Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Who are You ? (PV Maik Ekko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4099
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Who are You ? (PV Maik Ekko) Jeu 9 Fév 2017 - 13:53

WHO are YOU ?

feat Maik Ekko


Elle devait y retourner …

*N’y retourne pas*
*Il ne peut pas survivre sans toi...*
«  Foutez moi la paix ! »

Myya ne voulait pas y retourner, elle s’en fichait. Quel avenir peut avoir un enfant sans parents ? Qu’il soit recueillit par des humains.

* Tue-le alors *
* Laisserais-tu des humains s’en occuper ? Après ce qu’ils t’ont fait?*

Sur le coup l’autre débile avait raison. Enfin l’autre débile c’était elle, une part d’elle qui n’a plus aucun sens. La vie à t’elle un sens quand tu as tout perdu ? Myya n’avait pas la réponse.
Les flammes se reflétaient dans ses yeux vides. Assise en tailleur son regard se perdait dans les braises.

* Arrête de déprimer et casse toi de ce coin pourri maintenant*
* Il a raison, ça sert à rien de rester ici *

Myya s’en fichait, qu’au diable aillent les voix dans sa tête. Qui sont elles en plus ? D’où se permettent-elles de lui faire la morale, elles ne représentent rien.

* Faux, tu nous as crées! *
* … *

La voilà schizophrène maintenant.
S’enroulant dans sa couverture la Faëlle ferma ses paupières. Une minute de plus ; une heure de plus ; une nuit de plus. Le temps passait et Myya mourrait un peu plus chaque seconde.

Nausées. La force quitte ses jambes, son corps tremble comme une feuille morte. Elle tombe. Désespérément elle tente de s'agripper à quelque chose, mais c’est impossible, il n’y a que le vide. Par reflex ses mains touchent le sol en premier. Il est chaud, brûlant. Myya glisse. L’odeur lui emplit les narines. Métal.  Elle ouvre les yeux…

Machinalement la Faëlle passe sa main sur son visage, essuyant la larme qui s’y trouvait. Elle lève ses yeux. Le soleil commençait tout juste à se lever, il faisait encore sombre. On pouvait même entendre le chant d’une mésange… mais attend qu’est-ce qu’une mésange faisait ici ? C’est alors que Myya reprit ses esprits. Sinuïl, la Faëlle se dirigeait vers Sinuïl.

* Allez hop tu démissionne ton post à la noix… *
* … et tu vas de l’avant ! *

De l’avant ? Myya envisageait plutôt de se terrer dans un trou oui ! Loin de tout, loin du monde, loin de la mort, loin des hommes. Elle bouillait intérieurement, elle s’était faîte berner si facilement. Une race que pourtant elle avait apprécié, avec qui elle avait rit, s’était liée et confiée … Tout n’était que mensonge car au fond ils étaient tous comparables : des êtres abominables qui ont du sang sur les mains !

* Tu en as aussi ...*
« Et alors ? »

Oui et alors ? Vengeance entraîne justice. Maintenant sa haine était portée sur chaque membre de l’espèce et plus jamais …
Par ses reflex Faëls Myya s’était retournée et avait tiré à travers les branches. Le craquement qu’elle entendit lui fit comprendre avant même qu’elle ne l'aperçu : elle avait raté sa cible !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Faël__Membre
avatar
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 72
Date d'inscription : 14/04/2013
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, mâle
Aptitudes: Tir à l'arc, haine (oui chez lui c'est une aptitude)
MessageSujet: Re: Who are You ? (PV Maik Ekko) Ven 10 Fév 2017 - 18:53

De son perchoir, Maik Ekko pouvait observer les vils et infâmes humains qui avaient pour point commun de partager un feu de camp. Ils n'avaient, de toute évidence, point la tête de « gentils », encore moins celle de gens venant ici pour pique-niquer.

Maik était retourné en pays faël à la recherche de tranquillité et la vue de ces fils de T'schliches ici-même n'était pas pour le rendre très zen. Il se souvint un moment de cet être si étrange qu'il avait rencontré dans la forêt d'Ombreuse et se demanda un instant si il était en vie avant de l'oublier de nouveau.

Aujourd'hui, pour honorer la mémoire de Chiam Vite, ou du moins sa vengeance, il assassinerait ces vulgaires pillards. Ce n'était pas gratuit, pas comme les meurtres qu'il avait commis chez les humains – de manière très lâche, soit dit en passant – mais pour défendre sa communauté. Il les voyait bien, envahir leurs villages et tuer leurs chefs. Il les voyait brûler leurs arbres et voler leurs ressources, et alors, Maik sentait la haine qui ne le quittait plus depuis des années se réveiller de nouveau et prendre possession de son corps.

Là, caché par les feuilles branchues de l'arbre, perché sur sa branche, il avait tendu sa corde et coincé sa flèche. Il visait la gorge de l'homme qui paraissait être le chef des brigands. Maik était concentré, attentif à tout : à cet écureuil qui avait ramené des noix, au coucou qui avait commencé à piailler, perché sur sa branche...C'est pourquoi il sursauta lorsqu'il entendit le bruit d'une autre corde être frottée, et le son sifflant de la flèche qui manqua sa cible. Il sursauta, puis se reprit : il s'agissait d'une flèche faël et cet assaut était tellement discret que ces hommes bondiraient sûrement vers celui qui l'avait tirée.

D'un geste expert, Maik se remit en position et visa un premier homme, puis un deuxième, évitant au reste de ce précipiter vers l'inconnu à la flèche ratée : un faël, vraiment ? Sur la branche, il se releva pour attirer leur attention.

« ICI !!!! », s'égosilla-t-il en langage humain, avant de décocher une, puis deux flèches dans les yeux des brigands restants. Puis trois, puis quatre. Maik sauta lestement de sa branche, à peine essoufflé.

« Facile, trop facile. »

Ils étaient tous morts et certains avaient dû bien morfler. Un d'eux agonisait toujours, aussi Maik s'empressa d'enlever la hampe de la flèche pour lui asséner de nouveau un coup dans la gorge. Il se tourna vers l'endroit où le faël était censé se cacher, les flèches qu'il avait récupérées sur les cadavres à la main. La dénicha de son coin, découvrit avec surprise qu'il s'agissait d'une de leurs femmes. Il ne l'avait jamais vue. Il garda la bouche un peu ouverte, puis sourit.

« La prochaine fois, si tu veux t'en débarrasser, monte sur une branche en ayant volé leurs arcs avant. », fit-il en langage faël tout en lui montrant les autres armes qu'il avait sur l'épaule. « T'as eu de la chance. »

Puis, lui tendit la main. Il ne savait pas si c'était trop correct, mais il avait l'impression de ne pas avoir rencontré d'autres membres de son espèce depuis des millénaires. Il lui semblait même avoir l'accent humain lorsqu'il s'exprimait, c'était dire.

« Enchanté, je suis Maik Ekko. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4099
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Who are You ? (PV Maik Ekko) Sam 11 Fév 2017 - 0:35

WHO are YOU ?

feat Maik Ekko



« La prochaine fois, si tu veux t'en débarrasser, monte sur une branche en ayant volé leurs arcs avant. », fit-il en langage faël tout en lui montrant les autres armes qu'il avait sur l'épaule. « T'as eu de la chance. »

Chance ? Parlez lui donc de surprise, mais point de chance.

« Enchanté, je suis Maik Ekko. »

* Mais ... *
* … qui est … *
« … ce crétin ?! »

Stupéfaite, la Faëlle examina le nouveau venu : plutôt élégant il fallait le dire, une musculature bien dessinée, couverte par des vêtements plutôt amples (les Faëls ont des sens trèèèèès développés … surtout les femmes !). Une taille respectable, une peau digne de nos ancêtres et des yeux foncés. Cependant ce sur quoi Myya resta quelques instants stupéfaite, ce fut cette masse de cheveux à la couleur de feu !

* Et voilà, je t’avais dis de quitter ce coin pourri. On se retrouve nez à nez avec un clown ! *
* L’écoute pas, moi je le trouve plutôt pas mal.. *
« Il s’associe à un crétin prétentieux surtout ! »

Habillement, la Faëlle esquiva la main qu’il lui tendait. Elle ne touchait plus à n’importe quoi désormais, humain ou Faël. Par contre elle tendit sa propre main pour récupérer sa flèche. Et dire que cette impétueux l’avait vu rater sa cible … « Que Chiam Vite soit témoin de ma honte » pensa-t-elle très fort.
Le fameux Maik Ekko ne sembla pas très heureux qu’elle refuse sa poignée de main et il s’apprêtait à lui rétorquer quelque chose quand elle le laissa pantois, au milieu des cadavres encore chaud.

Reprenant peu à peu son humeur morne et déprimée, la Faëlle jeta un coup d’œil autour d’elle. Bien que peu entraîné pour ses entrés, il fallait lui reconnaître qu’il savait faire le ménage ce jeune Maik. Elle se pencha alors sur la carcasse d’une des créatures immondes qui gisaient à ses pieds. Perdant son propre regard dans les yeux éteints de la victime, elle aperçut son reflet … bien que toujours en vie la Faëlle semblait être aussi vide que cet humain.

Elle se releva pour retourner vers son campement, Sinuïl était à quelques jours de marche et la Faëlle ne voulait pas s’attarder davantage. En temps normal elle les auraient enterrés, mais aujourd’hui elle se contentait de les laisser moisir et retourner à leur état naturel, ils avaient été punis pour avoir souillé cette terre.

* Manquait plus que ça ... *
* … je crois que le roux te suis de près.*
« Agaçant... »

« Bon t’as rien d’autre à faire ? Merci pour la flèche maintenant va compter les nénuphars chez les Trodds ! » dit-elle en parfait Faël.

Myya n’avait pas l’accent humain quand elle conversait elle au moins. Toutefois il semblerait que son manque de diplomatie ai en quelque sorte … froisser ... l’amour propre du mystérieux tueur d’humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Faël__Membre
avatar
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 72
Date d'inscription : 14/04/2013
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, mâle
Aptitudes: Tir à l'arc, haine (oui chez lui c'est une aptitude)
MessageSujet: Re: Who are You ? (PV Maik Ekko) Sam 11 Fév 2017 - 17:32

Maik n'était pas en colère face au comportement de Myya et au contraire, il n'avait aucune raison de l'être. Il venait d'exterminer des éléments qui causaient sa haine, à l'instant, et il avait eu la preuve qu'elle avait désiré faire la même chose, malgré son échec.

Maik se sentait donc soulagé, un peu content – un sentiment qu'il peinait à comprendre tellement il ne l'avait pas ressenti depuis longtemps – et curieux.

Curieux, c'était un bon mot pour exprimer ce qu'il ressentait tout de suite.

Curieux.

Elle était là, juste en face de lui et elle avait cette peau sombre qui l'attirait indubitablement, ces yeux brillants et intelligents. Elle parlait bien, le son de sa voix était en harmonie avec le son du vent, ses vêtements moulaient bien ses formes et ils faisaient presque la même taille.

Il était difficile d'exprimer tout cela, alors que depuis des années, il s'était plongé dans la haine et ne parvenait plus à ressentir le moindre sentiment. Et si ? Et si elle pouvait l'accompagner ? Et si elle pouvait prendre part à son Plan Machiavélique et tuer les humains elle-aussi. Quelque part, il se sentait gêné que ses précieuses mains puissent être salies du sang de ces rats, mais c'était un mal pour un bien. Toujours interloqué, il se rapprocha d'un pas d'elle, et lui tendit une lame de taille moyenne.

« De rien. Je comprends, tu as ta fierté, tu aurais aussi pu te débrouiller seule. Il en reste un en vie, je n'ai visé que le ventre. »

Calmement, il marchait vers la silhouette de ce pillard qui agonisait, contre un arbre. Les racines buvaient son sang et s'il n'avait pas été insensible depuis longtemps à la douleur de ces gens-là, Maik l'aurait épargné.

« Tu peux l'achever. Si il se rétablit, il irait prévenir ses compagnons, et ils brûleront nos villages, tueront nos enfants, assassineront nos Princes. Ce choix t'appartient. »

C'était en fait pure manipulation par chantage émotionnel. Évidemment qu'il ne s'en tirerait pas, avec ce qu'il s'était pris dans le ventre, mais il en avait au moins pour quelques heures et si un autre humain arrivait, ce qu'il avait décrit pourrait arriver.

Maik jeta un coup d’œil autour d'eux. Il faudrait étouffer le feu et se débarrasser des cadavres, telle était la leçon n°1 du bon assassin. Plus tard leurs amis les trouveraient, plus ils auraient le temps de s'y préparer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4099
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Who are You ? (PV Maik Ekko) Lun 13 Fév 2017 - 8:49

WHO are YOU ?

feat Maik Ekko



« Tu peux l'achever. Si il se rétablit, il irait prévenir ses compagnons, et ils brûleront nos villages, tueront nos enfants, assassineront nos Princes. Ce choix t'appartient. »

* Mmmmh … intéressant, accepte l’offre rien est perdu*
* L’humain va mourir seul, ne te salis pas les mains pour lui*
« Mais cet imbécile me prend pour qui ? »

Non seulement le Faël roux l’avait quasi insulté et maintenant il lui proposait ses restes ? Premièrement Myya n’avait même pas remarqué les humains. Qu’aurait-elle fait si elle les avaient découverts ? La question reste sans réponse. Toutefois, le choix lui aurait appartenu, et une chose sûre, ils n’auraient pas attiré sa compassion.

« Sombre crétin ! Penses-tu que ces humains seraient morts de ton arc si j’avais voulu leur ôter la vie ? Et maintenant tu penses que je vais faire le ménage auprès de ton travail bâclé ? »

Elle lui avait rétorqué ces paroles dans un calme absolu, mais son impatience laissait paraître. Pas besoin de proférer des menaces, comme si elle ne connaissait pas la cruauté des humains …

* Tue-le sinon ? *
* C’est un Faël, un frère! *

Le tuer ? Quelle utilité à cela, surtout que Myya n’arrivait même plus à viser, elle se ferait tuer la première.
Sur ces pensées elle s’éloigna du Faël, qu’as-t-il fait par la suite ? Inconnu, peut-être achever son travail ? On s’en fiche, Myya ne se sentait pas concernée, elle ne se sentait plus concernée désormais. Peu lui importait le sort des humains, qu’ils souffrent !

* Regarde le revenir à toi*
* Essaye de converser avec lui, il ne te veut peut-être aucun de mal ?*
« Foutez-moi la paix, cet inconnu, Faël ou non, ne m'intéresse pas ! »

C’est alors qu’elle pensa à l’enfant, était-il encore vivant ? Les humains se servaient-ils de lui ? L’aimaient-ils ? Qu’allaient faire ses parents en apprenant la nouvelle ? … Elle n’en trop savait rien.
Ils ne pourraient la blâmer, seuls les humains sont dans le crime, ils avaient laisser Élya se consommer petit à petit, laissant le feu ronger la maison en les enferment à l’intérieur. Aucun d'eux n’étaient intervenus, fuyant l'incendie et priant pour qu’il ne vienne pas déranger.

Myya les haïssaient, elle les haïssaient tous, autant ceux qui lui avaient pris sa sœur que ceux qui l’avaient laissé s’éteindre dans la maisons en flammes ! Ils étaient tous comparables, tous suivaient le même chemin. Par conséquent voir ce Faël arracher la vie à ces brigands, ne lui avait procuré aucune sensation, mais derrière son visage impassible une satisfaction perverse s’était installée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Faël__Membre
avatar
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 72
Date d'inscription : 14/04/2013
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, mâle
Aptitudes: Tir à l'arc, haine (oui chez lui c'est une aptitude)
MessageSujet: Re: Who are You ? (PV Maik Ekko) Lun 27 Fév 2017 - 21:45

Un petit sourire vint éclairer le sombre visage de Maik : sourire était un exercice auquel il n'avait plus l'habitude de se livrer. Il avait même l'impression d'avoir une crampe au visage tellement c'était délicat.

Les yeux du jeune faël parcouraient la peau de la demoiselle comme si il n'avait jamais rien vu de plus beau. Elle avait beau être franche et hostile à ses paroles, il savait qu'elle était comme lui. Ils avaient été faits dans le même sang, par le même moule. Tous deux avaient sûrement vu des proches mourir à cause des humains, tous deux en avaient marre d'être le fruit de sacrifice qui feraient que ceux à la peau blanche étaient injustement supérieurs. Le peuple de la forêt était un peuple à part et son territoire n'avait pas besoin d'être foulé par ces égoïstes, ces meurtriers et vulgaires cousins des Raïs.

Il ne se vexerait donc pas, au contraire. Il ne tenterait pas, non plus, d'être grossier à leur façon en lui proposant de suite des choses indécentes – même si dans sa tête, c'était tout comme.

« Héhé. J'avoue, je n'ai pas été très fin. Pour ma défense, tirer des branchages est assez ardu...Mais j'aurais tout de même dû te faire confiance. Mh...Pour me faire excuser, que dirais-tu d'une petite partie de chasse ensemble ? »

Maik avait soudainement l'impression d'être plus mature. Depuis des années, sa vie n'était influencée que par la haine envers les humains et il ne rencontrait que rarement les membres de sa propre espèce qu'il jugeait corrompus à la cause humaine. Pour la première fois, il rencontrait quelqu'un qui avait l'air aussi malléable que de l'argile. Il sentait quelque chose dans ses yeux qui l'appelait, une éventuelle tragédie ou un passé violent.

Maik était un vautour. Il haïssait, mais il haïssait principalement parce qu'il était seul. À deux, il se complairait dans sa haine et lui trouverait un but. Lorsqu'ils auraient convaincu assez de personne pour ne plus passer pour un illuminé aux yeux du monde, il aurait enfin une important pour les dérisoires mouvements de ce monde qu'étaient les Mercenaires du Chaos, Marchombres ou compagnie, qui avaient beau se dire méchants ou gentils, mais qui restaient tout de même désespérément  humains.

Le Faël s'éloigna de l'humain agonisant – il ne voulait pas salir de nouveau ses mains dans son sang et surtout, il finirait par mourir dans l'heure. Il se rapprocha de la jeune femme tout en faisant attention à ne pas entrer dans un cercle trop proche d'elle. Qu'elle ne le prenne pas pour un gêneur alors qu'ils ne s'étaient rencontrés qu'il y avait cinq minutes.

« Bougeons. La vue de ce sang dégoûtant ne sied guère à quelqu'un comme toi. Je sais que je suis un parfait étranger pour toi, mais m'accorderais-tu une chasse ou une escalade en falaise ? Je veux apercevoir un sourire sur ton visage si agréable. Je me ferais un plaisir de partager ce plaisir, cela fait si longtemps que mes doigts n'ont pas ressenti le plaisir de la compétition. »

Il avança de quelques pas, s'éloignant du campement et, s'inclinant légèrement, octroya le droit à cette inconnue de le suivre ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4099
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Who are You ? (PV Maik Ekko) Jeu 2 Mar 2017 - 14:56

WHO are YOU ?

feat Maik Ekko



« Bougeons. La vue de ce sang dégoûtant ne sied guère à quelqu'un comme toi. Je sais que je suis un parfait étranger pour toi, mais m'accorderais-tu une chasse ou une escalade en falaise ? Je veux apercevoir un sourire sur ton visage si agréable. Je me ferais un plaisir de partager ce plaisir, cela fait si longtemps que mes doigts n'ont pas ressenti le plaisir de la compétition. »

* Non *
* Oui *
« Grotesque ! »

Sorti de nulle part, le Faël la prit totalement au dépourvu. Au point, qu’en réfléchissant la Faëlle oublia dans l’espace de quelques secondes le pourquoi du comment, s'imaginant juste entrain d’escalader. Puis reprenant ses esprits l’idée de sauter dans le vide fut sa première pensée. Elle étudia alors une nouvelle fois le Faël. Plutôt grand pour quelqu’un de leur race, des cheveux roux flamboyant, un regard aussi sombre que sa peau. Myya était inéluctablement attiré par ses yeux malicieux, par l’aura qui se dégageait de lui … la sensation était délicieuse. Cependant pas la peine de la prendre pour une sotte.

« Me penses-tu aussi imbécile que ces humains ? Crois-tu que par ta proposition je vais me sentir importante au point de vouloir continuer le chemin à tes côtés ? » Pour une fois, la Faëlle avait un ton malicieux, car au final il était drôle de se jouer de lui. « Tu dis te nommer Maik ? Connais-tu seulement mon nom ? Penses-tu que par notre sang, il sera plus évident de me faire la cour ? »

* Et bim ! Qu’il comprenne que tu n’es pas facile à amadouer. Quel être dénué de d'intelligence.*
* Hum … je pense que faire quelque chose pourrait t'éloigner de tes idées morbides ...*

La chasse et l’escalade étaient des loisirs que la Faëlle avait oublié. La sensation de la roche sous ses doigts, le sifflement du trait perçant le vent, tout ça ne signifiait plus rien pour elle. Les habitudes mêmes qui définissaient un Faël ne faisaient plus partie de son quotidien. La douleur était encore si grande, elle la rongeait un peu plus chaque seconde. Myya allait devoir s’isoler, oublier, se laisser mourir peu à peu pour pouvoir entrevoir qu’une seule petite fois le sourire de sa sœur. La mort n’est qu’un passage disait Merwyn, si c’était le prix à payer pour ses fautes, alors soit.

Mais le Faël ne parlait pas, il avait juste plongé son regard dans celui de la jeune Liandra. Il l’invitait à la suivre, s’écartant de quelques centimètres, lui ouvrant ainsi la voie. Dans sa tête, tempête faisait rage : les voix à l’intérieur se battaient en duel pour la convaincre de partir, ou de tenter l’expérience, ses sentiments lui ordonnaient de broyer du noir tandis que son envie la poussait à accepter la charmante invitation. Pour la première fois depuis des semaines, la Faëlle eut l’irrésistible envie de rire, mais cela lui passa.

« J’accepte à condition que ceci ayant prit fin, tu oublies mon existence même. »

* Mauvaise idée...*
* Idée perspicace !*
« En veilleuse ! »

« Par Chiam Vite il semblerait que tirer ne soit plus une de mes compétences, alors autant risquer sa vie et par égard, s’écraser contre les rochers ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Faël__Membre
avatar
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 72
Date d'inscription : 14/04/2013
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, mâle
Aptitudes: Tir à l'arc, haine (oui chez lui c'est une aptitude)
MessageSujet: Re: Who are You ? (PV Maik Ekko) Lun 13 Mar 2017 - 15:51

Elle était maligne, cette jeune faëlle. Ses répliques et la couleur de ses yeux, surtout, lui donnait envie d'insister un peu plus pour rester à ses côtés. Tout était une question de première fois : la première fois qu'il avait tué un humain et qu'il l'avait regretté, la première fois qu'il voyait une jeune faëlle aussi belle et qu'il sentait l'utilité d'insister.

Insister. Il n'aurait jamais fait ça, auparavant. C'était comme s'il était en train de changer. Ce n'était pas désagréable, juste bizarre. Il avait l'impression d'être libéré d'une partie de sa haine, ce qui était pour l'arranger mais qui ne le ferait pas non plus dévier de son but initial, il ne fallait pas rêver.

« Par Chiam Vite ? Comment oublier l'existence d'une créature aussi délicieuse ? Mais si tu insistes, j'oublierai sans doute. Mais mes promesses n'ont plus de valeur depuis que j'ai fait couler le sang humain. »

Maik eut un sourire assez nostalgique : elle le connaissait donc, mais en même temps, qui pouvait ne pas connaître leur Prince et la destinée qu'il avait eu suite à cette rencontre tragique avec des humains et un Brûleur. Cette femme était peut-être proche de leur Prince, comme lui l'admirait à distance, mais ils ne s'étaient pas rencontrés. C'était un hasard qu'il l'ait rencontré ici et ce qui s'était passé juste avant ne le rendait que plus fou d'elle.

Comprenez que ce n'était pourtant pas le genre de Maik de s'enticher de la première faëlle venue, mais celle-là était parfaite. C'était tout de même une fille qu'il avait trouvée sur le point de s'attaquer au groupe d'humains qu'il comptait assassiner, qui jurait par Chiam Vite et, pour couronner le tout, qui avait les yeux si beaux qu'il pouvait compter les étoiles à l'intérieur.

Il l'entraînait vers la seule falaise qu'il connaissait, non loin de là. C'était une terre de faël, alors chaque arbre et buisson lui était familier. Il n'était pas revenu ici depuis longtemps, mais toute cette forêt avait une douce odeur d'enfance. Il se souvenait vaguement, jeune faël, jouer en toute innocence dans ces branchages. La falaise était encore un peu loin, ses pieds étaient assez solides pour supporter la marche et ses mains brûlaient d'attraper de nouveau une vraie falaise.

Il aimait le contact de la pierre, de la mousse qui dormait là depuis des années et de l'humidité qui risquait de faire tomber le grimpeur non avisé. Il aimait sentir le vent faire valser ses cheveux à des hauteurs non permises, le sentiment vertigineux de pouvoir tout faire d'où il était. Il savait que c'était sans doute son sang faël qui lui procurait ce sentiment, et il le chérissait plus que tout.

« Tu ne veux rien me révéler de toi, mais tu connais le coin ? Pourquoi es-tu revenue ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4099
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Who are You ? (PV Maik Ekko) Mer 22 Mar 2017 - 19:26

WHO are YOU ?

feat Maik Ekko



« Tu ne veux rien me révéler de toi, mais tu connais le coin ? Pourquoi es-tu revenue ici ? »

Marchant au côté de son interlocuteur Myya ne répondit pas. Bien évidemment qu’elle connaissait l’endroit, de nombreuses fois elle était venue ici étant enfant. Mais le souvenir était douloureux, la Faëlle commençait à sentir l’envie de pleureur lui tirailler les entrailles, une douleur à extérioriser. La présence de Maik l’en empêchait, elle ne pouvait pas lui montrer l’état semi-fantomatique dans laquelle elle se trouvait intérieurement.
La simple image d’Elya et elle effectuant le même chemin, se dirigeant vers cette falaise, collées l’une à l’autre lui était atrocement douloureuse. En massacrant sa sœur les humains lui avaient arraché une partie de son âme.

Elle tourna le regard, fuyant les yeux sombres de son compagnon.

« J’ai déjà pris ce sentier il y a longtemps... » murmura-t-elle.

Elle ne s’amusa pas à répondre à l’autre question.

* Non mais ce ne sont pas tes affaires sombre crétin *
« Laissez le, il ne peut savoir... »
* Voilà que tu commences à ressentir de l'amitié envers ce Faël… *

En effet, Myya se surprit elle-même à cette pensée. Mais était-ce de l’amitié ? Était-ce par égard pour lui qu’elle lui épargnait les détails d’un récit pathétique ? Où au contraire, était-ce par lâcheté qu’elle se renfermait, afin de se protéger de toute intrusion ? Aucune idée, mais en tout cas le sentiment d’agacement que la Faëlle ressentait depuis quelques heures semblait doucement s’éteindre.
La conversation s’arrêta là, seuls les pas synchronisés rythmaient l'atmosphère tendue qui s’était installée. Ne ressentant ni gêne, ni dégoût, notre amie profita de ces quelques instants de répit.

Arrivée devant la voie d’escalade, la Faëlle s’assura que ses mains étaient dégagées et que rien ne viendrait gêner son ascension. Sans une parole, les deux étrangers se regardèrent avant de s’élancer.
Le plaisir de sentir la pierre sous ses doigts, l’envie de bondir en avant pour se rattraper au dernier moment, l’écho du vent murmurant à son oreille … tous ses malins plaisirs que la demoiselle avaient oubliés, s’ancraient petit à petit en elle. Son corps souple et agile dansait sur la falaise, tel un serpent, elle se glissa sans difficulté au sommet. Arrivé à celui-ci, elle se hissa de toute sa hauteur, face au vide elle ferma les yeux.

Instinctivement l’image de la mort lui revient, tel un cauchemar elle revit une fois encore les corps calcinés. Perturbée elle vacilla, sentant le sol s’échapper sous ses pieds. Tout son corps était aspiré par le vide comme un aimant. Ouvrant les yeux elle analysa. S’appuyant sur la dernière surface consistante qu’elle sentait sous sa chaussure, la Faëlle prit son envol. La propulsion lui permit d’effectuer une pirouette acrobatique : un salto-avant parfaitement mesuré, qui la fit se retrouver face à la paroi. En un mouvement ses mains crochetèrent une corniche, la stabilisant. Levant les yeux Myya put remarquer les sept mètres qui la séparaient du sommet. Son coeur battait la chamade, pourtant elle ne sentait ni peur ni satisfaction. Doucement elle reprit son ascension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Faël__Membre
avatar
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 72
Date d'inscription : 14/04/2013
Faël__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, mâle
Aptitudes: Tir à l'arc, haine (oui chez lui c'est une aptitude)
MessageSujet: Re: Who are You ? (PV Maik Ekko) Lun 1 Mai 2017 - 22:20

Lui-aussi n'avait pas escaladé de telles falaises depuis quelques années. Le contact des pierres par ses mains était agréable, mais il se rappelait de tels souvenirs qu'il en avait presque envie de pleurer.

Un jour, un beau jour, pourrait-il seulement oublier Chiam Vite et son magnifique langage ? Un jour, cette scène pourrait-elle s'effacer de sa mémoire.

Lui comme cette jeune faëlle avaient l'air d'être fascinés par ces roches, comme si quelque chose, loin dans leur instinct de faël, leur criait de grimper, de voler jusqu'aux plus hauts sommets. L'âpreté de la pierre caressa ses mains rugueuses, son poignet se referma avec certitude sur la première prise sur laquelle il pouvait s'appuyer et il se hissa d'un mètre, puis franchit avec une facilité insolente de nombreux mètres.

Il n'y avait pas de mot lorsqu'on était faël et qu'on grimpait. C'était comme faire un avec tous les éléments aux alentours. À ce moment, il oubliait cette fâcheuse haine qui le forçait à commettre des actes contre-nature et l'effort physique qui le faisait suer et un peu saigner ses mains qui n'étaient plus autant habituées à des roches aussi coupantes était bienfaiteur. Dans son délire de danse contre ce mur, Maik vit avec grand peine sa camarade en train d'accomplir des exploits, elle-aussi. Pas un simple instant, il n'eut peur pour elle, ni anticipa un mouvement pour aller l'aider : non, il trouva sur le moment qu'elle était pure beauté, à danser, là, en l'honneur de leur espèce.

Peut-être en tomba-t-il amoureux ?

Saut après saut, il arriva en haut du sommet d'où ils pouvaient avoir une vue absolument fabuleuse sur toute la vallée. Il se posa négligemment sur le bord, léchant ses paumes ensanglantées : dans un autre temps, il aurait sans doute fait beaucoup plus attention, mais là...Ce n'était pas très important, et cette montée n'avait pas non plus été très dangereuse. Il avisa sa partenaire d'un coup d’œil.

« Je ne connais toujours pas ton prénom. »

Sa voix avait quelque chose de l'homme qui recommence à parler après un effort intense : c'était rauque, essoufflé, un peu précipité. Après cette escalade, il avait l'impression de se sentir comme neuf, nouveau. Sa haine n'était pas partie, il l'avait juste posée dans un coin, à l'écart, pour mieux profiter de ce moment particulier.

« Le peuple faël me manque. Je me suis enfoncé dans un cercle de haine qui n'a pas de remède depuis que Chiam Vite est mort. Je n'ai cessé de mépriser plus les humains que les Brûleurs qui ont pourtant tué sa compagne. Merci d'être avec moi. Je me sens un peu plus intègre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4099
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Who are You ? (PV Maik Ekko) Ven 26 Mai 2017 - 17:59

WHO are YOU ?

feat Maik Ekko



« Le peuple faël me manque. Je me suis enfoncé dans un cercle de haine qui n'a pas de remède depuis que Chiam Vite est mort. Je n'ai cessé de mépriser plus les humains que les Brûleurs qui ont pourtant tué sa compagne. Merci d'être avec moi. Je me sens un peu plus intègre. »

Se sentir plus intègre grâce à elle ? Quelle bonne blague ! Myya n’était que l’ombre d’elle-même depuis des mois. Comment un fantôme pouvait-il se faire sentir intègre un être vivant. Soit son compagnon avait perdu la tête, soit il n’avait plus côtoyé âme qui vive depuis une éternité. Deux lunes auparavant Myya aurait été émue d’un tel discours, aujourd’hui il ne lui apportait qu’indifférence.

« Tant mieux pour toi ! La haine n’est que caprice de l’homme, cela jamais je ne l’oublierais... »

Pourquoi répondre cela ? La dureté de ses paroles laissait un goût amer, et pourtant la Faëlle ne s’en souciait guère. Puisse-t-il trouver de la joie et de l’intégrité en sa compagnie, elle ne l’a aucunement demandé donc s’il s’y refuse cela ne lui apporterait ni joie ni mépris.

Malgré cela, Myya ne put s’empêcher de ressentir une certaine satisfaction. Pourquoi ? Savoir qu’elle n’était pas la seule à mépriser l’espèce humaine la rendait plus coopérative envers son ami aux cheveux de feu.

*Fuyons cet individu désormais !*
*…tu as tenu ta promesse, mais tu sais comme moi que quelque chose en cet être te retiens*

Elle jeta un regard surpris à Maik, comme si piquée au vif elle se persuadait de chercher de quoi son amie lui avait fait part. Il ne la regardait pas, mais Myya sentait que si elle le souhaitait il se montrerait « ouvert ».
Son esprit avait beau la convaincre qu’il n’était qu’un sombre crétin pétri d'orgueil, demeurait-il pas moins que son aura restait mystérieusement attirante.

« Ta haine. Elle est fascinante ! »

L’information, lancée comme une simple boutade, résonnait telle une claque. Cette phrase était froide et cinglante. On aurait pu croire que la Faëlle se moquait de lui, mais Myya était persuadée du contraire : au fond de lui Maik avait compris le sens de ces paroles. Peut-être lui étaient-elles apparues froides et moqueuses, mais derrière on ne pouvait empêcher l’admiration de paraître.
Myya avait-elle trouvé un maître ou un disciple ?

*Tu te risques à un jeu dangereux, n’oublie pas le mercenaire !*
*Ne t’arrête pas en si bon chemin, tu brûle d’envie de lui dire ...*

« Myya ! »

À ce moment il se retourna. La Faëlle sentait ses yeux sombres dévorer son visage, mais elle-même avait conduit son regard sur l’horizon.
Transportant son prénom du haut de la montagne, le vent se rendit maître du secret. S’emparant de lui il s’en fit son gardien, le murmure des alizés était la clef. L’univers n’était qu’un ensemble, mais même les chevaucheurs de brumes ne pourraient jamais le découvrir. Son prénom appartenait au vent, car depuis vingt-quatre années il en était le gardien. Du jour où dans un murmure de joie un couple Faël avait dévoilé au monde le prénom de leur second enfant, jusqu’au jour où celui-ci l’offrit à Maik Ekko.

*Fais-en bon usage* murmura la brise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle

Who are You ? (PV Maik Ekko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Maik Ekko
» (Trahison-coop judiciaire Poitou-PA) Fralis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres de l'Ouest :: Pays Faël :: la Vive et ses rives-