Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

le Don - Ses limites, sa force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10630
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: le Don - Ses limites, sa force Mer 21 Oct 2015 - 21:54

Bonjour à tous !

Je profite de mon pouvoir suprême d'admin (qui n'a pas lu les livres depuis longtemps) pour lancer un débat, ou juste poser des questions. (en fait j'ai un DC mentaï et j'avoue ne pas trop savoir comment fonctionne le don du Dessin, ce qui est plutôt embêtant)
Le pouvoir du Dessin. Ça serait bien de définir son fonctionnement, ce qu'il permet de faire et ce qu'il ne permet pas de faire. Car pour moi c'est le flou et je doute être la seule.

Quelqu'un aurait des exemples sous la mains avec leur explication ?


1-est-il possible de dupliquer des personnes/trucs vivants ?
Dans un des livres d'Ewilan à l'académie ils doivent reproduire des objets. Donc comment font-ils ? ils analysent le fonctionnement de l'objet ? mais comment savent-il ce qu'il y a à l'intérieur ? C'est juste une enveloppe ce qu'ils créent ?
S'ils sont capable de dupliquer un objet, pourquoi pas u truc vivant ?


2-quelle est la portée d'un dessin ?
dans les livres, Ewilan ferme les yeux, ou ne regarde pas où elle effectuera le dessin, elle dessine et ça se réalise. Du coup, elle peut être à quelle distance du "lieu d'application" pour dessiner?
Est-elle nécessairement dans la même pièce ? Peut-elle dessiner sur les murs de sa chambre alors qu'elle est en cours ? Quelle distance max ? Le même continent ? le même monde ? aucune distance ? dans quel cas... ça serait flippant.
Et donc, le dessin par exemple se réalise alors qu'elle est à côté, elle s'en va mais n'annule pas le dessin, elle a une portée limitée ? Je prends l'exemple des dessinateurs de mode, ceux qui dessinent des vêtements. PB dit clairement que si jamais le dessinateur meurt ses créations disparaissent, mais donc, le dessinateur doit avoir un lien psychique avec sa création : quelle limite ? (en distance)


bon, on va commencer avec ça, je pense qu'il y a de quoi penser. ^^
zou-bis !


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Dessinateur__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Edwin
Messages : 3119
Date d'inscription : 06/03/2014
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 27 ans
Aptitudes: Enchaîne sans difficulté les pas sur le côté
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Mer 21 Oct 2015 - 22:47

1- La règle principale du Dessin, celle qu'on enseigne avant tout, c'est de ne pas violer la nature. Après je conçois que les Mercenaires s'en contrefichent. Dupliquer un être, il n'y a que tous les Ts'Liches réunis qui aient réussi, si je me souviens bien, pour duper Merwyn avec Vivyan (plus très sûre de l'orthographe).
Déjà, dessiner un objet éternel est quasi impossible. Ou du moins réservé à un tout petit groupe de Dessinateurs.

2- A part pour la communication mentale, je n'ai pas souvenir qu'il y ait eu des exemples de dessin "à distance"... Ce dont je suis sûre, c'est que plus le dessin est complexe, et plus il dure dans le temps, plus le Dessinateur crame son énergie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2859-chronique-d-une-dessinatrice-a
Terrien__Membre
avatar
Masculin Âge : 35
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 22
Date d'inscription : 11/10/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 31 ans Masculin
Aptitudes: cogiste + scholiaste
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Mer 21 Oct 2015 - 23:58

ouh là, c'est un sacré sujet complexe :) je ne te promets rien mais je vais essayer de compiler le maximum d'infos. Mais, ce qui est sûr, c'est que concernant Gwendalavir, c'est le fond de commerce de Pierre Bottero, donc le socle sur lequel reposent les 3 premiers cycles (quête, mondes, pacte).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10630
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Jeu 22 Oct 2015 - 10:55

flute ! en parlant de compiler des infos et de Gwendalavir tu viens de me rappeler qu'il faut que je m'occupe du bestiaire T.T
Et cool pour la relecture. Cependant au fil des tomes, les idées, concept et fonctionnement se précisent. Au début d'Ewie, les marchombres sont des voleurs, et il semblerait que la greffe, soit unique, genre tous ont des griffes. C'est pas hyper développé. Cependant à la fin, dans le dernier tome d'Ellana, le concept des marchombres a très clairement évolué, ils ne sont plus autant mal-perçus par la société et la greffe varie en fonction des membres.
Idem pour le dessin. Avec Illian, PB rentre dans le "comment se fait un dessin", du coup... je me dis que le dessin a du évoluer au cours des trilogies. es infos sont disséminées un peu partout.. --' Faudrat pas non plus trop nous faciliter la tâche.

bon sinon. Merci Dream ! :D

Alors, ne pas violer la nature... euh, c'est possible de préciser ? O.o
Oui, le coup de réer un truc éternel je sais que c'est casi impossible. Pour le coup ça viole la Nature.
Mais est-il possible de faire un trucs "vivant", même pendant quelques secondes/minutes ? Genre si j'ai pas envie d'aller en cours je me "clone" mais avec un cutter planté dans la jambe "prof c'est urgent/grave ! je peux pas aller en cours aujourd'hui ! " et à peine sorti de la salle le dessin disparait.

Parce que si oui.. bonjour les contrefaçons d'identités ! :O
Et peut-on se "dessiner" dessus ? genre prendre l'apparence d'une autre personne ?

Si un dessinateur est capable de dessiner une herse qui surgit de nulle part où des flèches en mouvement, quelle est la limite ?

Pourquoi n'est-il pas possible de dessiner directement "dans" les autres ?
Je m'explique. Dans un combat, un dessinateur peut dessiner une flèche qui vole vers son ennemis dans le but de le transpercer. Pourquoi ne pas dessiner directement la flèche dans le corps de l'autre ? O.o Pour le coup ça évite les esquives. Et une fois les dégâts causés par le dessins dont faits, ben le dessin peut disparaitre.


et pour la distance... oui, j'imagine bien. Mais la distance entre le dessinateur et sa future apparition n'entre-t-elle pas elle aussi en compte ? peut-être que plus c'est loin, plus c'est difficile ?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Capitaine Aline__Membre
avatar
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : Deag Jörgan
Messages : 4997
Date d'inscription : 29/01/2011
Capitaine Aline__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de *je dois compter*
Aptitudes: Reflexes accrus ; Maîtrise le corps à corps mais mal les lames traditionnelles. A l'aise dans l'eau, mal à l'aise dans les airs ou sur un cheval.
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Jeu 22 Oct 2015 - 17:59

Citation :
Mais est-il possible de faire un trucs "vivant", même pendant quelques secondes/minutes ?
-> j'ai trèès envie de répondre en détail selon mes souvenirs et ma perception perso mais... bon là maintenant tout de suite j'ai pas le temps XD Mais je reviens au moins sur ça : Il me semble qu'Ewilan dessine une femelle rottweiler pour éloigner un gros mâle dans un tome... Mais qu'une fois éloignée elle disparaît. Alors soit c'est une coquille, soit c'est genre un "automate" ça ressemble à une vraie chienne, ça bouge, mais ce n'est pas "vivant" à proprement parlé. Même Vivyane, l'était-elle ? C'est discutable et il a fallut une armée de Ts** pour la créer.

Pour ce qui est de la distance. La chienne a disparut au bout d'un moment. Il faut donc prendre en compte la distance et le temps qui passe. Pour la chienne, je la vois comme un petit jouet qui roule tout seule un temps. Elle a put s'éloigner, se déplacer un moment, puis une fois son temps d'existence achevé, pouit ! Disparue !

Pour dessiner quelque chose à distance, j'ai tendance à dire : c'est à portée de vue. Comme quand ut lances un truc, il faut que tu voies où tu dois le lancer. Donc ne pas dessiner DANS quelqu'un parce que... bas on a pas une vue rayons X U_u Cependant, Ewie répare en dessinant la vue du type là, qui veut qu'elle lui fasse la lecture. Pour moi c'est plus près voir même normalement réservé aux Rêveurs. Mais c'est Ewilan, le cercle noir blabla, disons qu'elle fait exception.

Prenons le temps maintenant. Si Une peluche est vouée à exister 10 minutes, le dessinateur pourrait selon moi partir se balader à des kilomètres, la peluche existerait quand même 10 minutes avant de disparaître. Par contre, si le dessinateur était resté à côté, à portée de vue, il aurait pu reprendre son dessin de la peluche pour lui redonner 5 minutes d'existence. Ceci dit, je pense que plus on réclame de temps d'existence, à répétition, plus ça demande d'effort. Et puis c'est pénible de rester à côté XD

Enfin voilà pour l'instant mon avis sur la question, mais j'aimerais bien débattre plus en profondeur !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2028-journal-de-bord-d-une-pirate-l
Citoyen Empire__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 73
Date d'inscription : 13/09/2014
Citoyen Empire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 20 ans
Aptitudes: /
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Jeu 22 Oct 2015 - 23:11

Pour moi, les limites viennent plus du dessinateur que du pouvoir du dessin lui-même. Après tout, les Spires ont-elles une fin ? Non, pas plus que notre bon vieux monde à nous (keur keur), et par conséquent on peut supposer que l' "univers du Dessin" est sans limite.

Par contre ce qui bloque, ce sont les capacités des dessinateurs. Ce sont donc des limites humaines. J'imagine que plus tu veux garder un dessin actif longtemps, plus tu consommeras d'énergie et au bout d'un moment ton corps ne pourra juste plus suivre. D'après ce que je me souviens des livres, les dessins qui durent plus de quelques secondes sont assez rare, ça doit donc être difficile à réaliser, en terme de force et de concentration. Après, il y a aussi la caractéristique "pouvoir" qui entre en jeu.

Au sujet du vivant, c'est quelque chose d'extrêmement complexe à dessiner, car tu créé quelque chose qui est ensuite autonome et surtout en mouvement. Comment tu donnes le mouvement à ce que tu créé ? Ca doit demander un pouvoir considérable, même pour quelques secondes. Je ne pense pas que ce soit possible, par contre une "enveloppe humaine" pourquoi pas ? En ce qui concerne le "se dessiner dessus", pareil ça doit être extrêmement complexe, car il faut que l'enveloppe que tu créé suive chacun de tes mouvements.

D'ailleurs ça me pose une nouvelle question : comment les dessinateurs font bouger leurs dessins ? Je m'explique : imaginons que je créé une volée de flèche que j'envoie sur Néléam (imaginons juste hein), est-ce que dans mon dessin, je créé de l'élan en même temps ou est-ce que je pousse les flèches avec ma "volonté", un peu à la manière d'Illian ?

Pour les dessins à distance, je sais pas trop, je me souviens plus mais il me semble que les dessinateurs créent leurs dessins dans l'Imagination avant de les basculer dans la réalité. Du coup en théorie, pourquoi faudrait-il qu'ils voient là où ils veulent le mettre ? En même temps, ça m'étonnerais aussi qu'on puisse dessiner quelque chose à des kilomètres de distance...
Pour le dessin dans les gens, je sais pas, je pense que ça rejoint le problème de voir/pas voir le point d'arrivée du dessin.

J'aime les débats :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10630
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Jeu 22 Oct 2015 - 23:33

Merci Nessa ! C'est un début de réponse qui me plait ^^
ça me rappelle quelque chose aussi... si le chien par tout seul chasser le monstre ben.. c'est plus qu'une coquille alors !

Perso je ne me souvenais pas de Vyviane... --'
ah les Ts***, le monde aurait été bien ennuyeux sans ex ! :D


le coup de devoir voir pour dessiner.. Au début il est clair qu'Ewilan ferme les yeux lorsqu'elle dessine, et elle découvre le dessin lorsqu'elle rouvre les yeux.
Il est clair que pour dessiner les dessinateurs quittent le monde du réelle un court instant pour aller se balader dans les spires et dessiner. Leurs yeux ben.. ils sont toujours là mais l'esprit est ailleurs.
Du coup le coup de "tu ne vois pas tu ne dessines pas" ne me convint pas.
La seule chose qui les empêche de dessiner c'est un gommeur.

pour la durée... euh, je suis pas convaincue que ça fonctionne en mode "je dessine ce truc pour 5 minutes", pour moi c'est plus je dessine ce truc autant que je peux, ça me demande de la concentration et de l'énergie. Si quelqu'un me saute dessus en hurlant j'en oublierait mon dessin qui s'évaporera.
Si je suis super puissant et en forme mon dessin peut rester pendant... ben jusqu'à ma mort.
Mais du coup si je meurt, le dessin saura que je suis mort, il cessera d'exister. Du coup si je change de monde, il sait que je suis toujours vivant ou pas ? Les "ondes du dessin" passent ? x)


en profondeur.. mais on y va Nessa, nous coulons ! *bloup bloup...*



EDIT : flute ! T'as répondu avant moi Evaelle ! x)
Alors... concernant tes propos.
Hum, c'est juste mais je me sens un peu mitigée. Les dessins peuvent rester plus de quelques segondes. Salim avait proposé de dessiner de la nourriture de façon à pouvoir manger sans payer, mais Dom avait critiqué non pas la difficulté de manger un dessin (qui devrait donc exister pur plus de quelques segondes) mais le fait qu'une fois le dessin fini ben il aurait l'estomac vide.
Autre exemple : n'y a-t-il pas à la capitale des designer-dessinateur ? (ou je confond l'histoire) Genre des gens qui dessinent des trucs stylés pour les riches et ces trucs durent trèèèès longtemps (il en va la vie dudit designer, si Sil'Afian se retrouve nu en pleine conférence, je pense que son habilleur vivra ses derniers instants)

et donc si l'unique imite est le pouvoir... ben... Tu peux vraiment faire tout ce que tu veux ? O.o Ca me semble étrange. Ca se tint un peu avec 'idée d'avoir des capacités en dessin mais.. j'en sais trop rien. Ca me parait trop "sauvage", trop "faites ce que vous voulez, ça marchera". ^^'


Pour l'enveloppe humaine, je n'imaginais pas réer un truc doté d'une volonté propre capable de bouger seul. J'avais plus l'idée d'une marionnette en place mais très sophistiquée.
mais l'idée de devoir faire bouger l'enveloppe en même temps que sois me plait. Disons que c'est logique et que ça peut expliquer pas mal de trucs. Mais ça me fait quand même vachement flipper ! :O Des MDC peuvent se faire arrêter et au moment de se faire dessiner le portrait (pour aller dans le registre des criminels) ils prennent l'apparence de qq'n d'autre. O.O


Néléam meurt. Neleam survit parce que je suis la plus forte !
Sinon plus sérieusement je pese que tu dois donner l’impulsion à ta flèche dès l début. Sinon... ta flèche pourrait éviter les obstacle. Hors lorsqu'Ewie se bat à Paris, elle arrête les projectiles grâce à des.. trucs qu'elle met devant elle. Mais il serait vicieux le mentaï il ferait en sorte que ses projectiles esquivent le truc-protecteur ou le transpercent. Hors non. Du coup je pense qu'une fois un tel dessin en vol il est hyper difficile d'y toucher. J'imagine que pour dessiner sur un objets en mouvement c'est super difficile, il faut être super rapide et essayer de saisir ce trucs en mouvement, autrement c'est impossible. Du coup... le mouvement est impulsé avant. En fait je ne suis pas certaine que mon explication explique quoi que ce soit XD


pourle coup de la distance je te rejoins. Il doit y avoir une "règle" générale. A moins qu'il s'agisse ici aussi de la puissance du dessinateur. Plus il est fort plus il pourra dessiner loin d'où il est. Peut-être.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Terrien__Membre
avatar
Masculin Âge : 35
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 22
Date d'inscription : 11/10/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 31 ans Masculin
Aptitudes: cogiste + scholiaste
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Jeu 29 Oct 2015 - 19:05

Bon, ce n'est qu'un petit début, mais voici déjà quelques pistes glanées à droite à gauche dans l'oeuvre de Pierre Bottero. Au fur et à mesure du temps, je pense étoffer tout cela :)



DU DON

Bon bon bon, voyons voir, par où commencer ?
Peut-être une première citation de « D’un monde à l’autre » pour introduire le sujet :




Mouais, pas évident ^^ Bon alors quelques exemples extraits des différents tomes devraient nous éclairer un peu plus :




Intéressant, n’est-ce pas ? Il semble qu’il faut simplement imaginer une scène pour la rendre réelle. En tout cas, ici, la dessinatrice a imaginé que le banc se renversait tout seul et c’est ce qu’il s’est produit.



Dans cet extrait, on peut constater qu’une personne possédant le Don ressent quand un dessinateur à proximité immédiate dessine. Ewilan étant une puissante dessinatrice, elle peut même voir le dessinateur dessiner.




Confirmation de notre analyse dans l’extrait précédent, plus la possibilité qu’a un dessinateur de prendre le contrôle du dessin d’un autre dessinateur et de se l’approprier. A noter qu’il s’agit ici d’un végétal, non d’un objet inanimé.



L’Art du Dessin n’a pas de limite, sauf  l’imagination du dessinateur et sa puissance. Il est capable d’agir sur les éléments.



A nouveau, confirmation de la possibilité de s’approprier la création d’un autre dessinateur



L’art du Dessin peut revêtir différentes formes, dont celle possédée par Mathieu. Nous y reviendront plus loin.
Pour l’instant, juste retenir le combat entre Ewilan et le Mentaï, bel exemple des capacités des Dessinateurs.



De mieux en mieux, maintenant, il est possible de communiquer par le biai de l’Imagination. Comme c’est pratique !
On pourra également remarquer que le Dessinateur peut travestir la réalité : non seulement il crée de nulle part, mais il peut redessiner un objet, transformant un sabre en rouleau de carton …
Un détail aussi et non des moindres : la communication permet la vision. Du coup il est possible pour un dessinateur d’agir à distance par l’intermédiaire de son interlocuteur.



Waou ! Alors les objets créés peuvent être éternels ! Bon, il semble que ce soit formellement interdit. Mais tout de même, cela sous-entend que normalement, ils ne le sont pas. Encore une fois, on parle d’Ewilan, la plus grande et formidable Dessinatrice de tous les temps, Merwiin excepté.



A l’instar du Don de Mathieu, celui d’Illian est particulier et spécialisé. Il s’agit bien du même Don que celui que possèdent les dessinateurs, mais il est tronqué. Une partie en est occultée, si bien qu’ils ne perçoivent qu’un petit panel de possibilités, de forte puissance cependant, par rapport aux dessinateurs, qui voient l’ensemble des possibles s’offrir à eux.  Un peu comme si les uns ne regardaient que par le trou de la serrure, tandis que les autres pouvaient ouvrir la porte en grand.




Bon là, pas de commentaire, tout est dit.



Pas de côté, Grand pas, on l’a compris, grâce au Don, le Dessinateur est capable de se téléporter. Limitation de taille cependant : il doit s’être déjà rendu physiquement dans le lieu désiré.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10630
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Jeu 5 Nov 2015 - 23:13

merci pour les citations Ikfaro ! :D
C'est super utile ^^ Par contre;. ça soulève d'autres interrogations.

Le fait qu'un dessinateur puisse poursuivre le dessin d'un autre, c'est impressionnant, mais quand on y pense c'est le fonctionnement de l'osmose ou le groupe des dessinateurs amis d'Ewilan. ils y vont à plusieurs et ensemble ils font le boulot. L'Imagination c'est comme un lieu énorme et tous peuvent l'utiliser pour faire un dessin, il est possible de retoucher le dessin avant qu'il ne bascule dans la réalité.
Mais une fois dans la réalité pour modifier le dessin, il faut refaire un autre dessin qui modifie ce premier dessin (c'est donc plus difficile, plus de travail à fournir)

il est évident qu'il est super difficile de réaliser des objets éternels. Je pense que c'est interdit, certes, mais aussi très très difficile à réaliser, tous les dessinateurs n'en sont pas capables.


Une question : que se passe-t-il lorsqu'Ewilan plaque la sphère graphe contre le front du gars qui tente de la tuer ?! :O


et un détail important : Pour être dessinateur il faut avoir Volonté, créativité et pouvoir relativement équilibrés et centrés.
Il est donc possible de dessiner (un feu par exemple) mais rien de plus car le Don n'est pas assez puissant. Pratiquement tous les alaviriens savent faire des trucs basiques en utilisant le dessin, mais ce ne sont pas des dessinateurs ! ça leur coute énormément de travail et de temps, mais ils y arrivent.
Ne pas être dessinateur ne signifie pas incapacité à faire le moindre dessin !

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Terrien__Membre
avatar
Masculin Âge : 35
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 22
Date d'inscription : 11/10/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 31 ans Masculin
Aptitudes: cogiste + scholiaste
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Jeu 5 Nov 2015 - 23:47

Arf, il faudrait se replonger plus profondément dans les livres, mais il n'est pas exclu qu'une personne puisse être incapable de Dessiner. Bjorn, par exemple, ne semble avoir aucune capacité en la matière. En tout cas, il n'en montre aucune. D'ailleurs, Ellana ou Syam non plus, à ma connaissance.

Pour la sphère graphe, je ne sais plus s'il y a des descriptions autres, mais à priori, aucun humain ne peut la toucher. Au vu du récit, il semble que la réaction soit pour le moins ... fatale. Après tout pas besoin d'explication plus poussée : Ewilan exceptée, quiconque touche une sphère graphe en meurt.

Lol, il faut avouer qu'il y a matière à réflexion et interprétation ^^ au sujet du Dessin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1003
Date d'inscription : 24/09/2012
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Dessinateur de la trentaine (bon dieu ça passe...)
Aptitudes: Dessin, Maîtrise des 4 éléments
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Jeu 28 Jan 2016 - 19:41

Salut Nel, je me lance dans une réponse! Alors saches tout d'abord que pour répondre je vais me servir de mon interprétation, mon titre de Dessinateur et les infos flanées lors de mes nombreuses lectures des Ewilan, go!

Citation :
2-est-il possible de dupliquer des personnes/trucs vivants ?
Dans un des livres d'Ewilan à l'académie ils doivent reproduire des objets. Donc comment font-ils ? ils analysent le fonctionnement de l'objet ? mais comment savent-il ce qu'il y a à l'intérieur ? C'est juste une enveloppe ce qu'ils créent ?

D'après moi ils reproduisent l'objet et donc son apparence, sans pour autant être certains de sa composition/ fonctionnement. Une rose en cristal, une sphère, il leur suffit de percevoir le dessin, de l'imaginer et le refaire. C'est un exercice de réplique assez basique. Après quand il en vient à reproduire un objet avec son fonctionnement, admettons qu'il faille reproduire une montre ou une pendule, ce serait complexe, parce qu'il faut en effet reproduire le mécanisme pour qu'elle fonctionne. PB est resté assez vague à ce sujet, je pense que la magie est censé faire le reste. Reproduire un humain? Ce que je sais, c'est qu'Ewilan a su dessiner une chienne pour distraire Gengis et Sultan (les chiens de garde de ses "parents" remember?) et Merwyn avait dessiné une copie d'Ariane ou j'hallucine? Je me rappelle qu'elle était dans un tombeau de cristal, ou du moins qu'elle est apparue à Ewie, mais il n'a pas su la recréer, même une copie. Donc je dirais: Animal oui mais temporairement, mais humain non. Donc oui ils peuvent dessiner une enveloppe, ce qui rend le dessin temporaire, car ils saurait dessiner un humain s'ils pouvaient tout dessiner et rendre éternel, mais impossible d'après moi.

Citation :
1-quelle est la portée d'un dessin ?
dans les livres, Ewilan ferme les yeux, ou ne regarde pas où elle effectuera le dessin, elle dessine et ça se réalise. Du coup, elle peut être à quelle distance du "lieu d'application" pour dessiner?
Est-elle nécessairement dans la même pièce ? Peut-elle dessiner sur les murs de sa chambre alors qu'elle est en cours ? Quelle distance max ? Le même continent ? le même monde ? aucune distance ? dans quel cas... ça serait flippant.

Portée visuelle? L'art est le Dessin, ne l'oublions pas, et si on se dit qu'il faut un support à tout dessin, son support est ce qu'elle voit. MAIS, n'oublions pas qu'Elea a été en mesure de figer le décor d'Ewilan dans le premier tome pour lui parler tranquillement, ou que le Mentaï dans Ellana 3 a su la transporter jusqu'à lui, en utilisant son élan dans la desmose. Les Dessinateurs peuvent communiquer par télépathie mais Duom a utilisé un chuchoteur pour lui parler d'un monde à l'autre. Donc on peut déjà fixer une première limite entre les mondes. Après ce qu'on peut se dire, c'est que comme pour le pas sur le côté, elle peut "atteindre" des lieux si elle les connait, donc dessiner dans sa chambre alors qu'elle est en cours? Oui, la chambre est son support. DONC, on peut donc trouver une dimension de support à l'art du Dessin, qui serait de connaître l'environnement. Dessiner dans la forêt Faëlle quand on est sur un bateau pirate dans le Grand Océan du Sud à condition de visualiser le lieu? Je sais pas.. Le Dessinateur est la source du pouvoir, donc logiquement il faiblit avec la distance je dirais, selon le critère "Pouvoir" de son analyse (au scintilleur" --> Grand Pouvoir, grande portée de Dessin.

Citation :
Et donc, le dessin par exemple se réalise alors qu'elle est à côté, elle s'en va mais n'annule pas le dessin, elle a une portée limitée ? Je prends l'exemple des dessinateurs de mode, ceux qui dessinent des vêtements. PB dit clairement que si jamais le dessinateur meurt ses créations disparaissent, mais donc, le dessinateur doit avoir un lien psychique avec sa création : quelle limite ? (en distance)

On sait qu'un Dessin est temporaire, provisoire. Peut-on classer les dessins en deux catégories quand à leur nature: Mouvant ou statique? EX un orage, un poignard. On sait que l'orage a disparu au bout de quelques minutes, et que le poignard est éternel. Les Dessins Mouvants seraient donc voués à disparaitre, et les Statiques peuvent durer jusqu'à éternellement? Je pense qu'un Dessinateur peut programmer la durée de son Dessin au moment de le créer, en fonction de sa Volonté. Donc créer des fringues qui durent 10, 20 ans, ouais pourquoi pas?
Et oui, un Dessin a un lien avec son Dessinateur d'après-moi, une toile porte toujours la marque de son créateur. Ceci dit une toile dure après la mort de son peintre, un Dessin disparaît. Mais un Dessin est une sorte de magie. Je dirais que seuls les Dessins créés pour durer éternellement demeurent après la mort du Dessinateur. Duom avait néanmoins mis Ewilan en garde à ce sujet, je ne me souviens malheureusement pas de ce qu'il dit exactement. Pour la limite en distance, en fonction du Pouvoir encore, sauf pour les Dessins Eternels.

Pour ça fait brouillon/bordel là mes commentaires mais je relance le débat, c'est un sujet très intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dessinateur__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Edwin
Messages : 3119
Date d'inscription : 06/03/2014
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 27 ans
Aptitudes: Enchaîne sans difficulté les pas sur le côté
MessageSujet: en attendant, retour au dessin Jeu 28 Jan 2016 - 21:00

Merci d'avoir fait remonter le topic Evan !
Pour dupliquer le vivant : je suis d'accord avec Evan. Mais encore.. on parle d'Ewilan (animal) et de Merwyn (humain, quoique je ne me souviens plus des modalités exactes). Donc je suis un peu sceptique quant à ce point. Plusieurs sentinelles ensemble par exemple, peuvent peut-être créer un humain momentané. Mais de là à ce qu'il ait des émotions tout ça... Mais je reste sceptique. Mia sil est clair que : plus le pouvoir est grand, plus la distance est grande. Hors de l'espace initial... bof. A un kilomètre de là? pourquoi pas.

Le dessinateur, s'il est doué, peut gérer la durée de son dessin. Les sentinelles et meilleurs dessinateurs de l'Empire ont bâti Al-Jeit éternelle. Ewilan a créé le poignard. Pour les dessinateurs "normaux", plus le dessin est long, plus il est épuisant. Et tous sont éduqués avec l'idée de ne pas violer la nature/réalité je pense. (exemple de la rose à l'Académie, si je ne m'abuse). Même les MdC peuvent être sensibles à ce "léger détail" je pense.

Neleam a écrit:
Ca serait intéressant de noter le fonctionnement du Dessin clairement


UN fonctionnement du dessin? Malheureusement je pense que c'est un Don très personnel qui doit fortement différer d'un individu à l'autre..

La portée du Dessin : là encore, on doit se fonder sur des cas particuliers (Eléa et Ewilan) u_u. J'aurais tendance à penser que les dessinateurs "normaux" ne peuvent dessiner que sur place. Voire dans des environnements très personnels et connus toute leur vie pour la distance. Ex: chambre.


Dernière édition par Dream. le Ven 29 Jan 2016 - 8:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2859-chronique-d-une-dessinatrice-a
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10630
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Dim 11 Déc 2016 - 17:48

Salut salut !

Je relance ce débat captivant et... toujours aussi complexe, avec une qestion sur la lumière. La nuit, à Al-Jet, ma mémoire me dit qu'il y a des sphères lumineuses, qui sont des dessins, pour éclairer les rues.
Comment est-ce que ça fonctionne ? O.o
Il faut qu'un dessinateur dessine tous les soir de nouvelles sphères pour la nuit et au matin elles disparaissent ? Le dessin originel a été prévu pour 100 ans et avec une capacité spéciale : quand il fat nuit, ça s'allume ?...
Comment ça se passe ?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Terrien__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : Idir Faragan
Messages : 555
Date d'inscription : 04/07/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans c'est une fille
Aptitudes: pratique la boxe française et sais dessiner
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Dim 11 Déc 2016 - 21:18

Je vois ca plutôt comme quelque chose qu'on allume tous les soirs et cela disparaît au matin. Ceux qui dessinent ça serait comme un peu les tailleurs de rougoilleurs ou ceux des bâtiments. Des gens spécialisé dans ce qu'ils font.
La tous de suite j'ai l'image de ceux qui allumaient les lampadaires avant qu'on ait l'électricité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2489-alice-blanc
Apprenti__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 133
Date d'inscription : 23/12/2014
Apprenti__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune fille de 21 ans
Aptitudes: Souplesse, agilité, aisance et capacités exceptionnelles propres aux marchombres
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Lun 12 Déc 2016 - 9:29

Ces dessins ne sont pas des dessins éternels ? Comme une grosse partie d'Al-Jeit ? Je crois me souvenir que ceux qui ont bâtit Al-Jeit l'ont fait en grande partie avec des dessins (les portes de couleurs, la cascade infinie etc) et ça me paraîtrait cohérent qu'ils aient pensé à y intégrer un éclairage nocturne, des dessins qui s'allument la nuit et s'éteignent le matin automatiquement.. Je me demande même si ce n'est pas spécifié à un moment, il faudrait chercher dans les premières scènes à Al-Jeit de nuit.

Je dis tout ça de mémoire, à vérifier. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2427-parcours-d-une-apprentie-march
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10630
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Mer 14 Déc 2016 - 20:50

Les deux solutions me semblent logiques et plausibles sauf que.. je ne sais pas laquelle est "exacte" x)
Je me dis que faire un dessin éternel c'est une chose mais un dessin &ternel qui varie en fonction de la lumière c'est encore plus chaud U.u
Mais carrément plus cool ! XD

Dans tous les cas, si quelqu'un a les livres sous la main et vérifie, je veux bien le mot de la fin ! :D

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Pirate Aline__Admin
avatar
Masculin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 121
Date d'inscription : 03/03/2017
Pirate Aline__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 40 ans
Aptitudes: Ancien Marchombre, combattant sauvage
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Lun 6 Mar 2017 - 12:58

Justement, j'ai relu les deux trilogies d'Ewilan et j'attaque le pacte.

Une chose qui m'a surpris ce sont les lumières. Et pour ça, je 'm'appuie sur Ellana qui en étant à Al-Far voit ces lumières s'allumer toutes seules. Al-Far est loin d'être une ville éternelle ou autre.

Quand ils vont dans les souterrains marchombre, pareil, elles s'allument seules. Personne n'est là pour allumer chaque couloir souterrains de la cité.

Autre exemple, le jeu auquel joue Ellana après s'être brouillée avec Jilano. Elle arrive sur les berges du polimage et lance un défi à un ivrogne. Le jeu est un truc de runes à assembler, dont la forme change à chaque partie grâce à un dessin.

Il semblerait que les dessins éternels ne soient pas si rare que ça. Que dessiner une lumière éternelle ne pose pas tant de soucis que ça. Comme de régler un jeu. On peut considérer que tu ne créer pas réellement de plus valu au monde.

Mais ça peut peut être remettre en question le côté difficile de dessiner quelque chose d'éternel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1003
Date d'inscription : 24/09/2012
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Dessinateur de la trentaine (bon dieu ça passe...)
Aptitudes: Dessin, Maîtrise des 4 éléments
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Lun 6 Mar 2017 - 16:56

C'était pas tant difficile, j'avais compris d'après les propos de Duom que c'était surtout dangereux, peut-être dans l'idée de perturber l'ordre des choses puisque rien n'est supposé être éternel. C'est comme ça que je l'avais compris perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10630
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Mar 7 Mar 2017 - 9:45

ah, les lumières... hum. On peut éventuellement penser à des objets qui soient éternel et "programmés" pour s'allumer à la nuit tombée ou lorsque des gens s'approchent à moins de 5 mètres.
A mon avis, à l'époque de construction des grandes villes, après la libération Ts'liches, ils ne se mettaient aucune limite au Dessin, du coup je pense qu'on peut imaginer que toutes les villes possèdent les même objets (lumières qui s'allument toutes seules, fontaines qui font apparaitre/disparaitre de l'eau, etc.) qui peuvent être des objets créé pour être éternesl, et qui peuvent s'installer partout sans pour autant être une ville super "hype".


Le jeu dont tu parles, c'est le Hamman Lô. On s'était posé des questions dessus car on y a joué dans un RP et Alice nous avait trouvé la citation :

"Lurt déploya le plateau d'Haman Lô puis passa derrière chacun des deux joueurs pour lui lier solidement une main dans le dos. Lorsque ce fut fait, il dénoua le sachet de soie qu'il avait apporté et éparpilla sur la table une kyrielle de pierres brillantes, la moitié rouge, l'autre bleue. Il plaça ensuite devant lui un sablier de verre.
— Une minute ! lança-t-il d'une voix forte. Vous avez une minute pour constituer une figure qui devra s'adapter au plateau et prendre le pas sur celle de votre adversaire. Jingars prend les rouges, la demoiselle les bleus." (...) " une multitude d'alvéoles formaient un labyrinthe complexe. Créés par de talentueux dessinateurs, les tracés des Haman Lô se modifiaient après chaque partie, rendant impossibles les stratégies prédéterminées et les tactiques figées. Un bon joueur devait faire preuve d'intuition et de dextérité, tout en s'adaptant au jeu et à la technique de son adversaire. " (...) Lurt renversa le sablier et les deux adversaires se lancèrent. Leurs mains libres se mirent à voler au-dessus de la table, saisissant les pierres colorées qu'ils plaçaient avec habileté dans les alvéoles du plateau. Des formes complexes commencèrent à s'agencer devant eux, des formes qu'ils modifiaient sans cesse en fonction de ce qu'ils devinaient de la création de l'autre. Tâche difficile puisque les bons joueurs de Haman Lô ne dévoilaient leur dessin qu'à l'ultime second"


Donc ce n'est pas la couleur qui change mais la forme des pièces, et elles ont été crées par des "talentueux dessinateurs", donc tout le monde ne peut pas faire ça.
A mon avis, là aussi on part sur un objet qui est doté d'une fonction qui évolue dans le temps. Les lumières s'allument toutes seules (fonction imaginée par le Dessin) et les "jetons" du jeu se modifient tous seuls après utilisation (fonction imaginée à la création et aléatoire).

Donc je pense en effet, que ça ouvre une énorme possibilité au Dessin que de dire qu'un objet peu être Dessiné en lui demandant d'effectuer d'autres tâches tout seul, plus tard, même une fois le dessinateur mort.
(ex : je veux un balais pour balayer ma maison, mais je veux que les nuits de pleines lunes il puisse voler)


Ensuite, pour la remarque qui découle des dessins éternels, je rejoins pas mal Evan, c'est surtout une question d'aller à l'encontre de l'ordre des choses.
Je me souviens de la réaction de Duom lorsqu'Ewilan fait un dessin éternel. Il lui explique qu'il ne faut pas le faire, que c'est pas bien, etc.
Perso, je vois ça comme un château de sable. Ton Dessin est voué à disparaitre à l'arrivée des vagues. C'est l'essence même des choses. Mais tu peux, avec beaucoup de volonté aller à l'encontre de la nature et vouloir que ton château de sable reste en place, même quand la mer est haute. Tu vas y ajouter un peu de ciment et ton château de sable restera pour toujours sur la plage, mais il n'est pas "naturel" il vient perturber tout le système où il se trouve.
Je pense qu'un Dessin c'est comme ça, avec de la Volonté tu peux dire "je veux que mon Dessin soit éternel". Il faut à mon avis beaucoup de Volonté et quand même un minimum de puissance pour y arriver (après ça dépendra du Dessin, si ton château de sable fait la taille de ton seau ou si il est taille réelle), "tout le monde peut y arriver", sauf que tu vas à l'encontre de la Nature. Ton château de sable, qui sortira de ton esprit, ne sera jamais érodé, ne va jamais s'abimer sur les coins... Ca va à l'encontre du Monde, du Temps, de la Nature et de tout. Rien n'est jamais éternel, et à mon avis créer des Dessins éternels va justement à l'encontre de cette règle première qui régit le monde et l'univers. C'est plus un problème moral que technique.

A mon avis, en mettant fin à l'âge de mort, les Dessinateurs ont prit conscience de leur pouvoir et l'ont utilisé et en ont abusé. Ils ont construit plein de choses, sans prendre le temps de songer au Dessin, ce que c'était réellement, ses conséquences et tout ce qui va avec. Ils ont juste profité de cet outil qui était à leur disposition pour "rattraper le temps perdu". Juste à un moment ils se sont posé des questions et je pense qu'il ont limité eux-même leur pouvoir, pour le bien de leur civilisation. Ca expliquerait pourquoi on trouve des objets éternels, mais qui sont toujours très anciens, et que les Dessins "contemporains" ont une durée de vie limitée.

Moi, là je me pose une autre question. Peut-on détruire un dessin éternel ?
Si je veux détruire le chateau de sable "éternel" de sieur Alex, est-ce que je peux créer un Dessin plus "puissant" qui mettrait à mal son immortalité ? Aller dans les Spires et dessiner une fissure dans son mur. Bien entendu, fissurer un objet éternel serait difficile mais.. faisable, avec énormément de volonté et de pouvoir.
Ou est-ce que tout objet éternel ne pourra être détruit, même pas un autre objet éternel, ou par une manifestation supra-puissante du Don ?


Pour en revenir à la création de ces Dessins éternels/avec fonction variable. Lorsqu'un dessinateur créé, il impose des volontés à son dessin. Lorsqu'Ewie dessine son poignard éternel, elle dit qu'elle voulait juste qu'il soit hyper solide. Imaginons maintenant qu'en dessinant une ampoule elle se dise "je veux qu'elle brille lorsqu'il fait noir"... Le dessin n'est pas que un truc mental qu'on peut créer comme de la pâte à modeler, mais ça enregistre également nos intensions, même si le créateur n'en n'a pas conscience.
Ca peut expliquer les fonctions "incluses" dans certains dessins, leur créateur voulait que son objet change s'il se passait telle ou telle chose.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Pirate Aline__Admin
avatar
Masculin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 121
Date d'inscription : 03/03/2017
Pirate Aline__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 40 ans
Aptitudes: Ancien Marchombre, combattant sauvage
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Mar 7 Mar 2017 - 13:09

Je peux déjà répondre pour le fait de briser un dessin éternel, oui, c'est possible.
Ewilan détruit le collier du dragon, qui a été créé par les t'slich pour le restreindre. Elle est cependant aidée par la Dame et ses parents, se liant pour parcourir l'imagination plus loin qu'elle ne le pourra jamais par la suite.
Contre le pouvoir de plusieurs t'slich il a fallu l'intervention d'une dessinatrice de légende ainsi que d'un être divin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate Aline__Admin
avatar
Masculin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 121
Date d'inscription : 03/03/2017
Pirate Aline__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 40 ans
Aptitudes: Ancien Marchombre, combattant sauvage
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Mer 15 Mar 2017 - 10:14

Toujours sur Ellana, troisième volet.
Ellana et Salam arrivent en ville, tout le monde change de trottoir) , il est question de "lumière fait par les apprentis de l'académie"

Pendant l'Anh-Jun, les 3 marchombre qui restent Salam sont munis de bâtons type Gandalf, qui font de la lumière.
Arrivé à la dernière épreuve pour Salim, la pièce s'illumine et Salim 's'étonne qu'il y ait des dessinateurs parmi les marchombre.

Tout ça implique finalement le contraire de ce que j'ai observé plus tôt. Les lumières semblent être faites sur l'instant où dans un temps récent, par les élèves de l'académie.

Et qu'un marchombre puisse utiliser l'art du dessin alors que dans un livre d'Ewilan, il est clairement dit que la voie du dessin et des marchombre s'opposent et ne peuvent cohabiter, montre que soit... Bottero à pu changer d'avis en cours de route, Soit que ce n'était pas clair même pour lui, haha

Du coup... Je suis encore plus perdu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchombre__Admin
avatar
Féminin Âge : 16
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 844
Date d'inscription : 04/04/2016
Marchombre__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 24 ans
Aptitudes: Comme tous les marchombres, grande agilité et rapidité, plus un petit cadeau du Rentaï...
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Mer 15 Mar 2017 - 13:48

Bah pour les marchombres... Un peu n'importe qui peut le devenir du moment qu'un maître le choisit. Mais généralement, les marchombres sont de mauvais Dessinateurs car ils sont plutôt axés sur la Créativité et/ou la Volonté, mais peu sur le Pouvoir.

Et pour les Dessins éternels, oui c'est possible de les briser, mais comme tu l'as dit, peu réalisable par "le commun des mortels". ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t3127-souvenirs-de-stormer-glacon-a-
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10630
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force Mer 15 Mar 2017 - 17:10

coucou, j'interviens pour dire que le concept des marchombres a évolué au fil des livres ;) Du coup il est possible qu'il y ait certaines incohérences entre les premiers tomes et la trilogie d'Ellana, où il est vraiment entré dans le sujet et a approfondit bon nombre de points concernant leur philosophie etc. (je me souviens qu'à un moment j'avais relevé pas mal de "contre-informations" entre les différentes trilogies)
Mais oui il est pratiquement jamais fait mention de dessinateurs qui possèdent le Don, comme si leurs voies n'étaient pas compatibles. Mais ça ne veut pas dire que tous les marchombres sont dénudés du moindre Don...


Pour briser un objet éternel. Tu cites le collier du dragon, mais faut pas oublier que le Dragon est une sorte de "Dessin" donc pour l'enchainer il faut nécessairement un Dessin hors du commun. C'est pas la même chose de faire un poignard éternel qu'un collier pour une créature qui vit dans l'Imagination.
Mais oui, je pense qu'il faut une très grande puissance pour briser un dessin éternel, on en a eut un exemple, même s'il est démesuré.


Pour la lumière des villes... hum, ce seraient les étudiants qui feraient la lumière ? étrange... Je pencherais quand même pour des objets éternels dotés de la capacité à s'allumer "tous seuls" (cf. lampadaires, bantôn de gandalf, lumière dans les sous-terrains) auxquels peuvent s'ajouter des dessins "momentanés".

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: le Don - Ses limites, sa force

Revenir en haut Aller en bas

le Don - Ses limites, sa force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» le Don - Ses limites, sa force
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» RETOUR EN FORCE DE L'INSÉCURITÉ:2 POLICIERS LÂCHEMENT ABATTUS À CROIX BOSSALES
» Laisse la force te guider [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: D'un monde à l 'autre :: Place Publique-