Ellana Caldin

Ellana Caldin
Marchombre__Membre
Ellana Caldin
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 19
Date d'inscription : 02/01/2014
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme / 32 ans
Aptitudes: Maîtrise le chant Marchombre - Chevaucheuse de Brume - Greffée par le Rentaï
MessageSujet: Ellana CaldinEllana Caldin Empty18.06.15 14:11



Votre pseudo




Votre Héros


  • Nom : Caldin
  • Prénom : Ellana
  • Surnom :
  • Sexe : Féminin
  • Age : 26ans
  • Guilde souhaitée : Marchombre
  • Rang souhaité : Maitre Marchombre
  • Maitre // Apprenti souhaité : son élève était Salim Condo
  • Objectif :
  • Mot de passe: CODE OK.

Un peu de vous ...


  • Votre prénom // surnom : Ael
  • Votre âge (facultatif) : 20 printemps
  • Ce que vous aimez/ n'aimez pas : Question compliquée :P J’aime les cookies, les chevaux, l’écriture, l’aviation et rire ! Je n’aime pas les araignées, les choux de Bruxelles (détail très important), les maths à trop grande dose et sûrement un tas d’autres choses !
  • Comment avez vous connu ce forum : Dream, ne te cache pas voyons ! Tu es responsable de ma venue ici, oui oui ! :P
  • Avez vous déjà fait des forums RPG : Yes !
  • Votre activité sur le forum : 4/7 (Pour le moment, je suis en période d’examens. Ce sera sûrement un peu plus par la suite.)
  • Votre compte principal : (ou donnez une adresse mail pour vous contacter) : Ael.
  • Votre première impression sur ce forum : Plutôt pas mal ! J’aime le style des graphismes et on s’est bien occupé de moi jusqu’à présent donc tout va bien ! Oh et j’aime la présentation du règlement, il est simple de s’y retrouver.


Description Physique


Ellana est une femme élancée, au corps longiligne et aux muscles déliés. La grâce envoûtante et le charisme félin qui se dégagent d’elle sont principalement dus au fait qu’elle soit marchombre. Et pas n’importe laquelle puisqu’elle semble être le digne successeur d’Ellundril Chariakin. Ses cheveux, généralement retenus en une longue tresse haute et lisse, sont aussi noirs que ses yeux, comme si la nature l’avait créée spécialement pour se fondre dans la nuit. Ses traits fins et expressifs dégagent une aura magnétique qui ne passe pas inaperçue. Si elle est au demeurant très jolie, ce qui attire surtout est cette inaccessible lueur de liberté qui émane d’elle et qui brille principalement dans ses yeux et son sourire.
Un sourire à double tranchant, aussi charmeur que mortel. Tout comme ses caresses. Méfiez-vous de ses mains, le Rentaï l’a doté de trois griffes rétractables fusant de ses phalanges et répondant à sa volonté. Marchombre exceptionnelle, ses talents sont multiples. Elle est maître du chant du marchombre, connait le chant du métal, sait chevaucher la brume, écouter le vent..
Elle incarne le silence, l’harmonie et la fluidité, des notions qui imprègnent chacun de ses combats, de ses mouvements et tracent sa route sur la Voie.
Description Mentale


Pour Ellana tout n’est que liberté. Liberté d’agir (ou pas), de penser (toujours) de parler (souvent), de tuer ou d’épargner… La Voie des Marchombres lui a offert la Liberté absolue et c’est ce qui défini au mieux sa personnalité. Car elle ne s’estime liée, si ce n’est par le cœur, à personne, et choisit où placer son honneur. Quant au devoir il est trop entravant pour elle. Elle préfère de loin choisir ses causes et ses combats sans d’autres obligations que celles dictées par… elle-même.
C’est une personne d’un naturel enjoué, pleine de vie, à l’esprit aussi affuté que son corps. Sa devise ? Un esprit de fer dans un corps d’enfer ! Elle aime parler et trouver dans son interlocuteur un allié ou un adversaire pour les joutes verbales et les jeux d’esprits qu’elle apprécie et remporte la plupart du temps. Ses piques ne se veulent jamais insultantes pour ceux qu’elle estime, mais ses ennemis ne peuvent espérer pareille indulgence.
Assez imprévisible elle peut disparaître d’un instant à l’autre pour ne revenir que lorsque cela lui chante. Tout cela avec un minimum d’explications. C’est une maître Marchombre ferme et exigeante, une amie fidèle et bienveillante, et une adversaire implacable.  
Description Physique


Ellana est une femme élancée, au corps longiligne et aux muscles déliés. La grâce envoûtante et le charisme félin qui se dégagent d’elle sont principalement dus au fait qu’elle soit marchombre. Et pas n’importe laquelle puisqu’elle semble être le digne successeur d’Ellundril Chariakin. Ses cheveux, généralement retenus en une longue tresse haute et lisse, sont aussi noirs que ses yeux, comme si la nature l’avait créée spécialement pour se fondre dans la nuit. Ses traits fins et expressifs dégagent une aura magnétique qui ne passe pas inaperçue. Si elle est au demeurant très jolie, ce qui attire surtout est cette inaccessible lueur de liberté qui émane d’elle et qui brille principalement dans ses yeux et son sourire.
Un sourire à double tranchant, aussi charmeur que mortel. Tout comme ses caresses. Méfiez-vous de ses mains, le Rentaï l’a doté de trois griffes rétractables fusant de ses phalanges et répondant à sa volonté. Marchombre exceptionnelle, ses talents sont multiples. Elle est maître du chant du marchombre, connait le chant du métal, sait chevaucher la brume, écouter le vent..
Elle incarne le silence, l’harmonie et la fluidité, des notions qui imprègnent chacun de ses combats, de ses mouvements et tracent sa route sur la Voie.
Description Mentale


Pour Ellana tout n’est que liberté. Liberté d’agir (ou pas), de penser (toujours) de parler (souvent), de tuer ou d’épargner… La Voie des Marchombres lui a offert la Liberté absolue et c’est ce qui défini au mieux sa personnalité. Car elle ne s’estime liée, si ce n’est par le cœur, à personne, et choisit où placer son honneur. Quant au devoir il est trop entravant pour elle. Elle préfère de loin choisir ses causes et ses combats sans d’autres obligations que celles dictées par… elle-même.
C’est une personne d’un naturel enjoué, pleine de vie, à l’esprit aussi affuté que son corps. Sa devise ? Un esprit de fer dans un corps d’enfer ! Elle aime parler et trouver dans son interlocuteur un allié ou un adversaire pour les joutes verbales et les jeux d’esprits qu’elle apprécie et remporte la plupart du temps. Ses piques ne se veulent jamais insultantes pour ceux qu’elle estime, mais ses ennemis ne peuvent espérer pareille indulgence.
Assez imprévisible elle peut disparaître d’un instant à l’autre pour ne revenir que lorsque cela lui chante. Tout cela avec un minimum d’explications. C’est une maître Marchombre ferme et exigeante, une amie fidèle et bienveillante, et une adversaire implacable.
Votre histoire


« Je suis une marchombre, fillette, et ma vie n’obéit ni à un vieux grimoire ni à un lac. J’ouvre les chemins et le destin se plie devant ma liberté. » [Ellana]

Tenter de vous résumer ma vie en quelques lignes me parait être une idée aussi absurde que de vouloir grimper sur un Karzaghante mais puisque vous y tenez, je vais vous raconter mon histoire.


Chapitre 1 : Une enfance mouvementée.


« Je serais toujours là avec toi. Où que tu te trouves, quoi que tu fasses, je serai là. Toujours. » [Isaya]


Je suis la fille unique d’Homaël et d’Isaya Caldin, dont je ne garde que peu de souvenirs. Ma mère fut une marchombre de renom qui, tout en arpentant la Voie des Marchombres, a choisi de confier son cœur à Homaël sans pour autant lui céder sa Liberté. Des images qu’il me reste, je garde de mes premières années le souvenir de la douceur infinie et de la sagesse de ma mère, ainsi que du rire de mon père. Mes parents, qui étaient des itinérants, choisirent de quitter Al-Far afin de s’installer au Nord de l’Empire, en quête d’un nouveau lieu où ils pourraient s’établir. Mais alors que nous atteignions l’endroit tant espéré, une horde de Raïs attaqua notre convoi. Seules les dernières paroles de ma mère me restent en mémoire, prononcées tandis qu’elle refermait la trappe sur moi dans le but de me protéger. Son image, rendue floue par les larmes qui embuaient mes yeux et inondaient mon visage, ne s’améliora pas au fil des années. Au-delà des cris et du bruit effroyable créé par le combat, ce fut le silence qui s’ensuivit qui me terrifia le plus. Sous les ordres de ma mère, je demeurai cachée là, attendant qu’ils viennent tous deux me chercher et me conduire vers ce nouveau foyer qu’ils m’avaient promis. Chose qui n’arriva évidemment jamais.

Combien de jours suis-je restée dans la pénombre ? Un jour ? Cinq ? Privée de lumière, je perdais la notion du temps. Malgré mon jeune âge, je compris instinctivement que mes parents que j’avais tant aimés ne reviendraient pas. Alors que je perdais mes forces à grande vitesse, manquant cruellement d’eau et de nourriture, des éclats de voix brisèrent le silence pesant. Je m’évanouis avant d’avoir pu discerner leur provenance. A mon réveil, j’étais aux côtés de deux petits êtres dont je ne comprenais pas la langue. Les Petits. Ces derniers m’ont amenée dans leur Forêt-Maison afin de me soigner. Comme je ne parvenais pas à me souvenir de mon prénom, ils décidèrent de me baptiser. Désormais, je serai Ipiutiminelle.

Les années passèrent. Je gagnais en agilité et en souplesse, me balançant d’arbre en arbre pour me déplacer, me nourrissant de framboises à outrance, titillant les ours élastiques sans aucune crainte. J’inquiétais Oukilip et Pilipip, mes Petits adoptifs, presque autant que je faisais leur fierté. Lorsqu’un jour le joyau des Petits nommé Ilfasidrel fut dérobé, ma vie prit un nouveau tournant. Devant le désespoir des Petits, je fis la promesse de ramener la pierre dérobée. Si je parvins à leur rendre leur bien, mon bref contact avec les voleurs, des humains, frappa ma conscience de plein fouet : j’étais des leurs, cela ne faisait aucun doute.


Chapitre 2 : L’aube d’une nouvelle vie.


« Doucement le prénom se posa sur ses paupières closes, se glissa le long de sa respiration régulière, se coula dans son coeur, son âme et chacune des cellules de son corps. Il devint elle. Elle devint lui.
Ellana. »

Je quittai donc Oukilip et Pilipip – chargée de framboises, évidemment - pour découvrir mes origines. Un arbre passeur me mena directement à Al-Far, dont les quartiers mal famés lui attribuent une réputation peu fameuse au sein de l’Empire. L’agitation de la ville m’était inconnue et je fus vite perdue dans le dédale des rues bondées. La rencontre avec un groupe d’enfants, qui volaient pour survivre, marqua le début de mon histoire en tant qu’humaine. Mais plus encore, ce fut ce nom, offert par la jeune Nahis, qui fit de moi la femme que vous voyez devant vous aujourd’hui. Six lettres pour une nouvelle vie. Aujourd’hui encore, il me colle à la peau et s’insinue dans mes souvenirs. Aujourd’hui encore, je suis Ellana.

Si je m’habituais de plus en plus à la civilisation, je découvris sans préavis les faces cachées de certains êtres humains. Ma route croisa celle de deux chefs de gangs d’Al-Far, Heirmag et Kerkan. Ces deux êtres infâmes profitaient de leur supériorité pour malmener les enfants du quartier. Alors que je revenais d’un voyage au Nord de l’Empire, durant lequel j’avais tenté - avec succès - de retrouver mes origines, mon retour fut marqué par la nouvelle de la mort de mes amis et quelques jours plus tard, par la perte de Nahis. Aveuglée par la vengeance, personne ne me reprocha quoique ce soit lorsque sans une once de pitié, j’abattis Heirmag et Kerkan.


Chapitre 3 : Bienvenue sur la Voie, Ellana.


« N'oublie jamais, celui qui croit savoir n'apprend plus. » [Jilano]


Durant mon voyage au Nord de l’Empire, j’avais rencontré l’homme le plus mystérieux qu’il m’avait été donné de voir jusqu’alors, Sayanel Lyyant. D’une fluidité incomparable, il fuyait mes questions avec autant d’adresse qu’il était possible d’imaginer. C’est lui qui, sans que je ne lui demande quoique ce soit, m’a guidée vers le lieu de l’attaque qui peuple mes cauchemars et m’a permis de renouer avec mes origines et surtout, avec mes parents. Avant de disparaître, il murmura un mot qui n’avait alors aucun sens pour mon esprit mais qui demeura gravé en moi. Marchombre.

Ce n’est que quelques mois plus tard que je compris sa signification. Alors que je travaillais dans une taverne dans le but d’économiser suffisamment pour m’acheter un cheval et partir à la découverte du monde, la rencontre avec un dénommé Jilano Alhuïn changea mes plans du tout au tout. Marchombre parmi les plus respectés de la guilde, il devint mon maître et m’entraina pendant trois ans. Trois années, où j’appris à parler avec la lune et écouter le chant du vent. Trois années, où je gravis les plus hautes tours d’Al-Jeit, traversai tous les cours d’eau, appris à manier les armes et à faire de mon propre corps un instrument de combat. Outre la musculature que j’ai pu acquérir au fil des entraînements intenses, ce sont nos joutes verbales qui me ravissaient le plus. Mon esprit comme mon corps se forgèrent sous l’instruction de Jilano.

Après avoir passé avec succès l’Ahn-Ju, je fis la connaissance de Nillem, qui n’était autre que l’élève de Sayanel. Jilano et lui étaient de grands amis. Les rencontres qui suivirent entre nos deux duos me permirent de mieux connaître Nillem. Avec lui, je m’entrainai au combat rapproché, discutai du monde et de ceux qui le composaient. Avec lui, je partis à la conquête de la greffe, combattis tous les dangers et j’atteignis le Rentaï. Avec lui, je découvris l’Amour sous une forme qui m’était jusqu’alors inconnue. Notre histoire fût cependant aussi intense que brève. Si j’avais pu obtenir la greffe – six griffes acérées qui étaient le prolongement direct de mes phalanges -, le Rentaï l’avait refusée à Nillem, créant entre nous un gouffre qui ne fit que s’accentuer au fil du temps. Le jour où Nillem trahit les marchombres pour rejoindre leurs ennemis jurés, les mercenaires du chaos, la faille qui se créa en moi apporta son lot de doutes et de questions que seul Jilano parvint à apaiser.

La dernière épreuve que m’imposa mon maître fut sans aucun doute la plus difficile de toutes. Pieds et mains enchainés, je dus gravir le flanc d’une montagne verglacée. Ma vision concernant ma condition de marchombre changea lors cette dernière leçon, achevant mon apprentissage. Jilano me rendit ma liberté et si je ressentis en premier lieu un immense vide, c’est le cœur gonflé de gratitude que je pense à lui aujourd’hui.

Les années qui s’ensuivirent me permirent d’avancer toujours plus loin sur cette Voie qui était la mienne. Harmonie et Liberté étaient mes maître-mots. La nouvelle tomba alors, brutale, et avec elle, un flot de douleur vint remplir chacune de mes cellules. Jilano était mort. Piégé puis assassiné. Je n’eus que la vengeance pour dessein pendant longtemps, jusqu’à ce que je parvienne à trouver l’auteur de ce crime infâme quelques années plus tard. Jorune, soi-disant ami de Jilano, soi-disant marchombre, soi-disant beaucoup de choses. Si j’ai choisi de ne pas tuer cette fiente de Raï par respect pour mon maître, je n’ai jamais pu lui pardonner son acte.


Chapitre 4 : Rencontres et Quête.


« La solitude n'est qu'un moyen pratique de fuir la foule et ses leurres. Ce n'est pas la solitude que je recherche, mais de vrais compagnons. » [Ellana]

Je fuyais la ville, je fuyais la vie. Tentant avec peine de surmonter cette perte. La rencontre d’un groupe de voyageurs perturba ma solitude pour finalement la faire disparaître à grands coups de pied aux fesses. Je décidai de me joindre à leur quête et à leur long périple. Avec eux, je parcourus l’Empire, allant jusqu’à Al-Poll pour libérer les Sentinelles Figées. Avec eux, je traversai la Mer des Brumes, rencontrai les Valinguites et leurs prêtres aussi fous que Bjorn quand il rate un déjeuner. Avec eux, je combattis Ahmour afin de le faire sortir des spires. En Ewilan, je trouvai la sœur que je n’avais jamais eue. En Salim, l’élève que je rencontrais parfois dans mes rêves. Et en Edwin… Eh bien, que dire ? J’ai peur de ne pas être capable de mettre des mots sur ce que je ressens pour ce Frontalier.

Malgré sa fâcheuse tendance à combattre les Ts’liches en caleçon et à vouloir constamment tout diriger, Edwin reste l’homme le plus noble et le plus dévoué que j’ai pu rencontrer. Il fera toujours passer son devoir avant sa propre vie et a consacré la majeure partie de son existence à servir l’Empire. Enfin, avant que je n’entre dans sa vie. Il semblerait en effet qu’il y ait un cœur débordant d’amour sous sa carapace… Et c’est ce même sentiment qui a poussé le futur Seigneur des Marches du Nord à quitter ses fonctions de Maître des armées impériales un peu plus tard. Si nous avons tous deux mis du temps à reconnaître l’inévitable, il suffit à présent – et ce d’après Salim, je ne sais donc pas si ce jugement est très fiable - de nous regarder pour goûter à l’amour d’un simple coup d’œil. Edwin est à mes yeux la preuve même que le véritable amour existe. Et je suis la preuve que Voie du Marchombre et Amour peuvent tracer une seule et même route.


Chapitre 5 : Renouer les liens.


« Aimer est l'un des plus beau choix qui s'offre à un homme. Ou à une femme. Et l'un des plus difficiles. »

Après la disparition d’Ahmour, nous passâmes plusieurs mois en compagnie des Fils du Vent. Il m’est totalement impossible de retranscrire par des mots le sentiment de plénitude qui m’habite lorsque je suis en compagnie d’Edwin. Et ce bonheur n’a pas cessé de nous envelopper de sa réconfortante chaleur, bien au contraire. Il s’est même agrandi avec l’arrivée de notre fils, Destan. Je n’aurais jamais imaginé être mère un jour mais le destin m’a encore prouvé combien il pouvait être surprenant. Edwin et Destan sont mon tout. Ils représentent cette famille que je n’ai jamais eue. Malheureusement, il semblerait que le bonheur soit voué à disparaître un jour ou l’autre.

Après la naissance de Destan, nous nous étions installés dans un coin reculé. Là, à l’abri des regards et de l’agitation de la ville, nous profitions de notre nouvelle vie de famille. Je continuais la formation de Salim tandis qu’Edwin se rendait régulièrement à la Citadelle.

C’est alors que l’impensable se produisit. Je me trouvais seule avec Destan à ce moment-là. Surgissant de l’ombre, les mercenaires du Chaos, menés par Nillem, kidnappèrent Destan. Ils me blessèrent alors que je tentais de nous défendre et me laissèrent pour morte, me vidant de mon sang au pied d’un arbre. L’impuissance que je ressentis à ce moment n’eut d’égal que la colère qui me submergeait. Edwin, Ewilan et Salim avaient perdu la vie. Et j’avais perdu mon fils.

Je ne dois mon salut qu’à l’arbre passeur contre lequel je m’étais effondrée, qui me ramena dans la Forêt-Maison et me permit de retrouver Ouk et Pil. Grâce à leurs soins, j’ai guéri mes blessures. Du moins, mes blessures physiques. Car la déchirure que je ressentais au plus profond de mon être ne cessait de s’agrandir au fil des jours. Il me fallut un certain temps avant que je ne retrouve la pleine possession de mes moyens. Je m’appuyais sur la douleur causée par la perte d’Edwin et de Destan pour trouver la force nécessaire au rude combat qui m’attendait.

Abandonnant une nouvelle fois mes Petits adoptifs, je traversai la forêt Ombreuse et m’introduisit dans la forteresse des Mercenaires. Rien n’était en mesure de m’arrêter. Je devais retrouver Destan. Pour Edwin. Pour moi. Pour nous. La mort de Nillem, de sa compagne Essindra et de bon nombre de mercenaires n’entachèrent en rien la joie de mes retrouvailles avec Destan. Elles ne gâchèrent pas non plus l’explosion de joie qui emplit mon cœur lorsque je découvris Edwin et mes amis en vie. Je revivais. Littéralement.

Les mois qui suivirent furent porteurs d’une paix nouvelle. Je m’abandonnai à la quiétude d’une vie presque sereine. Edwin devint Seigneur des Marches du Nord, comme son père avant lui. J’achevai l’apprentissage de Salim peu de temps après. Mon élève avait tant grandi, tant mûri. Comme Jilano avant moi, je ne pus m’empêcher de ressentir une certaine fierté devant l’envol de ce nouveau marchombre.

Aujourd’hui, je suis ma propre Voie. C’est ce que Jilano aurait voulu pour moi et c’est aussi ce que j’ai toujours recherché. Juste avant de vous rencontrer, je me demandais ce qu’il serait advenu de moi si je n’avais jamais quitté la Forêt-Maison ou croisé le regard de Jilano Alhuïn. Et puis je me suis souvenue que quelque part, chacun de nos actes et de nos choix n’étaient qu’une simple marque de cette force qui habite en chacun de nous. Je n’ai donc aucun regret. Aucun.


Dernière édition par Ellana Caldin le 19.06.15 13:35, édité 1 fois
Elyssa Cil'Darn
Dessinateur__Membre
Elyssa Cil'Darn
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Edwin
Messages : 3125
Date d'inscription : 06/03/2014
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 27 ans
Aptitudes: Enchaîne sans difficulté les pas sur le côté
MessageSujet: Re: Ellana CaldinEllana Caldin Empty18.06.15 19:34

J'suis peut-être responsable de ton arrivée ici, mais je me dédouane d'ores et déjà de toutes les bêtises que tu pourrais faire :D
Myya Liandra
Faël__Membre
Myya Liandra
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4169
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Ellana CaldinEllana Caldin Empty18.06.15 19:43

Eh ben dis-donc tu as fais très vite ! Donc Re-Bienvenue (encore une fois)

Premièrement : Mot de passe, une fois n'est pas coutume tu l'as trouvé en entier, voir même plus :') Bon ça prouve que tu as lu le règlement donc je l'accorde ;)

Pour le graphisme et le règlement faut remercier les filles, elles ont fait un super boulot =)

Sinon niveau fiche ... bah écoute j'ai pas grand chose à dire, si ce n'est que j'apprécie beaucoup ta façon d'écrire. C'est plus où moins un résumé du livre, mais avec cette façon de parler, propre à Ellana, on la retrouve bien dans tes paroles. Tu as bien cerné le personnage :D

Tout me paraît correct au niveau des faits, juste pour ce moment de l'histoire :

Ellana a écrit:
Si je m’habituais de plus en plus à la civilisation, je découvris sans préavis les faces cachées de certains êtres humains. Ma route croisa celle de deux chefs de gangs d’Al-Far, Heirmag et Kerkan. Ces deux êtres infâmes profitaient de leur supériorité pour malmener les enfants du quartier. Alors que je revenais d’un voyage au Nord de l’Empire, durant lequel j’avais tenté - avec succès - de retrouver mes origines, mon retour fut marqué par la nouvelle de la mort de mes amis et quelques jours plus tard, par la perte de Nahis. Aveuglée par la vengeance, personne ne me reprocha quoique ce soit lorsque sans une once de pitié, j’abattis Heirmag et Kerkan.

À vrai dire dans les bouquins Ellana souhaite juste abattre Heirmag par vengance (je crois, je sais plus trop lequel des deux), et c'est parce que Kerkan c'est opposé qu'elle l'a tué, mais sinon Kerkan n'a pas forcément attiré ses foudres si je me souviens bien.

Mais bon, qui a lu le bouquin ne dira rien, on ne va pas chipoter sur les détails. Je suis donc complétement d'accord pour la validation, manque juste l'aval d'une des deux filles :)
Neleam
Chevalier__Admin
Neleam
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10752
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Femme d'une petite trentaine d'années, MORTE
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et bonne résistance à l'alcool.
MessageSujet: Re: Ellana CaldinEllana Caldin Empty19.06.15 1:04

Citation :
et leurs prêtres aussi fous que Bjorn quand il rate un déjeuner.
.. hahahahahahahahaha :')

Je t'adore.
*o*
Viens faire un calin à Tataaaaaaa ! *me saute sur Ael et l'étouffe avec un énorme calin*
Je ne te connais pas mais je t'adore déjà ! :D
Tu aimes les cookies. Je pense que c'est LE mot qui te fait entrer directement dans la famille :D

Bon, sinon pour être sérieuse (ou du moins tenter), je dois te dire quelque chose et je ne vais pas y aller par quatre chemins :
ouha.
Je suis hyer méga impressionnée par ta fiche ! Une excellente qualité et un résumé.. un résumé ! T'as réussi l'impossible ! résumer la vir d'Ellana, c'est comme résumer tous les livres de Pierre Bottero ! mais tu l'as fait ! Et tu l'as fait super bien... je suis vraiment fan :)
T'as un très beau style et tu connais bien le personnage, donc pour moi.. tu es validée ! :D


Je suis contente que tu penses tant de bonnes choses du forum ! Ellana Caldin 211919 Ellana Caldin 484724
Pour le graphisme, merci bien ! On en a bavé mais finalement on est fière du résultat ! (et peut-être qu'un jour on aura notre thème, commandé il y a plus d'un an, hahaha! Thème qui devrait nous en mettre plein les yeux aussi)
Pour le règlement... t'es la première personne à le complimenter ! :O Merci bien, je n'y suis pas pour grand chose, les admins antérieurs ont fait la grosse partie du boulot :) (et toute cette partie ne devrait pas tarder à se réorganiser car c'est un peu désordonné..)


Dream, merci pour nous avoir amener cette perle !
Je te voterais pouce vert pour un de tes RPs, en récompense. Peut-être.
:D
J'ai hâte de vous voir en RP les deux ! :D huhuhu !

_________________

La Fin n'est que Commencement...
Jarod Fonciera
Dessinateur__Membre
Jarod Fonciera
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 162
Date d'inscription : 12/06/2015
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Masculin - 32 ans
Aptitudes: Navigateur - Dessinateur des spires basses - Humour vaseux - Adepte des sablés
MessageSujet: Re: Ellana CaldinEllana Caldin Empty19.06.15 13:32

Waouh, merci beaucoup pour vos commentaires les filles ! Alors, procédons dans l'ordre :P

Dream, tu me connais, je suis toujours sage, enfin voyons. O:)

Myya, re-merci pour ton message de bienvenue :P ! Je ne pensais pas réussir à écrire l'histoire aussi vite mais en fait ça a été x)
Cool pour le code, je pensais en avoir raté une partie ahah, j'ai relu deux fois le règlement pour être sûre! J'ai toujours du mal avec les codes d'habitude, c'est une grande première :P
Pour Heirmag et Kerkan, je crois bien que tu as raison. Je n'avais pas le livre sous la main au moment où j'ai écrit ce passage ^^" S'il faut changer je peux le faire :)
Merci pour tes compliments en tout cas, ça me fait plaisir !

Neleam, ahahah j'ai tellement ri en écrivant cette phrase sur Bjorn! Je l'ai même envoyée à Dream tellement elle me faisait marrer xD
*meurt d'étouffement sous l'effet du câlin* Si tu m'adores alors je t'adore aussi :P Hé oui j'aime les cookies, c'est tellement bon :3
Merci beaucoup pour tous ces compliments! Résumer la vie d'Ellana me paraissait infaisable au début, on va pas se mentir. Dream peut témoigner, j'étais crevée quand j'ai mis le point final, on aurait dit que j'avais couru un marathon xD Mais j'ai vaincu ! Mille merci en tout cas, c'est vraiment gentil :D

Bé de rien pour le forum, c'est sincère ! J'espère voir un jour le nouveau thème alors, pour baver encore un peu :P
Owi un pouce vert :3: Ahah. Pour le RP, c'est déjà prévu ne t'inquiète pas ! Au plaisir de vous croiser en RP un de ces jours en tout cas, et encore merci :)
Myya Liandra
Faël__Membre
Myya Liandra
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4169
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Ellana CaldinEllana Caldin Empty19.06.15 13:58

Non ce n'est pas la peine de changer, quiconque à lu le bouquin ne s'attardera pas sur le détail ;)

Sur ce, vu que Nel a donné son aval je te VALIDE officiellement Ellana Caldin 146788 (je pense que Nessa sera tu même avis)  Tu peux RP et flooder comme bon te semble maintenant =)
Elyssa Cil'Darn
Dessinateur__Membre
Elyssa Cil'Darn
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Edwin
Messages : 3125
Date d'inscription : 06/03/2014
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 27 ans
Aptitudes: Enchaîne sans difficulté les pas sur le côté
MessageSujet: Re: Ellana CaldinEllana Caldin Empty19.06.15 18:37

Neleam a écrit:
Dream, merci pour nous avoir amener cette perle !
Je te voterais pouce vert pour un de tes RPs, en récompense. Peut-être.
:D
J'ai hâte de vous voir en RP les deux ! :D huhuhu !

Je te donnerai un cookie en remerciement. Peut-être :P
J'ai hâte de rp aussi, mwahahaaaaaaa !

Nessa Minyatur
Capitaine Aline__Membre
Nessa Minyatur
Féminin Âge : 28
Autre(s) Compte(s) : Deag Jörgan
Messages : 4997
Date d'inscription : 29/01/2011
Capitaine Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de *je dois compter*
Aptitudes: Reflexes accrus ; Maîtrise le corps à corps mais mal les lames traditionnelles. A l'aise dans l'eau, mal à l'aise dans les airs ou sur un cheval.
MessageSujet: Re: Ellana CaldinEllana Caldin Empty22.06.15 11:39

Salut ! Je t'avoue que je n'ai pas encore lu ta fiche, je n'ai fait qu'un grand tour du fow pour me mettre à jour, mais j'ai hâte de la découvrir !! On encense pas facilement alors je trépigne de lire =P

En attendant je te souhaite la bienvenue ! Merci d'incarner notre mythique Ellana ^^
Jarod Fonciera
Dessinateur__Membre
Jarod Fonciera
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 162
Date d'inscription : 12/06/2015
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Masculin - 32 ans
Aptitudes: Navigateur - Dessinateur des spires basses - Humour vaseux - Adepte des sablés
MessageSujet: Re: Ellana CaldinEllana Caldin Empty22.06.15 17:57

Merci beaucoup Nessa !
Et puis bonne lecture du coup ! :P
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ellana CaldinEllana Caldin Empty

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
»Ellana Caldin
»Atalée
»Jilano alhuin
»Ellana Faith, le comble de l'élève studieuse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: D'un monde à l 'autre :: Place des Héros :: Salle de Présentation :: Héros Recensés-