Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
NEWBIE
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : Esrin
Messages : 3
Date d'inscription : 25/06/2017
NEWBIE
MessageSujet: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours] Dim 25 Juin 2017 - 16:53




Nirse Neili



Votre Heros


Nom : Nirse (Prononcé Nirsé)
Prénom : Neili
Surnom : Nir
Sexe : Masculin
Naissance : 27/05/CC-36
Âge : 41 ans
Peuple et/ou métier : Rêveur (Cercle 6)
Objectif(s) : Maîtriser le Rêve pour soigner l’incurable




Un peu de Vous


Prénom/surnom : Antoine
Âge : 22 ans
Présentez-vous avec un mot ou une citation : "I can hear your call breaking down these smothering walls”
Comment avez-vous connu le forum ? DC (Esrin Ilïen)
Mot de passe :



Capacités


Dans la pièce faiblement éclairée par la lueur des bougies, un homme était attablé à un bureau, la plume en main. Nirse travaillait régulièrement tard dans la soirée, remplissant des dossiers, étudiant les activités de la communauté ou encore préparant des commandes de marchandise pour le lendemain. Malgré la fatigue, le Rêveur avait pour philosophie de toujours terminer ce qu’il avait commencé, même si pour cela il devait de temps à autre sacrifier des heures de sommeil. En tant que gestionnaire d'Ondiane, il s'occupait de diverses tâches administratives. C’était une position qui convenait parfaitement à Nirse, lui qui adorait avoir la tête dans les chiffres. Avec le temps il était devenu un mathématicien convenable. Il lui plaisait aussi d’étudier la politique, qu’il aimait décrire comme la Science des Mots. Loin d’être un orateur accompli, dans une guilde où le silence remplaçait les discours, il appréciait jouer avec les mots, comprenant toute la puissance qu’ils pouvaient avoir.

On frappa à la porte du bureau, sortant Nirse de ses pensées soucieuses. Il se demandait quelle heure il pouvait bien être et surtout pourquoi on aurait besoin de lui si tard. Avec une voix ferme mais avenante il invita la personne à entrer. Un Rêveur ouvrit la porte alors, portant la même robe de bure bleue-grise que Nirse. Malgré la sérénité qui imprégnait ses gestes, son regard, lui, était empreint d’inquiétude.

- Pardonnez-moi de vous déranger Maître Neili, nous avons une urgence. Un groupe d’itinérants vient d’arriver avec plusieurs blessés, ils ont été attaqués par des pillards.
- Merci de m’avoir prévenu Frère, faites le nécessaire pour accueillir ces gens en leur offrant le gîte et le couvert. Les blessés ont-ils été conduits à l’infirmerie ?
- Oui Maître.
- Très bien, j’y vais de ce pas.

C’était un homme soucieux qui se levait à présent et avançait rapidement dans les couloirs immaculés d’Ondiane. L’infirmerie avait rarement été aussi pleine, devant le nombre de blessés les Rêveurs avaient installé certains de leurs propres lits pour répondre au besoin. Un silence impressionnant régnait dans la pièce, ponctuellement rompu par les gémissements des blessés. Nirse le remarqua à peine, habitué à cette ambiance calme et sereine qui accompagnait la vie des Rêveurs.  Ceux-ci s'affairaient auprès des patients, leur apportant les premiers soins en nettoyant leurs blessures et leur donnant des infusions apaisantes. Les blessés les plus graves étaient disposés au fond de l’infirmerie, où certains Rêveurs les plus compétents pouvaient les soigner loin de toute agitation ou dérangement.

C’est là où se dirigea Nirse, lorsqu’il remarqua le nombre impressionnant de patients. Il salua brièvement ses Frères avant d’approcher d’un jeune homme qui s’agitait violement.  Le Rêveur posa une main apaisante sur son front, plongeant son regard calme dans celui affolé du blessé. Il cessa de se débattre, permettant à Nirse d’avoir un peu de répit pour regarder ses blessures. Elles n’étaient pas belles à voir. Le Rêveur reconnaissait des brulures, des meurtrissures certainement causés par une lame mais aussi une profonde tranchée au niveau de son bras droit, probablement due à une flèche. Un de ses Frères avait déjà tout nettoyé à l’alcool, pour désinfecter.  Nirse se mit donc au travail, en plongeant dans le Rêve.

Il appréciait cette sensation, lorsque que son esprit quittait son enveloppe charnelle pour rejoindre ce plan supérieur. Même si l’art du Rêve était souvent comparé au Dessin de par son lien avec les Spires, son utilisation était tout autre et nécessitait un apprentissage éprouvant et une concentration absolue. Toute pensée parasite quitta Nirse qui porta son attention sur la principale blessure, cette plaie béante d’où s’échappait un peu de la vie du garçon à chaque seconde. A travers le Rêve il pouvait voir les tissus de son bras, le flux sanguin mais aussi son squelette. La flèche avait déchiré en profondeur un muscle mais heureusement n’avait pas atteint l’humérus. Poussés par la Volonté de Nirse, les tissus commencèrent à se régénérer pour reformer le muscle meurtrit, tandis qu’il coupa toute liaison nerveuse entre le bras et le cerveau du blessé, évitant ainsi qu’il n’éprouve de la douleur durant l’opération. Ceci fait il fit repousser la peau, il n’eut bientôt plus aucune trace de la blessure.

Le Rêveur répéta ainsi l’opération sur tout le corps du garçon, son Rêve devenant automatique à force d’expérience, d’études et de concentration. Bientôt le jeune homme fut entièrement guéri, même s’il était encore affaibli par l’importante perte de sang. Nirse eu pour lui un sourire apaisant avant de laisser la place à un Frère de plus bas Cercle qui s’occuperait de lui. Il accusa un instant le prix de son Rêve, qui consistait en un vertige plus ou moins prononcé selon le temps passé durant la guérison ou l’importance des blessures à soigner. Malgré ses grandes compétences, la guérison par le Rêve était toujours aussi éprouvante et devait être utilisé qu’en cas de grande nécessité. Un trop grand abus de ce pouvoir pouvait provoquer la mort par crise cardiaque de son utilisateur. Néanmoins, il n’en avait pas fini et d’autres patients avaient besoin de ses soins.

Il remarqua un attroupement près d’une jeune femme, au fond de la pièce. Plusieurs Frères des Hauts Cercles étaient présents, mais ils semblaient en proie à une sorte d’incompréhension. S’approchant, Nirse capta leur regard soucieux et il se questionna gravement sur le problème qu’ils rencontraient. C’était Frère Volan qui l’accueilli, du Quatrième Cercle. Avant même de le saluer Nirse prit le temps d’observer la patiente. Elle présentait des brulures sur une grande partie de son corps, principalement aux jambes et au côté gauche. L’itinérante devait certainement souffrir grandement, mais le Rêveur comprit en voyant le bol à son chevet que ses Frères avaient pris l’initiative de lui prescrire un puissant somnifère.

- Je vous écoute mes Frères, demanda calmement Nirse aux hommes présents qui se regardèrent les uns les autres.
- Les brûlures de cette jeune femme ne sont pas conventionnelles, Maître Neili, lui répondit le Frère Volan après quelques secondes.
- Qu’entendez-vous par non conventionnel Frère Volan ? Le questionna Nirse, soudain soucieux.
- Nous ne pouvons pas les Rêver, annonça-t-il gravement.

Loin de montrer sa surprise à ses Frères, il avait appris à cacher les sentiments trop expressifs, Nirse devint songeur et approcha de la patiente. Même s’il ne doutait pas de la sincérité du Frère Volan, il souhaitait vérifier par lui-même ses dires. Il investit alors les Spires, laissant son Rêve parcourir le corps de la jeune femme. Il voyait bien les tissus, le sang et les os, mais au niveau des brulures il avait l’impression de voir flou, comme si un brouillard tenace l’empêchait de bien voir.  Il avait beau se concentrer de toutes ses forces, sa Volonté se heurtait à une barrière invisible. Lorsque qu’il se décida enfin à sortir des Spires, épuisé par l’effort, il resta un instant à regarder la jeune femme, perturbé intérieurement par l’expérience qu’il venait de vivre. Nirse se tourna ensuite vers ses Frères et leurs regards s’emplirent d’inquiétude lorsqu’ils croisèrent celui songeur du Maitre Rêveur.

- Amenez-la dans une chambre isolée. Expliquez aux Itinérants que nous avons besoin d’un lieu plus calme pour pouvoir la soigner. Je vais m’enquérir de Maître Carboist.

Tandis que les couloirs défilaient devant les yeux du Rêveur, ses pensées avaient un tout autre paysage devant elles. Un village au Sud des Plateaux d’Astariul, où le Rêveur soignait un chasseur blessé par un tigre des plaines. Il n’avait alors que vingt-cinq ans et il avait fait l’étrange rencontre d’un jeune garçon de passage avec son père. Oui il avait déjà rencontré ces blessures. Plusieurs fois. Et il était toujours aussi impuissant.


Description Physique


Le jardin d’Ondiane était un lieu paisible, dans lequel les Rêveurs aimaient se recueillir et s’occuper de la nature. Une grande variété de plantes y était représentée, provenant de presque toutes les régions de Gwendalavir. Elles pouvaient servir pour la contemplation, mais aussi pour la réalisation de concoctions médicinales, une des spécialités des guérisseurs. En ce jour cependant, la quiétude était perturbée par un important attroupement d’hommes, près de la fontaine, située au centre du cloitre. C’était une journée très importante pour la petite communauté d’Ondiane car c’était la cérémonie de passage aux Cercles supérieurs. Tous les candidats s’étaient regroupés, attendant qu’un Frère supérieur ne vienne les appeler. L’un des rêveurs ressortait du groupe, légèrement plus grand que la moyenne.  

Il portait la bure des Rêveurs, d’une couleur bleue-grise, propre à la communauté d’Ondiane. Sa peau était légèrement bronzée, certainement dû aux nombreux déplacements qu’il était amené à effectuer comme Rêveur du cinquième Cercle. Nirse avait le regard droit, portant au loin, comme perdu dans ses pensées. Ses traits étaient ceux d’un érudit, tirés par la concentration et l’étude. Semblant proche de la quarantaine, ses cheveux, qu’il portait courts, étaient légèrement grisonnant. Il arborait une belle barbe, bien taillée et couvrant tout le bas de son visage. Ce dernier n’était ni anguleux ni arrondi, mais portait les premiers signes de vieillissement. Il n’était pas marqué comme pouvait l’être celui d’un guerrier ou d’un itinérant, mais plutôt comme celui d’un scientifique et bureaucrate.

C’était indéniablement un bel homme, possédant un charme et un charisme certains. Son corps était ainsi exempt de graisse, sans être particulièrement musclé. Il respirait la sérénité, trait si caractéristique des Rêveurs. Mais si on y prêtait plus d’attention, on pouvait remarquer que cette sérénité était perturbée par quelque chose de plus profond. Une énigme qui dérangeait sa quiétude, sa paix intérieure.

Le groupe s’agita lorsqu’un Frère s’engagea dans le jardin, tenant dans ses mains un registre. Il fit face aux Rêveurs, scrutant de son regard inquisiteur les nombreux visages, déterminant à l’avance ceux qui hésitaient, ceux qui étaient trop confiant. Ses yeux plongèrent dans ceux de Nirse bien plus longtemps que pour les autres, essayant de percer la sérénité et la confiance qu’il dégageait. Echouant dans son entreprise, il se concentra sur la liste des noms des candidats du jour. Il énonça les noms, un à un, lentement, mais clairement. Plusieurs Rêveurs s’avancèrent, hésitants, confiants, étonnés. Il marqua alors une pause puis son regard rencontra à nouveau celui de Nirse.

- Nirse Neili, Rêveur du cinquième Cercle.

Le Rêveur s’avança alors, sans un regard en arrière, sans hésiter un instant, sans montrer ses sentiments. Sa démarche était fière. Le sixième Cercle lui était enfin accessible.  


Description Mentale


Alors que Nirse quitta le Rêve il s’effondra de fatigue, rattrapé au dernier moment par le Frère Adrien Bëon. Celui-ci allongea alors son ami sur le sol et calla sa tête avec son sac en lin. Il vérifia qu’il n’avait rien en empruntant rapidement les Spires. C’était la troisième personne que Nirse avait Rêvé aujourd’hui et Adrien lui avait vivement déconseillé de continuer. Son Frère avait refusé, complètement intrigué par la nature des brûlures de ces pauvres gens. Quand il tombait sur un défi il lâchait très difficilement l’affaire. Même si cela pouvait lui coûter la vie. Le Rêve demandait une concentration et une sérénité très grandes, ce qu’on ne pouvait pas garder à son maximum bien longtemps. L’utilisation trop abusive de ce pouvoir pouvait affaiblir le Rêveur, physiquement et mentalement. Certains tombent dans le coma et viennent à en mourir, leur force vitale totalement aspiré par le Rêve. Nirse était heureusement hors de danger et commençait déjà à reprendre ses esprits, mais il ne fallait pas qu’il recommence et Adrien espérait qu’il arriverait à lui faire entendre raison.

Ils étaient venu dans la région d’Al-Vor il y a deux jours, car une étrange maladie ravageait le bétail des villageois. Malgré toutes les compétences et les connaissances des meilleurs Rêveurs de la communauté, le mal était très virulent et se répandait à une vitesse alarmante. Les pauvres paysans isolaient tant bien que mal les bêtes qui montraient les premiers signes de symptômes, mais très souvent il était déjà trop tard. L’aide provenant de L’Empire mettait souvent des semaines à parvenir, à cause de l’activité grandissante des brigands et pillards. La région s’appauvrissait et les villageois n’avaient plus assez de nourriture pour leurs troupeaux. Ondiane était régulièrement sollicitée, mais que pouvaient faire la petite cinquantaine de Rêveurs face à une épidémie de cette ampleur ?

Nirse s’était repris et se relevait, sous les protestations d’Adrien. Un léger vertige le prit mais il l’ignora, retournant auprès du blessé. Ces brûlures… Il les avait déjà rencontrées, il y plusieurs années en arrière.  Ces brulures étaient vraiment étranges, le Rêveur ne parvenant pas à les identifier dans son Rêve. C’était la première fois à l’époque depuis qu’il utilisait ce pouvoir qu’il tombait sur un problème de ce type. Certes, il n’était qu’au troisième Cercle, mais il doutait sincèrement que ses Maîtres puissent arriver à une autre conclusion que la sienne. Il connaissait la théorie, la connaissance qu’avait accumulé les Rêveurs sur leur Art, et il n’y avait nulle part mention de brûlures qu’on ne pouvait pas Rêver. A moins que ce ne soit un secret seulement partagé par les Hauts Cercles.  Même s’il était au quatrième cercle, il était encore loin d’avoir eu connaissance de tout le savoir des Rêveurs.

Il se sentait impuissant et ce sentiment le dérangeait grandement, lui qui s’était toujours donné l’ambition de réussir toutes les épreuves, de résoudre toutes les énigmes, de maîtriser le Rêve. Il ne s’avouait pas vaincu, ce serait contre ses principes, mais il avait beau être têtu, il n’était pas fou et il avait conscience que sa limite d’énergie était atteinte. Si le Rêve ne pouvait pas résoudre ce problème, peut être que des recherches approfondies le feront s’était-il dit. Passer des journées et des nuits entières à étudier chacun des ouvrages de la bibliothèque d’Ondiane ne décourageait pas Nirse. Il y passerait le temps qu’il faudra, mais il trouverait la réponse. Sauf que cela faisait plus de huit ans qu’il avait rencontré ce jeune garçon aveugle, le premier à présenter cette brûlure étrange. Et il n’avait absolument rien trouvé. Mais il persévèrerait. Sa curiosité avait été piquée au vif, encore aujourd’hui.  

Adrien rassura le blessé et le confia à des proches, en leur expliquant qu’ils devraient se rendre à Ondiane dès que possible. Nirse tiqua lorsqu’il leur avoua que seuls des Maîtres Rêveurs pouvaient le soigner. Il détestait le mensonge. Et être rabaissé ainsi au rang de l’impuissant. Lorsque que les villageois partirent Adrien poussa un soupir, visiblement épuisé, puis il se tourna vers Nirse qui le regardait passivement, sentant les reproches arriver.

- Ne recommence plus ça ! Tu vas te tuer Nirse.
- J’avais besoin d’en être sûr.
- Mais tu le savais déjà ! Tu as déjà rencontré ces brûlures. Il ne se passe pas un jour sans que tu ne m’en parles.
- J’avais besoin de comprendre leur nature.
- Et alors ? Tu as trouvé quelque chose ?
- Rien. Mais ça ne veut pas dire que je n’ai rien appris.
- Tu sais que tu es borné ?
- Oui. Et toi trop inquiet.
- Ne me dis pas que tu es en pleine forme, fou que tu es.
- J’ai connu mieux.
- J’espère bien.

Leurs petites joutes pouvaient durer de très longues minutes, mais cet instant précis la fatigue prit le dessus. Cela faisait deux heures qu’ils avaient été appelés par l’armée alors qu’ils soignaient des animaux de l’épidémie. Un groupe de villageois qui se rendait au marché d’Al-Vor avait été attaqué par un groupe important de pillards sur la route. Quelques miliciens accompagnaient la caravane mais leurs agresseurs étaient trop nombreux. Une patrouille de l’armée s’est interposée et a fait fuir les brigands, mais les chariots brulaient et plusieurs corps jonchaient le sol. Adrien et Nirse arrivèrent sur les lieux deux heures plus tard et s’étaient occupés immédiatement des premiers soins.

Nirse avait déjà vécu cette situation, beaucoup trop souvent à son goût. Ce genre d’attaque était malheureusement de plus en plus courant, depuis que l’armée Impériale était concentrée entre Al-Jeit et Al-Chen. Peut-être que l’Empereur avait fait le choix des priorités. Ou peut-être pas. Mais pour Nirse c’était la vie de milliers de personnes qui étaient à présent menacées. Il doutait que la situation soit aussi dramatique sous les splendides tours de verre de la capitale, loin du malheur du bas-peuple. Le Rêveur coupa court à ces réflexions purement politiques pour se concentrer sur le présent.

Ils avaient fait ce qu’ils pouvaient et les blessés étaient maintenant pris en charge par des médecins d’Al-Vor. Les deux Rêveurs, épuisés par leur journée, rassemblèrent leurs affaires et récupérèrent leurs montures avant de prendre la route pour Ondiane.  Nirse sentait que le problème était beaucoup trop important pour que les Hauts Cercles l’ignorent. La première fois il leur avait rendu son rapport mais il n’avait reçu aucune réponse à ses nombreuses interrogations. Même s’il n’avait que trente ans presque révolus et débutant seulement sa voie pour le cinquième Cercle, il se promettait de passer sa vie à trouver un moyen de percer ce mystère. Soigner l’incurable.


Histoire


A venir


Dernière édition par Nirse Neili le Sam 8 Juil 2017 - 18:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15923
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours] Dim 25 Juin 2017 - 20:40

Re bienvenue ! Personnage intéressant dis donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terrien__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : Idir Faragan
Messages : 552
Date d'inscription : 04/07/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans c'est une fille
Aptitudes: pratique la boxe française et sais dessiner
MessageSujet: Re: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours] Dim 25 Juin 2017 - 21:08

Re!! Hate de lire la suite! Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2489-alice-blanc
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10625
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme de 26 ans
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et résiste bien à l'alcool.
MessageSujet: Re: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours] Dim 25 Juin 2017 - 23:30

un rêveuuuuuur !
NESSAAAAAA ! REGARDE ! On l'avait rêvé, et le voilààààààà !
(bon, ma déception, j'ai cru que tu avais fait un come-back pour vraiment créer ton TC rêveur... je vais repartir avec ma joie sous le bras moi, et tant pis pour les mimosas)


Je suis super contente de voir un Rêveur ! Et je suis certaine que tu en feras un chouette héros
Bon courage pour le reste de ta fiche ! Et j'ai vraiment hâte de te voir RPer ! Ton perso semble super intéressant ! (comme Esrin en fait... t'aime aller dans la profondeur de tes héros, leur donner du sens en simplicité, je suis vraiment fan)

re-bienvenuuuuue !

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1995-neleam-une-femme-de-legende
Terrien__Membre
avatar
Masculin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : Richard Harrington | Redd Mante'Tiss
Messages : 698
Date d'inscription : 03/08/2016
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 21 ans
Aptitudes: Musicien
MessageSujet: Re: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours] Dim 25 Juin 2017 - 23:54

Ah ! Il y a un air de famille ! Si si ! Dans le regard ! ;)

Blague à part, fiche intéressante, hâte de savoir la suite et ses détails
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchombre__Admin
avatar
Féminin Âge : 16
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 829
Date d'inscription : 04/04/2016
Marchombre__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 24 ans
Aptitudes: Comme tous les marchombres, grande agilité et rapidité, plus un petit cadeau du Rentaï...
MessageSujet: Re: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours] Lun 26 Juin 2017 - 13:58

Re bienvenue Esrin !
Toujours ce même souci du détail que dans la présentation de ton premier perso, avec cette écriture qui nous donne envie d'en lire toujours plus... *bave*
Hâte de voir la suite (l'histoiiiiiiire ! ) !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2743-les-aventures-du-glacial-storm En ligne
NEWBIE
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : Esrin
Messages : 3
Date d'inscription : 25/06/2017
NEWBIE
MessageSujet: Re: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours] Lun 26 Juin 2017 - 19:48

Merci à tous pour vos retours :D Je suis plus que jamais motivé à vous faire découvrir Nirse ;)

Je viens de rajouter la description mentale, bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légionnaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Sayanel Lyyant
Messages : 181
Date d'inscription : 23/01/2016
Légionnaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours] Sam 1 Juil 2017 - 11:11

....
Comme je l'aime déjà.

_________________
Côté RP => Sayanel Lyyant

"Je ne trouve pas ça stupide.
Vous avez toujours l'air de vous attendre quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NEWBIE
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : Esrin
Messages : 3
Date d'inscription : 25/06/2017
NEWBIE
MessageSujet: Re: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours] Sam 8 Juil 2017 - 18:08

Elcane Hil'Milhoir a écrit:
....
Comme je l'aime déjà.

Est-ce que même un Rêveur pourra rester insensible au charme d'Elcane? ;)

Ajout de la description physique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 19
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4115
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours] Dim 15 Oct 2017 - 22:35

Petit UP

Toujours d'actualité ?

(Sorry collègue je fais le même régime pour tous )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t2486-myya-liandra-faelle
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours]

Revenir en haut Aller en bas

Nirse, Rêveur du sixième Cercle [En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sixième année, 6me cours
» [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: D'un monde à l 'autre :: Place des Héros :: Salle de Présentation-