Le Deal du moment : -50%
Kit Standard Starlink: Internet très haut ...
Voir le deal
224.99 €

 :: Terres de l'Ouest :: Collines de Taj Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Taj-ment vôtre [LIBRE]
Caym Cali
Féminin
Âge : 30
Autre(s) Compte(s) : Neleam
Messages : 298
Date d'inscription : 23/08/2015

Mon personnage
Sexe et âge: Homme de 32 ans
Aptitudes: Maîtrise du don du dessin et très doué avec les armes. Séducteur
Caym Cali
Envoutant_Mentaï _Caym_Membre



23.11.19 11:24
https://ewilan.forumactif.fr/t2550-chronique-d-un-redoutable-merc

Le plan de Krent
Caym Cali était probablement l’homme le plus recherché de Gwendalavir. Des affiches avec son portrait étaient placardées sur toutes les places publiques et la récompense pour aider à sa capture était… impressionnante. N’importe quel individu serait prêt à vendre sa mère pour une telle somme.

Une capuche dissimulant la moitié de son visage, le mentaï observe le feu bruler devant lui.
La pluie ne tardera pas à tomber mais il espère qu’elle lui laissera toutefois le temps de cuir son repas. Un lapin fraichement chassé, recouvert d’épices et enveloppé dans de larges feuilles afin de le cuir à l’étouffée. Un repas qu’il considère comme élaboré au vu de sa situation. Vivre en pleine nature vous oblige à vous reconcentrer sur l’essentiel et à diminuer votre qualité de vie.
Et en cet instant, alors que le vent se lève et que les premières gouttes se manifestent, l’homme regrette le luxe qui l’entourait à Al-Jeit. Il réalise toutes les mauvaises habitudes qu’il a prises. Les tissus de qualités, des repas variés et surtout un toit lui procurant protection et chaleur. Sauf que tout ceci a subitement pris fin à cause de Neleam. La mort de la chevalière s’est retournée contre lui et il sait que ses frères du Chaos en sont responsables. Mais il porte le chapeau sans rechigner, après tout il a toujours rêvé d’être un grand bandit, voilà donc son souhait exaucé. La prochaine fois il réfléchira plus prudemment à ses rêves.
Enfin, pour cela il lui faut survivre. Car pour le mentaï devoir s’empêcher de dessiner est probablement l’exercice le plus difficile. Se dissimuler, survivre en pleine nature, tuer et voler n’est pas l’exercice le plus complexe, il s’agissait de toute sa vie jusqu’à la découverte de son Don. Depuis des années il a appris à l’utiliser au maximum, devenant un homme redoutable, et il se plaisait à le penser ainsi : invincible.
Malheureusement les Sentinelles ne sont pas des incapables et elles ont réussi à identifier sa trace lorsqu’il Dessine. Autrement dit, dès qu’il met un pied dans les Spires les Sentinelles parviennent à le reconnaitre. Et elles veillent au grain… Il essaye parfois, prudemment, de vérifier si les Spires sont libres mais… non. Il y a toujours quelqu’un qui veille. Et s’il est trouvé dans l’Imagination, les Sentinelles n’ont plus qu’à effectuer un pas sur le côté et elles apparaissent à l’endroit exact où il se trouve.
De quoi vous décourager d’utiliser votre Don.

Le voilà donc, à chevaucher à travers tout le continent dans l’espoir que la Légion noire perde enfin sa trace. À voyager léger, il avait fini par s’habituer aux nuits à la belle étoile, sauf lorsqu’il pleuvait. Malheureusement pour lui l’étendue vallonnée qu’il parcourait depuis quelques jours n’offrait pas d’abris naturels. Et il faisait tout son possible pour se tenir à distance des villages thüls, sans Dessin il ne ferait pas le poids face à un de ces monstres en combat singulier. Et son sort était réglé en une poignée de seconde si une horde jetait son dévolu sur lui. La prudence était donc de mise, il préférait encore se retrouver nez à truffe avec un ogre. Au moins, il savait à quelle sauce il serait dévoré. Avec les thüls il ne savait pas s’ils l’accueilleraient comme tout voyageur ou s’ils le revendraient à l’empereur pour toucher la prime. Dans le doute, il préférait garder ses distances et cheminer loin des sentiers.
Prudence est mère de sureté.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: