Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Quelques pas, deux vies. Un tournant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10616
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Quelques pas, deux vies. Un tournant. Mar 19 Avr 2016 - 23:41


Neleam détailla du regard la silhouette qui lui faisait face. De petite taille mais bien proportionnée, il s’agissait d’une demoiselle au corps musclé mais aux formes féminines. Sa posture était fière, droite. Ses pieds bien campés dans le sol, elle semblait pourtant fragile. Ses vêtements reflétaient un curieux mélange, un pantalon en cuir noir renforcé par quelques plaques d’acier tandis qu’en haut il s’agissait d’une blouse sobre. Son visage portait comme un voile triste, ses traits étaient graves, elle semblait âgée, bien qu’elle soit encore jeune. Ses yeux en amande étaient d’un bleu cristallin et ils semblaient vides de toute énergie. Une légère trace de maquillage rehaussait ce regard pour lui donner plus de force. Peine perdue, sans un sourire sur ces lèvres aucune émotion ne filtrerait de ce visage.
Navrée de l’image que lui renvoyait le miroir Neleam réarrangea sa coiffure. Des tresses nouées sur sa tête lui dégageaient la nuque et lui donnaient une allure de femme modèle. Et ses mèches blanches, qui parsemaient sa chevelure aussi noire que la nuit, semblaient la vieillir alors qu’avant ils étaient sa particularité sans avoir aucune signification.
La guerrière était lasse.

Depuis l’incident, trois jours plus tôt, Neleam n’avait pas touché à ses armes. Loin de là. Elle avait continué à se rechercher. Fouillant en elle pour savoir qui elle était, elle en revenait toujours au même point : elle était seule.
Désireuse de combler ce vide, la demoiselle se rendrait  Al-Jeit, au seul endroit où elle se sente chez elle. Le chevalier qui gondole. Mais l’idée de passer une soirée dans cette taverne bruyante mais enjouée la fatiguait à l’avance.
Secouant la tête, Neleam se leva et rejoignit Firmament.

Après s’être occupée de son fidèle destrier, Neleam sortit de l’auberge et se rendit sur la place du village. La matinée débutait, le ciel était bleu et le soleil réchauffait de ses pâles rayons l’air ambiant. Une belle journée à venir, après le temps exécrable de ces derniers jours. Neleam sourit. Le soleil lui rendait toujours le sourire. Un sourire pur et simple.
Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle remarqua Shadita. La jeune femme lui avait avoué quelques jours plus tôt se diriger vers la capitale. Ses yeux avaient alors brillé d’excitation et Neleam ‘avait pu s’empêcher de se souvenir. Elle aussi elle avait eu cette lueur farouche dans les yeux à l’idée de voyager. Elle avait découvert tant de choses de ce monde. Tant de beauté, tant de trésors, tant d’aventures... mais aujourd’hui, elle s’était lassée de tout ça. Seule la solitude s’accrochait encore à son cœur.
Tout est-il que la demoiselle était peu aguerrie et Neleam s’était proposé de l’accompagner. Elle connaissait le chemin à Al-Jeit, elle pourrait lui tenir compagnie le temps du voyage.

S’avançant vers la jeune femme, Neleam la salua avant de lui demander si elle ne préférait pas se joindre à un convoi. Elles y seraient plus en sécurité mais tarderaient plus à rallier la capitale. Attendant sa réponse, Neleam étudiait les possibilités. Les bandits pullulaient dans la région, faire le trajet jusqu’à Al-Jeit était risqué, et deux femmes seraient des proies faciles. À moins qu’elles ne les intéressent pas. Mais pour plus de sécurité, elles pourraient prendre des petits chemins. Et pour encore plus de sécurité elles pourraient rejoindre l’escorte, en moyennant leurs services elles pourraient faire partie du voyage. A moins de payer rubis sur l’ongle l’escorte, mais Neleam n’en n’avait plus les moyens…

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : Nalia Mohan
Messages : 101
Date d'inscription : 02/01/2015
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Adolescente de 19 ans
Aptitudes: Maîtrise plus ou moins le poignard mais n'est pas très aguerrie.
MessageSujet: Re: Quelques pas, deux vies. Un tournant. Lun 7 Nov 2016 - 0:03


Ce jour-là, je m’étais levée de bonne humeur. Toute souriante, j’étais ravie d’avoir pu aider Neleam et Luna, il y avait trois jours de cela. De plus, j’étais aux anges : Neleam me proposait de voyager avec elle. Je savais que c’était une guerrière expérimentée, elle m’offrirait donc un peu plus de sécurité mais en plus, j’allais pouvoir avoir de la compagnie pour ce voyage ! Chose qui m’avait le plus manqué jusque là, n’ayant eu qu’Isis, ma jument, pour seule compagnie. L’avantage de ne pas bouger, c’est que l’on se fait vite un bon groupe d’amis ou on a au moins sa famille. Mais avec mon départ, j’avais perdu toutes ces personnes. Je n’allais pas me plaindre, j’avais toujours rêvé de voyager mais je devais avouer que mes amis et surtout mes parents me manquaient, surtout dans ces moments de solitude. J’étais donc toute contente de pouvoir continuer ma route avec quelqu’un qui ne broutait pas d’herbe – enfin, pas que je sache – et qui avait le don de parole. C’est donc avec enthousiasme, que j’avais rejoint Neleam.

J’étais toute excitée à l’idée de reprendre la route ! Cette pause de trois jours m’avait paru bien plus longue que ce qui j’imaginais. Enfin, ça m’avait permis de me reposer de me reposer convenablement et de repartir encore plus en forme. C’est que c’est bien plus facile de dormir sous un toit dans un bon lit plutôt qu’à la belle étoile. Mais le confort a un prix et je commençais à voir ma quantité d’argent chuter dangereusement. Après avoir économisé si longtemps, j’étais un peu triste que la vie même sur les routes coûte si cher. Enfin, le jeu en valait la chandelle à mes yeux. Et puis, j’allais enfin avoir l’occasion de visiter Al-Jeit, j’avais entendu tellement de bien de cette ville. Mais on ne peut se faire une image tant qu’on ne l’a pas vu de ces propres yeux, non ? C’était ce que je pensais et j’avais raison.

Neleam se trouvait sur la place du village, elle était toute souriante. Son sourire étant contagieux, je ne pus m’empêcher de sourire à mon tour. Franchement, elle avait beau être petite, elle m’impressionnait, elle avait une prestance, en tout cas, ce sourire lui allait bien. Remarquant ma présence, elle s’avança vers moi et me salua. Je la saluais en retour, elle me demanda si je ne voulais pas plutôt me joindre à un convoi plutôt que de ne voyager qu’à deux. Je fis une petite mine triste, j’avais bien assez souvent voyagé avec un convoi, certes c’était moins dangereux mais bon, à mes yeux c’était moins « l’aventure ». Enfin, si elle me le proposait, c’est qu’elle estimait que c’était nécessaire, je n’allais tout de même pas la contredire, si ?

« J’aurais bien voulu que l’on voyage à deux mais si c’est nécessaire alors je comprends. Ça devrait quand même être sympa ! J’ai hâte ! »

Je finis cette phrase sur mon habituel sourire et ne pus m’empêcher de légèrement sautiller sur place, j’avais du mal à rester calme, j’étais tellement contente. Finalement, convoi ou pas convoi, j’avais juste envie de me remettre en route.

« Enfin, peu importe, on part quand ? »

Je n’avais pas pu m’empêcher de poser la question, je manquais un peu de patience. En même temps, vu mon état à ce moment-là, ce n’était pas très étonnant. J’étais totalement surexcitée à l’idée de voyager avec un peu de compagnie et de peu à peu rejoindre Al-Jeit, le clou du voyage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2682-chroniques-de-l-aventureuse-sh
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10616
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Quelques pas, deux vies. Un tournant. Lun 14 Nov 2016 - 14:11



Shadita semblait d’une agréable humeur, ce qui fit plaisir à Neleam, voyager en sa compagnie semblait une bonne idée.

« J’aurais bien voulu que l’on voyage à deux, mais si c’est nécessaire alors je comprends. Ça devrait quand même être sympa ! J’ai hâte ! »


Neleam hocha la tête, notant l’information dans un coin de son esprit. Elle sourit devant l’enthousiasme de son amie et l’observa. Shadita était jeune, certainement moins de vingt ans, et semblait si fraîche et pleine de vie… La guerrière réalisa qu’elle ignorait beaucoup de la demoiselle, ce voyage serait une occasion pour approfondir leur lien et apprendre à se connaître.

« Enfin, peu importe, on part quand ? »

Neleam fut quelque peu surprise par la question et tarda quelques instants à répondre d’un rire cristallin.

-Du calme jeune demoiselle,
Neleam adressa un sourire à Shadita tandis qu’elle lui adressait la parole. On doit commencer par aller nous présenter au convoi et voir s’ils veulent bien de nous. Étant donné que je suis chevalier, je serais intégrée à l’escorte. En y pensant, on pourrait demander à être éclaireur afin de pouvoir faire un bout de route seules.

Neleam réalisa qu’elle allait bien vite en besogne et, après quelques secondes de réflexion, reprit.

-De ton côté… que sais-tu faire ? Qu’aimerais-tu faire dans ce convoi, ou à quoi pourrais-tu aider ? Je ne connais pas grand-chose de toi en fin de compte…


La guerrière observa Shadita avec attention, sa tenue et son corps. C’était celui d’une jeune femme qui n’avait pas peur de grand-chose, mais quels étaient ses talents cachés ? Serait-elle capable de prendre part à l’escorte et intervenir en cas d’attaque ? Neleam l’espérait, mais elle l’ignorait. Si elle présentait Shadita comme une guerrière, elles pourraient avoir une certaine liberté, mais ça serait également plus de responsabilités dans le sens où il lui faudrait savoir se battre.
Il restait toujours la solution de payer le voyage et donc faire partie du convoi. Enfin, il fallait qu’elles en discutent calmement avant d’aller voir le chef caravanier. Le départ semblait être dans une heure environ, au vu de l’avancement des préparatifs, soit assez de temps pour qu’elles aient leur discussion et mettent en place leur plan.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : Nalia Mohan
Messages : 101
Date d'inscription : 02/01/2015
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Adolescente de 19 ans
Aptitudes: Maîtrise plus ou moins le poignard mais n'est pas très aguerrie.
MessageSujet: Re: Quelques pas, deux vies. Un tournant. Lun 14 Nov 2016 - 16:26



Neleam ne répondit pas immédiatement à ma question. Mince ! Je m’étais laissée encore emportée par mon enthousiasme ! Il fallait que je fasse attention à ça, la gamine impatiente que j’étais risquait de fatiguer Neleam. Enfin, elle me répondit, plus amusée qu’énervée :

« Du calme jeune demoiselle, »

Elle m’adressa un sourire, ce qui me rassura. Je commençais à l’apprecier de plus en plus et l’idée de voyager avec elle me rendait très heureuse. Elle semblait avoir tellement de choses à me raconter. Et je raffolais des histoires et des récits qui me faisaient rêver.

« On doit commencer par aller nous présenter au convoi et voir s’ils veulent bien de nous. Étant donné que je suis chevalier, je serais intégrée à l’escorte. En y pensant, on pourrait demander à être éclaireur afin de pouvoir faire un bout de route seules. »

Je me rendis compte que je m’y connaissais finalement assez peu en la matière. Je ne m’étais jamais vraiment intéressée à l’organisation précise des convois que j’avais accompagné. J’étais jeune à l’époque, ça n’avait pas d’importance à mes yeux. Mais le terme « éclaireur » sonnait très clair dans ma tête et me rappela de très bons souvenirs. Ça faisait déjà deux ans que j’avais arrêté d’accompagner les caravanes mais j’avais l’impression que tout ça datait seulement de quelques mois. J’étais plutôt doué en tant qu’éclaireuse à l’époque. En tout cas, l’idée d’être éclaireur m’allait très bien, c’est vrai que c’était un bon moyen de passer du temps tranquille, à deux.

« De ton côté… que sais-tu faire ? Qu’aimerais-tu faire dans ce convoi, ou à quoi pourrais-tu aider ? Je ne connais pas grand-chose de toi en fin de compte… »

Avant de lui répondre, je me mis à lister mes talents. Il y en avait assez peu. Mais j’avais un minimum d’expérience en tant qu’éclaireuse. Mais j’imagine que le convoi serait beaucoup moins conséquent que ce que j’avais connu. Ce serait sans doute un travail un peu différent.

« J’ai accompagné les caravanes d’Al-Far jusque dans les fermes parfois très éloignées, j’ai eu le poste d’éclaireuse sur deux voyages. J’imagine que je connais les bases mais j’étais plus là pour avertir grâce à ma discrétion et mon habilité à monter à cheval. Je n’ai jamais été une bonne combattante, je manque d’entraînement. »

La violence ne me ravissait pas vraiment à vrai dire. Pour moi, même un ennemi ne méritait pas la mort. Après tout, il avait une vie en dehors, peut-être une famille. Mais notre monde était dangereux et je ne devais pas me bercer d’illusion. Ce rejet de violence était la cause de mes lacunes en combat. Faire du mal n’était pas dans ma nature. Enfin, au fond de moi, depuis ma rencontre avec le mystérieux marchombre, je sentais que j’avais changé. J’avais tué. J’avais fait du mal, certes ce n’étais qu’un bandit, un homme faisant le mal, mais j’avais eu du mal à me remettre de ce que j’avais fait. Mais, désormais je savais que parfois tuer était nécessaire. D’un ton sérieux, je répondis à la combattante :

« Mais je suis prête à apprendre ! Je sais déjà plus ou moins magner le poignard. Je sortis mon poignard de ma poche pour illustrer ce que j’expliquais, il semblait ridicule mais c’était toujours mieux que rien. Bon je sais, ce n’est pas grand-chose mais c’est un début, non ? En tout cas, je suis prête, j’ai envie de tenter d’être éclaireuse avec toi pour le convoi ! »

J’étais déterminée, j’avais envie de devenir plus forte. Mes lacunes en combat avait déjà failli causer ma perte. Je devais changer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2682-chroniques-de-l-aventureuse-sh
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10616
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Quelques pas, deux vies. Un tournant. Dim 20 Nov 2016 - 20:15



La demoiselle regarda Neleam, réalisant soudain qu’elle s’était un peu emballée. Elle lui résuma brièvement son expérience.

« J’ai accompagné les caravanes d’Al-Far jusque dans les fermes parfois très éloignées, j’ai eu le poste d’éclaireuse sur deux voyages. J’imagine que je connais les bases mais j’étais plus là pour avertir grâce à ma discrétion et mon habilité à monter à cheval. Je n’ai jamais été une bonne combattante, je manque d’entraînement. »


Neleam hocha la tête. Elle avait déjà voyagé, ce qui était un atout, surtout dans la région d’Al-Far, qui n’était pas connue pour la bienveillance de ses habitants. Le poste d’éclaireur dans cette partie de l’empire est particulièrement difficile vu la quantité de bandits, ce qui démontrait une certaine expérience de la jeune femme. La guerrière se demanda un instant quel pouvait être son âge…

« Mais je suis prête à apprendre ! Je sais déjà plus ou moins magner le poignard.
Ce disant, Shadita s’exécuta et prit en main une arme fine et aiguisée. Efficace. [color:6637=#33cccc]Bon je sais, ce n’est pas grand-chose mais c’est un début, non ? En tout cas, je suis prête, j’ai envie de tenter d’être éclaireuse avec toi pour le convoi ! »

Le chevalier sourit, cette demoiselle lui plaisait de plus en plus.

-C’est un très bon début ! Tu es pleine de surprises Shadita… Je pense que pendant notre voyage je pourrais t’apprendre quelques trucs, si ça te dit.

La jeune femme sourit à Shadita, son offre était sérieuse. Elle avait un peu perdu sa flamme mais enseigner et donner des conseils lui permettrait de remonter en selle. L’avenir s’avérait plus intéressant aux côtés de Shadita. Elle semblait véritablement curieuse de tout et c’était un peu ce qui manquait à Neleam. Ce voyage lui ferait le plus grand bien.

Neleam prévint Shadita qu’elle allait voir le maître caravanier pour négocier leur voyage, et leur activité en temps qu’éclaireurs . La guerrière s’avança du responsable et discuta quelques instants, se présentant, expliquant les capacités de Shadita et lui proposant de veiller sur l’escorte.
La négociation fut rapide. Les deux demoiselles pouvaient faire partie du voyage et jouer aux éclaireurs, mais elles ne toucheraient pas la moindre pièce à l’arrivée. Elles bénéficiaient de tous les services que pouvait proposer le convoi en échange de leurs talents guerriers ou de repérages. Ça convenait à Neleam, mais elle demanda avant son avis à Shadita.

-Alors, qu’en penses-tu ? Ça nous permettra de vivre notre vie et de chevaucher à notre rythme. En cas d’attaque ou de personnes louches, on prévient le convoi et on leur prête main-forte. Au fait, t’as un cheval ?

C’était une question bête que Neleam n’avait pas pensé à poser plus tôt. Elle espérait que oui, sinon sa mission en temps qu’éclaireur risquait d’être un peu plus compliquée.

Puis, en attendant le départ, les deux jeunes femmes aidèrent à préparer les chariots. Certains n’étaient pas encore totalement remplis, d’autres étaient mal bâchés, d’autres n’arrivaient pas à harnacher leurs chevaux… C’était un convoi étrange. Les personnes qui en faisaient partie ne semblaient pas des expéditionnaires chevronnés, on aurait dit qu’il s’agissait de leur premier voyage de la sorte. Avec les dangers sur les routes ils avaient dû préférer se joindre à d’autres. Neleam espérait que ça serait une bonne expérience sans inconvénient majeur.
Il n’y avait qu’un dessinateur dans leur escorte et la guerrière avait l’impression qu’il n’était pas particulièrement talentueux… La sécurité reposait plutôt sur la présence de quatre thüls lourdement armés, un frontalier égaré, six soldats et un chevalier que Neleam n’avait jamais rencontré (elle n’avait jamais entendu parler de lui d’ailleurs, ce qui n’était en revanche pas réciproque). Ca n’empêcherait pas le voyage d’être intéressant et ni les talents de Neleam dépréciés, la présence supplémentaire d’une guerrière expérimentée était rassurante.


HRP:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Itinérant__Membre
avatar
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : Nalia Mohan
Messages : 101
Date d'inscription : 02/01/2015
Itinérant__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Adolescente de 19 ans
Aptitudes: Maîtrise plus ou moins le poignard mais n'est pas très aguerrie.
MessageSujet: Re: Quelques pas, deux vies. Un tournant. Mer 30 Nov 2016 - 18:31



J'étais prête à donner mon maximum. Le voyage promettait d'être passionnant. Neleam devait avoir tellement de choses à me raconter ! La jeune femme me sourit, ce qui me conforta encore plus dans mon idée. J'avais hâte de partir.

« C’est un très bon début ! Tu es pleine de surprises Shadita… Je pense que pendant notre voyage je pourrais t’apprendre quelques trucs, si ça te dit. »

Oh ! M'apprendre des trucs ? Je ne pu retenir un grand sourire, toute contente. Elle allait m'apprendre à me battre, à me défendre. J'avais hâte. J'allais enfin devenir une guerrière, pas juste une simple fille vulnérable. Je serais capable de me battre, d’impressionner les gens autour de moi. Dans ma tête se bousculaient toutes ces pensées, j'étais en train de m'imaginer combattre un homme deux fois plus grand que moi. Puis je lâchais un soupir en me rappelant que ce n'était qu'un voyage, et que pour devenir un bon combattant, il fallait du temps et de la patience. Certes, j'avais du temps mais Neleam n'en avait sans doute pas à m'accorder sur le long terme.

Neleam m'annonça qu'elle allait voir le maître caravanier pour s'occuper des détails. Je croisais les doigts, j’espérais franchement qu'il serait d'accord. J'avais tellement hâte ! Neleam revint quelques instants plus tard, victorieuse ! On pouvait participer au voyage et même être éclaireuses comme on le souhaitait. Certes, on ne serait pas rémunéré mais ça n'avait pas d'importance. J'étais aux anges !

« Alors, qu’en penses-tu ? Ça nous permettra de vivre notre vie et de chevaucher à notre rythme. En cas d’attaque ou de personnes louches, on prévient le convoi et on leur prête main-forte. Au fait, t’as un cheval ? »

Bien sûr que ça m'allait ! Ce voyage allait sans doute me rappeler des souvenirs. C'était une super occasion et une super expérience !

« Je suis partante ! J'ai même hâte ! Puis j'ajoutais, en pensant à ma jeune jument. J'ai un cheval, elle sera d'ailleurs ravie d'avoir plus de compagnie ! Elle commençait à s'ennuyer avec moi ! »

Ce n'était pas totalement faux. J'avais parfois l'impression qu'Isis s'ennuyait mais ce n'était peut-être qu'une impression. Une fois le convoi rejoins, nous avons, toutes les deux, aidé à préparer le voyage avant le départ. Tout ne me semblait pas aussi organisé que dans mes souvenirs. Et les gens semblaient moins expérimentés que ce que j'avais connu. Enfin, il faut dire que le convoi était beaucoup moins grand que ce que j'avais déjà accompagné, malgré tout, il était suffisamment protégé. Neleam avait raison, accompagner ce convoi garantissait notre sécurité. Enfin, il n'était pas question de me prendre la tête ! J'allais profiter de ce voyage à fond !

Quelques heures plus tard, nous étions en route. Nous avions pris de l'avance sur le convoi et nous étions maintenant côte à côte, sur nos deux montures respectives. Nous chevauchions non loin du Pollimage mais la route en était tout de même un peu éloigné. J'étais un peu déçue, j'avais déjà aperçu le lac et avait apprécié voyager sur ses berges. J'aurais aimé pouvoir profiter encore de la beauté du fleuve.

J'étais perdu dans mes pensées, je me demandais comment se portaient Wil et Garëlen. Ce voyage en compagnie de Neleam me rappelait ce qu'était que voyager avec de la compagnie. Et je dois dire, que mes deux compagnons qui m'avait initié à l'art de voyager me manquait terriblement. Ce fut un petit soupir d'Isis, ma jument, qui me ramena à la réalité. Je me rendis compte que je n'avais toujours pas interrogé Neleam sur ses aventures, elle devait avoir tant de choses à raconter. Ainsi, me tournant vers elle, j'engageais la conversation.

« Dis-moi, cela fait longtemps que tu voyages ? »

C'était une bonne question pour démarrer. Et puis, je me posais sincèrement la question. Neleam semblait tout de même assez jeune, qu'est-ce qui l'avait poussé à prendre les routes ainsi ? Plein de questions me vinrent en tête. Il faut dire, qu'elle attisait ma curiosité, on ne rencontre pas des personnes comme elle tous les jours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2682-chroniques-de-l-aventureuse-sh
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10616
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Quelques pas, deux vies. Un tournant. Mer 7 Déc 2016 - 20:37



Neleam enfourcha Firmament et un sourire vint étirer ses lèvres. Elle se sentait bien. Elle était en très bonne compagnie, le convoi était sur le point de partir et la météo était clémente. Le chemin allait être long, remonter le pollimage jusqu’à Al-Jeit est moins dangereux, mais bien plus long qu’en coupant par la route principale. Mais la guerrière n’avait pas essayé d’intervenir, elle ne faisait que proposer ses services pour protéger le convoi rien de plus. Perosnne ne l’attendait à la capitale, et elle pourrait profiter de ces quelques jours pour en apprendre plus sur Shadita. La jeune femme était pleine de surprise, à commencer par le lien fort qu’elle avait tissé avec sa jument. Un chevalier en devenir… L’idée traversa l’esprit de la jeune femme, sans qu’elle ne s’y arrête. Elle n’aimait pas se projeter dans le futur et tirer des conclusions hâtives.

Shadita et Neleam furent envoyées comme premières éclaireuses. Elles purent prendre de l’avance sur le convoi et avancer à leur rythme, tout en guettant les environs. Cependant Al-Chen était encore proche et sa garde réactive si bien que les bandits ne s’approchaient pas autant, le danger survenait probablement le lendemain ou dans les jours suivants, en fonction de leur avancée.
L’allure de Firmament se régla sur celle de la jument et c’est rapidement que les demoiselles taillèrent la route, le convoi n’était plus qu’un point derrière elles.

« Dis-moi, cela fait longtemps que tu voyages ? »


Neleam se tourna vers Shadita et ne chercha pas à dissimuler la surprise qu’on pouvait lire sur son visage. Elle prit cependant un peu de temps pour réfléchir à la réponse car… elle n’en savait trop rien.

-Oui. Je suis une nomade, sans attaches donc je peux dire que je « voyage » depuis mon enfance ou adolescence, je n’ai pas beaucoup de souvenirs de cette époque. Mais…


Neleam hésita une fraction de seconde avant de poursuivre.

-Je viens de la Terre, un monde parallèle à celui-ci en quelque sorte, tout y est très différent. Lorsque je suis arrivée ici la première fois j’étais curieuse et j’ai visité les principales villes avec quelques alaviriens bienveillants. Puis de retour dans mon monde j’ai senti que je n’y avais plus ma place. Je rêvais de parcourir librement les vastes étendues de Gwendalavir. J’avais envie de pouvoir me défouler et taper sur tous ceux qui me contrariaient sans passer pour une psychopathe.


Neleam lâcha un petit rire, réalisant que ce n’était peut-être pas un bon argument. Elle avait toujours eu le sang chaud et la tendance à refaire le portrait à ceux qui se moquaient d’elle ou qui doutaient de ses capacités. Une bagarreuse au caractère assez volatile, ça passe mieux dans un monde médiéval.

-Et ici, tous les rêves peuvent devenir réalité, on peut être qui on veut ! Et… j’avais besoin de savoir qui j’étais. De retour à Al-Jeit j’ai rapidement compris que j’étais faite pour l’action et étant d’un naturel bienveillant j’aime aider les autres alors… en donnant des coups de main à droite à gauche, j’en suis venue à me présenter comme chevalier, j’ai rencontré énormément de monde et… Les choses ont vite changé. Je ne reste jamais longtemps au même endroit, je tourne en rond et je me sens étouffer, donc je voyage, à la recherche de… je-ne-sais quel trésor. D’action et de rencontres. Personne ne m’attend nulle part donc je profite de la vie au maximum sans trop me soucier des conséquences.


Une vague de nostalgie s’enroula autour de la guerrière, comme il lui arrivait souvent ces derniers temps. Ele ne savait pas pourquoi, mais aujourd’hui, sentait qu’elle devait l’exprimer. Shadita semblait vraiment être intéressée par ses propos alors… peut-être était-il temps qu’elle confie les tourments de son âme à quelqu’un.

-Cela fait trois ans que je suis chevalier, j’ai été pendant quelque temps la cheftaine, en contact direct avec le palais impérial. J’ignore pourquoi j’ai été choisie, mais la tâche était immense et pour être franche, n’a pas été un franc succès. Mais aujourd’hui, je pense que l’ordre des chevaliers a retrouvé son intégrité.
Neleam se tut quelques instants, elle s’était éloignée du sujet qui la travaillait. Et aujourd’hui… je ne sais plus. Je ne sais plus qui je veux être. Je me sens dépassée, comme si l’ancienne moi avait des goûts exubérants qui ne me correspondent plus. Je tente de suivre le mouvement, mais je me sens dépassée.

Se mettre ainsi à nu était déroutant, Neleam n’avait pas l’habitude de se confier ainsi. Il lui arrivait de beaucoup parler, de conter quelques secrets à son propos, mais jamais rien d’aussi personnel. C’est comme si elle venait d’ôter son armure.
La guerrière se tut et se laissa bercer par le rythme de Firm, guettant des éventuels bruits suspects. Il n’y avait que celui de l’eau, qui était assez proche et les sabots des chevaux. Neleam ouvrit les yeux et observa Shadita.

-Et toi, pourquoi tu voyages ?


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende

Quelques pas, deux vies. Un tournant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un triste destin ~ qui éteint deux vies
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Pollimage et ses berges-