Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Q/ Mission dans l'Est (Esrin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Légionnaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Sayanel Lyyant
Messages : 180
Date d'inscription : 23/01/2016
Légionnaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Sam 18 Mar 2017 - 9:43

8 heures du matin.

Elcane était prête. L'aube l'avait trouvée dans la salle d'armes, s'entraînant pour parfaire une parade qu'elle peinait à réaliser. S'ils l'avaient vue, ses entraîneurs auraient levé les yeux au ciel, mais ils n'auraient rien dit. C'est cela qui faisait d'elle une combattante si douée; ce perfectionnisme à la limite du déraisonnable. Il lui fallait répéter ce geste encore cent fois, encore mille fois pour pouvoir le connaître si parfaitement qu'il deviendrait naturel lorsqu'elle en aurait besoin. Comme une respiration.. Alors que la cloche de la cour centrale sonnait 7 coups résonnant dans le silence de la Caserne, une jeune recrue l'avait trouvée.

- Le commandant demande à vous voir.


Simplicité, respect et rapidité. Efficace. Elle le remercia, rangea son épée et sortit de la salle, une serviette sur l'épaule, buvant allègrement dans une gourde d'eau qui pendait à sa ceinture. La Caserne s'éveillait et elle croisa bon nombre de Légionnaires sur sa route, qui rentrant d'une balade matinale avec son cheval, qui partant courir dans les rues encore ensommeillées. Elle aimait ce moment de la journée où les corps et les esprits, encore trop embrumés par le sommeil ne sont pas si prompts à piailler que le midi dans le réfectoire.

Elle frappa deux coups rapides à la porte du commandant de sa section et entra, lorsqu'il le lui eût demandé. Elle se posta face au bureau et attendit. Le commandant Nil'Elhiar était un vieillard grisonnant qui, s'il vous avait entendu le qualifier de vieillard, vous aurait certainement fait passer le plus mauvais moment de votre vie. Approchant les soixante printemps, il dégageait une vitalité quasi surnaturelle et était le préposé aux entraînements poussés des escadrons. Entraînements qui voyaient presque toujours les apprenants finir au sol alors que lui-même ne semblait pas essoufflé. Il avait depuis des années, bien avant son incorporation gagné le respect, sinon l'admiration d'Elcane, semblant incarner sans le savoir le modèle qu'elle s'efforçait d'atteindre depuis lors.

- Bonjour Légionnaire. J'ai une mission pour deux d'entre vous. Voyez-vous où se situe le village d'Aïlhynsra ?
- Dans les montagnes, à l'est d'Al-Jeit, commandant.
- Parfait. Nos éclaireurs nous ont envoyé un rapport; une bande de pillards aurait installé leur QG dans ce village, près de la place principale et pillerait depuis lors chaque maison. Les villageois ont commencé à fuir lorsqu'ils se sont mis à tuer ceux qui se plaignaient de leurs agissements. Il nous faut aller nettoyer ce village. Des questions?
- Seulement deux. Devons nous les tuer ou les ramener?
- Espionner d'abord, ils font peut-être partie d'un réseau plus grand qu'il nous faudrait alors démanteler. Si non, tuez les, mais proprement Vous parliez de deux questions?
- Oui. Qui est mon supérieur sur cette mission?
- Pas de supérieur. Vous partez à deux, sur un pied d'égalité. Votre binôme aura plus d'expérience mais vos résultats sont indéniables. Vous partez ensemble réaliser cette mission et devrez trouver un fonctionnement vous-même. Autre question?
- Oui. Quand partons nous?

Il jeta un oeil par la fenêtre derrière lui, vers le soleil qui commençait à se faire remarquer.

- Dans 30 minutes, tout au plus. Le temps de faire des provisions et vos paquetage.
- Très bien. Merci pour votre confiance.

Elle salua le commandant et sortit.
Elle courut presque jusqu'à sa chambre pour prendre le sac de voyage qui était toujours prêt dans sa commode. Elle se lava rapidement, pour effacer les derniers effluves de son entraînement matinal et réajusta sa coiffure; il n'était pas temps de se montrer coquette, et un chignon serré suffirait à son voyage. Elle prit cependant le temps d'attraper des affaires plus civiles; s'il leur fallait espionner le village, l'armure des Légionnaires ne serait pas très discret.
Elle sentait depuis qu'elle avait quitté le bureau du commandant une énergie nouvelle se répandre dans ses veines. Une mission en binôme, telle qu'elle n'en avait jamais connu. En général, ils faisaient partir un escadron complet pour nettoyer un village mais là.. Il était sûr que la mission nécessiterait un peu plus de finesse, et elle n'en était pas mécontente.

Elle sella son cheval, une jument entièrement noire appelée Songes et attendit à la porte des écuries son équipier..

_________________
Côté RP => Sayanel Lyyant

"Je ne trouve pas ça stupide.
Vous avez toujours l'air de vous attendre quelque part.


Dernière édition par Elcane Hil'Milhoir le Dim 2 Avr 2017 - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légionnaire__Admin
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 242
Date d'inscription : 06/09/2016
Légionnaire__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Mâle de 26 ans
Aptitudes: Légionnaire Aveugle
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Lun 20 Mar 2017 - 15:06


7 heures du matin.

L'aurore était toujours un moment particulièrement magique pour Esrin. Quand la nuit, avec son silence et son froid frissonnants, laissait place à la renaissance du soleil et le retour de la vie, dans un cycle éternel. Un instant l'aveugle était accablé par un silence assourdissant, le moment d'après il appréciait la douceur des chants des oiseaux. Pour lui impossible de voir le soleil se lever, mais il ressentait chaque seconde, au fur et à mesure que les rayons de l'astre réchauffaient l'air et que la vie sortait progressivement de son sommeil. Le légionnaire revenait d'une patrouille de plusieurs jours dans la campagne environnante d'Al-Jeit. Il aimait ces moments de solitude, même s'ils n'étaient que temporaires. Rien n'était à signaler et Esrin commençait à ressentir un manque d'action croissant. Il prenait tout de même son temps avant de rentrer à la Caserne, souhaitant profiter de l'aube.

Une demi-heure plus tard, il arrivait à la Caserne de la Légion Noire. La place résonnait déjà des différentes activités des légionnaires. Ici on ne faisait pas la grasse matinée. Approchant de l'entrée, Esrin fut interpellée par un des gardes.

- Esrin Ilïen ? Le commandant de votre section demande à vous voir !
- Reçu. Sinon je vais bien merci l'ami !

Le garde ne prit même pas la peine de lui répondre, retournant à sa surveillance. L'humour avait la vie dure à la caserne. Esrin prit donc le chemin du bureau de commandement qui se situait plus ou moins au centre de la petite ville de baraquements. Faisant un rapide crochet aux écuries pour déposer sa monture fatiguée par le voyage, l'aveugle se demandait bien ce que lui voulait le commandant. Il venait seulement de rentrer que déjà on avait besoin de lui. Esrin pensait sérieusement à demander une augmentation si ça devenait une habitude. Malheureusement le commandant Fil'Byrl n'était pas du genre à favoriser le prolétaire. Il trouva le bureau de commandement de sa section rapidement, ayant mémorisé le plan de la caserne depuis longtemps. Frappant deux coups impatients pour la forme, il entra quand une voix assourdis par les murs lui répondit d'entrer.

- Ilïen, je vous attendais. Asseyez-vous.

Esrin appréciait toujours la sympathie du commandant.

- J'ai reçu une missive du commandant Nil'Elhiar ce matin, à propos d'une mission que j'aimerais vous confier. Vous vous êtes déjà rendu dans les montages à l'Est je pense Légionnaire ?
- Tout à fait Commandant.
- Bien, donc vous connaissez certainement le village d'Aïlhynsra. Selon nos éclaireurs on fait face à une activité de brigands très forte dans la région et un groupe qui semble important a pris possession du village, terrifiant les villageois et tuant les protestataires. Il faut que cela cesse. Vous allez donc vous occuper de nettoyer tout ça. Des questions Ilïen?
- Pas de prisonniers j'imagine?
- Non, mais nous souhaitons si possible démanteler le réseau entier, le commandant Hil'Elhiar propose donc une approche furtive. Évitez aussi de mettre en danger d'éventuels civils sur zone.
- Bien compris, Commandant.
- Oh et vous serez accompagné pour cette mission. La Légionnaire Elcane Hil'Milhoir possède moins d'expérience que vous, mais ses capacités sont louables. Pas de chef de mission, à vous de vous organiser selon la situation. D'autres questions Légionnaire ?
- Non Commandant.
- Dans ce cas, allez-vous préparer, vous partez dans une heure. Votre camarade vous retrouvera à l'écurie.
- Bien Commandant. Bonne journée Commandant.

Un grognement le congédia, Esrin sortit donc du bureau. Il fit un rapide coude jusqu'à la cuisine pour récupérer des provisions pour la mission, puis il se dirigea vers l'écurie. La caserne grouillait à présent de monde, chacun vacant à ses occupations. Le Légionnaire ne connaissait encore pas sa camarade de mission, puisque qu'elle n'appartenait pas à sa section et devait être d'une autre promotion. Il avait confiance dans le choix du commandant Hil'Elhiar, qui était très respecté et compétent. Atteignant sa destination, l'aveugle prépara sa monture, au nom de "Vent Gris" à cause de son pelage aux notes grisés, avec attention et soin puis accrocha les provisions solidement. Il en savait pas l'heure qu'il était, mais il décida tout de même de se rendre à l'entrée de l'écurie pour retrouver sa partenaire de mission. Question pratique, il se demandait comment ils pouvaient se reconnaître. Sa seule réponse fut un haussement d'épaule.

Bizarrement, l'écurie s'était vidée progressivement et il se retrouvait un des derniers à en sortir. Attentif aux bruits grâce à son ouïe développée, Esrin remarqua qu'il y avait un Légionnaire au niveau de l'entrée avec sa monture, qui semblait attendre. L'aveugle décida de tenter sa chance, au risque d'avoir tort.

- Elcane Hil'Milhoir? Je suis Esrin Ilïen. Quelle belle journée pour aller massacrer du brigand, tu ne trouves pas ?

Le Légionnaire avait toujours été aussi familier, le vouvoiement le dérangeait plus que tout et l'humour était son credo. Il espérait que sa camarade de serait pas offusquée par cette approche.


_________________


Dernière édition par Esrin Ilïen le Ven 2 Juin 2017 - 13:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2881-esrin-le-legionnaire-aveugle
Légionnaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Sayanel Lyyant
Messages : 180
Date d'inscription : 23/01/2016
Légionnaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Jeu 30 Mar 2017 - 15:40

"Elcane Hil'Milhoir? Je suis Esrin Ilïen. Quelle belle journée pour aller massacrer du brigand, tu ne trouves pas ?"

Le premier réflexe d'Elcane fut de se demander si ses supérieurs se moquaient d'elle. Elle fit un léger mouvement de recul incontrôlé et prit bien trois secondes pour reprendre contenance et lui sourire :

- C'est bien moi. Enchantée Esrin !

Elle tendit une main sûre vers lui, mais sans cesser de le dévisager. Elle n'avait jamais rencontré de combattant aveugle, et si elle n'était pas prompte à juger ses capacités, elle ne pouvait cependant s'empêcher de s'interroger sur les remarquables capacités et perceptions qu'il avait dû développer pour combattre sa cécité et valider sa formation de Légionnaire. Elle lui donnait un peu moins de trente printemps mais ce sourire encourageant présageait une mission moins guindée qu'elle avait pu l'imaginer.

- C'est toujours une belle journée quand on reçoit ce genre de mission, mais je ne peux qu'approuver ; il est tellement plus agréable de liquider des gens sous le soleil.

Elle fit quelques pas vers la porte de la Capitale et son cheval la suivit lentement.

- Bon, tu as vu, il nous est demandé de les espionner et de ne les tuer que si nécessaire, comment penses-tu que nous devrions agir?

Elcane savait qu'aucun ordre hiérarchique n'avait été établi, mais il lui paraissait naturel de se référer en premier temps à l'avis d'une personne plus expérimenté. Il n'étais pas meilleur guide que l'expérience et il aurait été bien mal avisé de sa part d'oublier cela.
Chaque fois que son regard se tournait vers lui, elle se demandait ce que cachait son bandeau. En effet, elle n'avait jamais vu de personne aveugle et n'avait aucune idée de ce qui avait pu l'handicaper comme cela. Maladie? Combat? Ses yeux étaient-ils crevés et baillait simplement un vide? Ou alors, ses globes étaient-ils toujours là et avaient pris une teinte laiteuse, comme un triste voile l'empêchant de se délecter des merveilles de la Capitale?
Merveilles qu'elle prit le temps d'observer, comme emmagasinant des réserves de beauté pour les semaines à venir, loin d'al-Jeit.

_________________
Côté RP => Sayanel Lyyant

"Je ne trouve pas ça stupide.
Vous avez toujours l'air de vous attendre quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légionnaire__Admin
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 242
Date d'inscription : 06/09/2016
Légionnaire__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Mâle de 26 ans
Aptitudes: Légionnaire Aveugle
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Ven 31 Mar 2017 - 20:10


Quelques secondes passèrent avant que la légionnaire ne réponde à Esrin. Elle devait certainement être surprise de se retrouver devant un aveugle. Il faisait souvent cet effet-là quand on apprenait qu'il était légionnaire.  

- C'est bien moi. Enchantée Esrin !

Bon, elle n'avait pas pris mal le tutoiement et l'humour, on partait d'un bon pied ! Il y eu un moment de flottement, jusqu'à ce qu'Esrin ne réalise que sa camarade devait lui tendre la main pour le salut des légionnaires et il exprima avec confusion ses excuses avec un sourire tout en avançant sa propre main. Sa poigne était bougrement forte pour une femme. L'aveugle sentait déjà qu'il serait accompagné par une guerrière expérimentée. La mission s'annonçait des plus intéressantes.

- C'est toujours une belle journée quand on reçoit ce genre de mission, mais je ne peux qu'approuver ; il est tellement plus agréable de liquider des gens sous le soleil.

Esrin sentait qu'ils allaient bien s'entendre, remarquant le même humour morbide à propos des brigands. Elcane commençait alors à se diriger vers la sortie de la caserne, il lui emboita donc le pas, accompagné par "Vent Gris". Sa monture semblait impatiente de galoper, enfermée depuis plusieurs jours dans l'écurie. Le guerrier lui flatta l'encolure, tout en prêtant l'oreille à sa camarade de mission.  

- Bon, tu as vu, il nous est demandé de les espionner et de ne les tuer que si nécessaire, comment penses-tu que nous devrions agir?

Esrin prit le temps de réfléchir à la question, se remémorant sa précédente discussion avec le commandant Fil'Bryl. Tout indiquait qu'un regroupement de brigands faisait sa loi dans les environs du village. Mais jusqu'où s'étendait leur territoire, ainsi que leur puissance ? Si l'Empereur n'avait pas envoyé l'armée directement, c'est que le risque était trop important. Leur avait-ont omis des informations concernant ces pillards ? Le légionnaire conclu qu'ils se ferraient une meilleure idée de la situation sur place.  

- Nous n'avons pas beaucoup d'informations à notre disposition concernant ces pillards. Ce genre de groupe peut être très dangereux, et prendre les villageois comme cible s'ils se sentent en danger. Je pense qu'une fois sur place il faudra observer la situation, essayer de nous donner idée de leur nombre réel et des chefs potentiels. En temps normal, la manière forte fonctionne bien, mais ici nous sommes en présence d'otages civils. Nous devrons être prudents dans nos choix. Que dis-tu d'une approche nocturne pour repérer les lieux ?

L'aveugle avait voulu paraître sûr de lui, mais tout en déroulant son analyse, il commençait à ressentir un pressentiment concernant cette mission. Même si en apparence c'était une mission de routine pour deux légionnaires, Esrin avait toujours fait confiance à son instinct. Et là ça ne sentait pas bon.

- Tu te doutes bien, avec ces bandages il m'est difficile de faire confiance à ma vision. Esrin poussa un petit rire. Heureusement que nous sommes deux pour cette mission, je n'aurais pas fait long feux s'il s'avère que ce ne sont pas de simples pillards.

Tout en discutant, les deux légionnaires avaient passés les portes de la Capitale et empruntaient à présent la route de l'Est, en direction des montagnes. Esrin appréciait de se retrouver en pleine nature, loin des bruits assourdissants d'Al-Jeit. 'Vent Gris" se retenait de partir au grand gallot, aussi impatient que le guerrier de partir en mission. Il connaissait à peine Elcane, mais il sentait qu'il pouvait lui faire totalement confiance. Ils devaient avoir fière allure, ces deux légionnaires en armure de vargélite, prenant la route de l'aventure.



_________________


Dernière édition par Esrin Ilïen le Ven 19 Mai 2017 - 10:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2881-esrin-le-legionnaire-aveugle
Légionnaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Sayanel Lyyant
Messages : 180
Date d'inscription : 23/01/2016
Légionnaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Ven 31 Mar 2017 - 23:48

Esrin se perdit quelques secondes dans des pensées qu'elle n'essaya pas d'interrompre. Elle observa les rues s'éveillant enfin et les commerçants ouvrant leur échoppe, certains baillant encore. Des enfants se lavaient près du puits de la Grande Place sous le regard attentif de leurs parents. Le soleil réchauffait déjà les pavés et des rires s'échappaient des fenêtres ouvertes. Les grands battants de la Porte de Rubis s'ouvrirent devant eux et deux gardes postés là leur adressèrent un signe de tête qu'ils rendirent.

- Nous n'avons pas beaucoup d'informations à notre disposition concernant ces pillards. Ce genre de groupe peut être très dangereux, et prendre les villageois comme cible s'ils se sentent en danger. Je pense qu'une fois sur place il faudra observer la situation, essayer de nous donner idée de leur nombre réel et des chefs potentiels. En temps normal, la manière forte fonctionne bien, mais ici nous sommes en présence d'otages civils. Nous devrons être prudents dans nos choix. Que dis-tu d'une approche nocturne pour repérer les lieux ?

Elle réfléchit un instant. Ils auraient pu prendre le parti de se faire passer pour des voyageurs ou des habitants quelques temps, mais le risque d'être dénoncé ou surpris était trop grand, aussi se rangea-t-elle à l'avis d'Esrin.

- Je pense que tu as raison. C'est certainement le plus avantageux pour nous pour le moment, et nous déciderons d'une tactique en fonction de ce que nous aurons vu !

Elle se rendit compte une seconde trop tard que sa phrase pouvait être mal comprise et surtout, pouvait représenter une moquerie inadaptée qu'il aurait été en droit de mal prendre. Elle se tourna vers lui et ouvrit la bouche, mais il ne lui laissa pas le temps de formuler son excuse :

- Tu te doutes bien, avec ces bandages il m'est difficile de faire confiance à ma vision. Heureusement que nous sommes deux pour cette mission, je n'aurais pas fait long feux s'il s'avère que ce ne sont pas de simples pillards.

Elle comprit qu'il n'avait pas mal pris sa maladresse, et, encore mieux, qu'il lui offrait une plaisanterie en retour, effectuant un nouveau pas sur leur chemin. Elle se mit à rire et surenchérit :

- J'imagine que si ta légère myopie n'a pas été un problème pour devenir un Légionnaire accompli, tu n'auras pas de mal à te défaire de quelques lourdauds. Je crois qu'ils m'ont demandé de venir pour me faire prendre l'air, tu ne sembles pas avoir besoin de moi !

Elle se retourna plusieurs fois pour scruter la silhouette d'Al-Jeit qui brillait dans la lumière du jour naissant et se sentit gorgée d'énergie. Elle ressentit une vague tristesse à l'idée que son compagnon ne pouvait pas contempler ce spectacle et se promit de trouver les mots pour le lui décrire à leur retour. Ils passèrent quelques minutes dans le silence, et elle en profita pour délacer la lanière de cuir retenant ses cheveux; le chemin était long et le danger ne les trouveraient pas avant plusieurs heures.
Elle finit tout de même par demander :

- J'ai emporté une tenue civile. Penses-tu possible de tenter l'infiltration de cette façon une fois que nous aurons reconnu les lieux?
Elle sentit soudainement et pour la première fois ses 24 printemps jouer en sa défaveur. Sa question paraissait stupide d'impatience maintenant qu'elle l'avait énoncé à voix haute. Tant pis, Esrin comprendrait très certainement son enthousiasme et elle espérait qu'il ne lui en tiendrait pas rigueur.

_________________
Côté RP => Sayanel Lyyant

"Je ne trouve pas ça stupide.
Vous avez toujours l'air de vous attendre quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légionnaire__Admin
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 242
Date d'inscription : 06/09/2016
Légionnaire__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Mâle de 26 ans
Aptitudes: Légionnaire Aveugle
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Sam 1 Avr 2017 - 23:30


L'aveugle entendit sa compagne se retourner sur sa selle quelques minutes après qu'ils eurent quitté la ville. Un dernier regard pour Al-Jeit la Majestueuse, certainement. Même si sa cécité lui interdisait d'admirer les édifices de verre, les tours de jade et les murailles gracieuses, la cité était aussi un ensemble harmonieux de sons, d'odeurs et de sensations. C'était comme si ses créateurs la voulaient magnifique pour tous, voyants comme malvoyants. Esrin regrettait cependant de ne pas pouvoir profiter du spectacle des rayons du soleil se levant sur ce joyau. Cela lui était interdit. Comme beaucoup d'autres choses.

- J'imagine que si ta légère myopie n'a pas été un problème pour devenir un Légionnaire accompli, tu n'auras pas de mal à te défaire de quelques lourdauds. Je crois qu'ils m'ont demandé de venir pour me faire prendre l'air, tu ne sembles pas avoir besoin de moi !

Le légionnaire eu un instant de surprise, devant la franchise de sa camarade, puis il partit d'un grand rire. Joyeux, sincère. Il commençait à se demander si le commandant ne les avait pas choisis tous les deux pour une bonne raison.

- Oh tu sais, ils ont essayé de m'en faire voir de toutes les couleurs durant la formation, mais étrangement j'y restais insensible. Détrompe-toi, les seuls qui auraient bien besoin de se dépoussiérer ce sont ces antiquités de Nil'Elhiar et Fil'Byrl. Plus sérieusement, cette histoire me rappelle trop une vieille rumeur qui court en Gwendalavir. Je préfère qu'on soit deux sur ce coup-là.

Esrin se rendait compte que ses paroles pouvaient lui valoir des corvées très attirantes pour l'année entière si les commandants en question l’apprenaient. Mais il faisait confiance en Elcane. Presque naturellement d'ailleurs, ce qui le surprenait. Il était de nature très méfiant envers n'importe qui.

- J'ai emporté une tenue civile. Penses-tu possible de tenter l'infiltration de cette façon une fois que nous aurons reconnu les lieux ?  

Le guerrier sourit devant l'évidente impatience de la jeune femme de résoudre cette affaire. Il partageait totalement son empressement. Sa réflexion était réfléchie et très pertinente.

- Je pense même que c'est une excellente idée ! Nous pourrons ainsi essayer de récolter des informations auprès des villageois sans alerter les brigands. Et tu sais, tu as raison de vouloir préparer notre stratégie maintenant. Une fois sur place, on ne peut pas savoir ce qu'il peut arriver. Mieux vaut être le plus possible préparés. As-tu déjà réfléchi à ta couverture ? Moi je peux difficilement jouer l'aveugle, mais je suis prêt à faire des efforts pour le bien de la mission.

Le légionnaire ponctua sa phrase d'un grand sourire. Intérieurement il souhaitait tester Elcane, chercher à connaitre ses capacités pour ainsi réfléchir à leur fonctionnement en commun. Esrin ne souhaitait pas que l'un d'eux prenne la charge de chef. Il savait qu'ils n'en avaient pas besoin s'ils se faisaient mutuellement confiance.



_________________


Dernière édition par Esrin Ilïen le Lun 3 Avr 2017 - 20:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2881-esrin-le-legionnaire-aveugle
Légionnaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Sayanel Lyyant
Messages : 180
Date d'inscription : 23/01/2016
Légionnaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Dim 2 Avr 2017 - 15:22

- Oh tu sais, ils ont essayé de m'en faire voir de toutes les couleurs durant la formation, mais étrangement j'y restais insensible. Détrompe-toi, les seuls qui auraient bien besoin de se dépoussiérer ce sont ces antiquités de Nil'Elhiar et Fil'Byrl. Plus sérieusement, cette histoire me rappelle trop une vieille rumeur qui court en Gwendalavir. Je préfère qu'on soit deux sur ce coup-là.

Comme il était étrange ce sentiment de confiance qui l'envahissait déjà alors qu'elle n'était en compagnie d'Esrin que depuis quelques heures. Il lui faudrait faire attention par la suite ; il était hors de question de se laisser distraire au point de faire échouer la mission. Elle ne pu cependant s'empêcher de sourire à ce qu'aurait encouru son compagnon si leurs supérieurs avaient entendu le surnom "antiquités". Probablement des jours à nettoyer les latrines de la Caserne, si ce n'était des semaines...

- J'ai emporté une tenue civile. Penses-tu possible de tenter l'infiltration de cette façon une fois que nous aurons reconnu les lieux ?  

Un sourire étira ses lèvres et, plus fort encore que la gêne, elle se sentit soulagée de n'être pas passée pour une gamine.

- Je pense même que c'est une excellente idée ! Nous pourrons ainsi essayer de récolter des informations auprès des villageois sans alerter les brigands. Et tu sais, tu as raison de vouloir préparer notre stratégie maintenant. Une fois sur place, on ne peut pas savoir ce qu'il peut arriver. Mieux vaut être le plus possible préparés. As-tu déjà réfléchi à ta couverture ? Moi je peux difficilement jouer l'aveugle, mais je suis prêt à faire des efforts pour le bien de la mission.

Amusant. Tant d'auto dérision dans une seule même personne. Elle sourit un instant avant de réfléchir à la question qu'il lui avait posé. Tant de solutions existaient, tant de choix. Mais un seul les protégeraient assez pour qu'ils aient le temps de rentrer dans la petite communauté sans se faire démasquer. Réfléchir et choisir. Ils pouvaient chercher la complicité d'un commerçant du village afin d'être engagés. Mais ils risquaient d'être démasqués à la moindre question d'un des brigands. Ils pouvaient investir l'une des nombreuses masures qui ne manqueraient pas d'être vidées de leurs habitants, ceux ayant réussis à fuir dès l'arrivée des envahisseurs. Non, une autre solution existait. Plus dangereuse, mais qui leur permettrait de s'approcher plus loin encore dans leur rôle. Et une autre. Elcane voyait deux solutions.
Elle les exposa, d'une voix calme et mesurée, les rouages de son cerveau fonctionnant à toute allure.

- Je vois deux tactiques. La première consiste à nous fondre dans la masse. Lors de nos reconnaissances, nous chercherons une maison abandonnée, comme il doit y en avoir dans tout village occupé par des ordures. J'y vois un risque, que les villageois, ne nous connaissant pas attirent par leurs commérages les brigands à s'intéresser un peu trop à nous. Mais dans un climat de peur, cela prendrait du temps, et nous pourrons déjà avoir toutes les informations nécessaires que nous souhaitons.

Elle marqua un temps d'arrêt, finissant de mettre en place sa dernière idée.

- Nous pourrions également entrer dans le village en nous faisant remarquer. Pour être le plus discrets sur nos véritables intentions, autant faire beaucoup de bruits autours de fausses identités. Nous pourrions être en fuite, recherchés par l'empire pour une entreprise condamnée et chercher à nous cacher. Évoquer devant témoins notre envie de nous venger et de renverser l'empire. (Silence). Diablement risque de foncer là-dedans à l'aveugle, ne crois-tu pas?

Elle se tourna vers lui, attentive à ses réactions.

_________________
Côté RP => Sayanel Lyyant

"Je ne trouve pas ça stupide.
Vous avez toujours l'air de vous attendre quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légionnaire__Admin
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 242
Date d'inscription : 06/09/2016
Légionnaire__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Mâle de 26 ans
Aptitudes: Légionnaire Aveugle
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Mer 5 Avr 2017 - 20:32


Tandis qu'Elcane préparait sa réponse à Esrin, celui-ci entreprit de réfléchir à la suite des évènements. Le village d'Aïlhynsra était situé dans les contreforts des montages de l'Est, à plus ou moins deux jours de chevauchée à un rythme normal. Le légionnaire pensait qu'il serait raisonnable de ne pas se presser, surtout qu'ils ne savaient pas sur quoi ils allaient tomber une fois sur place. Il fallait prendre le temps de préparer la mission et leurs couvertures. Ce temps était nécessaire, même si la vie de villageois pouvait dépendre de leur vitesse d'intervention. Ils devaient aussi être en pleine forme avant d'arriver au village et la nuit porte conseil. Esrin coupa court à ses pensées quand Elcane repris la parole.

- Je vois deux tactiques. La première consiste à nous fondre dans la masse. Lors de nos reconnaissances, nous chercherons une maison abandonnée, comme il doit y en avoir dans tout village occupé par des ordures. J'y vois un risque, que les villageois, ne nous connaissant pas attirent par leurs commérages les brigands à s'intéresser un peu trop à nous. Mais dans un climat de peur, cela prendrait du temps, et nous pourrons déjà avoir toutes les informations nécessaires que nous souhaitons.

L'aveugle hocha la tête pour montrer son approbation. Il avait envisagé cette tactique un peu plus tôt, même s'il ne l'avait pas développé à ce point. Cette tactique était plutôt simple à mettre en œuvre, mais comme le précisait sa compagne, elle comportait un énorme risque. Le légionnaire avait essayé en vain de trouver une solution à ce problème. Il ne doutait pas que la légionnaire y avait réfléchie elle aussi et peut être que sa deuxième tactique résoudrait ce point.

- Nous pourrions également entrer dans le village en nous faisant remarquer. Pour être le plus discrets sur nos véritables intentions, autant faire beaucoup de bruits autours de fausses identités. Nous pourrions être en fuite, recherchés par l'empire pour une entreprise condamnée et chercher à nous cacher. Évoquer devant témoins notre envie de nous venger et de renverser l'empire. (Silence). Diablement risque de foncer là-dedans à l'aveugle, ne crois-tu pas?  

Esrin eut un sourire quand il entendit la dernière phrase de la légionnaire. Il ne pouvait qu'approuver une nouvelle fois les propos de sa camarade. Il était impressionné par toute la réflexion qu'Elcane faisait preuve, elle avait pensé à chaque détail, chaque danger éventuel. C'est là qu'il se rendit compte qu'il n'avait pas du tout pensé à cette tactique et il admirait encore la légionnaire pour ses capacités. Dans quels autres domaines pouvait-elle le surprendre ? Esrin comptait bien découvrir une réponse à travers cette mission. Revenant sur la tactique, il analysa ses différentes étapes. Il leur faudrait être de parfaits acteurs, jouant leur rôle à la perfection, car au moindre faux pas il n'y aura aucune échappatoire. Le risque était grand, mais s'ils voulaient démanteler le réseau des brigands c'était le seul moyen à leur disposition. Surtout si ce réseau s'étendait bien plus que dans leurs doutes. S'ils arrivaient à inspirer la confiance aux pillards, alors peut être qu'ils pourront approcher des chefs éventuels et de pouvoir agir sans mettre en danger les villageois.    

- Foncer à l'aveugle ne m'a jamais déranger, au contraire ! Tes tactiques sont réfléchies et efficaces, je tiens à te féliciter. J'avais envisagé la première, mais comme tu le dis, notre action serait trop limitée dans le temps. De plus nous nous pourrions pas nous infiltrer en profondeur dans le réseau de ces brigands avant que l'alarme ne soit donnée. Par contre ta seconde tactique est parfaite ! C'est le meilleur moyen pour inspirer la confiance auprès des pillards et avec un peu de chance nous aurons rapidement les moyens de démanteler ce beau bourbier et de renvoyer tous ces va-nu-pieds dans leurs montagnes. Ou en enfer s'ils ont été trop méchants. Enfin, si tu es d'accord, je pense que nous devrions partir sur cette deuxième possibilité. D'ici demain soir, où nous arriverons au village, il faudra travailler nos couvertures à la perfection. Je ne suis pas bon acteur, mais pour la mission je peux faire des efforts.

Sa dernière phrase se termina avec un sourire espiègle, à défaut de pouvoir lancer un clin d'œil malicieux. Ils avaient maintenant un plan et cela rassura Esrin. Ses mauvais ressentiments s'étaient estompés pour le moment. Ils avaient laissé place à une forte excitation et une légère curiosité. Qu'allaient-ils trouver au village ? A quel point le réseau de brigands était développé ? Ils ne pouvaient pas répondre à ces questions pour le moment, mais grâce à la tactique d'Elcane il espérait les trouver.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2881-esrin-le-legionnaire-aveugle
Légionnaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Sayanel Lyyant
Messages : 180
Date d'inscription : 23/01/2016
Légionnaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Ven 14 Avr 2017 - 23:56

- Foncer à l'aveugle ne m'a jamais déranger, au contraire ! Tes tactiques sont réfléchies et efficaces, je tiens à te féliciter. J'avais envisagé la première, mais comme tu le dis, notre action serait trop limitée dans le temps. De plus nous ne pourrions pas nous infiltrer en profondeur dans le réseau de ces brigands avant que l'alarme ne soit donnée. Par contre ta seconde tactique est parfaite ! C'est le meilleur moyen pour inspirer la confiance auprès des pillards et avec un peu de chance nous aurons rapidement les moyens de démanteler ce beau bourbier et de renvoyer tous ces va-nu-pieds dans leurs montagnes. Ou en enfer s'ils ont été trop méchants. Enfin, si tu es d'accord, je pense que nous devrions partir sur cette deuxième possibilité. D'ici demain soir, où nous arriverons au village, il faudra travailler nos couvertures à la perfection. Je ne suis pas bon acteur, mais pour la mission je peux faire des efforts.

Un silence apaisant s'installa entre eux, durant lequel chacun des deux Légionnaires imaginait à sa façon la mission et les risques qu'ils encouraient à partir de maintenant. D'un commun accord tacite, ils ne revinrent pas immédiatement dessus et les heures s'égrenèrent tranquillement, pendant lesquelles ils discutèrent de choses futiles, loin des préoccupations liées à la mission. Ils parlèrent de leurs expériences de Légionnaire et Elcane évoqua les quelques missions qu'elle avait faite, toujours accompagnée de nombreux Légionnaires, souvent emplie de questions sur sa légitimité à revêtir l'armure en tant que femme.

Ils virent de nombreux hameaux sur leur route, mais sans jamais s'en approcher; leur future mission nécessiterait une intrusion profonde dans les rangs des brigands et ne pouvait souffrir d'une rumeur d'eux deux couverts de l'armure de la Légion.
Ils se sustentèrent rapidement, permettant une pause à leurs montures. Ils avançaient rapidement et seraient arrivées le lendemain en fin d'après-midi à destination, comme l'avait prévu Esrin.
Le soir les trouva fatigués mais agréablement satisfaits de leur avancée. Ils entravèrent les chevaux et établirent un camp discret près d'un lac dont ils auraient pu faire le tour en une poignée d'heures.

Des arbres en recouvraient la bordure sud mais les montagnes se jetaient littéralement dans ses eaux sombres à l'opposé. Ils allumèrent le feu et Elcane se chargea de faire bouillir de l'eau pour préparer une soupe de poisson séché qui ne tarda pas à les rassasier.
Elle décida de prendre le premier tour de garde et observa les étoiles et le ciel dégagé pendant une bonne partie de la nuit. Elle réveilla Esrin alors que le vent avait changé de direction et qu'il restait encore quelques heures avant le lever du soleil.

Une lame sous sa gorge la réveilla en sursaut.

- Lève toi.

L'homme n'avait pas pris la peine de chuchoter, signe qu'il ne désirait pas être discret. Esrin était certainement réveillé et probablement maîtrisé par un autre homme. Son cœur battant à tout rompre, Elcane se mis rapidement debout. Le feu était faible et ne diffusait qu'une faible lumière. Elle ne discernait pas autre chose que l'ombre de son agresseur et ses sens ne lui apprirent pas grand chose de plus. Alors qu'elle achevait de se redresser, le soleil bascula par dessus l'horizon, à une vitesse folle, comme si le temps avait été accéléré et bientôt, il diffusa ses rayons sur son ennemi. Ces yeux. Flavian. Un ami de la Légion. Que faisait-il...? Elle chercha Esrin des yeux.

- ... Non !!

Appuyé contre l'arbre qui l'avait elle-même soutenue durant son tour de garde, il semblait se reposer. Seuls dénotaient de cette ambiance tranquille le sang s'écoulant de son crâne et la flèche dont la hampe était si profondément enfoncée dans son crâne et dans le tronc derrière lui qu'elle semblait n'être qu'une moitié de flèche.
Une sueur froide lui descendit le long de la nuque, et, se tournant vivement vers Flavian :

- Que...

Le poignard qu'il lui plongea dans l'estomac fut le dernier souvenir d'Elcane.

Elle s'éveilla alors, Esrin sifflotant, proche d'elle. Elle lui souhaita un bon jour, alors que le souvenir du cauchemar diffusait toujours en elle ses effluves de peur et d'angoisse. Elle tenta tout de même un sourire enjoué :

- La nuit a-t-elle été tranquille ?

_________________
Côté RP => Sayanel Lyyant

"Je ne trouve pas ça stupide.
Vous avez toujours l'air de vous attendre quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légionnaire__Admin
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 242
Date d'inscription : 06/09/2016
Légionnaire__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Mâle de 26 ans
Aptitudes: Légionnaire Aveugle
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Mar 18 Avr 2017 - 11:52


Les deux Légionnaires continuaient leur route, débattant de divers sujets, discutant de leurs expériences mutuelles et partagent des anecdotes concernant leurs missions. Il partagea son avis sur l'intégration des femmes au sein de la Légion, pensant sincèrement qu'elles avaient leur place dans leurs rangs au même titre que les hommes. Même si Esrin restait très vague sur sa propre enfance, il lui expliqua combien il avait été difficile pour lui d'intégrer la Légion. Les refus avaient été nombreux et seul sa détermination lui avait permis de prétendre à la formation. L'aveugle n'avait pas combattu dans l'armée Impériale, il devait tout apprendre, mais il partait avec un avantage sur ses camarades. L'espoir l'alimentait et le faisait avancer là où n'importe qui aurait baissé les bras.

A plusieurs reprises il avait été à bout, doutant de sa réussite, mais il avait découvert la fraternité des Légionnaires, les autres recrues le considéraient comme leur frère. Ce sentiment d'appartenir à une famille était nouveau pour l'aveugle, lui qui avait été privé de parents. Grâce au soutien de ses camarades, il réussit là où tous ses instructeurs le pensaient échouer. Il redoubla d'efforts, soudain conscient de l'utilisation efficace qu'il pouvait faire de ses sens, devenus plus fins en l'absence de la vue. Esrin expliqua à Elcane qu'il ne fallait jamais abandonner ses convictions, car c'était elles qui donnaient un but à notre vie. Au-delà du défi personnel de montrer à tous qu'un aveugle pouvait devenir l'un des meilleurs guerriers de l'Empire, il voulait protéger Gwendalavir du mal profond qui le rongeait, de rendre l'espoir à ses concitoyens.

Leur chevauchée continuait, tandis qu'ils évitaient de s'attarder près des villages et fermes qu'ils croisaient sur leur route. Les deux Légionnaires préparaient leur infiltration, travaillant leur rôle et leur technique d'approche. Ils avançaient rapidement et le soir les enveloppaient lorsqu'ils décidèrent d'installer le camp près d'un lac, en bordure de la route principale. Elcane prit le rôle de cuisinière à cœur et sa soupe de poisson était délicieuse. Esrin lui promit alors de lui faire gouter son ragoût de coureur une fois leur mission accomplie. Elle prit le premier tour de garde et son camarade se coucha serein, faisant totalement confiance en elle.

Le réveil fut difficile, mais l'aveugle ne le montra pas, rassuré d'entendre Elcane lui dire que la nuit était calme. Il prit position contre le tronc d'un arbre, orienté de manière à pouvoir entendre tous les bruits de l'environnement proche du campement. Quelques cris d'animaux ponctuaient le silence apaisant de la nuit, mais rien de menaçant. Le légionnaire restait tout de même concentré, refusant de s'assoupir. Les heures passèrent, sans qu'Esrin n'eut repéré de dangers. Il sentait que sa compagne s'agitait dans son sommeil, certainement proie à un cauchemar. Elle se réveillait alors, avec une respiration forte, comme si elle était apeurée. Le Légionnaire lui sourit, de manière à la rassurer.

- La nuit a-t-elle été tranquille ?

Sa voix était légèrement saccadée et Esrin se demandait quel mauvais rêve elle avait fait. Mais il ne voulait pas la pousser à se confesser contre sa volonté, c'était contre ses principes. Chacun avait ses démons, lui-même en était le parfait exemple. Il lui répondit alors avec une voix joyeuse et qui se voulait rassurante pour sa camarade.

- Aussi calme qu'une soirée de Rêveurs. Rien à signaler j'en ai peur. J'espère que le village nous réservera un peu plus d'action, je sens que je vais rouiller sinon.

Sur ces mots, l'aveugle prépara une infusion à base de plantes aromatiques qu'il avait trouvé durant sa garde, sur les berges du lac. L'odeur qui se dégageait du breuvage était tout à fait satisfaisante pour lui, il servit Elcane en la prévenant car l'eau était brulante. Ils discutèrent de la suite des évènements, car dans quelques heures ils seraient déjà à destination.

- Pour mon rôle je pensais à un aveugle à qui on refuse tous les métiers auxquels il a postulé. Ainsi il entretient une haine croissante envers cet Empire qui refuse de l'intégrer et qui est responsable de sa pauvreté et de son malheur. Très classique, mais je pense que ce sera suffisant pour ces brigands sans cervelle. Et toi ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2881-esrin-le-legionnaire-aveugle
Légionnaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Sayanel Lyyant
Messages : 180
Date d'inscription : 23/01/2016
Légionnaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Jeu 11 Mai 2017 - 10:19

Aussi calme qu'une soirée de Rêveurs. Rien à signaler j'en ai peur. J'espère que le village nous réservera un peu plus d'action, je sens que je vais rouiller sinon.

Il se chargea de préparer une tisane brûlante qui acheva de la tirer hors de son cauchemar. De plus, elle était particulièrement d'accord avec lui. La compagnie d'Esrin et le beau temps qui accompagnait leur voyage étaient agréables en tous points, mais elle était friande d'action et le fait de s'approcher de la destination suffisait à la rendre fébrile.

- Pour mon rôle je pensais à un aveugle à qui on refuse tous les métiers auxquels il a postulé. Ainsi il entretient une haine croissante envers cet Empire qui refuse de l'intégrer et qui est responsable de sa pauvreté et de son malheur. Très classique, mais je pense que ce sera suffisant pour ces brigands sans cervelle. Et toi ?

Elle tenta de l'imaginer en travailleur aigri de n'avoir pas pu trouver un emploi et sourit. Elle avait hâte de sentir une tension en lui et de voir de quoi il était capable.

- Pour ma part, j'imaginais quelque chose d'un peu plus agressif. Interpréter une femme qui a longtemps été mariée à un noble de l'Empire et qui a fini par l'assassiner de chagrin ou de rage me paraît efficace pour rentrer dans les bonnes grâces d'un groupe tel que celui que nous a allons appréhender. Ou alors je peux me faire marchande ambulante dont l'outil de travail a été détruit par une troupe de soldats Impériaux.

Elle se perdit un moment dans ses pensées. La première solution donnait l'avantage d'afficher une face sûre et décidée et d'être plus crédible aux yeux des hommes qu'ils devaient intégrer. Cependant, ils pourraient se méfier d'elle rapidement. La deuxième solution était peut-être plus sûre, mais allaient-ils prendre au sérieux une simple marchande?..

- Qu'en penses-tu Esrin?

Son avis était important, comme il avait pu l'être auparavant et elle ne doutait pas qu'il lui indiquerait le plus pratique. Si la première solution lui paraissait plus facile à interpréter - elle avait déjà tué des hommes, en revanche, elle n'y connaissait rien au métier de marchande ambulante - il lui faudrait s'inventer une identité et en créer une à "feu" son époux. Un noble, bien placé, avec, pourquoi pas, le meurtre d'autre nobles rattachés à quelques délits qu'ils auraient pu commettre.
Un frisson d'excitation lui remonta le dos et elle sentit poindre en elle une pointe d'appréhension qu'elle relégua rapidement au second plan de ses pensées.

_________________
Côté RP => Sayanel Lyyant

"Je ne trouve pas ça stupide.
Vous avez toujours l'air de vous attendre quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légionnaire__Admin
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 242
Date d'inscription : 06/09/2016
Légionnaire__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Mâle de 26 ans
Aptitudes: Légionnaire Aveugle
MessageSujet: Re: Q/ Mission dans l'Est (Esrin) Ven 19 Mai 2017 - 10:40


Esrin était impatient de découvrir ce qu'Elcane avait imaginé comme couverture. Étrange comment ils avaient lié un lien d'amitié aussi fort en une journée seulement. Ils étaient là comme deux enfants qui s'inventaient un jeu de rôle et s'imaginaient des aventures dans lesquelles ils sauvaient le monde. Pourtant cette histoire-là était très sérieuse, même alarmante et il n'était pas question de le prendre pour un jeu. Néanmoins c'était un peu l'état d'esprit du légionnaire, qui de toute façon riait du danger la plupart du temps.

- Pour ma part, j'imaginais quelque chose d'un peu plus agressif. Interpréter une femme qui a longtemps été mariée à un noble de l'Empire et qui a fini par l'assassiner de chagrin ou de rage me paraît efficace pour rentrer dans les bonnes grâces d'un groupe tel que celui que nous a allons appréhender. Ou alors je peux me faire marchande ambulante dont l'outil de travail a été détruit par une troupe de soldats Impériaux. Qu'en penses-tu Esrin ?


Esrin laissa échapper un sifflement d'admiration. Il sourit en imaginant sa compagne en veuve vengeresse. Il ne fera pas trop le malin à se retrouver aux côtés d'une meurtrière. On pourrait certainement dire que c'était une rencontre de circonstance. "La Veuve et l'Aveugle", cela faisait un bon titre de pièce dramatique. Avec toutes ces idées le légionnaire en avait oublié la deuxième proposition d'Elcane, qui consistait en une marchande ayant tout perdu. Un détail dérangeait l'aveugle et il souhaitait lui en faire part.  

- Quand tu dis agressif, tu n'y va pas de main morte ! J'adore. Personnellement je pense que la veuve sera plus crédible que la marchande auprès des brigands. Il est très rare que l'armée s'attaque ainsi à un marchand ambulant, on te posera des questions et ce n'est jamais souhaitable de se retrouver au centre de l'attention. Le choix t'appartient. Cependant il nous faudra trouver une explication à pourquoi nous nous retrouvons ensembles. Ils pourraient trouver ça louche. Est-ce qu'une veuve meurtrière peut ressentir de la pitié pour un pauvre aveugle ?

Il leur restait encore de nombreuses heures avant d'arriver à leur destination. Les deux compagnons pourront à loisir travailler leurs personnages, leurs histoires respectives et leur relation durant ce laps de temps. Pour jouer leur rôle à la perfection ils devront bien évidemment trouver une cachette pour leurs armes, armures et montures. Esrin fit part de ce point à Elcane, proposant même de retirer dès à présent leurs armures de vargélite, pour éviter les rumeurs concernant deux légionnaires se rendant dans les montagnes. Même s'ils se tenaient à l'écart des villages sur leur route, ils pouvaient toujours faire des rencontres inattendues.

Même s'il était aveugle Esrin se rendit compte que leur environnement changeait progressivement à mesure qu'ils avançaient. Cela faisait maintenant plusieurs kilomètres que la route suivait une pente, pour ainsi grimper à travers les premiers contreforts des Montagnes de l'Est. L'air gagnait en pureté, mais aussi se raréfiait. Cela était difficilement perceptible, mais était suffisamment significatif pour montrer que les deux compagnons gagnaient en altitude. L'aveugle sentit aussi le vent devenir plus présent, certainement à cause de la raréfaction des arbres. Avec les bourrasques s'accompagnait une baisse de la température, forçant les légionnaires à revêtir une fourrure. Le crépuscule ne devait plus être très loin à présent.

Le village d'Aïlhynsra se situait au fond d'une vallée montagneuse à une bonne heure de la route principale qui traversait les Montagnes de l'Est. D'après les informations qu'ils avaient de la région, les habitants vivaient principalement des minerais de fer et du bûcheronnage. Leur rude vie de montagnards et leur éloignement des principales villes de l'Empire pouvaient expliquer l'apparition de ce groupe de pillards. Il leur avait été facile d'envahir ce village avec le temps, profitant de la misère de ces pauvres gens pour prendre le contrôle et instaurer leur domination. Quand l'Empire fut informé il était déjà trop tard. Leur mission ne serait pas simple, Esrin devinant sans mal que les montagnards devaient être méfiant par nature envers les étrangers. Mais il faisait confiance en leurs capacités et expériences, à Elcane et lui.

Sa compagne lui indiqua qu'ils ne devaient plus être très loin du village, alors qu'ils avaient quitté la route principale pour éviter d'être repérés durant leur approche. Ils trouvèrent un petit trou bien caché dans la forêt et ils entreprirent d'y entreposer leurs armures et épées. Ils gardèrent tout de même des poignards, si jamais ils étaient en danger. Esrin revêtit les vêtements amples de civil qu'il avait emporté, permettant de dissimuler sa musculature. Il prit de la terre pour les salir et leur donner un effet abimé. Ceci fait il ressemblait à un mendiant, et c'était exactement ce qu'il voulait. Les deux compagnons placèrent des branchages devant l'entrée du trou pour éviter qu'on ne le fouille. Restait la question de leurs montures. C'étaient des chevaux de noble race, un aveugle appauvrit n'aurait jamais les moyens de s'en payer un. Par contre le personnage d'Elcane était marié à un noble, elle pouvait donc l'avoir volé en s'enfuyant. Esrin neutralisa donc "Vent Gris" dans un bosquet, espérant que personne ne le trouverait. Il se rassura en se rappelant qu'ils étaient assez éloignés de la route et que l'endroit semblait très sauvage. Il se tourna ensuite vers sa compagne, il était maintenant temps pour eux de commencer leur mission.

- Comment tu me trouves ? Désolé si je ne peux pas vous admirer madame la noble, mais c'est une très bonne idée le parfum. Prête pour renvoyer ces pillards dans leurs montagnes ?

Il avait travaillé sa voix durant tout le voyage, la vieillissant, la rendant plus rauque. Il avait côtoyé de nombreuses fois des mendiants à Al-Chen durant son enfance, étudiant chacune de leurs paroles, leurs sentiments, leur manière d'éviter les passants. Le légionnaire laissait place à l'aveugle. Ce qui en soit était déjà une partie de lui-même. Les souvenirs de sa vie avec Dan refirent surface et il eut un sourire triste. Cette fois la situation était différente, il était en pleine possession de ses moyens et derrière l'aveugle mendiant les pillards seront bien surpris de ce qu'ils pourront y trouver.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2881-esrin-le-legionnaire-aveugle

Q/ Mission dans l'Est (Esrin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission dans la ville de Shell !
» La Gazette de Fiore n°3
» Mission dans une ruelle sombre [Interdit aux -18ans]
» (mission) Dans l'enfer de la mode. [Terminé]
» [ROSA] Une mission secrète dans la démo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit :: Caserne de la Légion Noire-