarques au fil de l'eau :
-elle peut nager des heures ? O.o c'est possible ? (je suis une quiche, moi une heure de piscine et je suis K-O alors nager des heures en mer ça me semble vraiment un exploit xD)
-prend garde à ce que ton personnage ne soit pas toute puissante...
-des cheveux lustrés ? Je savais même pas que c'était possible ! Je pensais qu'il n'y avait que les chaussures qui se lustraient... --'
-une pirate à la peau claire ?! Mais.. ne passe-t-elle pas toutes ses journées dehors ? sa peau (en toute logique) ne devrait-elle pas être tannée par le soleil ?
-histoire : ok ça me va chuper ! Comme Eyrim, le côté "je donne au gens sur terre ce que j'ai volé en mer" me semble un peu... étrange. A moins que ce soit des villages sur les côtes, mais je ne vois pas trop pourquoi ta pirate irait profondément dans les terres... (même pour se faire des alliés, qu'est-ce qu'ils lui apportent ? A-t-elle des habitudes en Gwendalavir ? Genre un petit périple qu'elle parcourt à pied tous les ans ou une "maison secondaire" ?). Bref cette idée me semble un peu floue mais.. J'aime beaucoup ! :D
C'est hyper classe !
-Espèce de bachibouzouk à roulette ! 8D

Voilà donc mes petits points, à toi de voir si tu veux rectifier ou non. Ils ne sont pas vitaux. (le coup de donner des vivres aux gens des terres, ça serait quand même bien que tu éclaircisses ce point, à moins que tu fasses un rp qui explique bien ta démarche et tout)


Donc vu que tu veux passer directement capitaine : un petit RP test, que je t'octroie sans demander l'avis aux autres.
Un bateau de pirate se profile à l'horizon et... Il semble vouloir faire de toi (ton bateau et ton équipage) son quatre heure ! comment gères-tu la situations ?
Je crois que c'est une trentaine de lignes demandées, au minimum. Donc raconte ta façon de gérer les problèmes, esquiver l'attaque ? Combattre ? Négocier ..? Bref, j'attends de lire ça avec impatience ! ;)
Bonne chance ! (et post ici ton mini-rp-test lorsque tu l'auras rédigé)

_________________

La Fin n'est que Commencement...
Nessa Minyatur
Capitaine Aline__Membre
Nessa Minyatur
Féminin Âge : 28
Autre(s) Compte(s) : Deag Jörgan
Messages : 4997
Date d'inscription : 29/01/2011
Capitaine Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de *je dois compter*
Aptitudes: Reflexes accrus ; Maîtrise le corps à corps mais mal les lames traditionnelles. A l'aise dans l'eau, mal à l'aise dans les airs ou sur un cheval.
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty16.05.14 21:02

La patience c'est bien aussi, surtout en semaine !
Pour ma part, gros soucis familiaux à l'horizon (de l'ordre de décès, histoire de hiérarchiser les priorités TT), je n'ai pas donc pas eu le temps de me connecter et de lire plus tôt. Je le ferais dans la soirée/nuit.
Mais vue ce qu'en disent Eyrim et Neleam je doute d'avoir grand chose à faire ;)

A bientôt !
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty20.05.14 14:57

Je suis en train d'écrire le RP ^^
Neleam
Chevalier__Admin
Neleam
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10752
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Femme d'une petite trentaine d'années, MORTE
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et bonne résistance à l'alcool.
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty22.05.14 10:31

okay, on t'attend :)

_________________

La Fin n'est que Commencement...
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty22.05.14 21:28

Le RP est fini, je le poste demain :D
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty23.05.14 9:00

[Voici le RP !]


La mer des brumes était calme, un vent glacé venait de se lever. Bainas se tenait droite, accoudée au bastingage, tandis qu’Earwen veillait sans relâche au sommet de la vigie.  Le capitaine écoutait les vagues chanter leur douce mélopée à la lune. Sa respiration était paisible et tout son corps s’imprégnait  du doux spectacle de cette vaste étendue illuminée  par le clair de lune. La majorité des membres de l’équipage avaient gagné leur cabine afin de prendre un repos bien mérité mais Bainas ne parvenait à dormir. Elle était donc montée sur le pont et méditait, imperturbable sentinelle nocturne. Le navire fendait les flots, les voiles claquaient au vent et le bois craquait de manière irrégulière.  Emerveillée, elle eut la chance d’apercevoir une dame deux fois plus grande que le Bardanos.  Earwen ne put retenir un cri de surprise, mais Bainas se contenta de la regarder avec un respect mêlé d’admiration. Ce n’était pas la première fois qu’elle en apercevait une, mais la vision de ce cétacé était toujours de bon augure. Lorsque la dame eut disparu dans un plongeon gracieux, le capitaine pirate resta immobile, les yeux perdus dans l’immensité de la mer des brumes.
Soudain, un éclair blanc furtif attira son regard. Bainas riva son regard perçant sur la mer.

- Navire aux voiles blanches à tribord, Capitaine !

De nouveau un éclair blanc se dévoila grâce à la lumière lunaire. Quelques secondes plus tard, elle le discerna enfin. Un bateau à la ligne fuselée naviguait à trois portées de flèches du Bardanos. C’était sans aucun doute un navire traditionnel de pirate.

- Le pavillon ?
- Noir. Deux sabres croisés en dessous d’une tête de mort blanche, répondit Earwen  qui scrutait toujours le bateau.

«  Orghul », pensa Bainas en serrant la mâchoire. « Il a profité des nappes de brume pour approcher en catimini. Lamentable. »

Aussitôt, la jeune femme se détourna dans une envolée de tissu rouge écarlate.  Elle se dirigea sans un mot vers l’escalier qui menait tout droit au dortoir où dormaient profondément les membres de l’équipage. Elle les réveilla sans vergogne.

- Réveillez-vous. Chacun à son poste de combat !

Des grognements étouffés lui répondirent et elle distingua des dizaines de silhouettes qui se levaient. Elle gagna immédiatement le pont supérieur, surélevé de quelques mètres, et se saisit de la barre en forme de roue.

- Réduisez la voilure.
- Mais, ils vont nous rattraper !

Le capitaine vrilla ses yeux dans ceux du garçon qui venait de l’interpeller. C’était un matelot de taille moyenne. Ses cheveux noirs en bataille encadraient un visage où se découpaient des yeux gris orage. Bainas lui adressa un sourire carnassier.

- Bien sûr. D’ailleurs j’espère qu’ils ne vont pas trop tarder car cela me m’ennuierait de devoir les attendre.
- Mais… Mais… Ils vont nous éperonner ! Capitaine ! C’est de la folie. Etes-vous inconsciente ?

Tadashi avait intégré l’équipage il y a peu de temps et il n’était pas encore rôdé aux techniques des pirates.  Le jeune garçon monta sur le second pont et se planta face à Bainas, bien décidé à ne pas bouger avant d’avoir obtenu des explications. Explications que son capitaine n’avait pas le temps de lui donner.

- Vous ne comprenez pas, balbutia-t-il, ils vont vraiment nous massacrer. Si j’étais vous je…

Une main se leva  et le Tadashi percuta le sol avec un bruit mat. Honteux et en colère, celui-ci se relava en tentant de masser sa joue endolorie.

- Vous m’avez frappé !
- Oui. Je ne voyais pas d’autres moyens de te calmer. Il faut toujours garder son sang-froid. Maintenant retourne à ton poste. Je vais te montrer comment se battent les pirates !

Sous le regard railleur de Bainas, Tadashi tourna le dos et, sans mot dire, sauta souplement sur le pont principal sans daigner utiliser l’échelle de corde. Il avait encore beaucoup de choses à apprendre, c’était certain. Cependant le capitaine du Bardanos ne doutait pas que ce garçon était porteur d’un fort potentiel qui n’attendait qu’à être développé.
Pour l’instant, elle avait des problèmes plus importants à régler. Le Vent Noir se rapprochait rapidement et il était temps de passer à l’étape deux de la stratégie que Bainas venait d’élaborer.

- Maetel !
- Je suis ici, répondit une voix douce.

Bainas, pourtant habituée aux pas sur le côté de la dessinatrice, sursauta. Une jeune femme vêtue d’habits de cuirs souples, aux cheveux blonds comme les blés, retenus par une natte qui effleurait le sol, venait d’apparaître près du capitaine.

- Tu sais ce que j’attends de toi ?

Maetel lui adressa un sourire serein tout en effleurant l’épée courte qu’elle portait à la ceinture.

- Je crois avoir compris. Le vent ?
- Oui. Mais penses-tu pouvoir t’occuper aussi de leur dessinateur ? Il est particulièrement doué. Lorsque nous avons rencontré Orghul, il y a de cela quelques mois, la bataille n’avait pas été aussi simple que prévu.

Une flamme de mauvais augure s’alluma dans le regard de la jeune dessinatrice.

- Je ne me laisserai pas surprendre. N’aie crainte Bainas, je m’occupe de lui.
- D’accord. Tiens toi prête. A mon signal, modifie le courant du vent. En ce qui concerne le reste, je te laisse gérer.
- Très bien.

La jeune femme s’éloigna de quelques mètres afin de se mettre en condition. Maetel était une dessinatrice de bon niveau, bien qu’elle ne puisse pas effectuer ce que les Alaviriens appellent communément le « Grand Pas ». Cependant, sa connaissance des mers et des vents était impressionnante, ce qui la rendait redoutable.  Le capitaine et la dessinatrice se connaissaient depuis de nombreuses années et leur collaboration s’était toujours avérée fructueuse. Bainas nota avec satisfaction que son amie avait accepté de porter une arme blanche. Maetel n’en voyait pas l’utilité, mais face à son insistance elle avait fini par céder.
Quant au problème « Orghul », il ne datait pas de la dernière pluie. Ce pirate sans scrupule profitait de la faiblesse passagère de l’Empire pour s’infiltrer toujours plus profondément dans les terres de Gwendalavir. Il semait la terreur et détruisait tout sur son passage. Bien que Bainas réprouve ce comportement détestable, Orghul était libre d’être un vaurien et elle ne pouvait rien y faire. Cependant, il y a quelques mois de cela, alors que le Bardanos venait de quitter le port de la cité des Alines, Orghul s’était mis en tête de le couler. Le navire de Bainas était effectivement  l’un des seuls bateaux capable de rivaliser avec son Vent Noir.  La confrontation, rythmée par les vociférations des pirates et l’affrontement entre les deux dessinateurs, faillit tourner au désavantage de Bainas qui réussit tout de même, par une audacieuse manœuvre, à mettre Orghul en déroute. Maetel avait, au prix d’un épuisement qui avait failli lui être fatal, réussi à mettre provisoirement hors d’état de nuire le dessinateur du Vent Noir. La capitaine du Bardanos savait que le second round était imminent et voilà qu’Orghul  avait profité des nappes brumeuses pour se faufiler jusqu’à eux.
Un sourire étira discrètement les lèvres de la jeune femme. La rencontre promettait d’être explosive !

- Ils sont à moins d’une portée de flèches !, cria Earwen du haut de la vigie.

Bainas sentit ses mâchoires se contracter. Elle devait attendre. Les hurlements des pirates du Vent Noir lui parvenaient distinctement aux oreilles. Mais il était encore trop tôt. Elle jeta un coup d’œil à Maetel qui secoua la tête. Le dessinateur adverse ne s’était pas encore aventuré dans l’Imagination.

- Ils vont nous éperonner !, s’affola Earwen.
- Maetel, maintenant !

Aussitôt, la dessinatrice influa sur le courant du vent. Bainas ne perdit pas de temps et tourna d’un geste assuré la barre à tribord. Le bateau d’Orghul se trouvait derrière eux mais le Bardanos, aidé par le vent détourné de Maetel, parvint à effectuer un demi-tour complet. Il percuta le Vent Noir et les deux navires se trouvèrent bord à bord. L’équipage du Bardanos, rôdé par des années de pratique, réagit une poignée de secondes avant celui d’Orghul.

- A l’abordage, scanda Bainas, pas de quartier ! Tuez moi cette bande de vermine ! Tadashi, tu restes vers Maetel et tu la protèges. Au péril de ta vie, suis-je clair ?

Le garçon acquiesça et déjà l’équipage de la jeune femme se ruait à l’attaque. Certains enjambaient, sabre en main, l’espace entre les deux bateaux. D’autres s’étaient saisis de leur arc et criblaient de flèches leurs adversaires, tandis que les plus agiles avaient empoigné un cordage qu’ils utilisaient comme une liane afin d’atteindre le Vent Noir. Bainas faisait parti de ceux là. La lame de son arme coincée entre ses dents, elle se posa souplement à la poupe du navire. Elle eut à peine le temps de remarquer les dizaines d’explosions suscitées par la rencontre entre les deux dessinateurs, qu’un colosse pesant un au moins un demi quintal, se dressa en face d’elle. Sans crainte, la jeune femme dégaina son sabre et se mit en garde. Le matelot maniait quant à lui une imposante hache.  Il effectuait des moulinets tout autour de lui afin de créer un vide. Il était inutile de rivaliser de force avec cet homme. Bainas dansait autour de lui tel un feu follet. Elle parvint à percer sa garde à deux reprises, lui infligeant ainsi une blessure au bras et une autre à la cuisse. Fou de rage, le colosse manqua de lui arracher la tête et elle ne dut qu’à sa prodigieuse souplesse d’éviter le tranchant affuté de la hache. Malgré tout, elle ne put esquiver un coup qui lui entailla la hanche. La jeune femme serra les dents pour tenter de juguler la douleur et repartit à l’attaque. Sentant que le combat s’éternisait car aucun des deux ne parvenait à prendre le pas sur l’autre, elle décida de tenter une passe risquée. Elle recula précipitamment afin de se trouver hors de portée de l’arme de son adversaire et d’un geste précis, elle lança son sabre. Celui-ci percuta violemment la gorge du colosse, qui le contempla d’un air ébahi, avant de basculer en arrière. Il était mort avant de toucher le sol. Le capitaine arracha son arme de la gorge ensanglantée.
Bainas ne se préoccupait déjà plus de lui. Un liquide chaud coulait le long de sa tunique de cuir, mais ce n’était pas important. Elle devait trouver sa cible. Autour d’elle les combats faisaient rage. Des épieux de fer se matérialisaient à différents endroits, visant tantôt les matelots du Bardanos, tantôt ceux du Vent Noir. Les deux dessinateurs s’affrontaient et la jeune femme ne sut dire lequel semblait prendre l’avantage sur l’autre.
A peine, prit-elle pied sur le pont principal que deux hommes armés de cimeterres la menacèrent. La jeune femme rejeta ses cheveux roux en arrière et se mit en garde. Le souffle court, elle jaugea ses adversaires.  Des pirates chevronnés. La meilleure défense restant l’attaque, Bainas se mit en mouvement. Parades, feintes, estocs… Les coups se succédaient rapidement, mais le capitaine se trouva rapidement submergée. Ses ennemis  attaquaient de conserve et bien qu’elle parvînt  à éviter leurs attaques, elle ne put en porter aucune qui mit réellement en danger les deux hommes. Soudain, une flèche aux plumes vertes se matérialisa face à l’un d’un pirate et lui transperça le cœur. La jeune femme remercia mentalement Maetel. Le second parut hésiter sur la conduite à adopter et Bainas en profita pour intensifier ses coups. Déstabilisé, son adversaire fit un premier faux pas, puis un second. Au troisième, la jeune femme lui asséna un coup de sabre qui lui entailla sérieusement l’épaule. Le matelot du Vent Noir lâcha son cimeterre et préféra sauter par-dessus bord pour éviter le coup de grâce.
Le capitaine du Bardanos reprit sa course.

Bainas repéra sa cible alors que cette dernière combattait avec acharnement contre un matelot qui paraissait en difficulté. Sans plus réfléchir, elle bondit sur le second pont et intercepta l’arme d’Orghul alors que celui-ci s’apprêtait à terminer son œuvre de mort.

- Te voilà enfin, cracha Bainas, j’ai un compte à régler avec toi.

Orghul vrilla ses yeux dans ceux de la femme qui lui faisait face. Des cheveux roux en bataille, un corps élancé… Elle aurait put être belle si elle n’était pas décidée à en finir avec lui. Mais, ce qui retint son attention, ce fut son regard, sauvage, presque bestial. Le capitaine du Vent Noir se désintéressa du matelot qu’il s’apprêtait à tuer. Toute son attention était focalisée sur la nouvelle venue.

- Bainas Ôyama. Tu es venue pour te faire tuer ?

Le capitaine du Bardanos eut un rire bref.

- Viens donc, si tu penses en être capable.
- Tu perds rien pour attendre. Je vais défigurer ton joli minois avant de brûler ton navire et ton équipage avec.

Orghul eut un reniflement de mépris avant de se mettre en mouvement. Son sabre décrivit une courbe aérienne avant de remonter vers la gorge de la jeune femme. D’un bond, celle-ci se mit hors de portée de l’arme.  Bainas para, feinta… Cependant, elle comprit rapidement que les deux combattants avaient un niveau similaire et qu’il serait difficile de prendre le pas sur le capitaine du Vent Noir.  L’arme de la jeune femme effectua cependant un arc de cercle argenté et se ficha profondément dans la cuisse d’Orghul. Ce dernier émit un grognement sonore et répliqua avec des coups de plus en plus hargneux et la jeune femme ne put esquiver l’arme qui traça un profond sillage dans son bras. La douleur pulsa mais elle tenta de ne pas y penser. Acculée au bastingage, elle entreprit de se dégager, mais Orghul bloquait chacune de ses tentatives. Ce n’était qu’une question de secondes avant qu’il ne lui porte le coup de grâce. Le capitaine du vent Noir dut en arriver à la même conclusion car une lueur malveillante s’alluma dans ses yeux noirs. Un rictus immonde tordit ses lèvres et Bainas comprit qu’il allait passer à l’action. Une idée se fraya difficilement un passage dans son cerveau et la jeune femme tenta le tout pour le tout. Elle se laissa couler à terre et après s’être glissée tel un feu follet entre les cuisses de son adversaire, elle lui faucha les jambes. Celui-ci tomba lourdement à terre en essayant de juguler le flot de sang qui dégoulinait de ses membres blessés, tandis que Bainas se relevait souplement. Un atémi sans pitié asséné du tranchant de la main sur la nuque d’Orghul, le fit basculer alors qu’il tentait de se mettre en garde. Il lâcha son arme et Bainas, d’un coup de pied, l’éloigna de lui.

- Grâce, murmura-t-il, lorsqu’il constata avec horreur que le sabre de Bainas était pointé sur sa gorge.
- Grâce ? N’as-tu donc aucune fierté ?
- Je suis… Désarmé… Tu ne peux pas… Me tuer !

Le regard du capitaine du Bardanos se durcit.

- Tu es lamentable, dit-elle d’une voix aussi froide que la mort.
- Je suis à ta merci, laisse-moi en vie et je…
- Cesse de te parjurer ! Les vermines de ton genre me sont insupportables.  Meurs avec dignité !

Sans tergiverser, elle  enfonça  sa lame dans le cœur d’Orghul. Les yeux de ce dernier s’agrandirent d’horreur, un cri mourut dans sa bouche, et une écume rosée lui monta aux lèvres. Il était mort. Elle retira son arme du corps sans vie du pirate et la brandit au ciel avec un rugissement victorieux.  Autour d’elle, les combats s’éteignirent progressivement, tandis que les matelots du Vent Noir jetaient leurs armes à terre avec des grognements de dépit.

- Victoire ! Victoire !, reprit en cœur l’équipage du Bardanos.

Maetel apparut aux côtés de Bainas. Cette dernière nota l’épuisement qui tirait les traits de son amie.

- Le dessinateur ?
- Embroché, répondit-elle laconiquement.

Quelques secondes plus tard, Earwen rejoignit les deux femmes sur le pont supérieur. Ses vêtements étaient maculés de sang et une vilaine entaille barrait sa joue.

- Tadashi et Yattaran son blessés.
- Des morts ?
- Non. Aucun, répondit-elle avec un sourire.
- Tant mieux.

Soudain, Maetel poussa un cri qui alerta Earwen et Bainas. Le capitaine ne put que tendre les bras pour attraper la dessinatrice inconsciente.

- Les survivants de l’équipage d’Orghul, vous me les attachez solidement avant de les mettre aux fers. Vous soignez les blessés. Après vous vous débrouillez comme vous voulez, mais vous brûlez ce vaisseau maudit. C’est clair ?
- Mais vous êtes blessée aussi…
- Ca ira, fais ce que je te dis. Je m’occupe de Maetel.

Earwen hocha la tête et se dirigea vers les matelots du Bardanos pour transmettre les ordres de leur capitaine. Bainas, Maetel dans ses bras, se dirigea la rage au ventre vers son bateau. S’il arrivait quoi que ce soit à son amie, elle ne se le pardonnerait jamais. A ses côtés, les marins s’activaient dans tous les sens.
Quelques minutes plus tard, le Bardanos s’éloignait à l’horizon tandis qu’un feu haut et clair se découpait dans la nuit.


Dernière édition par Bainas Ôyama le 24.05.14 9:04, édité 2 fois
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty23.05.14 9:06

-elle peut nager des heures ? O.o c'est possible ? (je suis une quiche, moi une heure de piscine et je suis K-O alors nager des heures en mer ça me semble vraiment un exploit xD)

=> Okay, je modifie.

-prend garde à ce que ton personnage ne soit pas toute puissante...

=> Elle n'a pas de pouvoir spéciaux ! Elle ne dessine pas et n'est pas aussi douée que les marchombres, loin de là...

-des cheveux lustrés ? Je savais même pas que c'était possible ! Je pensais qu'il n'y avait que les chaussures qui se lustraient... --'

=> Dans "l'oeil d'Otolep", les cheveux d'Ellana sont qualifiés de lustrés. C'est à dire qu'ils ont une brillance naturelle (et non, je ne fais pas une pub pour du shampooing !)

-une pirate à la peau claire ?! Mais.. ne passe-t-elle pas toutes ses journées dehors ? sa peau (en toute logique) ne devrait-elle pas être tannée par le soleil ?

=> Après ça ne collerait plus avec l'avatar...

-histoire : ok ça me va chuper ! Comme Eyrim, le côté "je donne au gens sur terre ce que j'ai volé en mer" me semble un peu... étrange. A moins que ce soit des villages sur les côtes, mais je ne vois pas trop pourquoi ta pirate irait profondément dans les terres... (même pour se faire des alliés, qu'est-ce qu'ils lui apportent ? A-t-elle des habitudes en Gwendalavir ? Genre un petit périple qu'elle parcourt à pied tous les ans ou une "maison secondaire" ?). Bref cette idée me semble un peu floue mais.. J'aime beaucoup ! :D
C'est hyper classe !
-Espèce de bachibouzouk à roulette ! 8D

=> Il n'y a pas grand chose à expliquer. Elle vole les marchandises et les distribue aux pêcheurs et aux fermiers sur les côtes de l'archipel des Alines et sur celles de Gwendalavir, parce qu'elle désire aider les personnes dans le besoin. Mais non, elle ne s'enfonce pas profondément dans les terres sauf lorsqu'elle emprunte des fleuves comme le Pollimage (ce qui reste exceptionnel !)

Voilà, j'espère que je pourrai être validée !
Neleam
Chevalier__Admin
Neleam
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10752
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Femme d'une petite trentaine d'années, MORTE
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et bonne résistance à l'alcool.
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty23.05.14 22:12

... sacré roman :O

J'adoooore ! Juste un point qui m'a... dérangé.
Tu parle de la dame comme si c'était une simple baleine. pour moi la Dame c'est la compagne du dragon, en gros il n'y a qu'une seule dame en tout Gwendalavir, du coup je trouve ça étrange qu'elle l'ai déjà vu plein de fois...
Mais vu que j'ai lu les livres il y a trèèès longtmeps, il se peut qu'il y ait plusieurs dames...


Je vais demander à Nessa de venir zieuter ton RP test rapidement, mais pour moi.. C'est bon ! ^^

_________________

La Fin n'est que Commencement...
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty23.05.14 22:48

Ah bon? Pour moi il y avait une seule Dame avec majuscule (la compagne du dragon) mais plusieurs dames (avec minuscule) qui sont des sortes de baleines. Maintenant je peux parfaitement me planter.
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty24.05.14 9:01

Il ya bien plusieurs dames, les baleines et al Dame, la compagne du dragon !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bainas ÔyamaBainas Ôyama Empty

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
»FUJI YAMA
»[Présentation] Harlock Yama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Côté Hors-Jeu :: Portés Disparus-