Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Départ porte de Rubis (PV Killian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Départ porte de Rubis (PV Killian) Lun 5 Jan 2015 - 0:53


-Bien… Dans ce cas je te donne les mêmes consignes. Prépare tes affaires et rejoins-moi à la porte de Rubis demain matin, je t’y retrouverais avec mon cheval.

Killian s'éclipsa aussi discrètement qu'une ombre. Elia quitta à son tour la salle du conseil, et déambula dans les rues de la capitale, laissant son esprit vagabonder, sautant de souvenirs en souvenirs et se remémorant les fabuleux moments qu'elle avait vécu avec Fressa. Ses pensées l'amenèrent finalement à Leafar, son ami dessinateur rencontré plusieurs années auparavant à Al-Vor. Si elle quittait la ville, il fallait qu'elle lui rende une dernière visite.

Elle se dirigea vers l'Académie des dessinateurs, sachant que quelqu'un là-bas saurait lui indiquer où il se trouvait. Elle fut étonnée de l'y trouver en personne. Le jeune homme, d'abord surpris, fut très heureux de sa visite. Ils échangèrent des banalités, et Elia apprit qu'il venait d'être nommé professeur des plus jeunes étudiants de l'Académie.

Elle lui apprit ensuite la mort de Fressa, qu'une autre maître marchombre allait reprendre sa formation, et qu'elle quitterait la ville dès le lendemain matin. Leafar fut touché par l'annonce de la mort de son ancien maître. Même si il ne le connaissait pas personnellement, il comprenait ce qu'elle pouvait ressentir. Il était reconnaissant envers la jeune fille de lui rendre visite malgré ses soucis et son départ imminent, et lui proposa donc de l'accompagner à la demeure de Fressa, au cas ou elle voudrait récupérer certaines de ses affaires. Elia accepta.

Elia avait pris deux poignards auxquels, elle le savait, son ancien maître tenait. Elle n'avait pas voulu prendre d'argent mais Leafar avait insisté :

- Tu m'as dis qu'il n'avait pas de famille. Je suis certain qu'il aurait souhaité que cet argent te revienne.

Convaincue, elle en avait pris suffisamment pour se payer une chambre dans une auberge où passer sa dernière nuit à la capitale, et de quoi subvenir à ses besoins lors du voyage qui l'attendait. Les deux amis marchaient maintenant dans les rues du centre d'Al-Jeit, alors que la journée touchait à sa fin. Au moment de se quitter, Leafar pris un air sérieux.

- Promets-moi de me rendre de nouveau visite à ton retour.

- C'est promis.

- Prends soin de toi Elia.


Elia se réveilla alors que le soleil n'était pas encore levé. Elle commanda un repas à l'aubergiste et quitta l'établissement après l'avoir payé, en emportant toutes ses affaires. Elle se rendit à l'écurie où Fressa et elle avaient laissés leurs chevaux en arrivant d'Al-Vor. Elle vendit la monture de son maître avec un pincement au cœur, et se dirigea vers la porte de Rubis avec la sienne. Il s'agissait d'une jolie jument blanche répondant au nom de Pilie.

Elle arriva à la porte en même temps qu'apparurent les premiers rayons du soleil, qui se reflétèrent dans les éclaboussures de la cascade infinie s'écrasant autour du pont, créant ainsi des milliers de gouttelettes écarlates. Sous ce magnifique spectacle, Killian l'attendait. Elia pressa Pilie et avança jusqu'à être à la hauteur de la marchombre, elle aussi accompagnée de sa monture.



Dernière édition par Elia Lou' Aman le Jeu 8 Jan 2015 - 18:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15917
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Lun 5 Jan 2015 - 10:36




Killian sortit à l’air libre et déambula dans les rues d’Al’Jeit un moment. Elle réfléchissait, imaginait et furetait. Cela faisait un moment qu’elle avait atténué la douleur suite  à la perte de son fils, même si certaines nuits, elle continuait de regarder les étoiles et de lui parler. Et son bracelet d’enfant ne quittait jamais sa poche.

Ah, elle en avait vécu des choses déjà et elle n’avait que trente ans…Souffrances, joies, amitiés, peines…douleurs… tout y était passé. Elle comprenait la tristesse de sa nouvelle protégée face à la mort de son maître. Un maître Marchombre devenait presque un parent, un mentor. Le perdre… c’était déchirant. Rien que lorsque Hylis l’avait libérée, Killian s’était sentie vide, perdue. Que faire sans son Maître ? Où aller ? Finalement elle avait trouvé et s’en était sortie, et elle savait qu’elle allait bientôt faire subir la même chose à Elia.

Elle se prit une chambre après être allée voir Taï’Dashar, son étalon noir et ami le plus fidèle qu’elle ait jamais eu, et mangea tranquillement avant d’aiguiser toutes ses lames avec soin et de préparer les affaires. Killian se coucha tôt, et fut debout bien avant le soleil, faisant sa gestuelle, se lavant et se préparant avec minutie.
Elle mangea sur le pouce et prit les rênes de son étalon pour se rendre à la porte de Rubis, après avoir payé l’auberge bien évidemment. Elle était la première et n’attendit guère longtemps avant qu’Elia apparaisse, une jument blanche à ses côtés. Blanc et noir… Taï’Dashar fut aussitôt attiré par sa compagne de route, mais Killian lui mit le holà et ricana.

-Bonjour, jeune fille. J’espère pour toi que tu es prête.

Sur un sourire, elle se hissa sur sa selle en souplesse, et se mit au pas pour sortir de la ville. Le soleil conférait au paysage des couleurs paradisiaques.

-Pourquoi ses couleurs n’apparaissent-elles qu’au lever du soleil et sont-elles si éphémères, jeune apprentie ? Je veux la réponse du savant et du poète. Demanda Killian, un léger sourire aux lèvres.

En attendant l’occasion de voir ses talents au combat, autant s’intéresser à ses analyses et réflexions !



@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Lun 5 Jan 2015 - 13:21


-Bonjour, jeune fille. J'espère que tu es prête.

Elia acquiesça alors que Killian se juchait déjà sur sa monture, un magnifique étalon noir qui avait l'air d’apprécier l'idée de voyager avec Pilie. Les premières lueurs promettaient une journée ensoleillée, et cela paraissait enchanter la marchombre. Alors que les deux cavalières commençaient à avancer, Killian pris la parole :

-Pourquoi ses couleurs n'apparaissent-elles qu'au lever du soleil et sont-elles si éphémères, jeune apprentie ? Je veux la réponse du savant et du poète.

Elia fut d'abord surprise. Elle avait déjà entendu cette formule dans son enfance, mais n'avait jamais envisagé de voir le monde sous cette dualité. En voyant le sourire de sa maître, elle comprit que c'était un test et pris quelques secondes pour réfléchir.

- Lorsque le soleil se lève, seule une partie en est visible et ses premiers rayons donnent au monde ces couleurs uniques lors d'un court instant. Elles disparaissent ensuite pour laisser place à des teintes plus profondes lorsque le reste de l'astre apparaît, éclairant d'avantage tout ce que sa lumière atteint. C'est la réponse du savant.

Elle s'arrêta un instant puis repris.

- Le poète ne se pose pas la question. Il se contente d'admirer la beauté de cet instant lorsque la vie le lui permet, mais ne peut pas l'exprimer sans en atténuer considérablement la magie.

Alors Elia fit de même, elle cessa de parler et contempla le monde tel qu'il lui était offert. En cet instant, elle oublia tout. Fressa, les mercenaires, Leafar, Al-Jeit... Elle ne pensait pas même à ce qui pouvait l'attendre lors de ce voyage qui débutait à peine. Seul comptait l'instant présent. Les pas réguliers de Pilie sur les pavés, sa respiration calme, le léger souffle du vent sur son visage faisant danser ses cheveux dans son dos.

Elle ferma les yeux et inspira profondément. Lorsqu'elle les rouvrit, une douce sérénité s'était emparée d'elle. Elle sourit au voyage qui l'attendait.



Dernière édition par Elia Lou' Aman le Jeu 8 Jan 2015 - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15917
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Lun 5 Jan 2015 - 13:38




La jeune femme mit quelques instants avant de répondre :

- Lorsque le soleil se lève, seule une partie en est visible et ses premiers rayons donnent au monde ces couleurs uniques lors d'un court instant. Elles disparaissent ensuite pour laisser place à des teintes plus profondes lorsque le reste de l'astre apparaît, éclairant d'avantage tout ce que sa lumière atteint. C'est la réponse du savant.

Killian acquiesça distraitement, trouvant son raisonnement juste.

- Le poète ne se pose pas la question. Il se contente d'admirer la beauté de cet instant lorsque la vie le lui permet, mais ne peut pas l'exprimer sans en atténuer considérablement la magie.

Là encore, c’était admirablement bien formulé. Killian sourit, et imita son élève, regardant le paysage qui s’offrait à eux, voyageuses matinales. Très vite elles quittèrent le pavage pour tourner et avancer sur une route de terre. Le soleil se levait continuellement, sans se soucier d’elles ni du monde, faisant son bout de chemin.

Elles ne s’arrêtèrent qu’aux abords d’un ruisseau en milieu de matinée pour faire boire les chevaux, et Killian en profita pour faire faire à sa jeune élève un peu de gestuelle. Les deux Marchombres, totalement synchronisées, glissèrent dans leurs mouvements, s’offrant à l’Harmonie de la Voie et du Lieu. Cela les apaisa, et les unit d’un nœud bien solide.

Elles repartirent ensuite, dans un silence détendu, profitant du bruit des sabots de leurs montures et du paysage qui s’étendait à perte de vue devant elles. Pour l’heure, Killian ménageait son élève, ne disait rien, ne faisait rien. Mais en réalité elle cherchait l’occasion, le lieu, la façon de l’entraîner.

Alors au soir, quand elles eurent choisis le lieu du camp, Killian donna à son élève la tâche de tout mettre en place. La Marchombre elle, s’éloigna sans bruit avec les deux poignards d’Elia, qu’elle lui avait subtilisés sans qu’elle ne le remarque. Ils semblaient précieux, et l’instinct de la jeune femme lui susurrait qu’ils avaient appartenus à Fressa. Souplement, elle grimpa dans les arbres, et les cacha sur une branche élevée. Le parcours était largement faisable, surtout au niveau d’Elia. Descendant en souplesse, elle retourna au camp par un autre chemin.

-Je crois qu’il te manque quelque chose jeune fille.

Elle patienta jusqu’à ce qu’Elia trouve.

-Panique pas. C’est moi qui te les aie pris. D’ailleurs il faut que tu sois plus vigilante.

En disant ça, elle avait les yeux pétillants de malice.

-Je les aie cachés dans un arbre là-bas. A toi de les chercher.

Elle indiqua vaguement une direction, et attendit qu’Elia s’y rende. Bien sur, Killian serait là et la garderait en ligne de mire pour observer et en cas d’urgence, pouvoir l’aider.


@Eques sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Mar 6 Jan 2015 - 1:46


Killian n'avait fait aucun commentaire sur les réponses qu'Elia avait donné, mais la jeune fille n'en était pas surprise. C'était une marchombre.

Les cavalières continuèrent d'avancer pendant un moment, puis bifurquèrent sur une route secondaire. Elles firent une halte pendant laquelle elles s'adonnèrent à la gestuelle marchombre. Elia s'y plongea entièrement et la sensation qui l'avait étreinte le matin même la gagna. Elle se sentait bien.

Lorsqu'elles repartirent, Elia se sentait plus proche de Killian. Elle n'était plus une étrangère qui, par pitié pour elle, l'avait prise sous son aile. Non, elle était plus que cela. Elle était son maître. Son maître marchombre.

L'après-midi fut silencieux. La nature était calme, et Killian ne disait pas un mot. Elia se souvenait que les longs échanges qu'elle avait eu lors de ses voyages avec Fressa étaient toujours espacés de silences qui pouvaient durer des heures. Ces moments étaient devenus indispensables à la jeune fille, et elle profita de celui-ci.

Le soir, alors que le soleil qui les avait accompagné de ses rayons toute la journée avait déjà bien entamé son lent déclin, Elia fut chargée d'installer le camp. Elle était en train d'alimenter le feu qu'elle venait d'allumer lorsque Killian l'interrompit :

-Je crois qu’il te manque quelque chose jeune fille.

Cela sonnait plutôt comme une certitude et Elia se mit à chercher de quoi elle parlait. Elle se figea lorsqu'elle réalisa : les poignards de Fressa ! Elle ne les portait que depuis la veille et ne s'était pas encore habitué à leur poids. Elle n'avait pas remarqué leur absence.

-Panique pas. C’est moi qui te les aie pris. D’ailleurs il faut que tu sois plus vigilante.

Elia fut rassurée, mais un peu gênée.

-Je les aie cachés dans un arbre là-bas. A toi de les chercher.

La zone qu'elle indiquait était vaste. Elia comprit en s'approchant des arbres les plus proches qu'il s'agissait, une fois encore, d'un test. Elle sourit. Si elle avait encore beaucoup de progrès à faire, le milieu forestier lui convenait parfaitement. Y ayant passé du temps dans son enfance pour chasser, elle avait commencé à grimper aux arbres très jeune et y était bien plus à l'aise que sur une falaise ou une tour.

Elle saisit une branche et se hissa. Elle arriva rapidement à une hauteur raisonnable, et compris que cet arbre n'était pas le bon. Les branches plus hautes étaient trop fragiles, et quand bien même Killian aurait réussi à s'y rendre, Elia aurait pu apercevoir les poignards d'où elle était. Elle regarda un arbre proche qui semblait plus haut. Elle se redressa alors sur la large branche qui la soutenait, et se dirigea vers son extrémité, debout, avec un parfait équilibre. Puis elle bondit.

La branche sur laquelle son pied se posa craqua sous son poids. Elia se cambra et parvint à attraper une autre prise, sur laquelle elle se hissa. La branche paraissait pourtant solide, c'était la première fois qu'elle se trompait sur ce genre de décision. Elle soupçonna Killian de lui avoir tendu un piège. Quoi qu'il en soit, elle n'avait plus le droit à l'erreur. Elle recommença son ascension, jusqu'à arriver à la même conclusion que sur l'arbre précédant. Cette fois elle se méfiait, et décida de s'y prendre autrement pour se rendre sur un autre arbre.

Elle saisit une branche souple et s'y suspendit. Celle-ci commença à ployer, et Elia en attrapa rapidement une nouvelle, avant qu'elle ne se brise. Elle répéta l'opération jusqu'à pouvoir atteindre une branche de l'autre arbre. Alors elle se stabilisa, un sourire aux lèvres. Lors de son acrobatie aérienne, elle avait aperçu le reflet d'un des derniers rayons du soleil dans un objet métallique. Si la pénombre qui s'installait n'avait pas trompé sa vue, elle était maintenant sur le bon arbre. Son numéro lui avait fait descendre quelques mètres, mais elle n'avait pris aucun risque. Il lui suffisait maintenant de continuer à grimper prudemment et de récupérer les poignards.

Elle les trouva, soigneusement plantés dans une large branche. Elle s'en saisit et grava quelque chose dans l'écorce, puis les accrocha à sa ceinture et entama la descente. Elle arriva en bas sans incident, ne sachant toujours pas si la marchombre lui avait tendu un piège ou pas. Elle ne lui poserait pas la question, sachant que Killian lui dirait seulement si elle en voyait l'utilité. Elia s'avança vers son maître, ses deux trophées dans les mains.

- Les voilà.

Sur un arbre proche du campement, trois lignes persisteraient longtemps sur le tronc.

Escalade forestière,
Et défi relevé,
Au crépuscule.




Dernière édition par Elia Lou' Aman le Jeu 8 Jan 2015 - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15917
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Mar 6 Jan 2015 - 11:03




C’est sans hésitation qu’Elia se mit à grimper. Killian suivait sa progression attentivement, même si elle semblait nonchalante là, contre le tronc d’un arbre, bras croisés sur la poitrine et un pied contre le tronc. Elle suivit toute l’ascension, ne paniqua en aucun cas quand la branche céda sous son poids. Erreur qu’elle pouvait mettre sur le compte de l’obscurité ; les branches semblaient plus grosses parfois. La jeune femme se rattrapa, continua de se hisser, et chercha les poignards.

Elle passa d’arbres en arbres, jusqu’à ce que, comme Killian, elle aperçoive le dernier reflet du soleil sur les lames. Après une jolie prouesse artistique, Elia se retrouva dans le bon arbre, et prit les poignards. Killian la soupçonnait de laisser un souvenir dans le tronc, en entendant les légers bruits qu’elle faisait, mais quand elle apparut souplement à ses côtés, elle ne dit rien et ne fit qu’acquiescer quand elle lui montra les poignards.

-Bien jeune fille. Allons manger maintenant, tu l’as bien mérité.

Elles retournèrent au campement, et Killian se chargea de leur faire à manger. Ce n’était pas un menu des plus distingué, mais cela remplissait l’estomac !
Suite à cela, elles conversèrent un peu sur la nuit et les étoiles, et Killian était vraiment fière d’elle, même si c’était Fressa qui avait forgé cette petite. Elia s’endormit sous les conseils de la Marchombre qui monta la garde une bonne partie de la nuit. Elle réveilla Elia avant même que le soleil ne se lève, pour une séance de gestuelle en bonne et due forme. Seulement là, alors que le soleil se dressait fièrement devant elles, les saluant de ses doux rayons, elle lui permit de manger.

Et ce fut repartit pour la route. Tout était calme, autour d’elle. Elles entendaient les animaux, mais c’était tout. Quand donc l’occasion se présenterait-elle ? Killian commençait à se dire qu’elle allait devoir s’y coller alors qu’elle aurait préféré observer.

Ainsi, lors de la pause de milieu de matinée, aux côtés d’un ruisseau pour que les chevaux s’abreuvent, elle descendit, s’approcha d’Elia et lui enleva toutes les armes qu’elle avait sur elle.
Là, devant l’air interdit de la jeune fille, Killian se recula de quelques pas et resta droite.

-Je veux que tu m’affronte, jeune fille.

Une simple consigne. Killian semblait neutre, en réalité elle était plus que prête. A la moindre sollicitation, son corps se mettrait en mouvement. A Elia de jouer.



@Eques sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Mer 7 Jan 2015 - 1:23


Killian ne fit aucun commentaire sur l'escalade d'Elia, qui s'empressa donc de ranger les deux poignards fraîchement retrouvés.

-Bien jeune fille. Allons manger maintenant, tu l’as bien mérité.

Le soleil avait maintenant entièrement disparu, et la conversation dériva sur le ciel noir et sa multitude d'astres, si lointains et pourtant si brillants. Elia finit par s'endormir, apaisée par la magnifique journée qu'elle venait de vivre. Lorsque Killian la réveilla, Elle était parfaitement reposée, et la gestuelle marchombre qu'elle lui imposa acheva de la mettre en jambe pour la journée qui l'attendait. Le repas qui suivit fut tout de même bienvenu.

Lors de la pause, Elia vit Killian s'approcher d'elle pour lui retirer ses armes. Décidément, était-ce une manie chez elle ?

-Je veux que tu m’affronte, jeune fille.

Elia resta impassible. Elle s'attendait à une épreuve de ce type. La jeune fille resta immobile pendant un long moment, observant la marchombre qui lui faisait face. Elle la savait parfaitement concentrée, prête à réagir dès qu'elle se mettrait en mouvement. C'est pourquoi elle attendait, guettant le moment ou sa garde se baisserait, ne serait-ce qu'infiniment. Elle commençait à douter que Killian puisse montrer une faiblesse lorsqu'elle décela un infime changement dans son regard. Elle se lança.

La distance entre les deux femmes était très courte, et l'attaque d'Elia était fulgurante. Elle visait les côtes de la marchombre. C'était un point douloureux, mais elle savait que Killian ne voulait pas qu'elle la ménage.

Sa main fouetta l'air. La maître marchombre n'avait jamais été déconcentrée, et s'était esquivée avec une incroyable rapidité. Elia ne se démonta pas pour autant. Elle pivota et tendit sa jambe pour faucher la marchombre. Encore une fois, l'attaque fut esquivée. L'apprentie se redressa en portant un coup, le maître s'effaça. L'apprentie sauta, le maître se baissa. L'apprentie frappa, le maître esquiva. Elia virevoltait, mais il lui était impossible d'atteindre Killian. Elle roula au sol dans une tentative désespérée, et tenta une énième fois de porter un coup. Ses doigts effleurèrent la tunique de cuir de la marchombre, qui disparut instantanément.

Elia se redressa souplement et se retourna. Le regard de Killian avait changé, et lorsqu'elle se jeta sur elle, elle comprit que la nature du combat aussi. Une fois de plus, sa tentative échoua, mais elle reçu cette fois-ci un coup au torse. Sans se laisser impressionner, elle porta une nouvelle attaque, qui se solda, elle aussi, par un échec. Elle subit en retour un nouvel atémi, à l'épaule cette fois.

Si Killian se mettait à porter des coups, elle devait forcément se tenir plus proche d'elle. Elle tenait donc sa chance de la toucher. Elle bondit une nouvelle fois en avant, feinta à droite, évita de justesse la jambe de la marchombre lancée à pleine vitesse vers ses côtes, tenta de pivoter à gauche, se baissa pour passer sous le bras de son maître, roula et mit de la distance entre elle et son adversaire. Elle n'avait pas le temps d'attaquer, trop occupée à se tenir à l'écart des coups. Mais elle restait calme. Elle réfléchit rapidement.

Lorsqu'elle partit de nouveau à l'assaut, la détermination se lisait dans les yeux d'Elia. Elle sauta, une jambe tendue, l'autre repliée. Killian se décala sur la gauche. Elia retomba souplement au sol et pivota. Le coup arrivait de la droite et visait son genoux. Avec un peu de chance, elle pourrait sauter à temps. Elle gémit à cause de la douleur dans sa jambe. La marchombre avait compris son intention au dernier moment et avait été obligé de dévier son attaque qui avait alors frappé la cuisse d'Elia. Mais le tranchant de la main de la jeune fille avait atteint sa hanche.

Certes, la force du coup était presque ridicule, mais elle avait réussi à la toucher. Elle sourit en voyant le changement dans le regard de Killian. Il allait maintenant être beaucoup plus difficile de la surprendre.

Le combat dura encore un moment, qui paru interminable pour Elia. Une fois terminé, la jeune fille s'allongea dans l'herbe humide, exténuée, en sueur et couverte de bleus. Elle n'avait plus réussi, ne serait-ce qu'à effleurer la marchombre après son coup.

Après avoir pris quelques minutes pour souffler, Elia se releva et se mit en selle, prête à reprendre la route.



Dernière édition par Elia Lou' Aman le Jeu 8 Jan 2015 - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15917
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Mer 7 Jan 2015 - 16:17




Killian regardait son élève, jusqu’à ce qu’elle devienne un peu impatiente. C’était surement ce qu’attendais Elia puisqu’elle se jeta sur elle. D’un mouvement souple, Killian évita son coup. Tout comme elle esquiva la jambe de la jeune femme quand elle fendit l’air.
Elle poursuivit, se baissant, sautant, esquivant, rejetant à néant toutes les tentatives d’Elia pour l’atteindre.

Killian laissa le jeu durer un certain temps, avant de changer de tactique. Cette fois, à l’attaque. Le prochain coup qu’Elia lui porta fut un « échec » mais Killian l’agrémenta d’un coup au torse, suffisamment fort pour qu’elle le sente sans toutefois lui faire trop de mal. Elia recommença, et écopa d’un nouveau coup à l’épaule.
Elia repartit à l’assaut, et Killian sentit sa feinte. Elle l’évita et riposta d’un coup de jambe, mais Elia l’évita, passa sous son bras et roula pour mettre de la distance. Suite à un nouvel enchaînement de coup qui, pour la première fois, surpris Killian et la fit changer en dernière minute de tactique, Elia parvint à la toucher à la hanche alors que la Marchombre l’atteignait à la cuisse sans ménagement.

Killian plissa les yeux. Elle devint l’arme forgée par son maître. Elle allait tout donner et pousser Elia dans ses derniers retranchements.

La prenant avec la vitesse, la rapidité, Killian lui menait grand train, l’empêchant de voir en avance ses coups, la forçant à parer in extremis. Plusieurs fois la Marchombre cognait son élève, ce qui lui vaudrait des bleus, mais jamais plus Elia ne la toucha de tout le combat. Quand Killian annonça la fin, Elia s’allongea, reprenant son souffle. Killian quant à elle ferma un instant les yeux, inspira, et alla près des chevaux pour les préparer. Ainsi, Elia reprit sa jument et Killian son étalon, et elles reprirent la route.

-Tu te bats bien, jeune fille. Cela ne me surprends guère, en sachant qui t’as formée.

Killian sourit, et continua sa route. D’ici quelques jours, elles atteindraient l’orée du désert. Là, leur route se séparait. Elia continuerait seule vers le Rentaï, et elle retournerait à Al’Jeit pour l’y attendre…


@Eques sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Mer 7 Jan 2015 - 19:09


-Tu te bats bien, jeune fille. Cela ne me surprends guère, en sachant qui t’as formée.

Elia s'étonna du compliment envers son maître. Certes, elle le considérait comme un marchombre formidable, mais son jugement était subjectif, et Fressa lui même ne tarissait pas d'éloges à propos de Killian, la considérant comme bien supérieure à lui en tous points. Qu'une marchombre aussi exceptionnelle reconnaisse son travail en tant que maître ne pouvait donc que la surprendre.

Elia réalisa qu'elle n'avait toujours aucune idée de leur destination. Elle savait uniquement qu'elles continuaient de progresser vers les Montagnes de l'Est. Que pouvait-il donc bien y avoir là bas, pour que deux maîtres marchombres différents souhaitent l'y emmener ? Mais elle ne posa pas la question à Killian, sachant qu'elle lui révélerait le but du voyage le moment venu. En revanche, elle pris la parole sur un tout autre sujet.

- Maître ?

Killian tourna la tête vers elle.

- Que savez-vous à propos de Fressa ?

La marchombre n'eut pas le temps de répondre. Au même instant, les buissons de part et d'autre de la piste se déchirèrent, et une douzaine de bandits leur barrèrent la route, armés de dagues, de haches ou d'épées. Les chevaux des deux femmes s'immobilisèrent. Elia regarda rapidement derrière elle, et y découvrit une autre bande de brigands, presque aussi nombreux.

L'un des hommes s'avança. Il paraissait extrêmement sur de lui, malgré le fait qu'il ne portait aucune arme sur lui, et il s'exprimait avec une voix calme.

- Je vous suggère de descendre de vos montures, mesdames, et de nous laisser prendre soin de vos richesses.

Aucune des deux cavalière n'obtempéra. Celui qui paraissait être le chef se retourna alors vers ses compagnons et déclara :

- Messieurs, elles sont à vous.

Le poignard d'Elia fila vers l'épaule de l'homme. Elle ne voulait pas le tuer, seulement le blesser. Aucun des brigands n'avait encore eu le temps de faire le moindre mouvement. Mais l'arme de la jeune fille se ficha dans une planche de bois avant d'avoir pu atteindre sa cible. L'homme se retourna un sourire aux lèvres alors que les bandits se ruaient sur les deux femmes. Un dessinateur !



Dernière édition par Elia Lou' Aman le Jeu 8 Jan 2015 - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15917
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Mer 7 Jan 2015 - 21:17




- Maître ?

Elia venait de l’interpeller et Killian tourna la tête. Brr… se faire appeler Maître… non !

- Que savez-vous à propos de Fressa ?

Killian se mit à réfléchir. En fait, elle ne savait pas beaucoup et n’avait pas eu l’occasion de le croiser vraiment pour lui parler. Elle ne l’avait vu qu’aux assemblées et réunions, et elle se rappelait qu’il avait été souvent l’un des seuls, comme elle pour Elia, à s’opposer aux décisions souvent stupides du conseil tout aussi stupide. Elle ne l’avait vu en action qu’une fois, de loin, et sa technique était redoutable. Sinon, rien de plus que les rumeurs qui faisait de lui un Marchombre de l’élite.

Elle allait exposer tout ça à Elia, qui avait le droit de savoir, mais elle fut coupée dans son élan par l’arrivée d’une bande de bandits, qu’elle avait sentit grâce à la greffe. Mais senti ou pas, elle n’avait pu rien faire pour éviter la confrontation.

- Je vous suggère de descendre de vos montures, mesdames, et de nous laisser prendre soin de vos richesses.

Killian évalua la situation. Une dizaine devant, une dizaine derrière. Ils étaient armés d’épées, d’haches ou de dagues principalement. Celui qui avait parlé ne portait visiblement pas d’arme.

Aucune d’elles ne bougea et il ordonna alors l’attaque. Elia lança son couteau droit sur l’épaule de l’homme, mais tout comme elle, Killian fut surprise en constatant qu’il s’agissait d’un Dessinateur. Et crotte !

Elle descendit en vitesse de sa selle et confia à Taï’Dashar le soin de les emmener, lui et la jument, en sécurité. Là, les hommes se mettaient à peine en mouvement qu’elle était déjà sur eux. Elle en frappait du talon, du plat de la main, du coude. Elle allait si vite que la plupart ne réagissait pas.

Mais ils étaient nombreux et très vite elle dut se résoudre à se défendre, surveillant Elia du coin de l’œil. Elle préférait mourir elle, plutôt que de rompre sa promesse envers Fressa ! Elle sortit ses dagues et se remit en mouvement, dégageant la voie. Le Dessinateur. Elle devait le trouver. Un tronc surgit de nulle part la faucha en pleine course, l’envoyant valser à quelques mètres, le souffle coupé et des étoiles devant les yeux. Ouh… Elle se releva, força ses jambes et reprit l’affrontement. Là ! Il était là-bas, dissimulé pour mieux Dessiner ! Elle s’y rendit, aussi vive que le vent, et juste avant qu’il ne le réalise, elle lui trancha la gorge. Mais entre temps, l’un de ses sbires s’était rapproché d’elle et elle sentit l’estafilade sur son dos, de haut en bas. Elle gémit et se retourna, plantant sa lame dans la nuque de l’homme. Oh merde !

Malgré la douleur de son dos, elle voulut se remettre dans la bataille, mais elle ne vit qu’Elia qui achevait le dernier. Assommés ou morts, ils ne leur nuiraient plus.

-Bien… es-tu blessée ? Dit-elle en se rapprochant d’elle.


@Eques sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Jeu 8 Jan 2015 - 0:33


Alors que le poignard planté dans la planche dessinée avait à peine touché le sol, Killian arrivait déjà à la hauteur des premiers combattants. Elia trouva judicieux de garder ses arrières. Le premier poignard qu'elle lança fut happé par une corde. Ainsi donc, le dessinateur pouvait facilement parer les projectiles. La jeune fille se résigna au combat rapproché.

Les ecchymoses de l'entrainement de la matinée la gênaient parfois dans ses mouvements, mais elle n'eut pas trop de mal à esquiver les assauts maladroits de ses adversaires. Elle portait des coups lorsqu'elle voyait une ouverture mais se retrouva vite débordée. Du coin de l’œil, elle aperçu Killian en pleine action. La marchombre se battait avec une incroyable efficacité.

Bientôt, les bandits à terre furent plus nombreux que ceux encore capables de combattre. La jeune fille vit sa maître se frayer un passage vers l'endroit ou avait disparu le dessinateur. Si elle comptait se charger de lui, Elia devait retenir les voleurs. Elle s'engouffra dans la brèche creusée par Killian, frappant inlassablement tout adversaire qui tentait de la suivre. Mais deux hommes lui barrèrent le passage, laissant un troisième poursuivre la marchombre. Elia s'occupa rapidement du premier, mais le second lui résistait. Elle vit Killian se faire blesser, avant d'achever son agresseur. Au même moment, elle en finit avec son adversaire et réalisa qu'il était le dernier.

-Bien… es-tu blessée ?

- Non je vais bien. Laissez moi regarder votre blessure.

L'estafilade était longue, traversant le dos de la marchombre de haut en bas, mais paraissait peu profonde. Elia banda la plaie après l'avoir nettoyée avec sa gourde, puis les deux femmes récupérèrent leurs montures qui s'étaient réfugiées dans un bosquet. Elles se dépêchèrent de mettre de la distance entre elles et les voleurs survivants qui ne tarderaient pas à se réveiller.

Elles trouvèrent un point d'eau dans la soirée et décidèrent de s'y arrêter pour la nuit. Elia grimaça en constatant l'état des pansements de fortune qu'elle avait rapidement confectionné pour ne pas s'attarder sur le lieux.

- Vous devriez nettoyer votre blessure dans l'eau, Maître. Je peux m'occuper de monter le camp et de préparer le repas, et pourrais changer vos bandages.



Dernière édition par Elia Lou' Aman le Jeu 8 Jan 2015 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15917
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Jeu 8 Jan 2015 - 9:43




- Non je vais bien. Laissez moi regarder votre blessure.

Killian n’eut d’autre choix que de la laisser faire. Elle mit de l’eau pour nettoyer sommairement et l’entoura de bandages tant bien que mal. D’un signe, Killian la remercia et elles cherchèrent leurs montures, qui s’étaient réfugiées un peu plus loin. Elles grimpèrent, Killian ne pouvant retenir une légère grimace à cause du frottement, et elles mirent tout de suite le plus de distance entre elles et les bandits. Certains n’étaient qu’assommés, et ce serait fâcheux, pour eux, qu’ils aient la bonne idée de les poursuivre à nouveau.

Dans la soirée, elles trouvèrent un endroit convenable pour monter le camp, et Killian étrillait Taï’Dashar quand Elia parla :

- Vous devriez nettoyer votre blessure dans l'eau, Maître. Je peux m'occuper de monter le camp et de préparer le repas, et pourrais changer vos bandages.

-Elia… j’ai un prénom. Appelle-moi Killian ça me donne des frissons quand tu me nommes Maître. Les Marchombres sont libres, jeune fille. Et d’accord, occupe-toi en.

Elle lui sourit et s’éloigna pour se dévêtir et entrer dans l’eau. La plaie n’était pas profonde heureusement, mais elle piquait tout de même. Elle ricana. Ce n’était rien par rapport à ce qui lui avait valu l’immonde cicatrice de sa poitrine. Elle se nettoya rapidement et sortit, enfilant ses vêtements malgré son corps mouillé, et retourna au camp où un bon feu flambait. Pas à dire, Elia était efficace.

Elle lui remit de bons bandages en silence, puis elles s’installèrent pour manger.

-Bien, avant que ses lourdauds ne nous interrompent, j’allais te répondre concernant Fressa. Je ne le connaissais pas plus que ça. Je l’ai vu quelques fois, aux conseils et très peu parlé parce que lui comme moi quittions la salle le plus vite possible à chaque fois. Le peu que je sais, c’est grâce aux rumeurs, et je l’ai vu une fois au combat. C’est pour ça que dans ta technique, je reconnais sa signature. C’était un très bon Marchombre qui ne se laissait pas avoir par les membres stupides du conseil. Je n’ai pas hésité à prendre ta défense, parce qu’il aurait fait pareil. Et je trouve que c’est une belle façon d’honorer sa mémoire, que d’amener son apprentie au Rentaï.

Elle regarda Elia, pour voir si l’information aurait un impact. Oui, maintenant elle savait où se terminerait le voyage pour elle.


@Eques sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Jeu 8 Jan 2015 - 18:31


-Elia… j’ai un prénom. Appelle-moi Killian ça me donne des frissons quand tu me nommes Maître. Les Marchombres sont libres, jeune fille. Et d’accord, occupe-toi en.

Elia rougit. Elle avait toujours appelé Fressa "maître" et c'était donc naturellement qu'elle avait pris la même habitude avec Killian. Elle se consacra alors à l'installation du camp pour oublier ce moment gênant. En peu de temps, le feu crépitait et le repas était près. Lorsque la marchombre s'approcha, Elia lui refis soigneusement ses bandages, puis elles entamèrent le dîner.

-Bien, avant que ses lourdauds ne nous interrompent, j’allais te répondre concernant Fressa. Je ne le connaissais pas plus que ça. Je l’ai vu quelques fois, aux conseils et très peu parlé parce que lui comme moi quittions la salle le plus vite possible à chaque fois. Le peu que je sais, c’est grâce aux rumeurs, et je l’ai vu une fois au combat. C’est pour ça que dans ta technique, je reconnais sa signature. C’était un très bon Marchombre qui ne se laissait pas avoir par les membres stupides du conseil. Je n’ai pas hésité à prendre ta défense, parce qu’il aurait fait pareil. Et je trouve que c’est une belle façon d’honorer sa mémoire, que d’amener son apprentie au Rentaï.

Elia avait écouté Killian avec attention, ne voulant l'interrompre pour rien au monde. Ainsi, il était aussi arrivé à Fressa de s'opposer au conseil ? Elle ne fut qu'à moitié étonnée par la nouvelle. Il était marchombre et donc libre, et si il jugeait que le conseil faisait fausse route, il avait raison de s'en inquiéter.

Mais ce qui troubla davantage Elia fut la dernière phrase de la marchombre. Le Rentaï était donc le but de leur voyage. Mais que voulait dire ce mot ? Elia en conaissait assez sur le fonctionnement des mercenaires du chaos pour savoir que leurs dessinateurs se faisaient appeler Mentaï, y-avait-il un lien ? Le Rentaï était-il un marchombre dessinateur ? Fressa lui avait pourtant dit que très peu de marchombres possédaient le Don, ou bien de manière très faible, mais il était possible que le Rentaï soit une exception au sein de la gulide. Auquel cas, le rencontrer pourrait être très intéressant pour Elia, en particulier par rapport à cet étrange phénomène qui l'avait par trois fois protégée, et qui d'après Leafar et Fressa était lié à l'Art. Elle posa alors la question qui lui brûlait les lèvres.

- Qui est le Rentaï ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15917
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Jeu 8 Jan 2015 - 18:48




Elia médita un long moment les paroles de Killian qui, par respect, la laissa trier et ranger soigneusement les informations qu’elle venait de recevoir. Puis enfin :

- Qui est le Rentaï ?

Qui? Killian sourit. Elle se souvenait tellement de sa visite au Rentaï. Une simple montagne, en apparence, mais qui offrait aux Marchombres un cadeau inestimable : la Greffe. Différente pour chacun, pas donnée à tous, elle en faisait des personnes uniques. Certains possédaient un fouet qu’ils jaillissaient de la paume, ou des griffes par exemple. Elle, la Greffe lui avait octroyé un odorat parfait. Elle sentait les gens à leur odeur, de loin et de près, sentait le danger, tout. C’était pratique et heureusement qu’elle pouvait l’affaiblir à volonté, sinon, elle serait envahie par toutes les fragrances, bonnes et mauvaises, qui régnaient sur terre.

Elle finit de manger avant de répondre, comme pour laisser planer le suspens.

-Le Rentaï n’est pas une personne, Elia. C’est une Montagne. Elle se trouve dans le Désert des Murmures. Il va te falloir grimper et entrer à l’intérieur. Là, la route est différente pour tous les Marchombres. Le Rentaï va, ou pas ça arrive, t’octroyer la Greffe. Ta Greffe personnelle.

Elle sourit à Elia.

-Je pense que nous atteindrons l’entrée du Désert demain… au plus tard après-demain. Nos routes se sépareront là. Tu traverseras le désert seule. Je t’attendrais à Al’Jeit.

C’était rude de dire ça ainsi, mais elle n’avait pas le choix. Killian avait longuement hésité… l’accompagner jusqu’à la Montagne et l’attendre à son pied ? Non… Elia devait apprendre à se débrouiller seule avec ce qu’elle a appris auprès de Fressa. Ce serait la dernière étape de son apprentissage. Ensuite, Killian n’aurait plus qu’à fignoler et la libérer.

Fressa serait fier de son apprentie, et Killian était ravie de lui rendre hommage de la sorte.


@Eques sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Jeu 8 Jan 2015 - 19:24


Killian mis un moment avant de répondre. Elle termina son repas et pris la parole.

-Le Rentaï n’est pas une personne, Elia. C’est une Montagne. Elle se trouve dans le Désert des Murmures. Il va te falloir grimper et entrer à l’intérieur. Là, la route est différente pour tous les Marchombres. Le Rentaï va, ou pas ça arrive, t’octroyer la Greffe. Ta Greffe personnelle.

Une montagne qui octroyait la greffe ? Un souvenir fit surface dans l'esprit d'Elia. Un combat au cotés de Fressa, sur la route entre Al-Vor et Al-Jeit. Des hommes avaient tentés de les détrousser, exactement de la même manière que ceux qui s'étaient pris à elles un peu plus tôt dans la journée. Elia avait cru rêvé quand elle avait vu le bras de son maître prendre une couleur flamboyante, pour finir par sévèrement brûler le voleur à son contact. Le marchombre n'avait pas voulu émettre de commentaire. Tu en sauras plus le moment venu avait-il dit.

Cette particularité se nommait donc la Greffe.

-Je pense que nous atteindrons l’entrée du Désert demain… au plus tard après-demain. Nos routes se sépareront là. Tu traverseras le désert seule. Je t’attendrais à Al’Jeit.

Elia hocha la tête. Elle ne doutait pas que ce désert était un lieu dangereux dans lequel il était risqué de s'aventurer seule, mais comment pourrait-elle prétendre à la Greffe auprès du Rentaï si elle n'était pas capable de le rejoindre par ses propres moyens ? Elle comprenait donc le choix de Killian, mais n'était pas pour autant enjouée à l'idée de leur séparation imminente.

Elle se demanda si la marchombre avait obtenue la Greffe, et si oui, quelle capacité unique lui avait-elle été conférée. Mais elle se garda bien de lui poser la question, se souvenant de la réaction de Fressa à sa demande. Elle voulait tout de même en apprendre davantage. Elle se leva et commença à questionner la marchombre.

- Dites m'en plus sur la Greffe. Quelle forme peut-elle prendre ? Peut-on la choisir ? Comment le Rentaï se décide-t-il a l'octroyer ou non ?

Elle s'arrêta, prenant conscience qu'elle ne laissait pas le temps à Killian de répondre. Elle se calma et se rassit pour écouter ce qu'elle allait lui dire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15917
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Jeu 8 Jan 2015 - 21:11




Killian finissait de manger tranquillement alors qu’Elia se levait et se mettait à marcher en rond devant elle. C’était à la rendre folle !

- Dites m'en plus sur la Greffe. Quelle forme peut-elle prendre ? Peut-on la choisir ? Comment le Rentaï se décide-t-il a l'octroyer ou non ?

La Marchombre se retint de rire. Sa propre réaction à l’annonce de son Maître avait été un peu différente. Elle avait surtout paniquée à l’idée de ne pas être digne de recevoir la greffe.

« Le Rentaï le décidera pour toi. Tout ce que tu as à faire, c’est de t’y rendre, jeune apprentie. »

-Du calme Elia.

La jeune femme se rassit, et Killian patienta encore un peu avant de répondre.

-La Greffe est unique pour chaque Marchombre. Elle le complète en quelque sorte, mais n’est pas indispensable puisque certains, rares, ne la reçoivent pas. Je ne peux pas te dire quelle forme elle prend, puisqu’elle est différente pour tous. Non, on ne la choisis pas, le Rentaï te donne celle qui te correspond. Et la Montagne est une source de secrets impénétrables. On ne sait pas comment elle choisit. Vas-y avec ton cœur libre de Marchombre. Le Rentaï lira en toi et décidera. Laisse-le faire.

Elle lui sourit et posa sa main sur son épaule.

-Si Fressa comptait t’y conduire, c’est qu’il te jugeait prête à y aller, Elia. L’on n’envoie pas un apprenti au Rentaï comme ça. Rien que le désert est une épreuve pour toi. Mais je sais que tu y arriveras.

Elle la relâcha et remit du bois dans le feu.

-Prends du repos. Demain après-midi, nos routes se séparent pour un moment.

Elle lui sourit et attendit, prête à monter la garde quand Elia dormirait.


@Eques sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Ven 9 Jan 2015 - 5:32


-La Greffe est unique pour chaque Marchombre. Elle le complète en quelque sorte, mais n’est pas indispensable puisque certains, rares, ne la reçoivent pas. Je ne peux pas te dire quelle forme elle prend, puisqu’elle est différente pour tous. Non, on ne la choisis pas, le Rentaï te donne celle qui te correspond. Et la Montagne est une source de secrets impénétrables. On ne sait pas comment elle choisit. Vas-y avec ton cœur libre de Marchombre. Le Rentaï lira en toi et décidera. Laisse-le faire.

Elle continua en souriant, posant une main rassurante sur son épaule.

-Si Fressa comptait t’y conduire, c’est qu’il te jugeait prête à y aller, Elia. L’on n’envoie pas un apprenti au Rentaï comme ça. Rien que le désert est une épreuve pour toi. Mais je sais que tu y arriveras.

Elia frissonna, ne réalisant que maintenant l'importance de l'épreuve qui l'attendait. Une vague de fatigue s'abattit soudainement sur elle, et elle se rendit compte que cette journée avait été bien chargée, entre l'entrainement douloureux du matin, l'attaque un peu plus tard et les fraîches révélations de la soirée. Elle étouffa un bâillement, puis Killian repris la parole.

-Prends du repos. Demain après-midi, nos routes se séparent pour un moment.

Elia ne se fit pas prier, et s'endormi en un instant. Sa nuit fut peuplée de rêves, dans lesquels Fressa gravissait une montagne de sable alors que son corps brûlait. Il se retournait régulièrement pour lui demander de le suivre, et, parvenu en haut, il lui confiait avec un sourire bienveillant Je crois en toi, Elia.

Elle se réveilla en pleine forme le lendemain matin. Les deux femmes entamèrent la journée par la gestuelle, puis se remirent en route après avoir rapidement partagé un repas. La blessure de Killian n'avait pas l'air de la gêner dans ses déplacements.

Elia se remémora ce qu'elle avait appris la veille. Le Rentaï allait donc juger si elle était digne de se voir octroyée la Greffe, et si tel était le cas, elle en recevrait donc une dont elle n'avait encore aucune idée de la forme, et ceci changerait sa personne au plus profond. Il fallait avouer que la nouvelle avait de quoi donner le vertige, et Elia se surpris à avoir peur d'échouer.

De plus, la chose qui la préoccupait le plus pour les heures à venir était l'imminente séparation avec Killian. Elle se rendit compte qu'elle s'était parfaitement habituée à sa présence rassurante à ses côtés, surtout si peu de temps après la tentative d'assassinat à son encontre. Elle voyait mal comment les mercenaires pourraient être au courant de leur voyage, mais ne pouvait s'empêcher d'être inquiète.

Mais après tout, Killian savait ce qu'elle faisait, elle s'était proposée pour la protéger et si elle jugeait qu'elle était capable de terminer le voyage seule, elle avait certainement raison. Elia devait lui faire confiance.

Elle préféra donc attendre la pause pour poser la dernière question qui trottait dans sa tête depuis un moment.

- Que se passera-t-il si j'échoue et que la Greffe ne m'est pas accordée ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15917
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Ven 9 Jan 2015 - 9:59




Elia ne se le fit pas redire et se coucha, pour s’endormir aussitôt. Il fallait dire aussi que la journée avait été longue et éprouvante, pour toutes les deux. Killian s’allongea un peu, ferma les yeux mais restait aux aguets et Taï’Dashar serait là pour l’avertir aussi.

Le matin, elles étaient bien en forme toutes les deux. Pour se réveiller, elles firent de la gestuelle, puis mangèrent et se remirent en route.
Le paysage changeait sensiblement au fur et à mesure de leur avancée, et Killian réfléchissait encore à sa décision de la laisser aller seule dans le Désert, surtout qu’elle avait été victime d’une tentative d’assassinat. Elle s’était échappée une fois, mais pourrait-elle s’en sortir si jamais ça recommençait ? Elia était peut-être forte et très douée, seule contre une bande de Mercenaires, peut-être même avec un Mentaï, elle était perdue. Elle-même en avait fait les frais… mais à l’époque il n’y avait eu qu’une seule Mentaï…qui l’avait laissée pour morte.

Non… pourquoi reviendraient-ils ? Ils ne pouvaient pas savoir leur destination, et même pour les Mercenaires, le Désert était difficile. Killian savait qu’elle prenait la bonne décision même si c’était à double tranchant et qu’elle ne serait pas tranquille jusqu’au retour d’Elia.

Elles firent une pause à midi et mangèrent. La jeune fille, qui était restée bien silencieuse toute la matinée, prit enfin la parole :

- Que se passera-t-il si j'échoue et que la Greffe ne m'est pas accordée ?

Killian la regarda.

-Je ne sais pas. Enfin si…tu seras une Marchombre, quoiqu’il arrive. La Greffe est un plus, mais ce n’est pas elle qui fait de toi une Marchombre, Elia. Si jamais le Rentaï devait te la refuser, ne te laisse pas abattre et revient à Al’Jeit. Mais je suis sûre que tu l’auras.

Elle s’avançait beaucoup en disant ça, mais elle ne voyait pas pourquoi le Rentaï devrait la lui refuser… enfin.

Elles reprirent la route, et c’est en milieu d’après-midi que le désert se profila devant elles.
Killian stoppa son cheval et soupira.

-C’est ici que nos routes se séparent un moment, Elia. Tiens.

Elle lui confia tout ce qu’il fallait comme eau, nourriture et couverture. La nuit, le Désert était glacial.

-Tu es une Marchombre, jeune apprentie. Tu te joues des éléments et tu les traverse en les saluant de la main. Bonne chance. On se retrouve à Al’Jeit.

Killian lui sourit pour l’encourager. Elle resterait là jusqu’à ce que la jeune fille ait disparue à l’horizon, puis repartirait.

Spoiler:
 


@Eques sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Dim 11 Jan 2015 - 12:02


-Je ne sais pas. Enfin si…tu seras une Marchombre, quoiqu’il arrive. La Greffe est un plus, mais ce n’est pas elle qui fait de toi une Marchombre, Elia. Si jamais le Rentaï devait te la refuser, ne te laisse pas abattre et revient à Al’Jeit. Mais je suis sûre que tu l’auras.

Les paroles de Killian rassurèrent Elia. Elle savait que les certitudes de la marchombre à propos de sa réussite n'étaient pas réellement sincères, mais apprécia la volonté qu'elles avaient de la mettre en confiance. Et elle fut également soulagée d'apprendre que la Greffe n'était pas nécessaire pour être marchombre.

La jeune fille profita des derniers moments en la compagnie de son maître avant longtemps jusqu'à ce qu'elles arrivent en vue du désert en milieu d'après midi. Devant les yeux d'Elia, une infinie succession de dunes s'étendait jusqu'à l'horizon. Troublée pendant un instant à l'idée de traverser ce lieu seule, elle se reprit néanmoins lorsque Killian prit la parole.

-C'est ici que nos routes se séparent un moment, Elia. Tiens.

L'apprentie marchombre rempli son sac de vivres et accepta la couverture sous les conseils de son maître, qui lui donna ensuite ses encouragements.

-Tu es une Marchombre, jeune apprentie. Tu te joues des éléments et tu les traverse en les saluant de la main. Bonne chance. On se retrouve à Al’Jeit.

Killian gratifia Elia d'un dernier sourire, puis la jeune fille se mit en route à pied, laissant Pilie aux bons soins de la marchombre. Elle sentit pendant un moment le poids de son regard sur son dos mais ne se retourna pas. Elles se retrouveraient bientôt à Al-Jeit, avec ou sans Greffe.

Elle marcha ainsi un long moment, dans la direction indiquée par Killian, avant de faire une pause pour se réhydrater. Elle sentait déjà l'accablante chaleur la vider de son énergie. Avant de repartir, elle regarda autour d'elle. Des dunes à perte de vue. Et rien d'autre. Le désert des Murmures.

Elle se pencha pour écrire dans le sable à l'aide de son doigt, puis se releva, un sourire sur les lèvres. Elle se remit en marche, voulant avancer le plus possible avant la tombée de la nuit. Alors qu'elle s'éloignait, le vent effaça les mots tracés sur la dune.

Aube d'une aventure,
Au milieu du sable
Solitude




Dernière édition par Elia Lou' Aman le Dim 11 Jan 2015 - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15917
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Départ porte de Rubis (PV Killian) Dim 11 Jan 2015 - 12:49

Fin du rp :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Départ porte de Rubis (PV Killian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Une porte...Allez toquer, ne soyez pas timide !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit-