Le Monde d'Ewilan
Bonjour !
Nous cherchons de nouveaux membres pour remplir nos guildes.
Rejoins-nous pour arpenter l'Empire et vivre des aventures folles par delà les mondes !
Le Staff'

N'oubliez pas de voter !



 

Partagez|

ballade dans la citadelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2889
Date d'inscription : 01/05/2008
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, Marchombre au féminin
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mar 15 Sep 2009 - 20:41

Jus de fraise! Et après manger?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frontalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Karlson Hrejo Voïshinta
Messages : 6023
Date d'inscription : 12/08/2009
Frontalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Frontalière de 28 ans
Aptitudes: Guerrière chevronnée et redoutée
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mar 15 Sep 2009 - 20:42

- Dormir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1946-echos-du-parcours-d-une-fronta
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2889
Date d'inscription : 01/05/2008
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, Marchombre au féminin
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mar 15 Sep 2009 - 21:09

{Juste hors sujet, c'est quand que tu nous mets le prochain chap de ta fic?]
Yeah! Demain, on se remettra en route vers... Où sa déjà ???*completement paumée*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frontalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Karlson Hrejo Voïshinta
Messages : 6023
Date d'inscription : 12/08/2009
Frontalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Frontalière de 28 ans
Aptitudes: Guerrière chevronnée et redoutée
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mar 15 Sep 2009 - 21:33

[ Vendredi =D Plus que trois fois dodo ! ^^ ]

Ludovikka se tourna vers Eole.

- Tu veux toujours continuer vers l'Ouest ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1946-echos-du-parcours-d-une-fronta
Dessinateur__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2460
Date d'inscription : 18/08/2008
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans, Femme
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mer 16 Sep 2009 - 12:39

-Ouech ! Ch'est imporchtant, répondit Eole la bouche pleine. Il faut toujours continuer vers l'ouest mais pourquoi m'aidez-vous ? demanda t-elle après avoir avalé sa bouchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mer 16 Sep 2009 - 14:58

Tout était noir. Le temps ne semblait plus avancer.
Agor ne bougeait plus. Il ne sentait plus son corps. Il ne sentait plus la nature autour de lui.
La douce brise du matin
La caresse de l’herbe
L’odeur des fleurs des champs
Les oiseaux qui chantaient

Tout était noir

Un monde blanc. Complètement vide. Ou pas !
Un jeune homme était couché par terre. Ou du moins était-il couché car il semblait qu’en ce lieu étrange, il n’y est pas de sol ni de plafond.
Il ne bougeait pas…

Une lumière venus de nulle part l’entoura et l’éleva lentement. Peu à peu, il, prit de la vitesse et ne devint plus qu’une lumière parmi la lumière, qui le transportait dans un endroit inconnu.
Toujours inconscient. Quoique ?

Sa conscience se réveilla. Comme sortant d’un long sommeil, elle alluma un à un les organes du jeune homme.

Un premier battement de cœur, puis un deuxième… plus rapide.
Le sang se remit à circuler dans ses veines tandis que ses poumons cherchaient à capter de l’oxygène.

De lumière, il redevint être humain et autour de lui apparut un décor. De l’herbe verte, douce au touché. Quelques arbustes. Au loin, une chaine de montagne, imposante et presque menaçante.

Sa bouche s’ouvrit et l’air entra à flot en lui.
Alors seulement, il ouvrit les yeux, lentement.
Le soleil l’aveugla presque immédiatement, bien qu’il parte se coucher au loin dans l’horizon.
Ses quatre autres sens se manifestèrent un à un.

La première chose qu’il ressentit fut une douleur. Terrible !
Au niveau de son abdomen, une large plaie ouverte laissait s’échapper une quantité trop grande de sang. Il chercha à bouger mais ne réussit pas.

« Je suis mort, et je vais mourir une deuxième fois si je ne fais rien. Mais je ne peux plus faire aucun geste. Et j’ai mal, tellement mal !

Il chercha des yeux du secours, mais il n’y avait personne, nulle part. Même son cheval Nistar était parti. Aussitôt dans ses pensées revint la dernière chose qu’il avait vue avant de… mourir.

Flash back

Agor n’arrivait pas à fermer l’œil. Après avoir essayé vainement de s’endormir, il c’était levé sans faire de bruit et avait un peu marché. Pas trop loin, car d’autre mercenaires du chaos pouvaient survenir à tout instant.
Tout était calme autour de lui. Les animaux étaient tous dans leur terrier en train de dormir et même les prédateurs nocturnes semblaient avoir finis leur chasse.

Le frontalier s’assit dans l’herbe en tailleur et plongea dans ses pensées.
Pourquoi les mercenaires du chaos s’en prenaient-ils à une jeune fille. Elle n’était pas la seule dessinatrice du royaume et son jeune âge signifiait qu’elle n’était pas encore très forte pour dessiner… Une nouvelle Ewilan ?
Il ne savait pas. L’art des dessinateurs était trop obscur pour lui, et même s’il arrivait à dessiner un feu, il préférait de loin son sabre lors d’un combat.
Peut_être avait-elle quelques pouvoirs inconnus des autres et qui intéressaient les sombres dessins du chaos. Pour l’instant, sa tâche était de la protéger jusqu'à la fin de son voyage. Esoerons qu’on n’aura pas d’autre rencontre fâcheuse.

Un bruit suspect provenant du campement lui apprit qu’il n’était pas au bout de ses peines.
Silencieusement, il se releva et s’approcha du campement. Le feu c’était éteint. Mauvais signe…
Le jeune homme dut mettre quelques minutes pour acclimater ses yeux. Aussitôt, il regarda en direction de Eole. Et ce qu’il vit le fit frémir. Une ombre menaçante se tenait au dessus d’elle et s’apprêtait à la transpercer. Agor sut qu’il n’aura jamais assez de temps pour arrêter la lame mais il était un frontalier. Son honneur lui obligeait d’essayer. Alors, il s’élança. Trop tard. Un deuxième individu se glissa derrière lui et lui assena un coup dans l’abdomen. Agor sentit une douleur affreuse et ses forces diminuer.
Il tomba à genoux, les yeux braqué sur les deux tueurs. Il ne faisait plus aucun doute que c’étaient des assassins du chaos. Tout en eux le montrait. Et Eole qui dormait toujours.

Sa vue se brouilla et il s’écroula sur le côté. Il n’avait plus la force de parler et il ne pouvait regarder qu’impuissant sa jeune amie se faire tuer sous ses yeux. Les deux mercenaires levèrent leurs épées sur le corps de la fillette…

Un événement surgit et les empêcha d’accomplir leur basse besogne. Une immense flamme s’éleva su sol et se dirigea aussitôt vers les guerriers. Il les alluma comme des torches sans qu’ils ne puissent rien faire et ne leur laissa aucune chance. Puis, quand ils ne furent plus qu’un tas de petite cendre, le feu disparut.

Un dessin pensa Agor avant de trépasser. La couverture sur lui…


Agor ne savait pas pourquoi il était vivant. Il devrait être mort vu la blessure qu’il avait. De toute façon, il allait bientôt sombrer à nouveau dans la nuit éternelle. Il était prêt et savait qu’Eole était toujours vivant et qu’elle ne courrait aucuns dangers dans l’immédiat. Il le présentait.

Les minutes passaient et Agor n’était toujours pas mort. Il commençait à en avoir assez d’attendre, car il souffrait affreusement. Mais une partie de lui-même lui demandait de ne pas abandonner tout espoir. Et le maintenait en vie…

La douleur diminua. Au début, se fut à peine perçut. Ses plaies commencèrent à moins démanger tandis que son sang s’arrêtait de couler. Sa peau se referma tandis que des forces nouvelles s’insufflaient dans tout le corps.

La mort recula devant se regain de vie et décida finalement de laisser le jeune homme en paix. Elle disparut.

Puissant dans ses nouvelles forces, Agor se leva doucement et observa sa blessure. A la place de la plaie horrible de tout a l’heure, il n’y avait plus qu’une petite cicatrice.

Miracle pensa t-il

Au loin, un hennissement puissant. Dans son champ de vison, son cheval apparut, galopant droit sur lui. Le jeune homme se jeta au cou de l’animal, caressant de sa main son encolure.
« Tu ne m’a pas abandonné murmura t-il à l’oreille du cheval. Merci »

Il n’y avait plus aucun signe du campement mais des traces partaient dans une direction. Agor monta sur sa monture et décida de les suivre. Dans son dos, pendait son sabre, sur qui il avait promis de retrouver Eole par tous les moyens possible.

Une petite auberge paumée au milieu de nulle part. Qui était une providence
Agor avait chevauché à bride abattu suivant les traces de plus en plus fraiche à mesure qu’il parcourait les lieux. Son estomac criait famine et son cheval marquait les premiers signes de fatigues. Un jeune garçon vint à sa rencontre et lui proposa de s’occuper de sa monture.
Après c’être assuré que le garçon s’en occuperai bien, il rebattit son capuchon sur son visage et entra.

Les lieux étaient modestes mais accueillante et chaleureuse. La pièce dans lequel il entra était éclairés par pleins de bougies et un feu brulait joyeusement dans la grande cheminé. Beaucoup de gens étaient présent, tous des voyageurs, vu leurs tenus.

Le jeune homme retira son manteau et le suspendit à un crochet prévus pour prêt de l’entrée. Puis il s’approcha du comptoir ou une patronne à l’allure patibulaire mais au visage jovial l’accueilli gentiment et lui proposa un repas car il avait l’air affamé. Agor accepta avec entrain et la dame partit à l’arrière, par une petite porte qu’elle eut du mal à franchir. Une délicieuse odeur s’en échappait.

Il alla s’installer dans un coin et observa calmement les gens. Trois attirèrent particulièrement son attention. La première était de taille moyenne, fine aux cheveux roux. Sa tenue de cuis noir laissait penser à ses étranges gens qu’étaient les Marchombres. Agor en avait déjà rencontré quelque uns, dont un véritable maitre en la matière et les appréciaient autant qu’ils les respectaient.

La deuxième était une frontalière, à ne pas en douter. Elle portait leur sabre.
Elle était grande, svelte, de long cheveux blond et un visage fier, tout comme son regard. Une cicatrice courait le long droit de sa mâchoire.

Quand à la troisième, c’était une jeune fille. Agor la reconnu immédiatement
Eole, murmura t-il.

[hj: désolé du retard Eole. Bonjour aux nouvelles =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2889
Date d'inscription : 01/05/2008
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, Marchombre au féminin
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mer 16 Sep 2009 - 20:05

[Merci et re-bienvenue à toi^^]
Un jeune homme entre dans l'auberge. Tout d'abord, elle ne lui prête pas attention. Lorsqu'elle sent qu'il les fixe, elle se retourne et plante ses yeux dans les siens. Puis, interpelle Eole, sans le quitter des yeux:
-Eole? Ce n' est pas ton compagnon, celui qui était mort quand je t'ai trouvée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frontalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Karlson Hrejo Voïshinta
Messages : 6023
Date d'inscription : 12/08/2009
Frontalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Frontalière de 28 ans
Aptitudes: Guerrière chevronnée et redoutée
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mer 16 Sep 2009 - 21:39

Ludovikka tourna la tête vers Marie et lui tira la manche.

- Ca ne se peut, j'ai vu son cadavre refroidi avant de vous rencontrer. Je jure sur mes ancêtres qu'il était bel et bien mort, murmura-t-elle à la Marchombre.

La Frontalière lança un discret regard à celui qui venait d'entrer, et qui fixait un peu trop Eole à son goût. Quelques temps auparavant, lorsqu'elle avait trouvé le cadavre du compagnon d'Eole, elle ne lui avait pas accordé beaucoup d'attention, à tort peut-être. Celui-ci, certes, ressemblait à l'homme de ses souvenirs, mais un homme au corps froid, au coeur silencieux, est un homme mort, et les morts ne reviennent pas à la vie, même sur les terres de Merwyn.

[ Salut à toi, Agor, frère Frontalier ! ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1946-echos-du-parcours-d-une-fronta
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Sam 19 Sep 2009 - 12:05

Une jeune serveuse traversa la salle agilement, jonglant entre les tables et esquivant les jambes des clients.
Elle était très jolie. Ce qui lui attirait les regards envieux des gars dans la salle qui devait surement rêver de la prendre dans leur lit un soir. Ils sifflaient à son passage et la dévoraient des yeux.
Elle, les ignoraient complétement. Elle acceptait es regards et les petit sifflements comme des compliments et ne perdait pas son sourire. De temps en temps, elle faisait des petits clin d'œil à ces gars, qui s'attiraient alors les remarques et les railleries de ses camarades. C'était un jeu pour elle.
De plus, aucun des balourd présent ici n'aurait osée la touchée.
Déjà de par la carrure de la patronne.
Et par la combinaison que portait la serveuse. Toute en cuir noire, moulant à la perfection son corps de rêve. Et son aura, qui clamait à tous le mot "Marcombre"!

Elle lui apportât un plateau qui contenait une miche de pain, une assiette remplit de ragout agrémenté de viande de siffleur qui sentait merveilleusement bon et d'une pinte d'eau fraiche avec un verre.

Le frontalier la remercia silencieusement du regard. En retour, elle lui sourit et repartit vers la cuisine, de son pas gracieux.

Agor mangea tranquillement. La nourriture était très bonne, et la chaleur du plat lui fit du bien. De temps en temps, il jetait un coup d'œil à Eole, car il s'agissait bien d'elle, il en était certain désormais.
Ses deux amies ne semblaient pas vraiment apprécié qu'il la regarde comme ça.

En même temps, il devait être mort à l'heure qu'il est et devait passer pour un fantôme. Les gens normal ne revenaient pas à la vie comme ça, en claquant des doigts. Sauf certaines personnes avec d'immenses pourvoir. Et lui...

La jeune serveuse qui lui avait apporté son plat tout à l'heure était planté au milieux de la salle. Trois colosses plus gros qu'elle l'entouraient. Ils semblaient complètement ivre et n'avaient plus tout leurs esprit.


-Alors ma belle, sa te dirai de venir faire un petit tour avec moi et mes compagnons. Sa fait une semaine qu'on à pas vu de fille aussi jolie et on aimerait bien te connaître un peu plus. Disons dans notre chance.

Les deux autres ricanaient bêtement...

* Plus ils sont gros, plus ils sont bête pensa le frontalier. Voyons de quelle manière elle va s'en sortir! *

La principale intéressée, elle, ne disait rien. Elle se tenait droite, au milieu, et dans son regard brillait une lueur de défis.
Sa main fusa et attrapa le gars d'en face par les poils de sa barbe et le tire vers elle. Elle renifla et fit une mine de dégout:


-Mon gros, avant de te demander si tu à une chance avec moi, demande toi plutôt si l'odeur que tu dégage est faite pour me séduire ou doit-elle au contraire me faire fuir?


Elle le poussa en arrière et il tomba par terre, sur le cu

* Pas mal! pensa Agor. *

Le puant se releva, l'œil mauvais et dit en remontant ses manches:


-Ma belle, tu vas apprendre le respect. Et après ta petite correction, tu viendra bien gentiment avec moi.

5 ou 6 autres hommes au profil de colosses, c'étaient approché à leur tour et soutenait leur camarade.

* la, ca se corse pour elle. Elle va peut être avoir besoin d'aide. *

Un poignard apparut comme par magie dans la main de la serveuse, qui adopta une posture de combat.

* Ou pas! *

Au cas ou, Agor se leva à son tour et caressa le manche de son sabre en regardant d'un air neutre, la scène. Il resta dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Dessinateur__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2460
Date d'inscription : 18/08/2008
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans, Femme
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mer 23 Sep 2009 - 12:53

[ c'est cool que t'es ressusciter merci !!!! ]


- C'est pas ton compagnon mort ? redemanda Ludovvika.
Eole, se retourna d'un bloc, ne prenant pas garde à ce qui se passait dans l'auberge. Elle avait les yeux fixés sur le visage du revenant. Au bout de plusieurs minutes à le regarder, des larmes lui vinrent aux yeux. Les larmes d'abord rares et silencieuses devinrent nombreuses. Elle se cacha le visage dans les mains pour pleurer sans que quiconque s'en aperçoive mais loupa. Marie s'en rendit compte et passa un bras autour de ses épaules en lui parlant doucement. Relevant ses yeux embués de larmes elle regarda autour d'elle. Voyant que la serveuse se faisait draguer lourdement par des "porcs", elle dessina un sabre et un mur en béton, l'un dans la main de la serveuse et l'autre entre les "porcs" et elle sans réfléchir. Surprise la serveuse la regarda puis reporta son attention sur le mur qui lui bouchait la vue. Toujours sans réfléchir et semblant s'endormir, Eole dessina des gants de boxes géants qui éjectèrent les "porcs" hors de l'auberge en les assommant au passage. Le mur et le sabre disparurent ainsi que les gants. La serveuse incrédule gardait ses yeux fixés sur Eole tandis que tout le monde dans l'auberge tournait la tête vers l'endroit de l'affrontement. Eole s'endormit instantanément dans les bras de Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2889
Date d'inscription : 01/05/2008
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, Marchombre au féminin
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mer 23 Sep 2009 - 17:45

Eole toujours dans ses bras, elle se tourne vers la serveuse et, avec un petit sourire, prend la parole:
-Je crois que nous allons prendre une chambre, finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mer 23 Sep 2009 - 19:12

La serveuse regarda autour d'elle d'air étonné.
Un mur était apparut subitement devant elle, tout comme un sabre dans sa main.
Regardant de partout autour d'elle, elle vit une jeune fille, qui l'observait et su que c'était elle qui était à l'origine de ce petit tour.
Le dangers passé, elle se dirigea vers la table ou étaient assis les trois jeunes femmes.
Elle vit que la dessinatrice -puisque s'en était une, elle était sur, ayant sentit les caractéristiques d'un dessin- c'était endormis dans les bras de sa compagne.

-Quand la petite se réveillera, remerciez la de ma part.
Néanmoins, je parcours la voie depuis bien des années et son aide n'était vraiment pas nécessaire.


Elle sourit, laissant dévoilé ses belles dents blanches.

Je vais vous préparez votre chambre tout de suite.

Elle se préparait à partir mais revint sur ses pas. Elle se pencha et désigna Agor.

Cet homme là bas, vous le connaissez? Il vous observe depuis qu'il est arrivé. je crois que c'est un frontalier. Avec eux, impossible de savoir ce qu'ils préparent

Agor justement ne pensé à rien. Il avait apprécié les dessins d'Eole. Même s'ils n'étaient pas très raffiné, leur efficacité avait été redoutable.

Il était temps pour lui de se montrer.
D'un pas tranquille, il marcha vers la table, sachant qu'elles le fixaient tous, y compris la serveuse qui c'était approchée.

Il repéra tout de suite Eole, endormis et se dit que c'était tant mieux car son retour devait se faire en douceur.

-Bonsoir. Puis-je me joindre à vous?


Son visage était calme et serein et ses yeux détaillaient tour à tour les quatre occupantes.
Revenir en haut Aller en bas
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2889
Date d'inscription : 01/05/2008
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, Marchombre au féminin
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mer 23 Sep 2009 - 19:22

Bien sûr! Nous ne disons jamais non a un peu de compagnie. Tu t'appelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frontalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Karlson Hrejo Voïshinta
Messages : 6023
Date d'inscription : 12/08/2009
Frontalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Frontalière de 28 ans
Aptitudes: Guerrière chevronnée et redoutée
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mer 23 Sep 2009 - 21:14

[ Une serveuse marchombre ? Pourquoi pas lol ]

Ludovikka plissa les yeux, détaillant celui qui venait de s'approcher. Sa démarche, son assurance clamaient son origine, mais la Frontalière préféra rester sur ses gardes. Elle n'appréciait que moyennement les regards prononcés qu'il posait sur Eole.

Elle ne posa pas sa main sur la garde de son sabre, mais, au moindre signe, Frontalier ou pas, rien ni personne ne l'empêcherait d'agir, et bien fou celui qui se serait mis en travers de sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1946-echos-du-parcours-d-une-fronta
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Jeu 24 Sep 2009 - 11:01

Agor regarda d'un air amusé la frontalière qui se tenait sur ces gardes. Il savait qu'elle ne lui faisait pas confiance pour l'instant et ne s'en offusquait pas. c'était dans la nature des frontaliers.
Même lui, sous son air décontracté, guettait le moindre signe de dangers.

-Je m'appelle Agor T'ill Wellau, et je viens de la citadelle.


Il passa sous silence qu'il avait servis d'escorte à Eole, avant de succomber, du moins pour un temps, au coup des mercenaires.
Peut être le savait-elles.
Mais tant qu'Eole était endormis, mieux valait être prudent.

La serveuse leva la tête et le fixa du regard, ses yeux gris détaillant son âme. Il se laissa faire, et soutint le regard.
Au bout d'une longue minute, elle arrêta son examen. Elle s'approcha d'Eole, et doucement la pris dans ses bras.

-je vais aller la coucher dans son lit. Elle y sera mieux. Mon service est finit, alors, je resterai avec elle ce soir. Vous pourrez prendre la chambre d'à côté.

Elle se tourna vers Agor:

-Et pour vous Frontalier, vous aurez la chambre juste en face.

Transportant Eole, elle traversa la salle rapidement et montit agilement le petit escalier qui menait à l'étage.

Agor s'asseya à la table et posa ses mains jointes devant lui.

-Je me suis présenté, c'est à votre tour.
Revenir en haut Aller en bas
Dessinateur__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2460
Date d'inscription : 18/08/2008
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans, Femme
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Jeu 24 Sep 2009 - 18:26

Dans la tête d'Eole, tout était noir. Un brusque froid l'avait envahi après qu'elle ai réalisé ses dessins. Elle s'était sentie nauséeuse et avec perdu connaissance. Dans le noir, une lumière puissante apparu, suivie d'une musique douce jouée par un instrument inconnu. Eole s'approcha de la lumière et, alors qu'elle allait la toucher, elle fut aspirée violemment en arrière.
Eole se réveilla dans un lit moelleux, un rayon de soleil perçait à travers les volets clos, un linge humide recouvrait son front et Marie ainsi que Ludovvika se tenaient près d'elle. Elle se sentait fiévreuse mais n'y fit pas attention, pour elle désormais, une chose comptais : Agor était-il mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Jeu 24 Sep 2009 - 22:11

[hrp: Eole, tu es allé trop vite. Tu aurais du nous laisser parler (Moi, Marie et Ludovikka) quand c'était encore la nuit et que toi, tu dormais dans ton lit. Si tu pouvais modifier un peu ton poste, sa serait gentil.
Et rien ne t'empêche de pouvoir te réveiller avant et de venir discutailler avec nous >< /hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Dessinateur__Membre
Féminin Âge : 21
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2460
Date d'inscription : 18/08/2008
Dessinateur__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 20 ans, Femme
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Dim 27 Sep 2009 - 18:56

[ vous pouvez toujours raconter ce que vous faites pendant que je dors et apres je vines vous voir quand vous avez finit en attendant je peux faire silence radio ? c'est possible ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Dim 27 Sep 2009 - 19:37

Oui! pourquoi pas! Les autres? vous en pensez quoi? Mesdemoiselles?
Revenir en haut Aller en bas
Marchombre__Membre
avatar
Féminin Âge : 22
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 2889
Date d'inscription : 01/05/2008
Marchombre__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: 25 ans, Marchombre au féminin
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Dim 27 Sep 2009 - 21:51

Moui, pourquoi pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frontalier__Membre
avatar
Féminin Âge : 25
Autre(s) Compte(s) : Karlson Hrejo Voïshinta
Messages : 6023
Date d'inscription : 12/08/2009
Frontalier__Membre

Mon personnage
Sexe et âge: Frontalière de 28 ans
Aptitudes: Guerrière chevronnée et redoutée
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Dim 27 Sep 2009 - 22:31

[ Et si on faisait ce rp au lieu de flooder, hein ? ... >_> ]

- Je me suis présenté, c'est à votre tour.

Ludovikka poussa un soupir exaspéré. Il ne manquait pas de culot celui-cà, pour s'asseoir ainsi à leur table et leur demander leur identité avec tant de désinvolture. La Frontalière lui lança un regard indifférent.


- Ludovikka Til'Dantian, lâcha-t-elle sans tergiverser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan.forumactif.fr/t1946-echos-du-parcours-d-une-fronta
NEWBIE
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 931
Date d'inscription : 31/03/2007
NEWBIE

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mar 29 Sep 2009 - 21:38

[*Débarque de ses cours de 1èreS*
Quelqu'un peut fournir un RCS (Résumé Condensé de la Situation) ? S.V.P.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rougemuraillerpg.forumactif.fr
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mar 29 Sep 2009 - 21:54

A la base, moi et Eole, on c'est rencontré dans la citadelle puis on la quitté pour aller dieux sait ou. pendant notre voyage, je me suis fait assassiner par un mercenaire du chaos. Deux femmes, Ludovikka et Marie, on rejoint Eole et elles sont repartis pour finir le voyage initiale. j'ai réssuscité miraculeusement.
Les trois amies se sont arrêté dans une auberge et je les es rejoint.
Elles me croyaient mort et la situation est un peu ambigus.
La pour l'instant, Eole dort et je discute "tranquillement avec les deux autres.

Je crois que j'ai fais le tour ^^
Revenir en haut Aller en bas
NEWBIE
Masculin Âge : 23
Autre(s) Compte(s) : xxx
Messages : 931
Date d'inscription : 31/03/2007
NEWBIE

Mon personnage
Sexe et âge:
Aptitudes:
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mar 29 Sep 2009 - 22:07

Bon, je vais essayer avec ça... Je suis en effet assis non loin ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rougemuraillerpg.forumactif.fr
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ballade dans la citadelle Mar 29 Sep 2009 - 22:22

XD
Et sa recommence...

3, 2, 1 Sa filme!
Revenir en haut Aller en bas

ballade dans la citadelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Sujets similaires

-
» Une ballade dans les Pyrénées !
» Garde de la citadelle
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Pots de peinture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Ewilan :: Terres du Nord :: Citadelle des Frontaliers-