Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Terre et Sang - Partie 1 [Kiriel - Alice - Myya]

Terrien__Membre
avatar
Masculin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : Richard Harrington | Redd Mante'Tiss
Messages : 712
Date d'inscription : 03/08/2016
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 21 ans
Aptitudes: Musicien
MessageSujet: Terre et Sang - Partie 1 [Kiriel - Alice - Myya]27.02.18 12:11


 
 

Le soleil se levait enfin suite à une longue mais agréable nuit. L'astre lumineux et chaud semblable à celle de la Terre s'éveille. Ses rayons transpercent les brins d'herbe, les feuillages d'un buisson et les branches des arbres jalonnant les environs. Afin d'établir tout autant la blancheur des tissus tendus de certains chariots. Les bois vernis des caravanes, ou de remettre le brillant des métaux utilisés pour forger les roues, les mécanismes de freinages, les casques et ferraillerie de toutes les sortes.
L'éclat solaire éveille à présent véritablement tous ses visages patients mais prêt au départ. Paysans recherchant du bon commerce au collecteur d'impôts, tous n'attendaient que le signal céleste. Les préparatifs avaient été organisée de façon orchestrale.

Toutes les caravanes sont prêtes à partir. J'avais fermés les yeux sous le soleil quant à moi. Sentir le soleil chauffer ma peau par zones. D'abord le front, les yeux, le nez et les arêtes de mes oreilles se détendirent sous la soudaine chaleur naturelle. Je m'abreuvais en énergie tandis que mon employeur se réveillait également. Je souris devant son côté marginale face à toute épreuve. D'une redingote rouge pourpre et d'une longue écharpe d'un bleu argenté il se différenciait des autres. D'une mode qui lui devait son charme. À une époque.

Ayant refusé de donner son nom nous l'appellerons Monsieur Cola, dont je souris à chacune de ses apparitions. Me rappelant une boisson dont son personnage en était la parfaite mascotte.

Les chevaliers se promenèrent en rigolant attroupés comme un banc de thon. Je ne leur saluais de la main que s'il me le demandait. Depuis l'incident de position et de guilde. Je me méfie de ces prétentieux personnages. Pourtant je ne peux m'empêcher de repenser à ma première concitoyenne que j'avais vu. Elle fut mon épaule consolante. Et elle me permit de trouver réponses à mes nombreuses questions. Comme un rites, je sors mon téléphone portable qui depuis le temps est inutilisable en batterie ou depuis notre passage dans le lac Chen depuis l'incident du dôme. Quel étrange et triste moment. Je me retrouvais un téléphone en main et ça appartenait au passé. Je m'imaginais un futur plus digne d'un science-fiction, quoique la téléportation est intéressante, en soi.

Je fus secoué par la carriole qui se mettait en route. Surpris je regardais son conducteur, Monsieur Cola dans sa moue la plus expressive.


  •  Monsieur .... Vous savez qu'il nous faut attendre que le reste de la compagnie s'active et se mette en marche. Ce n'est pas nous qui sommes censé prendre la tête mais les marchands d'armes et de tôles !


Devant un patois aussi vieux que ses habits je n'entendais que des bruits de gorges. Je ne compris qu'à un moment "assez perdu de temps". "Ces lambins" et une autre insulte que je ne répéterais pas qui me fit bien sourire. Oui il avait vraiment hâte d'Atteindre Tintiane avant la nuit. Je crois que vu ses excentricités, il devait avoir un ami là bas. Je levais derrière moi mon chapeau et saluait la compagnie.


  • EN ROUTE !


Ahah, que leur mines surprises et agacées est magnifique. Je les décris à Monsieur Cola et il se joint à ma rigolade. Je commence à l'apprécier.


Mais alors qu'on se met en route, un ombre se dessine au milieu de l'astre jaune. Une personne nous attendais sur la route.


  • Hé ! Vous ! Dégagez le passage !


C'était une femme et son regard me lançait des foudres. Je craignis un moment son courroux..


 
Terrien__Membre
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : Idir Faragan
Messages : 576
Date d'inscription : 04/07/2015
Terrien__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans c'est une fille
Aptitudes: pratique la boxe française et sais dessiner
MessageSujet: Re: Terre et Sang - Partie 1 [Kiriel - Alice - Myya]11.04.18 22:01

Tu es sure que c'est une bonne idée?
Je ne vais pas laisser ses fils de ... Langage s'en tirer aussi facilement.

Samuel pousse un soupir tandis que je garde les yeux fixés sur la route qui se dessine derrière les buissons éparses. Voilà plusieurs heures que j'attends assise dans l'herbe, à l'abri des branches. Il règne ici un calme qui ne suffit pas à apaiser mon esprit. Je sais que la caravane passera ici. C'est la chemin habituel pour aller en direction de Tintiane. Et bien sur ceux que je recherche font parti de cette caravane. Je ne veux pas les rater.
La gamine est en chasse....
La voix mielleuse de la Femme se fait entendre, étant dissimulée dans les branchages au dessus de sa tête. Mais déjà elle se remet à chantonner. La situation actuelle l'amuse. Elle aime le chaos, les violences qui peuvent entourer mon quotidien ces derniers temps. Et ce chant emplie mes oreilles depuis que je me suis relever dans cette ruelle d'Al-Far. Dans l'attente  je me remets en mémoire ce qui s'est passé il y a à peine quelques heures plus tôt dans la fraicheur et le secret de la nuit.

Cela faisait plusieurs jours que j'avais quitté Al-Chen, fraichement ressortit de l'eau et que j'avais rejoint Ariss à Al-Far. Nous avons bavardé pour la forme autour d'une bière puis je lui avais parlé des combats à Al-Chen. Bien sur rapidement raccourcis par les soldats mais au moins l'incident avait eu le bénéfice de voir les erreurs pour la prochaine fois. Et bien sur je n'avais résisté à des combats qui se déroulaient pendant la nuit. J'ai retrouvé avec une joie étrange l'ambiance des souterrains et de la foule avide de violence. J'avais combattu, un peu. Parié bien plus. Donc quand j'étais ressorti à l'air libre dans la ruelle faiblement éclairé une bourse bien rempli pesait dans ma sacoche. Alors que je m'éloignais des lieux, je m'imaginais déjà dormir dans un lit moelleux avec le ventre plein. Mais il y avait eu ces deux gamins.
A peine plus jeunes que toi, tu exagères un peu.
Ce n'est pas important.
Donc il y avait ces deux jeunes. L'un d'eux est apparu face à moi tandis que son pote s'approchait en silence dans mon dos. J'aurai du me méfier de quelque chose en voyant les contusions qui marquait le tête du premier. Surement à cause de moi. Mais déjà un coup est venu me frapper par derrière, suivi d'autres coups qui ne tardèrent pas à pleuvoir sur moi. Inconsciemment mes dents viennent titiller ma lèvre déjà fendu alors que je me revois me redresser le corps endoloris. Non ils ne vont s'en tirer comme ça.
D'accord on peut voir pour récupérer le sac. Mais les passer à leur tour à tabacs? C'est pas un peu beaucoup?
Tu as vu la tête de ta sœur? Ils auraient pu faire ça proprement au moins.. Non leur apprendre les bonnes manières est une bonne idée
Ca dépendra de leur comportement. C'est tous.
Non. Il ne faut pas...


Nous nous stoppons net en entendant un bruit bien caractéristique. D'abord le grincement du bois et le cliquetis de l'acier sur les harnais. Puis les rires et les ordres lancés au sein de la caravane qui semble en approche. Un rictus douloureux vient étirer mes lèvres tandis que je me redresse. Un coup sur ma robe histoire de chasser les feuilles, un autre dans mes cheveux pour les discipliner et je m'avance. Sans gêne je me poste au milieu de la piste, les bras croisés sur le ventre. Je me fiche de l'image que je peux bien donner mais avec ma lèvre fendu, le bleu ornant ma pommette et un autre ma mâchoire je ne dois pas avoir bonne allure.
Et encore avec ce que cache ta robe tu pourras être une palette de couleur à toi toute seule.
Ce n'est pas drole. Et puis j'y pense, comment cela se fait que vous n'aviez pas entendu quelque chose vous deux?!

Mais déjà mon objectif s'aperçoit. Au fur et à mesure que la caravane s'avance, elle ralentit. Lorsque l'un des gars de tête cherche à me faire bouger je me contente de lui adresser un regard mauvais.

-Je dégagerai quand j'aurai retrouver ce qui m'a été volé à Al-Far par deux de vos hommes.
Tu n'as pas précisé que tu compte leur rendre la pareil par la même occasion.
Je ne fais que sourire à la remarque de la Femme. Puis je reprends en m'approchant.
-Ce sont deux jeunes. L'un deux s'appelle Samaël.. Deux couards si vous voulez mon avis.
Faël__Admin
avatar
Féminin Âge : 20
Autre(s) Compte(s) : Ewilan Gil'Sayan / Laylan
Messages : 4165
Date d'inscription : 10/08/2012
Faël__Admin

Mon personnage
Sexe et âge: Faëlle de 24 ans
Aptitudes: Archère hors pair ; excellente grimpeuse et fervente adoratrice de la salade de champignons!
MessageSujet: Re: Terre et Sang - Partie 1 [Kiriel - Alice - Myya]25.08.18 17:33



Les piaillements d’une famille d’étourneaux résonnaient au creux des oreilles de la Faëlle. Les yeux fermés elle observait sans regarder le monde qui l’entourait. Le bruissement du vent dans les arbres, le ruissellement d’un cours d’eau à quelques mètres de là, une odeur d’humidité nouvelle. Fraiche rosée du matin qui ne s’était pas encore évaporée avec la chaleur étouffante qui arriverait dès les premières heures de l’après-midi.
Heureusement que la caravane était partie à l’aube. Le convoi qui s’éloignait doucement d’Al-Far était sur la route depuis deux petites heures. Elle venait juste d’arriver à un endroit ou la piste commençait déjà à ne plus être visible. Quelques rigoles sèches prouvaient cependant que de nombreux chariots passaient par là, de ce fait Myya ne doutait pas sur le chemin à suivre.

Suite à son séjour à Al-Chen, la Faëlle avait tout perdu de ses économies, par chance elle avait croisé la route d’un maître caravanier dans un bar qui lui avait proposé le poste d’éclaireur, il cherchait un Faël ou Marchombre depuis deux petites semaines déjà, mais les seules candidatures avaient été laborieuses, et en voyant la jeune Faëlle dans les rues de la ville, il n’avait pas hésité à la suivre comme un psychopathe pour lui offrir le job.
Au début, peu désireuse de fréquenter la compagnie des humains Myya ne s’était pas prononcée, mais en vue de ses poches vides et de son besoin de quitter la ville, la Faëlle avait pris la décision de se contenter de ce qu’on lui proposait. De plus l’escorte de la caravane était gracieusement payée, bien plus que de nombreux voyages auxquels elle avait déjà participé.

Ainsi fût-il, et le surlendemain Myya participait au voyage. Dès le départ Myya s’était éloignée, elle profitait de sa liberté pour faire des allers-retours. C’est ainsi que très rapidement elle distança le convoi. De toute manière tandis qu’ils longeaient la route principale, aussi proche de la ville, ils ne risquaient pas grand-chose.

Cependant au bout d’un moment quelque chose clochait, en effet la Faëlle s’était stoppée en attendant d’apercevoir les premiers chariots débouler sur la colline, mais rien n'était, comme si quelque chose avait fait arrêter le convoi. Inquiète d’avoir failli à son devoir elle s’élança au galop. Cinq minutes ne furent pas écoulées que Myya aperçu la longue file de chariots. Soulagée de ne pas voir de brigands ou autres bêtes enragées s’en prendre au convoi, la jeune Faëlle fut bien étonnée en voyant ce qui faisait barrage.
Une jeune femme, était plantée devant le chariot de tête, mené par le maître caravanier, Ilik Balar, et vu les éclats de voix que Myya parvenait à comprendre, ni l’un ni l’autre ne semblait apprécier cet arrêt imprévu. On pouvait déjà sentir l’impatience des autres caravaniers.

Dès qu’elle fût à l’arrêt Myya ne pût s’empêcher d’arborer un sourire jusqu’aux oreilles, elle reconnaissait cette chevelure aux couleurs océan entre toutes, Alice Blanc était venue semer la pagaille. Myya s’approcha alors de maître Ilik, elle n’avait entendu qu’une bride de l’échange qui s’était effectué entre Alice et le maître caravanier, elle parlait d’une chose que quelqu’un lui avait dérobé et elle accusait des membres de la caravane ou autre chose.

« Je connais cette personne, peut-être que je peux vous venir en aide ? » Dis-je en souriant à la jeune terrienne.
« M’en fiche que vous vous connaissiez, dite à cette fille de quitter la route un point c’est tout. » Avait rétorqué Ilik Balar.
« Peut-être qu’on peut trouver un compromis ? »
Un regard à Alice pour savoir que même si elle ne comprenait pas exactement mes paroles, elle me faisait confiance.
« On l’embarque avec nous, je me porte garante. Je vais mener ma propre enquête pour savoir si oui ou non il y a eu vol. Si c’est le cas je pense que vous ne serez pas très fier d’avoir des voleurs sous vos ordres je me trompe ? »
« … Hum … certes vu comme ça... mais si elle reste, pas question qu’elle ne fasse rien, je ne veux aucun fainéant non plus dans cette caravane !! »
« Bien sûr, cela va de soi » Un regard à Alice « On remet ça ? »
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Terre et Sang - Partie 1 [Kiriel - Alice - Myya]

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
»Nulle terre sans guerre. { Partie 1 [PV Mann]
»Les étoiles de sang [Partie I: Raaze le bandit] - [Partie II: Soleil Rouge]
»Résumé partie 80 : Alice au pays des Merveilles
»What have you done, Alice ? - La mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter.
»On n’a pas le même sang, ni la même histoire, mais pour moi, tu fais partie de ma famille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres de l'Ouest :: Plateaux d'Astariul-