Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Premier repas et premières rencontres (Libres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Thül__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Alice Blanc
Messages : 50
Date d'inscription : 17/04/2016
Thül__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans
Aptitudes: il forge et sait se défendre aussi
MessageSujet: Re: Premier repas et premières rencontres (Libres) Mer 14 Déc 2016 - 22:57

Une voix ne tarde pas à résonner dans la foule.

-Elle a triché !

Un des sourcils du Thül s'élève face à cette réponse. Tricherie ? Vraiment ? Un soupire désabusé vient étirer ses lèvres. Il en connu des situations comme celle-ci. Elles apparaissent surtout quand quelques hommes ont l’ego froissé ou ils ont besoin de se dégourdir les poings. Il se souvient encore de quelques bagarres mémorables avec ses frères où ils avaient dû négocier avec la garde. Ils n'apprécient pas tellement ces petite bagarres. Beaucoup de bruit pour seulement une question de fierté ou de quelques piécettes. Il ne se rendis compte de la présence de Neleam, à quelques distances de lui seulement quand sa voix s'éleva :

-Personne n’a triché, alors Régis-chéri, donne ses gains à la gagnante, Aowen-ici-présente.

Elle désigne d'un mouvement de tête la jeune femme aux cheveux de neige toujours vers la table. Régis ? Sûrement le serveur. Il est où d'ailleurs celui-ci ? Avec attention Idir scanne la foule de son regard. Tiens n'est ce pas lui là bas ? Mais un fracas le stoppe alors qu'il faisait un pas dans sa direction.
Rifus vient de soulever avec rage la table. Alors que cette dernière se renverse sur le sol, entraînant dans sa chute billes, plateau et sablier, le géant laisse ses réflexes revenir. Il n'entends pas le fracas du bois ou le bruit cristallin des billes colorées. Non. Il sait parfaitement ce qui va se passer ensuite. Tous ceci n'est que le début de la tempête. Une mise en scène. Sans importance. Il sait qu'il ne faudra pas tergiversé. Ce n'est pas sa première bataille de bar et ce ne sera pas la dernière. Il n'est pas de ceux qui vont retenir de frapper ou essayer de faire le plus de mal possible. Non, il sait juste qu'il faut être rapide et efficace. Bon il avoue que certaines bagarres lui ont laissé des souvenirs assez amusants... Son regard s'égare vers Nelelam. Il a l'impression que leur mystérieuse première rencontre en fait parti.
Claquant ses mains entre elles, Idir s'avance. Il repère un visage familier. Un des hommes criant à la tricherie. Sa main épaisse s'abat sur l'épaule du malheureux. Il lui offre un sourire, s'amuse face aux yeux de l'homme qui brillent d'une lueur d'inquiétude. D'un mouvement vif, son poing s'écrase sur le visage de son vis à vis. L'homme s'écroule sur la sol dans un grognement. Au suivant !

La suite se passe dans une ambiance bruyante où les coups s'échangent, nombreux. A cet instant Idir a oublié son objectif premier, et son second: se soucier des deux demoiselles. Il est envahit par une sensation familière. Et puis il ne va pas se laisser taper dessus. Mais alors qu'il évite pour mieux rendre les coups de deux hommes un cri, son nom, se distingue des bruits de bagarre.
Il tourne vivement la tête cherchant l'origine de cet appel. Son regard tombe sur le regard peu rassuré de Neleam à quelques mètres de lui. Cette dernière se tient face à Refus, qui s'avance lourdement. Enfin. Idir a trouvé la cible la plus importante. Dès qu'il aura calmé ce mauvais joueur, la situation retombera à plat. Bon, pas de temps à perdre. Il empoigne à deux mains une malheureuse chaise qui traînait par là. Il lui fait décrire une large avant de percuter avec force la tête d'un de ses adversaires. Le suivant se prend le reste de l'objet dans le buste, puis un coup à la mâchoire. Il n'attend pas de le voir s'écrouler et s'avance à grand pas vers Refus et Neleam.
Une colère sourde vient l'envahir quand il remarque le regard de l'homme alors qu'il ne reste plus que quelques pas entre eux. Une lueur sournoise se lit dans ses yeux. Il veut faire mal. Juste pour le plaisir, et parce qu'il est en pouvoir de le faire. Idir sait que la chevalière n'est pas de ses demoiselles en détresses et il pense chaque femme peut avoir autant de valeur qu'un homme. Mais il ne peut chasser cet instinct de protection. D'une exclamation il attire l'attention de l'homme :

-Hey !

Les yeux sombres se tournent vers lui, alors qu'un rictus étire les lèvres de son futur adversaire. D'un geste sur, Idir se place devant Neleam alors que son corps se met en position. C'est Refus qui fait le premier geste. Le poing vole, le thül le repousse d'un mouvement vif pour mieux attaquer. Un coup dans la tête. Mais l'homme face à lui semble rivaliser en résistance avec ses frères de clan. Déjà un poing vient le cueillir dans ses côtes. Idir laisse expire, ne prête pas attention à la douleur sourde et réplique. Une fois. Deux fois. Il voit la pommette éclatée, rougir par l’afflux de sang. Il jette un coup d'oeil vers Neleam. Mais un bruit de verre résonne. Rifus tient une bouteille éclatée dans son poing. Le Thül laisse un grognement s'échapper de ses lèvres :

-Tu es vraiment sur de vouloir aller jusque là ?

Le cri de rage de l'homme est sa seule réponse alors qu'il se rue vers lui. Au ralentit, il voit le verre fuser vers son visage. Il contre du bras, de l'autre main empoigne le col de l'homme. Une pression il attire son adversaire à lui. Dans un bruit sourd, sa tête percute celle de son vis à vis. Sa main est encore accrochée au col quand un flash lumineux suivit d'un cri furieux le fait sursauter.

- IL SUFFIT !

Sonné il met un moment à trouver la source de ce cri. Il lâche Rifus qui s'écroule à moitié, se tenant le crâne. Le sang s'écoule de son nez brisé.

-Non mais regardez-vous, de vulgaires animaux dressés au combat se jetant sur des gens plus démunis qu'eux ! Que comptez-vous faire avec vos armes, hein ?! M'écorcher ? Me tuer après m'avoir violée ?! Sa voix se calme. Si c'est une question d'argent, reprenez vos bourses messieurs, je n'en ai nullement besoin et je ne pense pas que cela vaille la peine de transformer un lieu au nom honorable en boucherie...

L'esprit plus clair, Idir fronce des sourcils. Aowen se tient au milieu de la foule étrangement immobile. Il remarque ses éclats de verre, ou de glace qui sont maintenu en l'air autour de la jeune fille. Personne n'ose l'approcher.  Et c'est compréhensible. Elle est vraiment étonnante cette gamine. Trois hommes sont au sol, les jambes en sang. Si ils ont vraiment tenter, et il n'en doute pas, à s'en prendre à Aowen, ils n'ont que ce qu'ils méritent. Idir ne baisse pas la tête face à la colère de la jeune fille. Il la comprend mais n’adhère pas à son état d'esprit. Si les mots ne suffisent pas à calmer les choses, on utilise la force. C'est simple et c'est un principe qu'il a toujours appliqué. Il ne possède pas la capacité de calmer les esprits en quelques tours de magie. Ou de Dessin. Car oui maintenant il en ai sur. Sa nouvelle connaissance est une Dessinatrice. Très particulière. Des murmures de désapprobation s'élèvent suite à ses paroles, vite réduites au silence. Pauvres petits hommes calmés par ce petit bout de femme. Lentement les chevaliers se mirent en mouvement, mettant dehors ceux qui avaient échauffé les esprits. D'autres tentèrent de remettre en place les lieux. Le Thül cherche des yeux Rifus. Il est parti sans un mot. Il hausse des épaules. Bah, Al-Jeit n'est pas si grande que cela. Il surveillera ses arrières durant les prochains jours. Il s'approche prudemment de la jeune fille aux cheveux pâles, alors qu'il cherche Neleam de nouveau invisible.

-Bravo, je me savais que tu cachais quelque chose. Très impressionnant d'ailleurs, c'est la première fois que je vois ce genre de chose. Il cherche la moindre trace de blessure. Comment est-ce que ça va ? Je sais que cela peut être assez impressionnant la première fois.

Il jette un œil sur lui même. Des bleus viendront décorer ses flancs, ainsi que son visage. Il n'a pas que fait de distribuer des coups après tous. Un coupure vient décorer son bras droit. Longue mais pas profonde. Bref une broutille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10551
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Premier repas et premières rencontres (Libres) Mer 21 Déc 2016 - 20:35


Idir apparut quelque temps après, sa voix forte faisant vibrer l’air. Neleam se sent soulagée de sa présence à ses côtés. Pas qu’elle doute de l’issu du combat –elle a combattu des hommes plus féroces et effrayants que ce Refus- mais elle doute de la manière d’achever ce combat. Une baston dans une taverne, qui plus est le chevalier qui gondole, est fréquent et tout le monde tape sans aucune mauvaise intention. Par contre, ce Refus, il n'avait clairement pas l’intention de frapper pour s’amuser, son but c'était de faire mal. Il était là pour gagner et ne laisserait personne se mettre en travers de son chemin.
Et Neleam, du haut de son mètre cinquante et de son corps presque frêle, ne faisait pas le poids. S’il le pouvait, il s’écraserait comme un vulgaire moustique. Le combat entre eux pourrait être prometteur, mais la jeune femme n’était pas là pour démolir, donc le déséquilibre s’aggravait encore plus. Un coup de poing de cet homme pourrait l’envoyer au tapis ou lui fracturer un bout de son corps, mieux valait utiliser la carte thül et Refus aurait un adversaire à sa taille.
Et le chevalier eut raison de laisser place au guerrier, car son combat était superbe. Il avait beau être massif, il était vif et précis. Il sentait le rythme du combat et devenait étonnamment gracieux. Le coup de boule fut le point d’orge de sa prestation, Neleam adorait cette technique, douloureuse, certes, mais tellement amusante.
Soudain, la salle fut inondée d’une lumière blanche. Comme tout le monde dans la salle, la guerrière se figea tandis qu’une vois forte retentissait.

- IL SUFFIT !


La guerrière resta figée de surprise lorsqu’elle réalisa que la jeune femme qui était si timide et fragile ne l’était finalement pas. Elle avait le regard froid et les sourcils froncés, se dégageait d’elle une énergie bouillonnante. Elle semblait particulièrement en colère, ce qui allait être expliqué juste après, mais Neleam n’en entendit rien. Elle n’eut même pas le loisir d’étudier le dessin de la jeune femme ni d’en réaliser la puissance, un coup sur la nuque lui fit perdre connaissance.
Quelqu’un (de la bande à Refus probablement) n’avait pas dû apprécier l’intervention de la guerrière et avait détourné l’action d’Aowen afin de l’utiliser comme une diversion. Tous avaient baissé leur garde, Neleam y compris, et en frappant au bon endroit, la jeune femme s’était écroulée.
Elle resta donc inerte, au milieu des débris de tables et verres  ainsi que d’autres bagarreurs qui avaient perdu connaissance au cours de l’affrontement. Le destin se chargerait de son sort : être écrasé par la foule encore présente dans l’auberge qui ne regardait pas vraiment où elle mettait les pieds ? Être jetée dehors comme un vulgaire ivrogne et éventuellement finir sa nuit en cellule ? Être pris en otage par la bande à Refus ? Seul l’avenir le lui dirait, en attendant elle gisait au sol, inconsciente de ce qu’il se passait autour d’elle.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Thül__Membre
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Alice Blanc
Messages : 50
Date d'inscription : 17/04/2016
Thül__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans
Aptitudes: il forge et sait se défendre aussi
MessageSujet: Re: Premier repas et premières rencontres (Libres) Dim 5 Fév 2017 - 20:55

-La garde !

Le cri résonne dans le calme retrouvé du lieu. Le Thül se redresse sur le qui vive. Il y a un instant de flottement puis tous le monde se met en mouvement. Bien sur il fait de même. Idir a déjà passé quelques nuits dans les geôles de la garde impériales à cause quelques soirées arrosées. Il ne souhaite pas retenter l'expérience. Il se tourne vers Aowen qui a l'air plus calme. Quelle soirée pour cette jeune fille. Elle aura tous vu !

-Je te conseil de me suivre. Les gardes peuvent pas être bien tendre avec ceux qui font du tapages.. Même si je pense que toi, tu ne craindras pas grand chose.

Une main sur son épaule il la pousse en avant, se frayant un chemin parmi les fuyards. Mais alors qu'ils atteignaient la porte arrière, quelque chose le stoppe net.

-Où est Neleam ?

Il la recherche du regard mais rien.

-Va dehors, je vais la chercher.

Sans un regard de plus le géant fait demi-tour. Ses pieds crissent sur les déchets de la bagarre. Soudain une chevelure sombre attire son attention. En quelques foulées il arrive au niveau du corps. Avec délicatesse il la retourne. Un soupir de soulagement vient s'échapper de ses lèvres. C'est bien elle.

-Neleam ! Hey !

Mais nulles réactions de sa part. Avec précaution il la soulève, la callant pour ne pas l'échapper. Alors qu'il allait faire demi tour une voix l'interpelle. Lentement il tourne la tête. Les gardes royaux. Ils commencent à lui demander de s'avancer vers eux. A cet instant, Idir s'imagine déjà passer la nuit dans les geôles ou répondre à leur nombreuses questions. Mais une voix familière lui semble être la meilleur chose au monde :

-C'est Idir les gars. Le forgeron. Il ne fait pas parti de ceux qui se bagarre à cause de l'alcool mais si il a une bonne raison... Raconte moi ce qui s'est passé et tu pourras repartir.

C'était Jol, un garde a qui il avait déjà vendu quelques armes et ils ont déjà passé quelques soirées ensembles. Brièvement il lui explique comment la soirée avait dégénérée. On lui pose encore quelques questions puis il est autorisé à repartir. Cette soirée n'a pas été si horrible que ça finalement...

Dehors je retrouve Aowen a quelques distances de l'auberge. Après quelques mots échangées, je la suis du regard alors qu'elle s'éloigne rentrant chez elle. Quand à moi, je prends la route pour rentrer chez moi. Les rues sont vides comme si l'arrivée des gardes avaient dissuadé quiconque de rester dehors. Arriver à la maison je pose Neleam sur le lit et m'installe à la table de la cuisine. Dans un silence tranquille je prépare ma pipe, retrouvant l'odeur familière du tabac. Peut être qu'à son réveil quelques souvenirs pourront être échangés.


Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Premier repas et premières rencontres (Libres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Premier repas au resto U
» Premier repas californien accompagné d'un dessert satisfaisant? (PV/ Alona)
» Premier repas ( Satsuki et Médusa ^^ )
» Premier repas à la cafétéria depuis bien longtemps... [Stefen et Miyuki]
» Premier périple, premières aventures ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit :: Au chevalier qui gondole-