Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Une pour tous, tous pour une!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Terrien__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Idir Faragan
Messages : 514
Date d'inscription : 04/07/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans c'est une fille
Aptitudes: pratique la boxe française et sais dessiner
MessageSujet: Une pour tous, tous pour une!! Mer 30 Mar 2016 - 21:41

Cela fait plusieurs jours que nous sommes arrivés à Al-Jeit. Je me suis émerveillée de la beauté des lieux, je n'avais jamais vu une ville pareille. Il y a une espèce de tranquillité qui règne dans ce monde. Pas de voiture, pas de bus... On est bercé par le bruit de la foule, les claquements des sabots et les craquements du bois des charrettes. Mon regard ne cessait de découvrir de nouvelles choses : les vêtements, les animaux inconnus, les plantes colorées... Pendant ces marches, mes doigts me titillaient. J'avais envie de m'arrêter, m’asseoir en plein milieu de ce marché et remplir les feuilles blanches de ce qui se passait sous mes yeux.
Finalement, le groupe s'est séparé. Nous nous sommes retrouvés seuls dans cette ville encore inconnue. J'ai du me préoccuper rapidement de me trouver un travail et un toit. Pendant de longues heures dans les rues, m'arrêtant à chaque échoppe que je croisais. Rien. Avec abattement j'ai vu le ciel saigner avant de s'assombrir pour laisser place à la nuit. Instinctivement je suis restée dans les artères principales. Comme toute ville, les ruelles sombres sont à éviter la nuit. J'ai marché ainsi jusqu'au petit matin, observant la ville se réveillée petit à petit. Je n'avais pas voulu prendre le risque de m'endormir dehors.
Cette errance a duré plusieurs jours. Je ne pensais jamais me retrouver à nouveau dans une situation aussi précaire. Rapidement j'ai retrouvé les, bonnes ou mauvaises, habitudes ? Guetter les restes de nourritures sur les terrasses des restaurants, rendre quelques services comptant sur la générosité pour avoir une bricole à grignoter en retour. Pendant ces quelques jours, je me suis rendu compte du regard des gens sur mon apparence. Mes cheveux bleus qui n'allaient pas en s'arrangeant, et le peu de tatouages qui sont apparents font effets. D'un côté je suis contente car c'est un peu l'effet voulu. J'aime prouver que les personnes tatouées et aux cheveux colorés ne sont pas forcément des punks, des bandits ou autres mauvaises personnes. Bien des personnes se basent sur des clichés pour se faire un avis sur les gens. Mais bon, heureusement que Danie ne peux que se baser sur des actes....

Alice ! Je reprends pied avec la réalité. J'ai passé sans m'en rendre compte la porte de la ville. J'ai dû marché ainsi le long de la route principale avant de m'engager dans le sentier secondaire où je me trouve actuellement. Au bout de mon bras se balance le panier tressé où est entassé de la viandes séchées et autres denrées. Qu'est-ce qu'il y a ? Il y a quelqu'un. Je lève les yeux au ciel. N'importe quoi. Tu ne sais plus quoi inventer frérot, qui veux-tu que ce soit ? Peut-être celui que tu as envoyé balader tous à l'heure. Il n'avait pas l'air commode. N'importe quoi. Il était plus bête que méchant. Et l'autre ? Lequel ? Je peux entendre le ricanement de mon frère. Je soupire et continu à marcher attendant qu'il se décide. Tu ne te souviens pas ? Pourtant je suis sur que lui va se souvenir de toi vu à la façon dont il t'a regardé quand tu l'as bousculé. Je fronce des sourcils cherchant à m'en souvenir mais rien... Je jette un rapide coup d'œil derrière mon épaule. Il n'y a que la prairie et quelques arbres. Il n'y a personne Sam'.
Mais la silhouette que je découvre à quelques mètres de moi lorsque je regarde de nouveau devant moi me fait sursauter. Il se tient au milieu de la route, tous vêtu de cuir et une lourde épée repose contre sa hanche. Tu es toujours aussi sure que j'invente quelque chose ? Je ne réponds pas à Samuel, toute mon attention est tournée vers l'homme. J'ai ralentis l'allure. Je ne me sens pas à l'aise. Ce type dégage quelque chose de mauvais. Finalement je fais encore quelques pas avant de me stopper. Il n'a toujours pas esquissé un mouvement.

-Bonjours, je peux vous aider ?

Un sourire mauvais vient étirer ses lèvres, il fait un pas en avant. Le couteau qui apparaît dans sa main me cloue sur place, alors qu'il continue à s'avancer de sa démarche silencieuse. Cet homme est un tueur. Je vais y passer. Comme dans un rêve je vois la distance entre nous diminuer. Je fixe la lame qui brille d'une lueur sinistre. Le fer fend l'air en direction de mon corps.  Alice!!! Des flashs de souvenirs viennent s'imprimer sur mes rétines alors que le cri de Samuel retentit dans mes oreilles. Les corps entremêlés. La silhouette qui disparaît. Le couteau planté dans le flanc. Le sang qui s'écoule paresseusement, entraînant avec lui la vie. Le corps qui tremble. Les mains qui enserrent les siennes avant de les relâcher après un dernier sursaut de vie. Non. Je ne veux pas finir comme lui. Je me décale de justesse de la trajectoire de la l'âme. Il revient à l'attaque, plusieurs fois. Je m'en tire comme je peux, reculant toujours un peu plus. Soudain, mes réflexes me reviennent. Je peux presque entendre la voix de Paul. Mes poings se mettent devant mon visage, mon pied s'élève, fouette les bras de l'homme. Le pied posé, je plonge en avant. Mon poing s'écrase sur son visage. Une douleur sourde vient irradier mes phalanges dû à leur rencontre avec l'os de la mâchoire. Je recule en secouant ma main. J'ai peu boxé sans mes gants. Et on sent tous de suite la différence.

-Espèce de petite...

L'homme darde sur moi un regard où se mêle fureur dû à son égo blessé, et la surprise car il s'attendait pas que je réplique. Après tous, je peux sembler bien fragile. Mais ce coup sera le dernier. C'est un tueur et il ne se fera plus avoir. Les mains maintenant vides, il fait lentement glisser l'épée hors de son fourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2489-alice-blanc
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 14
Autre(s) Compte(s) : Alyss Lee
Messages : 354
Date d'inscription : 22/09/2015
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 17 ans
Aptitudes: Très agile et rapide
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Jeu 31 Mar 2016 - 18:59

Edelwein se promenait, étant, depuis la mort de son maître, en solitaire dans tous ses déplacements. Son chagrin, bien qu'accepté, était toujours présent, et c'était avec beaucoup de mélancolie qu'elle regardait les lieux qui avaient autrefois servi à accueillir son entraînement. Certes, elle avait passer l'An-Ju, et avait obtenu sa greffe, mais son apprentissage, d'après son défunt maître, était loin d'être fini. Maintenant… Il n'était toujours pas fini, mais plus personne n'était présent pour le terminer. Et Edelwein se sentait très , très seule.

Elle parcourut son regard sur le paysage qui s'offrait à elle. L'herbe, longue et bien fournie, était terriblement tentante, au sens positif. Elle se balançait, telle des vagues, sous le souffle puissant du vent. Les cheveux de la Marchombre suivait se mouvement, cachant partiellement ses yeux dont la couleur était la parfaite réflexion de ciel, bleu claire. Ses vêtements faits en lanière de cuire tressés épousaient parfaitement sa morphologie, mais il semblait à la jeune fille qu'ils ne lui allaient plus, depuis qu'elle ne pouvait plus se considérer comme une apprentie de quoi que ce soit. Elle avait l'impression que ses sens avaient baissés. C'était vrai, mais ce fait était du à la tristesse, non à un manque quelconque d’entraînement.

Les yeux humide, elle s'assit dans l'herbe, et chassa d'un geste de la tête ses pensées négative. L'endroit était désert, et une chaleur incroyable régnait ici. Pour Edelwein, à qui la température avait passablement augmenter ses derniers temps.  Elle tourna la tête à droit et à gauche. Son instinct, qui était malgré ses dires  pressent,  ne l'avait pas tromper. D'un geste rapide, elle enleva sa combinaison, révélant des vêtements plus courts, à savoir des sous-vêtements basiques. Elle s’allongea et ferma les yeux, avec la ferme intention de dormir.

Il ne se passa pas plus d'une minute pour qu'elle se réveille. Un bruit de lute lointain, preuve qu'elle n'avait pas perdu l'ouïe, s'était fait entendre. Sans hésiter, elle se leva. Elle eut un regard pour son accoutrement, et pris les dagues posées sur l'amas que formaient ses vêtements. Elle courut vers l'origine du bruit, et vit un homme, qui s'apretait à tuer une jeune femme. Avant qu Edelwein n'ait pu faire un mouvement, l'autre avait lancer un coup efficace, et l'homme était sonner. Mais la Marchombre se doutait qu'il n'allait pas en rester là, et se jeta dans la bataille. Elle jugea du regard l'homme qui venait de se relever, et lui lança un coup de pied dans la mâchoire qui l'expulsa à quelque mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Sam 9 Avr 2016 - 12:11

Aeterna n'avait pas un amour particulier pour les villes. Celles-ci étaient souvent encombrées, sales, bruyantes, et d'après elle ce n'était pas l'endroit où l'on faisait généralement les plus belles rencontres. Les camarades de voyages avaient toujours été, pour Aeterna, les plus fidèles alliés que l'on pouvait espérer. Unis par un intérêt commun, celui d'arriver à bon port sain et sauf, il se créait entre eux un lien que l'oisiveté et l'anonymat des villes ne permettait pas.
Al-Jeit était un peu différente. La Marchombre y avait le souvenir d'une tour. Peut-être pas la plus haute de toutes, ni la plus belle, mais la première tour qu'elle avait escaladée avec Huring, son maître. Cette tour, symbole pour elle du dépassement de soi nécessaire à tout Marchombre. Et peut-être même à tout homme, d'ailleurs. Retourner à la capitale était plus une sorte de pèlerinage qu'un réel besoin, encore que se souvenir pouvait aussi être nécessaire. Plus que nécessaire.
Il était temps. Temps pour Aeterna de réfléchir très sérieusement à la possibilité de prendre un apprenti si elle croisait quelqu'un qui en semblait digne. L'occasion ne s'était encore jamais présentée, mais la jeune femme y songeait de plus en plus fréquemment. L'apprentissage n'était pas à prendre à la légère, et si elle ressentait en elle l'envie d'ouvrir la Voie à d'autres elle n'était pas certaine du tout d'y arriver.
Alors, pour tenter de démêler un peu cette situation elle avait commencé par revenir aux endroits forts de son propre apprentissage, comme pour chercher implicitement l'accord d'Huring, mais surtout pour se remémorer les circonstances dans lesquelles elle avait le mieux intégré les différents maîtres-mots qu'il lui avait offerts. Al-Jeit était un début.
Pour ce fameux voyage pas de cheval. Aeterna était une bonne cavalière, mais les chevaux n'avaient jamais été une source de passion particulière. Ils étaient de beaux animaux mais sans plus, et elle préférait marcher ou courir. Il lui était plus facile de réfléchir de cette manière, mais aussi de continuer sur la Voie en se dépassant elle-même. Courir plus vite, plus longtemps, plus loin. C'était bien plus difficile que de se laisser porter par une brave bête. Et bien plus gratifiant quand on parvenait enfin à destination.
Cette fameuse destination n'était plus très éloignée, d'ailleurs. La Marchombre songeait à un bon repas dans une petite auberge dont elle avait souvenir, où son maître l'avait amenée la veille de son Ahn-Ju. Cependant ce ne fut pas un bruit de couverts qui la tira de sa réflexion : ce fut un bruit de combat. Aeterna força l'allure, curieuse, pour finalement apercevoir une jeune fille aux cheveux bleus. Bleus ! Voilà quelqu'un qui devait comprendre le regard étrange qu'on pouvait poser sur elle, avec ses cheveux blancs, immaculés malgré son jeune âge. Néanmoins ce n'était pas le moment de réfléchir à la discrimination alavirienne en fonction de la couleur de cheveux. La jeune fille aux cheveux bleus étaient en bien mauvaise posture. Fallait-il intervenir ?
Aeterna ne savait pas ce qui avait pu pousser ces deux là à de telles extrémités, ce qui rendait toute intervention difficile. Ils avaient peut-être des choses à régler dont elle ignorait l'existence. Mais la Marchombre ne comptait pas laisser une jeune fille se faire laminer comme ça, sous ses yeux sans rien faire. Une autre damoiselle avait jugé opportun d'agir... En sous-vêtements. Aeterna s'approcha pour se faire une meilleure idée de la situation. Et elle le reconnut.
Aeterna sortit ses deux dagues de ses fourreaux, en faisant bien exprès de le faire bruyamment. Qu'il se retourne. Qu'il la voit.

-Oh mesdemoiselles, ne vous acharnez pas sur sa mâchoire, il ne pourra plus s'excuser après !

Le combattant s'était retourné, et son air mauvais s'était changé un instant en surprise. Il l'avait reconnue, elle qu'il croyait morte et enterrée depuis longtemps.

-Traîtresse !

Aeterna ne lui laissa pas le temps de dire quoi que ce soit d'autre. Elle bondit, évita la lame acérée de son épée prête à s'abattre pour se glisser à côté de lui. Frapper son bras, le voir lâcher son arme.

Tu ne pouvais pas t'en prendre à quelqu'un de ton niveau, au lieu d'attaquer les jeunes filles ?

Il grogna, voulut bondir à son tour pour récupérer son arme. Aeterna le laissa faire, profitant de ce temps pour se placer entre lui et la demoiselle aux cheveux bleus. Qu'il approche pour voir. Maintenant qu'elle l'avait reconnu, qu'elle savait qu'il s'agissait d'un Mercenaire, elle n'avait pas l'intention de le laisser s'en tirer comme ça. Les Mercenaires n'avaient jamais de bonnes raisons de tuer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 14
Autre(s) Compte(s) : Alyss Lee
Messages : 354
Date d'inscription : 22/09/2015
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 17 ans
Aptitudes: Très agile et rapide
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Lun 11 Avr 2016 - 10:06

Edelwein recula. Une autre femme était arrivée et s'était attaqué à l'hurluberlu tueur. La jeune Marchombre regarda la scène avec stupéfaction, puis la fille aux cheveux bleus. La probabilité que quelqu'un arrive les aider avait été de surement dix pour-cent, et voilà qu'une autre personne s'était incrustée. Excellent.

La jeune fille s'assit dans l'herbe, désireuse de faire le spectateur à ce qui allait suivre. L'homme semblait avoir reconnut la femme au cheveux blanc. Edelwein ne se montra pas surprise de la couleur des cheveux. Elle avait déjà vue des gens étranges au cour de sa vie, et l'autre fille à côté avait elle même des cheveux bleus. La rousse se trouva, alors qu'elle venait de faire cette constatation, excessivement banale.

Le combat avait réellement débuté. Les deux ennemis luttaient avec plus de force. Ayant peur de recevoir un coup de pied mal placé, elle se leva et se dirigea vers la fille bleus. Elle devait avoir sensiblement le même âge, voir le même. Un dragon ornait son épaule. d'un mouvement négligeant du poignet, elle attrapa celle ci et la fit reculer. Elle lui adressa un sourire, et lui prononça, à voix haute et claire:

-Evitez de trop vous approcher. Cette demoiselle s'occupe du mercenaire. Si elle a fini avant que je soit revenue, dite lui que je suis aller chercher mes vêtements!

Se fut juste une fois qu'elle eut fini sa phrase qu'elle se rendit compte de son erreur. La jeune fille n'était pas sensé être au courant que c'était un mercenaire. Edelwein le savait, elle, parce qu'elle avait reconnu une technique assez mortelle déjà utilisé chez d'autre mercenaire du chaos qu'elle avait déjà croisé.
Elle s'efforça de conserver son sourire pour cacher son trouble, et courut chercher de quoi se vêtir.
Deux minutes plus tard, elle était de retour, avec ses vêtements de cuire marchombre, et le combat n'était toujours pas finie. Alors elle décida que l'heure de faire quelque chose était venue. Elle s'élança vers le combat, et lança cette fois ci son poing dans l'estomac de l'homme. Celui-ci, qui ne devait pas si attendre se plia en deux sou l'impacts. Il releva la tête, le regard brillant de rage, et se jeta sur Edelwein. D'un coup de per, il l'envoya au sol. Il se baissa à son niveau, et sortit d'une petite ceinture une dague, qu'il plaqua sur la gorge de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrien__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Idir Faragan
Messages : 514
Date d'inscription : 04/07/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans c'est une fille
Aptitudes: pratique la boxe française et sais dessiner
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Sam 16 Avr 2016 - 19:56

Ah, on dirait que finalement je ne vais pas mourir aujourd'hui. Une jeune fille à la chevelure rousse vient d'émerger des buissons. En sous-vêtements. Je fronce des sourcils. C'est assez... Étrange. Un bref instant je me demande si c'est une habitude ici. Non non c'est pas possible. Si c'est une habitude, je ne suis pas contre... Samuel ! S'il te plait ! Tu peux garder ce genre de commentaire pour toi. Mais en tous cas elle semble douée. Je retourne à la réalité.
La jeune fille a détourné l'attention du tueur, et elle se jette maintenant sur lui. Son pied percute sa mâchoire, se qui le fait s'écrouler quelques mètres plus loin.Il se redressait, la main sur sa mâchoire quand une seconde femme vient de s'avancer à découvert. Elle est un petit plus vieille que moi. Ses cheveux, aussi blanc que la neige fraîchement tombé, sont regroupés en un chignon. Elle n'intervient pas tous de suite, observant l'homme. Lentement elle fait sortir des dagues de fourreaux accrochés à sa ceinture. Elles produisent un affreux bruit métallique. L'homme tourne la tête à l'entente du son. Il y a un moment de suspend, avant qu'un rictus vient déformer son visage. Il se remet sur ses pieds, fais tourner son épée. Ils semblent se connaître...

-Oh mesdemoiselles, ne vous acharnez pas sur sa mâchoire, il ne pourra plus s'excuser après !

Pff ! Avec ce genre de personne je ne m'attends absolument pas à des excuses. Excusez moi mademoiselle, j'ai manqué de peu de vous transpercer de part en part mais ce n'était absolument calculer ! En compensation je vous invite à boire un verre. Et on partirait bras dessus, bras dessous accompagné de nos deux nouvelles amis... Alice, tu divague. Je sais. C'était pour souligner l'absurdité de la phrase.Je crois que c'était de l'ironie. Je croyais que Gaël avait fini à t'apprendre à le reconnaître. ... Bref ! La morale de tous ceci c'est...

-Traîtresse !

Pas tous à fait, mais bon.. La jeune femme bondit en avant. Elle évite, je ne sais comment, la lame qui allait pour l'éventrer. Sa main fuse, frappe le bras armé, l'épée dans un tintement. Elle s'éloigne de quelques pas de l'homme, faisant barrage entre moi et le tueur.

Tu ne pouvais pas t'en prendre à quelqu'un de ton niveau, au lieu d'attaquer les jeunes filles ?

Un bruissement d'air attire mon attention. C'est la jeune fille rousse qui s'approche. Je n'ai pas le temps de réagir qu'elle empoigne mon poignet, et me fais reculer de quelques pas. Lorsqu'elle me lâche, je remets une distance de sécurité entre nous deux.

-Evitez de trop vous approcher. Cette demoiselle s'occupe du mercenaire. Si elle a fini avant que je soit revenue, dite lui que je suis aller chercher mes vêtements!

Un mercenaire ? Mais qu'est ce que j'ai fais pour quelqu'un m'envoie un mercenaire à mes trousses ? J'ai rien fais. Je viens d'arriver.... Alice. Je crois que mercenaire prend une majuscule Mercenaire ? C'est quoi ? Un titre ? J'en sais rien, tu leur demandera. Elles semblent en savoir long sur le sujet.
La deuxième parti de sa phrase me fait froncer des sourcils. Comment ça elle s'absente. Elle n'aide pas d'abord la jeune femme aux cheveux clairs ? Ou peut être que non. Se battre contre des objets aiguisés, presque nue n'est pas une bonne idée. Cela dépend du point de vu.Sam... Tais toi. Il ricane en réponse. Pendant ce temps là la jeune fille a disparu.
Je regarde le combat qui se déroule devant mes yeux. Les dagues fusent, sifflantes dans l'air. Elles ne font qu'effleurer les corps. Je reste ébahi devant leur style de combat. A l'instant même, je ne pense pas à aider la jeune femme. Absolument pas. Je serai comme un cheveu dans une soupe. Je briserai cet.. Equilibre. L'homme a retrouvé son sang froid et je vois maintenant que je n'avais aucune chance de lui échapper. Mais il bouillonne de colère. Dans quel monde on est tombé ? Je n'ai pas le temps de répondre. La rousse est de retour, toute vêtu de cuir. Comme la femme aux cheveux blancs. C'est une mode ? Je murmure en réponse :

-Non, c'est autre chose...

Il y a encore tant de choses à savoir, à comprendre sur ce monde.
La jeune fille se mêle au combat en s'infiltrant dans une faille. Son poing s'enfonce dans l'estomac du tueur. Il se plie en deux, le souffle coupé. Mais il s'en remet rapidement. Je n'ai pas le temps d'ouvrir la bouche que son pied fuse. La jeune fille s'écroule, les jambes fauchées. Un couteau vient se loger dans le creux de son cou, chatouillant la peau tendre de son cou. J'examine la situation un instant, puis j'avance les mains en évidence. Alice qu'est ce que tu fais ?

-Hey ! Stop ! On peut faire une pause ? Genre, cinq minutes ? Pour prendre le temps de régler cette histoire sans... Si tu dis violence, laisse tombé c'est trop tard. Et depuis longtemps. C'est vrai. Bon alors sans mort ? Pas d'interruption de Samuel. Cela doit être convenable. Bon je continu. Parce que franchement, je ne sais absolument pas ce que vous me voulez. J'étais juste aller faire des courses au départ.. Je te l'ai dis pourquoi ! Non tu as fais monsieur le mystérieux! Maintenant tais toi ! Je fais encore quelques pas en avant, dépassant la femme aux cheveux clairs. Donc si on pouvait s'expliquer et régler cette affaire dans plus de calme. Ce serait génial. Fini-je dans un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2489-alice-blanc
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Mar 19 Avr 2016 - 21:19

Le Mercenaire ne répondit pas. De toute façon il aurait été étonnant qu'il gaspille sa salive à insulter une traîtresse: la tuer lui suffirait amplement. Aeterna ne dit rien non plus, pour la même raison. Et aussi parce que maintenant que le Mercenaire était à nouveau armé, il était on ne peut plus dangereux et appartenait à la catégorie des cibles sur lesquelles il vaut mieux rester concentré. Le sourire moqueur qu'elle avait arboré en prenant la parole venait de disparaître au profit d'un visage beaucoup plus neutre. Marchombre contre Mercenaire. Le combat venait de changer profondément de nature.
Il avait bondi vers elle, toutes lames dehors, cherchant à l'éventrer d'un coup d'estoc. Elle avait esquivé. Maintenant que l'effet de surprise était dépassé, la victoire était bien plus compromise pour l'équipe des demoiselles. De plus, Aeterna se serait attendue à recevoir de l'aide au moins de la part de la jeune rousse. Mais elle était seule, désespérément seule face à ce Mercenaire. De toute façon il était trop tard, il ne laisserait pas partir une traîtresse vivante et notre Blanche-Neige nationale à cause de ses cheveux blancs était bien placée pour le savoir.
Ouverture.
S'ouvrir, s'accorder à ce qui l'entourait, pour s'accorder au temps du Mercenaire. Celui-ci avait l'air d'user d'une technique bien différente. Aeterna se demandait si ce bouillonnement qu'elle sentait en lui était perceptible à tous tant il semblait important, ou si c'était simplement le fait qu'il lui était familier. Elle avait grandi parmi les Mercenaires, leur aura particulière, si proche et pourtant si différente de celle des Marchombres, n'avait pas réellement les caractéristiques d'un mystère aux yeux de la jeune femme.
La fluidité des mouvements était quasiment identiques, chacun de leurs assauts échouait à cause d'un simple millimètre manquant pour toucher la chair, on aurait plus cru assister à une danse qu'à un combat tant tout semblait précis, calculé, presque répété. Il n'en était rien. Dès que l'un d'entre eux se relâcherait, ne serait-ce qu'une minute, une lame le lui ferait regretter.
Elle tendit le bras d'un mouvement effroyable de rapidité, droit vers le cou du Mercenaire. Celui-ci se décala, attrapa son poignet. D'un mouvement de bras, elle se dégagea non sans difficultés de son emprise,  profitant de son élan pour lui lancer un coup de pied au thorax. L'homme y échappa in extremis par une roulade maîtrisée.
Et c'est alors qu'une autre demoiselle intervint. La rousse. Ses sous-vêtements avaient été remplacés par des vêtements en cuir très semblables à ceux d'Aeterna. Des vêtements de Marchombre. Effectivement, la Voie semblait vibrer en elle, mais il n'était pas difficile de se rendre compte que cette demoiselle n'avait pas fini son apprentissage. Une apprentie. Où pouvait donc être son maître? Pas le temps de se poser ce genre de questions, ça viendrait peut-être plus tard si elles sortaient vivantes de toute cette histoire. Le Mercenaire se plia en deux un instant, sous l'effet d'un coup bien placé de l'apprentie. Aeterna l'avait suffisamment occupé pour créer une faille, et si elle n'avait pas pu en profiter elle-même, l'autre fille ne s'était pas gênée. A elles deux, puisque l'autre demoiselle ne semblait pas vouloir se mêler du combat ce qui se comprenait vu la mauvaise posture dans laquelle elle s'était retrouvée, elles avaient une chance.
Il ne fallait cependant pas sous-estimer leur adversaire, qui se reprit assez vite pour faucher les jambes de la rouquine. Cette dernière tomba, et alors que la Marchombre s'apprêtait à retourner au contact de l'adversaire pour poursuivre le combat déjà bien engagé, elle aperçut la dague sous le cou de la demoiselle. Tout devenait bien plus compliqué maintenant qu'il avait un otage. Vite, il fallait trouver une solution. Le cerveau d'Aeterna fonctionnait à toute allure, peut-être qu'elle pourrait...

-Hey ! Stop ! On peut faire une pause ? Genre, cinq minutes ? Pour prendre le temps de régler cette histoire sans...


La fille aux cheveux bleus avait décidé de prendre part à cette altercation, et finalement Aet' aurait préféré qu'elle s'abstienne. Elle avait les mains levées, sans aucune arme, et semblait convaincue de la pertinence de son action. Voilà quelqu'un qui avait le courage de ses opinions, au moins. Aeterna ne comprenait néanmoins pas véritablement où elle voulait en venir.

 Parce que franchement, je ne sais absolument pas ce que vous me voulez. J'étais juste aller faire des courses au départ..


Des... Courses ? Voilà qui, effectivement, ne justifiait pas une attaque de la part d'un Mercenaire. Il manquait peut-être un élément au tableau, pour permettre de comprendre toute cette situation, mais la demoiselle qui parlait n'avait pas l'air motivée à les dévoiler.

Donc si on pouvait s'expliquer et régler cette affaire dans plus de calme. Ce serait génial.

Le Mercenaire rit. Fort, longtemps. Il s'attira le regard méprisant d'Aeterna, qui posa une main sur l'épaule de la femme tatouée. Et la tira doucement en arrière, voulant l'écarter de la zone la plus dangereuse, sans pour autant l'y contraindre par la force.

Moi, je te veux rien du tout. En revanche, je sais que ce genre de types fait ce genre de choses,
dit-elle en désignant de sa main libre la longue cicatrice qui lui barrait toute la joue gauche. Et je te déconseille l'expérience.

Elle resserra un peu la pression sur l'épaule de la fille. Le Mercenaire lâcha brusquement son otage, bondissant vers les deux filles en pleine discussion pour profiter, très probablement, d'un certain effet de surprise. Aeterna aurait bien voulu s'inquiéter de l'état de la rousse, pour savoir si elle avait été blessée. Mais elle se contenta de plaquer sa camarade aux cheveux d'une couleur aussi étrange que la sienne au sol, pour échapper de justesse à une lame possiblement meurtrière.

Tu te crois maline, traîtresse ? Tu devrais avoir honte de ton visage de barbare, et ça aurait dû te passer l'envie de nous provoquer.
Et toi, tu devrais avoir honte de ta bêtise.


Le Mercenaire était proche, armé, et semblait décidé à les empaler. Aet' se plaça le plus rapidement qu'elle put entre lui et sa première cible. La rousse était dans le dos de l'homme, si elle voulait agir c'était le moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 14
Autre(s) Compte(s) : Alyss Lee
Messages : 354
Date d'inscription : 22/09/2015
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 17 ans
Aptitudes: Très agile et rapide
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Mer 27 Avr 2016 - 14:43

Edelwein était revenue rapidement à l'endroit ou se déroulait le combat. Aucun des deux adversaires ne semblaient prendre le dessus. Sans trop réfléchir, elle se lança dans la bataille. Si elle se battait du bon côté, c'est à dire avec l'autre femme, elles pourraient gagner. Aussi s'installa-t-elle en position de combat, à deux centimètres du Mercenaire. Trop près. Beaucoup trop près. L'homme voulut alors utiliser cette bêtise stupide à son avantage. Il faucha les jambes de la jeune Marchombre, la faisant tomber dans un bruit lourd. Elle se prit le sol dans le dos, et sa respiration se coupa quelques secondes. L'homme, avec un abominable rictus sarcastique, attrapa une de ses dagues et la colla contre sa gorge, l'enfonçant légèrement surement pas pour que le sang coule, mais pour montrer qu'elle était désormais son otage, et qu'il n’hésiterai pas à la tuer. Apparemment, les Mercenaires du Chaos se considéraient comme assez pour ne plus recruter.

-Hey ! Stop ! On peut faire une pause ? Genre, cinq minutes ? Pour prendre le temps de régler cette histoire sans...

La jeune fille aux cheveux bleu s'était lancée dans une discussion. Voulait-elle apaiser les chose? Si oui, se serai inutile, ou du moins, pas la bonne façon. La preuve, le Mercenaire se contenta juste d'enfoncer un peu plus le couteau de sa gorge. Elle sentit qu' un début d'une petite partie d'ébauche de blessure grave était en train de se préparer. Il pouvait toujours lui couper la tête.

-Parce que franchement, je ne sais absolument pas ce que vous me voulez. J'étais juste aller faire des courses au départ...

Donc, l'autre fille faisait des courses.
Ah, mais oui, évidemment, on se faisait toujours attaquer, quand on fait des course! Dans mouvement discret de la tête, elle lança un regard incrédule à la jeune fille. Elle sentit le couteau caressait sa glotte, et décida qu'il serai plus judicieux de ne plus bouger.

Donc si on pouvait s'expliquer et régler cette affaire dans plus de calme. Ce serait génial.

Oui. Ce serai génial.
Aussi étrange que cela puisse paraître, l'homme éclata de rire et desserra son étreinte. La femme aux cheveux blanc avait fait reculer l'autre aux cheveux bleu d'une façon plus délicate qu'elle même l'avait fait, et s'occupait de lui expliquer qui était cet homme. Qui, bien évidemment, profita du fait qu'elles ne lui prêtaient aucune attention pour sauter sur elle, avec la ferme intention de les éviscérer et autre. Lachant Edelwein, et la laissant derrière lui. Mauvaise idée.

Les deux autres s'étaient mis à terre, évitant à la dernière seconde un coup mortel. Elles reculèrent précipitamment, et Edelwein revint à la réalité pour agir. D'un geste rageur, elle lança une nouvelle fois son pied, visant autre chose que quelque minutes auparavant. Une partie qu'elle savait très sensible, chez les hommes. Dans un crie de douleur, il tomba à terre, et sa tête fit un bruit sec lorsqu'elle se cogna contre le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrien__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Idir Faragan
Messages : 514
Date d'inscription : 04/07/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans c'est une fille
Aptitudes: pratique la boxe française et sais dessiner
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Lun 2 Mai 2016 - 21:52

Un éclat de rire acceuille ma demande de paix. Je fusille l'homme du regard. C'était à prévoir aussi... Il n'a pas l'air d'être un pacifique ce bonhomme. Il fallait bien essayer... Derrière moi la femme s'est avancée. Je sursaute quand sa main se pose sur mon épaule. C'est pas vrai ! Ils ne peuvent pas prévenir ou simplement demander, au lieu de toujours m'attraper ? Je sens sa main m'inciter à reculer, mais sans force. Elle ne me contraint pas. Je ne veux pas compliquer la situation en faisant la forte tête, donc je suis le mouvement. Et puis cette femme semble savoir quoi faire depuis tous à l'heure.

Moi, je te veux rien du tout. En revanche, je sais que ce genre de types fait ce genre de choses. Et je te déconseille l'expérience.

Je tourne la tête. J'examine son visage, remonte son doigt qui est posé sur sa peau... Samuel pousse un sifflement. Un cicatrice dévale le long de sa joue, faisant une pose au niveau de son œil. Un peu plus et elle était aveugle. Mais je n'ai pas le temps de faire une remarque. Tous se passe vite. La prise de la jeune femme se serre autour de son épaule. J'amorce un mouvement pour me dégager, quand on se retrouve plaqué au sol. Le poids de la main qui me maintenait au sol disparaît, et la femme aux cheveux clairs se met debout entre moi et le Mercenaire.

Tu te crois maline, traîtresse ? Tu devrais avoir honte de ton visage de barbare, et ça aurait dû te passer l'envie de nous provoquer.
Et toi, tu devrais avoir honte de ta bêtise.



Je souffle un coup, chassant la poussière. Lentement, surveillant l'homme je me remets sur mes pieds. Je recule encore de quelques pas, brossant la jupe de ma robe. Je regarde ensuite la jeune rousse. Je ne pouvais voir si elle était blessée, mais si c'était le cas elle ne s'en souciât pas. Elle bondit en avant. Sa jambe se tendit. Et son pied rencontra l'entre jambe de l'homme. Aourf... J'ai mal pour lui... Tu ne vas quand même pas le plaindre ? Il a essayé de me tuer ! Ce dernier s'écroule lamentablement sur le sol, la tête la première. Je grimace. Je ne sais pas dans quel état il va se réveiller.. Il se réveille. Je n'ai pas aimé le bruit qu'à fait sa tête. Je cherche mon panier du regard. Ce serait dommage de revenir bredouille chez Iyona... Je le vois un peu plus loin. Je vais le chercher ne trottinant. Je prends quelques secondes pour l'inspecter, aucun dégâts apparents. Puis plus calmement je vais vers le corps de l'homme. Je m'accroupis, l'observant. Il se trouve face contre terre. Je tends la main, pose deux de mes doigts sur le coté. J'attends un signe. Mais rien ne semble venir. Je retire vivement ma main, et me relève en reculant de quelques pas. C'est le deuxième mort que je vois... Je n'aime pas ça.. Qui aimerai ça d'abord ? Ce n'est pas une question d'aimer, mais d'habitude. Tu trouve normale toi qu'on s'habitue à la mort toi ??! La mort comme ça ce n'est pas habituel. Il, le garçon... Il aurait dû vivre encore de nombreuses années. Il ne faut pas minimaliser la mort.. J'ai envie de partir en courant. Fuir ce corps étendu là.

-Qu'est-ce qu'on fait de lui ? Je ne suis pas sure qu'il soit... Mort. Demandais-je en relevant la tête

En parlant avec Samuel, je m'étais mise à fixer le sol. Encore une de ces choses que je vais inconsciemment. Devant moi se tiennent les deux jeune femmes. Ce serait bien de les remercier tu ne crois pas ?

-Merci de m'avoir aider. Parce que je ne sais pas comment je m'en aurais sorti sans vous. Puis-je savoir votre nom ? Moi c'est Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2489-alice-blanc
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Mer 11 Mai 2016 - 16:02

Aeterna réfléchissait. Cette situation était des plus épineuses, il fallait veiller à maintenir la demoiselle aux cheveux bleus hors d'atteinte. Le Mercenaire lui en voulait pour une raison que la Marchombre ne comprenait toujours pas, mais il avait l'air déterminé.
Heureusement la demoiselle aux cheveux roux – quelle drôle d'idée de les désigner uniquement par leurs couleurs de cheveux!- ne tarda pas à mettre en place sa vengeance. Elle, qui s'était retrouvée en fâcheuse posture, otage d'un homme aussi dingue que ce Mercenaire, avait certainement très envie de lui montrer à quel point ça ne lui avait pas plu. Ou alors non, peut-être qu'elle ne cherchait qu'à sauver sa peau ? En tout cas, le coup de pied qu'elle asséna au psychopathe sadique fut on ne peut plus bien placé. A tel point qu'au lieu de simplement se replier sur lui même et peut-être se laisser tomber, il s'écrasa littéralement en avant, avec un craquement.
Il ne bougea plus, assommé sans aucun doute.
La première victime – vous voyez, c'est tout de suite moins clair quand on ne précise pas qu'elle a les cheveux bleus- ne sembla toutefois pas plus intéressée que ça par le destin de son agresseur. Son panier devait lui être beaucoup plus précieux, ou alors elle se sentait assez en sécurité grâce à Aeterna et à l'apprentie Marchombre. Ou alors autre chose encore, après tout Aet' n'avait pas la prétention de lire dans les esprits. Elle cherchait juste à comprendre.
Pendant ce temps, notre « traîtresse » préférée se dirigea vers la rouquine. Elle lui adressa un regard calme, qui se voulait aussi un peu complice. Elle avait compris que cette demoiselle était une apprentie Marchombre, et ça ne faisait aucun doute que celle-ci aurait compris qu'elle était une Marchombre également. Ça leur faisait un petit point commun.
Cette fille aiguisait la curiosité d'Aeterna. Si elle était effectivement apprentie, comme tout le suggérait, où pouvait bien se trouver son maître ? Elle choisit de ne pas trop réfléchir à cela et de se concentrer sur l'instant présent. Sans cesser de garder à l'oeil le Mercenaire – au cas où il se relèverait – elle prit la parole.

Tu vas bien ?


Le fait qu'elle soit debout, et qu'elle ait pu attaquer, ne suffisait pas à la Marchombre. Cette fille, si elle était bien apprentie, devait avoir l'habitude du combat évidemment mais pas forcément contre un Mercenaire. Et pas forcément en subissant une prise d'otage au milieu.
Cependant, le regard d'Aeterna fut attiré par un mouvement en direction de leur victime. La fille aux cheveux bleus s'était approchée, penchée vers le corps. Elle le toucha. Les mains de la Marchombre se glissèrent par réflexe jusqu'à ses poignards, craignant un regain soudain de vigueur de la part de l'homme, qui pourrait s'en prendre à la demoiselle. Encore.
Mais rien ne vint. Et en voyant la jeune fille reculer vivement, Aet' se fit la remarque que c'était peut-être plutôt à elle qu'elle aurait dû s'intéresser dans un premier temps.

-Qu'est-ce qu'on fait de lui ? Je ne suis pas sure qu'il soit... Mort. 

Aeterna était sûre, elle. Sûre qu'il était encore vivant, et seulement assommé. Il n'était d'ailleurs pas difficile de comprendre l'aversion que cette fille semblait éprouver à l'idée que l'homme soit mort. Seulement, Aeterna ne comptait pas le laisser s'en sortir vivant. Pour le moment elle se contenta de se rapprocher, d'un pas tranquille et harmonieux, pour finalement se mettre au niveau de la demoiselle tatouée qui avait repris la parole.

-Merci de m'avoir aider. Parce que je ne sais pas comment je m'en aurais sorti sans vous. Puis-je savoir votre nom ? Moi c'est Alice.


La Marchombre haussa un sourcil surpris. Alice ? Ça ne ressemblait pas vraiment aux noms qu'elle avait l'habitude d'entendre, et elle ne connaissait personne qui s'appelait comme ça. Mais bon, pourquoi pas... Il n'y avait aucune raison que cette fille mente, après tout, et qui irait mentir pour s'inventer un nom aussi particulier que celui là ? Aeterna sourit finalement.

-Je m'appelle Aeterna. Et je t'en prie, ce n'est pas la peine de nous remercier, ou en tout cas pas la peine de me remercier moi. J'ai quelques comptes à régler avec les gens de son espèce, je crois que vous l'avez compris, et j'ai pour principe de favoriser l'égalité des chances. Voir quelqu'un s'en prendre sans raison à plus petit que soi m'est particulièrement désagréable.

Elle attendit que l'autre fille prenne la parole pour se glisser plus près de celui qui allait devenir un cadavre sans vie d'ici peu. Profiter du fait qu'Alice ne regardait pas, pour achever l'homme sans la choquer davantage, voilà ce qu'elle avait en tête. Et l'apprentie Marchombre allait sans doute l'y aider sans le vouloir, en attirant l'attention de la tatouée par ses mots.
Aeterna donna un coup de pied dans le corps pour l'instant inanimé de l'homme, afin de le retourner. Le craquement sinistre qu'elles avaient entendu plutôt se révélait en fait être son nez, couvert de sang et cassé. Assommé, pas mort. Pas encore. Un coup de poignard précis, violent comme tout ce qui porte la mort, et le compte du Mercenaire fut réglé à jamais.
La Marchombre retira son arme, l'essuya dans l'herbe, et se redressa pour finalement faire face aux autres demoiselles.

- Maintenant, il est mort.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 14
Autre(s) Compte(s) : Alyss Lee
Messages : 354
Date d'inscription : 22/09/2015
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 17 ans
Aptitudes: Très agile et rapide
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Ven 20 Mai 2016 - 17:58

La jeune fille ne réagit pas. Elle avait tué quelqu'un.
C'était la première fois que cela ce passer. Elle n'avait jamais causer la mort de quelqu'un. Jusqu'à maintenant.
Tous ses membres tremblaient frénétiquement. Il fallait qu'elle détache ses yeux du corps, oui, il le fallait. Elle allait devenir folle.
Elle crut vaguement entendre quelque chose, au loin… L'accusait-on? Elle ne le savait pas. Le sens des paroles lui était inconnu. Mais ce n'était pas sa faute. Elle ne voulait pas le tuer. Et il la menaçait. Il les menaçait. Elle avait ce qu'il fallait. Mais était-ce réellement bien? Peut-être pas. Comme elle l'avait remarquer, c'était la première fois qu'il y avait un cadavre sur le sol devant ses yeux, et qu'il était là par sa faute.

Dans la tête de la Marchombre, tout était confus. Un seule sentiment revenait, et encore, et encore… Elle avait cru en être débarrassée, mais jamais il ne la lâcherai. Jamais. Il était né en elle, avait grandit en elle… Avait tué par elle. Oui, voilà. C'était lui qui avait tué.
Mais elle était encore consciente, quand elle avait amorcé son coup. Quand elle avait levé sa jambe, et qu'elle avait percuté du pied l'entrejambe du Mercenaire. C'était de sa faute. Et on en revenait au fait qu'elle ne l'avait pas fait exprès.

Les yeux de la jeune fille ne pouvait s'arraché du corps. Elle savait ce qui lui arrivait. Elle savait qu'elle allait devenir folle, et peut être qu'elle allait tuer les jeune filles qui discutait, derrière elle. Elle devait les prévenir. Leur dire de partir. Mais elle n'en avait pas la force. Ce ne fut qu'une phrase, prononcer par n'importe qui, qui lui donna le courage de se retourner.

- Maintenant, il est mort.

Elle vit une plaie sur le poitrine de l'homme, et la fille aux cheveux blanc essuyait une arme dans l'herbe. Aussitôt, ça se calma. Ce n'était pas elle qui l'avait tué. Elle l'avait juste mener à la mort. D'une certaine façon, ce n'était pas pareille. Alors, en essayant de reprendre contenance, elle parlas au deux femmes.

- Je me nomme Edelwein. Euh… J'était pas très présente, les vingts dernières secondes, alors si on pouvait me dire ce qui c'est passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrien__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Idir Faragan
Messages : 514
Date d'inscription : 04/07/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans c'est une fille
Aptitudes: pratique la boxe française et sais dessiner
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Dim 19 Juin 2016 - 11:22

Tous en harmonie, la femme aux cheveux blanc s'approche. Elle se stoppe à ma hauteur. Je remarque son sourcil clair qui se lève. Qu'est-ce qu'il y a ? Je crois que ici ton prénom n'est pas courant. Ah bon ? Attends attends. Voyons les différents prénoms des gens que nous avons croisé... C'est vrai. Ils sont bizarre. Mais joli. Musical. Et puis c'est super ! Cela veut dire que mon prénom n'est pas si répandu que ça ici. C'est bon soeurette, on a comprit que tu voulais être unique. Mais non. Si... Et puis même on est déjà tous unique à la base. C'est juste que j'en ai marre de me retourner à chaque fois que j'entends Alice dans une classe.

-Je m'appelle Aeterna. Et je t'en prie, ce n'est pas la peine de nous remercier, ou en tout cas pas la peine de me remercier moi. J'ai quelques comptes à régler avec les gens de son espèce, je crois que vous l'avez compris, et j'ai pour principe de favoriser l'égalité des chances. Voir quelqu'un s'en prendre sans raison à plus petit que soi m'est particulièrement désagréable.

Aeterna.. Je réponds au sourire de la jeune femme, mais déjà elle se glisse derrière moi. Je la suis un instant du regard, alors qu'elle s'approche du corps. Mes yeux tombent sur la seconde jeune femme. Elle se tient à quelques distances du corps. Immobile. Je fronces des sourcils. Ce n'est pas normal. Je m'avance de quelques pas.

-Hey... Tu vas bien ?

Aucune réponse. Elle reste ainsi amorphe, les yeux fixent. Je suis son regard, qui se stoppe sur le corps immobile du Mercenaire. J'avale difficilement ma salive. A côté Aeterna, se tient accroupi. Je ne me fais pas trop de soucis pour elle. Elle doit savoir quoi faire. Je me suis peut être trompée. Tous de suite c'est cette jeune rousse qui m'inquiète. De là où je suis, je vois bien ses tremblements. Qu'est-ce qu'il lui arrive ? Elle semblait sure d'elle pourtant. Et puis le peu que j'ai vu de ce monde, c'est que les gens d'ici semble de voir la mort autrement. Les combats ne sont pas encore fini, les voyages sont dangereux... La mort semble pouvoir toucher n'importe qui. Ce n'est absolument pas comme chez moi. Bref on a à partir de maintenant peut être le même taux de survie qu'au Moyen Age Sam' ne soit pas pessimiste. Non réaliste. Ne compare pas le Moyen Age à ce monde s'il te plait. Ce n'est absolument pas la même chose. Mais bien sur, tu en sais quelque chose ! C'est vrai que tu as toujours été une élève excellente ! C'est un coup bas ça... Bon reprenons, non cela doit être autre chose... Mais la déclaration d'Alterna m'empêche d'aller plus loin.

-Maintenant, il est mort.

Je me tourne lentement vers elle, et.. Le cadavre. Il a été retourné sur le dos, les yeux clos. D'abord je ne vois rien. Puis il y a la plaie sanglante sur la poitrine. Je déglutis et recule de quelques pas. Allez soeurette.. Mes mains serrent compulsivement la hanse du panier. Samuel tente de me calmer, en parlant avec douceur. Petit à petit je me ressaisis. Il a choisi la mauvaise voie, et il paye le prix fort. Et puis, c'était soit lui, ou une de nous trois. Il ne semblait trop borné pour abandonner son projet. Je me concentre sur la voix de la jeune femme rousse, qui s'est calmée elle aussi. Est-ce que c'est le fait de donner la mort qu'elle craint ?

- Je me nomme Edelwein. Euh… J'était pas très présente, les vingts dernières secondes, alors si on pouvait me dire ce qui c'est passé...

Je prends une bouffée d'oxygène avant de me lancer.

-Et bien.. J'ai essayé de faire une demande de paix, mais ce monsieur n'a pas voulu se stopper... Aeterna a pris la relève, je ne suis pas au niveau on dirait. Et puis.. La suite tu la connais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2489-alice-blanc
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Mer 22 Juin 2016 - 10:50

e fait d'ouvrir la bouche avait attiré l'attention des deux autres demoiselles, évidemment. Mais Aeterna ne parvenait pas réellement à savoir si le plus choquant avait été sa prise de parole ou la vue d'un cadavre cette fois-ci éternellement immobile. Alice avait l'air particulièrement choquée, elle serrait son panier avec force. L'autre demoiselle semblait beaucoup plus calme, comme si l'acte de la Marchombre avait été un soulagement.
Donner la mort n'était jamais facile. On ne pouvait pas s'habituer à une telle violence, comme on ne pourrait jamais se représenter ce que c'était de mourir. Aeterna entretenait un rapport ambigu avec la mort, plus spécialement avec la mort des Mercenaires d'ailleurs. Ils avaient été sa famille, elle avait été la première témoin de leur humanité autant que de leur violence, et même si maintenir en vie l'un d'entre eux qui la reconnaîtrait serait une folie, les tuer ne faisait pas partie de son objectif. L'Harmonie était une forme d'équilibre qui ne pouvait pas se passer d'une force opposée aux Marchombres. Mais la voix de la jeune rousse attira son attention.


- Je me nomme Edelwein. Euh… J'était pas très présente, les vingts dernières secondes, alors si on pouvait me dire ce qui c'est passé...

Aeterna ne voyait pas quoi lui dire. Les vingt dernières secondes, c'était son annonce de la mort du Mercenaire. C'était son mouvement pour essuyer sa dague dans l'herbe. Elle ne se voyait pas en faire le récit à quiconque. Elle avait entretenu l'espace d'un instant une relation particulière avec la Mort qu'elle ne pouvait ni ne voulait décrire. Alice prit une grande inspiration qui n'échappa pas à la Marchombre. Le moment qu'elles avaient vécu était lourd de signification pour elles toutes, visiblement.

-Et bien.. J'ai essayé de faire une demande de paix, mais ce monsieur n'a pas voulu se stopper... Aeterna a pris la relève, je ne suis pas au niveau on dirait. Et puis.. La suite tu la connais.


Alice avait esquivé. Ce qu'elle avait raconté, Edelwein le connaissait puisqu'elle y avait activement pris part en donnant le fameux coup de pied salvateur et presque mortel à la fois. Mais Aeterna ne dit rien. Maintenant qu'elle avait accompli ce pourquoi elle s'était approchée, la logique aurait voulu qu'elle s'en aille. Pourtant elle ne bougea pas d'un centimètre. Les deux demoiselles avaient eu des réactions différentes mais il ne faisait aucun doute que cet instant les avait plus profondément troublées que ne l'était Aeterna. Elle se voyait mal fuir en les laissant là sans autre explication ou discussion.

- Pourquoi est-ce qu'il t'a attaquée, Alice ? Les gens comme lui sont assez fous, ils n'ont pas toujours de raison pour vouloir voir souffrir quelqu'un, mais lorsqu'ils en ont ils reviennent.


Elle ne se sentit pas de préciser les scènes affreuses qui avaient déclenché chez elle un dégoût des Mercenaires alors même qu'elle vivait parmi eux. Ni les semaines sans fin passées dans leur prison. Quand elle s'était enfuie ils étaient revenus et son visage balaffré en était une preuve qui ne partirait jamais.

- Je vous propose qu'on s'éloigne, si on nous trouve à côté d'un cadavre on aura sûrement des ennuis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrien__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Idir Faragan
Messages : 514
Date d'inscription : 04/07/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans c'est une fille
Aptitudes: pratique la boxe française et sais dessiner
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Lun 27 Juin 2016 - 15:35

Lentement, je fais quelques pas sur le côté. Je préfère garder ce cadavre dans mon dos. D'ailleurs, qu'est-ce qu'on va en faire ? Tu ne compte quand même pas l’enterrer quand meme ? Non . Si.. Le fait qu'il nous ait attaqué justifie qu'on ne l'enterre pas. Je ne veut pas perdre du temps. Du temps mais... Alice ! Un peu plus et c'est toi qui te retrouvais à baigner dans ton propre sang ! Ce mec ne mérite pas qu'on lui rende ce service. Je tapote l'anse du panier. Sam', on ne peut pas le laisser là. Pas au milieu de la route. Bah je suis sur que les bêtes des environs s'en occuperont.. D'accord ! D'accord ! Il faudrait le tirer hors du chemin.

…. sont assez fous, ils n'ont pas toujours de raison pour vouloir voir souffrir quelqu'un, mais lorsqu'ils en ont ils reviennent. Je vous propose qu'on s'éloigne, si on nous trouve à côté d'un cadavre on aura sûrement des ennuis.

-On laisse le corps là ? A la vu de tous ? On ne peut pas le traîner un peu hors du chemin, genre dans cette herbe haute ? Je peux donner un coup de main... Et pour ce qui est de l'attaque, je n'ai pas la moindre...
Alice ! Réfléchie bon sang !
Mais je ne m'en souviens plusréplique-je en marmonnant, mes dents attaquant mes lèvres. Je ne sais pas. Je ne le reconnais pas. Je... Je crois que je rêvais à ce moment là.
Soeurette....
Samuel, aide moi s'il te plaît. Je ne m'en souviens plus.
Qu'est-ce que je vais faire de toi, hein ? Un jour, tu va perdre ta propre tête... Même si c'est déjà peut être le cas...

Je ne comprends pas le sens de la dernière phrase de mon frère, mais déjà des flashs d'images viennent éclater sur ma rétine. Moi en train de marcher dans les rues d'Al-Jeit, La tête en l'air. La foule se déverse dans la rue. Il y a des bousculements, les cris des commerçants. J'arrive à l'étale qui m’intéresse. Prends ce que désire Danie, interpelle l'homme qui me passait devant. Cela ne lui plaît pas. J'en ai rien à faire. Je le pousse, ou plutôt me faufile devant lui. Il grogne. M'insulte. Je ne réplique pas, tend simplement l'argent que je dois. Mais il n'en a pas fini tandis que je m'éloigne. Son égo de mâle est blessé. Sa main va se refermé sur moi. Je me tords. Ses doigts se ferment sur tu vide. Déséquilibre. Les jambes sont fauchés par la mienne. Il s'écroule dans la foule. Attend. Là. Un jeune homme cours habilement dans la foule, passe avant qu'un attroupement se fasse autour de l'homme à terre. Un homme est stoppé par la foule. Le Mercenaire.

-C'est pour ça ? Sérieusement ! C'est n'importe quoi... Je redresse la tête, et vois Alternea qui attend toujours ma réponse. Je me racle la gorge. Pardon. Je.. Pensais. En faite, j'ai eu une altercation cette après midi, et cela a permis à la cible. Un autre homme Un peu comme vous, avec du cuir et tous. A s'enfuir. Mais je n'ai pas fais exprès Sauf que ce Mercenaire semble, semblait en être convaincu...

Je me frotte le crâne, observant autour de moi.

-Si vous voulez mon chez moi du moment se trouve à quelques minutes. On peut allez là bas. Vous pourrez vous reposer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2489-alice-blanc
Mercenaire du Chaos__Membre
avatar
Féminin Âge : 14
Autre(s) Compte(s) : Alyss Lee
Messages : 354
Date d'inscription : 22/09/2015
Mercenaire du Chaos__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 17 ans
Aptitudes: Très agile et rapide
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Mar 30 Aoû 2016 - 15:14

La jeune fille ragarda tour à tour Alice et Aeterna.

-On laisse le corps là ? A la vu de tous ? On ne peut pas le traîner un peu hors du chemin, genre dans cette herbe haute ? Je peux donner un coup de main... Et pour ce qui est de l'attaque, je n'ai pas la moindre...
La jeune fille aux cheveux bleux s'interompit d'un coup, comme si elle conversait avec elle même. Au final, discuter dans sa tête ne dut plus lui plaire, car elle reprit à voix haute.Mais je ne m'en souviens plusDit-elle à voix base. Ses dents dents étaien plantées dans ses lèvres, à la limite du saignement.  Je ne sais pas.Je ne le reconnais pas. Je... Je ne m'en souviens plus

Edelwein lança un regard intrigué à Aeterna. Celle ci était plus loin et n'avait pas forcement entendu. La jeune fille ne savait pas quoi dire. Alice semblait folle. Bon, Edelwein ne pouvait pas trop s'avencer sur ce sujet, elle possedait le même problême, bien que le sien soit possiblement plus dangereux.

Il y eut un long silence. Les deux autres semblaient reflechir. Elle , ne savait juste pas quoi dire, apres avoir entendu la conversation solitaire de la  jeune fille aux cheveux bleux.

--C'est pour ça ? Sérieusement ! C'est n'importe quoi... Elle tourna la tête en direction d'Aeterna et se racle la gorge. Pardon. Je.. Pensais. En faite, j'ai eu une altercation cette après midi, et cela a permis à la cible. Un autre homme Un peu comme vous, avec du cuir et tous. A s'enfuir. Mais je n'ai pas fais exprès Sauf que ce Mercenaire semble, semblait en être convaincu...

Edelwein ne chercha pas à se demander quelle sorte d'altercation. Le plus probable était qu'Alice avait empeché un Mercenaire d'atteindre un Marchombre. Les Mercenaires étaient donc rancunnier, bien que la "faute" comise n'en soit pas réellement une.

-Si vous voulez mon chez moi du moment se trouve à quelques minutes. On peut allez là bas. Vous pourrez vous reposer un peu

La jeune Marchombre repassa mentalement la phrase dans son esprit. Cela faisait longtemps qu'on ne l'avait pas inviter queqlue part. Elle ressentit pour la première fois depuis longtemps de la gratitude envers la jeune fille aux cheveux bleus.

-Moi, je suis tout à fait d'accord. Si ça ne vous dérrange pas, bien sur.

Du tant que la bête ne se reveillait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Une pour tous, tous pour une!! Sam 29 Oct 2016 - 11:54


-On laisse le corps là ? A la vu de tous ? On ne peut pas le traîner un peu hors du chemin, genre dans cette herbe haute ? Je peux donner un coup de main... Et pour ce qui est de l'attaque, je n'ai pas la moindre...

Aeterna n'était pas persuadée de l'utilité de cette cachette, mais la pauvre Alice semblait tout à fait déboussolée. Il serait peut-être plus sympathique d'accéder à sa requête, ça lui permettrait de se sentir un peu mieux ou au moins plus en sécurité sans doute.
Edelwein lui lançait un regard assez intrigué. Oui, Alice semblait étrange à répéter en boucle qu'elle ne se souvenait plus, mais la Marchombre mettait ça sur le compte de l'état de choc. Elle avait conscience que ce qui venait de se passer l'avait plus ou moins violemment fait frôler la mort, et on ne pouvait pas forcément attendre d'elle un parfait contrôle de sa personne. Surtout si c'était la première fois.

-Pardon. Je.. Pensais. En faite, j'ai eu une altercation cette après midi, et cela a permis à la cible. Un autre homme Un peu comme vous, avec du cuir et tous. A s'enfuir. Mais je n'ai pas fais exprès Sauf que ce Mercenaire semble, semblait en être convaincu... 

Le Mercenaire avait été interrompu dans sa chasse au Marchombre, voilà donc la raison de toute cette histoire. Aeterna ne savait pas quoi penser de tout ça. Maintenant que le danger était écarté elle sentait qu'il était temps pour elle de s'éclipser avant qu'on lui pose trop de questions.

-Si vous voulez mon chez moi du moment se trouve à quelques minutes. On peut allez là bas. Vous pourrez vous reposer un peu.

Alice semblait déjà oublier l'idée de cacher le corps et Aet' ne savait pas si elle ferait mieux de me lui rappeler ou non. L'invitation était charmante, et ça ne lui arrivait pas tous les jours d'avoir ce genre de possibilités. Néanmoins Aeterna ne tenait pas tant que ça à visiter la maison ou au moins le point de chute d'Alice. Toute cette remuait en elle des bribes de son passé, et elle avait envie d'y réfléchir tranquillement sans risquer de s'exposer à trop de curiosité.

-Moi, je suis tout à fait d'accord. Si ça ne vous dérrange pas, bien sur.

Edelwein avait visiblement fait son choix, et Aeterna ne comptait pas tenter de la dissuader. Ça ne la regardait pas, malgré la sympathie que la rousse lui inspirait. Après tout, en d'autres circonstances elle n'aurait pas hésité à se joindre à elle !

- Je ne pense pas vous accompagner.

Néanmoins il semblait à la Marchombre qu'elle devrait peut-être se justifier un peu. Un minimum. Histoire de ne pas passer pour une sauvage, et qu'Aller comprenne (ou ait l'impression de comprendre) sa décision.

- J'avais des choses à faire, avant toute cette histoire, et elles ont pris du retard.

Ce n'était pas tout à fait vrai mais tant pis. Personne ne le savait à part elle, de toute façon.

- Allez ne trainez pas trop, ou vous risquez d'avoir des ennuis.

Sur ce, Aeterna vérifia qu'elle avait toutes ses armes avec elle, et partit. Elle tourna simplement le dos à toute la petite équipe pour repartir d'où elle venait. Tranquille. En apparence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une pour tous, tous pour une!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous
» Aux remèdes d'ortie (RP pour tous) (Ouvert pour une nouvelle cession)
» Capturer tous les pokémon légendaires.
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» LE SENAT MET SOUS ENQUÊTE POUR CITOYENNETÉ TOUS SES MEMBRES ET LES MINISTRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit :: Environs d'Al-Jeit-