Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.

Stormer Nuva
Marchombre__Membre
Stormer Nuva
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 895
Date d'inscription : 04/04/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 24 ans
Aptitudes: Comme tous les marchombres, grande agilité et rapidité, plus un petit cadeau du Rentaï...
MessageSujet: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty15.05.16 18:29

Lissant la neige du plat de sa main, Stormer arborait un air concentré sur son visage.

Il réfléchissait.

Ayant des affaires à effectuer dont le jeune homme ne se souvenait même plus la teneur, Splith n'était pas avec lui. Et cela l'arrangeait. Non qu'il ne l'aimât pas, au contraire, il l'adorait. Simplement, c'était dans sa nature d'être solitaire. Dans sa nature d'être marchombre. Il avait d'ailleurs laissé son cheval à l'auberge où les compagnons devaient tous deux se retrouver. En effet, il était ici à pied, et cela lui facilitait la tâche car il n'y avait, à cet endroit, nul part d'endroit sécurisé où laisser un cheval. Qui fonderait un village sur un tel terrain rocailleux? Les Montagnes de l'Est, en plus de ne pas être le terrain idéal pour toutes sortes de cultures, étaient le territoire de quelques bêtes sauvages.

Le marchombre leva les yeux au ciel. Il était bleu. Parfaitement bleu. Sans aucun nuage. Et pour cause: il était au-dessus de ces masses cotonneuses. Le jeune homme avait escaladé le plus haut mont des Montagnes de l'Est et était en ce moment même à son sommet. Il y faisait froid et l'air y était rare, mais Stormer se sentait bien ici.

Il était dans son monde.

Dans son univers rien qu'à lui.

Isolé et calme.

L'homme aux longs cheveux blancs s'assit en tailleur sur la neige lisse et commença à méditer. Le temps passa. Les heures s'égrènent sans que le marchombre ne les voie passer. Lorsqu'il fut tiré de sa transe par la tombée de la nuit, Stormer était serein. Il se leva puis inspira un grand bol d'air frais. Les yeux fermés, il mâcha sa viande de siffleur tout en pensant où il voudrait aller ensuite. Ses réflexions le ramenèrent à Altar. Son père adoptif. Cela faisait si longtemps qu'il n'était plus de ce monde! Il contempla le soleil couchant quelques secondes avant de nouer ses longs cheveux blancs sur sa nuque.

- C'est décidé. Lorsque je verrai Splith à l'auberge, je lui dirai que je veux aller dans la Forêt de Baraïl, chuchota-t-il au vent.

Le marchombre voulu amorcer la descente mais se ravisa, tout était trop beau et trop calme pour qu'il s'en aille maintenant. Il essaya de se remémorer le visage à la fois brut et tendre de son père adoptif mais il était comme recouvert par un brouillard. Adoptif. Altar était son père adoptif. Plus jeune, Stormer se demandait souvent qui était ses véritables parents. Maintenant, il n'était plus autant sûr de vouloir le savoir. Après tout, c'était ce qu'il était devenu qui comptait, non ses origines inconnues. Mais l'homme au regard de glace était curieux et tenace de nature, il se promit donc de voir ce qu'il pourrait apprendre de plus sur ses géniteurs plus tard. Le temps de réflexion fini, il se positionna face aux couleurs changeantes du ciel et commença sa gestuelle marchombre.

Le ciel était noir quand l'homme quitta son pic glacé. Nombre de gens craignaient la nuit, mais Stormer, comme beaucoup d'autres marchombres, se coulait dedans, la cajolait et l'embrassait. Il n'avait donc aucune difficulté à se mouvoir dans la pénombre. Alors qu'il arrivait au pied de la montagne, il remarqua que la lune, presque pleine, éclairait assez bien l'environnement. Suffisamment en tout cas pour qu'il puisse distinguer une silhouette féminine s'approchant de lui. Plissant les yeux, il distingua que les longs cheveux de cette femme avaient des reflets roux et que sa démarche était souple, silencieuse, caractéristique des marchombres. Il lui sembla reconnaître cette personne. Après tout, si elle était bien une marchombre, il se pouvait qu'il l'ait déjà vue lors d'un rassemblement. Mais elle pouvait tout aussi bien être une envoleuse, il ne fallait exclure aucune possibilité. Le jeune homme prit donc ses griffes et fléchit légèrement les genoux, se mettant en position de combat. Il attendit patiemment qu'elle se rapproche, les yeux fixés sur elle et ses griffes de métal reflétant l'éclairage blanchâtre du clair de lune. Au moment où il vit les yeux de la femme, tels des perles de nacre, un déclic se fit dans sa tête. Ils ne s'étaient jamais parlé mais il l'avait déjà vue. En compagnie d'autres marchombres. Baissant ses armes, il prononça alors:

- Edelwein? Edelwein Mithrandil? Est-ce bien toi?


Dernière édition par Stormer Nuva le 04.07.16 16:50, édité 1 fois
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty17.05.16 8:18

Dupuis quelque temps déjà, Edelwein était devenue une envoleuse. Et elle avait énormément progresser. En deux mois, elle avait plus apprit qu'un deux ans d'apprentissage Marchombre. Et elle se sentait mieux, au sein des Mercenaires de Chaos. A ce demander pourquoi, deux ans et quelque auparavant, elle avait accepter de devenir l'apprentie d'un Marchombre. D'un Marchombre qui n'avait, par ailleurs, pas réussit à rester un vie pour finir sa formation. Oui, elle était fait pour devenir une Envoleuse.

Son unique soucis, pour le moment, rester le meurtre d'un des siens. Elle n'avait pas oser le dire à Caym, ayant tout de même un petit peu peur des réactions que le mentaï pouvait avoir. Elle ne l'avait pas dit à son maître, non plus. Mais, c'était de sa faute. Il ne lui avait jamais demander "Tiens, t'as déjà tuer un Mercenaire du Chaos?" "Ouais, mais vu que j'était en Marchombre, ça ne compte pas!" "Oh, bien, dans ce cas là non! Allez, viens, on vas s'entrainer." C'était ridicule.

Ici, Edelwein trouvait qu'elle avait plus de liberté qu'avec son ancien maître Marchombre. Cette nuit, elle était sortit s'entrainer, sans que son maître envoleur s'en préoccupe. Alors elle s'était dirigée vers les montagnes, proche de la citadelle. Tôt dans la mâtiné, elle avait commencé son entrainement. Ses dagues fouettaient l'air, et elle n'en était plus à sa premier branche de sapin tranchée. Ses empreintes de pas se dessinaient faiblement sur la neige, tant elle était gracieuse et légère dans ses mouvements. Elle n'aurai aucun mal à cacher sa présence ici, si besoin. Les flocons recouvraient ses traces, et les branches épineuses se retrouvaient ensevelit sous une amas de neige.

La nuit tombait. Les étoiles s'installaient doucement sur le ciel, et tout autour de la jeune fille devenait sombre. Elle se retourna vivement. Un bruit s'était fait entendre derrière elle. Elle se retrouva nez à nes avec un jeune homme, aux yeux bleus glacial et à la chevelure blanche. La jeune fille comprit mieux pourquoi elle ne l'avait pas remarqué plus tôt. Il se fondait dans le décors avec une simplicité étonnante, tandis qu'elle, avec ses cheveux de flamme, on la voyait à des kilometres.

- Edelwein? Edelwein Mithrandil? Est ce bien toi?

Sans réfléchir, elle répondit automatiquement, avec toute la simplicité de ses dix-sept ans.

-Oui, c'est moi. Par contre, toi, je ne sais pas qui tu es.
Stormer Nuva
Marchombre__Membre
Stormer Nuva
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 895
Date d'inscription : 04/04/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 24 ans
Aptitudes: Comme tous les marchombres, grande agilité et rapidité, plus un petit cadeau du Rentaï...
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty18.05.16 19:15

- Edelwein? Edelwein Mithrandil? Est-ce bien toi?

Stormer avait lâché ces mots, mélange de surprise et de méfiance à la fois. Il avait visiblement baissé sa garde, mais intérieurement, il était toujours prêt à débuter un éventuel combat. Selon lui, il fallait toujours rester en alerte tant que l'éventuelle menace n'était pas définitivement écartée. Toujours. Néanmoins, la jeune femme lui confirma immédiatement ses dires :

-Oui, c'est moi. Par contre, toi, je ne sais pas qui tu es.

Cette fois, le jeune homme relâcha totalement sa garde, aucun risque qu'ils ne s'entretuent entre Marchombres! Mais avant de répondre, il prit le temps de jauger son interlocutrice. Elle était vêtue d'une combinaison de cuir qui lui seyait à merveille et qui mettait en valeur ses formes. Mais ce n'était pas cela qui intéressait Stormer. Son regard. Dans ses yeux, il y avait quelque chose. Quelque chose de... spécial. D'anormal. Non ces couleurs changeantes qui ne déstabilisaient nullement l'homme aux longs cheveux blancs, plutôt un sentiment. De la détermination. Ou serait-ce de la folie? Cela le fit plisser les yeux presque imperceptiblement, une fraction de seconde.

- Stormer, déclara-t-il enfin en plantant son regard de glace dans celui d'Edelwein. Stormer Nuva.

Après un silence, il ajouta :

- Nous nous sommes croisés lors d'un Conseil de la guilde.

Il s'en souvenait de ce jour, ou plutôt de ce soir. L'homme au regard de glace n'était déjà plus un apprenti et il n'était venu à ce Conseil que parce qu'il était d'arrêt à Al-Jeit. Peut-être avait-il, à ce moment là, besoin des multiples souvenirs que lui prodiguait cet endroit. Peut-être était-ce seulement par curiosité. En tout cas, il était venu dans les souterrains d'Al-Jeit, et ce n'était pas par hasard. Dans la salle du Conseil, il avait croisé le maître Marchombre d'Edelwein (soit dit en passant qu'il ne se souvenait même plus de son appellation) qui présentait son apprentie à qui voulait l'entendre. Il avait retenu son nom car, sur le moment, il s'était fait la réflexion qu'avec une telle chevelure rousse, elle devait être assez repérable. Non, exactement, il s'était dit que même avec des feuilles de rougeoyeur sur la tête on pourrait passer plus inaperçu. C'était certes exagéré, mais c'était ce à quoi cela lui avait fait penser.

Stormer sortit de ses pensées qui n'avaient durées pas plus de dix secondes. Il se rappela soudain qu'il était sensé partir pour arriver à temps pour le rendez-vous avec Splith à l'auberge. Mais regardant Edelwein, il devina dans son regard qu'il l'intéressait pour une raison ou une autre. Il soupira intérieurement puis, pour ne pas la décevoir en partant immédiatement, il demanda donc à celle qu'il croyait être une Marchombre :

- Les trois années offertes à ton maître se sont-elles écoulées?
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty21.06.16 21:16

-Stormer, Stormer Nuva

Elle ne connaissait pas de Stormer, encore moins de Stormer Nuva. Il ne fallait pas pousser les précisions, c'était déjà bien assez.
Un long silence s’installa. Elle pensa a lui demandait comment il connaissait son prénom, mais le regard qu'il avait plongé dans ses yeux était fort genant. Elle toussota.

- Les trois années offertes à ton maître se sont-elles écoulées?

Il fallut un certain temps avant que les mots du marchombre, qui se disait être Stormer, un parfaite inconnu, fassent connexion avec le système neurologique de la jeune fille. C'était il y a si longtemps... Au moins un ans depuis que la pauvre apprentie Marchombre perde son maître dans un malencontreux accident incluant des mercenaires du Chaos, des armes tranchantes et du sang. A la pensée de son maître mort, le visage d'Edelwein se crispa quelques secondes par tristesse, puis elle reprit son air de jeune fille intouchable. Elle planta son regard dans celui de Stormer et lui repondit, en devant se contenir pour réprimer ses larmes.

-Disons que... Depuis le royaume de la mort, il me les a rendu.

Voilà. Excellente réponse. Elle ne devait pas pleurer. Elle avait rejoins les mercenaires du Chaos. Elle était une envoleuse en devenir. Son stupide maître avait été faible. Il s'était fait tuer. Elle avait fait payer les coupables, après son arrivé chez les envoleurs. Sous pretxte que "ils avaient touchés a quelque chose qui lui appartenait." Elle en était sur, Caym aurai approuvé cette état d'esprit.

Elle releva la tête.

-Je suppose que tu es un Marchombre. Je ne te connaissait pas auparavant, mais j'en suis enchanté.

Bien. Faire croire aux autres qu'elle n'était pas leurs ennemie. Ne pas se laissez cerner. Il était temps de mettre en pratique les conseils de son maître. Elle eut un sourire aimable, très naturelle et cela sans ironie, et tendit la main.
Stormer Nuva
Marchombre__Membre
Stormer Nuva
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 895
Date d'inscription : 04/04/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 24 ans
Aptitudes: Comme tous les marchombres, grande agilité et rapidité, plus un petit cadeau du Rentaï...
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty22.06.16 14:43

Une fois la question de Stormer posée, il se passa un certain temps avant que son interlocutrice ne réponde. Des émotions changeantes pouvaient se lire sur son visage : tout d'abord l'incompréhension, puis le souvenir, et enfin la tristesse.

Mais qu'a-t-elle à mettre autant de temps à répondre à une question qui n'a pour réponse que deux solutions?》pensa-t-il.

Le Marchombre laissa la jeune femme répondre à son rythme, tout en se demandant quelle pouvait être la raison de son trouble. Son maître avait-il abandonné sa formation? Il semblait pourtant à Stormer qu'Edelwein avait l'aura d'une Marchombre. Peut-être venait-elle tout juste de finir sa formation? Cela pourrait expliquer sa tristesse à l'évocation de son maître.

-Disons que... Depuis le royaume de la mort, il me les a rendues.

Ses yeux dans les siens, Stormer lut toute la tristesse du monde en celle qu'il croyait être une Marchombre. C'était donc ça. Son maître était mort. Edelwein semblait trembler. C'était presque imperceptible. L'échange de regards dura encore quelques temps jusqu'à ce que la jeune femme baisse la tête. Sans doute ne voulait-elle pas pleurer devant lui. L'homme aux longs cheveux blancs voulut lui dire qu'il connaissait cela. Cette perte. Ce déchirement. Qu'il savait quelle terrible épreuve c'était. Mais aucun son ne franchit ses lèvres. Après tout, était-ce vraiment nécessaire de le dire? Il avait bien surmonté cette épreuve seul, lui. La mort d'un proche était peut-être plus un obstacle à franchir seul qu'avec une aide extérieure et inconnue.

-Je suppose que tu es un Marchombre. Je ne te connaissait pas auparavant, mais j'en suis enchantée.

Le jeune homme n'avait pas remarqué mais elle avait relevé la tête, toutes traces de tristesse effacées.

Comment ça "Je suppose que tu es un Marchombre"? Il lui avait dit qu'ils s'étaient croisés lors d'un Conseil de la Guilde! Il supposait tout de même d'avoir été assez clair dans ses propos. Mais c'était possible que son interlocutrice n'ai pas entendu cela : peut-être était-elle, à ce moment-là, perdue dans ses pensées?

Elle lui tendit la main d'un air aimable.

Pourquoi me tend-elle la main? se demanda Stormer, intrigué. Je n'ai pas besoin d'aide pour me relever puisque je suis déjà debout...

En conséquence, il regarda la main d'Edelwein d'un air neutre jusqu'à ce qu'il se rappelle que deux personnes pouvaient se saluer en se serrant la main. Un peu hésitant, il tendit alors la main et serra celle de la jeune femme.

Stormer n'appréciait décidément pas les contacts physiques.
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty03.08.16 12:37

L'homme, après quelques moments d'hésitation, plaça sa main dans celle de la jeune fille et la serra. Pourtant, la jeune fille remarque que les poils du jeune homme, en tout cas les quelques un qui sortait de la manche de sa combinaison, c'était herissé. Pourtant, une poignée de main n'avait strictement rien d'intime, juste un geste du quotidien on ne peut plus anodin. Mais par respect, elle retira sa main. Elle planta son regard de celui de Stormer, et ces yeux se plissèrent, par l'action d'un sourire d'amusement qui était venue eclairer son visage. Ce Marchombre était drole.
C'était juste un Marchombre comme elle avait était, en l'espace de deux ans. Un homme au premier abord froid, qui avait une peau sensible ou qui n'aimait pas les contacts physiques. Aux choix. Il avait des cheveux blanc. Apparament, c'était la mode actuelle. Comme l'autre marchombre, Aeterna, qui l'avait aidé a tuer... Un des siens.  Oui, Edelwein avait tué un mercenaire, et maintenant, elle en était une. Elle avait juste remplaçé celui qu'elle avait tué. Quel... ironnie.

-Et... Tu étais en train d'effectuer ta gestuelle Marchombre?

Sa question avait fusé. Elle n'avait pas reflechit, que les mots traversaient ses lèvres. C'était si naturelle... Elle avait été une Marchombre, et elle comprenait les Marchombres. Comparé aux autres envoleurs, elle avait cet avantage. Elle continua.

-Parce que, si je t'ai derrangé, je peux partir.

En fait, elle aimerait partir. Na pas risquer d'être persait à jour par ce marchombre que savait so nom avant même qu'elle le lui ai fait connaitre. Partir. Ou plutôt battree en retraite. Retrouver les siens, les Mercenaires du Chaos, avec lesquellse elle se sentait infinniment fois mieux qu'avec les Marchombres. Elle avait trouvait se voix, la Voix, et ce n'était pas celle qu'on lui avait proposer principalement.
Elle avait choisit la deuxième option.
Stormer Nuva
Marchombre__Membre
Stormer Nuva
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 895
Date d'inscription : 04/04/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 24 ans
Aptitudes: Comme tous les marchombres, grande agilité et rapidité, plus un petit cadeau du Rentaï...
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty03.08.16 16:13

Se serrer la main. Un acte peut-être banal pour certains. Mais pas pour Stormer. Toucher la peau d’une personne n’était pas quelque chose d’anodin. C’était… Comment le Marchombre pouvait-il bien l’expliquer ? C’était un peu comme rentrer dans l’intimité de la personne concernée. Par un simple contact, on pouvait déterminer qui était vraiment son interlocuteur. Cela pouvait s’avérer pratique, voir indispensable dans certains cas. Savoir si la personne mentait, si elle dissimulait un secret… Mais cela gênait Stormer. C’était ainsi. Dans le cas présent, l’homme aux cheveux blancs sentit des mains rugueuses, rendues comme cela suite à des entraînements durs et longs, ainsi que quelques ampoules chaudes : visiblement, Edelwein venait tout juste de travailler des mouvements de combat. Étonnement elle écourta ce contact, soulageant son comparse.

La jeune femme planta alors ses yeux dans les siens et s’autorisa un sourire moqueur, sûrement parce qu’elle avait remarqué sa gêne. Cela irrita quelque peu son interlocuteur qui lui renvoya pourtant un regard impassible, dénué de tout sentiment. Les yeux de celle qu’il croyait Marchombre dévièrent vers sa peau, puis s’attardèrent quelques secondes sur ses cheveux blancs. De toute évidence, elle était en train de le jauger, comme il l’avait fait précédemment avec elle.

- Et... Tu étais en train d'effectuer ta gestuelle Marchombre? lui demanda-t-elle tout d’un coup.

Stormer haussa un sourcil et croisa les bras.

- Parce que, si je t'ai dérangé, je peux partir.

Le Marchombre réfléchit un peu avant de lui répondre :

- Non, tu ne m’as pas dérangé.

Il laissa planer ses mots une bonne minute, guettant la réaction de son interlocutrice qui semblait s’efforcer de ne rien laisser paraître, puis reprit d’un ton calme et posé après lui avoir tourné le dos pour regarder la lune :

- Mais, ce qui m’intrigue, c’est que tu sembles presque me supplier de te laisser partir.

Après une nouvelle pause, il asséna :

- Alors, je me demande… Pourquoi ?

Cette fois, Stormer était sur ses gardes, prêt à saisir ses griffes si nécessaire : Edelwein lui paraissait louche.
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty05.08.16 18:11

- Non, tu ne m’as pas dérangé.
Très bien. Donc l'homme ne faisait pas sa gestuelle. Il devait... Réfléchir, et il l'avait vu. Avec sa tignasse rousse, la jeune fille était repérable de loin. Ça se tenait.

- Mais, ce qui m’intrigue, c’est que tu sembles presque me supplier de te laisser partir.

Il marqua un léger temps d’arrêt, et Edelwein en profita pour arquer ses sourcils dans une moues blasée. Ainsi, il avait deviner. Le contraire aurai été étonnant. Mais bon, il ne savait pas qui, plutôt ce qu'elle était. Il pouvait penser qu'elle avait un rendez-vous. Oui, voilà. C'est ce qu'elle aller lui dire. Elle était jeune et belle, ce serai plausible.

- Alors, je me demande… Pourquoi ?

Cela ressemblait beaucoup à un interrogatoire. Les questions comme celle ci relevait de la vie privée, et, lui les posait sans la moindre gêne. Il devait avoir des doutes. La jeune fille décida qu'elle devait faire plus attention, et enleva la moue désagréable qui avait pris place sur son visage.

-Ne sommes nous pas censé être libre? Pourquoi aurai-je besoin de ton avis?

C'était, bien évidemment une question rhétorique. Elle connaissait toute les réponses, et cette phrase servait juste  à esquiver une question. Pas très habilement, certe, mais elle n'aimait pas mentir. Bien qu'elle sache que ses scrupules s'effaceraient rapidement. Elle continua, en prononçant presque au mot près ses pensées.

-Cela ressemble beaucoup a un interrogatoire. Tu ne trouves pas, Marchombre?

Et voilà. Elle avait fait ce qu'il ne fallait pas faire. "Marchombre". Comme si elle n'en faisait plus partie. Comme si elle les méprisaient.
Stormer Nuva
Marchombre__Membre
Stormer Nuva
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 895
Date d'inscription : 04/04/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 24 ans
Aptitudes: Comme tous les marchombres, grande agilité et rapidité, plus un petit cadeau du Rentaï...
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty09.08.16 21:06

La dangereuse question posée, Stormer entendit brièvement la respiration d'Edelwein s'accélérer, puis revenir doucement à la normal. Elle réfléchit quelque temps et lui adressa ces mots :

- Ne sommes-nous pas censés être libres? Pourquoi aurai-je besoin de ton avis?

L'art d'esquiver les questions. Voilà ce à quoi cette phrase fit penser au Marchombre. Elle ne se débrouillait d'ailleurs pas si mal dans ce domaine. Mais à moins qu'elle ne le prenne pour un apprenti, elle devrait tout de même savoir que chaque Marchombre peut reconnaître cela. C'était de plus en plus étrange. Mais après tout, sur un point, elle avait raison. Chaque Marchombre était un être libre. Libre et sans autre devoir que de le rester. S'il n'y avait pas eu cette légère note d'agressivité dans la voix d'Edelwein, l'homme aux cheveux blancs se serait cru en face d'une jeune femme conviée à un rendez-vous galant.

- Cela ressemble beaucoup à un interrogatoire, continua-t-elle. Tu ne trouve pas, Marchombre?

Ce dernier mot, prononcé avec tout le mépris et la haine possible, fut une révélation pour Stormer. Edelwein se mouvait comme un Marchombre, elle avait l'aura d'un Marchombre... C'était certain : Edelwein était devenue une envoleuse. Tout comme Aul, elle avait abandonné la Voie pour se repaître de Chaos. L'homme aux cheveux blancs inspira un grand coup, puis se tourna vers celle dont il avait percé le secret, lui décochant par la même occasion un regard plus dur et plus glacial qu'il ne lui en avait encore fait.

- C'est parce que c'en est un, Mercenaire.

Sur ces mots, il saisit ses griffes et les enfila en à peine une seconde. Pendant ce temps, la Mercenaire s'était elle aussi mise en position de combat.

Qui agirait en premier? Stormer décida que ce serait lui. En une fraction de seconde, il sauta et couru sur le flanc de la montagne de façon à se retrouver derrière la jeune femme. Ici, il tendit les bras en faisant un mouvement horizontal de façon à pouvoir sectionner les tendons des genoux si les griffes atteignaient leur but.

Le combat avait commencé.
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty31.08.16 17:15

Sans que ce soit elle qui ai fait le premier mouvement, le combat avait déjà débuté. En une fraction de seconde, le marchombre c'était retrouvé derrière la jeune Mercenaire. Avec des... Griffes?Il avait tenté d'atteindre ses tendons. D'un geste brusque, elle s'était lancée en arrière, évitant de justesse les lames. En l'air, elle avait sortit ses dagues de leur fourreaux. Rapidement, elle c'était retrouvé derrière l'homme.
Elle recula.

-Tu aimes penser que tu es un dieu, Marchombre. Mais non. Tu n'es juste qu'un parasite, loin d'être différent de nous. Bat toi, Marchombre, et tue moi. Alors, tu verra que nous sommes plus que semblables.

Elle attaqua. Le corps tendu, elle s’élança, tel un loup se précipitant sur sa proie, ses dagues en avant. Ses lames avaient hâte d'être abreuvées de sang. L'homme para. Prenant appuie sur les épaules du Marchombre, elle se balança pour se retrouver dans le dos de celui-ci. Son bras s'ouvrit, s'approchant du coup du jeune homme.Une fois encore, il esquiva. Tous ce que la jeune fille parvint à couper fut une mèche de cheveux blanche. Avec un râle de rage, elle para une attaque des lames de l'homme tempétueux. frappant avec force, elle réussi à lui faire une entaille sous l'oeil droit.

-Il falloir que tu fasses un peu mieux, Marchombre.

Elle tendit son bras, de manière à lui trancher la jugulaire.
Stormer Nuva
Marchombre__Membre
Stormer Nuva
Féminin Âge : 18
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 895
Date d'inscription : 04/04/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 24 ans
Aptitudes: Comme tous les marchombres, grande agilité et rapidité, plus un petit cadeau du Rentaï...
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty31.08.16 22:01

Bien. Le Marchombre avait attaqué avec un soupçon de maladresse de façon à déterminer le niveau de la Mercenaire. Et il était plutôt bon. Il allait falloir faire attention. Stoppant là ses brèves pensées, il suivit des yeux les mouvements de son adversaire. Elle sortit des dagues et se positionna derrière Stormer. Celui-ci, se demandant où elle voulait en venir, la laissa faire. Tout en restant vigilant, il entendit Edelwein proférer :

- Tu aimes penser que tu es un dieu, Marchombre. Mais non. Tu n'es juste qu'un parasite, loin d'être différent de nous. Bats-toi, Marchombre, et tue-moi. Alors, tu verras que nous sommes plus que semblables.

Un dieu ? La tuer ? Plus que semblables ? Ce qu'avait dit la jeune femme rousse fit arquer un sourcil à Stormer.
Tout d'abord, il ne s'était jamais considéré comme un dieu, loin de là. Et si jamais une telle idée lui était venue même une seule fois dans sa vie, il fallait déjà qu'une quelconque divinité puisse exister ! Ce qui n'était absolument pas rationnel selon le Marchombre.
Ensuite, en débutant ce combat, il n'avait pas l'intention de la tuer. Aucunement. La capturer pour qu'elle révèle le lieu de la base des Mercenaires était bien plus intelligent. Et puis... Chacun pouvait faire un faux pas dans la vie. Certains ont l'occasion de retrouver leur chemin, d'autres non. Emmener Edelwein avec lui, c'était permettre à cette jeune femme de retrouver sa voie.
Enfin, dire que les Marchombres et les Mercenaires du Chaos sont semblables était véritablement une erreur. Et ce, pour de multiples raisons ; la majeur étant que les Marchombres sont libres, contrairement aux Mercenaires. Ceux-ci ont des chefs, les Marchombres non. Il y avait, certes, les membres du Conseil, mais ils n'avaient aucune autorité sur les Marchombres !

Le temps de pensée que s'était octroyé le Marchombre servit à l'envoleuse pour attaquer. Heureusement, ses réflexes prirent le dessus et évitèrent au jeune homme de finir sans ses foies. Profitant de sa distraction, Edelwein arriva sur son dos et tenta de lui trancher la gorge. Stormer se glissa au sol et s'écarta de son adversaire. Il secoua alors la tête. Il fallait qu'il se reprenne. Ça n'allait pas du tout. Le jeune homme aux cheveux blancs s'élança et tenta une attaque qui fut parée avec rage. Telle une furie, la Mercenaire fit une démonstration de force qui surprit le Marchombre. Cela lui coûta une ligne rouge sous l'oeil droit.

-Il va falloir que tu fasses un peu mieux, Marchombre.

Elle avait raison. Totalement raison. Il s'immobilisa donc. Inspira. Expira. Et saisit le bras de son adversaire. Accompagnant son mouvement, le jeune homme fit décrire un arc de cercle au corps de son ennemie. La rencontre du dos d'Edelwein et du sol enneigé produisit un bruit sourd. Profitant du choc, Stormer prit les deux poignards d'Edelwein. Un hurlement -était-il animal ou humain ?- retentit alors.

- Oh non... soupira l'homme aux cheveux blancs, sachant ce qu'il allait arriver.

Conformément à ses prévisions, de la neige commença à dévaler la pente de la montagne. Le Marchombre jeta un coup d'oeil bref à la jeune femme inconsciente à ses pieds. L'avalanche était trop rapide, il n'allait pas pouvoir l'emmener avec lui sans être enseveli sous des tonnes de neige. Il prit donc ses jambes à son coup en ayant la vague impression que sa nouvelle ennemie s'en sortirait sans trop de problèmes.

Quelques heures plus tard, vers le petit matin.

Marchant dos au lever du soleil, l'homme aux cheveux blancs, les deux poignards de l'envoleuse en main, pensa qu'après son excursion à la forêt de Baraïl, il allait falloir qu'il se rende à Al-Jeit pour prévenir le Conseil. Il avait quelques informations en main...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos.Un Marchombre, une Mercenaire du Chaos. Empty

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
»chronique d'un redoutable mercenaire du chaos
»[Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
»Orks du chaos
»Double Chaos SM battleforce
»CAMPAGNE 40K :: ROSTER CHAOS 4000pts [Groupe A]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Voyage dans le temps : RPs d'antan :: Est-