Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Kanjou Uzumaku
Messages : 321
Date d'inscription : 16/05/2016
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20ans - ♀
Aptitudes: Dessin (affinité Glace) - Couture/Cuisine - Sait manier les dagues
MessageSujet: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Sam 4 Juin 2016 - 22:53

Elle balança son bras par-dessus l'épaule et se massa machinalement l'omoplate en soupirant, tandis que les babillements venant des arbres environnants finissaient de l'apaiser en cette matinée ensoleillée, bien qu'elle eût préféré le hululement délicat de Finwë qui était restée à la maison. Il n'allait pas être facile de trouver des voyageurs prêts à l'accompagner dans ses aventures, même dans un endroit aussi réputé que celui où la jeune femme se dirigeait, il était donc normal qu'elle soit un peu tendue. Qu'allait-elle faire si elle n'y parvenait pas ? vous demandez-vous... Elle partirait quoiqu'il en soit. Elle avait passé de nombreuses années à faire des recherches dans ce coin paisible, demeurant isolée du reste de Gwendalavir, elle dont la vie était bercée d'histoires et légendes contant l'existence d'autres mondes. Elle ne pouvait plus supporter ce sentiment d'être bloquée dans sa progression, c'est pourquoi avec ou sans compagnons elle voyagerait à travers le continent ! *J'espère quand même qu'il y aura des volontaires...* pensa Aöwen, une pointe d'anxiété toujours présente au creux du ventre.

 Sortant de sa torpeur, elle releva les yeux, qui fixaient jusqu'à présent les dalles soigneusement polies de la rue où elle se trouvait. Le sol en était presque glissant et les rayons du Soleil s'y reflétaient, ce qui faisait plisser et cligner des yeux la Dessinatrice plus que d'accoutumée. Il faut dire qu'elle préférait l'hiver ainsi qu'un ciel nuageux, et bien que la capitale soit magnifique, notre voyageuse en herbe ne trouvait rien d'extraordinaire dans ces mélanges de couleurs : pour elle, rien n'équivalait le blanc pur de la neige, si ce n'était le bleu transparent de la glace. Elle s'était arrêtée un instant sur un banc pour profiter du calme plat qui enveloppait ce quartier d'Al-Jeit, avant d'avoir à affronter le bruit assourdissant de la taverne qui portait bien son nom. Son inquiétude enfin mise de côté, elle se redressa et repris sa route d'un pas résolu : il n'allait lui falloir qu'une dizaine de minutes pour rejoindre le lieu et elle commençait déjà à préparer quelques phrases d'accroche afin de capter l'attention de ses futurs interlocuteurs. "Bonjour voyageur, je cherche des compagn-..." commença-t-elle à formuler tout haut. *Non, ça ne va pas, je dois me présenter d'abord* (raclement de gorge) "Bonjour voyageur, je me nomme Aöwen Jil'Frayan et je cherche des compagnons de route susceptibles de m'escorter à travers le continent afin de découvrir les secrets du monde de mes propres yeux !"

Elle s'adonna à ce petit exercice encore quelques minutes en continuant de rétrécir la distance la séparant de la taverne.


Dernière édition par Aöwen Jil'Frayan le Ven 5 Aoû 2016 - 18:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2762-journal-de-bord-aowen
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Jeu 9 Juin 2016 - 22:56

L'ennui. Voilà un des pires fléaux d'Aeterna. Ce jour là il n'avait pas décidé de l'épargner, et elle se retrouvait tranquillement installée, assise sur le rebord d'un toit. Elle balançait doucement ses jambes dans le vide, plus par habitude qu'autre chose, et scrutait d'un œil vif tout ce qui se passait en bas. Les passants étaient une source de distraction non négligeable.
Aet' avait grandi dans une forteresse, entraînée pour devenir Envoleuse, puis enfermée, puis libérée. Puis Marchombre. L'air pressé et hautain de certains ne lui était pas étranger, mais le soin apporté à leurs tenues, leurs maquillages, ainsi que leurs démarches particulièrement droites lui paraissaient totalement... Ridicules. Elle avait beau avoir conscience que tout le monde ne menait la même vie qu'elle, l'idée d'être empêtré dans leurs vêtements ou de devoir se comporter comme eux avait quelque chose d'un peu effrayant...C'était ça, les quartiers les plus nobles.
Aeterna trouvait qu'ils étaient les lieux à la fois les plus ennuyeux, parce qu'il s'y passait rarement quelque chose de surprenant, mais aussi les plus intéressants pour comprendre ces gens avec qui elle n'avait rien en commun. Sa réflexion ne s'envola pas cette fois-ci. La Marchombre observa encore quelques minutes le ballet incessant des passants, sentant finalement poindre en elle l'irrésistible envie de se mettre elle aussi à bouger. Descendre du toit ne lui prit que quelques secondes, se fondre dans la masse fut plus difficile.
Ses cheveux blancs comme neige attiraient l'attention. Sa cicatrice au visage également, d'autant qu'elle courrait sur toute sa joue et qu'il était difficile de ne pas la voir. Ses armes, rangées mais tout de même voyantes, n'étaient pas faites pour rassurer non plus. Mais elle était Marchombre.
Aeterna n'avait pas besoin de se forcer particulièrement pour avoir cette démarche presque féline, silencieuse et assurée, qui caractérisait en partie les gens comme elle. Certaines personnes avaient l'air complètement surprises en la voyant passer devant eux, comme si l'absence de bruit leur indiquait que cette demoiselle ne pouvait pas se trouver vraiment là. Une fois qu'ils l'avaient vue, ils étaient tout de même généralement intrigués par ses cheveux ou autre chose, et la lâchaient du regard lorsqu'elle s'éloignait ou que quelque chose les ramenait à la réalité. Aet' ne leur accordait pas spécialement d'attention en retour. Sa destination s'était imposée à son esprit sans raison particulière, mais c'était une véritable décision. Prise à l'instant même où l'idée s'était présentée à elle.
Au chevalier qui gondole.
Voilà un lieu qui avait été le point de départ de nombreux vagabondages, avec ou sans compagnons de route, et qui semblait tout à fait indiqué pour contrer l'ennui. Une taverne, c'était toujours un lieu où quelque chose passait, n'importe quoi, mais où les gens ne se contentaient pas de s'ignorer superbement ou de se rentrer dedans parce qu'ils ne se voyaient même pas. Al-Jeit faisait renaître chez la Marchombre un besoin de rapports humains. A mesure qu'elle se rapprochait, elle accélérait
l'allure, jusqu'au moment où elle entendit quelqu'un parler.

"Bonjour voyageur, je me nomme Aöwen Jil'Frayan et je cherche des compagnons de route susceptibles de m'escorter à travers le continent afin de découvrir les secrets du monde de mes propres yeux !"


La voix venait d'une demoiselle vraiment jolie. Aeterna hésita un instant entre belle et jolie, d'ailleurs, sans parvenir à se décider. Elle la voyait pour l'instant de dos, et aurait plutôt qualifié cette demoiselle de belle jeune femme au premier abord. Mais lorsqu'elle s'approcha, le plus discrètement qu'elle le pouvait et en gardant une certaine distance, elle finit par apercevoir le visage de la demoiselle en question. Aöwen, apparemment. C'était assez perturbant, cette difficulté qu'on éprouvait à lui donner un âge. Elle avait l'air d'un étrange mélange entre une petite fille et une jeune femme, joli mais... Inhabituel. Ce ne fut cependant pas ce qui retint le plus l'attention d'Aeterna, toujours un peu en retrait à observer la demoiselle qui continuait à répéter à peu près le même chose que ce qu'elle venait de dire. La Marchombre finit par se décider. Elle se glissa silencieusement derrière le dos de la dénommée Aöwen, avant de lui glisser tout près de l'oreille :

-Bonjour.

Elle sourit, d'un air sincère mais aussi un peu amusé. En tout cas, pas menaçante ni méchante. Ce n'était pas son genre. Elle se sentait juste l'envie de discuter, et cette fille devait avoir la même destination qu'elle si elle cherchait des compagnons de route. En plus, sa manière de s'y prendre était somme toute assez... Naïve, et il lui faudrait peut-être un ou deux conseils. Elle espérait juste que son apparition plutôt brusque n'allait pas effrayer la jeune fille.

-Si je peux me permettre, si tu cherches une escorte tu devrais préciser la question du salaire. Les aventuriers y sont souvent sensibles.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEWBIE
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 68
Date d'inscription : 26/08/2015
NEWBIE

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 26 ans
Aptitudes: Enchaîne sans problème les pas sur le côté
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Dim 12 Juin 2016 - 9:17

Elyssa soupira. Elle y était.
Se mordant la lèvre inférieure dans une moue de profonde concentration, elle laissa son regard dériver de son armoire – qui occupait tout un pan de mur – au sac de voyage d’une taille ridicule qui trônait sur son lit.

Elle n’avait pas la moindre idée du temps que lui prendrait ce voyage, tout comme elle n’avait pas la moindre idée de sa destination, ou de son déroulement. Explorer, en voilà un bien grand mot. Elle aurait pu faire appel à d’autres dessinateurs pour l’emmener dans les grandes villes, mais rien de tel qu’un véritable voyage pour s’imprégner d’une atmosphère étrangère à cette ville rayonnante qu’elle n’avait jamais quittée. Toutes ces futures destinations de pas sur le côté allaient être un plus pour sa carrière au palais. Il ne lui restait qu’à sauter le pas…
… Et à réussir à remplir intelligemment ce fichu sac.

Elle était presque satisfaite d’elle lorsqu’une question lui traversa l’esprit. Par où commencer ? Elle ne pouvait assurément pas partir seule à l’aventure, ne connaissant rien aux voyages, ou à l’aventure. Elle s’assit sur son lit en même temps qu’une certitude s’imposait à elle : elle devait s’entourer pour partir. Bien. Par où commencer ?

Les légionnaires. La valeur sûre. Mais elle se voyait mal négocier pour demander leur compagnie, toute persuasive qu’elle pouvait se montrer. Les mercenaires ? Elle avait les moyens de louer leurs services, mais elle ne saurait les choisir, et hésitait à partager le quotidien de parfaits inconnus à la réputation parfois obscure. Les chevaliers ? En voilà une bonne idée ! Pour le peu qu’elle en trouvait des plutôt avenants et pas trop imbibés, ils ne sauraient refuser l’appel à l’aide d’une demoiselle en détresse !
Ses pensées fusaient pour mettre en place tous les détails de ce plan. Elle n’ignorait aucune enseigne de la capitale, et l’auberge du Chevalier qui Gondole était le repère idéal pour trouver de valeureux accompagnants. Par contre, elle avait intérêt à ne pas tarder à se mettre en route si elle souhaitait arriver ni trop tôt, ni trop tard, de façon à ne pas tomber sur des chevaliers ivres morts. En effet, si elle s’y rendait trop tôt, il y avait de bonnes chances que ses potentiels accompagnateurs n’aient pas cuvé. Trop tard, ils seraient déjà ronds pour une nouvelle journée. Clichés, vous avez dit ?

C’est cette dernière réflexion qui la fit opter pour un pas sur le côté plutôt que pour une promenade sous le soleil matinal. Elle estimait être pile dans la tranche horaire où les chevaliers étaient les plus sociables. Elle aurait aimé pouvoir fouler une dernière fois les rues de la capitale, mais il fallait parfois refuser de se laisser envahir par la nostalgie. Bien décidée à conquérir les vastes paysages qui entouraient son cocon de toujours, Elyssa dessina son pas sur le côté.


Le malheur voulut qu’elle effraye le cheval d’un homme en apparaissant subitement sous son nez, alors que l’équidé marchait d’un pas tendu. L’insulte colorée qui suivit la reprise d’esprits du malheureux (sorti de sa selle pour laisser sa délicate empreinte sur les pavés) la tira de sa nouvelle préoccupation : il fallait voyager à cheval, obligatoirement. Il lui fallait un cheval, obligatoirement.

- Tu peux pas atterrir ailleurs que sous mes sabots, pauvre cruche ?!


La réponse ne se fit pas attendre, la seule image qui lui vint à l’esprit fut celle d’un seau de crottin se déversant sur cette rutilante armure. La sensation familière, ajoutée à la mine effarée de quelques passants et aux gloussements de quelques autres lui indiquèrent qu’elle n’avait pas uniquement matérialisé ce souhait dans son esprit. C’était de sa faute, après tout. L’insulte avait été de trop. Relevant le menton comme si de rien n’était, elle enjamba les quelques déchets qui avaient roulé jusqu’ici et poussa la porte du Chevalier qui Gondole.

Elle s’assit à une place stratégique, suffisamment en retrait pour pouvoir observer, suffisamment bien placée pour avoir une vue circulaire sur la pièce. Son sac de voyage aux pieds, elle allait enfin pouvoir observer tous ces potentiels compagnons de route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2596-chronique-d-une-dessinatrice-a
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Kanjou Uzumaku
Messages : 321
Date d'inscription : 16/05/2016
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20ans - ♀
Aptitudes: Dessin (affinité Glace) - Couture/Cuisine - Sait manier les dagues
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Lun 13 Juin 2016 - 13:48

Elle répétait inlassablement sa phrase d'approche quand elle sentit le souffle frais sur sa nuque. Elle se retourna en sursautant, prête à rejeter cet énième importun qui l'abordait :

- Je ne suis pas intéress-... Oh !
Elle marqua une pause se rendant compte de son erreur : la personne qui s'était glissée près d'elle n'était pas un harceleur mais une femme charmante qui s'empressa d'arborer un sourire chaleureux en signe de paix.

- P-Pardon, je vous ai prise pour quelqu'un d'autre bafouilla Aöwen dont les joues rosissaient à vue d’œil.

- Si je peux me permettre, si tu cherches une escorte tu devrais préciser la question du salaire. Les aventuriers y sont souvent sensibles.

La Dessinatrice devint encore un peu plus écarlate et sa main droite vint se placer devant sa bouche en signe de confusion.

- Je... Je n'y avais pas pensé ! Contrariée, elle commençait à marmonner de nouvelles phrases d'approche quand elle aperçut la lueur dans les yeux de la femme lui faisant face. Son visage s'illumina à nouveau et son sourire ravageur y reprit sa place.

- Mais ce n'est pas grave ! J'ai de quoi contenter un ou deux aventuriers et je ne pense pas m'entourer de plus de trois compagnons. Il y en aura bien certains qui seront intéressés par l'aventure afin de trouver des réponses aux questions existentielles de ce monde, et non pour l'argent, non ? Sa voix s'était affaiblie en fin de phrase, prise d'un doute. Oh et puis zut ! J'ai décidé que je partirai quoiqu'il en soit, avec ou sans allié, j'étouffe dans cette ville !

Cela faisait bientôt une minute qu'Aöwen parlait sans presque jamais s'arrêter et elle se rendit soudainement compte du regard amusé de la jeune femme : il semblerait que le combat intérieur qu'elle menait était plus extériorisé que prévu. Rougissant à nouveau, elle s'empressa de rattraper son impolitesse :

- Je m'appelle Aöwen de la maison Jil'Frayan et je suis une Dessinatrice, peut-être pourriez-vous m'aider ?

Relevant la tête qu'elle avait baissé en signe de courtoisie, elle détailla rapidement le physique de son interlocutrice. La première chose qui avait attiré son regard était bien entendu la teinte assez similaire de ses cheveux : notre amoureuse de l'hiver en fut presque jalouse du fait qu'en ces temps de chaleur sa propre chevelure était ponctuée de mèches d'un blanc un peu plus sombre. La seconde chose attirant son attention fut la cicatrice parcourant la joue gauche de la jeune femme : serait-elle également une aventurière ? Non, un rapide coup d’œil sur sa tenue suffisait à préciser son statut : c'était une Marchombre. En tout cas, il ne faisait aucun doute qu'elle avait plus d'expérience qu'Aöwen, ce qui en soit se résumait à avoir de l'expérience tout court. Cette cicatrice et cette allure presque sauvage donnait à la Dessinatrice l'impression d'être une enfant à ses côtés : *Quel âge a-t-elle ? Vingt-quatre, vingt-cinq ans ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2762-journal-de-bord-aowen
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Lun 13 Juin 2016 - 19:25

La demoiselle eut l'air assez gênée, comme en témoignaient ses joues écarlates et le mouvement instinctif qui lui avait fait porter sa main jusqu'à ses lèvres. Ça ne faisait qu'accentuer son côté mignon, un peu fragile peut-être, de la voir se mettre dans un tel état pour si peu. Aeterna en vint à se demander si elle n'avait pas été un peu trop brusque finalement en l'accostant ainsi... Mais bon, elle avait dit bonjour, ça ne devait pas être trop horrible, si ?

Je... Je n'y avais pas pensé ! 

La jeune Aöwen, si tel était bien son nom, se mit tout de suite à marmonner à nouveau quelques « invitations au voyage », cherchant certainement à rectifier son discours en vue de faire un grand effet dés la première récitation. Voilà un programme qui ne laissait pas beaucoup de place à la spontanéité, mais de toute façon la demoiselle avait l'air un brin trop timide pour prendre la parole en public sans avoir rien prévu. Sinon, elle ne serait certainement pas en train de tout préparer, et ne serait pas aussi... Contrariée ? d'avoir oublié un détail pareil. Cependant elle cessa ses murmures de réflexion pour adresser un sourire vraiment charmant à la Marchombre.

Mais ce n'est pas grave ! J'ai de quoi contenter un ou deux aventuriers et je ne pense pas m'entourer de plus de trois compagnons. Il y en aura bien certains qui seront intéressés par l'aventure afin de trouver des réponses aux questions existentielles de ce monde, et non pour l'argent, non ? 


Aeterna aurait bien fait un remarque concernant l'idée que certains aventuriers seraient sûrement attirés par la beauté de la demoiselle plus que par l'argent, mais elle ne dit rien. Ce n'était pas très flatteur tourné sous cet angle. En tout cas, elle sentait bien qu'elle avait un peu ébranlé la certitude d'Aöwen de trouver des compagnons totalement désintéressés. En fait, c'était surtout qu'Aeterna parlait d'expérience. Elle n'avait pas souvent cherché de compagnons de voyage, mais avait parfois assisté à ce genre de recherches et avait remarqué que toutes celles qui promettaient un paiement sortaient souvent plus victorieuses. De toute façon, elle n'eut pas le temps de vraiment répondre. La Marchombre avait ouvert grand la bouche, prête à faire part de cette expérience à Aöwen, mais cette dernière avait déjà repris avec un air plus déterminé.

Oh et puis zut ! J'ai décidé que je partirai quoiqu'il en soit, avec ou sans allié, j'étouffe dans cette ville !


Aeterna afficha un sourire amusé. Elle était bien d'accord, Al-Jeit était une ville étouffante. Bien que tout soit beau, la Marchombre trouvait que tout y était souvent trop lisse, et une fois qu'on avait escaladé les plus hautes tours il ne restait pas grand chose à faire. Après réflexion ça ne semblait pas être le genre de son interlocutrice de s'offrir un petit moment d'escalade. Ça donnait encore plus envie à Aet' de découvrir ce qu'Aöwen pouvait trouver étouffant dans la capitale.

Je m'appelle Aöwen de la maison Jil'Frayan et je suis une Dessinatrice, peut-être pourriez-vous m'aider ?


Aeterna avait donc bien entendu son prénom, son ouï ne lui jouait pas des tours. L'interlocutrice, en fille bien élevée, avait baissé la tête avec courtoisie en se présentant, ce que la Marchombre.... Ne fit pas en retour. Elle se contenta de garder son sourire aux lèvres, et de répondre.

-Moi c'est Aeterna Adresil, enchantée.

Pas de « maison ». Tout le monde n'était pas noble, de toute façon d'après Aeterna ça ne changeait pas grand chose. A part compliquer l'écriture du nom de famille, sans doute.

Eh bien je peux peut-être t'aider oui. En fait, je t'avoue que je suis plutôt à la recherche d'aventure moi aussi...


La Marchombre sentit le regard d'Aöwen sur ses cheveux puis sa cicatrice. A vrai dire ça n'avait rien de bien étonnant, c'était toujours ce que les gens remarquaient en premier.

-Tu peux toujours répéter ton discours avec moi si tu veux, avant de le dire devant les candidats potentiels ?


Aeterna se retourna brusquement, portant instinctivement ses mains sur la garde de ses armes, lorsqu'elle entendit un hennissement suivit de bruits de sabots désordonnés. Heureusement pour tout le monde ce n'était rien de bien grave, juste un cheval effrayé. Aeterna n'entendit pas ce qui se dit, mais elle ne retint pas un éclat de rire bruyant en voyant un seau de crottin se déverser sur la tête du cavalier. S'il l'avait mérité, c'était une parfaite correction, en particulier pour les ego surdimensionnés.
Cependant le Marchombre retrouva vite le fil de la conversation.

-Sinon, je peux juste te conseiller la taverne pour faire ton annonce, mais j'imagine que tu t'y rendais déjà, non ?


Aet' était prête à reprendre la route de ladite taverne, d'ailleurs. L'aventure, ça n'attend pas. Jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Kanjou Uzumaku
Messages : 321
Date d'inscription : 16/05/2016
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20ans - ♀
Aptitudes: Dessin (affinité Glace) - Couture/Cuisine - Sait manier les dagues
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Lun 13 Juin 2016 - 22:47

La Marchombre sortit Aöwen de ses incessantes mais pas moins anodines réflexions en se présentant en retour. Son ton et son sourire enjoués balayèrent les derniers signes d'embarras de la Dessinatrice.

Eh bien je peux peut-être t'aider oui. En fait, je t'avoue que je suis plutôt à la recherche d'aventure moi aussi... Tu peux toujours répéter ton discours avec moi si tu veux, avant de le dire devant les candidats potentiels ?

À cela, la jeune femme répondit d'une moue boudeuse :
- Ce serait encore plus gênant que d'avoir à improviser devant une salle bondée... Aah non non et non ! Ayant repris contenance et les présentations maintenant faites, c'est tout naturellement qu'elle abandonna les voiles du vouvoiement : Mais puisque tu me parais intéressée, je t'invite humblement à te joindre à moi pour cette rude épreuve. Bien que la jeune femme semblait bien être la seule à considérer cela comme une épreuve à part entière...

Sans la soudaine attention qu'Aeterna porta au bout de la ruelle, Aöwen n'aurait sans doute pas senti le Dessin prendre forme dans les Spires : il faut dire que les Spires étaient arpentées à longueur de journée au sein même des rues d'Al-Jeit. C'est donc non sans émotion que les deux femmes assistèrent au bain de crottin dont fut victime un cavalier de passage, qui semblait vociférer des injures en levant haut les bras en direction de l'entrée du bâtiment voisin. Bâtiment qui n'était autre que la taverne tant redoutée et espérée à la fois. Elle ne s'était pas rendue compte du chemin déjà parcouru.

- Et bien voici notre destination, ce fut un voyage assez bref ! déclara-t-elle, des larmes de rire perlant encore de ses beaux yeux bleus après la scène dont elles avaient été témoins.


À peine eût-elle posé la main sur le bois de la porte que le brouhaha symbolique du lieu lui agressa les tympans, suivi par la chaleur qui résidait à l'intérieur de la taverne. Bruit et chaleur : un mélange qui avait bien mauvais goût pour Aöwen qui préférait le froid apaisant de l'hiver et le calme plat de montagnes enneigées. Elle se félicita de ne pas avoir emmené Finwë qui serait devenue complètement folle au point de pousser de perçants cris, ce qui aurait rendu impossible la tâche que s'était fixée la Dessinatrice. Après un rapide coup d’œil circulaire elle aperçut plusieurs clients portant avec eux des sacs bien trop pleins pour n'être que de simples achats effectués dans la capitale : il y avait assurément beaucoup d'aventuriers ici, ce choix avait donc été le bon. Néanmoins, la jeune femme ne vit pas de table libre : il ne restait plus que des chaises vacantes à la table de personnes qui ne lui étaient pas familières. Sentant la présence de la Marchombre qui lui emboitait le pas, elle se retourna et l'interrogea du regard. Elles n'allaient tout de même pas rester debout et passer l'annonce devant tout le monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2762-journal-de-bord-aowen
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Mar 14 Juin 2016 - 19:21


Et bien voici notre destination, ce fut un voyage assez bref !

Aöwen s'était jointe à Aeterna dans un rire sonore. Il fallait bien avouer que la situation était assez rare, même à Al-Jeit, et que la réaction de l'homme rendait le tout encore plus comique. Personne n'appréciait prendre une douche de crottin, mais son énervement n'allait rien changer et lui donnait l'air presque ridicule.
Une fois remises de leurs émotions, elle prirent finalement la route de la taverne qui n'était plus très loin. La Marchombre laissait la Dessinatrice ouvrir la voie, considérant que dans leur petit groupe c'était plutôt elle qui prenait les décisions. Aeterna avait juste dit qu'elle l'aiderait, et étudiait en même temps la possibilité de postuler à son tour pour l'accompagner. L'argent n'était pas sa principale motivation, elle cherchait avant tout à rompre la routine qui commençait à s'installer depuis son retour à la capitale, et quant elle avait précisé qu'elle cherchait l'aventure Aöwen n'avait pas semblé particulièrement surprise ou opposée. Pourquoi ne pas tenter ?
Mais déjà, la demoiselle ouvrait la porte de la taverne. La chaleur et le bruit du lieu leur sautèrent presque au visage, cependant ça ne gênait absolument pas la Marchombre : c'était ça aussi qui lui plaisait tout particulièrement. Les gens qui fréquentaient ce genre d'endroits étaient souvent des gens plutôt simples et qui ne se prenaient pas la tête. Les entretiens d'embauche étaient souvent minimes, et basés la plupart du temps sur l'honneur et la confiance en son interlocuteur. Aet' imaginait néanmoins aisément qu'Aöwen ne devait pas en être une habituée. Elle l'avait mal jugée, en l'imaginant plus prompte à réciter un texte qu'à improviser devant les clients, mais elle ne pensait pas s'être trompée en imaginant qu'elle devait chercher à former une équipe pour la première fois.
La Dessinatrice s'avança dans la taverne, coupant Aeterna dans sa réflexion. Cependant elle n'alla pas très loin. A vrai dire elle n'aurait pas pu aller où que ce soit, sauf si elle rejoignait quelqu'un déjà installé, parce que toutes les tables étaient occupées. Au moins ça augmentait les possibilités de trouver un compagnon de voyage, c'était sûr et certain.

Aöwen lui lança un regard, auquel l'autre demoiselle répondit par un sourire avenant et un geste de la main en direction de toute l'assemblée d'auditeurs potentiels. Passer l'annonce debout, et bien en vue de tous, était une bonne idée pour gagner en visibilité. Il valait mieux cependant essayer de se trouver un petit coin, un bout de table qui pourrait servir de QG en attendant les réponses. Les aventuriers, même s'ils n'avaient pas toujours toute leur tête, avaient généralement besoin d'un moment de réflexion.

-Je vais nous chercher une base d'opération, si ça te dérange pas
, murmura Aet' à l'attention de la Dessinatrice, à l'oreille afin qu'elle puisse l'entendre parmi le brouhaha.

Sans attendre de voir si Aöwen allait se lancer directement, Aeterna s'avança un peu dans la taverne jusqu'à apercevoir une table qui semblait offrir une vue dégagée sur toute la salle, et qui était occupée par une seule personne. Cela laissait la possibilité de s'y asseoir avec Aöwen, si la demoiselle qui l'occupait déjà ni voyait pas d’inconvénient. De toute façon, il n'était pas rare de partager une boisson avec des inconnus dans ce genre d'endroits. C'était même, d'après Aeterna, le meilleur entretien d'embauche qui pouvait exister, que de voir si le courant passait naturellement, ou devait être forcé par l'idée d'un but commun.
La Marchombre se pencha alors par dessus la table, s'y appuyant de la main droite, pour se rapprocher de la demoiselle déjà bien installée et pouvoir lui parler de manière intelligible sans hurler.

Bonjour. Excuse moi, avec mon amie on aimerait bien s'asseoir, ça te dérangerait qu'on s'installe ici ?


Il était peut-être un peu tôt pour qualifier Aöwen d'amie, mais la situation serait longue à expliquer, et il s'agissait pour l'instant juste de savoir si les places libres pouvaient leur servir.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEWBIE
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 68
Date d'inscription : 26/08/2015
NEWBIE

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 26 ans
Aptitudes: Enchaîne sans problème les pas sur le côté
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Sam 25 Juin 2016 - 21:26

Deux prunelles brillantes d’attention parcouraient la salle. Deux empreintes de silence au milieu de ce vacarme. Deux boutons d’attention virevoltant en toute légèreté au milieu de la chaleur écrasante de la vaste salle. Les deux iris cerclés d’argent glissaient sur les visages et les équipements sans marquer un d’arrêt trop prononcé. Une barbe trop hirsute, un regard trop véhément pour appuyer ses exploits, un embonpoint trop prononcés étaient autant d’arguments pour indiquer à la dessinatrice qu’il lui valait mieux passer son chemin. En fait, aucun homme ici présent ne lui inspirait confiance, ne serait-ce que pour un premier contact.

La lourde porte s’ouvrit, presque silencieusement au sein de toute cette agitation. Deux personnes en franchirent le seuil. Deux femmes. A l’allure singulièrement différente de l’échantillon de population présent. De l’angle de la pièce où elle s’était installée, Elyssa détailla les deux nouvelles venues. Silhouettes élancées, les deux jeunes femmes arboraient une longue chevelure d’une blancheur éclatante. Mais toute ressemblance physique s’arrêtait là. Alors que l’une était vêtue d’une tenue de riche facture, dont Elyssa pensait deviner la provenance, l’autre se mouvait sans mal dans un ensemble de cuir seyant qui ne laissait planer aucun doute quant à son identité, pour quiconque était un minimum renseigné.
Drôle de duo. C’est sur cette dernière impression que la dessinatrice reconsidéra les possibilités de son escorte. Ajouter un peu de finesse à tous ces gros bras en armure n’était probablement pas une sotte idée.

Le verre de vin que posa le serveur devant elle détourna son attention de la porte, et Elyssa envisageait désormais les différentes tentatives d’approche en vue d’un entretien d’embauche. Elle venait de reposer son verre quand l’une des deux inconnues attira son attention.

- Bonjour. Excuse moi, avec mon amie on aimerait bien s'asseoir, ça te dérangerait qu'on s'installe ici ?

La brunette passa outre le tutoiement. Solidarité féminine au milieu de tous ces ours et de toutes ces pintes de bière, dirons-nous. Ses pupilles attentives ne se portèrent sur la marchombre qu’une poignée de secondes avant de s’accompagner d’un sourire pour laisser entendre :

- Je vous en prie, j’avais justement une annonce à passer.

Elle désigna de la main les chaises libres et se leva avec détermination. Son verre à moitié vide témoignait de son intention de revenir une fois l’ « annonce » effectuée. Les talons de ses bottes cognaient au rythme de ses pas sur le sol de la taverne, mais le bourdonnement des conversations ne les laissaient pas s’exprimer pleinement. Arrivée au centre de la grande pièce, Elyssa avisa la table avec la meilleure visibilité.
Ni une ni deux, la demoiselle se jucha souplement sur la table la plus exposée, indifférente à la mine consternée de ses occupants, avant de se camper fièrement pour toiser son auditoire. Si une part respectable des clients de la taverne se turent sous le coup de la surprise, les plus imbibés continuaient à parler de leur voix grasse, assénant ça et là un coup de poing sur la table. Fronçant les sourcils face à cette rustrerie, Elyssa prit le soin de se lancer dans l’Imagination. Ses dessins, quoique simples, étaient longs à basculer dans la réalité. Fichu don. Mais la dessinatrice s’appliqua et le résultat ne la déçut pas. Une chaise renversé, une choppe au contenu volatilisé, une table soudainement bancale… Un silence éberlué, ponctué par un unique rot sonore, régnait désormais sur la place. Avant que tous ces vaillants combattants ne se missent à vociférer au nom de leur apéritif perdu, la brunette se lança.

- Bonjours à tous ! Je cherche une escorte pour rallier les différentes villes de l'empire. Si  vous êtes aussi courageux que ne le clame votre réputation, et que vous souhaitez venir en aide à une noble dame, rejoignez-moi pour parler salaire.

Sur un signe de tête entendu, elle s’accroupit et se laissa glisser de la table, décidée à rejoindre la sienne. Un étonnant silence succéda à sa prestation, avant que les premiers ivrognes ne lui emboîtassent le pas. Elle n'avait pas grande idée de comment devait se dérouler ce genre de recrutement d'ordinaire. Ainsi avait-elle fait les choses à sa façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2596-chronique-d-une-dessinatrice-a
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Kanjou Uzumaku
Messages : 321
Date d'inscription : 16/05/2016
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20ans - ♀
Aptitudes: Dessin (affinité Glace) - Couture/Cuisine - Sait manier les dagues
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Lun 27 Juin 2016 - 19:16

Aeterna souriait tout en désignant la foule criarde.

- Je vais nous chercher une base d'opération, si ça te dérange pas.

Sans avoir le temps de protester, la jeune Jil'Frayan regarda la Marchombre s'éloigner en direction des tables. Allait-elle vraiment devoir se lancer devant tout le monde ? Son cœur recommençait à battre à tout rompre, elle s'avança lentement vers le centre de la pièce, toujours hésitante. Elle n'avait aucune envie de prendre la parole devant tant d'inconnus, d'autant plus que la plupart semblait n'être que des brutes épaisses, mais elle ne voulait pas non plus décevoir Aeterna qui avait eu l'amabilité de l'accompagner jusqu'ici et qui était partie affronter bravement les tablées du fond de la taverne... Après un soupir de résignation, la jeune Dessinatrice se décida à avancer d'un pas plus ferme. Il n'était plus question de courage, de fierté ou même de volonté, c'était simplement du bon sens : elle n'était pas venue ici pour boire un coup en silence, alors autant cesser cette attitude puérile sur le champ !

Alors qu'elle se rapprochait du centre, elle commençait à entendre des murmures et à sentir des regards jetés dans sa direction. C'était un sentiment qu'elle abhorrait par-dessus tout : l'intimidation. Elle qui avait cru tout perdre durant sa première année académique avait été sujette aux messes basses pendant un moment... Ce n'était pas du tout un souvenir qu'elle portait dans son cœur et c'était ce pourquoi elle était autant gênée au milieu de la masse quand l'attention se portait sur elle. Elle ralentit naturellement le pas. C'est ce moment précis que choisit un ivrogne affalé sur une table voisine pour l'interpeller sans aucune délicatesse :

- Hé toi, ma jolie ! Viens voir par ici, on mord pas et on a bien besoin de compagnie !

Préférant l'ignorer pour éviter toute altercation, la jeune femme se détourna de l'importun et fit mine de repartir dans l'autre sens, quand elle entendit la chaise racler le sol. Se retournant brusquement pour faire de nouveau face à l'homme, elle le vit tenter de se lever avec maladresse du fait de son ivresse.

- Ho là, me jette pas ce regard glacial, gamine ! Je te dis de venir t'assoir, tu m'as l'air perdue ahahah !

Le gaillard était de corpulence lourde - inutile de préciser qu'il ne s'agissait pas uniquement de muscles - et son agressivité grandissante semblait démontrer qu'il n'était pas prêt de décuver. Aöwen cherchait désespérément un moyen de calmer le bonhomme sans avoir à "lui tenir compagnie" et sans créer de fiasco. Elle entra naturellement dans les Spires et c'est à ce moment qu'elle sentit un Dessin s'y former, mais qui n'était pas le sien ! C'était un Dessin simple mais qui fut étonnamment lent à basculer dans la réalité, ce qui lui permit de s'éloigner de quelques pas de la table de l'ivrogne avant que cette dernière ne se renverse face à lui, l'aspergeant du reste de bière contenue dans sa choppe.

La Dessinatrice tourna la tête en direction de l'auteur du spectacle, qui n'était autre qu'une femme à l'allure élancée, debout sur une table au centre de la pièce. Sourcils froncés, elle acquiesça fièrement alors que le silence se fit. Aöwen soupira de soulagement et la remercia intérieurement d'être intervenue à ce moment précis, car toute l'attention était à présent focalisée sur cette mystérieuse individue à la chevelure d'ambre.
Elle prit une profonde inspiration :

- Bonjours à tous ! Je cherche une escorte pour rallier les différentes villes de l'empire. Si vous êtes aussi courageux que ne le clame votre réputation, et que vous souhaitez venir en aide à une noble dame, rejoignez-moi pour parler salaire.

Soulagement de courte durée, puisque cette soudaine déclaration risquait bien de piquer l'éventuelle clientèle de notre aventurière en herbe. Quoique... La jeune femme aux cheveux de neige commençait à entrevoir une autre possibilité : puisque l'attention était à présent concentrée sur cette personne et qu'elle semblait vouloir partir en voyage à travers le continent, n'était-ce pas plus simple de tenter de la rejoindre ? Une chose était sûre : cela éviterait à Aöwen de faire son discours, qui de toute façon ferait flop après une telle annonce...

Elle se décida donc à approcher la femme, mais la foule qui commençait à s'amasser à sa suite l'en empêchait. Après un rapide coup d’œil circulaire, elle repéra Aeterna assise seule à une table du fond et s'empressa de la rejoindre pour lui faire part de son idée.

- Aeterna ! Ne penses-tu pas que l'on pourrait rej-... Quelle ne fut pas sa surprise de voir cette même femme s'approcher de leur table !
Restée bouche bée, elle aperçut le verre à moitié plein posé sur la table et comprit que ça ne pouvait pas être celui de la Marchombre, le serveur étant à l'autre bout de la salle. Reprenant contenance, elle s'empressa de s'introduire :

- B-Bonjour ! Je me nomme Aöwen Jil'Frayan. Je vous ai entendue à l'instant et je dois dire que je prévoyais moi-même de passer une annonce afin de m'entourer de compagnons de voyage. Peut-être pourrions-nous trouver un intérêt commun à lier nos projets par l'entraide ? puis se retournant vers Aeterna en affichant un beau sourire enjoué : Bien sûr, tu viendrais avec nous n'est-ce pas ? Tu m'as l'air de te laisser tenter jusqu'ici.

Le brouhaha de la taverne était revenu petit à petit et la jeune Dessinatrice se rendit compte qu'elle commençait à transpirer à cause de la chaleur environnante.

- Mais parlons-en autour d'un bon verre ! Pour moi ce sera du lait bien frais.

Et tandis qu'elle faisait signe au serveur d'approcher pour prendre commande, elle acheva de détailler leur nouvelle compagne de tablée d'un regard discret : plus grande qu'elle, des yeux d'un gris perçant dans lesquels on pouvait discerner une lueur fière, des traits plus fermes qui témoignaient de son statut d'ainée de leur groupe, elle paraissait au premier abord être une femme pleine d'assurance et de détermination. Des qualités qu'Aeterna partageait mais avec lesquels Aöwen avait encore du mal...


Dernière édition par Aöwen Jil'Frayan le Mer 29 Juin 2016 - 23:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2762-journal-de-bord-aowen
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Mer 29 Juin 2016 - 22:13


- Je vous en prie, j’avais justement une annonce à passer.


Le sourire qui accompagnait cette déclaration était tout à fait avenant, signé que tout ceci n'avait rien à voir avec une quelconque politesse forcée. D'un geste rapide la demoiselle lui désigna les chaises libres pour l'inviter à prendre place, ce que la Marchombre fit sans aucune hésitation.
Aeterna reporta son attention sur Aöwen. Cette dernière s'était avancée dans la salle, mais pourtant aucun son ou aucune annonce ne perçait véritablement le brouhaha de l'auberge. La seule personne qui semblait s'intéresser à elle était visiblement un ivrogne, et même si depuis sa place la Marchombre ne pouvait pas entendre ce qu'il disait, elle devinait facilement que ce n'était pas d'un très haut niveau intellectuel. À vrai dire, elle surveillait désormais plus qu'elle n'observait: hors de question qu'il arrive quoi que ce soit à Aöwen à l'intérieur d'une simple taverne tant qu'elle serait là ! Elles ne se connaissaient pas mais tout de même, ce n'était pas le genre d'Aet' de laisser passer de tels comportements.
Cependant un mouvement beaucoup plus surprenant, en périphérie de son champ de vision, attira son attention. La demoiselle qui l'avait quittée pour faire une annonce venait de se jucher sur une table, manière peu conventionnelle de se faire remarquer par ici mais ô combien efficace. En plus, c'était un peu comme si tout l'univers s'était ligué pour que les regards convergent vers elle: choppé renversées, chaises soudainement bancales... Le don quasi inexistant et surtout indompté d'Aeterna ne lui permit pas de ressentir quoi que ce soit dans les Spires, mais de telles coïncidences lui paraissaient bien trop grossières pour être simplement dues au hasard.

- Bonjours à tous ! Je cherche une escorte pour rallier les différentes villes de l'empire. Si  vous êtes aussi courageux que ne le clame votre réputation, et que vous souhaitez venir en aide à une noble dame, rejoignez-moi pour parler salaire.


Voilà une jeune femme qui ne manquait pas de cran, pensa Aeterna en s'adossant d'un air parfaitement décontracté contre le mur le plus proche. Ça risquait de faire de l'ombre à Aöwen, mais la Marchombre ne saisissait pas bien où se plaçait la concurrence. Elles étaient déjà trois à être tout à fait partante pour une petite aventure (même si Aet' n'avait pas encore eu vent de la destination réelle ) et l'idée de s'associer paraissait plutôt naturelle. Ignorant désormais la demoiselle qui venait de faire son annonce, suivie déjà par quelques prétendants sans doute, Aeterna chercha du regard Aöwen. Celle-ci semblait la chercher elle aussi, et eut tôt fait de la rejoindre à la table où elle avait réussi à les faire admettre.

- Aeterna ! Ne penses-tu pas que l'on pourrait rej-..


Elle haussa un sourcil interrogateur, curieuse de savoir s'il s'agissait bien de la même idée que celle qu'elle avait eu: rejoindre cette expédition brillamment présentée. Cependant Aöwen ne reprit pas, fixant le verre à moitié plein et solitaire, en face d'une place vide -mais plus pour longtemps puisque sa propriétaire venait le retrouver. Aeterna se contenta d'un signe de tête, à la fois approbateur au sujet de l'annonce et avenant quant à son retour. Sa camarade Dessinatrice choisit d'être plus bavarde.

- B-Bonjour ! Je me nomme Aöwen Jil'Frayan. Je vous ai entendue à l'instant et je dois dire que je prévoyais moi-même de passer une annonce afin de m'entourer de compagnons de voyage. Peut-être pourrions-nous trouver un intérêt commun à lier nos projets par l'entraide ?


Joliment dit, d'après la Marchombre, qui doutait d'avoir présenté l'idée aussi bien sans l'intervention d'Aöwen. Qui se retourna d'ailleurs, pour s'adresser à elle.

-Bien sûr, tu viendrais avec nous n'est-ce pas ? Tu m'as l'air de te laisser tenter jusqu'ici.


Elle maintint son sourire tranquille en direction de la demoiselle aux cheveux blancs, et hocha la tête positivement. Elles avaient tout le temps d'en discuter, et le bruit faisait que tant qu'elles ne seraient pas bien installées il serait compliqué de à faire entendre sans crier. Aet' dut tendre l'oreille pour la suite.

- Mais parlons-en autour d'un bon verre ! Pour moi ce sera du lait bien frais.

La plus timide du groupe fit un signe au serveur, qui s'approcha rapidement. Peut-être craignait-il de perdre le fil de ses commandes s'il s'interrompait trop longtemps.

- Qu'est-ce que ce sera pour vous mes demoiselles ?
[

La Marchombre ne laissa pas à Aöwen le temps de répondre.

- Deux laits s'il vous plaît.

Pas de précision de fraîcheur, le pauvre serveur ferait comme il pourrait. Celui-ci tourna alors la tête en quête de la dernière commande mais aperçut bien vite le verre à moitié rempli de la troisième demoiselle. Il s'éloigna alors sans même demander si elle désirait autre chose. Au moins ça permettait de reprendre la conversation.
Aeterna s'accouda à la table d'un air nonchalant et prit la parole.

- Effectivement je suis intéressée par l'idée d'un voyage. Mais la destination était bien imprécise dans ton discours, j'aimerais bien quelques précisions.


La Marchombre ne demanda rien au sujet du salaire. Avec ou dans ces filles elle partirait, le paiement n'était pas sa préoccupation première.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEWBIE
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 68
Date d'inscription : 26/08/2015
NEWBIE

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 26 ans
Aptitudes: Enchaîne sans problème les pas sur le côté
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Mer 6 Juil 2016 - 17:35

Elyssa n’avait en aucun cas mesuré la portée que sa petite intervention pouvait avoir sur la large salle. A peine eut-elle atteint sa table, désormais occupée par les deux jeunes femmes, que les chaises raclèrent violemment le plancher de la taverne dans une horrible cacophonie. Faisant fi des premiers aventuriers affamés qui se pressaient derrière elle, la dessinatrice rendit à Aeterna un sourire lumineux avant de porter ses iris argentés sur sa nouvelle interlocutrice.

- B-Bonjour ! Je me nomme Aöwen Jil'Frayan. Je vous ai entendue à l'instant et je dois dire que je prévoyais moi-même de passer une annonce afin de m'entourer de compagnons de voyage. Peut-être pourrions-nous trouver un intérêt commun à lier nos projets par l'entraide ?

La jeune femme s’empressa d’ajouter à l’intention de sa première rencontre :

- Bien sûr, tu viendrais avec nous n'est-ce pas ? Tu m'as l'air de te laisser tenter jusqu'ici. Mais parlons-en autour d'un bon verre ! Pour moi ce sera du lait bien frais.

La curiosité anima le regard de la brune. Quel genre de femme commandait un verre de lait au beau milieu d’une taverne ? Etait-elle encore plus jeune qu’elle n’y paraissait ? A cette réflexion, Elyssa se demanda si elle faisait bien de s’entourer d’une escorte féminine pour le voyage qu’elle prévoyait. Mais l’assurance calme que témoignait l’autre jeune femme la rasséréna un peu. Reprenant place devant son verre, elle renonça à l’idée de leur commenter la carte des vins pour relancer la conversation. Alors qu’elle se sentait enfin prête à passer l’éponge sur cet épisode lacté, le serveur vint s’enquérir de la commande des nouvelles venues, et ses derniers espoirs se brisèrent.

- Deux laits s'il vous plaît.

Face à cette coalition, elle commençait sérieusement à s’interroger sur l’ambiance du voyage qu’elle se forgeait depuis quelques semaines. Soit. Elle plongea dans son verre pour dissiper l’appréhension, et sourit au premier badaud qui s’était présenté à leur table de façon à lui indiquer poliment qu’elle était occupée. Justement, la femme vêtue de cuir relançait la discussion.

- Effectivement je suis intéressée par l'idée d'un voyage. Mais la destination était bien imprécise dans ton discours, j'aimerais bien quelques précisions.

- Eh bien ce point n’est pas un absolu. Je cherche simplement à découvrir les routes qui me mèneront aux grandes villes de l’Empire. Je vous avouerai qu’Al-Chen me tente particulièrement, mais si nous devions commencer par une autre, je n’y vois pas d’inconvénient.

- J’ai toujours rêvé d’aller à Al-Chen.


La voix légèrement pâteuse qui s’était immiscée dans leur conversation, et qui provenait du deuxième prétendant de la file indienne, arracha à Elyssa un froncement de sourcil un tantinet agacé, avec une once de « mec, on ne t’a rien demandé ! ». Mais à la place d’une réponse cinglante, un fin sourire se dessina sur la bouche rosée de la jeune femme, et elle se contenta de laisser échapper :

- Et si vous alliez vous rassoir le temps que nous nous mettions d’accord sur la destination ? Je reviendrai vers vous si jamais nous nous laissons tenter par ce voyage-ci.

Avec un sourire béat, l’ivrogne agita vigoureusement la tête, ce qui eut pour effet de le faire tanguer dangereusement, et parvint par miracle à regagner sa chaise, non sans avoir percuté une ou deux personnes sur son chemin.

Elyssa s’offrit une nouvelle gorgée de breuvage salvateur avant de reporter son attention sur les deux femmes aux cheveux singuliers, qui venaient de se voir servir leur singulière commande.

- Mais peut-être envisagiez-vous un autre itinéraire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2596-chronique-d-une-dessinatrice-a
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Kanjou Uzumaku
Messages : 321
Date d'inscription : 16/05/2016
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20ans - ♀
Aptitudes: Dessin (affinité Glace) - Couture/Cuisine - Sait manier les dagues
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Mar 12 Juil 2016 - 19:15

Tandis que les boissons tant attendues étaient posées devant elles, le débat concernant la destination du futur voyage s'intensifiait. Ignorant l'homme qui venait de se faire rabrouer, Aöwen trempa ses lèvres dans son verre, pensive : *Al-Chen, pourquoi pas... Oh zut ! C'est tiède... Tant pis.* Rassemblant ses souvenirs de cours et de ses nombreuses lectures, elle se lança dans les Spires et une carte grossière apparut sur la table où figuraient les principaux reliefs, cours d'eau et grandes villes de Gwendalavir.

- Hmm.. Al-Chen me semble un choix des plus accessibles, nous pourrions même rejoindre la cité par le Pollimage afin de ne pas épuiser nos destriers. Les yeux de la jeune femme longèrent ledit fleuve plus au nord de la carte pour s'arrêter avec envie sur les Frontières de Glace, puis revinrent se poser en un clin d’œil sur la région de départ. J'imagine que la traversée des Dentelles Vives représente un début trop présomptueux et que nous devrons nous rendre à  Al-Vor en contournant ledit canyon. De fait, j'ignore si la forteresse des rêveurs fait partie de vos plans, mais si c'est le cas il serait plus judicieux de commencer par Fériane avant de rejoindre Al-Chen, afin de pouvoir poursuivre notre route en direction des villes voisines à celle-ci plutôt que d'avoir à revenir sur nos pas ou à longer des montagnes dont j'ai entendu dire qu'elles étaient occupées par quelques Mercenaires du Chaos. Bien que les histoires témoignant de la présence de neige éternelle au sommet des Montagnes de l'Est intriguaient sincèrement Aöwen, elle avait achevé cette dernière phrase la mine sombre, se remémorant...

Cet itinéraire proposé par la plus jeune Dessinatrice était fait de façon à éviter les confrontations périlleuses et à économiser le souffle des chevaux, néanmoins elle savait pertinemment qu'une fois arrivées à Al-Chen, les destinations possibles que représentaient Al-Vor et Al-Far les forceraient à  emprunter des chemins remplis de mille dangers dont elle n'avait jusqu'alors entendu parler qu'en contes. Sirotant la fin de son lait, la jeune fille lança un regard en direction des quelques intéressés qui étaient restés entassés près de leur table dans l'espoir d'y trouver quelqu'un de valeur qui pourrait leur servir de bouclier lorsque leur périple s'intensifiera. Non pas qu'elle doutait de la force de ses deux partenaires, mais c'était plutôt au sujet de leur endurance qu'elle émettait des réticences : nul besoin de préciser que si un groupe de bandits ou de monstres les prenaient de surprise, ils auraient tôt fait de décimer leur maigre troupe. Lâchant un soupir anxieux, la jeune Dessinatrice se rassura en se disant que les routes passant par Fériane et Al-Chen étaient sûres et qu'elles avaient de bonnes chances de croiser des aventuriers enclins à accomplir la traversée des zones dangereuses de leur voyage en groupe.

- Mais avant cela, il va nous falloir nous procurer des chevaux ! conclut-elle.

La chaleur commençait à descendre légèrement, quoique toujours trop présente au goût d'Aöwen, et certains clients faisaient racler leurs chaises, laissant le retrait de leurs assiettes vides au serveur : l'après-midi commençait.


Dernière édition par Aöwen Jil'Frayan le Lun 1 Aoû 2016 - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2762-journal-de-bord-aowen
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Ven 22 Juil 2016 - 16:48

Aeterna écouta avec attention la proposition de sa possible future employeuse. Al-Chen. Ce n'était pas pour lui déplaire, même s'il fallait avouer qu'elle voyait plutôt un tel trajet comme une promenade de santé que comme un voyage périlleux. Gwendalavir n'avait pas vraiment de secrets pour elle, à part ses frontières les plus lointaines, et rejoindre les principales villes de l'Empire semblait tout à fait raisonnable.
L'intervention d'un homme pour l'instant indésirable ne fit que tirer un sourire à la Marchombre: les ivrognes étaient sans doute plus intéressés par une table de trois femmes en train de discuter que par le réel voyage au bout. Ils s'imaginaient souvent capables de monts et merveilles, mais se rendaient compte une fois qu'ils avaient récupéré leurs esprits qu'ils avaient en réalité une femme qui les attendait, un travail, ou tout simplement qu'ils se sentaient bien incapables de quitter leur ville une fois sobres. Celui là ne 2dit néanmoins pas rabroué sèchement, ce qui constituait déjà quelque chose dont il pourrait probablement se vanter. Aeterna se détourna de sa trajectoire, pour à reconcentrer sur la discussion en cours.
La Marchombre attrapa tranquillement son verre dans le but de boire, mais à peine eut-elle soulevé le récipient qu'une carte approximative du continent venait d'apparaître sur la table. Ah oui, Aöwen s'était présentée comme une Dessinatrice, et ça avait effectivement des avantages auxquels Aeterna n'avait pas pensé immédiatement. Avoir une carte, ne serait-ce que pour la discussion, était plutôt utile. Aet' se fit la réflexion que cette demoiselle devait être pleine de ressources, et que même si elle avait paru assez inexpérimentée voyager avec elle devait être enrichissant.
La Marchombre écouta avec attention tout le trajet qu'Aöwen commençait à leur construire, se contentant de froncer les sourcils à l'évocation des Rêveurs, et encore un peu plus à l'évocation des Mercenaires. Comment cette fille avait-elle entendu parler des Mercenaires du Chaos ? La plupart des gens semblaient ignorer jusqu'à leur existence, mais en plus Aöwen les situait supposément quelque part. Aeterna était aussi surprise qu'intriguée mais elle ne dit rien. Le voyage serait peut-être l'occasion de délier les langues et de lui apporter la réponse. Parler à bâtons rompus des Mercenaires dans une taverne bondée ne lui semblait pas être la meilleure idée du moment. La Marchombre eut une pensée pour son père, resta absorbée quelques secondes dans la contemplation de son verre de lait, puis se décida à répondre.

- Je ne pense pas que les Rêveurs soient très accueillants avec un groupe à majorité féminine. Rajouter leur Confrérie sur la route n'est peut-être pas très utile, à moins que vous teniez à les rencontrer ?


Aeterna s'adressait aux deux jeunes femmes en même temps, même si cette idée venait d'Aöwen. Elle ne savait ce qu'elles avaient dans la tête avec leur voyage, mais elle c'était surtout un moyen de s'extirper à l'ennui profond, et peut-être de découvrir de nouvelles façons d'appréhender les voyages. Elle restait ouverte aux suggestions.

- Al-Chen est certainement un bon début de voyage oui, en tout cas ça m'irait tout à fait. En plus je connais la route.

Elle fit un sourire. Avoir quelqu'un qui connaissait le chemin pouvait parfois être un avantage, notamment en cas de fuite précipitée ou de perte de la carte. Quoique, Aöwen avait l'air de dissiper ce dernier risque.

- Sinon j'ai déjà un cheval, il devrait faire l'affaire à moins que vous ayez envie de voyager très vite. Il est un peu vieux.

Vieux, capricieux, et un peu plus habitué aux travaux des champs qu'aux voyages. De plus il était borgne. Si ça avait permis à Aeterna de ne pas le payer très cher, il fallait avouer que ce n'était pas un cheval de course, et qu'il ne conviendrait peut-être pas au style de voyage qui se dessinait. Tout dépendait de ce qu' avaient prévu les deux autres demoiselles. Au besoin elle trouverait un moyen de s'en procurer un autre, sans problème, mais il fallait le lui dire.
Aeterna reporta alors son attention plus particulièrement vers la demoiselle qui avait passé l'annonce.

- Est-ce que tu comptes mettre à l'épreuve les combattants du groupe ?

Voilà qui l'intéressait. Elle ne doutait pas d'avoir un niveau suffisant pour participer à ce genre de périple, mais elle voulait savoir si elle aurait un aperçu du groupe avant qu'ils aient des ennuis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEWBIE
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 68
Date d'inscription : 26/08/2015
NEWBIE

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 26 ans
Aptitudes: Enchaîne sans problème les pas sur le côté
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Lun 1 Aoû 2016 - 10:55

Les doigts finement enroulés autour du pied de son verre de vin, Elyssa sursauta intérieurement lorsqu’une carte se matérialisa sous ses yeux. Le dessin avait été rapide, et toute attentive qu’elle était à la conversation, elle n’avait pas prêté attention au léger chatouillement que produisaient les Spires au moindre dessin. Il fallait dire qu’elle n’était pas non plus la plus réceptive des Dessinatrices…

- Hmm.. Al-Chen me semble un choix des plus accessibles, nous pourrions même rejoindre la cité par le Pollimage afin de ne pas épuiser nos destriers. J'imagine que la traversée des Dentelles Vives représente un début trop présomptueux et que nous devrons nous rendre à  Al-Vor en contournant ledit canyon. De fait, j'ignore si la forteresse des rêveurs fait partie de vos plans, mais si c'est le cas il serait plus judicieux de commencer par Fériane avant de rejoindre Al-Chen, afin de pouvoir poursuivre notre route en direction des villes voisines à celle-ci plutôt que d'avoir à revenir sur nos pas ou à longer des montagnes dont j'ai entendu dire qu'elles étaient occupées par quelques Mercenaires du Chaos.

Méthodique, Aöwen venait de témoigner, par cette simple réflexion, sa connaissance de la géographie de l’Empire. Elle savait dessiner – quoiqu’une carte personnelle ne soit pas encore une preuve de pouvoir particulier – et semblait connaître l’Empire. Un détail toutefois préoccupa la jeune femme. Comment une jeune dessinatrice avait-elle entendu parler d’un repère de Mercenaires ? Ce genre d’informations n’était même pas officiel – à son niveau, du moins – au palais. Discrètement, Elie jeta un coup d’œil à sa seconde interlocutrice, qui elle aussi affichait une mine un tantinet contrariée. Pouvait-elle déduire si ce même détail l’avait fait réagir ? Non. Malgré elle, une petite réserve commençait à poindre. Peut-être que voyager avec de parfaits inconnus n’étaient pas une idée si judicieuse… Mais il était trop tard pour s’arrêter sur ce détail. Son sac de voyage était prêt, le temps nécessaire au voyage lui avait été accordé… plus moyen de faire machine arrière.

- Mais avant cela, il va nous falloir nous procurer des chevaux !

Un sourire amusé se dessina sur les lèvres d’Elyssa. Elle avait appris à monter à cheval, dans le dos de ses parents qui ne juraient que par les cochers, mais elle était loin d’être endurante. Elle n’imaginait juste pas encore à quel point ce voyage allait être une épreuve pour son corps.

- Je ne pense pas que les Rêveurs soient très accueillants avec un groupe à majorité féminine. Rajouter leur Confrérie sur la route n'est peut-être pas très utile, à moins que vous teniez à les rencontrer ?

Au tour d’Elyssa d’afficher une mine contrariée. Elle était curieuse de voir à quoi ressemblait Fériane – bon d’accord, moins qu’à l’idée de découvrir la Citadelle – et de vérifier si les Rêveurs étaient aussi coincés que ne le présageait leur réputation (cliché, vous avez dit ?). Le regard pétillant, elle laissa glisser un « On peut toujours tenter une petite visite surprise. »

- Al-Chen est certainement un bon début de voyage oui, en tout cas ça m'irait tout à fait. En plus je connais la route.

Elyssa leva son verre. « A Al-Chen alors ! » Toutes les raisons étaient bonnes pour trinquer.

- Sinon j'ai déjà un cheval, il devrait faire l'affaire à moins que vous ayez envie de voyager très vite. Il est un peu vieux.

- J’ai un cheval à disposition, moi aussi – l’avantage de travailler au palais – quant à la vitesse de voyage, je n’ai pas d’exigence. Mais n’est-ce pas un peu dangereux d’embarquer une vieille monture dans un voyage ?

A vrai dire, la dessinatrice ne connaissait pas grand-chose aux chevaux, juste les bases du pansage et de la monte. Une fois le point équin réglé, Aeterna s’adressa plus particulièrement à elle.


- Est-ce que tu comptes mettre à l'épreuve les combattants du groupe ?

Le regard d’Elie glissa sur les aventuriers qui discutaient dans leur « file d’attente » avec de grands gestes désordonnés. Elle n’avait pas tant réfléchi que ça à la manière dont elle allait les recruter, si ce n’est qu’elle avait envisagé en premier lieu un court entretien pour connaître leur « degré d’aventurier » et leur intelligence. C’est vrai quoi, ils allaient deviser pendant plusieurs semaines. De ce côté, la brunette était soulagée d’être tombée sur les deux jeunes femmes.

- Eh bien je pensais dans un premier temps évaluer leur motivation et leur crédibilité, mais si tu connais quelque chose au combat, je serai ravie d’observer tes sélections.

Une fois de plus dans sa vie, la jeune femme maudissait ses parents pour ne pas avoir cédé à son envie d’apprendre à se battre. Il allait être temps pour elle de remédier à ça.

- Prêtes à recevoir ces messieurs ? D’ailleurs, de combien de mercenaires valides pensez-vous que nous devons nous entourer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2596-chronique-d-une-dessinatrice-a
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Kanjou Uzumaku
Messages : 321
Date d'inscription : 16/05/2016
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20ans - ♀
Aptitudes: Dessin (affinité Glace) - Couture/Cuisine - Sait manier les dagues
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Mar 2 Aoû 2016 - 1:10

- Je ne pense pas que les Rêveurs soient très accueillants avec un groupe à majorité féminine. Rajouter leur Confrérie sur la route n'est peut-être pas très utile, à moins que vous teniez à les rencontrer ?

- E-Et bien... commença timidement Aöwen. J'ai négligé mon apprentissage à propos des Rêveurs en faveur... d'autres leçons plus instructives, poursuivit-elle en fixant son poignet droit avec lequel elle exécutait machinalement de petits moulinets sous la table, à l'abri du regard des deux femmes. M-Mais, si tu nous assures que l'on se fera rabrouer, je préfère éviter cette honte !

- On peut toujours tenter une petite visite surprise.

La curiosité d'Aöwen reprit son essor pour finalement retomber presque aussitôt alors qu'il parut décidé de se rendre directement à Al-Chen. Ce fut néanmoins avec entrain qu'elle trinqua :

- À Al-Chen !

La carte disparut sans bruit.

- Sinon j'ai déjà un cheval, il devrait faire l'affaire à moins que vous ayez envie de voyager très vite. Il est un peu vieux.

- J’ai un cheval à disposition, moi aussi, quant à la vitesse de voyage, je n’ai pas d’exigence. Mais n’est-ce pas un peu dangereux d’embarquer une vieille monture dans un voyage ?

Les laissant débattre sur la présence d'un vieux canasson avec elles pour ce voyage, la jeune Dessinatrice se fit la réflexion qu'une fois encore elle avait un train de retard sur ses compagnes.

- Je ne sais pas monter à cheval, admit-elle, mais je ne pèse pas bien lourd... Elle jeta un regard presque éploré à Aeterna : J'ai largement de quoi te payer un bien meilleur destrier ! Un qui pourrait porter deux cavalières... acheva-t-elle en un murmure presque inaudible, honteuse. Aurons-nous besoin d'une mule ? Je ne suis point habituée à tout cela, mais mes effets personnels sont plutôt légers.

Une fois les détails mis au point, la question de la sélection parmi les candidats toujours postés en file indienne refit surface.

- J'imagine que deux ou trois suffiront ? Je ne prévoyais pas de conduire une armée, suggéra la jeune fille aux cheveux blancs en apercevant la foule encore présente.

Bien qu'elle maitrisait le maniement des dagues, Aöwen ne ressentait pas le besoin urgent de tester elle-même les combattants lui faisant face, elle se félicita intérieurement d'avoir été discrète sur ce point. Pour ce qui était des tests d'intelligence... elle-même ne manquait pas de brio, certes, mais son inexpérience pour tout ce qui était aventure et compagnie la laissait dubitative quant à sa capacité à déterminer quelles connaissances leur siéraient mieux. C'était une jeune femme assez spirituelle et s'interroger quant à la personnalité des individus inspectés lui tenait plus à cœur. Lui paraissant qu'il revenait à sa partenaire brune de trancher, puisque c'était elle qui avait passé l'annonce, elle se contenta de tendre l'oreille et d'analyser les candidats d'un regard aussi perçant et doux qu'une stalactite recouverte de poudreuse. Beaucoup de clients avaient quitté la taverne à présent. La plupart de ceux restants était de simples ivrognes, néanmoins, comme son nom l'indique, c'était surtout des chevaliers qui faisaient tourner la boutique, alors il devait bien y avoir quelques énergumènes dignes de leur quête parmi eux. D'autant plus que la compagnie de trois jolies jeunes femmes ne devait pas moins affecter les guerriers les plus nobles que les autres. Elle distingua quelques jeunes hommes se démarquant à priori du lot, et croisa le regard d'un autre qui la fixait de ses mêmes yeux bleus.

L'intérêt de la jeune Dessinatrice se reporta sur Aeterna et sa sœur de Don : elle était curieuse de voir comment ces jeunes femmes allaient procéder pour sélectionner d'éventuels partenaires dignes de confiance, il fallait qu'elle apprenne de cette expérience !


Dernière édition par Aöwen Jil'Frayan le Sam 13 Aoû 2016 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2762-journal-de-bord-aowen
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Mar 2 Aoû 2016 - 9:42

- J’ai un cheval à disposition, moi aussi, quant à la vitesse de voyage, je n’ai pas d’exigence. Mais n’est-ce pas un peu dangereux d’embarquer une vieille monture dans un voyage ?

Aeterna faisait confiance à Galant, sa vieille monture, et ne doutait pas qu'elle la conduirait à bon port. Cependant elle n'excluait pas la possibilité de devoir changer de monture en cours de route, le pauvre cheval n'aurait peut-être pas l'endurance suffisante pour un voyage beaucoup plus long qu'Al-Chen. C'était déjà un miracle qu'il soit revenu des terres du Sud. De là à parler de danger, pas tout à fait. Au pire elle pourrait certainement chevaucher avec une de ses camarades jusqu'à une ville proche où elle pourrait trouver un nouveau destrier, qu'elle choisirait cette fois pour qu'il soit à même de parcourir de longues distances. Elle n'eut pas le temps d'exposer ce point de vue puisqu'Aöwen prit la parole.

- Je ne sais pas monter à cheval mais je ne pèse pas bien lourd... 


La Marchombre croisa le regard mal à l'aise de la Dessinatrice, et s'efforça de la rassurer par un sourire doux. Le poids ne faisait pas tout sur un cheval, être légère ne garantissait pas à Aöwen d'être subitement bonne cavalière. Mais la demoiselle semblait avoir une toute autre idée derrière la tête.

-J'ai largement de quoi te payer un bien meilleur destrier ! Un qui pourrait porter deux cavalières... Aurons-nous besoin d'une mule ? Je ne suis point habituée à tout cela, mais mes effets personnels sont plutôt légers.

- C'est très gentil à toi Aöwen. Je ne pense pas que nous ayons besoin d'un cheval pour porter nos affaires, mais je pense que nous ferions bien d'en prendre deux. Si nous montons à deux sur le même cheval il sera plus rapidement fatigué, et il ne faudrait pas le blesser... Et puis, avec deux chevaux il sera aussi plus facile de t'apprendre à monter, non ?


Aeterna n'était pas très fan de l'assistanat, et il lui semblait qu'Aöwen avait eu l'air assez honteuse de ne pas savoir pour vouloir apprendre. Ça serait peut-être un peu laborieux mais avec une bête tranquille tout se passerait sûrement sans problème, et au pire il suffirait d'attacher le cheval de la Dessinatrice à celui de la Marchombre pour qu'ils se suivent, et Aöwen n'aurait plus qu'à s'occuper de tenir en selle.
Aeterna ne revint à la réalité que pour poser une question sur la sélection des candidats. Beaucoup se plaisaient à dire qu'ils savaient se battre alors qu'ils étaient aussi inoffensifs avec un sabre ou une épée qu'avec un couteau à beurre. Elle ne savait pas si ses deux acolytes s'y connaissaient en combat, mais si ce n'était pas le cas il était essentiel que les autres membres du groupe rétablissent leurs chances de survie en cas d'attaques.

- Eh bien je pensais dans un premier temps évaluer leur motivation et leur crédibilité, mais si tu connais quelque chose au combat, je serai ravie d’observer tes sélections. 

Aet' hocha la tête positivement. Elle était prête à donner son avis sur l'aspect combattif du groupe, voire à provoquer deux ou trois duels pour permettre à tout le monde de se forger un avis sur les futurs partenaires de leur expédition. Elle en déduisit néanmoins que la demoiselle ne s'y connaissait pas vraiment, et de demande ce qu'il en était d'Aöwen. Si elle ne savait pas monter à cheval, il était peu probable qu'elle soit entraînée contre les brigands ou créatures qu'elles risquaient de rencontrer, mais ça ne voulait absolument pas dire qu'elle ne pouvait pas se défendre. Elle n'avait pas l'air bien méchante, mais la vitesse d'apparition de la carte sur la table rappelait qu'elle avait certainement de bons réflexes, et qu'il serait bête de la croire tout à fait sans défense. Le mieux serait encore de poser la question mais l'audition de leurs futurs camarades allait commencer.

- Prêtes à recevoir ces messieurs ? D’ailleurs, de combien de mercenaires valides pensez-vous que nous devons nous entourer ?

Aeterna observa un instant les prétendants à l'aventure qui se tenaient en file non loin de là, laissant le temps à Aöwen de répondre en première.

- J'imagine que deux ou trois suffiront ? Je ne prévoyais pas de conduire une armée.

- Si vous savez vous battre toutes les deux, nous n'avons besoin de personne,
commença la Marchombre tout en sachant pourtant que ce n'était pas le cas, sinon un ou deux combattants suffiront je pense. Tout dépend principalement de la qualité des combattants en question. Si vous voulez, choisissez ceux qui vous semblent convenir, et je pourrais leur demander un duel après pour que vous vous fassiez une idée.

Elle ne s'exprimait qu'au point de vue de la sécurité. La motivation était importante pour une bonne ambiance mais elle ne garantissait pas un retour saines et sauves de nos trois demoiselles. Il valait mieux se rendre compte maintenant que le groupe était trop faible plutôt que s'en rendre compte au beau milieu d'un affrontement.

Lorsque les aspirants aventuriers approchèrent, Aeterna laissa à l'insigatrice de ce départ le soin de mener l'interrogatoire. Elle préféra de son côté examiner les équipements, les armes, la stature de ces personnes pour se faire une première idée. Parfois, elle posait une ou deux questions sur la manière de combattre, le niveau dont ils qualifieraient leur pratique des armes, ou encore sur la manière dont ils réagiraient dans telle ou telle circonstance.
La plupart ne semblaient pas exceptionnels, sans être non plus des poids, et pour la Marchombre deux candidats semblaient convenir a priori. L'un était brun, assez grand, et même s'il avouait ne pas être très doué au maniement des armes plutôt tranchantes, il se présentait comme un bon archer et rien ne démentait ses propos pour le moment. Une ou deux flèches d'essai permettraient de juger de la véracité de ses dires assez rapidement, de toute façon. L'autre avait de beaux yeux bleus, un peu comme Aöwen, et semblait savoir de servir d'une lourde épée qu'il portait avec lui. Il avait l'air plus téméraire que le premier, plus guerrier, mais tout de même sympathique à première vue.
Lorsque les candidats furent tous passés, et qu'il fut temps de se décider, Aeterna fut donc assez claire.

- De mon point de vue, il y en a deux qui pourraient convenir: l'archer brun et le dernier à s'être présenté. Vous pensiez à d'autres candidats ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1003
Date d'inscription : 24/09/2012
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Dessinateur de la trentaine (bon dieu ça passe...)
Aptitudes: Dessin, Maîtrise des 4 éléments
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Ven 5 Aoû 2016 - 18:46

- De mon point de vue, il y en a deux qui pourraient convenir: l'archer brun et le dernier à s'être présenté. Vous pensiez à d'autres candidats ?

- Et pourquoi pas moi ?

Les trois regards se tournèrent vers lui.

Evan Tîwele, anciennement Banner, se tenait debout là, près de la table où les trois jeunes femmes discutaient depuis un moment maintenant de leur voyage à venir.

Quelques rides commençaient à se dessiner au coin des yeux du dessinateur, qui oscillaient entre le bleu et le gris, nuance vestige de l’utilisation récente de son Don sur l’élément air. La trentaine approchait dangereusement, et bien qu’il ait combattu dans sa vie de nombreux ennemis, l’homme n’avait encore rien trouvé pour terrasser le temps.

Evan décrocha son fidèle arc de son dos et le posa au sol, appuyé sur la table des trois jeunes femmes  qui n’avaient encore rien dit. Il tira une chaise proche sur laquelle il s’assit nonchalamment, les bras appuyés sur le dossier.

- Après tout je suis un archer brun, et le dernier à me présenter. Dit-il avec un sourire.

***

Evan avait repéréles trois jeunes femmes au moment où elles étaient entrées dans la taverne.

Non, pas moyen de savoir ce qu’il faisait avant ça, inutile de vous demander. La vie d’Evan se remplissait trop et trop vite pour pouvoir retracer régulièrement le fil des évènements. Aux dernières nouvelles, il venait de remettre les pieds sur le territoire Alavirien après une longue période passée sur l’eau en compagnie de sa sœur jumelle, une pirate redoutable capitaine d’un équipage tout aussi redoutable. Ce temps passé au cœur de ses éléments et avec une sœur dont il n’avait pas soupçonné l’existence plus jeune avait changé le jeune homme en homme. Ses yeux semblaient se poser sur toutes les choses avec sagesse et sa fougue d’antan semblait s’être muée en réflexion tranquille. Ce n’est pas pour autant que le Dessinateur était devenu un vieux crouton rangé, non bien au contraire, sa soif d’aventure ne tarissait pas.

D’abord il y avait eu la jeune femme brune suffisamment jolie pour qu’Evan s’inquiète du sort que pouvaient lui réserver les poivrots de la taverne, puis cet étrange duo. Le Dessinateur avait identifié la première protagoniste à la seconde où il l’avait vue. Démarche féline, gestes fluides, Marchombre. En avoir aimé une, avoir dormi dans ses bras, l’avoir aimée plus que tout, ça aide à les reconnaître. Un court instant les yeux clos aida à chasser les souvenirs.

Celle qui l’intrigua le plus fut celle aux cheveux blancs. Celles au cheveux longs, pour être précis, puisque les deux avaient les cheveux blancs. L’homme abandonna sa posture affalée sur sa chaise pour se pencher en avant, menton posé sur les mains croisées dans le but de l’observer plus attentivement et se prêter à l’exercice qu’il affectionnait tant de l’analyse visuelle. A sa manière d’observer ce qui l’entourait et sa posture renfermée, elle semblait sortir de chez elle pour la première fois. Mais Evan ne s’y trompa pas, elle dégageait quand même une sensation de puissance contenue, encore fallait-il un œil de Dessinateur aguerri pour le remarquer. Les cheveux blancs, la couleur des yeux, la teinte des vêtements, tout renvoyait à une nuance de l’élément naturel favori du Dessinateur. Comme pour confirmer son impression, ce dernier posa le doigt sur le gobelet d’eau qu’il s’était fait servir à côté de sa bière, et un bref bond dans l’imagination la fit geler. Evan reporta à nouveau son regard sur la jeune femme. Glace.

Les instants suivants, Evan joua de son ouïe développée pour suivre toute la conversation des jeunes femmes. Tout le temps de leurs hésitations et de leurs débats, il réfléchissait vaguement à l’idée de les rejoindre. Vaguement parce qu’il savait quelque part qu’il avait déjà décidé de les rejoindre, et réfléchissait plutôt à ce qui l’empêcherait de le faire. Quand elles se mirent à débattre combat et chevaux, Evan pensa à Ecume qui attendait tranquillement dehors. Sincèrement, s’il n’intervenait pas, le trio féminin allait s’entourer de deux bras cassés et allaient se faire trancher la gorge à la première occasion, sauf peut-être la Marchombre qui se proposait déjà de tester les aspirants.

Evan laissa les différents candidats défiler en finissant sa bière, puis quand le dernier s’éloigna, il s’approcha à son tour. Toutes plongées qu’elles étaient dans leur discussion, les jeunes femmes ne le virent pas arriver.

- Et pourquoi pas moi ?

***

- Mon nom est Evan Tîwele, et je pense pouvoir être en mesure de mieux vous accompagner et vous protéger que les moules que vous vous apprêtez à embaucher. En plus de ça, je ne compte pas faire payer mes services. Une sœur jumelle pirate, ça aide pour les finances.

Evan songea pertinent de révéler ce détail pour inspirer à ses interlocutrices le minimum de crainte requis pour correctement l’appréhender. Faire savoir qu’on a des relations, pas n’importe lesquelles, et qu’on est un habitué de l’aventure.

- Je ne suis pas un guerrier, mais je me défends très bien à l’arc, aux griffes, et à l’Imagination, ajouta-il en se tournant vers la petite reine des neiges la main tendue vers son verre dont le contenu gela instantanément.

Conscient de l’effet que procurait ses paroles, Evan ne jugea utile d’ajouter qu’une dernière réplique à l’attention de la Marchombre :

- Si tu as l’occasion de croiser un jour la grande Killian DelKaïron, dis-lui qu’Evan lui passe le bonjour.

Il fallait dire qu’il comptait que la réputation de la Marchombre l’avait dépassée, histoire d’insister encore un peu sur la carte des fréquentations. Il pensait avoir de toute façon assez vite l’occasion de faire ses preuves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEWBIE
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 68
Date d'inscription : 26/08/2015
NEWBIE

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 26 ans
Aptitudes: Enchaîne sans problème les pas sur le côté
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Ven 12 Aoû 2016 - 23:42

    - Et pourquoi pas moi ?

    Les deux iris argentés se posèrent sur le nouveau prétendant. Un sourcil s’arqua curieusement lorsque cet inconnu s’invita de lui-même à sa table. A leur table, pardon, elles formaient une équipe, à présent.

    - Après tout je suis un archer brun, et le dernier à me présenter.

    L’intérêt d’Elyssa fut attisé par l’entrée théâtrale de cet homme. Elle n’aurait su dire au premier abord si elle appréciait sa désinvolture ou si son attitude lui tapait sur le système, mais elle était tout ouïe. Elle ne fut pas déçue.

    - Mon nom est Evan Tîwele, et je pense pouvoir être en mesure de mieux vous accompagner et vous protéger que les moules que vous vous apprêtez à embaucher. En plus de ça, je ne compte pas faire payer mes services.

    Le candidat idéal, à en croire ses dires. Oui mais…

    - Une sœur jumelle pirate, ça aide pour les finances.

    Les deux iris gris cessèrent leur imperceptible mouvement le long du visage d’Evan pour se ficher dans son regard. Le masque qu’arborait Elyssa ne laissait rien filtrer, mais ses fibres s’étaient crispées. Un ennemi de l’Empire donc. Un ennemi de l’Empire offrait ses services pour la protéger, elle qui travaillait au palais de la capitale. Quelque chose clochait avec cette expédition, avant même qu’elle ne commence.

    - Je ne suis pas un guerrier, mais je me défends très bien à l’arc, aux griffes, et à l’Imagination

    Il appuya cette dernière déclaration d’un exemple concret, et une fois encore, ce fut tout juste si la dessinatrice perçut le dessin poindre. Deux dessins que ses nouvelles rencontres lui soumettaient, deux sans-fautes. Certes, ce n’était pas du grand art, mais c’était suffisamment fin pour inquiéter Elyssa, qui aurait eu toutes les peines des mondes à dessiner une patate si son Don faisait un nouveau caprice.

    - Si tu as l’occasion de croiser un jour la grande Killian DelKaïron, dis-lui qu’Evan lui passe le bonjour.

    Bon, le type voulait se vendre auprès d’Aeterna, mais là ça commençait à faire beaucoup. Encore quelques minutes et il allait annoncer qu’il était le neveu de l’Empereur ! A l’abri de tous les regards, une patate sortie de nulle part roula sous la chaise de la brunette. Alors qu’elle inclinait la tête pour se passer une main dans les cheveux, et ainsi éviter de présenter un regard trop fermé au dessinateur à l’arc et aux ongles longs, Elie manqua de sursauter en apercevant le tubercule à ses pieds. Saleté de Don. Pour masquer son trouble, elle prit le pas de finir son verre d’une gorgée enjouée, avant de le reposer un peu brusquement sur la table.

    - Eh bien, Monsieur Tîwele, je ne doute pas de votre enthousiasme, mais il se trouve que les moules que nous nous apprêtions à engager se tiennent juste derrière vous, et que nous étions justement sur le point de leur proposer une petite démonstration de leur talent. Vous souhaiteriez vous joindre à eux ?

    Un sourire avait redessiné le contour des lèvres de la Dessinatrice pour masquer sa méfiance. Elle était réticente à inclure Evan dans leur voyage, il ne lui inspirait pas confiance derrière toute cette assurance. Et pourtant… elle ne résistait pas à sa curiosité. Il avait beau ne pas avoir l’allure d’un pirate, elle ne pouvait s’empêcher de s’interroger.

    Repoussant son verre vide, elle interrogea ses deux complices du regard. Allaient-elles tomber sous le charme de ce beau parleur ? Renonceraient-elles à la compagnie des deux guerriers qui ne semblaient pas si mauvais ? Le voyage n’avait pas commencé que les questions ne cessaient d’éclore de tous les côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2596-chronique-d-une-dessinatrice-a
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Kanjou Uzumaku
Messages : 321
Date d'inscription : 16/05/2016
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20ans - ♀
Aptitudes: Dessin (affinité Glace) - Couture/Cuisine - Sait manier les dagues
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Sam 13 Aoû 2016 - 5:09

Sous le regard admiratif d'Aöwen, la Marchombre commença à inspecter minutieusement l'équipement des prétendants tout en leur posant des questions sur leurs techniques de combat et réflexes. La jeune Dessinatrice découvrit avec surprise que la plupart d'entre eux ne valaient sans doute pas mieux qu'elle avec des dagues, mais la déception perceptible sur le visage d'Aeterna alors que ces hommes défilaient devant elle lui rappela qu'elle ne pourrait sans doute pas passer elle-même cet interrogatoire. Les termes techniques utilisés par certains combattants et leurs réponses assurées quant aux questions de mise en situation ne firent que confirmer cette hypothèse et la jeune femme se renfrogna. Du coin de l’œil, elle vit l'homme aux yeux bleus qui semblait plutôt confiant suite à son passage et qui continuait de la fixer d'un drôle de regard. *Les aventuriers sont tous comme ça à fixer les gens ?* se demanda-t-elle, contrariée par le nombre de paires d'yeux s'étant posées sur elle depuis son arrivée à la taverne.

Au bout d'une trentaine de minutes qui lui avaient paru être des heures, Aeterna rendit son verdict en désignant deux candidats. Bien que toujours mal à l'aise concernant la fixation dont elle semblait être sujette aux yeux de l'homme aux prunelles océan, Aöwen n'avait aucune objection les concernant tous deux. D'ailleurs, elle n'avait aucune objection concernant bien plus d'aspirants que ça, mais elle se gardait bien de le dire, consciente que son jugement était bien trop soumis à son inexpérience. Elle avait davantage confiance en celui de sa partenaire Marchombre. Son seul regret étant que les deux candidats retenus étaient tous deux assez jeunes, probablement pas bien plus âgés qu'elle, ce qui laissait présager qu'ils ne bénéficiaient pas d'une immense expérience eux-mêmes. En tout cas, pas autant que ça pourrait l'être pour un homme de la trentaine, voire plus proche de la quarantaine.

- Et pourquoi pas moi ?

Comme pour faire écho à sa pensée, un homme aux traits et au regard murs venait d'intervenir, surprenant l'assemblée. D'une tirade habile qui semblait le désigner comme étant un troisième choix évident, il s'identifia comme correspondant aux descriptions d'Aeterna concernant ses deux rivaux, tout en s'asseyant avec désinvolture à leur table. Il se présenta brièvement sous le nom d'Evan Tîwele et ne paraissait pas vouloir démordre de son assurance : il fallait être sacrément sûr de soi pour qualifier les deux aventuriers sélectionnés par Aeterna de "moules".

À l'évocation de la sœur jumelle pirate, le sang d'Aöwen ne fit qu'un tour et son visage ne tarda pas à se teinter d'inquiétude. Elle ne savait pas grand chose des Pirates, comme pour nombreuses de ses connaissances elle avait tout appris à l'Académie ou dans des livres d'histoire, mais ce que ces derniers répétaient inlassablement était avec quelle félonie ils avaient pactisé avec Eléa Ril'Morienval pour tenir loin de l'Empire Elicia et Altan Gil'Sayan, et également leurs livraisons de sphères graphes aux Mercenaires du Chaos quelques années plus tard. Autant dire qu'il s'agissait là de contes qui avaient de quoi faire frissonner plus d'un enfant. Mais Aöwen n'était plus une enfant et le nom évoqué par l'homme lui revint en mémoire : le clan Tîwele n'était-il pas ce fameux clan dirigeant les Pirates d'une main de fer depuis cinq ans et qui n'a pas manqué de favoriser le passage des commerçants par les voies maritimes ? Si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, et la jeune Dessinatrice avait plutôt bonne estime de cette dernière, alors il fallait prendre en compte le fait que les Tîwele avaient évité à l'Empire de nombreux conflits avec les Pirates ces cinq dernières années. Pour elle qui préparait son départ minutieusement depuis un moment maintenant, cette information n'était pas entrée dans l'oreille d'une sourde. La méfiance laissant place à la curiosité, la jeune femme aux cheveux aligotés se demanda plutôt ce qu'un Pirate faisait sur le continent.

- Je ne suis pas un guerrier, mais je me défends très bien à l’arc, aux griffes, et à l’Imagination continua-t-il. Cette énumération de compétences ne manquait pas d'attiser l'intérêt de la Dessinatrice qui fut quasi instantanément convaincue de sa complémentarité vis-à-vis de leur petit groupe.

Un hoquet de surprise s'échappa de sa bouche lorsqu'elle perçut le Dessin se former, le contenu de son verre se figeant en un magnifique éclat cristallin que renvoyait la glace y étant maintenant présente. Une ombre passa sur les traits de la jeune fille : cet homme n'était décidément pas ordinaire. Ce simple tour de passe-passe restait certes à la portée de nombreux Dessinateurs, même parmi les novices étudiants de l'Académie, et ce n'était pas tant le résultat qui lui faisait penser cela. Mais c'était la rapidité d’exécution du Dessin qui la laissait pantoise.

Il faut replacer la situation dans le contexte pour le comprendre : Aöwen est une Dessinatrice considérée comme très douée au sein même de l'Académie, et ses cercles ne le démentent pas, néanmoins son réel talent ne se manifeste que lorsqu'elle Dessine quelque chose de lié à son élément de prédilection, à savoir la glace. Pour tout autre Dessin, elle demeure d'un niveau honorable mais à peine meilleur que la moyenne. En réalité, ce n'est pas tant sa capacité à Dessiner des choses extrêmement variées ou complexes qui est remise en doute, ses compétences dans le domaine de la Créativité correspondant à son cercle, mais plutôt sa rapidité d'exécution : lorsqu'elle se glisse dans l'Imagination, les Spires liées à l'élément de la glace lui paraissent être sûres et aisées à arpenter, tandis que les milliers d'autres chemins sont comme jonchés d'obstacles qu'elle doit s'efforcer de passer, ralentissant considérablement sa progression dans les hauteurs de ces Spires. C'est une lacune qui demeure insensée en comparaison à la Puissance que son analyse avait manifestée, et qui pourra peut-être trouver une explication au fur et à mesure qu'elle grandira.
Mais en ce qui concernait les Spires liées à la glace, il lui paraissait inconcevable d'avoir à peine eu le temps de percevoir le Dessin de cet homme. Elle doutait même être en mesure d'intervenir sur ce Dessin en possédant une Volonté plus forte, ce dernier aspect de son Don lui faisant de toute façon défaut. Ses deux compères ne paraissaient pas choquées outre mesure, ce qui était somme toute compréhensible, mais cette jeune amante des neiges peinait à retrouver sa contenance, la méfiance reprenant brusquement le dessus. *Si ses intentions s'avèrent plus pernicieuses que convenues, on ne sera pas trop de trois pour l'arrêter, je le crains*

Mais Evan reprenait déjà la parole en se tournant cette fois vers Aeterna. Il prononça notamment le nom d'une certaine Killian DelKaïron, qui n'évoquait rien à Aöwen, mais ses propos laissaient clairement deviner qu'il s'agissait d'une Marchombre et la jeune Dessinatrice se fit la réflexion qu'il n'était peut-être pas aussi suspect qu'il le paraissait, car les Marchombres étaient des alliés de longue date et il était impensable qu'un Pirate avec de mauvaises intentions fût ami avec une Marchombre apparemment renommée.

Plongée dans ses réflexions, elle ne sentit pas l'Imagination s'ouvrir. Une patate roula doucement sur le sol...

L'extirpant de sa torpeur, la réaction d'Elyssa conservait quant à elle une pointe perceptible de méfiance, et sur un air de défi elle proposa à Evan de passer lui aussi par la case démonstration, en compagnie des deux autres candidats qu'il avait précédemment rabaissés. Aöwen ne put s'empêcher d'arborer un sourire amusé et un peu gêné à la perspective de devoir tailler la route en compagnie de ces deux énergumènes qui ne manqueraient pas d'attirer l'attention sur leur groupe partout où ils iraient, elle le sentait... Un regard interrogateur d'Elyssa fit disparaitre ce sourire en un éclair, et après une réflexion rapide la plus jeune Dessinatrice convint qu'il fallait vérifier les dires des trois hommes concernant leurs aptitudes. S'adressant directement à eux, elle articula calmement :

- Tant que vous n'avez pas fait vos preuves, aucun d'entre vous ne me paraît plus digne de confiance qu'un autre. Cependant... J'aimerais personnellement m'assurer d'une chose essentielle avant cela : quelles sont au juste vos motivations respectives ?

La jeune femme faisait fi de son habituel embarras et son visage demeurait aussi impassible que la glace tandis qu'elle prêtait une attention particulière aux traits de ses interlocuteurs qui s'empressaient de répondre à sa question. Elle brillait rarement par son aisance en public, mais savait se montrer d'un sérieux à glacer le sang quand la situation le demandait, et rien ne lui semblait plus important à l'heure actuelle que de connaître les intentions de ses potentiels compagnons de route. L'archer brun ~ enfin celui qui ne savait faire que ça ~ passa sans encombre, mais il souligna l'importance de sa paie puisque ses motivations se limitaient à "avoir de quoi nourrir mes frères et sœurs, et quoi de mieux qu'une escorte pour payer grassement !", alors que l'épéiste resta évasif et semblait bien trop ravi d'être enfin inspecté par cette ange aux yeux bleus pour qu'Aöwen puisse en tirer quelque chose elle-même... Elle le redirigea donc vers Elyssa, non sans lui glisser discrètement : "Ce type me fait froid dans le dos, et je t'assure que je ne suis pas frileuse !", puis se retourna immédiatement vers le dernier candidat, manquant de peu le regard amusé de sa partenaire Dessinatrice. Evan, quant à lui, affirmait qu'il était juste avide d'aventures et qu'il souhaitait "tuer le temps" à défaut de ne pouvoir "l'arrêter" pour ne pas vieillir davantage. L'idée d'interrompre le cours du temps lui arracha un sourire qui disparut aussitôt lorsque la Dessinatrice se demanda si Evan avait vraiment essayé. Préférant ne pas poser la question, elle jeta un œil dehors et estima qu'il ne leur restait pas beaucoup de temps avant que l'après-midi ne soit réellement entamée et que leurs clients potentiels partent vaquer à d'autres occupations plus rentables. Par conséquent, elle déclara en se levant d'un air presque autoritaire :

- Bien, j'imagine qu'il est grand temps que vous nous montriez de quoi vous êtes capables en combat !

- Euh... Excusez-moi mademoiselle, je me suis permis d'attraper au vol des bribes de votre conversation - ce n'était pas bien dur vu l'attention que votre groupe attire - et je vous demanderais de bien vouloir faire cela à l'extérieur.

La voix grave qui venait d'interrompre Aöwen appartenait au tavernier, inquiet du sort que ces clients réservaient à son enseigne. L'assurance qu'affichait précédemment la jeune Dessinatrice se volatilisa pour laisser place à un côté de sa personnalité bien mieux connu de tous :

- Ah ! Euh... O-oui, bien sûr ! C'était évidemment ce que je voulais dire ! Pardon de vous avoir inquiété !

Et tandis que des couleurs venaient briser la pâleur habituelle de son visage, les chaises occupées de ses acolytes grincèrent.

La patate reprit sa folle course après avoir été heurtée par un pied...


Dernière édition par Aöwen Jil'Frayan le Sam 13 Aoû 2016 - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2762-journal-de-bord-aowen
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Sam 13 Aoû 2016 - 13:50


- Et pourquoi pas moi ? 

Aeterna tourna le regard vers l'homme qui venait ainsi interrompre une conversation privée qui pour l'instant ne le concernait en rien. Celui-ci pas plus perturbé que ça par le fait de s'introduire à leur table alors qu'il n'avait pas daigné se présenter quand elles recevaient les candidats, posa tranquillement son arc contre la table et s'installa avec elle en attrapant une chaise. S'il y avait une chose qu'on ne pouvait pas nier, c'était qu'il avait du culot.

- Après tout je suis un archer brun, et le dernier à me présenter

Il avait de la répartie, ça en faisait quelqu'un dont la conversation serait sûrement intéressante en voyage d'après la Marchombre. Mais la conversation n'était pas ce qu'elle recherchait principalement quand elle devait aider au recrutement d'un groupe apte à se défendre, ça ne pouvait être qu'un plus. Il fallait attendre de voir ce qu'il avait réellement à proposer.

- Mon nom est Evan Tîwele, et je pense pouvoir être en mesure de mieux vous accompagner et vous protéger que les moules que vous vous apprêtez à embaucher. En plus de ça, je ne compte pas faire payer mes services. Une sœur jumelle pirate, ça aide pour les finances. 

Déprécier ses rivaux et se lier aux pirates. Mauvaise stratégie. Aeterna n'estimait pas beaucoup les gens qui se permettaient d'agir de cette manière. Certes elle avait effectué une sélection parmi les candidats, mais ça a basait sur des faits: elle les avait questionnés. Lui, il sortait de nulle part et se permettait de les rabaisser ainsi.
Et en plus de ça, il se liait au pirate. Il ne disait pas clairement en être un, et il ne portait pas non plus ostensiblement les tatouages qui faisairnt leur réputation. Mais une soeur pirate suffisait à enlever à Aeterna toute envie de sympathiser. Elle détestait ces gens du plus profond de son être, et son récent voyage dans le Sud où des pirates avaient jugé bon de la traiter de catin et de finir par l'attaquer l'avait renforcée dans son idée. Il ne venait pas de se vendre d'une manière très efficace d'après la Marchombre, qui regarda ses camarades en quête de leurs réactions. Le visage de la brune ne laissait rien paraître mais il était facile de comprendre que ça ne devait pas l'enchanter. Aöwen était beaucoup plus expressive et l'inquiétude se lisait nettement sur son visage. Si cet homme faisait l'unanimité ça ne semblait pas être un bon présage pour lui. Qu'avait-il à dire pour rectifier le tir ?

- Je ne suis pas un guerrier, mais je me défends très bien à l’arc, aux griffes, et à l’Imagination.


Ça en ferait le troisième dessinateur et demi de la compagnie. Et demi parce qu'Aeterna savait qu'elle possédait elle aussi une aptitude au Dessin. Elle ne parvenait seulement jamais à la contrôler et ses Dessins se materialisaient généralement sans qu'elle n'y soit véritablement pour quelque chose. Ça lui avait sauvé la peau une fois ou deux mais elle n'oserait certainement jamais en faire part à des personnes si talentueuses, ou en tout cas le présenter comme un atout. En tout cas si ce que disait cet homme était vrai, il pourrait être utile mais aussi être une menace. Monsieur le frère pirate.
Aet' ne s'attarda pas sur le Dessin qu'il avait fait naître en même temps qu'il parlait, elle trouvait qu' Aöwen avait été bien plus utile et impressionnante en leur créant la carte de l'Empire un peu plus tôt. Ça avait juste le mérite de montrer qu'effectivement il pouvait dessiner. Il en faudrait bien plus pour que la Marchombre décide de passer outre sa famille de pirate dont il s'était vanté. Le fameux Evan avait dû s'en rendre compte puisqu'il se concentracette fois-ci sur elle avant de continuer son petit discours.

 Si tu as l’occasion de croiser un jour la grande Killian DelKaïron, dis-lui qu’Evan lui passe le bonjour. 


La réponse vint rapidement. Aeterna n'aimait pas cette manière d'essayer de l'amadouer en se déclarant implicitement comme un allié.

 - Il y a les chuchoteurs pour ça, et je ne la connais que de nom.  


Elle avait évidemment entendu parler de beaucoup de monde, la guilde n'était pas si grande. Elle ne se voyait cependant pas entamer une discussion en passant le bonjour de la part d'un pirate dont elle ignorait tout. Killian était réputée pour être une grande Marchombre, mais Aeterna ignorait tout du lien qui la liait avec Evan. Hors de question de passer le bonjour à qui que ce soit dans ces conditions.
La brune reposa brusquement sur la table le verre qu'elle était en train de boire, et la Marchombre se demanda pourquoi. Était -elle mal à l'aise ? Ou juste dérangée par Evan ? Impossible à savoir. Il fallait dire que la Marchombre ignorait tout de la patate qui venait d'apparaitre. D'ailleurs, il faudrait qu'Aeterna pense à lui demander de se présenter maintenant qu'elles formaient une équipe.

- Eh bien, Monsieur Tîwele, je ne doute pas de votre enthousiasme, mais il se trouve que les moules que nous nous apprêtions à engager se tiennent juste derrière vous, et que nous étions justement sur le point de leur proposer une petite démonstration de leur talent. Vous souhaiteriez vous joindre à eux ? 


Voilà qui était bien envoyé, et qui allait permettre de savoir si l'arrogance d'Evan était justifiée. Le sourire de la demoiselle ne trompait pas, et lorsque cette dernière interrogea du regard Aeterna, la Marchombre hocha doucement la tête d'un air entendu. Elle n'avait pas très envie qu'un pirate ou apparenté les rejoigne, et elle espérait secrètement qu'il se montrerait inférieur aux deux autres recrues. Elle allait se lever, pour passer à la phase pratique du recrutement, quand Aöwen prit la parole. Intéressant.

- Tant que vous n'avez pas fait vos preuves, aucun d'entre vous ne me paraît plus digne de confiance qu'un autre. Cependant... J'aimerais personnellement m'assurer d'une chose essentielle avant cela : quelles sont au juste vos motivations respectives ?

L'intention de la Dessinatrice ne devait pas être mauvaise mais la Marchombre ne voyait pas bien l'intérêt de tout ça. Quand on recherchait une escorte la motivation principale était l'argent ça n'était un mystère pour personne. En fait, le seul cas où ça devenait utile était celui d'Evan, qui ne souhaitait pas être payé et donc qui devait avoir une autre motivation pour se joindre à elles. Tuer le temps ? Aeterna aussi s'ennuyait mais elle, elle ne voulait pas tuer le temps. Elle voulait se couler en lui, vivre avec lui, et ne pas rester immobile à Al-Jeit alors que le temps courrait ailleurs. Tuer le temps, quelle drôle d'idée.
Mais déjà Aöwen se levait de sa chaise, ayant certainement décidé de la marche à suivre pour la suite.

- Bien, j'imagine qu'il est grand temps que vous nous montriez de quoi vous êtes capables en combat !

Aeterna se leva doucement de sa chaise, l'air tranquille. Elle savait que c'était à son tour de mener la suite du recrutement, sauf certainement pour tester leur Imagination où elle n'était pas la plus qualifiée. Le tavernier eut néanmoins l'air dérangé par une petite imprécision dans la déclaration d'Aöwen.

- Euh... Excusez-moi mademoiselle, je me suis permis d'attraper au vol des bribes de votre conversation - ce n'était pas bien dur vu l'attention que votre groupe attire - et je vous demanderais de bien vouloir faire cela à l'extérieur.


Ce n'était pas très étonnant, d'ailleurs la Marchombre était surprise que le tavernier prenne la peine de préciser cela. Certains aventuriers devaient sérieusement manquer de bon sens s'ils avaient choisi de se battre à l'intérieur. C'était possible certes mais beaucoup moins pratique que dehors, surtout pour une évaluation.

- Ah ! Euh... O-oui, bien sûr ! C'était évidemment ce que je voulais dire ! Pardon de vous avoir inquiété !


La Marchombre posa une main qui se voulait rassurante sur l'épaule d'Aöwen pour lui indiquer qu'elle n'avait pas à être mal à l'aise, puis se dirigea vers la sortie avec la démarche silencieuse et féline qui était la sienne. Elle réfléchissait à la manière la plus adéquate de juger leurs potentiels acolytes, et finit une fois à l'extérieur par se retourner vers les deux Dessinatrices.

 - Est-ce que l'une d'entre vous saurait dessiner des armes en bois ? Je ne voudrais pas demander aux candidats de retenir leur force, ce serait contre productif, mais le but n'est pas de blesser quelqu'un.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1003
Date d'inscription : 24/09/2012
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Dessinateur de la trentaine (bon dieu ça passe...)
Aptitudes: Dessin, Maîtrise des 4 éléments
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Dim 11 Sep 2016 - 20:36

Il était difficile de savoir comment correctement nommer cet aspect chez Evan, qualité ou défaut ?
Toujours est-il  qu’il s’était toujours montré capable d’une grande nonchalance en toute situation. Exception faite bien sûre des situations sérieuses comme un combat ou une prise de décision importante, cas dans lesquels il troquait sa décontraction ordinaire contre un sérieux implacable, aussi paradoxales ces deux notions soient-elles.

Le Dessinateur n’était pas effrayé par le paradoxal, et il aimait verser dans une tendance puis son inverse. C’est ce qui lui avait valu de vivre une intense histoire d’amour avec une Marchombre, puis une Faëlle, puis de finalement partir voguer des mois sur le bateau Pirate de sa sœur jumelle.

Mais aussi expérimenté soit-on, et quand bien même on bénéficie de l’avantage de l’âge et du vécu sur d’autres personnes, en l’occurrence les trois jeunes femmes qu’il avait décidé de rejoindre, il ne faut jamais se fermer aux leçons que peuvent nous apprendre la vie.

Dans ce cas précis, son excès de confiance et son emploi maladroit de références. Evan était fin observateur, et le temps qu’il ne passait pas à parler avec décontraction ou trop de sérieux, il le passait à observer le monde qui l’entourait. Décor comme personnes. Aussi perçut-il la tension qu’il avait fait naître chez les trois jeunes femmes, avec cependant moins d’évidence chez la jolie brune qui gardait avec zèle un visage très fermé.

Lui en revanche, se redressa un peu sur sa chaise, ce qui ne put pas échapper au regard plus aiguisé encore de la Marchombre.

Subtilement, il entreprit de changer d’angle d’attaque tandis que son attention se tournait vers la jolie brune qui venait de reposer un peu trop brusquement son verre.  Son calme n’était qu’apparent, donc.

- Eh bien, Monsieur Tîwele, je ne doute pas de votre enthousiasme, mais il se trouve que les moules que nous nous apprêtions à engager se tiennent juste derrière vous, et que nous étions justement sur le point de leur proposer une petite démonstration de leur talent. Vous souhaiteriez vous joindre à eux ?

Le Dessinateur accueillit la réplique avec un hochement de tête et un sourire en coin. Il ne prit pas la peine de regarder par-dessus son épaule, il sentait déjà le regard fâché des deux protagonistes sus-mentionnés peser sur lui.

Ce fut à ce moment, et ce fut le seul, pendant lequel Evan songea à se retirer. Ce n’était pas tant à cause de son approche peu appréciée –il ne faisait rien pour le plaisir unique des autres, et avait perdu l’habitude de regretter ses actions- mais parce qu’il songeait à son intérêt à participer à cette expédition. Il saisit le court instant de flottement qui suivit la réplique de Brunette pour y réfléchir. Ces mois passés avec sa sœur lui avait ouvert des horizons nouveaux en matière de Dessin qu’il avait attenu avec impatience de pouvoir explorer lorsqu’il pourrait de nouveau poser un pied à terre. Il était évident que l’aventure lui manquait, et avec qui la passer aussi. Il eut une pensée pour ses anciens compagnons d’aventure, Neleam la guerrière, Néo, Eilar. Tous de braves guerriers talentueux poussés vers l’avant par les seules notions d’honneur et de courage. Malgré tout ce temps passé avec de la compagnie, Evan était resté un solitaire, comme le prouvaient ses histoires amoureuses finies toujours un peu trop vites, à son goût.  Il aurait pu tenter de retrouver Myya, son amie Faëlle dont il adorait la compagnie et qui depuis son passage dans sa vie, avait laissé un agréable souvenir et une lame plus qu’acérée.

Non, ce qu’Evan voulait, c’était vivre la vie à fond. Il n’avait plus l’âge qu’il avait à ses débuts, et il avait mûri. Quand on a mûri, on ne voit plus les choses de la même manière, on est forts de son vécu et de son expérience, mais on a encore soif de neuf et de frissons.

Enfin, il y avait l’instinct. Ce souffle inexplicable qui vous pousse vers une destination, ou une personne. Evan l’avait ressenti, ici-même, et c’est cela qui l’avait poussé à s’asseoir à la table de ces dames.

La jeune femme pâle aux yeux clairs s’exprima alors d’une voix forte (on ne lui aurait pas soupçonné cette force au premier abord), ce qui le sortir de ses réflexions.

- Tant que vous n'avez pas fait vos preuves, aucun d'entre vous ne me paraît plus digne de confiance qu'un autre. Cependant... J'aimerais personnellement m'assurer d'une chose essentielle avant cela : quelles sont au juste vos motivations respectives ?

« Eh bien, merci mademoiselle de me donner l’occasion de vous donner à voix haute un résumé de mes réflexions » Pensa-t-il.
Il attendit alors patiemment son tour, qu’il mit à profit pour être bref et efficace, et se démarquer des réponses de ses « rivaux ». Quand il eut terminé, il n’aurait su dire ce que son interlocutrice en pensait, mais elle enchaîna rapidement, désireuse à l’évidence de passer à l’action.

Un frisson parcourut l’échine du Dessinateur à l’idée de se mettre en mouvement, sensation agréable qui lui fit penser qu’il était au bon endroit.  La tavernier intervint pour les prier de faire ça dehors, et quand la Marchombre se leva, Evan ne tarda pas pour se lever à son tour.  Le petit groupe se déplaça vers l’extérieur de la taverne.

Evan accueillit l’air frais avec  un grand soupir de soulagement. L’espace confiné de l’établissement commençait à vrai dire à l’oppresser un peu. Il y avait une petite clairière près de la route, éclairée par les lumières chaudes offertes par le soleil couchant.

- Est-ce que l'une d'entre vous saurait dessiner des armes en bois ? Je ne voudrais pas demander aux candidats de retenir leur force, ce serait contre productif, mais le but n'est pas de blesser quelqu'un.

Les propose de la jeune femme intéressèrent vivement notre homme. Il avait déjà repéré une Dessinatrice, la jolie brune, avec l’apparition inopinée d’une pomme de terre sous sa chaise. Il n’avait pas directement fait le lien, mais sa sœur Nessa avait le don d’anticiper les créations des Spires, et à son contact Evan avait saisi le fonctionnement, sans trop le maîtriser. Il avait alors identifié la jeune femme comme créatrice de ce tubercule. Cependant, l’emploi du pluriel suggérait que la seconde jeune femme, la petite reine des neiges, soit également une Dessinatrice.

Evan n’intervint pas, conscient qu’il en avait suffisamment fait, mais s’accroupit un instant. Il ferma les yeux et murmura un mot : Lounia.

Sa combinaison adorée tout droit venue des Sprires et offerte par ses parents apparût sur son corps. Evan prit quelques secondes pour apprécier la douce chaleur qui en émanait, et fit quelques mouvement de bras et de jambes. Ses déplacements étaient maintenant optimisés au maximum. Il prit ensuite le temps d’observer ce qui l’entourait. Il savait se débrouiller en combat, il avait passé un an chez les Frontaliers plus jeune, puis plusieurs mois avec les Pirates, et sa sœur était elle-même une bonne combattante, mais son arme principale restait le Dessin et sa maîtrise impeccable des quatre éléments. Il n’en avait pas fait part à ses recruteuses, mais une démonstration vaudrait sûrement mieux qu’une longe explication.

Le hic, c’était que dans ce décor, il était privé de deux d’entre eux, à savoir le feu et l’eau. L’eau étant sa favorite puisqu’elle lui offrait un grand choix de possibilités et de combinaisons. Bien sûr il pouvait utiliser sa botte secrète et défaire ses deux adversaires très rapidement, mais il ne souhaitait pas les tuer et cette combinaison n’était à utiliser qu’en dernier recours. Elle lui demandait d’ailleurs beaucoup d’énergie et de sang-froid.

Quand il eut fini de s’étirer, des armes en bois se trouvaient dans les mains de ses deux adversaires, et de son côté, il refusa celle qu’on lui proposait, s’équipant à la place d’un regard rempli de détermination.

Personne ne lança de départ, à moins qu’il ne l’ait pas entendu, mais leur position suggérait le début du combat. Les trois hommes se faisaient face dans une sorte de triangle dans lequel l’air semblait crépiter tant l’atmosphère était électrique.  Evan faisait attention à ses déplacements, qu’il rendait fluides au maximum. L’un d’entre eux, le brun aux yeux bleus, était un archer, et il tenait un peu maladroitement son arme en bois,  mais l’autre la saisissait à deux mains, et son manque de fluidité était compensé par une force évidente. Les deux hommes s’échangèrent alors un bref regard et s’élancèrent sur lui en même temps.

Le Dessinateur fut saisi par la tournure des évènements, et seul le réflexe prodigieux de se jeter en arrière lui évita de se faire rentrer dedans. Il roula aussi adroitement que possible et se remit sur pieds. Le doute n’était plus possible, ses deux adversaires n’avaient pas apprécié son arrogance et comptaient bien la lui faire payer.

Le plus grand des deux se jeta sur lui et commença une série de coups puissants. Evan ne pouvait pas les parer, d’autant plus qu’il avait choisi de se battre à mains nues, et profitait que la puissance des coups entravaient la rapidité pour les esquiver. Cependant il n’allait pas pouvoir tenir indéfiniment, et il allait lui falloir passer à l’attaque. Armes en bois, sol en terre, deux options. Alors que son adversaire lui fonçait à nouveau dessus, Evan ne bougea pas. Son entraînement et sa maîtrise de son Don lui permettait une rapidité d’exécution hors du commun, aussi s’en servait-il pour coupler son Dessin à l’effet de surprise de son apparition en situation de combat.  Au dernier moment, le sol sous les pieds du Dessinateur se souleva et le projeta dans les airs. L’amas de terre guidé par l’imagination du Dessinateur arrêta son adversaire dans sa course, un peu violemment. Evan assouplit son atterrissage en guidant l’air autour de lui. Il se tenait à plusieurs mètres de son adversaire groggy. C’est alors qu’il remarqua l’absence du deuxième.

Mais où.. ?

Il n’eut pas le temps d’aller au bout de sa réflexion. Un sifflement caractéristique, inaudible pour qui n’a pas aiguisé son ouïe de loup, le prévint de l’arrivée d’une flèche.  Evan se plongea dans les Spires, et une bourrasque surgie de son Imagination forma une brève tornade autour de lui. La flèche fut balayée mais il savait que d’autres suivraient. L’archer avait profité de la diversion offerte par son nouvel allié pour se reculer vers son arc et continuer l’affrontement de loin, en sécurité. Enfin le croyait-il.

- C’est vraiment pas du jeu ça, hurla Evan soudain très en colère.

Il était pris au piège entre deux adversaires et songea une fraction de seconde à libérer le Prédateur, mais repoussa aussitôt l’idée. Il s’agissait d’un entraînement, rien que d’un entraînement, au cours duquel hélas ses adversaires n’étaient pas très fair-play.

Evan se retourna une brève seconde pour dévisager ses trois juges. Son visage était de nouveau impénétrable, toute colère refoulée. Il leva calmement la main, signe qu’elles ne devait pas intervenir. Déjà un plan naissait dans sa tête. C’était ainsi qu’Evan combattait, en finesse et en intelligence. Le reste c’était pour compenser, et s’il avait été plus malin, cet affrontement ridicule serait déjà terminé. Les derniers éléments se mirent en place. Quand il se concentra à nouveau sur le premier assaillant, il constata que ce-dernier s’était rapproché. Son tension ne laissait aucune doute quant à ses intentions. Evan décida d’inclure dans son plan la carte du leurre, pour pousser son adversaire à un mouvement bien précis. C’était une tentative aléatoire, mais il se démontrait au passage qu’il ses adversaires s’agissaient bien de moules.

La suite s’enchaîna très rapidement. Evan se jeta sur son adversaire, le poing droit levé comme pour le frapper au menton. Le geste était stupide et évident. C’est ce que si dit le rival et levant son arme en bois, et au moment où il l’abaissa pour frapper Evan, celui-ci disparut. Dans la fraction de seconde suivante, il était dans son dos et posait la main sur son épaule. Et dans la fraction de seconde qui suivait, il se trouvait soudain derrière son allié archer, qui venait de décocher une flèche.
Le plan du Dessinateur fonctionna et son adversaire se trouva dans le dos de l’archer, et ce fut lui qu’il frappa avec violence. Evan commençait à se relâcher lorsqu’il aperçut la flèche décochée qui filait déjà droit devant…

… en direction de la jolie brune. C’est lui qu’elle aurait dû frapper, le tir était parfait, mais comme il avait soudain disparu en déplaçant son adversaire, elle filait droit vers la créatrice de patates de son jury.

Il n’eut pas le temps de réfléchir. La flèche était trop loin et trop rapide pour la déjouer. Derechef, il plongea dans l’Imagination, et puisa dans toute sa Volonté pour réapparaître à l’ultime instant à côté des trois jeunes femmes. A la seconde où la flèche allait frapper, une bourrasque violente surgit de nulle part et la fit voler au loin.

Evan se redressa lentement, l’effort lui avait fait poser un genou à terre. Ses yeux étaient colorés en gris, la couleur associée à l’air et qui se peignait sur ses pupilles quand il le manipulait.

Il pointa du doigt ses deux adversaires plus loin dans la clairière. Le gros balourd était agenouillé à côté de l’archer sonné.

- Désolé c’était moins une, mais faut dire qu’elles étaient pas très fair-play vos deux moules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEWBIE
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 68
Date d'inscription : 26/08/2015
NEWBIE

Mon personnage
Sexe et âge: Jeune femme de 26 ans
Aptitudes: Enchaîne sans problème les pas sur le côté
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Mar 27 Sep 2016 - 12:36

Bras croisées, Elyssa portait un regard franchement intéressé sur les mouvements des trois combattants. S’ils manquaient un peu de finesse à ses yeux, bien qu’elle n’y connût rien en matière de combat, certains mouvements parvenaient à attiser son attention, dès lors qu’ils s’enchaînaient comme une chorégraphie bien apprise. Dans cette chorégraphie d’ailleurs, l’inconnu un peu présomptueux se contentait d’esquiver. D’accord, il se mouvait plutôt bien. Mais allait-il se contenter d’éviter ainsi les attaques lorsqu’ils seront pris en embuscade ? Un homme porté vers l’avant leur serait sans doute plus utile.

Elle avait dessiné les armes de bois demandées par Aeterna. Elle avait pris soin d’accélérer la démarche, car dessiner en détail lui demandait une concentration supérieure à la moyenne. Les armes étaient quelques peu grossières, mais remplissaient leur office. Elle s’était même offert le luxe d’incruster une pierre de couleur différente dans chaque manche.

Son attention glissa un instant en dehors des mouvements des adversaires. Quelque chose avait glissé, justement. Ses yeux s’étrécirent pour détailler la scène et tenter de déceler laquelle. Les armes. Envolées. Grommelant intérieurement sur son fichu don, Elyssa se contenta de se redresser encore un peu, un fin sourire amusé aux lèvres, faisant passer la disparition des armes pour une action réfléchie. Elle glissa à ses voisines :

- Voyons comment ils se débrouillent à mains nues.

Le plus agité des combattants – le seul qui tentait quelque chose, du moins – se heurta soudainement à une élévation de terrain. Un sourcil s’arqua sur le visage de la brunette. Il semblait que leur matador avait décidé de changer de stratégie. Un protagoniste toutefois, celui qui semblait manier son épée comme un gourdin, s’était replié. La suite fut assez désordonnée. Le manieur de gourdin avait récupéré son arc, et visait Evan au risque de le blesser voire de le tuer. Certains cherchaient apparemment désespérément un travail rémunéré. Elyssa se glissa dans les Spires pour chercher une quelconque distraction qui empêcherait leur beau parleur de se faire sournoisement empaler, mais elle distingua brièvement le Dessinateur passer en flèche sous nez, bien plus rapide en réaction. Elle ne sortit des Spires que pour voir la tornade balayer le trait. Il avait apparemment dû sentir sa présence, puisqu’il leur fit signe de ne rien faire. Très bien, elle se contenta de croiser de nouveau les bras, non sans avoir redessiné les armes en bois. Les retirer, même sans en avoir eu l’intention, n’avait pas été la plus lumineuse des idées.

Un pas sur le côté. L’intérêt de la jeune femme était piqué à vif. L’archer était neutralisé. Elle ne vit le trait arriver sur elle qu’à l’ultime seconde. Juste à temps pour effectuer un pas sur le côté, le seul aspect de son Don qu’elle maîtrisait à la perfection. Elle se matérialisa à l’endroit où Evan s’était tenu juste avant, à temps pour apprécier la bourrasque qui aurait dû lui sauver la vie. Une moue indéchiffrable sur le visage, elle se pencha vers l’archer.

- Pour ma part, vous êtes recalé. Je n’apprécie pas les coéquipiers qui attentent à ma vie. Quant à vous…, elle se tourna vers le combattant réglo, laissez-moi me rapprocher de mes équipières.

Elle ne prit pas la peine de les rejoindre à pied. Un nouveau pas sur le côté la replaça à l’endroit qu’elle avait quitté une minute plus tôt. Elle détailla Evan d'une mine indéchiffrable. Malgré tous les points négatifs qu'il lui avait inspirés, elle ne pouvait nier qu'il pouvait leur être d'une aide souhaitable. Quant au seul qui s'était battu dans les règles de l'art, il paraissait droit dans ses bottes et quand même dégourdi. Elle glissa un regard interrogateur aux deux jeunes femmes qui l'entouraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2596-chronique-d-une-dessinatrice-a
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Mer 28 Sep 2016 - 11:47

L'instigatrice du voyage avait accédé à la demande d'Aeterna et avait créé des armes de bois. Deux combattants s'en saisirent, l'archer et l'autre guerrier que la Marchombre avait plus ou moins proposé pour les accompagner. Le troisième combattant de cette mise à l'épreuve ne daigna pas se saisir de l'arme apparue à son intention cependant, ce qui attira l'attention de la femme à la cicatrice.
Ce genre de choses ne se faisait jamais sans raison : il jouait une place pour une escorte. Soit il refusait parce qu'il ne savait pas s'en servir, soit parce qu'il avait mieux à proposer sans ça. Ça devenait tout de suite très intéressant.
Aeterna détailla avec attention les positions de chaque combattant avant que le combat ne commence. L'atmosphère était électrique : comme lorsque la moindre étincelle pourrait provoquer un enfer de flammes, le moindre mouvement déclencherait à coup sûr l'affrontement. Deux des hommes présentaient une posture correcte pour ce genre de situation, bien que différente pour chacun, mais le dernier semblait être en terrain inconnu. L'archer.
Il était un peu idiot de tester un archer sur ses capacités de combat au corps à corps, et Aeterna pensait à lui faire faire un autre test plus tard où il aurait l'occasion de montrer ses talents : i avait prévenu que l'épée n'était pas son arme de prédilection. Apparemment ce n'était pas son arme du tout.
Il y avait même une équipe qui s'était formée. Se rapprochant à peine, l'archer et le guerrier foncèrent ensemble sur le dernier prétendant. Est-ce que ça avait un lien avec le fait qu'il les avait traités de moules ? Aeterna ne le savait pas, et le moment n'était pas propice à cette réflexion. Il valait mieux rester concentrée sur le combat en cours.
Evan se contenta d'abord d'esquiver les attaques, mais ça ne surprenait pas beaucoup la Marchombre. Les deux assaillants étaient assez désordonnés pour créer la surprise, mais entre l'un qui peinait à manier son arme en bois, et l'autre qui jouait tout sur sa force, il n'y avait pas vraiment d'autre chose à faire. Mais ça ne réglerait pas l'issue du combat...
Seulement leur pseudo-pirate qui se disait proche de Killian Delkaïron avait l'air d'être plein de ressources, ce qui se vérifia lorsqu'il fut projeté dans les airs par une excroissance inattendue du sol qui arrêta du même coup la course du guerrier fonçant tête baissée comme un bélier.
Mais ce qui retint le plus l'attention de la Marchombre fut son atterrissage. Elle voyait bien, de ses yeux aiguisés, qu'il y avait eu quelque chose . Ça lui rappelait sa propre greffe. Le Dessin offrait véritablement de nombreuses possibilités. Enfin, quand on le possédait un peu plus qu'elle, parce qu'Aeterna savait avoir en partie ce don sans être jamais capable de le contrôler. Une ou deux apparitions soudaines l'avaient déjà tiré d'affaire mais elle n'avait jamais rien réussi à dessiner volontairement.
L'attention de la Marchombre fut attirée par un détail : les armes avaient disparues. Du moins les fausses armes. Parce que l'archer, qui avait quitté le centre du combat depuis un moment, en avait profité pour récupérer quelque chose de bien plus dangereux qu'une épée en bois. Peut-être avait-il simplement rejoint le bord pour abandonner, et souhaitait-il montrer ensuite son habilité au tir à l'arc ?

Voyons comment ils se débrouillent à mains nues. 


Aeterna ne tourna pas la tête ni ne répondit, occupée à ne rien manquer du combat. Cependant la remarque de sa voisine ne lui avait pas échappée. Elle ne partageait pas spécialement son envie de les voir se battre sans armes, étant donné qu'il y avait peu de chances que ce soit la situation qu'ils doivent affronter majoritairement. Mais la Dessinatrice avait bien évidemment son mot à dire ( et même un peu plus puisqu'elle était à l'origine des dites armes).
La Marchombre ne bougea pas non plus quand elle aperçut la flèche tirée droit vers Evan. Elle n'esquissa pas le moindre mouvement quand elle vit finalement le projectile dévié par une petite tornade. Le Dessin était redoutable, la demoiselle l'avait toujours su. Depuis qu'elle avait vu des Mentaï à la forteresse, depuis qu'on avait voulu la destiner à chasser des Marchombres.
Evan n'avait pas la carrure d'un Mentaï, mais il était évident qu'il prenait l'avantage dans ce combat.
Il leva la main comme pour leur indiquer de rester à distance, ce qui ne changeait pas grand chose aux plans d'Aeterna. Elle ne voulait pas que quiconque se blesse inutilement, mais ce n'était pas de sa faute si les combattants avaient choisi leurs propres règles. Si Evan avait jugé la situation trop dangereuse il n'aurait eu qu'à abandonner le combat.
Il fonça. Aet' remarqua immédiatement qu'il s'agissait d'un leurre : Evan avait combattu d'une manière habile jusque ici et le voir faire une telle erreur la poussait directement à croire qu'il feintait. L'archer n'avait manifestement pas eu cette réflexion puisqu'il tomba droit dans le piège.
Il abattit l'arme en bois qu'il avait gardée en sa possession dans le vide. Evan avait... Disparu.
Sa maîtrise du Dessin était donc encore supérieure à ce qu'il avait montré pour le moment s'il était capable d'effectuer des pas sur le côté. Il devenait un compagnon intéressant pour le voyage, même si la mauvaise impression qu'il avait fait à la balafrée était encore loin d'être passée. Il était dangereux oui, mais peut-être pas uniquement pour leurs ennemis. Peut-être aussi pour elles.
L'archer réussit à décocher une flèche malgré la technique d'Evan qui avait l'air d'avoir pour but de le désorienter. Seulement la flèche n'eut pas la cible escomptée et fonça droit vers la brune (qui restait tout de même l'ultime juge de cette démonstration...).
La Marchombre voulut bondir, pousser sa camarade pour l'éloigner de la trajectoire du projectile, mais elle n'en eut pas besoin.
La Dessinatrice avait disparu, mais la flèche aussi. L'une nlevée au loin par une bourrasque de vent, l'autre remplacée subitement par... Evan, genou à terre, qui pointait du doigt ses deux adversaires.

- Désolé c’était moins une, mais faut dire qu’elles étaient pas très fair-play vos deux moules.

Aeterna n'était pas tout à fait du même avis : l'archer était fourbe, mais le guerrier non. Il serait injuste de les mettre dans le même sac, ce que le Dessinateur ne semblait pas rechigner à faire.

-L'archer seulement.

La Marchombre vit sa future camarade de voyage se pencher vers celui-ci, certainement pour lui dire quelque chose, mais il était incapable de savoir quoi. Les spectateurs jusqu'ici silencieux s'en donnaient à cœur joie pour féliciter Evan. Ou pour insulter l'archer. Voilà qui deviendrait certainement LE sujet de discussion de toute la taverne pour les prochains jours.
Une fois revenue, la cible de la dernière flèche ne dit rien. Aeterna remarqua son regard interrogateur, et se rappela qu'elle était censée donner son avis. Aöwen ne disait pas un mot non plus.

Le guerrier n'est pas trop mauvais, et réglo. Je pense qu'il mérite sa place. Evan mérite la sienne aussi,
dit-elle comme s'il n'était pas là. Je suppose qu'il n'est pas la peine de préciser ce que je pense du dernier.

Le ton de sa dernière phrase était tellement marqué par le mépris qu'effectivement, il serait difficile de ne pas comprendre le message.

Notre équipe est-elle complète ?


Si cela était bon, il allait être temps de régler les derniers détails : la paye du guerrier, l'heure et le lieu de départ.

-Vous voulez peut-être tester d'autres combattants ? Elle marqua un silence. Ou vous voulez peut-être que je passe le test aussi ?


A l'annonce de la possibilité que la Marchombre se présente en duel, les prétendants à l'aventure les plus proches semblèrent soudainement moins intéressés. La demoiselle s'étira, passa par réflexe sa main sur son énorme cicatrice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Kanjou Uzumaku
Messages : 321
Date d'inscription : 16/05/2016
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20ans - ♀
Aptitudes: Dessin (affinité Glace) - Couture/Cuisine - Sait manier les dagues
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Mar 18 Oct 2016 - 1:44

- Est-ce que l'une d'entre vous saurait dessiner des armes en bois ?

Elyssa s'était exécutée avant que Aöwen ne puisse ouvrir la bouche, encore rouge de confusion. Bien entendu, elle aurait été capable de Dessiner des armes en bois, et même des très précises ; c'était après tout un exercice qu'elle pratiquait tous les jours avec ses dagues de glace, afin de se rassurer elle-même. Elle avait encore raté l'occasion de se rendre utile, c'était le genre de pensées qui occupait son esprit lorsque les combattants se mirent en mouvement.

La jeune femme ne connaissait que des notions du combat à l'arme blanche rudimentaires, aussi la majorité du combat lui échappa quelque peu ; elle avait du mal à se rendre compte si la technique des différents prétendants était bonne ou désastreuse. Ce dont elle se rendait compte en revanche, c'était que Evan se battait en un contre deux et paraissait s'en sortir assez bien pour faire reculer l'archer vers son arme fétiche. Que les deux assaillants aient choisi d'unir leur force ne lui paraissait pas surprenant et était à vrai dire favorable au test ; il y avait peu de chance pour que les bandits et bêtes sauvages qu'ils rencontreraient durant leur voyage revendiquent la notion de fairplay.

Aux échanges de coups violents, esquivés avec légèreté par le parti solitaire, se joignit une succession de Dessins faisant appel à différentes forces de la nature. La Dessinatrice fronça les sourcils : la rapidité d'exécution d'Evan était effarante, mais vu ses compétences physiques, il était clair qu'il aurait pu dévier cette première flèche à l'aide d'une des épées en bois qu'il avait refusée. Ce refus l'avait forcé à puiser dans ses forces afin de basculer en un instant dans la réalité une bourrasque assez forte pour repousser une flèche lancée à courte distance ; c'était même pour un Dessinateur confirmé un effort certain à fournir. Elle se fit une note mentale concernant cet orgueil parfois mal placé et pouvant s'avérer dangereux. Et en observant les enchainements suivants et notamment l'utilisation répétée de Pas sur le côté du Dessinateur ex-Pirate, sa première inquiétude concernant leur chance de maitriser l'individu si ses intentions s'avéraient pernicieuses revint à elle. Examinant la réaction de ses deux acolytes, elle ne vit que des visages impassibles. Elle ne savait pas de quoi les deux femmes étaient capables et peut-être que son inquiétude n'était en fin de compte pas justifiée. En tout cas, elle ne semblait pas partagée, quoique la jeune Dessinatrice n'était pas la mieux placée pour déceler les réflexions cachées sous les expressions muettes de ce jury resté de marbre.

Au moins semblait-il que sa volonté de les protéger ne soit pas factice, car il s'était interposé sur le trajet de la seconde flèche que l'archer, étourdi, avait envoyée en direction d'Elyssa. Aöwen n'était pas dotée de réflexes prodigieux et avait senti son aînée Dessiner le Pas sur le côté avant de voir le projectile, aussi n'avait-elle pas hurlé d'effroi comme elle aurait pu le faire en pareilles circonstances, ce dont elle était reconnaissante envers elle-même. Jetant un regard glacial à l'archer dont le teint livide semblait en dire assez long sur la teneur des paroles que Elyssa lui avait glissées en privée, elle appuya d'un hochement de tête le verdict d'Aeterna :

- Le guerrier n'est pas trop mauvais, et réglo. Je pense qu'il mérite sa place. Evan mérite la sienne aussi. Je suppose qu'il n'est pas la peine de préciser ce que je pense du dernier. Notre équipe est-elle complète ?

- Assurément, il est hors de question de s'entourer d'un protecteur aussi empoté ! s'emporta la jeune femme aux cheveux de neige, surprenant l'assemblée.

Le jeune homme rougissait davantage, mais elle continuait de le transpercer de son regard azur. Presque avec regret, elle détourna les yeux pour les poser sur le grand costaud, qui pour une fois ne la lorgnait pas, tout essoufflé qu'il était. Ses traits se détendirent pour laisser place à un visage plus accueillant.

- Eh bien ! au moins certains efforts seront récompensés aujourd'hui. Félicitations pour votre performance ! Vous n'avez certes pas pris le dessus sur votre opposant, mais vous l'avez au moins forcé à dévoiler la plupart de ses techniques de combat et à le fatiguer un peu. Je suis persuadée que vous saurez vous montrer encore plus utile suite à cela. Quant à Monsieur Tîwele : refuser votre candidature après cette démonstration me paraitrait faire preuve de mauvaise foi. Je pense donc que nous avons là notre équipe au complet, en effet.

Elle s'apprêtait à évoquer les derniers détails laissés en suspens concernant la suite des évènements, mais Aeterna la prit de court avec une question inattendue :

- Vous voulez peut-être tester d'autres combattants ? Ou vous voulez peut-être que je passe le test aussi ?

Ça pourrait être l'occasion de voir ce dont la Marchombre était capable, bien que sa fonction en disait déjà bien assez long. Cependant, Aöwen avait bien trop peur qu'on lui demande à elle aussi de se battre et préférait donc repousser cet "entrainement" à plus tard. Malheureusement la foule qui s'était amassée pour observer le combat jubilait à présent suite à l'annonce de la jeune femme aux allures félines. Même la jeune Dessinatrice savait qu'il était délicat de jouer la carte de la déception avec les clients du Chevalier qui Gondole, c'était un lieu très fréquenté et ils pourraient bien transformer la réalité et parler de "s'être défilé" à qui voudrait l'entendre. Ce lieu, bien qu'excessivement bruyant et à la chaleur désagréable, voyait passer plus de voyageurs que les sentiers eux-mêmes et que l'on risquât de parler d'eux en mal ne lui plaisait pas plus que ça. La jeune femme était réservée, mais fière.

Voyant néanmoins que l'assemblée ne paraissait pas tentée personnellement par l'expérience d'un combat contre un Marchombre, elle choisit de jouer la carte de la subtilité :

- Non, nous n'aurons pas besoin de quelqu'un d'autre à mon avis, et je ne considère pas personnellement que tu aies besoin de passer quelque test que ce soit. Mais si quelqu'un souhaite se mesurer à toi, ma foi, je ne le retiendrai pas, acheva-t-elle, un long sourire étirant ses lèvres.

La scène avait presque quelque chose d'étrange : à quel moment la jeune femme timide était-elle devenue provocatrice ?

Une voix familière lui parvint ; c'était l'homme qui l'avait interpellée un peu plus tôt et s'était retrouvé à la renverse avant le discours d'Elyssa :

- Eh, pourquoi tu passerais pas un test toi aussi ma petite ? Vous voudriez pas voir ce qu'un joli minois comme le sien sait faire les gars ?

Feignant l'ignorance, la Dessinatrice se contenta de s'adresser à leur nouveau compagnon :

- Monsieur Tîwele, maintenant que vous faites officiellement partie de notre groupe, peut-être avez-vous quelques questions ou recommandations dont vous souhaitez nous faire part ?

Mais la réplique du bonhomme n'était pas entrée dans l'oreille de sourds et, probablement sans aucune mauvaise volonté, les spectateurs commençaient à demander en chœur s'ils pouvaient en voir davantage. Le second prétendant, sentant la gêne d'Aöwen, s'était avancé en direction du lourdaud et semblait décidé à l'intimer de ravaler ses paroles. La jeune femme posa une main sur son épaule ; il était inutile de se montrer plus hostile que nécessaire. La demande n'avait rien de grave et n'était faite que pour l'embarrasser, ce pourquoi elle avait décidé de satisfaire le public tout en faisant comprendre au trouble-fête que sa pique n'avait pas atteint sa cible.

L'air se chargea de particules glacées au fur et à mesure que le Dessin basculait dans la réalité et Aöwen plongeait son regard d'un bleu qui paraissait soudainement bien sombre dans celui de son interlocuteur, tandis que les dagues se formaient dans ses mains. Leurs lames, longues pour des dagues, ne manquaient pas de tranchant ; n'importe qui, en un coup d’œil, pouvait reconnaitre qu'il ne s'agissait pas d'armes factices. Elles ne possédaient pas de défauts, de la garde incrusté de saphir à la pointe, et la pureté de la glace ainsi formée renvoyait une lueur bleutée, dont les reflets donnaient au regard de la Dessinatrice un aspect menaçant et froid. De la buée sortant de sa bouche grande ouverte, l'homme était aussi abasourdi que le reste de l'assemblée par ce changement brutal d'apparence et l'ambiance se fit tout de suite bien plus calme.

- De même que pour ma partenaire, si vous souhaitez venir me tester en personne, je ne vous retiendrai pas.

Sa voix était calme et parfaitement neutre. Presque glaciale en fait. Ses pensées ? Elle ne pensait à rien. Son regard restait plongé dans celui de l'homme qui tenait tant à la harceler.

C'était en partie du bluff... en partie seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2762-journal-de-bord-aowen
Dessinateur__Membre
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 1003
Date d'inscription : 24/09/2012
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Dessinateur de la trentaine (bon dieu ça passe...)
Aptitudes: Dessin, Maîtrise des 4 éléments
MessageSujet: Re: Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan] Lun 24 Oct 2016 - 0:21

- L’archer seulement.

Evan se redressa lentement. La Marchombre aurait difficilement pu faire plus sec comme réponse, mais le Dessinateur ne s’en formalisa pas. Après tout, ces jeunes femmes étaient là pour tester une escorte. Evan se promit néanmoins de garder un œil sur celui qui était il y a encore un instant son adversaire. Il remarqua soudain l’absence de la jolie brune qui lui avait pourtant valu un gros effort pour intervenir à temps. Elle se tenait à l’autre bout de la prairie, près d’un archer tout honteux. L’air se troubla brièvement tout près d’eux et elle était de nouveau à leurs côtés. Un bonne maîtrise du pas sur le côté donc, un excellent point pour elle.

- Le guerrier n'est pas trop mauvais, et réglo. Je pense qu'il mérite sa place. Evan mérite la sienne aussi.  Je suppose qu'il n'est pas la peine de préciser ce que je pense du dernier.

La jeune femme prit bien soin de ne pas regarder Evan, ce qu’il ne manqua pas de remarquer. Il se dit que c’était l’occasion rêvée de la détailler un peu, conscient qu’elle sentirait son regard peser sur elle, ce qui était l’occasion pour lui de prendre une petite revanche sur son choix délibéré de faire comme s’il n’était pas là. Sa longue chevelure blanche n’était pas sans rappeler celle de sa compagne de voyage, mais contrairement à cette dernière, elle ne lui conférait pas un air de reine des neiges. Peut-être était-ce à cause de la fine tenue noire dans laquelle elle était glissée, si caractéristique des Marchombres. Evan se souvenait de Killian dans cette tenue, cette apparence fébrile qui ne laisse pas présager le prédateur qui se cache derrière une silhouette fine et pourtant musclée. Ce qu’Evan préférait chez les Marchombres, c’était leur posture. L’idée que peu importe comment ils se tenaient, ils semblaient chanter avec l’Univers entier, que celui-ci s’enroulait presque sensuellement autour d’eux, ce qui leur conférait cette puissance tranquille qui se dégageait de leur immobilité trompeuse. Ils étaient capables de réagir en un éclair, le Dessinateur était très bien placé pour le savoir…

Cette Marchombre-là – Evan réalisa qu’il ne connaissait toujours pas son prénom- portait sur la figure une grande cicatrice qui rayait l’innocence de son visage pour y dessiner une dureté guerrière à la place. En somme, cette femme-là semblait être le mélange de plein de choses, une personnalité complexe comme il était toujours un plaisir et un privilège de rencontrer. Peu à peu, Evan sentait qu’il avait pris la bonne décision en décidant de se joindre à ce curieux trio. Enfin quatuor, puisqu’il allait falloir s’accommoder de la présence du bourrin escorteur.

-  Eh bien ! Au moins certains efforts seront récompensés aujourd'hui. Félicitations pour votre performance ! Vous n'avez certes pas pris le dessus sur votre opposant, mais vous l'avez au moins forcé à dévoiler la plupart de ses techniques de combat et à le fatiguer un peu. Je suis persuadée que vous saurez vous montrer encore plus utile suite à cela. Quant à Monsieur Tîwele : refuser votre candidature après cette démonstration me paraitrait faire preuve de mauvaise foi. Je pense donc que nous avons là notre équipe au complet, en effet.

Au moins la petite reine des neiges prenait la peine de s’adresser directement au principal concerné, mais cette petite réjouissance ne parvint pas à effacer la mine boudeuse qu’avait dessiné sur le visage du Dessinateur la diatribe de sa juge. « forcé à dévoiler la plupart de ses techniques de combat et à le fatiguer un peu ». Ce n’était pas exactement vrai, il en avait plus sous le coude, sans compter une ou deux bottes secrètes, mais à quoi bon protester sinon mettre en avant un ego qui n’a pas sa place dans une escorte.

- Vous voulez peut-être tester d'autres combattants ? Ou vous voulez peut-être que je passe le test aussi ?

Evan croisa les bras sur sa poitrine en souriant. Il se disait que même si tout le monde présent se décidait à se jeter sur la jeune Marchombre, leurs chances de s’en sortir étaient maigres.  C’est ce que devaient se dire tous les autres aussi, à en comprendre leur immobilité et mutisme soudains.

- Non, nous n'aurons pas besoin de quelqu'un d'autre à mon avis, et je ne considère pas personnellement que tu aies besoin de passer quelque test que ce soit. Mais si quelqu'un souhaite se mesurer à toi, ma foi, je ne le retiendrai pas.

Toujours en retrait, Evan observait la scène calmement, entrant déjà dans son rôle d’escorte. Observer, observer, observer. Du haussement de sourcil jusqu’à la naissance du mouvement de foule. Au fil de ses voyages, c’était ce qu’il avait appris à faire. Et il sentait un changement dans l’ambiance, comme il avait perçu la réflexion rapide et muette de la petite femme de glace. Elle jouait la carte de la subtilité, ce qu’Evan ne pouvait qu’approuver, mais…

- Eh, pourquoi tu passerais pas un test toi aussi ma petite ? Vous voudriez pas voir ce qu'un joli minois comme le sien sait faire les gars ?

Contre toute attente, l’interpellée se tourna vers Evan :

- Monsieur Tîwele, maintenant que vous faites officiellement partie de notre groupe, peut-être avez-vous quelques questions ou recommandations dont vous souhaitez nous faire part ?

Ce-dernier décroisa les bras et prit un cours instant de réflexion.

- Evan. Juste Evan. Eh bien, j’imagine que nous nous déplacerons à chevaux. Ma monture m’attend tout près, si vous n’en avez pas, il vous faut vous en procurer. Si c’est une difficulté pour l’une d’entre vous de monter (Evan ne regarda que la petite reine des neiges et la jolie brune, évitant soigneusement la Marchombre qu’il savait insulter s’il mettait en doute ses talents de cavalière), nous pouvons toujours louer un chariot. Je connais quelques personnes qui…

Evan ne put continuer sa réponse. La réplique de l’homme suscitait chez la clientèle de la fameuse taverne une réaction qui pouvait échapper à tout contrôle. Déjà son compagnon d’escorte s’avançait pour aller faire ravaler ses paroles au provocateur, mais la main de la petite bonne femme l’arrêta.  Au lieu de quoi…

Notre Tîwele sentit le Dessin poindre en plongea dans les Spires. Il y vit la petite reine des neiges filer aussi vite qu’une bourrasque, et entreprit de la suivre. Elle emprunta des chemins qui lui étaient familiers, mais plus elle montait dans les spires, plus l’ascension était ardue pour le Dessinateur qui ne s’était jamais aventuré si loin. Il fut contraint de revenir à la réalité, une réalité qui s’était très refroidie… L’air semblait se charger de glace, et dans les mains de la Dessinatrice, les Dessins commençaient à apparaître. Deux longues dagues de glace (Evan les identifia comme telles grâce à son expérience avec l’élément liquide) apparurent dans les mains de la jeune femme. Le Dessin était éblouissant, impressionnant de justesse et de précision. Un frisson lui parcourut l’échine. Lors de ses précédents combats il avait été amené à changer l’eau en glace pour en faire une arme létale mais n’avait jamais eu ni cette efficacité, ni ce bon goût en matière de design. Il songea un cours instant au temps que ça avait dû prendre à la jeune femme pour parvenir à un tel résultat, parce qu’il s’en doutait bien, c’était un dessin récurrent, comme l’était Lounia pour lui ou Draël pour sa sœur. Ces dagues devaient dormir quelque part dans les Spires, à attendre que leur propriétaire les invoque. Evan éprouvait soudain le plus vif des intérêts pour cette création et il lui tardait d’avoir l’occasion de questionner leur créatrice.  

- De même que pour ma partenaire, si vous souhaitez venir me tester en personne, je ne vous retiendrai pas.

Bon, ce vif intérêt allait attendre, il fallait désamorcer la situation au plus vite. Un combat ici et maintenant en face de la taverne n’était pas la plus brillante des idées, certainement pas avant même que l’expédition ne commence, et surtout il y avait là dehors de vrais ennemis à combattre. Evan laissa passer une poignée de seconde, attentif à ce qui pouvait se passer pendant ce laps de temps, mais la situation ne dégela pas, comme figée dans une gangue de glace née de l’imagination de la petite reine des neiges. Alors il s’avança et répéta le geste de la créatrice de dagues en posant sa main sur son épaule, et s’adressa à elle calmement.

- Range tes armes, l’amie. Aussi belles soient-elles, tes dagues nous causeraient plus de tort que de bien dans cette situation. Je ne pense pas que quiconque veuille s’en prendre à toi.

Ne connaissant pas la jeune femme, il était impossible de prévoir sa réaction, aussi Evan choisit-il de retirer sa main et continuer plus haut, pour que tout le monde l’entende.

- Le spectacle est terminé ! Tout le monde reprend ses activités. Si jamais il prenait à quelqu’un l’idée de provoquer une des jeunes femmes de ce groupe, je ne garantis rien quant à l’état dans lequel finiront les parties que vous affectionnez tant. Et croyez-moi, je n’y serai pour rien.

Son camarade d’escorte vint se placer près de lui et après quelques secondes de flottement, les badauds s’éloignèrent, y compris le provocateur qui eut du mal à s’extirper du regard noir de la Dessinatrice. Evan se tourna de nouveau vers ses compagnes de voyage.

- Eh bien, on peut dire que ça commence fort, et sacrée démonstration de force de ta part, reine des neiges. Comme je le disais avant d’être interrompus, nous nous rejoindrons ici ce soir. Je vous laisse le soin de trouver votre moyen de transport. Pour ma part je suis prêt, si c’est le cas de quelqu’un d’autre, il peut m’accompagner faire un tour en attendant le soir, histoire de… dégeler l’ambiance.

Comme à son habitude, Evan conclut sa réplique par un sourire encourageant, et se tourna vers la Marchombre. Un Marchombre est toujours prêt à partir, aussi la proposition s’adressait-elle principalement à elle.


[HRP: font color pour Evan: #003366]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un départ gondolé ! [PV Aeterna, Elyssa et Evan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit :: Au chevalier qui gondole-