Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Sam 10 Oct 2015 - 16:03



Les choses étaient compliquées.

Neleam avait laissé pratiquement toutes ses armes avec Firmament, à l’abri dans une auberge réputée. Elle avait payé le prix fort mais elle avait besoin de s’éloigner de ses maigres possessions pendant un instant. Même sa tenue habituelle de cuir avait été troquée pour des vêtements plus féminins en soie pour le haut et en toile pour le pantalon, accompagné de chaussures de marche lui donnant un look assez hétéroclite. Mais elle s’en moquait, il lui fallait du changement, quitter sa peau alavirienne pour se retrouver.

Arrivée au sommet du rocher, Neleam s’assit et laissa son regard balayer cette immensité bleue.
Le lac d’Al-Chen.
La guerrière ne voyait pas la rive opposée, c’était vraiment grand. Et relaxant. Le bruit des vagues sur les rochers était comme une mélodie apaisante pour son âme tourmentée. La guerrière ferma les yeux, s’imprégnant du calme environnant.

Loin de tout elle prenait enfin le temps.


Des fois je me dis je vais voyager,
Souvent géant, j'ai envie de rester là


La guilde des chevaliers, du baratin. Du vent. Neleam avait tenté d’ordonner les chevaliers de leur créer une sorte d’unité et d’organisation. L’empereur l’avait convoqué la veille. Enfin son assistant. Le message était clair, l’empire n’allait pas dépenser un plus de sous pour les chevaliers et que c’était à eux de faire leur réputation. Neleam avait eu l’impression qu’après la fête organisée par Sil’Afian les choses s’étaient compliquées. Le sur-lendemain elle recevait cette invitation qui lui laissait un gout amer en bouche.
Elle avait perdu son temps et son énergie. En premier lieux, pourquoi s’était-elle vu confié cette mission ? Une terrienne fraichement débarquée… Peut-être que son esprit était différent de celui des alaviriens, qu’elle avait une énergie envoutante. Peut-être.
Tout est-il que c’était fini.
Était chevalier qui voulait, comme toujours. Mais chacun devrait se débrouiller pour dénicher ses quêtes.  Après tout, c’était peut-être mieux ainsi.
De nouveau libres.

Comme en échos à ses pensées une brise d’air vint caresser son visage.


Les cheveux au vent Neleam resta immobile, apaisée.



Elle est vieille mon histoire, je suis pas le premier à penser ça
rien à foutre tu sais quoi on va quand même faire comme ça.


_________________





Dernière édition par Neleam le Sam 7 Mai 2016 - 0:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Mer 21 Oct 2015 - 23:01



Les pieds désormais dans l’eau, Neleam regarda l’eau se plisse tandis que son regard se perdait dans les remous.
Sa vie était bien tumultueuse. Elle s’était perdue dans l’adrénaline, les aventures toujours plus fortes, elle s’était investie à corps perdu dans ce monde et… elle n’avait pas pris le temps de réfléchir.
Se déconnectant de la réalité, la jeune femme plongea dans ses souvenirs.


On va cracher nos souhaits


Elle était arrivée une première fois en Gwendalavir, par pur hasard. Erreur ? Tout est-il qu’elle avait cherché à découvrir ce nouveau monde, sa culture et ses modes de vie moyenâgeux. Elle avait rencontré des personnes très intéressantes, dont Viladra, qui avaient rendu ce voyage vivant. Palpitant.
Ce voyage…
Oui, à ce moment-là, ça n’avait été que ça. Un voyage. Une excursion, la découverte d’un autre monde. Une attraction.

De retour à Paris, sa vie d’avant lui semblait décalée. Comment un simple voyage de plusieurs mois pouvaient-ils rendre sa vie aussi… peu réelle ?
Les souvenirs restaient dans sa tête, colorés et chaud. Elle avait alors cherché à comprendre. Comment était-elle capable d’effectuer un Grand Pas ? Seuls les plus grands dessinateurs en était capables, alors pourquoi elle pouvait passer de Gwendalavir à la Terre et vis-versa. Elle avait alors pensé trouver une solution dans son bracelet. Elle avait toujours cru qu’il s’agissait de diamants, mais peut-être s’était-elle trompée. Elle l’avait observé sous toutes les coutures à la recherche du moindre indice qui prouverait qu’il s’agissait d’un objet magique. Peine perdue.
Elle avait alors laissé tomber. Et repris sa vie. Sa vie marginale, sa vie hors du système, faite de rencontres et de voyages. D’amitiés.

Puis un jour, enfin une nuit. Elle avait fermé les yeux, au milieu d’un champ. Elle avait laissé son corps se souvenirs des sensations qu’elle avait éprouvé en Gwendalvir. Calme et appartenance. Osmose.
Puis elle était en Gwendalavir. Une force inimaginable, de la lumière, un souffle… Tout s’était enchainé, comme dans ses souvenirs.

Décidée à profiter de cette chance Neleam avait foncé. Rejoindre la guilde des chevaliers semblait amusant. Et prometteur. Elle avait commencé à parcourir tout le continent et chercher à s’améliorer sans cesse en combat. Tire à l’arc, combat à main nue, maniement des lances, sabres, épées, poignards…
Elle n’avait pas hésité à prendre la culotte et endosser le rôle de « chef des chevaliers », un rôle qui à l’époque lui avait paru sensé et intéressant. Mais… elle était jeune et un peu insouciante.
Pourquoi enfermer dans une guilde ceux qui s’estiment libre. Ceux qui cherchent à être unique. A entrer dans la légende à la force des poignets et à la sueur de leur front.
Une guilde était utile, pour survivre. Pour vivoter.

Quelle mission fournie par l’empereur avait eu la portée attendue ? Certes elle avait rencontré des personnes influentes et puissantes mais.. ça avait été décevant.


C'est pas facile de savoir pourquoi...


Dans son élan de dynamisme, Neleam avait même accepté de partir un an en territoire inconnu. L’inconnu est très séduisant, certes mais… pourquoi ? L’incapacité à rester immobile, le besoin de nouveauté et d’action. Elle avait abandonné sa « guilde » et était partie avec des compagnons et beaucoup de personnes. Rappelés en urgence par l’empereur la situation en Gwendalavir se dégradait. Les pillards se faisaient plus nombreux et plus téméraires.
N’était-ce pas le moment parfait pour que surgisse un héros ? Un robin des bois, un défenseur des pauvres voyageurs ?

Revenant à la réalité par un frisson La guerrière réalisa que la nuit était tombée et qu’il faisait froid. Il était temps pour elle de se remettre en route. Rentrer à l’auberge. Diner. Dormir. Profiter du feu. Regarder les étoiles. Non, elle ne dormirait pas. Son esprit n’avait pas été apaisé par cette courte méditation, il lui fallait plus.




Faudrait se donner un peu d'espoir
arrêtons là tu veux bien, laisse-moi me rincer près du lavoir
y a plus de raisons de se faire croire, on n'est pas vieux amoureux
on reste seul le soir

Et toi donne-moi, donne...

Une musique terrienne en tête Neleam se dirigea, au rythme de ses violons mentaux vers l'auberge. Elle se sentait l'âme nostalgiques et ses pensées s'envolèrent vers Garrus, le seul homme en Gwendalavir qui ait eu une réelle importance dans sa vie.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Citoyen Empire__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 73
Date d'inscription : 13/09/2014
Citoyen Empire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 20 ans
Aptitudes: /
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Dim 25 Oct 2015 - 13:58

La route, de la petite butte où je m’étais arrêter en arrivant au lac Chen jusqu’au village où je me prévoyais de me rendre, se révéla plus longue que prévu, et je sentis vite la fatigue de ma journée de chevauchée me rattraper. Alors que je longeais la rive du lac, la nuit tomba, me prenant par surprise. De là ou je me trouvais, le village était devenue invisible, cachée par les mouvements du terrain et les arbres, et un instant, je fus tentée de m’arrêter plutôt que de me perdre ou de tomber dans l’eau. Je n’avais aucune envie de faire un plongeon nocturne. Mais les lumières des habitations formaient un halo nettement visible droit devant, et ça me convainquit de continuer à marcher.

D’un geste, j’incitai Tête de Mule à repartir. Le cheval avait la tête basse, et même si son allure générale paraissait moins misérable dans l’obscurité qu’au plein jour, il me suffisait de toucher son poitrail et de sentir son poil rêche sous mes doigts pour me rappeler qu’il était dans un assez triste état. Il fallait que je trouve une écurie ou une grange où passer la nuit.

Je marchais encore un bon moment avant de pouvoir distinguer les premières habitations. Je commençais alors plus sérieusement à réfléchir à ce que j‘allais faire une fois de retour à la civilisation. D’après ce que j’avais vu depuis ma butte plus tôt, c’était un village plutôt grand. Par conséquent, il y aurait forcément une auberge qui nous accueillerait, moi et Tête de Mule. Le lendemain, je pourrais commencer à chercher un maréchal ferrant pour le cheval.

Alors que j’étais plongée dans mes plans pour Tête de Mule, j‘entendis un bruit de pas derrière moi. Curieuse et un peu surprise, je m’arrêtais et me retournais, cherchant du regard une silhouette dans l’obscurité. Rapidement, je repérais le promeneur. Ou plutôt la promeneuse. C’était une jeune femme, petite, cheveux noirs et allure fière, qui paraissait plongée dans ses pensées. Comme elle avait l’air d’aller vers le village elle aussi, je m’approchai en faisant claquer mes pas pour ne pas la surprendre. Puis je lui demandai en souriant.

« Bonjour. Excusez-moi, je peux vous déranger ? J’arrive d’Al-Jeit et je cherche un endroit où dormir. Vous auriez un endroit à me conseiller ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Mer 28 Oct 2015 - 21:56


Garrus...
Neleam sourit, rien que ce nom la faisait sourire. Elle sentait encore la chaleur de son corps contre le sien. Mais voilà maintenant un an qu'il a disparu. Ou peut-être plus. La guerrière espérait qu'il avait survécut à leur naufrage mais le silence de son amant n'était pas bon signe. Et elle n'avait pas non plus cherché à en savoir plus. Ils étaient en couple mais respectaient l'indépendance de l'autre.
Imaginant soudain Garrus, tatoué de bleu, fervent pirate écumant les mer, Neleam se mit à rire. Elle avait oublié le froid qui lui mordait la peau et profitait de ces doux souvenirs. La nostalgie parfois avait du bon.

Elle sursauta donc lorsqu'une voix l'interpela.

- Bonjour. Excusez-moi, je peux vous déranger ? J’arrive d’Al-Jeit et je cherche un endroit où dormir. Vous auriez un endroit à me conseiller ?


Neleam sorti brusquement de ses pensées et observa son interlocuteur. Il faisait peut-être nuit mais la lune était lumineuse et éclairant suffisamment les environs. Il s'agissait d'une femme, assez jeune et d’apparence fragile. Neleam lui sourit et hocha la tête.

- Il n'y a aucun problème, et j'avoue ne pas connaitre spécialement la région... Cependant actuellement je loge dans une charmante auberge dans un village, par là.


Neleam désigna une direction lointaine. Elle ignorait même le nom du village. Elle n'avait pas intérêt à se perdre sinon... elle ne retrouverait jamais ses précieuses possessions.

- J'étais sur le chemin du retour, je pense qu'il reste encore un petit bout de chemin à parcourir, mais pas grand chose. On peut y aller ensemble si tu veux, comme ça tu seras certaine d'arriver à bon port. Enfin, à bonne auberge. J'avoue que je suis moi-même arrivée d'Al-Jeit il y a peu et cette auberge est la seule que j'ai vue, digne de confiance.

Neleam sourit à la demoiselle. Elle espérait ne pas être trop flippante ni trop pressante. Elle était du genre aimable et à toujours vouloir aider son prochain et son instinct lui disait que cette jeune fille n'aurait pas trop d'une aide telle que la sienne.

Le regard de la guerrière tomba alors sur le cheval qui accompagnait l'inconnue. Enfin un cheval... Fallait le savoir. Neleam avait pensé qu'il s'agissait d'un cheval de par sa présence aux côtés de la voyageuse, mais vu la tête de la bestiole... Il semblait déjà mort, presque en partie décomposé. Neleam ne put s'empêcher de le fixer. C'était vraiment... une drôle de bête. Elle n'oserait pas monter dessus par peur de lui briser les os. Brrr... Ça lui faisait froid dans le dos.

-Au fait, moi c'est Neleam.

Détachant avec peine son regard de la misérable monture, la jeune femme reporta l'attention sur son interlocutrice.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Citoyen Empire__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 73
Date d'inscription : 13/09/2014
Citoyen Empire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 20 ans
Aptitudes: /
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Mer 28 Oct 2015 - 22:44

Lorque l’inconnue me rendit mon sourire, je sentis le mien s’élargir. D'après ce que je voyais de la jeune femme sous le clair de lune, elle avait l’air ouverte et franche, exactement le genre de personnes qui me plaisaient. Ses paroles me le confirmèrent.

 - Il n'y a aucun problème, et j'avoue ne pas connaitre spécialement la région... Cependant actuellement je loge dans une charmante auberge dans un village, par là.

Je hochais la tête de satisfaction en remarquant que le village en question et son auberge se trouvaient dans la direction que je suivais. Ainsi je ne m’étais pas trompée, il y avait bien des habitations pas loin, où moi et le cheval, nous pourrions nous reposer. Je glissais un regard dans sa direction alors que la jeune femme aux cheveux noirs me proposait de finir le chemin ensemble. Alors que j’acceptais avec enthousiasme et reonnaissance, je sentis son regard glisser à son tour vers Tête de Mule. Un peu embarrassée de l’état dans lequel il se trouvait et peu désireuse que ma toute nouvelle camarade ne m’en croit responsable, je m’apprêtais à lui raconter son histoire mais son expression m’arrêta.  Ses traits exprimaient un mélange de répugnance et de fascination très comique, et je ne pus m’empêcher de glousser.

Me rendant compte que j’avais peut-être fait une gaffe, je mis mes mains devant ma bouche en rougissant. Je ne voulais pas vexer la jeune femme, mais ça avait été plus fort que moi. J’espérais qu’elle n’était pas trop susceptible. Je lui adressais un petit sourire et un regard d’excuse, avant de me présenter à mon tour.

- Pardon, c'est vrai que ce canasson a une tête à faire peur, surtout en pleine nuit. Moi je m’appelle Evaëlle et lui, c’est Tête de Mule. On a fait connaissance tôt ce matin et il m’a fait pitié alors j’ai décidé de m’occuper de lui le temps de lui trouver un bon maitre. Enfin pour commencer, j’aimerais déjà essayer de trouver un maréchal ferrant demain. On a chevauché toute la journée et j'ai peur qu'il se mette à boiter.

Bon, l’histoire était un peu arrangée et largement écourtée, mais je doutais que Tête de Mule m’en tienne rigueur de ne pas évoquer sa responsabilité dans notre long voyage jusqu’au lac Chen. Après tout, même si j’étais convaincue qu’il était diablement rusé, ça restait un simple cheval. Et puis, la rive d’un lac par une nuit bien froide, ce n’était ni le lieu ni le moment idéal pour raconter une telle aventure. Saisie par une nouvelle pensée, je me demandais pourquoi Tête de Mule avait choisi le lac Chen. Est-ce qu’il était originaire d’ici ? Dans ce cas, retrouver son maitre serait peut-être possible ? Tout cela m'avait traversé l'esprit en quelques secondes, et je le mis de côté pour regarder Neleam dans les yeux, lançant d’une voix chaleureuse :

- Bon, on y va ? J’ai hâte d’être au chaud !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Ven 30 Oct 2015 - 23:03



- Bon, on y va ? J’ai hâte d’être au chaud !


Neleam sourit à la demoiselle. Elle l'aimait bien.
Bon, elle avait rit devant son regard pesant sur le fameux "cheval" mais ne s'en était pas offusqué. C'était un bon point pour elle ! Il fallait rire. C'est bien de rire.
Et puis franchement, Tête de mule... C'était assez drôle. Pas trop prise de tête.
Décidément, ce petit bout de femme plaisait bien à Neleam. Evaëlle elle avait dit s'appeler. A retenir.

La guerrière hocha la tête et toutes deux se mirent en route.
Le chemin était presque inexistant, mais le sol était un mélange de pierre et de terre. Ce n'était pas trop périlleux. Heureusement car la lune avait soudainement décidé de... se cacher derrière des nuages. De gros nuages.

-Oh non...

Neleam leva les yeux au ciel et scruta la masse obscure qui envahissait le ciel.

-On dirait qu'il va pleuvoir.

Une simple constations qui ôta à Neleam toute envie de babiller joyeusement sur le chemin du retour. Elle n'avait pas envie d'être trempée jusqu'aux os et de chercher son chemin à tâtons dans le noir, de trébucher malencontreusement sur un rocher et de finir la tête dans le lac (dans le meilleur des cas, la tête contre un cailloux pointu était plus probable et clairement plus... mortel. Mieux valait ignorer cette possibilité).

-Ca va se compliquer. Solution un : on court jusqu'à l'auberge en espérant que le ciel attende qu'on soit à l’abri pour pleurer. Solution deux... On continue notre promenade tranquillement mais on se fera tremper jusqu'aux os. Faut se décider rapidement : mieux vaut mourir la tête fracassée contre des rochers ou d'une pneumonie ?

Neleam regarda sa compagne d'infortune. Que déciderait-elle ?





HRP:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Citoyen Empire__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 73
Date d'inscription : 13/09/2014
Citoyen Empire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 20 ans
Aptitudes: /
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Mar 3 Nov 2015 - 20:43

Neleam et moi nous sommes donc mises en route côte à côte, et Tête de Mule nous emboita le pas. Il avait la tête basse, ce qui visiblement l’empêchait de faire sa mauvaise tête. J’avais presque envie de dire tant mieux. Le vent avait forci et le chemin était de plus en plus sombre, c’était des problèmes suffisants. Nous avions fait très peu de chemin lorsque Neleam poussa un soupir.
-Oh non... On dirait qu'il va pleuvoir.

Suivant son exemple, je levai la tête et constatai à mon tour que le ciel s’était couvert de gros nuages noirs. Je fronçai les sourcils. Il n’allait quand même pas pleuvoir, si ? Ma cape était bien chaude, parfaite pour les nuits à la belle étoile. Enfin, par beau temps, par contre elle n’était pas particulièrement étanche. On ne pouvait pas tout avoir, n’est-ce pas ? Toujours est-il que je n’avais pas particulièrement envie de me faire tremper. J’allais proposer à Neleam de presser l’allure pour arriver avant la pluie mais elle me devança :

-Ca va se compliquer. Solution un : on court jusqu'à l'auberge en espérant que le ciel attende qu'on soit à l’abri pour pleurer. Solution deux... On continue notre promenade tranquillement mais on se fera tremper jusqu'aux os. Faut se décider rapidement : mieux vaut mourir la tête fracassée contre des rochers ou d'une pneumonie ?

La tête fracassée ? Pneumonie ? Neleam commençait à me faire un peu peur. Je relevai la tête vers le ciel. C’est vrai que les nuages s’amassaient rapidement au-dessus de nos têtes. La terre, les rochers, les trous et les bosses du terrain étaient désormais recouverts d’un voile sombre. Courir là-dedans ? J’avais l’habitude de courir en forêt, même de nuit, mais là je ne connaissais pas le terrain et ça changeait tout. Je me tournai à nouveau vers la jeune femme, inquiète mais résolue.

-Quitte à choisir, je préfère les rochers. Je t’aurais bien proposé de finir à cheval mais je doute qu’il nous support tous les deux, ajoutai-je avec un coup d’œil critique vers Tête de Mule.

Je rangeais ma cape dans mon sac à dos pour qu’elle ne me gêne pas dans ma course et échangeais un signe de tête avec Neleam avant de m’élancer. Nous nous mîmes à courir sur le sol rocailleux, chacune cherchant à adapter son pas à l’autre. Au bout de quelques minutes, nous avions adopté un rythme soutenu mais régulier, qui me convenait. J’avais lâché les rênes de Tête de Mule par sécurité et il nous avait docilement suivi après s’être ébroué d’un air lasse.

Autour de nous, le paysage défilait à vive allure et je souris, grisée par la course. Tout n’était qu’ombres et éclairs fugaces, l’absence de repères me donnant l’impression d’aller plus vite encore qu’en plein jour. Toute à ma joie, j’oubliais où je mettais les pieds et faillit tomber. Heureusement, la main de Neleam agrippa mon épaule et me rattrapa, sans que notre course soit interrompue. Je remerciai ma sauveuse d’un signe de tête reconnaissant et d’un sourire, en me promettant d’être plus concentrée à présent.

Nous étions à une dizaine de mètres des premières maisons lorsque la pluie se mit à tomber. Ce n’était pas un fin crachin, contre lequel nos capes auraient pu nous protéger, mais une vrai belle averse. Je ne pus m’empêcher de râler.

-Aaah, saleté de pluie !

A présent, notre visibilité était encore plus réduite par le rideau d’eau, et j’eus beau plisser les yeux, je ne distinguai aucune auberge. Heureusement que je n’étais pas seule, j’aurais été dans de beaux draps !
-Je te suis Neleam, où elle est cette fameuse auberge ? J’aimerais autant limiter les dégats.




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Jeu 5 Nov 2015 - 12:45



-Quitte à choisir, je préfère les rochers. Je t’aurais bien proposé de finir à cheval mais je doute qu’il nous support tous les deux.


Neleam sourit en regardant la pauvre bête. Mieux valait la laisser se reposer, elle semblait épuisée. Evaëlle rangea sa cape et d’un commun accord les demoiselles se mirent à courir.
L’air s’était rafraichit et le vent fouettait leurs visages. La course était grisante. Le danger stimulant.

Neleam sautait de roche en roches. Elle devinait les appuis plus qu’elle ne voyait. Il s’agissait d’adaptation, de tendre ou de fléchir les jambes sans perdre le rythme. Du coin de l’œil la guerrière vit la demoiselle rater son appuis, alors qu’elle vacillait, prête à chuter, Neleam tendit le bras et la rattrapa, elle ne savait trop comment. Heureusement que son amie avait un bon équilibre.
-Aaah, saleté de pluie !

Neleam sourit, amusée.
La pluie venait de s’abattre avec force. Saleté de pluie. Elle n’aurait pas pu dire mieux. Elles étaient à l’entrée de la ville, la route principale était pavée tandis que les autres restaient de terre, et donc actuellement il s’agissait de véritables marécages.

-Je te suis Neleam, où elle est cette fameuse auberge ? J’aimerais autant limiter les dégâts.


Neleam hocha la tête et passa la première afin d’indiquer le chemin. Elle marchait rapidement, pressée d’arriver. Heureusement que l’auberge n’était pas trop loin.

Marchant avec précaution sur les pavés glissants, Neleam finit par atteindre la lourde porte en chêne qui indiquait l’entrée de l’auberge. Elle se précipita, trop heureuse d’être enfin à l’abris. Au chaud. A peine eut-elle poussé la porte qu’elle soupira de soulagement. Elle se mit sur le côté afin de laisser Evaëlle pénétrer elle aussi dans ce chaleureux refuge, tout en prenant soin de ne pas trop s’éloigner de l’entrée, le tenancier n’apprécierait pas qu’elle laisse des traces de boues dans toute l’auberge.

Puis, l’idée s’imposa à son esprit.
Le cheval.

Maudite Tête de mule ! Cette entrée n’était pas pour lui et comme par hasard l’écurie n’était pas juste à côté. Soupirant à s’en fendre l’âme Neleam fit part du petit « soucis » à sa compagne.
Pourvu qu’elle ne doive pas ressortir sous cette pluie démentielle afin de mettre la pauvre bête à l’abri…


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Apprenti__Membre
avatar
Féminin Âge : 15
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 394
Date d'inscription : 08/10/2015
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme âgée de 18 ans
Aptitudes: Elle est rapide, agile
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Sam 12 Déc 2015 - 16:22

Luna avait décidé de rejoindre cette auberge avant de partir pour Al-Far. Elle connaissait l’aubergiste, elle avait l’habitude, étant petite de venir ici, et il avait gentiment accepté de l’héberger pour la nuit, se souvenant au passage de la jeune Luna qu’il avait caché d’Edwige pendant près de 2 semaines, simplement car Luna n’avait plus envie de s’entrainer. Moon, son cheval, se trouvait dans l’écurie pas très loin d’ici. Heureusement, elle était arrivée avant que l’averse ne commence à tombée.

Luna était seule, assise à une table au fond de la salle, comme à son habitude. Elle regardait les comédiens passer tour à tour sur la petite scène, un petit groupe de personne les regardait attentivement, ils donnaient des pièces aux spectacles qu’ils appréciaient. Aucun n’arrivait à la cheville du jongleur aux 10 torches enflammées. Quand un spectacle ne l’intéressait pas, elle regardait la pluie par la fenêtre.

Elle était présente quand deux femmes ouvrirent la porte, quand l’une d’elle entra, Luna découvrit un cheval prêt à entrer. Elles étaient accompagnées d’un cheval. Comment comptaient elles faire entrer un cheval dans l’auberge ? Ce n’était pas sa place. Luna rit intérieurement. Comment avaient elles pu oublier qu’elles étaient accompagnées d’un cheval ? L’une d’elle ressortit, sûrement pour mettre le cheval dans l’écurie, l’autre entra. Elle était grande, des cheveux gris/bruns et de beaux yeux bleus. Elle était trempée, elle avait sûrement due courir sous la pluie en essayant de rejoindre l’auberge au plus vite, ce qu’elle avait réussit.

Luna se leva et invita la jeune femme à s’assoir à sa table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Dim 13 Déc 2015 - 15:02



Evaelle était ressortie afin de mettre le cheval à l’abri dans l’écurie. Neleam quant à elle pénétra un peu plus dans l’auberge. L’ai y était chaud et sec. Elle sourit. Ses cheveux étaient trempés, tout comme ses vêtements. La jeune femme poussa un soupir à s’en fendre l’âme.
Puis une jeune femme invita Neleam à s’assoir à sa table. Neleam fut surprise et rejoint l’inconnue. Arrivant devant elle, elle l’observa attentivement. Une adolescente d’une bonne quinzaine d’années avec de beaux cheveux noirs, longs et bien entretenus. Mais le plus surprenant sur ce visage était ses yeux violets, extrêmement expressifs. Accueillants. Neleam eut un petit sourire en coin, amusé.

-En quel honneur suis-je invitée à ta table ?

C’était la question qui occupait actuellement l’esprit du chevalier. C’était assez étrange bien que  sympathique de sa part. C’est à ce moment qu’elle réalisa qu’elle avait été extrêmement impolie.

-Oh mince ! Je suis désolée, la pluie torrentielle extérieure, m’en fait oublier mes bonnes manières. Bonsoir, merci beaucoup pour l’invitation, c’est très aimable de ta part !


Neleam sourit chaleureusement à son interlocutrice avant de continuer.

-Mais j’avoue que je préfèrerais aller me changer et sécher rapidement dans la chambre que je loue à l’étage, mes vêtements sont trempés et j’ai un peu froid…

Elle fit un petit sourire désolée à la demoiselle et s’éclipsa après lui avoir promis de revenir le plus rapidement possible.


Neleam ôta ses vêtements avant de sourire. Heureusement pour elle, sa chambre était luxueuse, au point d’avoir sa propre cheminée. Un feu crépitait doucement dans l’âtre, dégageant une douce chaleur qui plut énormément à la guerrière qui se séchait tranquillement en laissant son regard se plonger dans l’ensorcelante danse des flammes. Lorsqu’elle ne se sentit plus humide, à par ses cheveux qui tarderaient bien une heure (ou plus) à évacuer toute trace d’humidité elle enfila un pantalon de cuir moulant avec un chemisier coloré, d’un tissus incroyablement doux.
Le cœur léger, le ventre gargouillant, les cheveux enroulés dans une serviette trônant sur sa tête, la jeune femme étendit ses vêtements au-dessus du feu pour qu’ils sèchent et retourna dans la grande salle où l’ambiance était à la rigolade.

Neleam remarqua qu’il y avait une estrade où deux individus effectuaient un spectacle, à entendre le rire des personnes dans la salle, ce devait être un bon numéro de comédiens. Neleam alla passer sa commande au bar puis partit rejoindre la jeune femme qui lui avait proposé de partager sa table un peu plus tôt.
Après avoir jeté un bref coup d’œil dans la salle, la guerrière ne vit pas la fille qu’elle avait rencontrée sur la route et espéra qu’elle avait pu laisser son cheval au bon soin des garçons d’écurie et qu’elle était en train de se changer dans sa chambre.
Neleam s’assit à la table et sourit à l'inconnue.

-Au fait, moi c’est Neleam ! Et je me suis permise de nous prendre un petit truc à boire, pour te remercier de ton amabilité, envers une parfaite inconnue !


Neleam Lâcha un petit rire joyeux tandis qu’un serveur déposait devant eux deux petits verres replis d’un liquide vert. Il s’agissait d’une liqueur de menthe. Une boisson sucrée, alcoolisée et fraiche, nettement plus originale qu’une pinte de bière.
Pas un instant la jeune femme ne songea qu’elle offrait de l’alcool fort à une adolescente qui n’avait peut-être même jamais bu la moindre goutte d’alcool…



_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Apprenti__Membre
avatar
Féminin Âge : 15
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 394
Date d'inscription : 08/10/2015
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme âgée de 18 ans
Aptitudes: Elle est rapide, agile
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Dim 13 Déc 2015 - 16:17

Luna laissa la jeune femme le temps de se sécher. Elle but la dernière gorgée d’eau qui lui restait, tout en regardant les médiocres chanteurs qui essayaient de finir leur chanson. Les spectateurs énervés lançaient tout ce qui leur passait sous la main, de l’eau, de légumes, leurs couverts…. L’aubergiste fut obligé d’intervenir, il fit partir les chanteurs de la scène et ramassa, avec l’aide de quelque personne, les déchets, les couverts et quelques assiettes ou verres qui gisaient sur la scène.

La jeune femme revint après une bonne demi-heure, tout était redevenu calme, les spectateurs regardaient maintenant, un homme qui jonglait avec des verres d’eau remplie. La jeune femme commanda deux verres d’un liquide vert et en donna un à Luna.

Au fait, moi c’est Neleam !

La nommée Neleam, s’assit face à elle, elle était grande et parfaitement ridicule avait sa serviette enroulée sur la tête. Luna regarda son verre. Un liquide vert, elle ne savait pas ce que c’était. Luna prit le verre, inquiète de ce qui se trouvait à l’intérieur et le porta à sa bouche. Elle en but une gorgée et manqua de s’étouffer en découvrant que c’était de l’alcool, elle reposa rapidement son verre et par inadvertance le posa sur son doigt. Sa gorge et son doigt la brûlait et elle n’avait rien à boire, mis à part ce verre d’alcool que lui avait servit Neleam. Elle toussa jusqu’à ce que sa gorge finisse de la brûler, son doigt était rouge, ça lui faisait mal. Elle regarda la jeune femme.

- Excusez-moi. Je ne suis pas habituée à l’alcool.

Son cocktail devait être un mélange de menthe et d’alcool, en tout cas Luna se jura de ne plus jamais en boire. Elle tendit son verre à la jeune femme, qui buvait cela sans osciller. Luna remarqua que la serviette de la jeune femme commençait à se défaire, ce qui faisait pendouiller un petit bout au dessus de sa tête, Luna se retint de rire.

- Je m’appelle Luna. La prochaine fois que vous commandez quelque chose d’alcoolisé prévenez moi avant.

Derrière elles, les gens riaient forts, la prestation devait être bien. Luna se retourna, elle découvrit deux hommes habillés de façon très colorés, elle n’entendait pas ce qu’il disait mais en voyant les gens rire, ce devait être drôle. Luna se tourna vers Neleam et lui demanda :

- Vous voulez mangez quelque chose ? Je vous offre le repas.

Luna appela un serveur qui s’approcha de leur table, il était assez petit, si Luna se levait, elle devait faire une voir deux tête de plus que lui, les yeux du serveur lui faisait un peu peur, ils étaient noirs, on ne distinguait presque pas ses pupilles. Luna commanda d’une petite voix, de la viande de coureur.
Pourquoi avait elle invité cette femme ? Parce qu’elle l’avait fait rire ? Parce qu’elle lui rappelait sa mère, qui aurait été capable d’essayer de faire rentrer un cheval dans une auberge ? Elle ne savait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Lun 14 Déc 2015 - 15:11



Neleam, comme tout chevalier qui se respecte vida son vert cul-sec et le reposa fièrement sur la table, vide. Le liquide mentholé lui brula la gorge mais lui redonna la chaleur qui lui manquait. Les joues rosies par la boisson, Neleam entendit sa jeune voisine tousser violemment. La guerrière ne put retenir un petit éclat de rire devant la tête écarlate de la jeune femme et l’aida à poser son verre sur la table lorsqu’elle tenta de le reposer en vitesse, en partie sur son doigt.
Elle se mordit les lèvres et répondit à la jeune femme :

-Au temps pour moi, je suis vraiment désolée, je suis tellement habituée à partager ma table avec des chevaliers portés sur la boisson que je n’y prête même plus attention…

Puis l’inconnue lui tendit son verre et Neleam lui offrit un sourire d’excuse avant de commencer à siroter l’autre verre. Elle ne tenait pas à enchainer deux shots de suite, sous peine de vite rejoindre l’estrade pour y danser une gigue endiablée et elle n’avait pas spécialement envie de se ridiculiser tout de suite. Enfin, de se ridiculiser encore plus, elle avait quand même une serviette sur la tête. Et ladite serviette commençait à se faire la male.

- Je m’appelle Luna. La prochaine fois que vous commandez quelque chose d’alcoolisé prévenez moi avant.


Neleam lui sourit, et hocha la tête. Oui, elle avait même une meilleure idée : ne plus offrir d’alcool à une jeune femme avant de lui en avoir parlé. Ca éviterait ce genre de situation, qu’elle trouvait drôle mais qui ne devait pas l’être tant pour Luna.
Luna, c’était un joli nom.

Puis, comme si elles étaient des amies de longues dates, la jeune Luna proposa d’inviter Neleam à dîner et lui proposa de commander à manger. C’en fut trop pour la guerrière qui avait un sens de l’honneur assez poussé et qui n’aimait pas qu’on lui fasse la charité.
Juste après que la demoiselle ait commandé son plat, Neleam prit la parole, la voix presque courroucée.

-Ah non ! Mais ça suffit ! On ne t’a jamais dit qu’il ne fallait pas être aussi gentil avec les inconnues ? Pour la peine c’est moi qui t’invite. Puis, s’adressant au serveur. Vous mettrez ça sur ma commande, Neleam. J’aimerais vous commander une soupe avec un plat du jour s’il vous plait, avec un verre de lait de chèvre.

Le verre de lait de chèvre était pour la jeune femme qui devait très certainement avoir la gorge en feu. Neleam se souvenait que sa première gorgée d’alcool fort lui avait fait monter les larmes aux yeux et qu’elle avait cru s’étouffer. Elle avait ensuite découvert le pouvoir du lait, notamment de chèvre, qui avait réussit à l'apaiser.

-Ecoute Luna, c’est vraiment très sympas de ta part,  mais tu n’es pas en âge de travailler et de donc de payer des repas comme ça, ta bourse risquerait de ne pas s’en remettre. Et j’aimerais avoir une réponse, à cette question qui me semble très importante : Pourquoi es-tu ainsi avec moi ?


C’était une question très importante et la guerrière voulait vraiment sa réponse. Elle voulait comprendre.
Le serveur fut très rapide et déposa le verre de lait sur la table, avant de fixer Luna. Il l’observa un court instant mais ce fut suffisant pour que Neleam le remarque et fronce les sourcils. Pris sur le fait, le jeune homme,la tête basse et les oreilles rouges, déguerpit en vitesse.
Tout comme la serviette qu’elle portait sur la tête. Elle en profita pour faire le saut de l’ange… Droit sur le verre de lait. Neleam la rattrapa in extrémis dans une flopée de jurons colorés. Se rendant compte qu'elle était un très mauvais exemple pour la jeune demoiselle qui partageait sa table, elle eu envie de remonter dans le temps et de recommencer mais en faisant attention cette fois-ci. Mais c'était impossible. Elle offrit une grimace amusée à Luna, lui demandant pardon pour sa tenue et son langage vraiment honteux avant de lui tendre le verre de lait, rescapé d'un terrible accident de serviette.
La serviette quant à elle finit sur le dossier d'une chaise vide à côté, et les cheveux de Neleam montraient leur vraie nature indisciplinée à la face du monde. Ses mèches blanches étaient en vrac et donnaient plus l'impression qu'elle avait plein de cheveux blancs plutôt qu'une élégante tare naturelle. Tant pis. Elle était certaine d'avoir dorénavant l'air d'une folle.



_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Apprenti__Membre
avatar
Féminin Âge : 15
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 394
Date d'inscription : 08/10/2015
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme âgée de 18 ans
Aptitudes: Elle est rapide, agile
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Lun 14 Déc 2015 - 20:49

Pourquoi es-tu ainsi avec moi

Luna laissa le serveur partir, laissant le temps à ses idées de se mettre en place.

- Je ne sais pas, peut être parce que tu me fais penser à ma mère ou peut être parce que ton entrée était comique. Je ne sais pas vraiment. Ne t’inquiète pas pour ma bourse, pour le moment elle va très bien, même en payant le repas. J’ai fait beaucoup de petit boulot en économisant le plus possible et puis me parents m’ont laissé un héritage assez important, même si j’aurais préféré qu’ils le gardent et qu’ils restent avec moi. Alors maintenant je vis ma vie en dépensant et en profitant.

Elle repensa à son enfance, ses parents dépensait très peu, malgré cela Luna vivait très bien, la nourriture était toujours de bonne qualité, l’eau potable, elle n’a jamais manqué de rien.

Luna observa la serviette de la jeune femme glisser de sa tête. Elle rattrapa sa serviette à temps, avant qu’elle ne tombe dans le verre de lait. Elle la déposa sur le dossier de sa chaise. Elle avait des mèches blanches, folles et complètement décoiffé. Luna avait envie de rire mais se retint, Neleam était belle et elle était plus vieille que Luna.

Elle regarda son doigt, qui retrouvait sa couleur normale. Sa gorge la brûlait un peu moins, elle but une gorgée de lait, elle n’en buvait pas souvent. Cela apaisa sa gorge.

Le serveur revint de nouveau, pour déposer leurs plats. Cette fois ci, il se dépêcha et reparti sans demander son reste. Luna le regarda partir. De dos, il ressemblait vraiment à un nain. Elle posa les yeux sur son plat. Luna rencontra un petit problème. Elle regarda Neleam, se demandant si elle aussi avait remarqué que le serveur ne leur avait pas donné de couverts. Luna rappela le serveur et lui fit part du problème. Il s’excusa en disant que cela ne dérangeait pas certains clients.
Luna regarda rapidement autour d’elle, cherchant du regard des gens mangés sans couverts. Elle n’en trouva qu’un seul. Luna n’en fit pas part au serveur.

Elle prit sa fourchette et commença de mangé. Maintenant, sur la scène, c’était un chanteur, il chantait de la musique douce, une sorte de comptine pour endormir les enfants.

- Je n’aime pas ce genre de musique. Et vous ?

Elle s’arrêta de manger et regarda autour d’elle. Un homme venait d’entrer, au grand étonnement de Luna, celui-ci n’était pas mouillé, pas une seule goutte de pluie. Elle regarda par la fenêtre pour vérifier qu’il pleuvait toujours. Il tombait des cordes, la pluie était torrentielle. Elle observa l’homme s’assoir à la table juste derrière elle. Comment avait il fait pour ne pas être mouillé ? Elle regarda Neleam droit dans les yeux et déclara :

- Comment a-t-il fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Jeu 17 Déc 2015 - 23:39


-Je ne sais pas, peut être parce que tu me fais penser à ma mère ou peut être parce que ton entrée était comique. Je ne sais pas vraiment. Ne t’inquiète pas pour ma bourse, pour le moment elle va très bien, même en payant le repas. J’ai fait beaucoup de petit boulot en économisant le plus possible et puis me parents m’ont laissé un héritage assez important, même si j’aurais préféré qu’ils le gardent et qu’ils restent avec moi. Alors maintenant je vis ma vie en dépensant et en profitant.

La guerrière observa la demoiselle avec plus d'attention. Son corps était celui d'une jeune fille sortant de l'enfance mais elle semblait déjà mure. Et responsable. Bien qu'idéaliste ou naïve.
C'était une fille courageuse, Neleam n'en doutait pas un instant. Perdre ses parents n'était jamais facile...
Perdue dans ses pensées elle remercia le serveur qui venait de leur apporter leurs plats lorsque Luna prit la parole.
Il manquait des couverts.
Neleam repris contact avec la réalité et chercha d'éventuels couverts sous l'assiette mais n'y trouva rien. Le serveur ne semblait pas spécialement motivé à l'idée de leur donner des couverts, ce qu’elle trouvait très étrange. Mais qu'avait ce type ? Il pliait sous le regard de Luna. Il leur rapporta des fameux couverts avant de repartir aussi sec. Qui était-il et que voulait-il ? Neleam était certain que sa jeune camarade y était pour quelque chose...

- Je n’aime pas ce genre de musique. Et vous ?


Neleam allait pour répondre "moi non plus lorsqu'elle tiqua sur le "vous". Vous ?
Mais quel âge pensait-elle qu'elle avait ! Ah non, ce n'était pas possible ! enfin.. vous.... Neleam allait pour protester lorsque Luna repris.

- Comment a-t-il fait ?


Elle fixait un homme, assit derrière elle. Neleam l'avait parfaitement dans sa ligne de mire et mit quelques secondes à comprendre de quoi parlait la jeune fille. Il pleuvait mais l'homme était sec. Neleam se dit que ça commençait à faire beaucoup de mystères pour une seule et même soirée.

-Luna, on ne dévisage pas les gens comme ça... Reporte tes yeux sur ton joli steak.


L'homme avait senti leurs regards interrogateurs et les observait dorénavant d'un œil pas tout à fait chaleureux. Neleam en avait froid dans le dos. Et dire qu'il s'agissait d'une taverne de luxe... Faisant tourner son esprit à toute vitesse elle reprit la parole, d'une vois démesurément forte, avec l'intention d'excuser le regard curieux de Luna.

-Il ne faut pas dévisager les hommes ainsi Luna ! Tu as déjà un fiancé, tu ferais bien de ranger tes yeux dans tes poches.


Cela sembla fonctionner, la tension que Neleam percevait de cet homme sembla diminuer. Un peu. La guerrière décida de continuer à l'observer, mais à la dérobée. Il était juste derrière Luna, autrement dit : en face d'elle. C'était la position parfaite pour espionner cet étrange individu.
Neleam porta son verre de liqueur à ses lèvres et en sirota une gorgée, essayant d'organiser ses pensées avec cohérences. L’alcool lui fouetterait le sang. Et lui permettait de se détendre, peut-être était-elle juste paranoïaque. Elle ferait mieux de continuer à profiter joyeusement de la soirée ! Mais pour cela elle devrait mettre son cerveau sr off, ce qui ne lui plaisait pas trop… Elle aimait être consciente et en pleine possession de ses moyens, en cas de pépin.
Lorsqu'elle prit la parole c'était d'une voix normale, presque faible. La musique d'ambiance était très lente, il s'agissait de comptines pour enfants, ce qui n'avait pas spécialement sa place dans une telle auberge, surtout la nuit. Mais puisque rien ne semblait logique dans ce monde, autant ne pas s'y attarder.

-Luna, ne me vouvoies pas s'il-te-plait. Dis-moi « tu ». Cette musique ne me plait pas, j'ai passé l'âge des berceuses et je n'ai pas envie de dormir de suite.
La jeune femme entama son repas afin de ne pas trop le faire refroidir, puis continua. J'ignore qui est cet homme et comment il a fait. Je serais tentée de dire grâce au dessin. Mais tu ferais bien de ne pas le regarder trop attentivement, mon instinct me dit qu'il n'est pas particulièrement... sympathique.

La guerrière se prit à espérer qu'il ne s'agissait pas d'un mentai. Les mercenaires du chaos dotés du Don du Dessin. C'était les pires, face à eux, le mort était inéluctable. Neleam en avait rencontré un, plusieurs fois même. Enfin une. Viladra. Et elle n'était en vie que pour une unique raison, leur ancienne amitié. C'était la seule chose qui lui avait permis de gagner quelques secondes de répit, suffisamment pour tourner les talons et partir en courant. Certains diraient "lâche" mais Neleam savait qu'il était impossible de les affronter. En combat singulier, peut-être aurait-elle fait le poids, mais avec le Dessin de leur côté... impossible.

Neleam chassa ces obscures pensées, il n'était pas encore temps de déprimer. Peut-être était-ce simplement un homme qui s'était abrité de la pluie grâce à un grand sac qu'il avait laissé dehors. Son repas était très bon, alors elle ferait mieux de se concentrer sur son assiette, et sur Luna. Car le serveur était de retour...

-Excusez-moi mademoiselle, on vous demande. Auriez-vous la gentillesse de bien vouloir me suivre ?


Neleam se félicita d'avoir attendu avant de mettre quoi que ce soit dans sa bouche car sinon elle aurait très certainement risqué de s'étouffer. A éviter. Luna allait peut-être avoir besoin d'aide...
La jeune femme la laissa répondre, curieuse. Que voulait ce type ? Y avait-il vraiment quelqu'un qui attendait Luna ? Quoi qu'il en soit, Neleam s'était mise à observer le reste de l'auberge et à évaluer la situation. Au cas où. Elle espérait que ça ne dégénèrerait pas car elle n'avait pas fini de manger et qu'il pleuvait à torrent dehors.
Elle espérait au fond d'elle que Luna irait voir, juste pour savoir, enfin, qui était ce type et ce qu'il voulait réellement. Ca permettrait d'évaluer plus précisément à qui elle avait affaire : un serveur amouraché ou un psychopathe ? Croisant les doigts, Neleam espéra du fond de son cœur que c'était la première solution.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Apprenti__Membre
avatar
Féminin Âge : 15
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 394
Date d'inscription : 08/10/2015
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme âgée de 18 ans
Aptitudes: Elle est rapide, agile
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Ven 18 Déc 2015 - 19:18

La musique ne s’arrêtait pas, une berceuse des plus énervantes, ennuyant à mourir. Elle se retint de se lever et de demander aux musiciens d’arrêter ce massacre auditif. Elle inspira et expira, se calmant intérieurement de peur de faire une de ses crises de folies.

Luna continua de fixer l’homme quelques instants, jusqu’à ce qu’il s’en rende compte.

- Il ne faut pas dévisager les hommes ainsi Luna ! Tu as déjà un fiancé, tu ferais bien de ranger tes yeux dans tes poches.

Elle fixa Neleam, surprise. Un fiancé ? De ses grands yeux violets, elle continua de regarder Neleam qui elle-même continuait, discrètement de regarder l’homme. Qui pouvait-il bien être ?

Le nain, ou du moins le serveur, revint vers elles. Il s’adressa à elle, en la fixant d’un air bizarre.

-Excusez-moi mademoiselle, on vous demande. Auriez-vous la gentillesse de bien vouloir me suivre ?

On la demandait elle, elle connaissait très peu de monde par ici et ces personnes ne savaient pas qu’elle était ici. Elle regarda Neleam. Luna resta assise. Elle fixa le serveur de ses grands yeux violets. Elle observa la salle. Elle ne connaissait personne. Ses yeux revinrent se poser sur le nain.

- Si quelqu’un me demande vraiment, dites lui qu’il doit se présenter devant moi s’il veut que je lui parle. Je ne bougerais pas d’ici, je ne quitterais pas mon invité d’honneur.

Elle regarda Neleam, fière de ce qu’elle venait de dire. Le nain quand à lui était décontenancé, il s’éloigna, la tête basse. Personne ne devait l’attendre, ce devait être une pure invention du serveur. Ce devait être un psychopathe qui avait eu le coup de foudre pour Luna. Elle commença à avoir un peu peur du nain psychopathe. Elle continua de manger, avec une boule qui commençait de grossir dans son ventre. Une boule d’angoisse et de peur.

- Tu crois que c’est vrai ? Tu crois qu’il y a vraiment quelqu’un qui me demande ? Si il me redemande de le suivre, tu pourras m’accompagner s’il te plait ?

Elle préférait être accompagnée s’il lui arrivait quelque chose. Luna savait se défendre, mais elle préférait être avec Neleam.

L’homme qui marchait sous la pluie sans être mouillé, fit grincer sa fourchette dans son assiette. Cela produisit un bruit horrible, Luna se retourna et le regarda. Sans son grand manteau, qu’il avait posé sur le dos de sa chaise, il paraissait plus mince. Il avait des cheveux assez courts, noirs.

La musique cessa enfin. Les chanteurs se retirèrent et firent place à ce qui ressemblait à un jongleur. Il commença à lancer une, deux, trois, quatre, cinq….. Jusqu’à douze petites balles. Il commença à tourner sur lui-même tout en continuant de jongler avec ses douze petites balles.

Le serveur revint en souriant. Luna le regarda avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Lun 11 Jan 2016 - 17:46


- Si quelqu’un me demande vraiment, dites lui qu’il doit se présenter devant moi s’il veut que je lui parle. Je ne bougerais pas d’ici, je ne quitterais pas mon invité d’honneur.

Neleam haussa un sourcil et observa Luna. La jeune fille avait levé le menton et portait fièrement une attitude sûre d’elle. Impressionnant. La guerrière en profite pour regarder le serveur repartir, attristé. Etait-il vraiment amoureux ? C’était l’hypothèse la plus logique mais Neleam trouvait qu’elle sonnait faux… Elle n’avait aucune idée du pourquoi mais quelque chose clochait.
Elle prit une bouchée de son plat alors que Luna s’adressa à elle.

- Tu crois que c’est vrai ? Tu crois qu’il y a vraiment quelqu’un qui me demande ? Si il me redemande de le suivre, tu pourras m’accompagner s’il te plait ?

Neleam haussa les épaules, elle ignorait ce qui était en train de se passer, mais il était peu probable qu’il y ait vraiment quelqu’un qui attende Luna. Mais en cas de besoin, elle n’abandonnerait pas … son amie ?
Avant que la guerrière ne puisse approfondir sa pensée philosophique sur l'amitié, un bruit strident retenti. L’homme-sec venait de faire grincer sa fourchette de manière horripilante dans son assiette. Toute la salle semblait l’avoir entendu et se retournait vers lui. Neleam fut presque certaine que même le guitariste cassa une corde, sous le choc.
Luna se retrouva, fixa l’individu puis regarda de nouveau Neleam, puis son assiette.

Quelle nuit étrange…

Neleam vit le serveur, revenir vers eux. Round 3, il était persévérant. Quand se déciderait-il à lâcher l’affaire ?
En attendant son arrivée, il avait été retardé par un ivrogne qui avait fini sa choppe et qui trouvait totalement anormal qu’elle ne se soit pas remplie seule, Neleam observa l'inconnu.
L’homme-sec, habillé de noir.
Celui qui donnait des frissons à la guerrière. Etait-il un marchombre ? C’était une possibilité mais elle ne lui plaisait pas. Il était trop… voyant. Trop bruyant par sa présence. Enfin, elle ne connaissait pas grand-chose aux marchombres en fait, juste ce que racontaient les histoires. Par contre ça pouvait être un Frontalier de mauvaise humeur, tout à fait probable, ces types lui sortaient par les yeux, et étaient très dangereux, ça pourrait expliquer sa réaction. Peut-être lui demanderait-elle avant de partir.
Mais ça n’expliquait pas pourquoi il n’avait pas été mouillé par la pluie.

Un bruit mat fit tourner la tête à Neleam. Le serveur était revenu et avait déposé avec discrétion (ou pas) son plateau sur leur table. Y trônait un dessert accompagné de quelques fruits secs enrobés de chocolat.

-La personne comprend votre refus et espère que ce modeste présent, preuve de sa bonne volonté et de … sa... euh… gentillesse. Euh… voilà. Le dessert est pour vous, vous pourrez aller le voir après, si vous préférez.


Le serveur avait les joues rouges et semblait avoir oublié son texte. Il balbutia quelques paroles de plus, mais Neleam n’en comprit rien. El posa le dessert devant Luna tandis que la guerrière écopait des fruits au chocolat. Jalouse, elle loucha un instant sur le dessert de Luna, avant de se reprendre. Mais que lui passait-il ? Elle proposa un des fruits à son amie et en gouta un. C’était bon. Sucré, avec un arrière-gout de… fruit. Enfin, une saveur qui lui plaisait. Elle ignorait que de tels desserts étaient disponibles dans les auberges, elle se rattrapera les prochaines fois.
Elle en proposa un à sa compagne de table et reprit la discussion, surprise que le jeune garçon lâche l’affaire. Mais tant mieux, elles seraient plus tranquilles.


***


Leurs assiettes étaient vides et Neleam avait chaud. Elle sentait sa tête dodeliner, de fatigue très certainement. Mais elle n’arrivait pas à ouvrir les yeux. Elle se sentait partir. Lentement…
Un flash parvint cependant à son cerveau : les desserts avaient été empoisonnés.
Elle n’avait pourtant rien senti, ni aucune saveur étrange, malgré ses connaissances des plantes. Et elle ne s’était pas plus méfiée que Luna ! Pourvu que ce ne soit qu’un somnifère…. Elle ne souhaitait
pas mourir de suite !


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Apprenti__Membre
avatar
Féminin Âge : 15
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 394
Date d'inscription : 08/10/2015
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme âgée de 18 ans
Aptitudes: Elle est rapide, agile
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Lun 25 Jan 2016 - 18:21

-La personne comprend votre refus et espère que ce modeste présent, preuve de sa bonne volonté et de … sa... euh… gentillesse. Euh… voilà. Le dessert est pour vous, vous pourrez aller le voir après, si vous préférez.

Le nain déposa un dessert, de plusieurs étages, au fruit et au chocolat. Luna en proposa à Neleam, qui accepta volontiers. Elles finirent rapidement le dessert offert par….. Par qui ? Luna commençait à se creuser les méninges, mais la fatigue la terrassa. Pourquoi était elle si fatiguée d’un seul coup ? La théorie du poison s’immisça dans son esprit. Elle ne put réfléchir plus, elle s’évanouit et tomba lourdement de sa chaise.

Luna se réveilla aux côtés de Neleam, elles se trouvaient dans un endroit sombre et humide, la cave. Toutes deux avaient les poignets liés, dans le dos, à une chaise. Personne à l’horizon, elles étaient seules, dans une semi-obscurité. Elle tourna la tête, et vit une fenêtre, barricadée, de planches de bois. Il serait simple de les arrachées si elle pouvait bouger. Elle se tourna vers Neleam, les yeux remplis d’inquiétude. Il fallait qu’elle trouve une solution pour sortir d’ici au plus vite.

Elle suspecta, très rapidement, le nain, puis l’homme étrange, qui marchait sous la pluie sans être mouillé, ou une autre personne ne se trouvant pas dans la salle. Qui pouvait bien lui vouloir du mal ? Elle essaya de se souvenir, de ce qu’elle avait fait ses dernières semaines, mais elle ne trouva rien qui pourrait susciter tant de méchanceté. Peut être que le problème de venait pas d’elle, mais de celui qui les avait empoisonnées…..

- Que fais-t-on ? On ne peut pas rester ici.


A ce moment précis, elle reçut un violent choque au niveau du cœur. Luna savait ce que s’était, son côté fou essayait de prendre le dessus, elle le réprima, pas maintenant. Elle savait qu’il était capable de la sortir d’ici, mais, avant tout, elle voulait savoir qui l’avait mené jusqu’ici. Un autre spasme la secoua, mais elle tint bon, elle ne pouvait pas le laisser maintenant, il risquait de tuer Neleam, car elle était la seule personne dans la pièce à qui il pouvait s’en prendre.

Elle commençait à planifier un plan d’évasion quand un homme descendit les escaliers. Grand, l’allure fière, ce n’était pas le nain, mais un autre homme se cachait derrière lui, elle ne pouvait pas distinguer qui il était, il faisait trop sombre.

- Que voulez vous ?

Encore un spasme, plus violent cette fois, il voulait sortir, il voulait prendre le contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Dim 14 Fév 2016 - 23:03



Lorsque Neleam émergea  de son sommeil de plomb, elle avait mal au cou. Elle était assise, ligotée dos à quelque chose, les bras entravés et la tête penchée en avant.
Reprenant lentement conscience la guerrière releva la tête, doucement, les dents serrées. Sa nuque était tout ankylosée, combien de temps était-elle restée ainsi ? Où était-elle ?
Des souvenirs lui revinrent en mémoire. Une auberge avec une ambiance chaleureuse, des spectacles, une jeune fille sympathique et.. Luna ! Voilà, elle se souvenait qu’elle l’avait invité à dîner. Et il y avait aussi un serveur des plus étranges. Et un type derrière Luna, comme une ombre dont le visage lui était imperceptible.

Neleam tourna la tête afin d’observer les lieux et découvrit Luna à côté d’elle. D’un coup d’œil, elle réalisa que la jeune femme était dans la même position qu’elle. La pièce était sombre, l’unique fenêtre était barricadée par des planches de bois. Peut-être leur ticket de sortie, si elles arrivaient à se détacher.

- Que fait-on ? On ne peut pas rester ici.


Neleam approuva silencieusement tandis qu’elle se concentrait mentalement sur ses liens. Elle avait déjà été ligotée par le passé, tout ce qu’elle avait à faire… C’était étudier la liberté de mouvement. Ensuite elle verrait si elle pouvait se défaire de ses liens dans cette position ou s’il vaudrait mieux qu’elle tente de se contorsionner pour pouvoir observer ses mains et le nœud pour le défaire. Tout un programme en soit.
Soudain Luna se plia et fut prise de… hoquet ? L’instant de Neleam savait que c’était quelque chose de plus grave qu’un hoquet. Que lui arrivait-il ? Était-elle claustrophobe ?
Neleam n’eut pas le temps de s’inquiéter plus pour son amie que deux individus descendirent les marches. Le premier était grand et bien bâti. La pénombre empêchait la jeune femme de bien l’observer. La personne qui était dans son dos restait sagement dans l’ombre, il était impossible pour Neleam de savoir de qui il s’agissait.

- Que voulez vous ?


Luna ne sembla pas en savoir plus qu’elle et sa voix démontrait qu’elle ne comptait pas se laisser faire. Neleam quant à elle resta silencieuse, observant les hommes et la tournure que prendrait la situation. Elle songeait à un moyen de se libérer lorsque ses yeux se posèrent sur la ceinture de l’inconnu, à la carrure imposante. Deux poignards y pendaient. Ca ferait l’affaire.
Soudain, Luna reprit ses convulsions, cette fois-ci avec plus de violence. Neleam en profita. Elle ignorait ce qu’il se passait, mais il fallait agir.

-Aidez-là ! Elle convulse ! Sauvez-la ! Viiiiiiiite !


Elle reprit un air paniqué, ce qui n’était pas si difficile, car Luna lui faisait vraiment peur, et laissa l’homme s’approcher. Lorsqu’il fut suffisamment près, elle balaya l’air d’un coup de pied gracieux et les larmes quittèrent leurs fourreaux avant de voler dans les airs et… d’atterrir par terre. L’homme regarda Neleam d’un œil mauvais, comme s’il allait la frapper, mais laissa tomber et, considérant les armes trop loin pour que la guerrière puisse les récupérer et se détacher, se reconcentra sur Luna, qui continuait à hoqueter.
Neleam quant à elle en profita, le second homme était resté en retrait et observait la scène de loin. La guerrière se bascula sur ses pieds et, telle une tortue, elle se dandina avec sa chaise sur le dos et les mains ligotés derrière jusqu’au poignard le plus proche. L’homme aux poignards commençait à être dépassé par les évènements, de qui devait-il s’occuper d’abord ? De la fille qui convulsait ou de celle qui allait récupérer ses armes ? Devait-il sauver la vie de cette jeune fille ou la sienne ?

Il aboya un ordre et finalement le second homme entra en jeu et se dirigea rapidement vers le chevalier.

Neleam n’attendit pas et se laissa tomber au sol, avec la ferme intention de fracasser la chaise au sol. Sauf que ce genre de chose n’arrive que dans les films. Dans la vraie vie, la chaise ne se casse pas. Pire encore, la chaise et elle-même atterrirent sur son bras, coincé sous la chaise. Elle ne put retenir un cri de douleur.
Les yeux exorbités, les dents serrées et l’envie d’insulter la planète entière, à commencer par elle la démangeaient grandement, mais elle avait plus urgent.
À tâtons, elle hercha à mettre la main sur le poignard tandis qu’avec ses pieds elle faisait barrage au type qui avait la ferme intention de mettre fin à son plan d’évasion. Bien entendu, son bras restait coincé en dessous. Elle espérait n’avoir rien de fracturé. Des pieds elle tentait de maintenir le type éloigné tandis que sa main gauche avait réussi à saisir l’arme. Elle s’attaqua aux liens avec l’énergie du désespoir alors que l’homme maintenant ses jambes immobiles et remettait la chaise dans une position plus normale.

Libérée de ses liens, la guerrière balança son bras armé en direction du type qui était en face d’elle. Il réussit à bloquer sa main et avec force l’obligea à lâcher l’arme. Neleam grimaça de douleur et laissa tomber le poignard, tandis que son autre bras partait en direction de la pommette du type. Le contact fut brutal. Neleam grimaça de douleur. Elle avait mal au poing, à l’épaule et aux muscles du bras. Quelle horreur. Comment autant de douleur était possible ?
Profitant de la seconde de déstabilisation de l’homme, Neleam se faufila sous son bras et s’éloigna dans un autre coin de la pièce et jaugea la situation. Luna était toujours avec l’autre type et… Neleam en fait ne regardait plus trop ce qui se passait. Elle regardait ses mains. Étrangement, celles-ci portaient des traces de luttes. Ses phalanges étaient rouges, parfois même ouvertes par des plaies peu profondes. Elle était certaine que ce n’était pas suite à son attaque contre son geôlier. Ça semblait beaucoup plus… Comment dire. Beaucoup plus violent. Elle n’avait que très rarement réussi à s’habiter autant les mains. Que lui avaient fait ces types pendant son sommeil ?!

-Et c’est reparti….


Neleam regarda d’un œil mauvais le type qui venait de prendre la parole, son adversaire. Que racontait-il ? Peu importe. La guerrière n’avait pas l’intention de moisir ici. Elle allait fuir. Avec Luna.



_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Apprenti__Membre
avatar
Féminin Âge : 15
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 394
Date d'inscription : 08/10/2015
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme âgée de 18 ans
Aptitudes: Elle est rapide, agile
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Lun 15 Fév 2016 - 18:20

Une bonne chose était que Neleam se soit libéré seule, car son côté fou n’aurait pas put le faire.

-Et c’est reparti….

Qu’est ce qui repartait ? Pourquoi disait-il cela ? Les questions s’arrêtèrent de fuser dans son esprit, encore un spasme. Neleam devait se faire du mauvais pour elle, mais ce n’était pas nécessaire, elle comprendrait bien assez vite.

Luna se laissa aller, ce qui n’était pas trop compliqué vu son état. Elle laissait son corps à son côté malade. Il prit rapidement le contrôle, l’homme devant elle comprendrait bien assez tôt, qu’il n’aurait pas du avoir de pitié. Elle détacha rapidement ses liens et envoya violemment son poing dans la figure de son agresseur. Etrangement sa main la brûla, elle regarda ses mains. Elles étaient parsemées de coupures, assez profonde, mais que s’était-il passé avant ?

L’homme se releva, ce qu’il n’aurait pas dut faire et il allait le regretter. Elle lui envoya son pied dans le ventre et il retomba lourdement. Luna, du moins la Luna folle, s’accroupit à ses côtés.

- Qu’est ce que je fiche ici ?

En réponse, il cracha du sang, bon, il ne voulait pas répondre, alors elle s’emporta. Elle se releva et s’approcha de l’autre homme, bousculant au passage Neleam.

- Est-ce que tu sais toi, ce que je fous ici ?


La jeune fille était énervée. Ce qui ne prédisait rien de bon. Son adversaire commençait à trembler, ce qui fit sourire Luna. Elle se posa devant lui et le toisa quelques seconde. Il lui envoya son poing dans la figure. Elle encaissa, riant de la stupidité du type. A son tour, elle lui envoya son poing dans la figure et il tomba. Elle soupira.

- Personne n’est donc décidé à me répondre.

Le premier homme, l’immobilisa, lui bloquant le coup de son bras. Il sortit une dague qu’il lui montra.

- Calme-toi, ou tu gouteras à ma lame.

Elle lança un regard circulaire sur la pièce. Puis elle lança sa tête en arrière, mettant un violent coup de boule à l’homme. Il retomba, décidément, il aimait le sol celui là. Enfin son regard se posa sur Neleam. Tiens, pourquoi n’avait elle pas attaqué cette femme….. Elle ferma les yeux, des images lui revenait, la fille qui possédait ce corps, appréciait la femme, Neleam. Bon, elle ne pouvait donc pas l’attaquer, sinon l’autre lui en voudrait et elle ne la laisserait plus sortir.

Elle arrêta de penser, il n’y avait plus qu’un homme dans pièce. Zut ! Il s’était carapaté pendant qu’elle s’occupait de l’autre.

- Pourquoi ne l’as-tu pas empêché de partir ?

Luna folle commençait à s’emporter, mais qu’elle empotée cette jeune femme ! Sa tête commençait à lui faire mal, l’autre voulait revenir. Elle ne se laissa pas faire et réprima les spasmes que lui envoyait la vraie. Mais qu’elle impatiente, ça ne faisait même pas une demi-heure qu’elle était sorti et elle voulait déjà la rendormir, alors, non elle ne se laisserait pas faire, elle garderait le contrôle, coute que coute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Mar 16 Fév 2016 - 20:35



Neleam était perturbée, mais se mit en garde. Cependant les choses ne devinrent pas plus normales. Son assaillant ne semblait pas vouloir l’attaquer. Il… hésitait.
C’était absurde. Pourquoi un homme qui kidnappe deux jeunes femmes hésite à les attaquer lorsqu’elles s’échappent ? Et ce n’était pas parce qu’il ignorait comment se battre, sa garde était bien, pas parfaite, mais on sentait qu’il s’était déjà battu dans sa vie et vu la taille de ses bras, il devait être habitué à distribuer des coups qui mettraient K-O n’importe quelle personne normalement constituée.
Neleam n’aimait pas ça.
Elle ne comprenait pas ce qu’il se passait et plus le temps passait, plus elle doutait s’être évanoui et réveillée juste après ici. Elle avait certainement dû rester éveillée, mais droguée. C’était comme dans les films d’aventure qu’elle regardait lorsqu’elle était encore sur terre. Ces types qui oublient tout de leur soirée de la veille et qui ont fait des choses hallucinantes.
Soudain, Luna la bouscula violemment et se dirigea vers l’adversaire du chevalier qui ne put retenir un petit cri de douleur. Luna l’avait bousculée avec une violence étonnante. Son amie évita le poing de l’homme et le frappa au visage d’une belle et forte droite. Mais l’homme ne fut pas frappé par une frappe de fillette comme Neleam le pensait, mais il fut frappé par un poing de fer lancé avec beaucoup de force. Son nez craqua et le sang jaillit. La tête de l’homme parti quelque peu en arrière, sous le choc. Neleam resta ébahie.
Que s’était-il vraiment passé ? Comment Luna pouvait-elle être capable de tels actes ? Sa silhouette était frêle et… innocente. Elle semblait changée.

- Pourquoi ne l’as-tu pas empêché de partir ?


Neleam hoqueta de surprise ? Elle s’adressait à elle ?!
Le sang de la jeune femme ne fit qu’un tour et elle se laissa emporter par sa colère, guidée par son instinct. Son instinct lui criait que le plus grand danger n’était pas le séquestreur mais Luna. Son amie. Elle était totalement différente. Sa voix était coupante et hautaine, son visage crispé, ses yeux brillaient d’un éclat sauvage. Sa manière de se tenir criait cette même sauvagerie, et sa force… elle était surhumaine. Mais pas invincible.
Car Luna restait après tout une jeune fille ignorante. Elle était jeune et avait très peu d’expérience, Neleam devait en tirer avantage.

Se détournant de Luna, la guerrière toisa l’homme qui se relevait, le dernier dans la pièce, son camarade avait détalé. S’approchant de lui, et de Luna au passage, elle l’apostropha.

-La demoiselle vous a demandé ce qu’on faisait ici.

Elle contracta ses muscles, comme si elle s’apprêtait à le frapper, mais elle se détourna de lui et lança son poing dans les côtes de Luna, qui réussit à parer son attaque. Elle avait de très bons réflexes et une force brutale. Sa main de fer gardait le poignet du chevalier comme si elle pouvait le broyer, mais Neleam n’y prêta pas attention, il s’agissait d’une feinte, pendant que Luna attrapait son poignait, elle avait pivoté, fait un tour sur elle-même et s’était décalée du côté droit, où le bras de la jeune fille était occupé avec la main de la guerrière.
Neleam avait le champ libre.
L’action n’avait pas duré une seconde. Tout s’était déroulé presque en même temps. Neleam abattit sa main gauche, qui s’était préparée à l’attaque dès le début. Du plat de la main, elle frappa exactement où elle voulait. La nuque. Le point G. Ou E. Ou Q. Bref, ce point qui, s’il est frappé avec la force suffisante, fait perdre connaissance à la personne. Si frappé avec trop de force, ce coup est mortel.
La guerrière avait appris avec le temps à perfectionner cette technique et aujourd’hui, elle l’avait appliqué à la perfection. Luna perdit immédiatement conscience et Neleam eut la gentillesse de la rattraper avant qu’elle ne touche le sol et l’allongea avec précaution.
Son poignet lui faisait mal. Luna ne sentait plus sa force. Elle avait dû faire une crise de panique. Parfois certaines personnes perdent le contrôle, leur raison disparait et seul leur instinct parle. Il s’agit généralement de comportement impulsif, qui cherche à s’enfuir, à se protéger ou à tuer. Mais Luna avait semblé presque consciente. C’était étrange. Mais pour le moment elle était neutralisée, le temps que Neleam se renseigne et comprenne ce qu’il se passait réellement.

Elle se tourna vers l’homme qui avait contemplé la scène sans trop savoir quoi faire.
Il avait dans ses yeux une lueur de peur. Il regardait Neleam comme si elle était une dangereuse psychopathe. Elle l’avait vu presque trembler lorsqu’elle allait pour l’attaquer. Elle n’avait jamais procuré un tel effet chez quiconque. Elle était dorénavant certaine qu’il s’était passé quelque chose. Elle devait savoir quoi et rectifier les choses.

-S’il-vous-plait, dites-moi ce qu’il se passe ici, je ne comprends rien. Mes derniers souvenirs remontent à mon dîner d’hier soir, dans une auberge d’Al-Chen et je me suis réveillée ici, ligotée. Je…
 Ignorant que dire de plus,  Neleam le regarda, comme si sa vie en dépendait. Elle avait besoin de réponses.

-S’il-vous-plait.

L’homme hésita puis lui avoua qu’hier, elle était apparue dans sa taverne et qu’avec son amie elles avaient tout saccagé. Et aprioris ce n’était que la fin de sa soirée, car d’autres hommes les poursuivaient, armés et fous de rage. Ensemble ils avaient réussi à calmer ces deux furies et les avaient enfermées dans sa cave.
Neleam était effarée. Ça semblait tellement… improbable. Ne mentait-il pas ? Mais à sa manière de parler, les yeux fuyants et les mains tremblantes, la guerrière sentait que cela devait être la pure vérité. Elle le remercia et lui demande d’apporter un verre d’eau, mais dans une chope en bois, pour quand Luna reprendrait connaissance. Elle souhaitait éviter le verre, au cas où elle paniquerait une fois de plus, un objet en verre entre ses mains pourrait devenir une arme mortelle. Et elle savait que Luna n’était pas une tueuse, elle devait l’aider à reprendre le contrôle de ses émotions avant qu’elle ne blesse plus sérieusement d’autres personnes.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Apprenti__Membre
avatar
Féminin Âge : 15
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 394
Date d'inscription : 08/10/2015
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme âgée de 18 ans
Aptitudes: Elle est rapide, agile
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Mer 17 Fév 2016 - 19:43

Le poing de Neleam essaya de la frapper, mais Luna le bloqua. Elle fixa sa nouvelle adversaire, cette femme devait pourtant être l’amie de l’autre, alors pourquoi l’attaquait elle ? La jeune fille folle n’y comprenait plus rien, devait elle attaquer ou simplement parer ? Que faire ? Si elle l’a frappait l’autre lui en voudrait, mais d’un autre côté elle devait se défendre. Avant qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit, la femme, Neleam, envoya le plat de son autre main dans sa nuque.

Elle s’évanouit aussitôt. Pendant son sommeil, la vraie Luna reprit le contrôle, ce ne fut pas trop compliqué, le côté fou est encore sous le choc de s’être fait abattre si facilement. Elle se réveilla, toute ankylosée. La jeune fille se redressa, scrutant la salle. Qu’avait elle fait ? Il n’y avait plus personne dans la salle. Elle inspecta ses bras, ses mains, ses jambes, à part ses mains qui étaient parsemées de coupures, tout allait bien, mais quelques bleus surgiraient peut être dans quelques heures. Neleam, elle était dans la salle et elle allait bien ! Cela signifiait qu’il ne l’avait pas tué. Mais, les autres, les deux autres hommes, qu’en avait elle fait ?

L’un d’eux arriva, avec en main, un verre, ah non, une chope en….. Bois ?! Il s’approcha d’elle méfiant et lui tendit la chope de loin. Luna la prit, soucieuse, mais que s’était il passé pendant que le fou était aux commandes ? Elle inspecta l’intérieur de la chope, de l’eau, sûrement, Neleam ne lui donnerait plus d’alcool vu ce que cela avait fait la dernière fois, elle avait retenu la leçon. Elle en but une gorgée et la posa près d’elle, personne ne lui adressait la parole, ne s’étaient ils pas rendu compte, que c’était la Luna normale qu’ils avaient devant eux ?

- Quelqu’un peut m’expliquer ce que j’ai fait ?

Sa voix résonna dans sa tête, elle eut un petit spasme et quelques souvenirs lui revinrent. Notamment la vision de Neleam qui lui envoi son poing, les coups qu’elle a envoyé et ceux qu’elle avait prit.

Beaucoup de chose lui revenaient mais trop flous pour qu’elle puisse faire une reconstitution précise de ce qu’il s’était réellement passé. Elle plaça une main sur son front, sa tête tambourinait, il n’était pas encore calmé, il voulait revenir. Il avait sûrement hâte qu’elle découvre ses exploits.

Cela se trouve, il avait finit par découvrir ce qu’elles faisaient ici….. Neleam continuait de la fixer, impassible. Ca ne sentait pas bon…..

- Qu’est ce que j’ai fait, hein ?! Dites le moi et dites moi aussi ce que je fais ici !

Bon, c’était sûre elle avait fait un massacre, elle avait peut être même tuée le deuxième homme. Oh lala, plus jamais elle ne le laisserait sortir, plus jamais ! Elle ne savait pas le contrôler, qu’elle idée avait elle eu pour pouvoir le laisser sortir et le pire c’est qu’elle était parfaitement consciente à ce moment là…. Luna enfuit sa tête entre ses mains. Elle ne voulait pas pleurer, elle retint difficilement ses larmes, mais elle réussit à les contenir.

Elle releva la tête, Neleam et l’homme, n’avaient pas l’air de se battre, ils n’étaient pas amis non plus, mais il y avait quelques chose, le décès de l’homme les avaient peut être rapprochés… Il n’y avait pas de corps, peut être l’avait il déjà enterré, mais combien de temps avait elle dormie ?

- Je l’ai tuée, c’est ça ?

Le bruit d’un orage la fit sursauter, puis elle entendit la pluie. Elle lança des yeux affolée autour d’elle, mais où était-elle ? On l’avait déplacée pendant son sommeil, non, ce n’était pas possible, Neleam n’aurait pas permis ce genre de chose, à moins qu’elle soit complice….. Et puis, on ne l’avait pas déplacée, elle reconnaissait la sale, humide et froide dans laquelle elle s’était réveillée. Luna secoua la tête, elle s’imaginait trop de choses, elle se calma et se leva doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Ven 19 Fév 2016 - 22:37


Neleam observa Luna. Son visage était parfaitement détenu, on aurait vraiment dit une enfant. Quel âge avait-elle ? Ses traits étaient purs et portaient encore les rondeurs caractéristiques de l’enfance. Quelle était son histoire ?
L’esprit de la guerrière s’enfonça dans ses souvenirs, à la recherche de sa nuit passée. Trou noir. Encore. Rien ne lui revenait.

Luna ouvrit les yeux.
Neleam guetta ses réactions et se détendit. Elle semblait avoir retrouvé un comportement normal. La jeune femme s’assit, une lueur inquiète dans les yeux. Le chevalier lui sourit, cherchant à la rassurer. L’homme revenait avec la fameuse chope remplie d’eau et la tendit à la jeune femme. Luna la saisit, surprise du récipient. Neleam lâcha un petit rire. Elle relâchait un petit peu la tension.
Elle se sentait perdue. Totalement terrifié. Mais la réaction de Luna lui rappelait ce qu’était que vivre normalement. Et une chope en bois n’était pas normale.

- Quelqu’un peut m’expliquer ce que j’ai fait ?


Neleam observa Luna. Celle-ci eut un spasme et la guerrière se crispa. Allait-elle de nouveau craquer ? Non, elle devait l’en empêcher ! Mais avant qu’elle n’ait pu faire quoi que ce soit, son amie planta son regard violet et pur dans ceux de cristal de Neleam.

- Qu’est ce que j’ai fait, hein ?! Dites-le-moi et dites-moi aussi ce que je fais ici !


Neleam ne comprenait pas. Pourquoi était-elle si angoissée.. ? Avait-elle tout oublié ? C’était étrange. Quelque chose n’allait pas. Pourquoi une telle panique ? Pourquoi avait-elle cette sensation que quelque chose de grave s’était passée ?

- Je l’ai tué, c’est ça ?


A cet instant, le tonner gronda. Si Neleam sursauta, Luna bondit. La guerrière n’avait même pas senti l’air lourd, elle était trop perturbée. Mais maintenant que la pluie s’abattait avec force à l'extérieur, contre la planche-fenêtre, elle se sentait moite. Se battre l’avait fait transpirer et l’humidité ambiante n’arrangeait pas les choses.
Luna inspira calmement tandis que Neleam s’approchait d’elle. Elle la prit dans ses bras et la berça.

C’était très étrange.

Luna était plus grande qu’elle. Elle n’était plus une enfant et elle semblait avoir retrouvé son calme. Et Neleam n’avait absolument aucun instinct maternel. Alors, que faisait-elle ?!

-chhhhhut. La…. Tout va bien. Tu n’as tué personne. Du moins à ma connaissance.

Neleam eut un petit rire, et caressa les cheveux de Luna.

-Je ne sais pas ce qu’il nous est arrivé. Je me suis réveillée ici, avec toi, ligotée et… tu es un peu devenue folle, alors je t’ai assommée en espérant que ça aille mieux à ton réveil. Nos geôliers m’ont dit qu’on avait débarqué dans leur bar hier soir comme des folles et qu’on était intenables. Et que des gens nous poursuivaient. J’ignore si on a cassé des trucs ou tapé des gens, mais à beaucoup ils ont finalement réussi à nous immobiliser et à nous garder ici, dans cette cave, en attendant qu’on se calme.

La jeune femme se tu. C’était tout ce qu’elle savait.
Elle lâcha Luna et la regarda droit dans les yeux.

-Je n’ai aucun souvenir de ce qu’il s’est passé après notre dîner. C’est à peine si je me souviens du dessert qu’on a partagé… Mais je refuse de vivre dans l’ignorance de ce que j’ai fait cette nuit. Je chercherais des réponses et je prendrais la responsabilité de mes actes. Coute que coute.


Neleam était sérieuse. Elle ignorait ce qu’elle avait fait, mais elle en payerait le prix. Elle espérait n’avoir tué personne ni dépassé des limites dangereuses, mais peu lui importait. La jeune femme a toujours été d’une droiture exemplaire, pas forcément la meilleure et la plus honnête, mais elle paye à chaque fois les pots cassés. Luna était jeune et si son « elle maléfique » avait surgi pendant la nuit… peut-être y aurait-il des morts. Neleam espérait de tout son cœur que non. Mais son amie n’avait pas nécessairement besoin de savoir.

-Je comprendrais que tu partes. Je pense que ça serait mieux pour toi de…  préserver ta vie. Tu es jeune et un bel avenir t’attend, j’en suis certaine. Je ne veux pas que ce qu’il s’est passé cette nuit, peu importe ce qu’on ait fait, entache ton futur.


Ne la lâchant pas des yeux, Neleam guetta sa réaction. Qu'elle serait sa réponse ?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Apprenti__Membre
avatar
Féminin Âge : 15
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 394
Date d'inscription : 08/10/2015
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme âgée de 18 ans
Aptitudes: Elle est rapide, agile
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Lun 22 Fév 2016 - 10:39

-chhhhhut. La…. Tout va bien. Tu n’as tué personne. Du moins à ma connaissance.

Neleam l’avait prise dans ses bras et avait commencé à la bercer. Luna n’avait pas l’habitude d’être bercée ainsi, ses parents étant morts tôt, elle n’avait pas eu souvent droit à des câlins. Cette sensation était….. Bizarre. Elle se sentait en sécurité dans les bras de Neleam, mais elle restait un peu tendue, la femme la serrait un peu trop fort.

Se déconcentrant du geste de sa fausse maman, Luna réalisa enfin qu’elle n’avait tué personne. Elle se détendit un peu, s’il n’avait tué personne, les dégâts n’était peut être pas si grave… La femme lui caressa les cheveux et continua son discours.

-Je ne sais pas ce qu’il nous est arrivé. Je me suis réveillée ici, avec toi, ligotée et… tu es un peu devenue folle, alors je t’ai assommée en espérant que ça aille mieux à ton réveil. Nos geôliers m’ont dit qu’on avait débarqué dans leur bar hier soir comme des folles et qu’on était intenables. Et que des gens nous poursuivaient. J’ignore si on a cassé des trucs ou tapé des gens, mais à beaucoup ils ont finalement réussi à nous immobiliser et à nous garder ici, dans cette cave, en attendant qu’on se calme.

Luna resta bouche bée, elles étaient rentrés dans le bar et avaient fait un massacre. Et en plus de cela, elles étaient poursuivies ?! Beaucoup de choses à encaisser d’un seul coup. Un petit temps passa, Neleam continuait de parler, mais Luna n’écoutait plus. Elle essayait de se souvenir de la soirée de la veille. En vain. Une chose est sûre, c’est que son côté fou n’avait pas pris le contrôle, elle en était sûre car quand il prenait le contrôle, elle avait toujours quelques souvenirs qui lui remontaient en mémoire.

La jeune femme la lâcha et la regarda dans les yeux.

-Je comprendrais que tu partes. Je pense que ça serait mieux pour toi de…  préserver ta vie. Tu es jeune et un bel avenir t’attend, j’en suis certaine. Je ne veux pas que ce qu’il s’est passé cette nuit, peu importe ce qu’on ait fait, entache ton futur.

Partir ?! Pourquoi partirait-elle ? Elle avait un bel avenir devant elle, peut être, mais pour l’instant la seule chose qu’elle voulait c’était savoir ce qu’il s’était passé la veille alors, non elle ne partirait pas. Elle planta ses yeux violets dans le regard de son amie et affirma :

- Ne rêve pas, tu ne te débarrasseras pas de moi si facilement, je continue. Je veux savoir ce qu’il s’est passé hier soir. Coûte que coûte, et je suis prête à assumer ce que j’ai fait, elle se tourna vers l’homme, je suis désolée pour ce que j’ai fait hier, même si je ne m’en souviens pas.

Luna lui sourit et prit la main de Neleam, l’entrainant à sa suite. Elles montèrent les escaliers et se retrouvèrent dans la salle de l’auberge. Celle ci n’était pas trop pleine et les quelques personnes présentes étaient trempés. De là où elles se trouvaient, elles entendaient la pluie tomber. Elle lâcha la main de son amie. Elle ne se souvenait pas d’être entrée ici et encore moins de l’avoir mit sens dessus dessous. La jeune fille se concentra, mais rien ne lui revenait, pas même une image, rien.

Elle avança doucement dans la salle, espérant que quelques choses lui reviennent. Elle observa les gens, les tables, le bar, l’entrée, mais toujours rien. Rien d’ici ne lui était familier. Luna recula et se rapprocha de Neleam.

- Je ne me souviens de rien.

Elle scruta de nouveau la foule, parmi elle, elle reconnut un de ses geôliers, celui qu’elle avait crut tuer. Il était en vie, mais cela elle le savait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : Nalia Mohan
Messages : 101
Date d'inscription : 02/01/2015
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Adolescente de 19 ans
Aptitudes: Maîtrise plus ou moins le poignard mais n'est pas très aguerrie.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Mer 24 Fév 2016 - 20:33



Je me souviens quel plaisir j'ai ressenti lorsque j'étais arrivée au Lac Chen. Ça faisait déjà de nombreuses journées que je voyageais, et j'avais été agréablement surprise lorsque j'avais aperçu l'immense étendue d'eau. Tout d'abord, parce que cela signifiait que je m'approchais de ma destination mais surtout parce que le lac était magnifique. C'était pour voir de si beaux paysages que j'avais quitté mon foyer. Ainsi, j'avais continué plus lentement pour admirer la beauté des lieux.

Il me fallut pas mal de temps pour trouver un endroit où manger et dormir, car oui il n'était pas question que je dorme une nuit de plus à la belle étoile. Lorsque j'arrivai devant l'auberge, il faisait déjà noir. J'y entrai rapidement et m'installai à une table dans un coin discret. Je m'étais habituée à la solitude et j’étais un peu déstabilisée de me retrouver au milieu de tous ses inconnus. Moi qui quelques temps plus tôt aurait trouvé ça normal, on change vite. Je voulu commander une bière mais doutant d'être déçu par la boisson, je me contentai d'un verre d'eau et d'un ragoût de viande de bœufs. Bizarrement je n'avais pas très faim, mon appétit avait énormément diminué depuis mon départ.

Alors que le serveur m'apportait mon repas, une jeune femme trempée par la pluie entra, une autre jeune femme qui l'accompagnait eu sans doute besoin d'emmener le cheval à l'écurie. Tiens ! Il pleuvait, j'étais arrivée juste à temps. Les supposées « distractions » offertes par l’établissement étant terriblement ennuyeuses, ou du moins à mon humble avis, je m'étais finalement concentrée sur mon repas, sans vraiment faire attention à ce qu'il se passait autour de moi. Ce n'était pas trop mal comme repas, le ragoût était même plutôt bon, j'aurais peut-être pu tester leur bière. En réalité, j'étais fatiguée, la route avait été longue, et je me sentais enfin sereine pour me reposer. Je vérifiai que personne ne me regardait et m'avachis sur la table. Le bruit des discussions autour de moi, au lieu de me garder éveiller, me bercèrent, sans compter la musique qui était jouée dans la taverne, si bien que je finis par m'endormir.

Je ne dormis sans doute pas longtemps, un bruit horrible me réveilla, je constatai que c'était un homme qui s'était amusé à faire grincer sa fourchette. Quelle stupidité, décidément impossible d'être tranquille ! Alors que je lui lançais un regard noir qu'il n'avait sans doute pas remarquer, je détournai mon regard vers la table de l'inconnue que j'avais vu entrer plus tôt. Elle était désormais en compagnie d'une autre jeune femme, celle qui n'était pas entrer tout à l'heure peut-être ? Je n'avais pas bien vu à vrai dire. Le serveur posa un dessert sur leur table, étant trop loin pour entendre ce qu'il disait, je me contentais d'observer sans grand intérêt la scène. Leur dessert avait l'air succulent, elles les mangèrent goulûment.

Mais, quelque chose inattendue se produisit, elles s'évanouirent et s'écroulèrent toutes les deux en même temps. Paniquant, je me relevais de ma chaise, qu'est-ce qu'il leur arrivait ? La plupart des clients semblait choqués eux aussi. Alors que certains s'approchaient pour voir si tout allait bien, elles reprirent leurs esprit. Mais elles avaient l'air différent. Elles commencèrent à rire. Un rire, un peu fou je dirais. Elles étaient bizarres. Le rire n'était rien comparé à ce qu'elles allaient faire par la suite. La plus jeune attrapa la table et la renversa violemment au sol, l'autre renversa le banc. Elles poussaient les autres clients, renversaient toutes les tables dont la mienne, et elles riaient au nez des autres qui les dévisageaient sans comprendre. Elles jetèrent au sol boisson et repas. Si bien qu'en quelques instants, toute la taverne était sans dessus dessous.

Le tavernier fit son apparition en paniquant, avec quelques hommes, ils tentèrent d'attraper les deux femmes, mais elles ne se laissaient pas faire. Ils prirent de nombreux coups. Après cette lutte acharnée, elles prirent la fuite, poursuivies par les hommes gérants les lieux. Il ne restait qu'un pauvre serveur qui semblait perdu. Je m'approchais de lui et réglais mon repas. Finalement je trouverais une autre auberge pour passer la nuit, celle-ci était bien trop mouvementée. Lorsque je sortis, je me rappelai soudainement qu'il pleuvait, et pas qu'un peu. Je mis donc ma cape sur ma tête et me mis à courir. Alors que je commençais à regretter mon départ, j’aperçus une taverne. Il était temps ! La nuit était déjà bien avancée et je commençais à grelotter. Les lieux étaient un peu plus miteux que l'auberge de tout à l'heure mais ça ferait l'affaire. Pour me réchauffer, je commandais une soupe.

Quelques temps plus tard, les deux jeunes femmes étaient de retour, que faisaient-elle ici ? Elles se tenaient la main, un peu comme deux sœurs ou entres mères et filles. C'était plutôt mignon. Ça l'aurait été encore plus si la plus jeune n'avait pas l'air aussi déstabilisée. Elle se détacha de la plus âgée et s'avança dans la salle, elle tournait la tête et regardait autour d'elle comme si elle cherchait quelque chose. Retournant vers sa camarade, elle lui glissa quelques mots et se remit à observer la salle. Un élan de générosité me prit subitement ; je voulais l'aider ! Me levant de ma chaise lentement, je m'avançais vers elle d'un pas qui se voulait confiant mais que était en réalité hésitant. Une fois planté devant elles, je leur lançai un léger sourire et leur demandai :

« Vous cherchez quelque chose ? Je peux peut-être vous aider. En tout cas, vous semblez différentes de tout à l'heure, plus calme je dirais. »

Mon sourire s'accentua, elles étaient effectivement totalement différentes de tout à l'heure, elles étaient calmes. La pluie était de plus en plus forte et je m'interrogeais sur les quelques clients qui avaient quitté l’établissement après le raffut de tout à l'heure, ils leur avaient fallu du courage pour s'en aller sous la pluie. Oubliant que je ne m'étais pas présentée, je me rattrapais :

« Quelle malpolie je fais ! J'ai oublié de me présenter ! Je m'appelle Shadita Lozielle, je voyage en direction d'Al-Jeit. Si, vous avez besoin d'aide, je suis là ! »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2682-chroniques-de-l-aventureuse-sh
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10617
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna] Sam 27 Fév 2016 - 11:11


- Ne rêve pas, tu ne te débarrasseras pas de moi si facilement, je continue. Je veux savoir ce qu’il s’est passé hier soir. Coûte que coûte, et je suis prête à assumer ce que j’ai fait, même si je ne m’en souviens pas.

Neleam sourit. Elle était amusée par cette jeune femme qui malgré cette situation assez désastreuse, réussissait à rester optimiste. Elle avait la tête haute et le regard clair. Il s'agissait d'une décision irrévocable. Le besoin de réponse était plus fort que le reste.
Le chevalier aussi voulait se souvenir. Du moins, savoir ce qu'il s'était réellement passé.

Luna l'attrapa par la main et l'entraina hors de cette splendide cave. Arrivées dans la salle principale, les deux amies s'arrêtèrent, observant les lieux.

La pièce était propre et bien éclairée. Il y faisait chaud et l'endroit était agréablement silencieux. Mais ce n'était pas l'auberge où Neleam avait perdu conscience, celle-ci était plus petite et de moins bonne qualité. Il n'y avait qu'à jeter un oeil au plancher pour s'en rendre compte. Le bois était vieux, certaines planches n'étaient pas bien lignées et d'autres portaient des tâches de liquides, faute de cire. C'était loin d'être un parquet lustré. Mais dans ces cas-là, mieux vaut un vieux parquet que pas de parquet du tout.

- Je ne me souviens de rien.

Neleam leva les yeux du parquet et observa Luna. Celle-ci semblait plus tendue et perturbée. La jeune femme ne savait quoi répondre. Elle n'avait aucun souvenir d'être venue ici. Pas même une petite sensation de déjà-vu.
Alors qu'elle grimaçait à Luna un "moi non plus", une demoiselle intervint.
Blonde, assez grande, du moins par rapport à Neleam, le visage joliment dessiné, yeux bleus et les habits humides. En voilà une qui se faisait mouiller par la pluie ! Cette remarque ne trouva pas l’écho désiré dans la petite caboche de Neleam. Pourquoi avait-elle l'impression que ça aurait du faire tilt ... Ca lui évoquait vaguement quelque chose, mais... elle n'arrivait pas à remettre le doigt dessus. Tant pis.

-Vous cherchez quelque chose ? Je peux peut-être vous aider.


La guerrière allait pour répondre poliment, avant de refermer sa bouche. L'inconnue n'avait pas fini de parler.

- En tout cas, vous semblez différentes de tout à l'heure, plus calme je dirais.


Neleam resta immobile quelques secondes, bien que l'information soit montée directement à son petit cerveau. Elle hésitait entre sauter de joie, parce que cette fille les avait croisées plus tôt dans la soirée, et rougir de honte, de là à ce que les gens l'abordent en lui disant qu'elle avait casé la baraque un peu plus tôt...
Ce fut une autre solution qui l'emporta, celle de la crainte curieuse. Cette jeune fille pourrait certainement les aider à savoir ce qu'il s'était réellement passé.

- Quelle malpolie je fais ! J'ai oublié de me présenter ! Je m'appelle Shadita Lozielle, je voyage en direction d'Al-Jeit. Si, vous avez besoin d'aide, je suis là !


-Eh bien... Shadita, je pense en effet qu'on va requérir ton aide
.

La guerrière regarda la demoiselle et lui sourit. Elle n'aimait pas vraiment demander de l'aide aux autres. L'idée de leur devoir quelque chose la mettait un peu mal à l'aise. Surtout lorsqu'elle savait ce qu'elle allait lui demander. C'était... sa vie. Elle allait devoir confier cette fille, se dévoiler totalement et admettre sa faiblesse actuelle.
Remarquant Shadita était en train de profiter d'un repas, Neleam proposa d'aller s'attabler, elles seraient mieux pour discuter bien qu'elle n'ait aucune envie de s'assoir. Mais il allait falloir y aller doucement et faire preuve de discrétion. Qui sait ce que des personnes mal intentionnées pourraient leur faire croire...

Luna et Neleam prirent donc place à la table de Shadita tandis qu'un serveur venait leur demander si elles désiraient reprendre quelque chose. Neleam grimaça et secoua la tête. Sans façon, la dernière fois qu'elle avait mangé et bu quelque chose elle avait complètement perdu la tête, étrangement, elle ne tenait pas à renouveler l'expérience.

-Eh bien, je suis assez curieuse de... savoir ce que tu sous-entendais par "on est plus calme que tout à l'heure" ? Où et quand nous as-tu vu ?


La jeune femme jeta un coup d'oeil à Luna avant de plonger ses yeux cristallins dans ceux bleu marine de leur peut-être sauveuse. Que savait-elle exactement ?


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende

j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» j'ai envie de rester là, on va donner de la voix [Nel -Luna]
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» Une envie de solitude ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres de l'Est :: Lac Chen et ses rivages-