Sous une lune de sang (PV Elia + ..?)

Evan Tîwele
Dessinateur__Membre
Evan Tîwele
Masculin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1003
Date d'inscription : 24/09/2012
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Dessinateur de la trentaine (bon dieu ça passe...)
Aptitudes: Dessin, Maîtrise des 4 éléments
MessageSujet: Sous une lune de sang (PV Elia + ..?)Sous une lune de sang (PV Elia + ..?) Empty13.02.15 0:01




L'eau retomba dans un clapotis harmonieux à l'oreille du jeune Dessinateur. D'ailleurs, "jeune" était-il toujours approprié? depuis le début de ses aventures, beaucoup d'années avaient passé et Evan était loin d'être le jeune Dessinateur inexpérimenté qu'il fut autrefois.

Revenu de voyages maritimes avec sa soeur, et ayant dû se séparer d'elle (temporairement l'espérait-il), il s'était mis en quête de lieux uniques où se poser, juste pour le bonheur de méditer. Il tenta de contacter sa soeur par télépathie, sans succès.

Dans sa quête de lieux uniques, Evan avait atterri dans le canyon non-loin du Désert des Murmures. La désescalade lui avait pris plusieurs heures, et il avait profité d'un long bain dans la rivière et ses remous. Il savait d'ailleurs que ce lieu était connu pour être sur la route de certains jeunes Marchombres en quête de la greffe.  

La nuit tombait, et une grosse lune ronde projetait ses rayons diaphanes sur la surface de la rivière. Serein, le Dessinateur ferma les yeux.

Les rouvrit aussitôt. Aussitôt? D'après la position de la lune, plusieurs heures avaient passé. Mais qu'est-ce qui avait alors bien pu le réveiller?

Son instinct. Non, l'instinct du loup. Evan sauta sur ses pieds. "Lounia", chuchota-t-il dans la nuit. La combinaison noire apparût sur son corps. Le Dessinateur enfila les gants et la cagoule, seulement percée au niveau des yeux, et se colla contre la paroi. Le Dessin offert par ses parents au coeur d'Otolep s'activa, et le tissu prit la couleur et la texture de la pierre contre laquelle il était plaqué. En une seconde, il semblait avoir disparu dans la paroi.

Il resta ainsi silencieux pendant plusieurs minutes, et il s'apprêtait à se détacher de la paroi, persuadé de psychoter inutilement, lorsque quatre ombres menaçantes se profilèrent dans la nuit. On aurait pu les prendre pour des Marchombres tant leur démarche était souple et silencieuse, mais il émanait d'eux une aura maléfique qui ne trompait pas le Dessinateur, et ne laissait planer aucun doute quant à leur véritable nature. Mercenaires du Chaos. Evan voulut pester. Il était connu de tous que le lieu en regorgeait, mais il pensait que ce n'était plus le cas depuis la guerre entre l'Harmonie et le Chaos. Il avait pris des risques inutiles, d'autant plus que les Mercenaires le recherchaient depuis des années. Parce que le loup avait tué quatre d'entre eux, déjà, et pour celui qu'il avait laissé brûler dans cette auberge, des années auparavant. En dépit de la tension de la situation, Evan pensa à Killian, et il crut sentir la douceur de sa peau au bout de ses doigts. Tant d'années avaient passé...

Les hommes se regroupèrent autour du lieu où Evan s'était reposé quelques instant plus tôt. Heureusement, il n'avait pas allumé de feu, mais le sable avait dû s'aplatir à l'endroit où il s'était allongé.

- Il était là, fit l'un deux.
- Il n'a pas pu aller bien loin, il y a des falaises de chaque côté, fit un autre.

Ils étaient là pour lui! Ce n'était pas un hasard! Evan resta immobile. Seuls ses yeux bougeaient pour suivre la scène. Il pourrait dessiner, il y avait de l'eau, mais il n'aurait pas le temps de tous les maîtriser. Se métamorphoser ne l'aiderait pas non plus. Sa meilleur option était encore d'attendre qu'ils s'éloignent, de prendre sa forme de loup et de s'éloigner le plus vite possible et en silence.

- Je te signale qu'il a réussi à échapper à Alanther par je ne sais quel tour de magie. Il pourrait tout aussi bien être tout près.
- A la tête des Mercenaires, ils n'ont jamais vraiment apprécié ses manières de tuer les nôtres.
- Fermez-la et fouillez les environs.


Evan se mit à paniquer. Sa combinaison avait beau le soustraire au regard de ses ennemis, un oeil avisé saurait le repérer contre la paroi. Paré à toute éventualité, il se tendit, prêt au combat, prêt à défendre chèrement sa vie...

... quand trois longs sifflements retentirent dans la nuit.

- C'est l'un des nôtres fit une voix de femme, la Mercenaire qui s'était tue jusqu'à présent.
- Il a sifflé trois fois, c'est un Marchombre. Allons nous en occuper.
- Et le Dessinateur? Argumenta l'un d'entre eux.
- On l'aura plus tard. D'abord on s'occupe de la vermine, puis on le traque. A l'aide du deuxième groupe, on aura tôt fait de le trouver.

Les autres hochèrent la tête et ils entreprirent de gravir souplement la falaise. Ce n'est que longtemps après que leurs silhouettes n'aient disparu au sommet qu'Evan se détacha de la paroi. Il y avait un Marchombre là-dehors, en danger. Sa prudence incitait le Dessinateur à s'en aller au plus vite, mais il ne se sentait pas capable de laisser qui que ce soit de la même guilde que Killian se faire écorcher par cette engeance. Sa décision était prise, Evan allait faire son possible pour tirer le Marchombre des griffes de ces envoleurs.

Restait le problème de la paroi. Le temps de la gravir, il serait trop tard. Evan avisa la rivière près de lui. C'était un coup à tenter. L'eau monta de la surface et s'enroula autour du Dessinateur qui la fit monter encore et encore. Quand la boule liquide l'eût transporté au sommet, un bref saut dans les Spires la fit disparaître dans un nuage de vapeur. La nuit était épaisse, et seul le silence régnait en ces lieux. Maintenant qu'il était là, le métamorphe devait s'avouer qu'il ne savait plus vraiment quoi faire. Il fit disparaître sa combinaison et prit sa forme de loup. Son ouïe développée le guida près de plusieurs respiration. Sa vision améliorée lui permit de débusquer six mercenaires sur un rayon de cent cinquant mètres. Et un peu plus loin, une silhouette qui s'avance gracieusement. Evan reconnût dans les courbes une femme, et eût un pincement au coeur en pensant que cette femme pourrait tout aussi bien être Killian. Priant pour que les Mercenaires ne bénéficient pas de la vision nocturne, Evan s'approcha silencieusement de la silhouette.
La Marchombre le détecta au dernier moment. Le loup bondit sur elle, puis la forme se troubla, et ce fut Evan qui la plaquait au sol, une main sur la bouche.

- Ne crains rien, dit-il à toute vitesse, je suis là pour t'aider.

Il savait comme les réflexes des Marchombres pouvaient être rapides, et il voulait une chance de s'expliquer avant de se faire égorger. Malheureusement pour lui, il craignait la mauvais personne...

- Quelle belle prise on a là. Deux pour le prix d'un, dont le Dessinateur recherché, fit une voix dans leur dos.

Quatre Mercenaires se tenaient là, et Evan en reconnût trois de ceux qui le cherchaient dans le canyon.

- J'espère que tu as de bons réflexes, lâcha le Dessinateur à celle qui allait devenir sa partenaire de combat.

Sa combinaison apparût sur son corps quand il l'invoqua, et il se mit en position.


Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
»Piège sous la pleine lune [PV Eowen Sauloon] terminé
»Don de sang
»Il ne faut pas boire de sang.
»[Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
»Poussière de Lune [ journaliste]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Voyage dans le temps : RPs d'antan :: Est-