Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

[CaT] Forêt Maison, Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
NEWBIE
avatar
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 75
Date d'inscription : 17/01/2015
NEWBIE
MessageSujet: [CaT] Forêt Maison, Alex Mar 25 Avr 2017 - 17:44


Après avoir suivi la Vive et traversé les monts de la Chaîne du Poll, vous voilà devant une forêt. Elle est dense et cela peut vous faire comprendre comment le peuple des Petits sait se faire oublier. Vous pénétrez dans cet enchevêtrement d’arbres parsemés de mousse et débutez votre exploration. Vous vous enfoncez de plus en plus dans l’immensité verte et remarquez que l’espace s’élargit au fur et à mesure que vous progressez dans le sous-bois. Vous repérez une faune et une flore variée, dont quelques rares siffleurs sauvages gambadant entre les végétaux, ou encore des trodds guettant l'apparition d'une proie dans leur mare. Enfin, au terme d’une longue marche, vous trouvez des habitations de Petits. Peut-être avez-vous failli ne pas les remarquer tant elles se fondent dans la végétation environnante. Lorsque vous abordez ces êtres d’une taille enfantine, ils peuvent autant se montrer méfiants qu’accueillants. Cependant, quand vous leur articulez « Merwyn », leur visage s’éclaire et ils vous font signe de les suivre, tout en babillant gaiement. Ils vous emmènent à un arbre sur lequel est gravée une représentation du grand Dessinateur, avec la suite de votre voyage en-dessous.


Retourne sur les traces des anciens
Eux qui ont creusé trop loin
Ils ont déterré des créatures
Qui furent leur plus grande torture
Mais sers-toi de ton Imagination
Car que tu sois Dessinateur ou non
Dans sa place la plus récemment visitée
Mon nom tu devras citer

Où devez-vous vous rendre précisément ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate Aline__Admin
avatar
Masculin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 121
Date d'inscription : 03/03/2017
Pirate Aline__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 40 ans
Aptitudes: Ancien Marchombre, combattant sauvage
MessageSujet: Re: [CaT] Forêt Maison, Alex Sam 29 Avr 2017 - 19:54

Ambre batifolait de racine en racine avec une légèreté renouvelée, sautant parfois sur de la mousse humide, au risque de se rompre le cou d’une mauvaise chute. Elle n’y prêtait pourtant pas attention et continuait ses acrobaties à s’essouffler. Quand elle n’en pouvait plus alors, elle se calmait, préférant dessiner pour ses spectateurs avant de repartir dans de longues tirades de rires et de grandes enjambées. Langage universel. Alex suivait d’un pas soutenu. Grand, du moins, beaucoup plus que ses compagnons, il ne lui était pas difficile de parcourir la distance que faisait des Petits en trois pas, d’un seul. Là où ils devaient grimper à mains nus, lui se contentait de relever le talon plus haut, ce qui facilitait grandement son avancée.

Il s’émerveillait devant la magnificence de la forêt dans laquelle ils évoluaient. Ici, la nature était restée intacte. Mieux encore, ses habitants s’en occupaient et un véritable équilibre avait trouvé sa place entre eux. Les arbres étaient si hauts et imposants qu’ils permettaient des construire de vastes cités placés directement sous les frondaisons.  Des ponts de singes et des cordages reliaient chaque villages et demeures dans un enchevêtrement des branches et de lianes. Le tout servant de routes arachnéennes, un peu à l’image d’Al-Jeit. De toute part, des fleurs et des plantes méconnus avaient poussés. Certaines ressemblaient beaucoup à ce qu’Alex connaissait, mais c’était comme si le monde avait évolué d’une manière différente par ici. Qu’il avait emprunté une autre Voie.

Si l’on essayait d’ignorer le côté enfantin de ce peuple, il avait un certain charme. En parlant d’enfantin, un des Petits vint à lui pour lui proposer des bais rouges et noires. Il refusa pour la 68ème fois et la créature s’éloigna sans paraître déçu. Les framboises avaient l’air d’être quelque chose de sacré par ici, aussi préférait-il ne pas s’énerver. Mais il ne voyait pas comment ces êtres pouvaient être menaçant d’une quelconque façon. Par prudence, il préféra écouter les conseils d’Arthur, pour une fois qu’il était utile.

Du haut de sa taille, les chapeaux des Petits formaient une marée de champignon sur pattes qui avançait gaiement entre babillage et éclats de joie. Ils ne comprenaient pas ce qu’ils disaient mais Ambre se débrouillait très bien sans. Tous les Petits venaient lui expliquer à tour de rôle tel plante ou tel animal, en les pointant du doigt. Et malgré le fait qu’elle ne comprenait un traître mot, elle écoutait avec attention puis se mettait à dessiner pour leur faire part de ses questionnements. Ce qui avait pour but de rassembler tout le monde autour d’elle, couinant d’admiration face aux scènes flottantes qu’elle créait dans les airs.

Ambre était aux anges. Après des semaines passées à parcourir les routes seuls, la découverte de ces êtres mythiques avait été une bénédiction. Et retrouver la civilisation, aussi étrange qu’elle pouvait être, lui faisait du bien. Quand un petit vint proposer des fruits à Alex pour la 69ème fois, il du pourtant se rendre à l’évidence qu’il ne tiendrait pas longtemps non plus. Cela faisait à peu près deux heures qu’ils marchaient avec leur nouveaux compagnons. La rencontre avait été méfiante, mais les Petits s’étaient calmés en comprenant que l’enfant n’était pas une fille de Raïs, mais bien une petite humaine. Ils semblaient avoir plus confiance aux personnes de leur tailles. Ils avaient rangés leurs sarbacanes et avaient essayé de leur parler pendant quelques minutes sans succès. Alex se serait cru dans une basse cour, les petits piaillaient plus que des poules et se chamaillaient sans arrêt. Mais leur monde était d’une légèreté sans bornes.  

Le voyage avait été si éprouvant que l’idée de pouvoir se reposer dans un endroit sûr et accueillant avait remplacé tout le reste. Quand ils arrivèrent enfin au pied d’un arbre immense où un village entier se tenait dans ses branches, le groupe se dissipa quelque peu. Certains Petits montèrent dans les cabanes de bois pour vaquer à leur occupations, d’autres allèrent cueillir des fruits. Se nourrissaient-ils donc que de ça ? Un peu de calme lui fit du bien et ils passèrent quelques jours en compagnie de leurs hôtes. Ambre narra leur folle épopée un nombre incalculable de fois. Sa manière de communiquer en montrant plutôt qu’en parlant avait eu son petit effet dans la forêt. Chaque jour apportait son lot de spectateurs, nouveaux et anciens pour se voir narré l’histoire de deux humains bravant le monde à la recherche d’un trésor secret. Ses dessins s’affinaient, ses histoires s’embellissaient et Ambre découvrait dans son handicap la force qui pouvait l’habiter. Alex en avait profité pour explorer les environs et les bois. Ils n’offraient pas beaucoup de perspectives aux grands explorateurs mais ces contrées inexplorées faisaient battre son coeur d’aventurier. Il avait sympathisé avec les anciens du village et malgré son vocabulaire limité, nombre de mystère se dévoilaient à lui. C’est en évoquant le nom de Merwyn dans une conversation qu’il avait réveillé l’intérêt des Petits.

L’un des plus vieux, un dénommé Jolipipe, lui avait fait signe de le suivre et l’avait emmené à la périphérie du village. Un arbre se tenait là, parmi tant d’autres. A la différence que son écorce était gravé joliment et d’une manière qui ne blessait aucunement l’arbre. Merwyn se tenait devant lui, ou presque, un texte à ses pieds.

Retourne sur les traces des anciens
Eux qui ont creusé trop loin
Ils ont déterré des créatures
Qui furent leur plus grande torture
Mais sers-toi de ton Imagination
Car que tu sois Dessinateur ou non
Dans sa place la plus récemment visitée
Mon nom tu devras citer


Ainsi donc la prochaine étape de l’énigme s’était à nouveau présentée à lui, plus que lui ne s’était présenté à elle. L’idée ne l’étonna plus. Il médita juste un instant à propos de l’énigme sous les yeux de Jolipipe, mais la réponse s’imposa avec clarté. Il le remercia et refusa son offre de framboise en contenant son exaspération. Il serait bientôt temps de partir.

_______________________

Ambre ? Viens voir.

La gamine releva la tête de la marmite aux senteurs sucrées pour observer Alex avant de s’approcher. Le Petit continua la préparation du dîner tout en lui agitant sa main pour lui dire au revoir.
Interrogation.
Nous allons bientôt partir, mais avant ça, j’aimerais aller quelque part.

Alex sorti de son sac une sorte de harnais de corde qui ne semblait pas très confortable. L’engin était clairement destiné pour un Petit et ne permettait pas la mobilité. Ambre observait l’objet avec animosité, puis avec horreur quand elle comprit. Ce n’était pas pour un Petit. Mais pour une enfant ! Un sourire inquiétant se dessina sur le visage d’Alex pour confirmer ses dires.

Il avait passé le quart d’heure d’après à lui expliquer ce qu’il comptait faire. Elle avait accepté en boudant et c’est ainsi qu’Alex avait escaladé l’arbre géant avec un poids mort de 30 kilos dans le dos. L’exercice avait été plus compliqué que prévu. Mais il avait réussi en empruntant quelques outils aux autochtones, à se créer des piques afin d’avoir une accroche stable dans l’écorce. A partir de cet instant, cela avait plus été une épreuve de force pure que de maîtrise. Il s’était arrêté sur l’une des plus hautes branches encore assez solide pour supporter leur poids. Ici, ils ne trouvaient plus aucune habitation ou signe de vie. Les Petits ne grimpaient pas aussi haut.

Une fois détachée, Ambre essaya de garder la tête froide. La distance qui la séparait du sol était vertigineuse et l’idée d’une chute suffisait presque à la paralyser. L’ex-marchombre se mouvait pourtant avec légèreté et se jouait des dangers de leur situation. Sa vision sembla rasséréner l’enfant, mais elle avançait avec lenteur sur les traces de l’homme qui s’avançait sur le large tronçon.  
Si tu ne veux pas tomber, tu ne tomberas pas, Ambre. Concentre toi sur tes pas, mais reste agile. Ton maintient ne se mesure pas à ta stabilité, mais ta capacité à épouser les formes de la branche, les vibrations de nos corps, le vent.

Perplexité.
Doute.
Peur.


Je sais que tu ne tomberas pas. Allez, viens.
Sa voix avait été rassurante. L’exercice était dangereux mais même si la branche était stable, personne n’était à l’abri d’un accident. Mais si l’on devait vivre dans la peur, on accomplissait rien. Il tourna le dos à l’enfant et avança jusqu’à ne plus pouvoir. Le feuillage s’était clairsemé et devant eux se dévoilait un océan de verdure sans fin perdu sous les cieux crépusculaires. A l’horizon, ils pouvaient distinguer d’autres arbres géant, peut être encore plus grand que celui sur lequel ils étaient. Alex redécouvrait le plaisir de naviguer sur d’autres mers et se sentiment d’infiniment grand devant l’infiniment petit. Une petite main vint s’accrocher à ses doigts et ils contemplèrent la magnificence de la forêt jusqu’au coucher du soleil.

Quand les étoiles prirent enfin la place aux nuages, Alex changea de position. Ses pieds, puis ses mains et ses bras. Ambre le suivit en l’observant sous la lumière de la lune. Il effectua la gestuelle marchombre qu’il connaissait par coeur. Qu’il ne fut plus l’un des leurs ne l’avait  pas fait oublié qui il avait été. Son enseignement et sa philosophie avait forgé celui qu’il était maintenant. Et peut être que la terre de Gwendalavir l’appelait à ses origines pour une raison bien précise. La colère et la violence qui l’habitait continuellement se calmèrent à mesure que les mouvements s’enchaînaient. Ambre le suivit du mieux qu’elle put. Elle respirait l’air froid de la nuit, de la forêt, de ce nouvel univers en cherchant sa place.

Silence.
Solitude.
Perdus entre terre et ciel dans la beauté du monde.
Ils apprennent.

________________

Le lendemain, ils firent route vers Al-Poll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEWBIE
avatar
Féminin Âge : 26
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 75
Date d'inscription : 17/01/2015
NEWBIE
MessageSujet: Re: [CaT] Forêt Maison, Alex Dim 30 Avr 2017 - 11:13

Un homme et une fillette, en route vers la fin du voyage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[CaT] Forêt Maison, Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tamina et Hitsaki dans la Forêt Maison
» Petite maison dans la Fôret.
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» Danse ta vie vie, danse [Alex]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Nord :: Nord inexploré :: Forêt Maison-