Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Confrontation et retrouvailles [Kiki/Nel]

Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10664
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme d'une petite trentaine d'années
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et bonne résistance à l'alcool.
MessageSujet: Confrontation et retrouvailles [Kiki/Nel]22.04.18 1:40



Une mission longue et ennuyeuse. Voilà tout ce que Neleam avait à dire à propos de la raison qui la poussait à pénétrer à Al-Jeit. Sans qu’elle ne sache pourquoi, les gardes à l’entrée de la ville s’étaient montrés curieux sur les raisons qui la poussaient à venir à la capitale. Elle ne leur avait bien entendu pas dit qu’elle transportait un énorme diamant à la valeur exorbitante dans la sacoche de sa selle. Elle s’était contentée de dire qu’elle travaillait pour un client privé, mais aisé, d’Al-Chen et que celui-ci l’avait prié de se rendre à Al-Jeit, en escortant quelques biens familiaux. Bien entendu, elle n’avait pas précisé que ces biens familiaux étaient sans valeur et qu’elle les transportait pour une autre famille, sans le sou, suite aux évènements du dôme.
Qu’importe, les gardes ne méritaient pas de connaitre l’entière vérité, car elle n’avait pas envie de se faire remarquer de trop. La valeur de la pierre précieuse la mettait suffisamment mal à l’aise, elle n’avait qu’une seule hâte, s’en débarrasser. Heureusement pour elle le garde la laissa passer, sans lui poser de questions à propos de l’arme qui se trouvait dans son dos. Peut-être que son pendentif de chevalier avait eu un quelconque effet sur sa décision.
Neleam mit pied à terre et tira Firmament par la bride tandis qu’elle se coulait dans les rues peuplées d’Al-Jeit. L’énergie de la ville lui avait manqué, la diversité et le bruit. Ici, tout respirait, tout vivait, tout était tellement.. Trop. Elle s’y était habituée, puis lassée. Mais de retour à la capitale, elle succombait de nouveau à son appel. Ses yeux se perdirent dans le dédale des tours vertigineuses, s’égarèrent volontairement le long des passerelles filiformes puis la guerrière savoura l’odeur d’une rôtisserie avant de se remettre en route, repue de la ville.
Le souvenir de ce qui se trouvait dans sa bourse l’encouragea à prêter une grande attention à ses biens, elle se souvenait de son départ et du vol dont elle avait été la victime. Du Marchombre qui lui avait dérobé toutes ses économies. Non, il était hors de question que cela recommence, alors elle se concentra et se dirigea vers le spécialiste qui devait l’attendre. L’homme était un expert en joaillerie et il devait estimer le bien du client de Neleam, suite à quoi, la chevalière devait mettre le bijou dans un lieu sûr.
Tout semblait bien planifié, mais la guerrière était habituée aux évènements surprises, et craignait une quelconque attaque maintenant qu’elle se trouvait à Al-Jeit. Quelques rumeurs lui étaient parvenues, que la ville, du moins certains quartiers, ne semblait plus aussi sûre qu’auparavant.

La jeune femme leva les yeux devant l’enseigne et poussa la lourde porte de la boutique, après avoir laissé Firmament dans une écurie attenante et récupéré tous les objets qui se trouvaient dans les sacoches sur la scelle. Elle pénétra donc dans l’établissement, deux sacoches en cuir sur l’épaule, son arme longue toujours dans son dos. Ses yeux clairs parcoururent la pièce du regard, elle s’étonna de l’obscurité qui y régnait, remarqua le comptoir propre et les présentoirs couverts de bijoux variés. Elle fit un pas supplémentaire dans la boutique et s’étonna de n’y rencontrer personne.
Instinctivement, sa main se posa sur le manche en bois d’Emerys, son bâton de combat aux extrémités tranchantes. Même si sa tenue –une longue robe délicatement ouvragée- semblait inappropriée pour une guerrière telle qu’elle, son attitude témoignait de ses capacités. Si elle était petite, elle possédait des épaules musclées, une taille fine, les mains calleuses et un teint bronzé, témoin des longues heures passées sous le soleil. Ses longs cheveux noirs parsemés de mèches blanches étaient retenus en un chignon serré, dont s’échappaient quelques mèches rebelles qui lui tombaient devant les yeux.
Les muscles contractés, la jeune femme s’approcha d’une démarche féline vers le fond de la boutique, alertée par le silence pesant des lieux. Où était le propriétaire ? Rien de tout cela ne lui plaisait.


_________________



Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15969
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Confrontation et retrouvailles [Kiki/Nel]23.04.18 15:35

De retour à Al’Jeit, Killian était en mission. Elle lui était parvenue par lettre, anonyme. L’auteur disait avoir été floué et s’attendait à ce qu’elle récupère son bien. Et pas n’importe lequel ; un diamant d’une valeur inestimable. La difficulté pour la jeune femme avait été de localiser le voleur. Quand enfin elle l’avait retrouvé, elle l’avait suivit, jusqu’à ce qu’il échange le bijou avec un de ses complice. De loin et dans le noir, elle n’avait pas vu le visage de la personne, mais l’avait suivie. Killian se devait d’en apprendre le plus possible sur cette personne, sa gestuelle, sa garde, sa posture, tout. Elle ne devait pas rater l’occasion qui se présenterait de lui reprendre le diamant.
 
Peu avant d’atteindre Al’Jeit, elle avait enregistré l’odeur de la personne, et mémorisé son accoutrement ainsi que son cheval. Ainsi elle pouvait se permettre de laisser plus de distance entre elle et l’inconnu, et ainsi de moins se faire remarquer. Les gardes de la ville ne dirent rien au moment d’entrer, fort heureusement. De loin, elle voyait encore le messager, et elle descendit de Taï’Dashar, avançant tant bien que mal dans les rues. Quand l’inconnu se dirigea vers la joaillerie, Killian lui emboîta le pas, après avoir laissé son étalon au bon soin d’un palefrenier. Elle fit le tour de la boutique et entra par derrière tel un chat, profitant de son avance sur la personne pour pouvoir parler en privé à l’expert. Celui-ci était à son bureau, en arrière-boutique, et examinait certaines pièces. Surement des demandes de clients importants et riches. Elle avança, l’air nonchalant, et se racla la gorge. Le vieil homme sursauta, en lâcha sa lunette et le bijou qui roulèrent au sol dans un bruit sec, et porta la main au cœur.
 
-Par Merwynn vous… comment êtes-vous entrée ? C’est privé !
 
Killian sourit et s’approcha, lui coupant toute retraite.
 
-Dans ce cas ne laissez aucune fenêtre ni porte ouverte et accessible en arrière boutique. Je ne vous veux aucun mal. Alors si vous coopérez, ce sera rapidement terminé. Ne m’obligez pas à user de la violence.
 
L’homme dont les esprits lui revenaient, se pencha pour ramasser ce qu’il avait fait tomber, et acquiesça.
 
-Bien. Vous m’en voyez ravie. Il y a une personne qui va entrer sous peu. Je pense que vous êtes au courant, avec un diamant à faire expertiser. Je veux que vous preniez le bijou, et que vous me le donniez.
 
-Hors de question ! Ce serait un vol !
 
Une dague jaillit entre les doigts de Killian qui pointa la lame droit sur lui. L’homme pâlit.
 
-Vous préférez quoi ? Voler ou mourir ? Qui plus est, ce n’est pas un vol, puisque ce diamant n’appartient pas à cette personne, mais à mon client, qui lui, c’est fait voler.
 
-Mais… mais c’est contre mes principes… et même mon serment de joaillier… cela m’est impossible madame… je…
 
Killian soupira et allait répondre quand elle perçut le bruit de la porte qui s’ouvre et se referme. L’homme lui, ne semblait pas l’avoir entendu.
 
-Votre client est arrivé. Souffla-t-elle, l’homme s’étonnant qu’elle le sache. Faites le bon choix, je vous attends ici.
 
L’expert balbutia vaguement et s’en fut quand Killian s’écarta, évitant soigneusement la pointe de la dague. A présent, elle devait se placer de telle sorte à voir ce qui se passait sans être vue. Et puis elle était curieuse de voir le visage du transporteur. Elle espérait juste que l’arrivée tardive du joaillier n’ait pas éveillé ses soupçons…
Chevalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Caym Cali
Messages : 10664
Date d'inscription : 28/11/2010
Chevalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Femme d'une petite trentaine d'années
Aptitudes: Guerrière émérite, grande conteuse et bonne résistance à l'alcool.
MessageSujet: Re: Confrontation et retrouvailles [Kiki/Nel]06.05.18 22:35


Neleam était tendu, son instinct lui criait qu’il s’agissait d’un piège. Elle fléchit les jambes, légèrement, afin d’être plus réactive et laissa sa main droite s’aventurer dans son dos, caressant distraitement Emerys, au cas où.
Finalement, un petit homme sortit de l’arrière-boutique et pénétra dans la pièce toujours plongée dans une semi-obscurité. Détaillant le joailler, la guerrière s’approcha de lui d’un pas souple et discret. Il n’était pas à sa première jeunesse, il était plutôt maigre et son crâne plutôt dégarni dévoilait toutefois par endroits quelques cheveux aussi blancs que la neige. Un nez busqué et proéminent dissimulait des petits yeux, légèrement plissés où la guerrière crû déceler une ombre de frayeur.
Toutefois, le petit homme reprit rapidement contenance et sourit à sa nouvelle cliente d’un air tout à fait professionnel, s’enquérant de ses besoins. La chevalière le trouvait un peu trop enthousiaste pour être tout à fait honnête, mais lui présenta sa requête : évaluer un bien, un diamant plus précisément.
Le vieillard trembla légèrement lorsqu’elle fit mention de la pierre précieuse, mais une fois encore il retrouva rapidement son aplomb. Mais la guerrière trouvait cela étrange, son instinct lui criait qu’il y avait quelque chose de louche là-dedans. Elle lui confia toutefois la pierre, afin qu’il puisse réaliser son estimation.

-Je… Cela me prendra quelques heures, madame. Un diamant d’une taille aussi importante mérite un travail pointilleux, je ne voudrais pas bâcler mon travail. Il me faut vérifier la provenance de la pierre, sa taille, m’assurer de sa pureté…

Le vieillard mâchonna le reste de sa phrase dans sa barbe, le regard perdu dans le cœur de la pierre. La chevalière reprit la parole, concluant leur accord.

-Bien. Je repasserais dans trois heures, j’espère que ce délai vous sera suffisant.


Le joailler sembla surpris par ses mots et balbutia des remerciements, l’informant qu’il aurait fini son travail lorsqu’elle reviendrait. Neleam lui sourit tandis que ses yeux l’observaient durement. Son interlocuteur déglutit difficilement tandis qu’elle s’approchait de lui l’air menaçant.

-Ce diamant est sous votre protection, maître joailler. S’il arrive quoi que ce soit au bijou…


La menace resta suspendue dans les airs, tandis que l’homme semblait fondre sur place, terrorisé. La jeune femme se détourna et quitta la pièce, surprise par la réaction de l’homme. Elle aurait songé qu’il prendrait la mouche, vexé qu’elle mette en doute ses capacités et le soin qu’il prêtait aux pierres précieuses qui lui étaient confiées.. Mais non. Il avait pris peur. Une preuve de plus que quelque chose se passait, la chevalière en était certaine.
Une fois dehors, elle tarda quelques secondes à s’habituer à la clarté du jour et s’éloigna de quelques pas afin d’établir son plan d’attaque. Elle prenait un risque en abandonnant le diamant ainsi, mais elle avait bon espoir d’attraper la main dans le sac un contrebandier. Ou quiconque en aurait après le diamant, et elle était certaine qu’en cet instant le diamant allait lui être dérobé. Alors elle observa les lieux, se remémorant la disposition interne de la boutique, observant les maisons voisines et faisant le tour de la construction, pénétrant dans la petite cour privée où donnait une porte de service.
Alors Neleam attendit. Que les choses se fassent d’elles-mêmes, guettant le moindre mouvement.



_________________



Mercenaire__Membre
avatar
Féminin Âge : 24
Autre(s) Compte(s) : Kem Al'Ran
Messages : 15969
Date d'inscription : 18/04/2011
Mercenaire__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Ex-Marchombre de 30 ans...une femme bien entendu
Aptitudes: Sait ce battre contre toutes sortes d'armes, n'a pas peur et viendra toujours en aide aux autres
MessageSujet: Re: Confrontation et retrouvailles [Kiki/Nel]07.05.18 19:17

De sa cachette dans l’arrière-boutique, Killian n’entendit que des bribes de la conversation. Elle apprit néanmoins que le client était une femme. Mais cette voix… pourquoi lui disait-elle quelque chose ? Killian avait l’impression de l’avoir déjà entendue quelque part. Sourcils froncés, elle décida de laisser ce mystère de côté pour le moment. Elle avait des choses plus importantes à régler.  La porte de la boutique s’ouvrit et se referma, et très rapidement le bijoutier revint dans l’arrière boutique avec le diamant.

Il s’installa à son bureau, et commença à ramener près de lui les outils nécessaires à son expertise. Killian pencha la  tête et se racla poliment la gorge pour se rappeler au bon souvenir du bonhomme qui, une nouvelle fois, sursauta.

-Vous avez la mémoire courte mon bon monsieur.

-Non… non je ne… je ne vous ai pas oubliée mais… je tenais à faire mon travail malgré tout...

-Je n’ai guère le temps pour ceci. Donnez-moi le bijou.

Elle tendit la main, ne cillant pas lorsqu’il lui remit le diamant entre les doigts. Elle lui fit même un sourire poli, et avec un «bonne journée», elle quitta la boutique. Le diamant dans une poche intérieure de sa tenue de cuir, elle voulut se faufiler dans la foule et rejoindre une artère principale, mais elle remarqua une personne dans la cour de la boutique. Elle fronça les sourcils. Cette personne… sa prestance laissait deviner qu’elle exerçait un métier d’arme. Son équipement aussi. Tout en elle respirait le soldat. Killian plissa les yeux. La personne, une femme si elle voyait bien, était élancée et grande. Ses cheveux noirs étaient maintenus en une natte serrée. Des cheveux noirs… aux mèches blanches. Killian sourit.

-Neleam ! Et bien pour une surprise ! Cela fait vraiment longtemps !

Bien entendu, la jeune femme restait en alerte. C’était tout de même vachement étrange de croiser une ancienne amie ici, et surtout maintenant. Comme par hasard dans la cour du bijoutier. Est-ce que c’était elle la cliente ? Quelque chose lui soufflait que oui. Elle se devait donc de partir rapidement.

-On peut se retrouver à une taverne plus tard si tu veux discuter, là je n’ai guère le temps.

Elle haussa les épaules, fataliste, et avança dans l’intention de sortir de la cour. Elle préférait jouer l’innocence et feinter la nonchalance.
Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Confrontation et retrouvailles [Kiki/Nel]

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Sud :: Al-Jeit-