Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Le souffle de nos retrouvailles [Pv Laylan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Le souffle de nos retrouvailles [Pv Laylan] Lun 2 Fév 2015 - 16:42



Le souffle de nos retrouvailles


« Une nouvelle vie, pour un nouvel homme »

feat Laylan Til’Denia


Enfin, il allait la revoir. Après tous ses mois, il allait revoir celle qui faisait battre son cœur. Laylan. Juste en pensant à elle, un sourire béat naissait sur ses lèvres.
La dernière fois qu’il l’avait vue, il était encore considéré comme un Mercenaire, attaché au fond de sa cellule. Depuis, il avait été mis à l’épreuve, forcé de partir de la Citadelle le temps de trouver des réponses à ses propres questions. Cela allait faire près de trois mois qu’il ne l’avait pas vue. Elle lui manquait terriblement.

En revenant, les seules nouvelles qu’il avait eue était qu’elle s’entraînait beaucoup et faisait pas mal de sorties vers les Frontières de Glace pour s’occuper des Raïs. Donc il n’avait même pas pu l’entrapercevoir.

Lui, il s’était chargé de modifier son attitude et son corps. La colère venait moins vite, et il ne se laissait plus emporter comme auparavant. Son corps avait finalement pris la souplesse des Frontaliers, mêlée à celle qu’il avait eue chez les Mercenaires, et ses muscles c’étaient accentués. Il était fier de lui. Tous les jours, il s’entraînait énormément, avec d’autres Frontaliers. La plupart l’avait enfin accepté et il en était ravi, même s’il continuait à se charger de diverses corvées. Cela ne le dérangeait pas et lui rappelait la modestie dont il devait faire preuve. Les Mercenaires avaient un égo surdimensionné.

Ainsi, il avait appris qu’elle était de retour. Et il ne pouvait plus tenir, il voulait la voir, lui dire qu’il avait changé, qu’elle avait eu raison de lui faire confiance. Il avait trouvé sa chambre, et se tenait à présent devant sa porte. Il avait hésité à prendre des fleurs, mais au souvenir de Misao qui les lui avait jetées à la figure… il s’était ravisé et puis, ça ne collerait pas avec sa stature…

Il leva le bras et toqua trois fois. En espérant qu’elle soit là aussi…Il patienta quelques secondes, et enfin la poignée tourna, la porte s’ouvrit, dévoilant une Laylan visiblement fatiguée mais toujours aussi belle. Il sourit.

-J’ai appris que tu étais de retour et… il fallait que je vienne te voir. Dit-il, se sentant idiot.

Il lui sourit, se retenant difficilement de lui sauter au cou pour l’embrasser.


Spoiler:
 

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frontalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 38
Date d'inscription : 12/07/2013
Frontalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Frontalière de 21 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Le souffle de nos retrouvailles [Pv Laylan] Mer 8 Juil 2015 - 12:30


Laylan était fatiguée … plus que fatiguée : exténuée ! Elle ne tenait plus debout, ses membres lui faisaient mal, elle avait l'impression que son crâne allait exploser … Tout en elle ne lui criait qu'une chose : se reposer ! Dormir lui paraissait le plus doux des rêves éveillés et une fois endormie la jeune femme ne souhait qu'une seule chose : ne pas se réveiller !

Cependant il fallait croire que le monde était contre elle. Après des mois de travail à botter les fesses des Raïs, des allers-retours entre la capitale et la Forteresse ajouté à ses entraînements qui ne finissaient jamais, ça allait être trois coups discrets à la porte de sa chambre qui allaient lui faire péter les plombs ! Elle hésita longtemps avant d'aller ouvrir, mais ses bonnes manières, façon de parler, l'obligeaient d'aller ouvrir cette satanée porte.

-J’ai appris que tu étais de retour et… il fallait que je vienne te voir.

La jeune femme allait devoir attendre avant de trucider quelqu'un, car au pas de la porte se tenait Kem. En l'observant, du premier regard elle remarqua son changement d'attitude : sa façon de se tenir n'était plus la même, ses mains abîmées indiquaient un entraînement au sabre plus régulier, tout son corps dégageait une allure féline …  Mais par-dessus tout, c'était ses yeux qui étaient différents … Quand la jeune femme l'avait laissé des mois plus tôt afin de faire un point dans ses sentiments et s'éloigner de lui, elle ne savait même pas si elle le retrouverait vivant, cependant, des mois plus tard, Laylan remarqua immédiatement une étincelle nouvelle dans les yeux de son amant : ils n'étaient plus vides ! Quelque chose avait commencé à reprendre vie au fond de ces magnifiques yeux vairons, et la jeune femme ne savait pas encore quoi. Peut-être était-il mort ? Avant de renaître dans une autre vie ?! Car c'était décidément un homme différent qui se tenait devant elle !

Elle hésita entre le laisser entrer où lui fermer la porte au nez, elle choisit la seconde option. Elle était trop fatiguée pour ne pas dormir de la soirée, Laylan n'aurait pas tenu 10 minutes de plus, alors 2H c'était trop lui demander !

Mais quand même anxieuse qu'il ne le prenne pas trop pour lui elle re-ouvrit la porte en lui disant :

« Demain 11h, entraînement dans la partie ouest de la cour ! »

Aussitôt elle referma la porte et se dirigea vers la salle de bain. Elle enleva ses vêtements et plongea dans le bassin d'eau glacée qui lui servait de bain. La morsure du froid la fit frissonner, elle passa alors rapidement le savon sur tout son corps, s'attardant quelques fois sur les cicatrices les plus récentes qui picotaient légèrement, puis sortit les lèvres tremblante pour s'enrouler dans sa serviette. Revêtant sa tunique elle se dirigea vers son lit.

La partie ouest de la cour était la partie la plus éloignée du terrain d'entraînement habituel des Frontaliers, ainsi ils ne seraient pas dérangés. Ces derniers temps la jeune femme s'entraînait régulièrement à cet endroit, elle avait pris goût à la solitude. La façon dont les Frontaliers s'étaient comportés avec Kem, même si ça l'avait agacé elle comprenait, mais avec elle ?! Elle aura du mal à renouer avec eux, d'un côté ce n'est pas plus mal … Il l'avaient en premier montré du doigt, renié, exclue puis insulté … Les plus imbéciles avaient tenté de s'en prendre physiquement à elle mais Laylan les avaient vite remis à leur places. Ce fut la première période, il fallait s'y attendre, mais par la suite ils l'avaient tous oubliés, pour eux elle n'était plus Frontalière … Les personnes qu'elle considérait comme des compagnons d'armes l'avaient tout simplement abandonné. Après ça elle n'avait plus rien cherché, elle s'était isolée et ayant pris goût à cette solitude elle a recommencé les missions en solitaire, les allers et retours entre la capitale et la Forteresse, elle s'était proposé pour une expédition au nord contre les Raïs, là-bas elle avait déversé toute la colère. Enfin remise de ses émotions, après une demi-année, elle était rentrée à la Forteresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 245
Date d'inscription : 02/10/2011
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 29 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Le souffle de nos retrouvailles [Pv Laylan] Mer 8 Juil 2015 - 13:21



Le jeu de l’Amour et du Hasard


« Une nouvelle vie, pour un nouvel homme »

feat Laylan Til’Denia


Kem et Laylan s’observaient en silence sur le pas de la porte. Il la sentait le détailler de la tête aux pieds et cela ne le gênait pas. Il faisait pareil et remarqua la fatigue qu’elle ressentait. Les cernes sous ses yeux, sa peau tirée et pâle, son corps courbé… merde il aurait peut-être du attendre qu’elle se repose avant de venir.

Il allait même s’excuser et s’en aller mais elle lui ferma la porte au nez. Bien… au moins il était sûr que Laylan était toujours la même ! Ou n’était-ce pas ça ? Des mois plus tôt, elle s’était volontairement éloignée de lui, pour faire le point sur ce qu’elle ressentait. Peut-être avait-elle conclu que cela n’avait été que passager. Elle avait le droit, il ne dirait rien… elle lui avait permis une nouvelle vie, il n’allait pas la forcer à l’aimer.

C’est là que la porte se rouvrit :


- Demain 11h, entraînement dans la partie ouest de la cour !

Il n’eut le temps que d’acquiescer que la porte se referma à nouveau. Soupirant, il ressortit et s’occupa d’autres corvées comme la lessive et les patates. Puis il s’entraîna à nouveau, seul pour une fois. Il songeait à ce que Laylan avait subi, indirectement par sa faute. Les autres Frontaliers l’avaient rejetée parce qu’elle avait ramené un Mercenaire. Et alors qu’ils commençaient à accepter Kem, ils rejetaient toujours encore Laylan, et il ne trouvait pas cela juste. Seulement il ne pouvait pas faire grand chose à son niveau… Après, Laylan semblait être comme lui et apprécier la solitude, mais au fond, cela devait la blesser tout de même. Ils étaient ses frères d’armes.

Ce n’est que bien plus tard qu’il s’arrêta et regagna sa chambre. A part des autres mais une chambre et non une cellule. Il se coucha et s’endormit rapidement.

Le lendemain, il était debout tôt, pour ses corvées matinales. A onze heures, il se rendit au terrain ouest, le plus à l’écart. Laylan s’y trouvait déjà. Plus reposée et plus belle que jamais. Kem sourit légèrement et s’approcha, ne pouvant empêcher une boule d’appréhension de l’envahir.


-Salut… bien dormit ? Tu sembles plus en forme que hier et je m’excuse encore, j’aurais du attendre que tu te sois reposée avant de te déranger.

Il lui sourit encore un peu, ne sachant que dire d’autre. C’était à elle à présent de décider. Ou elle lui donnait sa chance, ou elle lui disait qu’elle ne voulait plus de lui. Quoiqu’elle choisisse, il l’accepterait et elle resterait son amie et sœur d’armes.






© code by Lou' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le souffle de nos retrouvailles [Pv Laylan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Retrouvailles percutantes...[London]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Nord :: Citadelle des Frontaliers-