Une voix parmi les murmures [Libre]

Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty14.08.16 19:12

Œil énorme et sans aucun corps où reposer, le soleil harcelait constamment la marche de cet inconnu. Sur cette terre inhospitalière il marchait, se fatiguait inéluctablement. Kiriel d'Acerus avait fini par accepter qu'il était conscient et réellement dans un désert. Il avait pris soin de réfléchir durant cette froide nuit. Il n'a jamais été dans un désert, mais il était conscient que rester au même endroit lui serait fatal. Trouver un refuge, un échappatoire à ce piège naturel est son objectif. Mais surtout de l'eau.

Après cette nuit terriblement froide, la journée laissait place littéralement à un enfer. Cette température l'a forcé à changer ou plutôt, "adapter" ses habits en conséquence. Transforme en bandoulière de bonne fortune son long imperméable en rejoignant le col au bas par un noeud, espere-t-il suffisamment solide. Y dépose la boîte du marchand avec les bibelots qui sont devenus à présent une précieuse marchandise, ainsi que le collier, et sa pomme qu'il réserve pour quand il sera vraiment à bout. Autant préserver ses forces intelligemment. Place sa veste noire de costume sur la tête en guise de protection, retrousse ses manches et se met en route.
Éveillé au lever du soleil, détermine le nord aisément. Sa destination est droit devant vers la chaîne de montagnes aisément visibles.

Damne en passant la science naturelle et sa loi du réchauffement de tout objet noir de couleur. Mais sa réelle torture est son ignorance. Comment est-il arrivé là ? Où était-il ? Pourquoi ? Qui ? Comment, pourquoi, qui, quand, ... Un tourbillon de questions sans réponses résidaient dans son son esprit. Cela l'agaçait bien évidemment, et augmentait sa frustration.

- ..serait-ce de l'hypnose ? Une drogue ? Quelqu'en soit la raison, pourquoi ici une île, une cave ou un quelconque autre endroit aurait suffit. Et qui ? .... Quel est ce désert ? Égypte, Australie ? ....

Kiriel avançait et parlait à haute voix, perplexe.
Une voix parmi les murmures. Telle une flamme dans l'obscurité. Mais comme toutes les flammes, celle-ci finirait bien par s'éteindre. Les choses viennent à qui sait attendre...


Dernière édition par Kiriel d'Acerus le 15.08.16 18:40, édité 1 fois
Aeterna Adresil
Marchombre__Membre
Aeterna Adresil
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty15.08.16 13:33

Un Marchombre repousse sans cesse ses limites. Il avance toujours un peu plus sur la Voie en se dépassant lui-même, en perpétuelle compétition contre son être mais surtout avec son être, qu'il apprend à connaître mais aussi à surmonter. Il n'est cependant pas si égoïste que cette définition pourrait le faire croire. Il se fond avec la nature, il l'accepte, il l'apprivoise.
Et parfois la nature devient un nouveau défi, l'adaptation devient plus difficile, plus extrême. Parfois, le Marchombre s'avance jusqu'au désert.
Aeterna n'avait pas emmené Galant le pauvre, borgne, vieux cheval dont la couleur noire n'aurait fait qu'allonger le supplice. Aet' n'aurait jamais pu emmener assez d'eau pour rassasier longtemps un cheval. La jument qu'elle avait emportée jusque là était rapide, blanche, mais au bout d'un jour de voyage elle serait surtout libre, et la Marchombre continuerait seule son périple.
Comme lorsqu'elle avait demandé la greffe.
Aeterna se souvenait tout à fait du chant de la montagne, qui l'avait attirée à elle. Il lui était parvenu comme un murmure du vent.
Viens, envole toi, viens jusqu'à moi. Marchombre. La montagne avait laissé une trace indélébile à Aeterna. Maintenant elle était silencieuse.
La Marchombre écoutait pourtant avec attention le vent, qui cependant n'était qu'un murmure incompréhensible. Peut-être n'était-elle pas prête. Mais elle remarquait tout de même qu'il était différent du vent qu'elle entendait à Al-Jeit, un peu comme s'il s'agissait d'un frère ou d'un cousin, mais pas de la même personne. Plus chaud, avec des bourrasques plus violentes... Elle sourit, seule sur sa monture. Le vent était encore bien mystérieux, il constituait un défi de longue haleine.
Ce fut à ce moment qu'elle l'aperçut. Une silhouette au loin, qui ressemblait à une forme humaine. La couleur ne semblait pas correspondre à celle d'un Ijakhi, et c'était ce qui attisait la curiosité de la Marchombre. Et si c'était un véritable être humain ? Un apprenti Marchombre en route pour la montagne ? Aeterna hésita un moment, avant de finalement prendre la direction de ladite silhouette. Elle, elle portait sa tenue de cuir, si propre aux Marchombres. Trois dagues longues, affûtées trônaient à sa ceinture, et les fontes sur la selle de son cheval étaient exclusivement remplies à gourdes pleines d'eau. Il fallait penser à boire, mais aussi à l'évaporation. Et en plus aux Ijakhis, qu'on ne pouvait terrasser qu'avec le précieux liquide. Un voyage dans le désert ne s'inventait pas, il se prévoyait longuement. Pourtant quand elle s'approcha assez pour avoir la certitude qu'il s'agissait bien d'un humain, Aeterna eut aussi la certitude que quelque chose clochait. Il n'avait pas de cheval, ne semblait pas porter beaucoup d'affaires avec lui, et surtout... Ses vêtements étaient tout à fait étranges! De demandant si c'était le fait d'une illusion d'optique, la Marchombre s'approcha, faisant trotter sa jument pour atteindre le niveau de l'homme.

- Bonjour.

Elle lui adressa un sourire, en réajustant sur sa tête le foulard qu'elle portait pour se protéger des rayons solaires.
L'homme avait l'air de se diriger droit vers les Montagnes, donc potentiellement le Rentaï, mais il ne dégageait pas l'aura d'un apprenti Marchombre.
Aeterna avait bien envie de le questionner sur son accoutrement, ou sur sa destination, mais quand elle ouvrit la bouche pour parler elle se ravisa et préféra dire autre chose. L'homme avait l'air épuisé par la chaleur, et elle aurait juré l'avoir entendu murmurer quelque chose.

- Tu vas bien ?
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty15.08.16 17:12

Gauche, droite, gauche..droite... Son regard perdu vers sa destination criait au désespoir. Se reposer, s'arrêter, dormir. Oui, dormir. Mais surtout boire. C'est dans des moments archaïques de ce genre que des sensations qui nous auraient sembler anodines nous paraissent primordiales. Magnifique et parfaite.. Sa gorge et langue était sèche.

Son esprit quant à lui, était toujours avare de questions mais se permettait de "flotter", laisser libre à son imagination. Saute dans le temps, et apparaît en hiver, après une chute dans la neige il était aussi frais qu'un glaçon le pouvait. Il lui avait fallu patienter quelque jours au chaud avant de repartir... "Au chaud", à ces mots il émerge de nouveau. Il est dans un désert. Lequel ? Que son trépas vienne s'il savait.

Durant son trajet il a pu apercevoir des genre de "crustacés". Petits êtres sûrement inoffensives mais étranges. Il savait que la Terre était pleine de surprise tant par sa flore que par sa faune. Mais jamais il a entendu des rumeurs ou vu divers documentaires sur ce genre de créature. À un certain moment sous le coup de la chaleur il a pu voir diverses formes humaines au loin. Ces formes semblaient se mouvoir rapidement avec le sable. C'est ainsi qu'il su qu'il était sous l'influence des mirages. Kiriel aurait espérer succomber bien plus tard sous l'effet de la chaleur.

La créature qui se présentait face à lui semblait si réel. Il faut l'avouer, ce que son propre esprit lui faisait voir était sacrément impressionnant. Plus il s'en approchait et l'illusion persistait, des détails supplémentaires apparaissaient. Un cheval blanc, comme un de ses souvenirs de jeunesse, lors de l'équitation. Sport qu'il n'a pu poursuivre de par son investissement déjà entrepris dans la musique. Mais il y avait autre chose. Oui, une jeune femme manœuvrait le noble destrier. Il en sourit et rit sarcastiquement en entendant non en Arabe ou anglais, ou autre langue incompréhensible d'une région désertique mais la sienne. Il sut que c'était un mirage. Son esprit, fou grâce au soleil, jouait de lui. Tel un chat avec une pelote de laine.
Il répondit donc à la question en poursuivant son chemin:

- Mais très bien...merci. .. Et vous même ?

Passant à hauteur de la selle il vit quelques gourdes d'eau. Son esprit était-il à ce point tortionnaire ? Sa bouche se desséchait déjà à cette "vue".

Il ignorait si c'était pour se rassurer ou s'amuser, il caressa le cheval en passant. "Caresser" ? Il murmurait...

- Un mirage n'est qu'illusion.. Peut-on les toucher ?

Se rendant compte de la réalité actuelle et de sa folie. Son regard perdu se riva vers la voyageuse. Il failli tomber à la renverse tant cette "révélation" lui coûtait mentalement.
La réponse était peut-être et enfin face à lui. Malgré toutes ses questions qui se bousculaient dans son esprit la seule chose qu'il pouvait dire, haletant, était:

- Pourrai-je..je vous prie....boire ? Je... Je vous en serai.. Très reconnaissant..

Légèrement méfiant, il fit néanmoins un pas en arrière. Il ne savait pas qui il avait devant lui. Son kidnappeur ? Un simple passant ? Par ici ? .. Mais son attention allait sur l'eau et les gourdes..

*Si soif... soif..*
Alyss Lee
Terrien__Membre
Alyss Lee
Féminin Âge : 16
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 20
Date d'inscription : 13/04/2016
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 20 ans
Aptitudes: Cours vite, réfléchit beaucoup
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty24.08.16 13:15

Alyss Lee, jeune anglaise, agée en ce jour de vinght-trois ans et quatre mois, ne comprenait plus rien à la situation. Tout d'abord, elle avait disparut de chez elle pour arriver sur un remake du seigneur des anneaux. Puis elle sétait fait attaquer par un ours elastique. Puis, sauvée par une personne bizare, vite rejoins par deux autres persones bizare et malpolies aussi. Elle avait un peu discuté, avai fait un bout de chemin avec eux les avait quitter à regret et...

Elle c'était retrouvée ici. Ici, dans ce desert brulant, avec un soleil splendide au dessus de sa tête blonde. Très vite, une migraine atroce c'était installé, et la petite voix désagréable qui ne cessait de répéter "Tu as fait un pas sur le côté! Tu es dans le desert des murmurs! Puis, le manque d'eau avait commencer à ce faire sentir. La soif, si dévorante, si mordante,, qui brulait dans son gosier à la manière d'une flamme eternelle. Ne c'étant jamais retrouver dans cette situation, elle ne savait que faire. Elle se sentait si bête, elle qui avait toujours eut de bonne nôte, toujours trouvé des solutions la ou tout le monde croyait la situation déséspérée! Mais la jeune fille venait de faire une découverte bien peu agréable. Elle qui se croyait intelligente, perdait tous ses repères lorsqu'elle se trouvait dans un univers un temps soit peu different.

Allez, reflechit! Tu peux t'en sortir! Coment ils font, les heros, dans les films? Les films que je regarde, c'est généralement des Marvels, alors le héro il a autre chose à faire que de se paumer dans un desert. Il est trop occuper à sauver le monde. ... C'est ça, tais toi.

Ses jambes ne la soutenaient plus. Son corps s'avaisaient lentement et elle avait perdu tout espoir, lorsqu'elle aperçut au loin deux sylouète humaine. D'un coup, ça petite voix se mit a prier "Pitier, fait que se soit des gentils, et pas une illusion pitier, s'il vous plais... sans s'adresser à personne en particulier. Ou alors, c'était juste Alyss qui pensait. Elle ne savait plus. Dans son esprit, tout était devenu si sombre, si confus...

La jeune terrienne voulut crier. Mais ses lèvres étaient collées l'une à l'autre. Ses jambes n'avançaient plus. C'était pas croyable. Ils étaient là, à quelques centaine de mètres d'elle, mais elle ne pouvait pas aller les voir. Elle ne pouvait juste plus bouger... Elle tomba en avant.
Le sable était chaud et doux. Sans le soleil, la migraine et la soif, ça aurait put être très agréable. Elle se souvenait, à la plache, le sable était exactement le même. Ce jour là, elle était à Miami. Son père avait reçu plus que prévu, et les avait emmené à New York.
A la plage, elle avait fait des boules de sable qu'elle avait balancer sur son frère. Celui-ci avait répliqué en la coulant. Au final, tous deux avaient terminé trempés et aveuglés par le sable.

Soudain, la jeune fille eut une idée. Le vent était dans soon sens, bien qu'il y en avait peu, et cela pouvait l'aider. Les deux hommes, ou femme, ou enfant, ou zombi, ou... Bref, ils allaient bientôt partir, et avec eut la dernière parcelle d'espoir qui lui restait. D'une main tremplante, elle prit une poigné de sable. Elle l'éleva un soupson plus haut, et d'un geste faible, elle le lança en direction des deux inconnus.
Aeterna Adresil
Marchombre__Membre
Aeterna Adresil
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty24.08.16 18:31


- Mais très bien...merci. .. Et vous même ?

L'homme continua son chemin comme si de rien n'était, comme s'il venait simplement de rencontrer une connaissance et qu'il l'invitait ainsi à se joindre à lui un moment. Il en profita pour caresser la jument en passant à côté. Toute la scène aurait pu se passer dans un marché ou à l'entrée de la ville, et ça aurait d'ailleurs été plus normal. Ne voulant cependant pas manquer de politesse pour rien, Aeterna finit par ouvrir la bouche pour répondre tout en réajustant le foulard qui protégeait sa tête encore une fois. Le vent était farceur par ici.

- Bien.


Clair, net, précis, concis même. Mais l'homme avait d'autres préoccupations et ne semblait pas si intéressé que ça par la réponse de la Marchombre, finalement.

- Un mirage n'est qu'illusion.. Peut-on les toucher ?

C'était pour ça que tout semblait si illogique : cet homme la prenait pour un mirage ! Aeterna avait bien l'intention de ne pas se laisser faire, et surtout de ne pas laisser ce pauvre homme tout seul dans cet état. Son voyage était censé être bien long, en direction d'un nouveau défi, mais le retour en direction de la Capitale semblait plutôt imminent en fin de compte. Et encore, heureusement qu'elle l'avait croisé!
Mais alors qu'elle ouvrit la bouche elle remarqua que l'homme chancelait, après l'avoir finalement regardéeà nouveau. Elle s'apprêtait à mettre pied à terre pour lui venir en aide, mais il se redressa et reprit la parole.

- Pourrai-je..je vous prie....boire ? Je... Je vous en serai.. Très reconnaissant..

Son attitude était étrange. Il venait de lui demander de l'aide mais au lieu de s'approcher comme ce serait attendu il choisit de faire un pas en arrière. Ça n'allait toutefois pas empêcher la Marchombre de lui venir en aide, bien sûr.

- Bien sûr!

La demoiselle se pencha légèrement en arrière, et détacha tranquillement une des nombreuses gourdes qu'elle promenait avec elle. Elle la tendit vers l'homme sans l'ouvrir, de peur que le précieux contenu ne tombe dans le sable et ne soit perdu. Elle attendit qu'il boive ce qui l'aiderait sûrement à reprendre ses esprits avant d'entamer la phase de questions.

- D'où tu viens ? Où tu vas ?

Assez classique. Mais il l'intriguait bien trop pour qu'elle s'en tienne là. Que faisait-il ici sans aucune provision, sans cheval, et habillé aussi bizarrement ? Aeterna n'avait jamais rien vu à pareil niveau tenue vestimentaire.

- Pourquoi t'es habillé comme ça? C'est... Exotique.


Ce n'était pas méchant ou moqueur, mais uniquement curieux. Ce serait idiot de rater une occasion de découvrir quelque chose sous prétexte qu'il n'était pas poli de demander ce que c'était ou l'endroit où ça venait.

- D'ailleurs...

Mais la Marchombre n'eut pas le loisir de terminer sa phrase. Son cheval se cabra légèrement en henissant.

- Douuuucement ma belle, douuuuucement....

La demoiselle aux cheveux blancs et à la grande cicatrice flatta légèrement l'encolure de la jument qui finit par se calmer. Mais le regard vif d'Aet' était ailleurs, en pleine observation. Il n'était pas rare que le vent soulève des grains de sable, mais tout de même... Le vent était relativement faible, il n'aurait pas pu soulever assez de sable au point que les grains arrivent dans les yeux de la jument et provoquent sa réaction.
Un mouvement de main. La Marchombre n'était pas sûre mais elle en avait l'impression et elle comptait bien aller vérifier.

- T'as vu, juste là? Je crois avoir vu une main bouger.


Elle observa encore, faisant se tourner la jument dans le bon sens et même faire quelques pas.
Finalement Aeterna regarda l'homme, et lui tendit la main.

- Tu... Veux venir ?
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty26.08.16 11:38



Un havre de sensations des plus plaisantes enivra ce cher Kiriel. Cette eau surprenamment fraîche était d'un secours sans pareil.
Hélas, la chaleur, la soif, la marche et d'autres facteurs ont sûrement ralentis son esprit. Esprit qu'il damne, comme à ses habitudes face à une chose élémentaire de la vie. Arrêtant subitement de boire cette boisson de la vie, il porta à son thorax sa main libre et étouffa un léger cri avec une moue désagréable, recroquevillé un bref instant sur lui-même. Dans sa précipitation il omit de diminuer son ardeur avec la boisson. ... Étranges mélanges de sensations. Sentir la fraîcheur du liquide couler dans son organisme et deviner ainsi toute place d'élément de son propre corps est fabuleux. D'autant plus celle de subvenir à sa soif, qui lui permet de recourir à son énergie longtemps éloignée de sa personne ces-derniers jours. Enfin, sans compter ce qui brûlait son estomac. Fort heureusement, cela n'est pas éternel.

La douleur se dissipant il alla continuer à boire lorsque son sauveur parla d'une voix calme et curieuse:

- D'où tu viens ? Où tu vas ?

"D'où il venait..", cette question avait fait le tour de son cerveau suffisamment de fois pour y répondre. Son regard alla un instant autour de lui. Il répondit en désignant de sa main la chaine de montagnes.

- J'ignore comment je suis ..."arrivé" ici. Je...me dirigeais vers les montagnes, au nord.

Il vit une drôle de curiosité briller dans le regard de la demoiselle. Lorsqu'il allait lui demander son identité, elle lui demanda:



Il s'était permit de sourire péniblement sous la fatigue à ses dernières phrases. Il n'eut hélas aucune réponse, le cheval agissait étrangement. Y avait-il des serpents à sonnettes ? Quoi de plus dangereux ? Il eut la réponse, et le soulagement qu'il n'en était pas question.

- T'as vu, juste là? Je crois avoir vu une main bouger.


- Oui. je viens, enfin, vous avez dit une main ?


Dit-il en la suivant vers l'inconnu. Il sondait également les grains de sables afin de percevoir un reptile prudent mais loin d'être inoffensif.


*Elle a vu une main .... Y aurait-il d'autres personnes pris au piège dans ce désert ?*

Soudain, comme frappé par la lucidité, la vérité lui apparaissait. Sa théorie de kidnapping tient debout mais il n'était pas le seul. Il faisait sûrement partie d'un lot, un groupe que certaines personnes mal intentionnées ont choisies. Sûrement que la propriétaire de cette "main" avait des réponses quant à la raison de sa présence dans cette histoire.

Aeterna Adresil
Marchombre__Membre
Aeterna Adresil
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty19.10.16 10:51


- J'ignore comment je suis ..."arrivé" ici. Je...me dirigeais vers les montagnes, au nord.

Aeterna fronça les sourcils à cette réponse. Les montagnes au Nord elles les connaissait, et une en particulier: le Rentaï. Si cet homme voulait les rejoindre il n'y avait pas énormément de possibilités différentes : soit il ignorait véritablement où il se trouvait et avait juste choisi un point fixe à suivre pour tenter de se sortir de là, soit il avait entendu parler d'un des secrets les mieux gardés des Marchombres. Non c'était ridicule. Elle ne devrait pas s'inquiéter à ce point. Mais il fallait tout de même avouer que se retrouver au milieu du Désert des Murmures sans savoir comment relevait plutôt de l'exploit.
Cependant elle fut coupée dans sa réflexion par le sable qui provoqua une réaction assez énergique de sa jument, par son observation ensuite méticuleuse de l'origine de tout cela. Et surtout par son impression dérangeante d'avoir aperçu une main.
Qui pouvait savoir, dans le désert, ce qui était à coup sûr réel ou irréel? Aeterna avait prit garde à boire régulièrement, elle portait un foulard pour se protéger des rayons du soleil, mais est-ce que ça la rendait insensible aux mirages ? Elle n'en avait aucune idée, et préférait laisser libre cours à sa curiosité.

-Oui. je viens, enfin, vous avez dit une main ? 


Il ne saisit pas la main que l'Alavirienne lui tendait afin qu'il monte avec elle sur sa jument. Tant pis pour lui, elle n'avait pas particulièrement envie de le laisser marcher alors qu'il semblait vraiment épuisé et sûrement encore déshydraté malgré ce qu'il avait bu, mais elle n'était pas responsable de ses choix. Peut-être considérait-il qu'il ne la connaissait pas assez pour lui faire confiance au point de partager le même destrier. C'était un peu bête, si c'était ça, parce qu'à pied et dans son état il risquait de mettre un moment avant de sortir du Désert. S'il en sortait un jour.

- J'ai dit une main oui.

Un mouvement de bassin fit avancer la jument dans la direction de la possible deuxième victime de la chaleur. L'inconnu la suivait. Ils allaient bien finir par en avoir le coeur net.
Au fur et à mesure des pas de l'animal, Aeterna ne distinguait rien qui puisse ressembler à un être vivant. Si, elle entendait bien parfois le bruit vague d'un quelconque animal vivant sous le sable, un peu comme un grondement en arrière plan. Rien qui puisse véritablement l'inquiéter pour le moment, certainement parce qu'il s'agissait de crevettes des sables, mais surtout parce que la vraie menace du Désert des Murmures était ailleurs. Ijakhis. Ces êtres étaient particulièrement dangereux, et d'après la Marchombre c'était sans aucun doute un des plus grands risques de décès après la déshydratation dans ce désert.

- Tu vois quelque chose ?

Peut-être qu'ils n'étaient pas partis tout droit dans la bonne direction ? Ça ne servait à rien d'aller trop loin, ils dépasseraient la zone concernée par le probable mirage et s'enfonceraient encore dans le désert au lieu d'en sortir. Ce ne serait pas très malin.

- C'est quoi ton nom au fait ?

Le silence absolu n'était pas forcément nécessaire. Et puis, il lui semblait qu'ils étaient partis pour un petit bout de chemin ensemble alors il était intéressant de connaître ce genre de détails. De toute façon chemin commun ou pas, ce type était trop étrange pour qu'elle perde une occasion de faire réellement sa connaissance.
Elle inspira un grand coup. Ses yeux reprirent l'observation méticuleuse du paysage, là où chaque grain de sable ressemblait à tous les autres, avec la même couleur, la même taille et...
Quelque chose qui semblait dépasser.

- Là! C'est une main ou une pierre ? Tu vois ?


Elle tendit le bras dans la direction de ce qu'elle croyait avoir vu.
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty30.10.16 0:12

L'air semblait plus frais dès qu'il eu versé de l'eau sur son visage. Il revivait à chaque parcelle d'énergie retrouvée. Son assurance dans ses pas se faisaient plus fortes. S'il n'avait pas été déstabilisé par son voyage et la chaleur Kiriel aurait juré que son "sauveur" avait un rictus lorsqu'il précisa son itinéraire prévu au nord vers les montagnes. Enfin, il y avait quelque chose dans son regard un rien mystérieux. Il n'aurait su dire quoi, et il n'avait absolument pas l'envie d'y réfléchir.


Il paraîtrait qu'elle aie vraiment vue une main. Il aurait pu s'agir d'une illusion d'optique mais vu son assurance dans ce milieu inhospitalier Kiriel écarta cette idée. Il continua d'avancer, ses pieds s'enfonçant dans le sable chaud. Le silence désertique ne parvint à réapparaître qu'elle lui posa une question. Son nom. La curiosité de la demoiselle lui fit comprendre qu'elle était bel et bien jeune. Il ne dût retenir sa curiosité quant à lui ...

- Vous pouvez m'appeler Kiriel. Dites-moi, comment se fait-il qu'une jeune fille ainsi accoutré fait dans le Sahara ?

Le sable étant moins compacté par endroit il manqua de peu de se retrouver face contre terre. Il devait savoir s'il y avait raison à se méfier d'elle ou de la craindre. Il décida donc de jouer franc-jeu.

- Que signifie tout cet attirail ? Dit-il en désignant les armes blanches accrochées.

- Vous avez un permis ? Et à quoi cela peut-il bien vous servir ?

Il se contenta de ces questions, son énergie actuelle le lui permettant. Alors qu'il attendait une réponse, seule une question lui vint. Rappelant à l'ordre les priorités en cours.

- Là ! C'est une main ou une pierre ? Tu vois ?

Tout semblait être à sa place. Chaque grain se mouvait sous le vent, rien de bizarre ne se présentait si ce n'était sa situation. Jusqu'à ce que le sable se déplaçant laisse au décor une main apparaître. Il avança à tâtons scrutant le sol en quête d'une vipère ou serpent à sonnette au quoi que ce soit d'autre. Bon sang ! Il n'est pas mais alors pas du tout dans son élément. Où qu'il pose le pied il pourrait s'agir d'une grave erreur. Il s'approcha donc et finalement près de la main et de son corps, s'abaissant pour écarter le sable de ce qu'il s'agissait être le visage. Alors qu'il ne restait qu'à enlever une fine couche de grains de sable, l'hésitation et la méfiance vinrent frapper dans son crâne. Que se passe-t-il donc ? Il était il y a peu à l'autre bout de la terre au froid. Et le voilà à déterrer un corps.

Son denier mouvement le tétanisa. Yeux écarquillés, il découvrit le doux visage d'une jeune femme, haletante.

- ... Une jeune femme. Encore. Combien vais-je devoir en rencontrer avant de me réveiller ?


Alors que la cavalière avançait il s'entreprit de la redresser et lui amener le reste d'eau de la gourde à sa disposition.
Aeterna Adresil
Marchombre__Membre
Aeterna Adresil
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty30.10.16 8:18

Le dénommé Kiriel avançait doucement en direction de ce qu'Aeterna avait vu. Cette journée était vraiment étrange. Elle n'avait certainement pas pensé tomber sur quelqu'un d'aussi bizarre que cet homme en passant dans le désert, mais voit en plus une main dépasser du sable comme ça... La Marchombre descendit souplement de son cheval, qu'elle continua à tenir mais par les rênes. Hors de question que l'animal fuit où que ce soit. Il semblerait que, contrairement à ses plans initiaux, elle ne doive pas le relâcher tout de suite...
Kiriel quant à lui paraissait très occupé, et avec sa main il repoussait le sable pour qu'ils comprennent un peu mieux la situation. Lorsqu'Aeternae vit écarquiller les yeux d'un coup, l'air soudainement paralysé par la peur ou la surprise, elle glissa instinctivement sa main droite à sa ceinture, prête à dégainer une dague pour se défendre. Elle n'eut pas besoin d'en arriver là.

- ... Une jeune femme. Encore. Combien vais-je devoir en rencontrer avant de me réveiller ? 

- T'es vraiment un type bizarre, Kiriel.

La Marchombre ne comprenait pas un traître mot de ce qu'il racontait. Déjà tout à l'heure, avec son histoire de permis ! Ce type devait venir d'une autre planète, ce n'était pas possible autrement. La seule option connue d'Aeterna était la Terre, mais elle ne trouvait pas utile de le mentionner: elle n'y connaissait quasiment rien. Elle ne savait pas non plus, à part avec un pas sur le côté, comment on pouvait y retourner.
Et puis si ça se trouve il ne venait pas de la Terre mais d'un autre endroit encore plus bizarre. Aet' n'avait rencontré qu'une seule terrienne dans sa vie, alors elle était loin, très loin de pouvoir les reconnaître à tous les coups sans jamais les confondre avec d'autres gens dont elle ignorait peut-être l'existence.
Durant toute cette réflexion la Marchombre avait parcouru l'espace qui la séparait de Kiriel, avec son cheval en main. L'homme lui donnait le reste de sa gourdeà boire, mais ça ne suffirait certainement pas vu son état. Aeterna réfléchissait. Elle avait certes beaucoup plus d'eau que ce dont elle seule avait besoin, mais elle était destinée à un possible combat contre des Ijakhis. Il était évident qu'ils n'allaient pas laisser la demoiselle mourir ici mais Aeterna ne pouvait pas s'empêcher de voir leur espérance de vie se réduire drastiquement à chaque gourde vidée.
Elle s'accroupit pour observer l'état de leur nouvelle rencontre, qui ne survivrait certainement pas longtemps encore dans ce désert. Ses chances de tenir ne serait-ce que jusqu'au premier village à l'extérieur étaient tout de même minces. Il n'y avait pas une minute à perdre.
Aeterna passa des bras autour du torse de la fille pour la soulever et tenter tant bien que mal de la mettre sur le cheval. Ils devaient sortir de là sans plus tarder et elle se voyait mal trimballer une fille àmoitié inconsciente sur son dos: le cheval c'était parfait.
La jeune femme aux cheveux blancs et aux yeux verts de tourna alors vers Kiriel. Il fallait maintenant parler des choses sérieuses.

- Mon voyage n'était pas tout à fait censé se passer comme ça, mais vu les circonstances je fais demi-tour et je sors du Désert. J'imagine que ça t'intéresse?


Elle haussa un sourcil interrogateur en direction de l'homme. En fait elle disait ça parce que ça lui semblait le plus logique mais s'il voulait rester à moisir ici ou tenter d'atteindre les Montagnes c'était son problème et Aet' ne l'en empêcherait sûrement pas.

- Pour répondre à tes questions, je ne sais pas ce que tu veux dire par Sahatruc, Sahara je crois ? Donc je peux pas répondre. Et en ce qui concerne le permis, je vois pas vraiment pourquoi j'aurais besoin qu'on me permette quoi que ce soit.


Elle était libre, personne n'était en état de lui interdire ou de lui permettre quoi que ce soit. À part peut-être son maître, Huring. Et puis, un permis pour porter des dagues ? Tout le pays se promenait armé, notamment à cause des menaces de bandits sur les routes et de bêtes sauvages, et il leur faudrait un permis ? Ce type était à la limite du ridicule, et si Aeterna en aurait bien ri en d'autres circonstances, elle n'était pas tellement d'humeur là.

- La moitié de l'Empire est au moins aussi armée que moi, surtout ces temps-ci. Je vois pas tellement ce qu'il y a d'extraordinaire. C'est plutôt toi le type bizarre, avec tes vêtements bizarres, et tes phrases bizarres.

Sur ce la Marchombre se mit en marche, commençant déjà pas tourner le dos à Kiriel. Avant de reprendre, plus fort pour qu'il l'entende malgré son orientation et malgré le vent.

- Et arrête de marcher bizarrement, le bruit que t'entends c'est des crevettes des sables.

Alyss Lee
Terrien__Membre
Alyss Lee
Féminin Âge : 16
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 20
Date d'inscription : 13/04/2016
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 20 ans
Aptitudes: Cours vite, réfléchit beaucoup
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty02.11.16 17:22

La jeune fille se trouvait dans un état critique. Bien qu’inconsciente, elle s'en rendait compte. En vérité, elle n'était pas inconsciente. Elle n'avait juste pas assez de force pour bouger. Pour ouvrir les yeux. Pour parler. Elle sentait le sable chaud, et aussi l'eau qui lui coulait dans la bouche.
C'était étrange... Elle n'avait pas d'eau sur elle ni aucun liquide autre. Il ne pleuvait pas. Alors, d'ou venait cette eau?
Cesse de te poser des questions et bois, crétine! Tiens, tu es de retour toi Non, je suis même pas la, jeune fille pas très subtile Haha, très drôle. Je peux prendre le contrôle de ton corps, pour que tu arêtes de dire des conneries devant tout le monde? Tu peux faire ça toi?... Non.
Suivant les conseils de la voix, chose très étrange, la jeune fille avala l'eau. Doucement, pour éviter de tout recracher, mais dès la première gorgée elle se sentit mieux. Pas assez pour se "réveiller", cependant. Tss... Flemmarde

La jeune terrienne sentit soudain soulevée du sol pour se faire reposer sur quelque chose en hauteur. Sous ses doigts tremblants, elle sentit le pelage doux d'un cheval. Des gens été venue. Devait-elle en déduire qu'elle était sauvée? Non. Il fallait qu'elle continue de faire semblant d'être inconsciente, du moins jusqu'à ce qu'elle soit sur de ne pas être en danger avec eux.

-Mon voyage n'était pas tout à fait censé se passer comme ça, mais vu les circonstances je fais demi-tour et je sors du Désert. J'imagine que ça t'intéresse?

C'était une voix de femme. Elle s'adressait à quelqu'un d'autre, ou alors elle était bipolaire, ou alors elle lui parlait à elle. Mais la dernière solution paraissait peu probable, et elle aurai bien pas de chance si elle était tombé sur une bipolaire. Parce que tu trouves que tu as de la chance, toi, depuis le début? Oh, la ferme...

Alyss n'entendit pas la réponse, juste des vagues bruits d'une voix masculine. Donc pour l'instant, il y avait deux personnes. Apparemment sans mauvaise attention.
La voix de la femme reprit.

-Pour répondre à tes questions, je ne sais pas ce que tu veux dire par Sahatruc, Sahara je crois ? Donc je peux pas répondre. Et en ce qui concerne le permis, je vois pas vraiment pourquoi j'aurais besoin qu'on me permette quoi que ce soit.

A ces mots, la jeune terrienne faillit se relever, avant de se rappeler qu'elle avait mal aux côtes et qu'elle était inconsciente. Donc elle se trouvait surement dans le Sahara! Tu es vraiment stupide par moment. Hum... Nous sommes vraiment stupide. Ok, taggle. Ou plutôt, non. Demande toi plutôt de quel permis ça parle. Euh, du permis de conduire. Ah, oui, pardon. C'est pour ça qu'on t'as foutu sur un cheval.

-La moitié de l'Empire est au moins aussi armée que moi, surtout ces temps-ci. Je vois pas tellement ce qu'il y a d'extraordinaire. C'est plutôt toi le type bizarre, avec tes vêtements bizarres, et tes phrases bizarres.

Ok. Donc elle était armée. Et elle se trouvait dans un empire. Whaou, quelle déduction! Tu as trouvé ça comme ça ou on t'as aidée? Et c'est le permis du port d'arme. Franchement, tu m'épates Elle est avait quelqu'un qu'elle ne connait pas. Mais d'ou tiens tu donc çela? T'es vraiment saoulant comme voix.


-Et arrête de marcher bizarrement, le bruit que t'entends c'est des crevettes des sables.

Là, c'était trop. Des... Crevettes des sables? La jeune fille se releva, détruisant sa magnifique couverture d’évanouie, manquant de tomber du cheval et se faisant mal aux côtes. Pour cet exploit, elle eut besoin de rassembler ces forces, et se fut avec difficulté qu'elle parvint à se tenir droite.  

-Excusez moi, mais, je ne crois pas tout bien comprendre. Des crevettes des Sables? Et qu'est ce que je fait au Sahara? J'étais à Londres!

Tu es vraiment une boulette
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty13.11.16 22:42

Elle était vivante. Inconsciente mais vivante, ceci était une certitude. Il vit les paupières de la demoiselle trembler de réaction lorsqu'il lui eut donné à boire. Alors qu'il aidait la cavalière à la placer sur le cheval dans une position peu confortable mais efficace il remarquait de. L'inquiétude dans son regard. Particulièrement en apercevant le creux à la gourde précédemment remplie d'eau. Ses yeux semblaient scruter les environs.

Ne vous inquiéter pas. Vous semblez avoir pris suffisamment d'eau pour tenir un mois durant. Répartis en trois part, nous pourrons tenir 2 semaines ou plus en prenant des précautions. Mais dites-moi, que cherchez-vous dans ce désert ?

Tousse un moment

Si ce n'est indiscret... Bien entendu...

Alors qu'elle achevait d'attacher la secourue au cheval, le vent chaud soufflait une nouvelle fois. On eut dit que le désert lui-même était conscient et vivant, et de par ce vent nous annonçait que nous n'étions les bienvenus. Il lui semblait percevoir des murmures dans cette chaleur.

Elle allait répondre et il allait obtenir des réponses. Enfin. Son esprit se réveillait peu à peu. Cette eau bénite venait à point, comme cette demoiselle aux nombreux couteaux soit dit en passant.

Puis, une voix retentit, ce n'était pas la sienne ni celle de la cavalière.

L'inconsciente a relevé péniblement la tête et disait d'une voix alarmante:




Malgré l'ampleur je ne pus réprimer un sourire. Enfin. Une preuve que j'étais bien au Sahara. Sur Terre, au Moyen-Orient. Peu à peu, il reprenait le contrôle.

Haha, je savais que nous étions au Sahara. (En s'adressant à la réveillée)
N'ayez crainte vous êtes entre de bonnes mains. Nous retournerons bientôt à la civilisation. Londres dites-vous ? Hum... (Repense au fait qu'il s'agirait peut-être d'un kidnapping. Mais pourquoi ici...)
Et ne vous inquiétez pas non plus à propos des écrevisses des sables. C'est sûrement une expression des autochtones environnant pour définir un crustacé ou autre animal inoffensif.
Je suis Kiriel. Et vous, comment vous appelez-vous ?

Autant la mettre en confiance. Nous aurons le temps de parler d'affaires plus graves plus tard. Comme de la raison de notre présence ici.;
Aeterna Adresil
Marchombre__Membre
Aeterna Adresil
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 284
Date d'inscription : 16/03/2016
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme, 20 ans
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty17.11.16 13:35


-Ne vous inquiéter pas. Vous semblez avoir pris suffisamment d'eau pour tenir un mois durant. Répartis en trois part, nous pourrons tenir 2 semaines ou plus en prenant des précautions. Mais dites-moi, que cherchez-vous dans ce désert ? 


Il devait être bien loin d'imaginer les dangers de ce désert s'il pensait qu'elle avait pris autant d'eau pour elle seule. Elle avait pris autant d'eau parce qu'il s'agissait d'une arme ici, contre les Ijakhis. Et puis, la Marchombre n'avait pas vraiment l'intention de passer deux semaines à errer dans le désert et à manger des crevettes des sables avec des inconnus.
Elle allait répondre mais Kiriel reprit la parole, pour ajouter :

-Si ce n'est indiscret... Bien entendu.

Il avait toussé, et ça pouvait signifier deux choses. Soit il toussait pour annoncer qu'il corrigeait ce qu'il avait dit, soit il toussait à cause du caractère gênant de sa question. Aeterna comptait bien lui répondre à ce sujet, et elle espérait qu'il ferait de même en retour pour mettre au clair toute cette situation. Un bruit attira son attention, elle tourna la tête vers le cheval à nouveau et aperçut la fille qui venait de se redresser. Bon, au moins ça allait mieux.

-Excusez moi, mais, je ne crois pas tout bien comprendre. Des crevettes des Sables? Et qu'est ce que je fait au Sahara? J'étais à Londres! 


Encore cette histoire de Sahatruc. Aeterna soupira profondément. D'accord, ils ne venaient manifestement pas d'ici. Elle avait traversé tout l'empire, plusieurs fois même, et n'avait jamais eu connaissance ni d'un Sahara ni de Londres, encore moins sous forme de désert. L'idée qu'ils viennent de Terre commençait à s'imposer à l'esprit de la Marchombre, même si elle n'avait pas vraiment de preuves à ce sujet. Elle ne savait pas que Londres se trouvait sur Terre. Ni le Sahara d'ailleurs.

-Haha, je savais que nous étions au Sahara.
N'ayez crainte vous êtes entre de bonnes mains. Nous retournerons bientôt à la civilisation. Londres dites-vous ? Hum...
Et ne vous inquiétez pas non plus à propos des écrevisses des sables. C'est sûrement une expression des autochtones environnant pour définir un crustacé ou autre animal inoffensif. Je suis Kiriel. Et vous, comment vous appelez-vous ?  


Déjà ça ne plaisait pas tellement à Aeterna de se faire qualifier d'autochtone, comme si tout ce qu'elle pouvait dire ne serait pas tout à fait vrai parce que ça ne correspondrait pas à ce qu'ils avaient appris là d'où ils venaient. Mais en tout cas elle avait noté que Kiriel semblait connaître Londres et qu'il était fort probable qu'ils viennent donc du même endroit. L'heure d'une petite mise au point s'imposait. Même si la Marchombre n'avait pas particulièrement envie de les abandonner dans le désert, il fallait avouer qu'elle n'appréciait pas trop le ton un peu supérieur de Kiriel.

 - Moi c'est Aeterna. Écoutez, je sais pas à quoi vous jouez tous les deux. J'ai déjà traversé tout l'empire, et il n'y aucun endroit appelé Londres ou Sahara. Encore moins un désert. Alors, je sais qu'il y a des cas extrêmement rares où des gens arrivent de la "Terre", c'est peut-être votre cas j'en sais rien, mais ici ça a pas l'air d'être chez vous, et j'ai aucune idée de comment y aller.  Je veux pas vous faire de faux espoirs.

Elle se tourna plus particulièrement vers Kiriel, auquel elle devait encore répondre. Il lui avait posé d'autres questions avant que la fille ne se réveille.

 - On ne tiendrait pas deux semaines en partageant l'eau. Je me promène pas avec autant d'eau pour le plaisir alors que je voyage seule, il s'agit de la seule arme utile contre les Ijakhis, et ils nous attaqueraient avant deux semaines dans ce désert crois-moi.


Aeterna aimait faire face directement au problème et ne souhaitait cacher la vérité à personne. Néanmoins elle se rendait compte qu'elle avait peut-être été un peu agressive, ce qui n'était pas son but. La chaleur et les situations si étranges pouvaient énerver une Marchombre, souvenez-vous en. Elle se rappelait d'ailleurs que son maître la trouvait trop prompte à s'énerver, durant son apprentissage, même si ce n'était jamais bien méchant au final.

 - Désolée, je m'emporte un peu. Je voulais pas être désagréable.
Alyss Lee
Terrien__Membre
Alyss Lee
Féminin Âge : 16
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 20
Date d'inscription : 13/04/2016
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 20 ans
Aptitudes: Cours vite, réfléchit beaucoup
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty18.11.16 16:27

-Haha, je savais que nous étions au Sahara.
N'ayez crainte vous êtes entre de bonnes mains. Nous retournerons bientôt à la civilisation. Londres dites-vous ? Hum...
Et ne vous inquiétez pas non plus à propos des écrevisses des sables. C'est sûrement une expression des autochtones environnant pour définir un crustacé ou autre animal inoffensif. Je suis Kiriel. Et vous, comment vous appelez-vous ?


La jeune demoiselle eut un sourire charmant pour le dénommé kiriel. Ses paroles respectueuses témoignaient d'une bonne éducation, et en plus elles confirmaient que ce qu'elle venait de vivre avec... Stormer, Idir et la peste/brute, était bel et bien un sale cauchemars.T'es plutôt du genre acharnée, toi. A, et elles signifiaient aussi qu'Alyss allait rapidement allez voir un médecin si la petite voix stupide dans son esprit ne se taisait pas vite.

-Bonjour, Kiriel. Je me nomme moi même Alyss Lee, et oui, Londres c'est la d'ou je viens. Je n'ai strictement aucune idée du pourquoi du comment je me trouve ici, mais quelqu'un m'a surement administré une drogue. J'ai déliré, il me semble, rêvant d'un certain... Stormer, totalement inconnu. Mais, j’espère rapidement retrouver ma famille. Et vous, vous venez d'ou?

L'autre femme, qu'Alyss venait de remarquer, s'adressa aux deux terriens en coupant la parole à la jeune anglaise. Elle commençait à comprendre ce que Kiriel avait voulue dire par "autochtones"

- Moi c'est Aeterna. Écoutez, je sais pas à quoi vous jouez tous les deux. J'ai déjà traversé tout l'empire, et il n'y aucun endroit appelé Londres ou Sahara. Encore moins un désert. Alors, je sais qu'il y a des cas extrêmement rares où des gens arrivent de la "Terre", c'est peut-être votre cas j'en sais rien, mais ici ça a pas l'air d'être chez vous, et j'ai aucune idée de comment y aller.  Je veux pas vous faire de faux espoirs.

A ces mots, la jeune fille avait haussé des sourcils. Peut être, finalement, elle rêvait encore. C'est moi qui rêve la. Oui, bien sur, un empire! Pourquoi pas? Maintenant, on est dans l’univers de Star Wars, mais tout va bien! Jeune fille butée. Et, surtout, des cas extrêmement rares ou l'on croise des gens de la terre! Tu t'en rends compte? On peut croiser des gens de la terre! C'est si... Amazing!Tu te rends stupide toi même. Cette femme aux cheveux blanc et réellement folle. C'est toi qui est folle.
Aeterna se retourna vers Kiriel, pour répondre surement à une question précédemment posée.

- On ne tiendrait pas deux semaines en partageant l'eau. Je me promène pas avec autant d'eau pour le plaisir alors que je voyage seule, il s'agit de la seule arme utile contre les Ijakhis, et ils nous attaqueraient avant deux semaines dans ce désert crois-moi.

Afin d'eviter de passer pour une idiote, elle ne demanda pas ce qu'étais les Ijakhis. Surement un gang de mafieux dans le désert. Sérieux!? Des mafieux dans le désert? C'est possible, tais toit. Comme bien souvent, tu as totalement faux.

- Désolée, je m'emporte un peu. Je voulais pas être désagréable.

A ces mots, la jeune britannique ne pus s'en empêcher:

-Too late!
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une voix parmi les murmures [Libre]Une voix parmi les murmures [Libre] Empty

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
»Haiti, 4éme parmi les 10 plus dangereuses destinations du monde
»Une petite baignade [libre]
»Un soir dans les ruelles de Madorass [libre]
»Observation [libre]
»Tutoriel: caméra libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Voyage dans le temps : RPs d'antan :: Est-